Lorsqu’on arrive pour la première fois à Gisteol Hyeon en traversant cette cascade magique, on ne peut que se sentir incroyablement petit face à cette contrée qui semble être détachée de tout et qui pourtant se trouve au cœur même d’une terre qu’on pensait tout connaitre. Beaucoup de sorciers de naissances moldus découvrent cette dernière avec un certain émerveillement, trouvant ô combien la magie est résolument une chose incroyable.

Après tout, quel moldu pourrait supposer que cette cascade si mystérieuse, cache en réalité toute une province qui s’étend à perte de vue sur les plateaux du Jirisan ? Aucun, il va s’en dire. Et cela convient aisément aux habitants des lieux qui malgré les siècles qui se sont écoulés, ne portent nullement ses derniers dans leur cœur.

Pourquoi ? Les raisons de tout cela sont quelques peu nombreuses, et se reposent sur des évènements de l’histoire antique, à cette époque où la Corée était encore unifiée, où elle ne formait qu’un régime qui se trouvait être un empire.

C’est au commencement de l’ère Jiseon, que commença celle de Gisteol Hyeon et de ce fait : Sinseonghan Jolyu.
En ce jour de 14 février, fête des amoureux, sans aucun doute que vous arpentez les ruelles de l’école le cœur léger tant ce dernier est empli de pensées délicieuses de votre tendre aimé. Vous sentez votre cœur palpiter dans votre poitrine, impatient de retrouver l’être tant aimé pour pouvoir échanger avec lui un regard, une caresse, un baiser, un simple contact que saura exalter votre âme pour prendre ô combien conscience que cet amour est partagé. Du moins, cette belle éventualité n’est valable que pour les couples amoureux, ceux qui s’aiment et n’hésitent pas à le montrer, le proclamer haut et fort ?

Dans ce cas, peut être faites-vous parti des amoureux discrets, ceux qui n’osent pas avouer leurs sentiments par crainte d’être déçu, blessé par la réponse de l’être qui vous rend si vivant en dépit de cette apparence stoïque que vous vous forcez à adopter face à lui. Pourtant, vous êtes fébrile face à son regard, rêvant que cette personne finisse par venir d’elle-même vous embrasser, vous caresser, vous dire qu’elle vous aime. Un fantasme irréalisable ? Peut être pas.

A moins bien entendu que vous faisiez parti de ses êtres qui ne ressentent rien à l’évocation de cette fête, la trouvant d’un ennui total alors qu’on n’a de cesse de vous rappeler que c’est la fête des amoureux ? Sans doute que vous n’attendiez rien de cette journée mais, malheureusement pour vous, il faut croire que le destin est contre vous.

Quoi qu’il advienne, pour une raison inconnue, vous venez de pénétrer dans cette pièce alors qu’une autre personne s’y trouve. Coup monté ou mystère inexplicable, vous vous retrouvez piégés, seuls tous les deux dans cette pièce résolument impénétrable. Que se passa-t-il ? Bonne question ! Serait-ce un coup monté de Dae Mon, l’esprit frappeur de l’école ? Sans aucun doute. Vous l’entendez ricanez en fond, traversant le mur de la pièce pour rire encore plus fort. Il vous offre une opportunité pour sortir du piège mais, à condition de bien vouloir jouer son jeu.

« Que veux-tu, cher ami ! Je m’ennuie terriblement aujourd’hui et les amoureux transis tout mignons à se bécoter me donnent envie de vomir. J’ai alors pensé à un jeu et je concéderai seulement à vous laissez sortir que si vous y jouer ! »

Il rit de nouveau, le regard pétillant d’amusement alors qu’il vous donne une liste de mots. Vous devez choisir un terme et ce choix permet d’obtenir une liste personnalisée à vos noms d’un petit jeu coquin avec un nombre d’actions avec deux fins au choix.

« Vous devez scrupuleusement suivre cette liste sinon vous ne pourrez pas sortir d’ici avant demain matin. J’ai piégé le concierge pour la soirée. Donc à vous de voir. Vous pouvez choisir la fin soft ou hot, à votre convenance ! Si vous prenez la version hot, petits coquins, il vous faudra l’ajouter à la liste soft, sinon ça ne serait pas amusant, ni pour vous, ni pour moi ! Amusez-vous bien ! » Lâche alors cet esprit frappeur en disparaissant d’un claquement de doigts.

A vous de jouer ! Alors qu’allez vous choisir ?
une aventure qui a désormais 16 mois ; des évènements toujours palpitants ; un minimum de 500 mots pour les RPS ; un large choix de personnages et d’histoires à inventer ; un staff toujours attentif aux demandes de ses membres ; une ambiance conviviale ; Veuillez s'il vous plait, prévéligier les rabpullus et les pathfida. De plus merci de priviliégier des hommes hétérosexuels, nous avons un nombre importat d'hommes bi à tendances homosexuel ou homosexuel, merci ;).