Règlement
Bottin des avatars
Le monde magique
Contexte
Sinseonghan Jolyu
Postes disponibles
Gisteol Hyeon
Spellbook du parfait sorcier
F.A.Q
Le monde moldu
Jinju
F.A.Q
Nos top-sites



L'aventure de Sinseonghan Jolyu est finie !!
Après 2 années de bons et loyaux services, le forum ferme,
mais pour mieux renaitre !!!
En effet, pour partir sur de nouvelles bases, nous vous invitons chaleureusement
à nous rejoindre sur The Phoenix's Song ! On espère pouvoir vous retrouver là bas !

Partagez | 
 

 Can't U See (pv Seun Shik ♥) Termine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Wales Krystal
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 413age : 23
MessageSujet: Can't U See (pv Seun Shik ♥) Termine   Mar 11 Sep - 21:32



Can't U See
© Never-Utopia


Il y avait du bon et du mauvais partout. Alors autant essayer d’accepter le mauvais pour qu’il passe plus vite et se focaliser sur les bonnes choses non ? Tant pis pour le fait qu’il faisait vraiment chaud ici l’été. C’était les vacances et vacances signifiait pas cours, ce qui impliquait de pouvoir voir bien plus souvent que d’habitude Seun Shik. Oui, ce garçon rencontré quelques semaines auparavant au milieu de la bibliothèque. Il n’avait pourtant fait qu’accepter sa demande d’aide pour la compréhension de certains mots de coréen mais pourtant.. La jeune fille avait dès lors éprouvé un léger tiraillement, une curiosité qui l’avait amené à lui reparler plusieurs fois. Quand il l’avait vu manger seule et l’avait invité et le rejoindre, ce tiraillement c’était transformer en une irrésistible envie d’en savoir plus sur lui. Et depuis ? Elle profiter de chaque prétexte pour aller le voir… Jusqu’à en oublier de trouver des excuses, finissant par aller le voir à chaque fois qu’elle en avait envie.

La veille, elle lui avait demandé si il accepterait de la rejoindre sur le terrain de Quidditch le lendemain, sans lui expliquer pourquoi. Le temps lui pressait un peu, son cours privé avec le professeur Hyun Min commençait bientôt et elle avait déjà épuisée ses dernières minutes.. Le temps qu’elle se lance pour lui demander si il voulait venir et elle était en retard. Elle n’avait donc pas pu exprimer clairement toute sa joie à l’idée qu’il est accepté, elle n’avait pu que lui offrir un grand sourire avant de filer vers le bureau de son enseignant.
Avant de partir pour le terrain ce jour là, Krystal perdit un certain temps à choisir sa tenue, cherchant à arranger ses cheveux, donner quelques coups de crayons discrets autour de ses yeux.. Qu’est-ce que Seun Shik pouvait bien préférer ? Ses idées tournaient autour de cela, lui évitant de trop réfléchir à autre chose… Quel était le but exact de ce rendez-vous ? Est-ce que Seun SHik était aussi impatient qu’elle ne l’était ? Et.. était-ce un rendez-vous ? Elle l’adorait de plus en plus chaque jour, elle en était sûre, elle avait depuis quelques temps cette petite voix qui lui disait de continuer de se rapprocher de lui, elle se sentait si bien près de lui, joyeuse et en confiance. Pour la première fois elle pouvait réellement profiter pleinement de la présence de quelqu’un, elle s’épanouissait sans même vraiment s’en rendre compte. Le travail de ses dernières années n’avait pas été inutile, malgré certains inconvénients.
Oh et puis elle aurait tout le temps d’y réfléchir plus tard. Quittant sa chambre d’un pas empressé, c’est gaiment qu’elle se rendit jusqu’au terrain. De dos, elle reconnu Seun Shik. Il était déjà là ! Ce n’était rien, vraiment, mais une bouffée de bonne humeur de répandit en elle. Est-ce qu’il avait été pressé de venir ? Pas un seul instant la sorcière ne prit la peine de se demander si elle n’était pas simplement en retard, Seun Shik ne l’était pas et c’était tout ce qui lui importait.

Krys' le rejoignis et suivit son instinct, cette formule marchait plutôt bien d’habitude. Sans prévenir de sa présence, elle attrapa joyeusement le bras de son ami, sourire aux lèvres.

« Tu es déjà là ! Je suis contente que tu sois venu. »

Et comme pour appuyer ses paroles, Krystal se hissa la pointe des pieds pour embrasser la joue du jeune homme. Un baiser plus prolonger que le toucher d’une aile de papillon, assez pour espérer lui transmettre sa joie de le voir là. Ils allaient pouvoir passer du temps ensemble.
Oui mais voila.. Peut-être était-ce la chaleur, peut-être qu’à trop être joyeuse elle-même elle perdait un peu de contrôle… ou alors peut-être bien qu’elle était tellement dans sa petite bulle de bonheur qu’elle avait voulu en ressentir une petite dose supplémentaire, inconsciemment ? Aurai-elle chercher à ressentir la joie de Seun Shik pour s’enivrer de la confirmation qu’il était heureux de la voir ? C’était tricher, les émotions des autres devaient pourtant rester personnelle, il y avait bien une raison à ça.
En parfait contraste avec sa joie, la gêne de Seun Shik la frappa comme un seau d’eau gelée en pleine face un jour de soleil brûlant. Elle le mettait mal à l’aise, elle le gênait, elle le déranger. Ce qu’elle venait de faire n’était sans doute pas correct pour lui. Une demi-seconde, ce choque la paralysa, avant qu’elle ne lâche le bras du jeune homme, reculant d’un pas. Meurtrie par un profond sentiment de rejet, son regard fuya instant, ne cherchant rien, attendant juste d’être certaine que sa barrière émotionnelle était de nouveau autour d’elle. Elle… elle ne voulait plus rien ressentir de la journée, ses propres émotions lui suffirait amplement. Elle avait était impolie… et surtout elle s’était trompée. Son impatience n’appartenait qu’à elle. Seun Shik ? Juste là par politesse sans doute, si seulement elle avait fait un peu plus attention hier au lieu de se focaliser sur elle, elle aurait pu sentir qu’elle était seule à se réjouir aussi facilement.
Se reprendre. Ce n’était pas parce qu’elle s’était méprise qu’il fallait tout gâcher pour autant… Cherchant à reprendre contenant, Krystal passa ses doigts dans ses cheveux, sans vouloir recroiser le regard de Seun Shik, qu’elle avait pourtant l’habitude d’adorer… Non qu’elle adorait tout simplement. Qu’elle idiote elle faisait. Elle voulu s’excuser pour son geste mal venu mais les mots ne sortir pas de sa gorge. Elle avait aimé le faire, quand bien même ce n’avait en fait pas était exactement été ce qu’elle pensait ou espérait.

La jeune femme s’assit sur le premier banc des gradins juste à côté, cherchant une réplique, n’importe quoi pourvu qu’elle puisse faire oublier ce qu’elle venait de faire.

« C’est bien, le terrain semble libre, il n’y a personne… »

Mais était-ce si bien que ça en fin de compte qu’ils ne soient que tout les deux ? Pour ce qu’elle prévoyait, c’était nécessaire mais avec ce qu’elle venait de sentir, ne valait-il pas mieux renoncer ? Lâche ? Un peu sans doute. Est-ce que la journée s’annonçait réellement aussi bien que prévu ? Si on prenait en compte le problème de point de vu, Krystal en doutait. Et elle n’était pas non plus certaine d’être capable de faire semblant de rien efficacement.


[ TENUE ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t34-wales-krystal-o-finishhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t45-wales-krystal-o-magical-feeling

Bak Seun Shik
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 202age : 24
MessageSujet: Re: Can't U See (pv Seun Shik ♥) Termine   Lun 12 Nov - 21:28

Vous la connaissez, cette excitation de la nouvelle amitié, lorsque tout est encore fragile, indécis et nouveau. Aucune voie n'est encore tracé ou même appréhender. Il y a juste une page blanche à écrire librement. L'impatience de la remplir de rire, de joie et de larmes, de discussion jusqu'à l'aube, de confidence autour d'un verre de soju. Les sentiments pointent timidement le bout de leur nez, se réveillant pour l'être encore inconnu, incertain du chemin à prendre, ébloui et enthousiaste par l'éventail des possibilités, sans vraiment y prêter attention. La magie de la rencontre, de l'histoire naissante entre deux être emplissait son être. Il n'avait aucun interêt à connaître la suite e leurs aventures, toutes hypothèses étaient bien loin de son esprit et il ne voulait pas de poser de question. On verra bien, se disait l'esprit de Seun Shik. Il n'était ni pressé ni réluctant face à l'avenir que cette relation pourrait développer. Avancer, encore et toujours, quoi qu'il en soit, grimper son Everest en étant libre de choisir sa voie et des personne pour vous y accompagner ou celle qu'on veut suivre. S'élever malgré tout.

C'est ainsi que commençait l'histoire entre Seun Shik et Krystal. Tout doucement mais surement, la jeune femme s'était introduite dans sa vie. Il s'était rencontré à la bibliothèque, c'est elle qui était venu à lui car elle ne comprenait pas certain mot coréen du livre qu'elle lisait. Il les lui avait expliqué et avait même traduit certain d'entre eux dans son anglais approximatif. Ils s'étaient ensuite revu plusieurs fois, à la bibliothèque ou elle revenait lui poser des questions, s'installant même au final à ses cotés. Et puis il ne manqua pas de l'inviter à se joindre à lui et ses amis lorsqu'il la trouva seule à la cantine de l'école. Il appréciait sa compagnie et était heureux de passer de plus en plus de temps à ses cotés. Leur échange devenait plus naturel et amicaux semblait il, comme ils commençaient à ne plus nécessiter de raison.
L'américaine lui avait même proposé hier de se rejoindre sur le terrain de quidditch, instaurant ainsi leur premier … « rendez vous », était ce ainsi qu'il fallait le nommer? En tout cas, le jeune coréen en était tout a fait heureux et accepta sans la moindre hésitation. Ravi même de cet opportunité, il lui offrit un grand sourire tandis qu'elle disparaissait déjà vers le bout du couloir visiblement pressée. Lui resta un instant pantois comme un imbécile heureux en regardant le couloir d'où elle avait disparue. C'était une proposition bien inattendue mais qui ravissait le jeune homme. Il reprit sa route vers les quartiers des bidulgi ou il rejoint ses amis pour jouer aux échecs magiques sans perdre le sourire que la demande de Krystal avait marqué sur ses lèvres. Sourire remarqué par ses amis qui le charrièrent lorsqu'ils en apprirent la raison. Une simple rencontre prévue avec une fille qui le rendait si heureux, Seun Shik eu du mal à les convaincre qu'il n'y avait rien de plus derrière. Il se sentait bien avec elle, il aimait bien être à ses côtés.

Si cela paraissait naturel à ses yeux et qu'il ne voyait pas le problème, ses amis, bien souvent plus perspicace que soi même, avait rarement vu Seun Shik avoir des rendez vous avec des filles. Ils savaient tous qu'il avait décliné l'invitation d'une bulsajo au bal de Noël d'il y a deux ans, et jamais il ne l'avais vraiment vu proche d'une jeune fille. Il se doutait tous qu'une seule personne gardait son coeur et son esprit, une fille qu'il ne pouvait oublier et qui l'empêchait de regarder les autres. Seun Shik n'ignorait pas qu'ils étaient tous conscient de cela, mais il leur était reconnaissant de ne jamais aborder le sujet, ni de le pousser vers la gente féminine. C'était donc une première autant pour lui que pour eux, même si c'était en tout bien tout honneur.

Ce jour la, il prit son balai et descendit enjoué pour retrouver le terrain de quidditch ou il avait rendez vous avec la demoiselle. Il s'y trouva seul, mais était il est vrai un peu en avance. Il observa le terrain de quidditch, le temps était beau et sec, malgré le sol un peu mou à cause de la pluie de la nuit. Il s'appuya contre les gradins en observant l'entrée du terrain pour ne pas louper la jeune fille, bien qu'il était fort peu probable qu'il se loupe, le terrain était complétement vide. Il l'aperçut bientôt, elle était un peu en retard, et se dirigea vers lui avec joie. Il se releva et lui adressa un sourire enthousiaste tandis qu'elle se précipitait à ses côtés.

« Tu es déjà là ! Je suis contente que tu sois venu. » Elle avait dit cela avec joie en prenant son bras et s'y appuya un instant pour venir...embrasser sa joue. Les yeux de Seun Shik s'agrandirent légèrement et il se mordit les lèvres. Il n'avait pas l'habitude qu'on l'embrasse ou même le touche. Encore moins,par une fille. Il fut fort gêné par ce geste si inhabituel, si étrange. Il perdit son sourire et il se sentit se renfermé un peu. Il ne savait pas vraiment comment réagir à cela. Ce contact était si étrange, pas désagréable, mais indéniablement déplacé. Même sa sœur ne l'avait pas embrassée depuis longtemps. Se faire toucher ainsi, c'était s'imposer dans l'espace intime qu'il aimait préserver, l'espace vitale de bien être. En s'approchant si près, et surtout si près de son visage au point qu'il ne voyait plus que sa longue chevelure brillante, ses yeux, sa peau. Cette proximité était dangereuse et dérangeante pour le jeune homme qui ne s'était jamais trouvé si proche d'une femme autre que celle de sa famille.

Lorsqu'elle s'éloigna de lui, il remarqua pendant un très court instant qu'elle semblait désolée, comme si elle avait l'impression d'avoir fait quelque chose de mal. Était ce mal? Seun Shik avait envie de dire non, bien que ca l'avait mit mal à l'aise. Sa joue s'était échauffée à ce contact. La douceur de ce baiser l'avait réjoui bien que décontenancé en même temps. Il avait senti son cœur rater un battement et ses neurones se déconnecter. Et maintenant qu'il la voyait si triste, cette étrange sensation se réitéra. Il avait envie de lui prendre les mains, de lui sourire tendrement en disant … quoi, il ne le savait pas. Il s'avança vers elle mais elle releva le visage. Il lui sourit sincèrement.
« - Comme si j'aurais pu ne pas venir! » dit il en riant doucement, cette idée était juste incongrue.

Elle dit qu'il y avait pas grand monde sur le terrain et que c'était une bonne chose. Seun Shik observa le terrain vide et dit .
« -Alors je vais enfin découvrir ce pourquoi tu m'as donné rendez vous dans ce drôle de lieu. J'y ai pensé toute la nuit tu sais!Tout ce mystère m'est intenable! » Un terrain de quidditch, ce devait être pour voler ou jouer à ce qport, sans aucun doute. Le jeune homme aimait bien ce sport et fut content de penser que la jeune fille aimait cela aussi. Bien que ce n'était pas particulièrement masculin de supporter ce sport fortement aimer par les sorciers et sorcières.
« -Tu aimes le quidditch ? Tu sais y jouer ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wales Krystal
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 413age : 23
MessageSujet: Re: Can't U See (pv Seun Shik ♥) Termine   Jeu 15 Nov - 19:15

Krystal cherchait à dissimuler autant que possible combien elle avait était affectée par cette « révélation ». Sans doute que si elle avait prit le temps de souffler deux secondes et être plus attentive, elle aurait pu percevoir comme tout n’était pas blanc ou noir. Mais malgré ses capacités peu communes au commun des mortels, elle restait humaine, avec ses faiblesses et ses erreurs. Et sa réaction avait était des plus banales… Imaginez que vous soyez en plein soleil, une vrai cagnasse et que vous entriez dans la mer : qu’importe qu’il y est du courant ou quels petits poissons à vos pieds, ce qui vous choquera sera la différence de température. La différence entre la gêne de Seun Shik et son propre enthousiasme avait masqué tout le reste et elle avait préféré se recroqueviller au fond d’elle, derrière ses barrières, en sécurité, loin de tout dangers émotionnel. Le contact n’avait pas était assez prolongé pour « l’imprégner ». Elle avait parfaitement distingué leurs deux émotions, distinctement, elle n’avait pas eut le temps de l’imprégner de sorte à ce qu’elle ne puisse plus distinguer sa fin de son commencement.
Elle qui se réjouissait tant, et avait irrésistiblement eut envie d’exprimer sa joie, s’était heurtée à un mur. En pleine face. Et c’était douloureux. Et sa remarque sous entendant qu’il n’aurait pas pu refuser de venir ne parvient pas à modifier son impression. Ressentir les émotions des autres lui laissait toujours cette certitude, elle savait que les émotions ne mentaient pas, elle se basait parfois dessus au point d’en faire une véritable fixation. Cela la marquait au fond d’elle-même, la trace de l’émotion restait bien après qu’elle ne parvienne à refermer son esprit et son être aux autres. Les émotions les plus puissantes pouvaient même restées gravées, des année plus tard elle n’avait qu’à y resonger pour les ressentir entièrement à nouveau, comme au premier jour.

L’entrain de Seun Shik jurait avec sa gêne précédemment. Krystal savait bien qu’elle se devait de chercher à relier l’un à l’autre, obtenir un sens, une émotion sans sens ne voulait pas dire grand-chose. Mais il lui fallait quelques secondes de plus encore, elle n’avait pas encaissé.

« -Alors je vais enfin découvrir ce pourquoi tu m'as donné rendez vous dans ce drôle de lieu. J'y ai pensé toute la nuit tu sais! Tout ce mystère m'est intenable ! »

A voir son sourire, elle senti son cœur tomber. Tout était si contradictoire pour elle, elle était perdue. Était-ce elle qui interprétait mal ses propos ? C’est vrai qu’elle avait été plutôt vague sur ce qu’elle prévoyait aujourd’hui. Mais il disait y avoir pensé toute la nuit.. .N’était-ce pas plus que ce que l’on fait pour une personne qui ne nous… Embrouillée, elle se demanda soudainement ce qu’elle voulait tant en lui demandant de la rejoindre ici. Elle n’avait pas vraiment prit la peine d’y réfléchir. Enfin, si bien sûre qu’elle savait ce qu’elle voulait faire en ce lieu. Mais pourquoi avec lui en particulier, pourquoi être si impatiente ? Elle n’avait pas cherché à s’en justifié mais elle en venait à se demander si elle n’aurait pas mieux fait d’y réfléchir un peu plus ?
Cherchant à brouiller les pistes, elle lui sourit à nouveau mais quelque chose manquait. Son cœur était resté serré face à la réaction de son ami. Pourtant il disait bien y avoir réfléchi toute la nuit… Si contradictoire.

« -Tu aimes le quidditch ? Tu sais y jouer ? »

Baisser deux secondes ses barrières pour vérifier si son enthousiasme était feins ? Elle y songea oui. Simple et lui permettant d’être fixée. Mais c’était tricher. C’était ne pas faire confiance à l’autre. Mais est-ce qu’elle ne doutait pas déjà ?
Krystal fixa son visage, hésitant une demi-seconde, cherchant à savoir si son intérêt et sa bonne humeur était réellement ce qu’ils paraissaient être mais elle ne trouva aucune trace de mensonge. Elle laissa sa méfiance retomber lentement sans pouvoir être fixée pour autant. Ressentir les émotions de quelqu’un d’autre était vraiment quelqu’un chose de fort et d’impossible à ignorer.

Inspirant une gorgée d’air, la jeune sorcière sourit au bidulgi.

« J’aime beaucoup le Quidditch mais je n’est jamais pu en faire. »

Vérité diminuée, estompée, elle s’en excusa mentalement auprès de Seun Shik. Ca lui avait toujours été formellement interdit dans son école précédente. Les premières années, traverser le grand hall de son école suffisait à lui faire perdre connaissance. Alors un cours où les autres élèves éprouvaient leurs premières sensation sur un balai ? Ou mieux encore, un stade rempli d’une foule en délire ? Du suicide.
Puis, comme si elle n’avait pas vraiment été attentive à tout depuis son arrivée, elle remarqua qu’il avait amené son balai avec lui. Elle sourit, contente de voir qu’il y avait pensé instinctivement. La joie revient un peu plus dans l’intonation de sa voix.

« Oh tu l’as amené ! »

La spontanéité de sa phrase fit teinter plus fortement à ses oreilles son accent américain. Evidement, elle n’avait non plus jamais pu avoir de balai. Ses aventures aériennes s’étaient résumées à l’hippogriffe que ses parents avaient aux Etats-Unis. Pas si mal sans doute comme sensation penserait certains. Mais Krys’ était autant intéressée par le fait de voler, que le principe du Quidditch et surtout le contact avec les autres. Ne pas jouer avec eux, c’était encore quelque chose qui avait contribué à la mettre à l’écart.
Sachant qu’elle ne pourrait pas faire de Quidditch, ses parents avaient préféré ne pas chercher à lui transmettre cette fièvre de ce sport mondialement connu chez les sorciers. On ne souffre pas du manque de ce qu’on a jamais connu… Ce devait être ça le raisonnement. Et sans balai, pas de tentation.

« Je regardais les entrainements parfois, j’ai toujours eut envie d’essayer d’en faire. Alors je me suis dis que tu pourrais peut-être prendre un peu de temps pour m’apprendre à en faire, qu’en dis-tu ? »

Son envie d’essayer enfin fit revenir l’impatience et l’excitation au fond d’elle. Après tout, elle aussi avait attendu de pouvoir venir ici, avec lui. Son esprit c’était amusé à imaginer toutes sortes de scénarios possible sur cette rencontre. Mais dans tout ses scénarios elle s’était imaginée passer un bon moment avec Seun Shik, amusant, souriant voir complices. Elle n’avait pas envie de laisser partir cette chanson de passer une après-midi pareil.
Mais malgré cette envie, le sentiment précédent revient la hanter le temps d’un battement de cœur, ternissant légèrement son sourire. Elle termina de façon plus hésitante :

« ... Enfin, je ne t’es pas prévenue avant… Si ça te gênes ou t’embêtes, dis-le surtout, je ne veux pas… »

Sa voix ne termina pas, elle avait trop de fin possible à cette phrase, des fins qu’elle n’aimait pas et ne souhaitait pas dire à voix haute. Une nouvelle fois elle détourna les yeux, la gène qu’elle avait provoqué chez lui lui revenait encore et encore dans la poitrine, la resserrant douloureusement. Elle aurait voulu que tout soit simple et qu’elle puisse demander quelle était la cause exacte de cette gène. Mais les humains normaux ne ressentaient pas les émotions des autres. Et ne pas être normale menait souvent à être mise de côté. Elle ne voulait, elle ne pouvait pas prendre ce risque avec Seun Shik. Elle voulait marquer plus de points avant de penser à lui avouer quoi que ce soit. Plus la confiance était gagnée plus on pouvait espérer que la personne comprenne…




Magical feeling
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t34-wales-krystal-o-finishhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t45-wales-krystal-o-magical-feeling

Bak Seun Shik
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 202age : 24
MessageSujet: Re: Can't U See (pv Seun Shik ♥) Termine   Lun 19 Nov - 19:28

Les coréens n’étaient pas très tactile, Seun Shik en était l’exemple même. Autant avec les filles que les hommes, il supportait mal qu’on le touche. Non que le toucher pouvait avoir un sens autre qu’innocent, non, il craignait même les câlins de la plus innocente des jeunes filles. Il se sentait mal à l’aise, lorsque la peau froide ou chaude touchait sa peau nue. Un contact trop rapproché et intime pour être acceptable et avouable. Il y avait beau y avoir personne sur le terrain, il avait l’impression qu’un démon intérieur pouvait s’emparer de lui s’il se laissait aller à et étrange contact. Les lèvre de la jeune fille n’était pas agressive, pas même glaciale. Au contraire elles étaient douces et chaleureuse. Leur spontanéité et sincérité avait juste surprise et décontenancé le jeune homme pour qui les bisous ne s’échangeaient surtout qu’entre amoureux et pourquoi pas avec la famille. Avec une amie rencontré depuis peu de temps, c’était différend. Rien ne laissait prévoir un tel acte en plus. Ce n’est pas comme si elle le harcelait pour un baiser de sa part. Il allait sa simplicité et sa spontanéité d’ordinaire, cette attitude très américaine de ne pas se préoccuper de la société, de leur regard et de leur pression sur leur petites épaules de simples étudiants. Elle avait cet atout qui avait sauter aux yeux de Seun Shik comme elle l’embrassait. La grande liberté dont elle jouissait et auquel il aspirait.
Il aurait aimer pouvoir jouir de la suavité de cet instant, mais une part de lui-même rejetait cette tendresse. Non qu’il ne le méritait pas, son cœur le bloquait. Il refusait de connaitre cette chaleur que ne recevait plus un être cher, du moins pas de lui. Aussi ce contact l’avait il gêner, il se sentait mal à l’aise, bien que profondément, il réclamait la tendresse de la demoiselle.

Lorsqu’il vit son sourire vaciller après l’avoir relâcher, il s’en voulu plus encore d’avoir eu ce rejet envers cet acte spontané d’affection. C’était peu rationnel, car à moins qu’elle ne soit une excellent legilimens, elle ne pouvait savoir comment il s’était senti à cet instance. Mais il s’efforça tout de même de lui offrir ses plus beau sourire pou ne pas qu’elle croient qu’il n’était pas heureuse de la voir. Il l’était, il aimait bien cette fille et attendait avec impatience cet instant ou ils passerait du temps ensemble. Il ne pouvait lui laisser une fausse impression qu’il n’aimait pas passer du temps avec elle, tandis qu’ils avaient tout un chemin à parcourir, une histoire à construire ensemble. Il lui sourit at après lui avoir fait comprendre qu’il était ravi d’être là avec elle sur ce terrain quidditch.

Il lui demanda si elle savait jouer, parce qu’il avait bau s’être demander ce qu’il ferait, le lieu ne pouvait pas tromper grand monde, d’où l’instinct d’emporter son balai. Le terrain de quidditch c’était pour voler, jouer au quidditch, ou autre sport sorcier ;regarder et encourager ceux qui jouaient, ou pour courir à la limite, les né moldu l’utilisait comme terrain pour jouer au foot ou au rugby. Mais Krystal n’était pas née moldue.
Le quidditch n’était pas vraiment ce qu’on appellerait une passion pour le jeune homme, on ne peut pas dire qu’il faisait parti de l’équipe parce qu’il avait toujours rêvé de briller dans ce sport. Ce n’en était pas un fan inconditionnel qui suivait tous les matchs avec passion et ne vivait que pour et par le quidditch. Il faut dire que son père, né moldu, n’avait d’yeux que pour le tennis, et la faille suivait bien plus les tournois du grand chelem à la télévision que les championnat du monde de quidditch. La popularité ou la gloire ne l’avait jamais vraiment attiré, sauf celle attitrée à la reconnaissance de son travail plus tard. Aussi c’est un peu par hasard qu’il avait rejoint la place de gardien dans ce jeux de balai. Il s’y trouvait plutôt doué d’ailleurs. Il n’hait pas ce sport non plus évidemment, il l’aime suffisamment pour y jouer depuis 6 ans et même faire parti de l’équipe de sa maison. Peut être aimait il autant ses coéquipiers, la sensation du vol que le jeu en lui-même. Mais il allait sans dire qu’il s’y amusait bien, et ca lui suffisait comme raison pour continuer d’arrêter le souaffle et de protéger les buts.
Elle lui dit en retrouvant son joli sourire qu’elle aimait le quidditch mais qu’elle ne l’avait jamais pratiqué. Seun Shik pensa que c’était dommage mais d’un autre côté, se réjouit si il pouvait lui apprendre les règles ardues de ce jeu.

« Oh, tu l’as amené » s’exclama la jeune fille avec son joli petit accent américain comme elle venait d’apercevoir son balai. Il était assez fier de son balai qu’il avait depuis plus de quatre ans maintenant, aussi sourit il à la jeune fille.

« Oui ! dit il. Le terrain de quidditch comme lieu de rendez vous, j’ai pensé qu’il pourrait me servir. Je suis heureux de voir que je me suis pas tromper. » Le jeune homme avait maintenant hate de monter dessus et de voler avec elle sur le terrain. Il observa la demoiselle un instant en voyant qu’il lui manquait quelque chose.

« - Tu n’as pas de balai toi par contre ? Au pire on en empruntera un à l’école !
La jeune fille avoua qu’elle avait souvent regarder les entrainements de quidditch sans pour autant s’essayer au sport malgré son envie. Mais qu’elle espérait qu’il prenne un peu de temps pour lui apprendre à jouer. Bingo ! il n’avait attendue rien d’autre de cette rencontre et s’en réjouissait déjà. Il était content qu’elle lui demande à lui, content de voler à ses côtés, de jouer avec elle, de partager ses petites connaissance sur l’art du quidditch.
La jeune fille eut toutefois une réaction étrange comme elle finissait tout juste de lui demander cette faveur, elle s’empressa d’ajouté d’un air un peu stressé qu’elle ne l’avait pas prévenue et que si ca le gênait ou l’embêtait, qu’il devait le dire et qu’elle ne voulait pas…. Elle tut ce qu’elle ne voulait pas et ceci l’interloqua. Comme l’ensemble de ces dernière phrase. Pouvait elle penser qu’elle l’embêtait ou le dérangeait. C’était une pure folie, il avait très envie de passer du temps ave elle et avait réservé son après midi et sa soirée pour elle. Il passerait la nuit sur ce terrain de quidditch si elle lui demandait. C’était les vacances après tout et il n’avant rien de prévu dans ce chaud après midi d’été. Les vacances avaient l’avantage de ses longues journée. Il hocha la tête d’un air étonné et offensé.

« Quelle idée ! Bien sur que nom tu ne me dérange pas, je n’avais rien à aire aujourd’hui. J’ai tout mon temps pour toi. Ca me fait plaisir de t’apprendre le quidditch ! Vraiment. En plus le terrain est completement libre. Ca va être chouette ! »

Il lui sourit avec sincérité, souhaitant à la fois la rassuré et lui passe son enthousiasme bien réel de pouvoir jouer un peu ave elle. Cela constituait sans doute une petite révolution dans leur relation. Il ne s’était jamais donner de rendez vous, et rarement passe un après midi ensemble, ou juste assis à la bibliothèque cote à cote travaillant chacun de leur côté, ne s’interrogeant une lorsque des mots étaient inconnu à la jeune fille ou pour faire une petite pause dans leurs fructueuse mais usante lectures.

« Bon tout d’abord, occupons nous de te trouver un balai, c’est le plus important. Je crois que je faire venir celui de ma sœur ainé, ce sera plus simple. Puis il est mieux que ceux de l’école qui servent à tout le monde. »

Il leva sa baguette et s’exclama « Accio Balai » en se concentrant sur le balai de sa sœur qu’il savait dans sa chambre. Il avait pas l’habitude de lui emprunter et se dit qu’il aurait des problèmes si elle le remarquait. Mais elle avait un très bon balai elle aussi, très équilibré et parfait pour une débutante, comme il avait cru comprendre qu’elle l‘était. Il lui fallait un bon balai après tout, pas un trop fragile et martyrisé par les élèves qui, débutant également, en prenait aussi soin qu’un sac de chiffon. Le balai, relativement court pour ce genre d’équipement, mais robuste et rapide quand même, arriva en filant vers Seun Shik qui l’attrapa et le tendit à la demoiselle.
« Avec ca, c’est mieux pour voler ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wales Krystal
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 413age : 23
MessageSujet: Re: Can't U See (pv Seun Shik ♥) Termine   Dim 25 Nov - 20:59

C'était injuste. La journée était si jolie, le terrain disponible, Seun Shik était là. Tout aurait pu se dérouler comme elle le prévoyait. Totu aurait pu être parfait. Mais en un battement de coeur, toute la scène s'était légèrement ternie, grisée. Krystal était maintenant emprunte au doute. Si seulement elle n'avait pas eut cette capacité, cet étrange pouvoir, tout cela ne serait pas arrivé. Elle aurait juste reculer, sans doute trop joyeuse pour remarquer la gène de Seun Shik et surtout incapable d'en mesurer l'intensité. Elle ne l'aurait pas ressentie comme une brûlure, elle n'aurait pas sentie cette différence d'humeur, si blessante.
C'était toujours ainsi. Depuis toute petite, ce don l'empoissonnait. Il lui avait fait ressentir des choses qu'aucun enfant de son âge n'aurait jamais du éprouver. Elle avait ressenti, encore et encore, sans comprendre, trop jeune pour distinguer ses propres humeurs des autres, trop ignorante pour savoir qu'il était anormal de ressentir les émotions d'autrui. Et maintenant qu'elle était plus grande, qu'elle apprenait à se protéger de tout cela... Elle retournait encore parfois à cette époque. Elle avait encore laissé sa capacité prendre le dessus sur elle... Enfin si l'on veux. Sa capacité était elle aussi une part d'elle. Mais la laisser exister à cent pour cent était trop dangereux.
Une dernière fois, Krystal se remémora la réaction de Seun Shik. Puis... Elle l'observa. Lui, lui seul. Il ne lui mentait pas, elle ne voulait pas choisir cette idée. Elle l'appréciait de trop pour cela. Son envie de passer du temps avec lui était si présente quelques minutes auparavant... Son don, cette espèce de malédiction n'avait pas le droit de lui voler ça. Le Bidulgi semblait impatient, prêt à se lancer dans cette après-midi, à la croquer à pleine dents. Krystal voulait faire pareil. Sans avoir à se forcer. Juste oublier ce touché émotionnel qui l'avait bouleversé. Elle ne comprenait pas, elle voulait tant et tant comprendre sans pouvoir poser la moindre question.

Ses hésitations furent interrompues par la question très terre à terre de Seun Shik. Avait-elle un balai ? Elle secoua son petit visage, légèrement embêtée. Non seulement elle était arrivée en retard mais en prime elle n'avait pas de balai. Mais venir avec un balai sans qu'il n'est accepter d'en faire c'était un peu lui forcer la main non ? Mais il semblait sincèrement heureux à l'idée de faire du balai aujourd'hui et plus encore de lui apprendre cet art ! Une petite partie dans la poitrine de Krystal se réchauffa doucement. Son étonnement en voyant son hésitation allait dans le sens inverse de sa gêne tout à l'heure... Etait-ce elle ou était-ce qu'il semblait même presque vexé qu'elle ose se poser cette question ? Pourquoi s'en étonnait-il si il avait était si ennuyé tout à l'heure par ce contact ?

Est-ce que c'était si fou que ça qu'elle remette ce point en question ? En observant ce visage qu'elle appréciait toujours plus, elle se mit à douter de la légitimité de ses propres doutes. Elle ne s'était appuyée uniquement que sur un sentiment, le temps d'une demi seconde, pour en déduire qu'en réalité il n'aimait pas être là. Un sentiment dont elle ignorait la source. Alors que chaque sourire de Seun Shik.. prouvait l'exact opposé ? Peut-être que c'était ce qu'elle voulait, mais c'était malgré tout son impression globale.

« Quelle idée ! Bien sur que non tu ne me dérange pas, je n’avais rien à faire aujourd’hui. J’ai tout mon temps pour toi. Ca me fait plaisir de t’apprendre le quidditch ! Vraiment. En plus le terrain est complètement libre. Ca va être chouette ! »

Pour elle. Pas seulement avoir tout son temps aujourd'hui non, mais pour elle, en particulier, il l'avait dit. Son sourire et sa bonne humeur apaisaient son inquiétude et un sourire, elle décida de se laisser guider par cela. Elle devait essayer de faire comme toute personne normale. Et surtout, ne pas laisser son horrible capacité gâcher une journée qui pouvait être si belle. De légèrement hésitant, son sourire s'étira, gagnant en force et en entrain. Elle pouvait parvenir à oublier cette émotion si elle faisait suffisamment confiance à Seun Shik, n'est-ce pas ?

« Oui, il n'y aura que toi pour voir si mes débuts en Quidditch sont un succès ou.. ou autre chose ! »

Après tout, elle n'avait réellement aucune idée de comment il fallait s'y prendre, il n'était pas dit qu'elle réussit d'emblé ! Elle lui offrit un petit sourire complice, elle comptait sur lui pour l'accepter tout entière, qu'importe sa réaction quand elle montrerait sur le balai !
Une chance qu'il n'y avait personne sur ce terrain. Peut-être aussi était-ce pour cela qu'elle ne lui avait pas parlé au préalable de son envie... Si finalement d'autres personnes étaient venues s'entrainer, elle aurait eut à trouver une explication au lieu de juste prétendre que le terrain de Quidditch était au final qu'un simple lieu de rendez-vous avant de partir ailleurs. Car si il y avait eut d'autres gens ici présent, jamais elle n'aurai prit le risque de s'essayer au vol et encore moins y impliquer Seun Shik. Son sens des responsabilités le lui interdisait.

A sa grande surprise, Seun Shik proposa de lui prêter le balai de sa soeur au lieu de prendre simplement un de ceux de l'école. La jeune fille en fut touchée sans trop savoir pourquoi et prit avec grand soin le balai qu'il lui tendit après l'avoir amené à eux avec un sortilège d'attraction. C'était mignon de sa part de se soucier de la qualité du balai qu'elle allait utiliser.
Tenant d'un main le balai, Krystal passa doucement ses doigts dessus, sans pouvoir s'empêcher de sourire. Avoir un balai entre ses mains, sur lequel elle pouvoir voler, cela réveiller toute une partie de son enfance, son début adolescence passé à devoir toujours rester à l'écart, du Quidditch comme du reste mais... En se sentant si proche de pouvoir enfin essayer, une vague de bonheur l'envahissait, c'était presque irréel. Elle allait enfin pouvoir essayer ce qui pour presque tout les sorciers n'était qu'une base. Elle s'était un rêve d'un jour pouvoir essayer de voler. Elle profitait de l'absence de ses parents et de enseignants qui avaient posés cette interdiction, certes... Mais elle maitrisait bien mieux sa capacité maintenant, le « elle » pouvait se distinguer face aux « autres ». Et il n'y avait que Seun Shik. Rien qu'elle et lui, rien que tout les deux, elle n'aurait pas à trop se concentrer sur le fait de repousser l'extérieur. Elle pourrait prendre une pause et s'amuser enfin.

« Tu me confie le balai de ta soeur ? ... Merci ! » Elle était vraiment ravie de cela. « Mais tu n'aura pas d'ennuis ? Il ne vaut pas mieux lui envoyer une petite note pour qu'elle ne s'inquiète pas ? »

Elle préférait que Seun Shik n'est pas d'histoire avec sa sœur et encore moins encore d'elle. Dans un sourire, elle sortie de son sac qui l'accompagnait toujours une plume et un bout de parchemin avant de les lui tendre. Elle s'accroupie à côté de lui tandis qu'il écrivait quelques mots, appuyé sur le banc, en profitant pour l'observer discrètement. Il avait vraiment un beau visage, des très à la fois fin et masculins, pas comme certains de ces Coréens trop filiforme manquant de masculinité aux yeux de Krys' ou les autres au contraire trop rond. Dans un sourire, elle pensant sans s'en rendre trop compte que non, Seun Shik était à son goût.
Tandis qu'il envoyait la note, la jeune fille baissa à nouveau les yeux sur le précieux balai qu'elle tenait. La sœur de Seun Shik, elle ne se souvenait pas l'avoir entendu en parler auparavant. Après tout, s'était la première fois qu'ils se réservaient du temps de la sorte et elle avait encore tout à apprendre de lui.

« Je ne savais pas que tu avais une sœur ! Elle s'appelle comment ? Elle est en quelle année ? » Elle souhaitait pouvoir un jour la remercier pour ce prêt.

Et puis l'impatience de volé revient la tirailler. Dans un sourire Krystal se releva et fit un tour dansant sur elle-même et elle partie gaiment, s'éloignant un peu des tribunes pour se rapprocher du centre du terrain, se retournant pour s'assurer que Seun Shik venait également. Comme si son impatience enfantine n'était pas assez visible, elle ajouta « Oh, je vais apprendre à voler ! », laissant encore une fois son accent prendre le dessus.
La jeune sorcière s'arrête, hésita légèrement avant d'enfourcher le balai. Sûre de rien, elle chercha le regard de Seun Shik.

« Like this ? »





Magical feeling
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t34-wales-krystal-o-finishhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t45-wales-krystal-o-magical-feeling

Bak Seun Shik
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 202age : 24
MessageSujet: Re: Can't U See (pv Seun Shik ♥) Termine   Lun 17 Déc - 22:48

Seun Shik avait bien vite guéri du trouble qu’avait provoqué ce contact soudain avec ses lèvres effarouches . Il avait trop envie d’avancer avec elle, de s’amuser avec elle qu’il ne pouvait s’en contrarié. Il lui semblait qu’il fallait qu’il s’investisse dans cette relation, qu’elle lui apporterais quelque chose sur lequel il ne mettait pas de nom. Mais c’était plutôt encourageant. Il s’était posé quelques questions sur le geste et l’inconfort provoqué, puis les avait balayé d’un coup de baguette magique, si vous me permettez l’expression. Il ne pouvait pas laisser une si petite chose, un incident si insignifiant gâcher la belle après midi qui s’offrait à eux, leur ouvrait ses portes en leur tendant ses mains bienveillantes. Il fallait bien plus qu’un instant de trouble pour venir la remettre en question. Partager avec Krystal un moment rien que pour eux, de quidditch en plus était sans doute un avant goût du bonheur. Il n’avait rien de plus a souhaité pour cet journée, un terrain de quidditch, un balai pour la demoiselle qui arrivait en voletant joyeux de rejoindre la piste pour être monter par une toute nouvelle cavalière, Krystal au très joli sourire. On pouvait que comprendre l’enthousiasme du balai, et du jeune homme qui devrait lui apprendre la dure manœuvre du vol.

Pour lui c’était assez naturel à présent, mais en se souvenant des premiers cours que lui et ses camarade prenait, c’était plus compliqué que ca en avait l’air. Il n’était pas professeur, mais connaissait bien la technique. Puis pour dire vrai, il n’avait nullement l’intention de laisser quiconque autre que lui-même prendre cet honneur de lui apprendre le vol. Non vraiment, il appréciait l’opportunité unique de passer un moment rien que tout les deux à s’amuser à voler. Il n’y avait pas vraiment de danger, enfin aucun auquel il ne voulait penser. L’après midi serait beau et joyeux car il l’avait décidé ainsi, et le sourire de Krystal venait confirmer cette certitude.

« Tu me confie le balai de ta soeur ? ... Merci ! »
Le joli balai de Na Ryu était arrivé à leur hauteur et Krystal semblait vraiment heureuse qu’il lui prête ce bien de sa sœur comme si c’était là un fait exceptionnel. Bien que comme il ne s’agissait pas de son balai, ce n’était pas vraiment d’un prêt. D’autant plus quand il n’avait pas eu l’autorisation de celle-ci pour l’utiliser. Mais, ils avaient l’habitude de prendre les affaires de l’un ou l’autre quand il en avait besoin. C’est vrai qu’un balai c’était un peu plus gros et unique qu’un stylo ou un peigne, mais bon, d’après ce qu’il connaissait de sn emploi du temps, elle n’en aurait pas besoin. Autant ne pas se priver d’un si bon balai.
« Mais tu n'aura pas d'ennuis ? Il ne vaut pas mieux lui envoyer une petite note pour qu'elle ne s'inquiète pas ? »

Elle avait sans nul doute raison, aussi, il approuva d’un signe de tête, sa sœur tenait vraiment à son balai, il ne valait mieux pas qu’elle s’en inquiète. Ca lui éviterait des tracas inutiles. Comme elle fouillait donc son sac, il observa son joli profil sous sa longue et lourde chevelure brune ondulante, aux mèches brillantes sous les rayons de soleil qui venaient se poser délicatement contre sa poitrine. Comme toutes filles qui se respectent, son sac regorgeait de trésor dont une élégante plume qu’elle lui tendit pour qu’il puisse écrire un petit mot à sa sœur.

Citation :
Coucou.Ne t’inquiète pas pour ton balai, Je l’ai emprunter pour apprendre à Krystal le vol. Je te le rend dès qu’on à fini, ce soir. Bon après-midi. Bisous. SeunShik


Quand il eut finit son mot il en fit en avion en papier et avec un sort l’envoya voleter trouver sa grande sœur pour la prévenir de l’emprunt. Il regarda le petit papier s’en aller puis se retourna vers son amie en lui souriant. Celle-ci repris la parole en disant qu’elle ignorait qu’il avait une sœur et lui demanda son nom et son âge. Seun Shik lui sourit doucement.

« - J’en ai deux en fait. » dit il sans réfléchir, car c’était la la vérité, mais une seconde plus tard, il regretta déjà d’avoir donné ce nombre car il n’aurait pu parler de son ainée. Il espéra que la jeune fille ne lui poserait pas de question à son propos.
« Deux grande sœurs ! Na Ryu est en neuvième année et Myu Ji n’est plus à l’école. » Manière subtile et ambiguë de dire la vérité sur elle. Il n’insista pas, ne développa pas, ne lui retourna pas même la question même si ça l’intéressait. De peur de démarrer une conversation sur ce sujet. Il ne voulait pas en parler plus car il savait que ca le mettrait dans un mauvais état. Rien que la mentionner le troublait, son souvenir était tiraillant. Il ne voulait pas parler d’elle, même à Krystal. C’était un sujet triste et encore inabordable pour le jeune bidulgi.

Forte heureusement, elle n’insista pas, ni ne posa d’autre question. Soudain impatiente semblait il de s’envoler dans le ciel, elle prit le balai de Na Ryu et s’avança vers le centre du terrain enthousiaste. Ravi de la voir comme une enfant qui allait décollé pour la premier fois et sourit et sauta des tribunes pour l’accompagner .
Elle chevaucha le balai pour se mettre en position de vol. Il observa un instant la pose tandis qu’elle le regardait hésitante. Il l'entendit dire « Like This ? » dans un anglais si adorable qu'elle ferait sourire une pierre, alors il sourit.

« Tu vas avoir un accident si tu décolles ainsi ! »
Il posa son propre balai par terre et s’approcha d’elle pour corriger sa position. Il posa une mains sur le balai et l’entraina a baisser son inclinaison pour que l’angle avec le sol soit moins important.
« Je veux bien que tu décolle, mais la tu vas faire un beau pic… et monter bien trop vite. Il n’a pas besoin d’être très incliné pour s’envoler, et puis tu risque moins de glisser en arrière. Et il faut que tu t’assieds sur le manche, non le coincé entre tes cuisses. C’est pas très confortable, mais moins fatiguant.»

Il posa une de ses mains sur coude et l’autre sur ses mains pour qu’elle tendent bien ses bras. Il regardait tout cela très sérieusement car il ne voulait qu’elle s’abime. Sa peau était douce, mais le contact à but purement technique ne lui semblait plus déplacer. Rien à voir avec le bisous reçu plus tôt.
« Il faut vraiment bloqué les bras et les mains sur le manche de ton balai, ca te ferais perdre l’équilibre et bouger l’inclinaison de ton balai. Il faut que ce soit vraiment fort, ici ca va, mais là haut, c’est eux qui reçoivent toute la force du vent. »

Il souriait toujours en parlant mais voulait bien faire comprendre que c’était très important parce qu’il ne voulait pas qu’il lui arrive malheur. Il tentait d’expliquer simplement les points les plus important pour qu’elle ai quelque base nécessaire avant de quitter le sol ferme et rejoindre la liberté de l’air. Ca avait beau l’air facile de voler, c’était plus technique que ca semblait. Mais il voulait qu’elle s’en tire à merveille et éviter tout accident possible. Ce serait vraiment dommage qu’une chute vienne ternir de manière bien sordide un si bel après midi.

Il s’installa sur son propre balai pour lui montrer la position à prendre au décollage.
« C’est ta position qui va définir la vitesse du balai. Plus tu te penches en avant, plus tu accélères, et inversement. » dit il en se baissant lui-même vers son manche immobile en guise de démonstration et se releva comme pour les ralentissements. Puis il l’observa pour voir si elle allait faire de même et correctement. Quoiqu’il n’y avait pas de piège à part qu’il ne fallait pas lever son balai.

« Voilà, c’est exactement comme ca, sans pencher ton balai vers le haut ou le bas. Mais ca sert à rien d’aller trop vite, ton balai passera pas de 0 à 100k/hm voir 150km /h en 1 secondes. Il lui en faut au moins 5 secondes pour une telle accélération.. Pour aller plus vite, les joueurs de quidditch utilise leur jambe… mais je pense que ce ne sera pas nécessaire aujourd’hui . Et je dirais que pour une débutante, il vaut mieux pas dépasser les 60 à 70 Km/h. Si tu as peur, il vaut mieux voler pas trop haut, ne pas faire de pic et ne pas aller trop vite et resté bien équilibré»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wales Krystal
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 413age : 23
MessageSujet: Re: Can't U See (pv Seun Shik ♥) Termine   Dim 13 Jan - 23:55

La jeune Krystal n'avait certes pas cherché plus loin pour ce qui était des sœurs de Seun Shik, elle n'en avait pas moins prit soin de noter ces informations dans un coin de sa tête. Na Ryu, en neuvième année, Myu Ji plus grande et plus à l'école, c'était enregistré ! Elle se demanda si elles ressemblaient beaucoup à Seun Shik ? Étaient-elles jolies elles aussi ? Grandes ou petites ? Avec des joues rondes comme beaucoup de Coréenne ? Si elle ne formula pas clairement dans son esprit l'envie de les rencontrer un jour, elle laissa son imaginaire chercher à compléter tout cela. Cela mènerait fatalement au besoin de vérifier un jour si ce qu'elle pensait était juste ou non, bien qu'à ce stade elle ne s'en rendait pas encore compte.
Deux soeurs... Elle était un peu envieuse. Krystal aurait souhaité pouvoir en avoir mais elle était fille unique. Jamais ses parents n'avaient semblé vouloir parler d'avoir un jour un autre petit après elle. Elle ne pouvait vraiment les blâmer. Elle était une anomalie. La gérer elle avait déjà été une dure épreuve. Deux ? Trois enfants comme elle ? Sans doute invivable.
A défaut de frère ou de sœurs.. A défaut d'amis aussi d'ailleurs, elle avait eut Diamond, son chat. Meilleur compagnon et confident de chacune de ses pensées. Il était attentif et tendre, c'était déjà un luxe.

Mais l'heure n'était pas au passé, il y avait une chose bien plus intéressante en jeu aujourd'hui ! .. Non, deux ! Sa première journée de vole et sa première après midi avec Seun Shik ! Ça ne pouvait qu'être merveilleux surtout avec ce beau temps.
Elle débordait littéralement enthousiasme. Si ses capacités avaient été inversées, partager ses émotions au lieu de capter celles des autres, aucun doute qu'elle aurait pu rendre enthousiaste une classe entière à plusieurs mètres de là.

« Tu vas avoir un accident si tu décolles ainsi ! »

Le sourire de Seun Shik dédramatisa la phrase si simplement que ça aurait presque pu paraitre une bonne chose. La jeune femme se concentra pourtant, jeta un regard pantois à la position du balai. C'était si mal ?
Mais faire mal avait du bon, elle s'en rendit vite compte quand Seun Shik posa son balai pour s'approcher. Soudainement plus qu'attentive à chacun de ses mouvements, elle le regarda faire, essayant de ne montrer aucun changement extérieur quand sa main entra en contact de sa propre peau.

« Je veux bien que tu décolle, mais la tu vas faire un beau pic… et monter bien trop vite. Il n’a pas besoin d’être très incliné pour s’envoler, et puis tu risque moins de glisser en arrière. Et il faut que tu t’assieds sur le manche, non le coincé entre tes cuisses. C’est pas très confortable, mais moins fatiguant. »

Écouter ne lui avait jamais paru demander autant d'attention. Stay focus... Tellement compliqué quand Seun Shik était là. Elle avait bien plus envie de se pencher sur ses grandes mains contre son coude et observer attentivement chacun de ses mouvements, sa façon de parler, la direction de son regard. Gosh il fallait qu'elle se concentre, il s'appliquait à l'aider et elle se devait d'être responsable !
Elle le laissa corriger l'angle de ses coudes par rapport au balai et la direction que ce dernier devait prendre. Penser à sa sensation, sa réaction lorsqu'elle avait voulu lui faire un bisou juste avant l'y aida. Elle avait tord de ses laisser penser à d'autres détails alors que ce n'était clairement pas son cas à lui.

« Il faut vraiment bloqué les bras et les mains sur le manche de ton balai, ca te ferais perdre l’équilibre et bouger l’inclinaison de ton balai. Il faut que ce soit vraiment fort, ici ca va, mais là haut, c’est eux qui reçoivent toute la force du vent. »

Krystal se raidi et se crispa, essayant d'appliquer les consignes avec soin mais peu sûre d'elle. Le vent était fort ? Et si le balai ne lui obéissait pas ? Si elle n'était pas faite pour ça et que ses parents avaient eut raison de lui interdire de jamais en faire ? Si ça tournait mal, Seun Shik risquait de se sentir responsable alors qu'elle serait fautive....
Inspirant une gorgée d'air, elle essaya de se calmer. Pas question de passer pour une trouillarde alors que Seun Shik était là. Puis il souriait, il fallait se fier à ça, tout irait pour le mieux. Il serait là pour la guider elle s'en remettait à lui !
Elle chercha donc à limiter quand il prit position sur le balai. Elle mima son exemple pour abaisser ou relever le manche, calquant avec soin et vérifiant à plusieurs reprises l'angle que Seun Shik faisait prendre au sien.

« Voilà, c’est exactement comme ca, sans pencher ton balai vers le haut ou le bas. Mais ca sert à rien d’aller trop vite, ton balai passera pas de 0 à 100k/hm voir 150km /h en 1 secondes. Il lui en faut au moins 5 secondes pour une telle accélération.. Pour aller plus vite, les joueurs de quidditch utilise leur jambe… mais je pense que ce ne sera pas nécessaire aujourd’hui . Et je dirais que pour une débutante, il vaut mieux pas dépasser les 60 à 70 Km/h. Si tu as peur, il vaut mieux voler pas trop haut, ne pas faire de pic et ne pas aller trop vite et resté bien équilibré. »

Les lèvres de Krystal s'étaient entrouvertes en l'écoutant parlant, elle le fixait, complètement ébahie. Cinq seconde pour arriver à 150km/h ? Ca lui semblai énorme. Son hippogriffe était plus lourd, plus lent, il lui fallait bien plus de temps que ça et a vrai dire son père n'avait jamais autorisé les pointes de vitesses.

« Pas trop vite ça me semble bien... 50 km/h au début... ? » Elle marmonna ses derniers mots, Seun Shik allait savoir qu'elle était une poule mouillée mais... Krystal jeta un coup d’œil autour. Il n'y avait qu'eux. Ce n'était pas dangereux, ses barrières étaient en place et bien stables. « Juste un peu au début pour voir si ça va, on ne sait jamais. »

Une dernière fois, elle chercha l'approbation de Seun Shik pour ce qui était de sa position de dépars, le manche pas trop lever pour ne pas s'élever de trop, un petit coup de pied pour que l'accélération ne soit pas trop grande.
Puis elle décolla. Peut-être avait-elle donné plus d'impulsion qu'elle n'en avait eut l'impression ? Ou était-ce les balais qui étaient plus sensible qu'elle ne l'imaginait ? Qu'importe, la prise de vitesse fut plus impressionnante qu'elle ne l'aurait cru, lui arrachant une impression non contrôlée de surprise... Accompagné d'un de ses petits cris féminin et expressifs, avouons-le. La sensation était loin de ce qu'elle avait pu imaginer, son cœur bondi dans sa poitrine tandis qu'elle resserrait ses doigts sur le balai. Un instant, involontairement, elle remonta un peu le manche, cherchant à s'y accrocher, mais elle se rendit immédiatement compte que ça la faisait effectivement monter plus et elle s'appliqua à rendre le balai plus droit. Elle se risqua à respirer et regarda autour d'elle.
Krystal était partagée entre la peur provoquée par cette nouvelle sensation et la curiosité qui en naissait aussi. Elle chercha autour d'elle, Seun Shik était déjà là. Elle essaya de lui offrir un timide sourire.

« Et là si je me penche il va recommencer à avancer c'est ça ? »

Elle attendit la confirmation de Seun Shik et se pencha, d'abord prudemment, observant le paysage défiler en dessous. Puis une fois plus sûre de la stabilité du balai, elle se pencha un peu plus, le laissant gagner en vitesse. La jeune fille laissa la tentions retombé et un léger rire s'échappa de ses lèvres tandis qu'elle sourit aux anges. Elle était sur un balai et elle volait. Elle tourna la tête vers Seun Shik à côté pour partager sa joie avec lui. Ça se passait bien. Elle pouvait voler ! Et il n'y avait pas de conséquences néfastes. Peut-être que finalement, elle pourrait parvenir à faire encore de nouvelles choses ? Que tout les interdit posés jusqu'ici elle serait un jour à même de les outre-passés ? Oh sans doute plus difficilement que tout le monde et tout nécessiterait plus de temps. Mais qu'importe elle saurait aussi plus les apprécier que tout le monde. Ce premier vole et surtout le fait de pouvoir passer du temps avec un ami... Un ami si interessant. Seun Shik était là tout près pour partager ce moment. Oui, cette journée était magique ! Et elle l'exprimait en riant sans retenue.




Magical feeling
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t34-wales-krystal-o-finishhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t45-wales-krystal-o-magical-feeling

Bak Seun Shik
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 202age : 24
MessageSujet: Re: Can't U See (pv Seun Shik ♥) Termine   Sam 26 Jan - 18:43

Voler sur un balai était sans aucun doute une sensation unique, à la fois libératrice et vivifiante, mais pourtant dangereuse. Il donnait ce même sentiment d’avoir le monde à sa portée que la conduite d’une voiture procurait, ou lorsqu’on se trouve sur une falaise face à la mer calme et le vent qui fouette notre visage face à l’infini de l’horizon. Voler, le rêve de bien des moldus, mais l’avion n’avait pas la légèreté et la souplesse d’un balai, bien que ce fusse peut être un peu plus confortable. Voler ne guérissait pas les plaies, mais le souffle enveloppant de l’air les apaisait. Un échappatoire, il l’était surement pour son âme meurtrie. Peut être était ce pour cela que sa sœur et lui s’était autant investit dans ce sport aérien. La terre était bien plus proche de leur terrible peine. Le ciel lui offrait une certaine distance de ces troubles oppressants sous l’apesanteur. Il s’était pris au jeu et y trouvait un indéniable plaisir. Il aimait voler même si il était arrivé la par hasard, il avait poursuivit par goût et amusement, et parce qu’il était un bon gardien aussi que son équipe avait toujours reconnu.

Il n’avait jamais accompagner personne pour son premier vol, il tentait juste de se souvenir de ses premières expériences pour les partager avec Krystal. Il craignait qu’elle ait peur, qu’elle se fasse mal, qu’elle n’apprécie pas cette sensation si unique de décoller du sol ferme. Après tout, c’était bien effrayant, et le vertige pouvait être un désagrément inattendue. Enfin, elle n’aurait pas souhaiter si elle avait une quelconque peur du vide. Mais voler était plus particulier qu’être en haut d’un monument et surplomber le sol. Impressionnant vide qui s’étendait tout autour de soi, le balai comme seul support. Même l’avion était plus sécurisant semblait il. Pourtant, bien utilisé et maîtrisé, le balai était un moyen sur et obéissant, rapide mais avec peu de collision. Après tout le ciel était à eux.

Il prenait grand soin à lui expliquer tout ce qu’il pouvait avant de décoller, il s’était pris des gamelles et des bleus qu’il désirait lui éviter lorsqu’il avait commencer cette discipline. Abîmer la jeune et jolie Krystal lui fendrait bien trop le cœur. Il voulait qu’elle s’amuse et ai que du plaisir en cette jolie après midi. Peut être parce qu’elle était la première qu’il lui consacrait entièrement et sans en attendre grand-chose, son déroulement écrirait et influencerait la suite de leur histoire. Il ne voulait pas que les pages qu’ils avaient à traverser ne restent blanche à cause d’un malencontreux évènement qui les éloignerait. Après tout, bien qu’elle fut à l’initiative du vol ne lui en voudrait elle pas, si il lui avait mal expliquer et qu’elle tombait en se blessant ? Comme il en serait triste. Il ne voulait pas la dégoûter de si bonne heure. Ils avaient à peine commencer cet après midi, l’heure ou il devrait se quitter était encore lointaine, sauf si avancer par un quelconque incident. Il espérait déjà pouvoir passer bien d’autre instant privilégié en sa si charmante compagnie. Sans demander un après midi, il voulait faire en sorte que tout se déroule pour le mieux, surtout après la gène et le légère distance qu’il avait remarquer un instant plus tôt. Leur relation encore fragile pouvait bien vaciller rapidement. Il ne voulait pas que cela arrive. Seun Shik préférerait partager sa passion du vol, et ses autres amours, la musique et surtout l’histoire avec la jeune fille qui prenait étrangement de plus en plus de place dans sa vie. Elle s’y immisçait doucement, mais le fait était là. Seun Shik avait encore envie de partager plus de temps à ses cotés.

Elle s’appliquait a obéir au conseil de Seun Shik. Lorsqu’il lui dit que ses bras devait être fort, il sentit ses bras se crisper pour garder la position qu’il leur avait donner. Il sourit tendrement en approuvant d’un signe de tête. Il se voulait rassurant, elle semblait bien l’écouter et de toute façon, il ne comptait pas la laisser tomber. Il finit par s’installer à ses coté lui donner encore quelques explications supplémentaires pour qu’elle soit apte à voler et à diriger son balai.

« Pas trop vite ça me semble bien... 50 km/h au début... ? »

Seun Shik approuva d’un signe de tête , plus on allait vite, plus il était difficile de maitriser son balai et de rester dessus, la force du vent repoussant le corps.

« Ca me parait assez sage, oui, pour un début. pour voir si ca va comme ca ! » Dit il pour affirmer qu’il comprenait que ce n’était pas parce qu’elle avait peur. Il eut un sourire au lèvre, il ne se moquait pas d’elle, pas vraiment, c’était juste une tendre taquinerie envers son élève. Il savait que la première fois pouvait etre fort impressionnante, effrayante, mais toute appréhension n’aiderait pas à profiter de ses instants. Il l’avait taquiner pour la détendre un peu.

Suite à cela, elle s’envola, émit un cri de surprise et s’agrippa à son balai sous la surprise ce qui la fit grimper bien vite. Seun Shik décolla sans plus attendre et rejoignit ses côtés en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Par chance elle s’était stabilisée à nouveau et voyageait à un rythme léger. Il applaudit la demoiselle.

« - Très belle manœuvre Krystal ! Tu te débrouilles comme une chef .» lui dit il avec un grand sourire. Elle se tourna vers lui hésitante et lui demanda si elle accélérait encore si elle se penchait.

« - C’est ca… tu es une bonne élève. »

Elle accéléra, lui aussi. Il voletait à ses cotés, voletait car pour lui qui faisait partit de l’équipe de quidditch de Bidulgi, cet allure était celle d’une agréable croisade calme. Bien sur en tant que gardien, il était souvent immobile dans les airs, mais il ne faut pas oublier que l’immobilité est bien plus difficile à tenir qu’une allure relativement lente. Mais il était heureux de le faire à ses côtés, c’était agréable, la petite brise et le rire de Kristal. Et comme elle riait, il riait de plus belle. Quel grande joie le transperçait. Cela en était indécent. Vraiment, il riait de si bon cœur dans les airs , la scène devait en être adorable de l’extérieur. Il n’y avait pas besoin de mots pour voir qu’ils y prenaient plaisir. Leur rire parlait pour eux.

Un peu frimeur, il faut bien l’avouer, le jeune homme exécuta quelque figure de bonne humeur, comme excité par la joie qui les enveloppait. Et un petit looping. Il avait juste pris très rapidement de la vitesse mais sans s’éloigner trop de la demoiselle, il leva son balai, montant très rapidement de cinq – six mètres jusqu’à le retourner complètement et finalement se retourner dans l’autre sens et redescendre au côte de la demoiselle avec douceur en lui souriant.

« - Un jour tu pourras faire ça, aussi. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wales Krystal
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 413age : 23
MessageSujet: Re: Can't U See (pv Seun Shik ♥) Termine   Mer 6 Fév - 23:54

Est-ce qu’enfreindre les règles était toujours aussi grisant ? Elle n’avait pas le droit d’être là, mais si c’était ça faire une des choses qui lui était interdite, comment pouvaient bien être les autres ? Krystal s’était toujours douté qu’elle passait à côté de quelque chose en ignorant tout des plaisirs du vols mais cette sensation nouvelle était loin de ce qu’elle avait imaginé. Oui elle avait peur et restait méfiante mais ça n’en restait pas moins grisant.

Seun Shik était là à ses questions, assez près pour sécuriser chacun de ses mouvements, que pouvait-il bien arriver de mal ?! Elle était contente de tenir sur le balai et mieux encore elle parvenait à rester stable quand elle jetait un coup d’œil à son ami… Enfin c’était rien du tout quand elle vit que Seun Shik lui était capable d’applaudir de son balai.
Pour une première fois ils se voyaient en dehors d’un contexte cadré, pas de bibliothèque, pas de livre de cours… Et voir Seun Shik rire avec elle changeait tout. Son sourire était plus précieux pour elle que celui des autres. Elle ne se l’expliquait pas encore vraiment… Certes, le fait qu’il était beau jouait indéniablement. Mais ce n’était pas tout, c’était plus que cela. Elle ne connaissait pas Seun Shik en dehors des fois où elle le voyait, ils n’avaient pas cours ensemble, pas vraiment d’amis en commun qui aurait pu parler de Seun Shik à Krystal et pourtant… Quand il lui souriait, c’était comme s’il lui souriait à elle.. réellement qu’à elle. C’était étrange dit ainsi mais elle ne savait pas comment le définir autrement. Et le voir rire ainsi, ici, c’était son sourire mais en bien plus puissant. Elle était sûre que si elle ouvrait un instant ses barrières, elle serait envie par une sensation de joie des plus enivrantes. C’était si tentant…
Elle était intriguée par Seun Shik, intriguée et attirée. Elle éprouvait l'envie et le besoin de le connaitre, d'en apprendre plus sur lui. Elle sentait qu'avec lui le courant pouvait bien passer, qu'elle avait tant à gagner à se rapprocher de lui... Et peut-être qu'elle pouvait elle aussi lui apporter quelque chose ? Elle l'espérait. Mais tout ça elle ne pouvait l'expliquer. C'était moins substantiel que ça façon de ressentir les émotions, mais elle était sûre que c'était là. Le voir sourire et rire à côté d'elle tandis qu'ils volaient consolidait cette impression.

Il était à ses côtés et l'encourageait dans ses essais. Rassurée, Krys contrôlait mal ses élans de rire partagés avec Seun Shik, il semblait en être de même pour lui.
Soudainement, Seun Shik accéléra et sous les yeux sidéré de Krsytal, fait une pirouette dans les airs. Les lèvres entrouvertes, elle n'en croyait pas ses yeux. C'était léger, rapide et aérien, la grâce des mouvements du balai la privait de mots. Seun Shik savait vraiment bien l'utiliser ! Enfin... Elle n'avait jamais vu d'autre personne voler donc elle n'était peut-être voir surement pas à même de juger mais tout cela lui semblait tellement précis.
Impressionnée, il lui fallu quelques secondes pour retrouver l'usage de la parole quand Seun Shik la rejoignit.

« - Whoua.. C'est impressionnant ! C'est beau et rapide et ça semble si précis ! Je ne suis pas sûre que je serais aussi douée un jour. »

Elle n'était pas non plus certaine qu'on la laisse remonter sur un balai si ça venait aux oreilles de Tyler ou de ses parents. Mais pour l'heure seul Seun Shik et elle partageait ce secret !
Krystal sourit à Seun Shik, incapable de ne pas sourire quand il souriait. « - Pour l'heure accélérer et ralentir c'est plutôt bien non ? »

Juste avant de mettre ses propos en pratique, Krystal offrit à Seun Shik un petit sourire taquin et se pencha en avant sans prévenir, accélérant rapidement à son tour. C'était... Sensationnel. Sous ses yeux émerveillés, le paysage filait à vitesse grand v. Une nouvelle fois, elle ne put se retenir de rire. Un coup d'oeil à sa gauche, Seun Shik était toujours là, riant autant qu'elle. Krys' eut un nouvel air de malice dans les yeux et décida de tenter.... quelque chose d'autre ? Prenant soin de redresser légèrement les épaules avant par précaution, la jeune sorcière pencha à droite pour faire tourner le balai. Elle n'était pas sûre d'elle mais par chance le balai ne protesta pas et entama une jolie courbe à droite. Un rit de satisfaction s’échappa des lèvres de Krystal tandis qu'elle souriait à nouveau à Seun Shik. Les réussites forgeant l'assurance, elle lui demanda si ils pouvaient monter un peu.
Relevant le manche de son balai, Kystal se penchant en avant, s'élevant à nouveau de quelques mètres.

« - C'est vraiment joli vu d'ici Seun Shik ! Tu as de la chance de pouvoir faire du Quidditch, ça doit vraiment être amusant ! »

Détendue, elle en oubliait qu'il n'était pas "normal" de ne pas "pouvoir" faire du Quidditch ou monter sur un balai. C'était une trop jolie journée pour penser à tout cela. Qu'en pensait Seun Shik ? Sans penser un instant à vérifier autour d'elle, Krystal abaissa ses barrières mentales, ouvrant son esprit et tout son être aux émotions autour d'elle. Il... il était tellement en parfait accord avec sa propre joie ! Elle ne s'était pas trompée, s'était enivrant. A peine avait-elle senti ce que Seun Shik dégageait que son coeur s’emballa de joie. Ils étaient loin de l'embarra de toute à l'heure, elle n'en sentait plus la moindre trace. Elle lui sourit, transparente en ce qui concernait la joie qui l'envahissait.
C'était imprudent. Trop de confiance était dangereuse. Les rares fois où elle l'oubliait, on le lui rappelait.
Ils étaient pourtant pas si proche que ça, en dehors du terrain de Quidditch, en mi chemin entre celui-ci et l'école. A vu d’œil on ne les apercevait que vaguement et ce vu du ciel. Mais quand la dispute éclata, brutale et inattendue, Krystal était complètement démunie. Pire que d'abord baisser ses barrières, elle avait cherché à absorbée d'elle-même ce qui l'entourait. Simultanément, la colère des deux élèves, la rage et la douleur l'envahirent. Sans demander la moindre permission, sans prévenir, cela fit l'effet d'un coup de poing dirigé vers Krystal. Pas de point précis, tout son être était visé. Le choc l’empêcha un instant de voir et de respirer, juste le temps d'une seconde, plus rien n'existait en dehors. La colère devient sourde tandis que la douleur se faisait plus aigüe.
Krystal resserra ses doigts sur le balai et cligna des yeux. Elle prit conscience que le sol se rapprochait bien trop vite. Une de ses mains était resserrée sur sa poitrine et elle n'avait sur l'instant qu'une seule envie, celle de porter l'autre à sa tête. Mais elle se força à garder sa main sur le balai. La douleur paralysait sa propre peur et l'inquiétude qu'elle aurait du ressentir était étouffé par les émotions des autres. Elle parfait à éviter les gradins et le balai continua sa plongé. Il ne restait que quelques mètres avant le sol. Et avant les arbres aussi.
Se forçant à réagir, Krystal essaya de se redresser sur le balai mais elle du heurter une branche et cette fois ci, sa main lâcha belle et bien le balai. Peut-être d'autres branches la touchèrent, mais plus petites ? Elle n'en était pas sûre, y avait-il vraiment d'autre mouvement ou était-ce un sentiment de nausée où elle ne savait quoi ? Par contre elle le su quand elle heurta le sol de plein fouet.
Très vaguement consciente que son épaule avait prit un coup, Krystal chercha à y porter sa main sans essayer de se relever. Sa tête bourdonnait, envahit d'émotion qui n'était pas les siennes. La colère et la douleur des autres grondaient toujours. Plus fort et plus prêt, quelqu'un brulait d'inquiétude. La jeune fille eut envie de rapprocher ses genoux de son visage pour que tout ça s'arrête, mais ça n'aurait pas était plus efficace que fermer ses yeux ou boucher ses oreilles.




Magical feeling
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t34-wales-krystal-o-finishhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t45-wales-krystal-o-magical-feeling

Bak Seun Shik
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 202age : 24
MessageSujet: Re: Can't U See (pv Seun Shik ♥) Termine   Dim 14 Avr - 14:43

Le quidditch, le vol, ce n’était même pas un échappatoire pour Seun Shik, on l’avait quasiment forcé sur le terrain et comme il était plutôt bon, il était rester dans l’équipe sans qu’au début il ne soit vraiment enthousiasmer à l’idée. Maintenant il aimait ce sport et aimait voler, mais comme on croyait que cela soulagerait sa peine, ce n’avait nullement eu ce pouvoir. Ce ne l’avait guère aidé au final. Alors bien sur, il était heureux quand il gagnait, il se donnait à fond lors des matchs et ses partenaire comptait pour lui. Il était même un peu populaire au sein des bidulgis, reconnu comme chaque membre de l’équipe volante. Seulement il ne s’était pas senti plus présent ou vivant en l’air que sur terre, dans les cours ou les couloirs de l’école ou sa chambre. La disparition de sa sœur l’avait laisser renfermé comme une huitre, le vol n’avait rien changé à cela, ni ses lien avec ses camarades. Avait il moins déprimer que si on ne l’y avait pas inscrit, il n’en savait strictement rien, comment pouvait on savoir si les routes qu’on prenait était les meilleurs alors qu’on ne pouvait retourner en arrière pour prendre un autre chemin. Son seul choix avait été de rester, pas pour faire plaisir, mais pas non plus car ca le faisait se sentir mieux. Il était rester car il aimait le quidditch, ni plus ni moins.

Ce n’était pas ca qui le libérait, pourtant aujourd’hui, en la présence de son amie, il connaissait cette qualité que beaucoup donnait au vol. Celui de quitter ses problèmes avec la terre. Sa présence apportait un bien être inconnu et reposant, un apaisement qu’il ignorait désirer. Elle lui faisait du bien sans qu’il s’en rende compte et c’est ce qui le faisait faire des figure avec tant de légèreté, le cœur un peu moins lourd et peiné. En cette douce compagnie il se trouvait si joyeux. Une épatante petite pirouette pour faire le beau devant elle, qu’il savait bien faire car c’était utile parfois dans les matchs. Il n’était pas vraiment du genre à frimer avec ses talents de joueur de quidditch, si il se donnait à fond sur e terrain, il ne donnait jamais rien de plus que ce que le jeu nécessitait. C’était juste des cadeaux pour elle, presqu’en remerciement de ce qu’elle lui donnait, le petit bonheur qu’elle lui apportait. Aussi pare qu’il était fière de lui montrer e qu’il savait faire et heureux de ses petits talents qui pouvait faire rire cette amie.

Et puis il y avait son sourire, son rire qui résonnait comme de jolie cloches à ses oreilles à ses idioties si extraordinaire lui plaisait bien. Il le cherchait, l’encourageait car il aimait simplement les entendre. Ses compliments et son regard admiratif sur la petite pirouette qu’il avait montrer avait eu ce même effet de réchauffer son cœur. Certes il avait un peu chercher à épater la jeune fille mais ceci était un secret. Elle lui avait dit que c’était impressionnant, que c’était beau rapide et semblait précis, et qu’elle aimerait pouvoir être un jour assez douée pour ca aussi. Seun Shik sourit avec joie et légéreté. Il semblait que depuis qu’il avait fait sa connaissance, il se réveillait à des années de sommeil, de pause. Elle l’en faisait sortir, bien que les tourment que renfermait son être ne le quitter jamais tout à fait, elle lui permettait de les taire même un tout petit instant, c’était appréciable. Cet après midi de vol l’était.

Elle dit que pour l’instant se contenter de ralentir et d’accélérer lui suffirait, c’était un bon début certainement, elle savait aussi grimper et descendre bien qu’elle ne l’est pas encore experimentée. Le mouvement était d’ailleurs plus compliqué et impressionnant en général, mais bon. C’était un bon début, quoi qu’elle devrait certainement pas s’en contenter pour l’instant, sinon ca deviendrait problématique. On ne pouvait pas toujours voyager en ligne droite, surtout à une si basse altitude. Mais il lui sourit et dit.
« Oui je t’apprendrais à le faire, c’est un peu technique mais pas si compliqué, c’est surtout qu’il faut le vouloir. Sur un balai, c’est l’équilibre et l’esprit qui sont vraiment dangereux, les plus grandes barrières. Mais je suis sur que tu y arriveras. »

Il n’y avait pas de raison pour le contraire après tout, d’ici un peu de temps. Il continuait de voler et bientôt elle prit l’initiative de faire de nouvelle découverte et vira vers la droite sans que Seun Shik n’est à lui expliquer comment faire, trouvant très instinctivement la technique pour diriger l’instrument. Puis peut être la connaissait elle simplement pour avoir déjà vu un math de quidditch. Il l’applaudit avec sincérité, sourire aux lèvres.

« - Très beau virage, et bonne technique. Tu te débrouille bien pour une débutante. Moi la première fois que je suis monté sur un balai, je me suis retourné deux metre plus loin et je suis tombé en arrière. » commenta t’il avant de venir la rejoindre et volleter à ses cotés en lui souriant, riant de sa propre incapacité dépassée depuis bien longtemps. Il était un peu impressionné par cette première expérience de la demoiselle qui était bien moins ridicule que nombre qu’il avait vu durant son premier cours de vol. Pas un seul elève n’avait alors tenu plus d’une minute sur le balai, excepté ceux qui avait déjà voler dans leur enfance qui n’était au final pas si nombreux. Enfin bref, tout a pour dire que Krystal s’en sortait bien pour un premier envol. Peut etre que l’âge et la maitrise de la magie y était aussi pour quelque chose. Comparer un enfant d’onze ans arrivé tout juste à Sinseonghan Jolyu et qui a reçu tout juste ses premiers cours quand on le met sur un balai à une jeune fille de 17 ans qui a déjà 6 ans de pratique magique derrière elle, ca n’avait au final pas grand chose à voir. Le balai n’était ni plus ni moins qu’une baguette magique permettant de voler et entièrement contrôlé par le sorcier, avec quelques règles techniques évidement, et un peu de physique aussi.

« - C'est vraiment joli vu d'ici Seun Shik ! Tu as de la chance de pouvoir faire du Quidditch, ça doit vraiment être amusant ! »

Il était vrai qu’il était privilégié e pouvoir si souvent grimper la haut pour admirer la vue qui s’offrait sous leur pie de l’école, il n’était pas bien haut pourtant l’école semblait bien différente sous cette perspective. Seun Shik était habituée à cette vision et pouvait rarement s’y arrêté lors des entrainement. Il n’était certes pas à la place où il y avait le plus d’action et pouvait rester en suspens pendant dix minutes parfois, mais devait sans cesse surveillé le cours du jeu des poursuiveur, et les cognards. Un gardien de but ne pouvait se permettre de révassé comme au foot ou ils avait bien le temps de voir arriver la balle depuis l’autre bout du terrain. Il ne pouvait la contredire sur sa chance de pouvoir pratiquer ce sport qu’il appréciait au fond. Ce n’était pas si simple d’entrer dans l’équipe autant en tant que titulaire que remplaçant. Il sourit et approuva d’un signe de tête. Elle avait bien raison sans aucun doute. C‘était très joli, cet après midi tournait si bien que le petit coeur de SeunShik, peu habitué à tant d’allégresse, battait un peu fort, alimenter par le bonheur qui rayonnait aussi sur sa partenaire.

Puis soudain, elle chuta. Seun Shik n’avait nullement comprit comment elle en était arrivé la, mais elle ne controllait plus son balai, malgré quelques tentatives de relevé son balai, du moins semblait il. Elle paniquait, et en même temps semblait très absente. Avant qu’il ne puisse réagir, elle était tombé d’une bonne dizaine de mêtre et s’approchait dangereusement des tribunes dans lequel elle n’aurait pu manquer de se planter si Seun Shik n’avait pas sortie sa baguette magique juste à temps pour déplacer réduire l’élement à l’aide d’un sortilège. Sans reflechir ni prendre le temps de paniquer pour la jeune fille ou lui, Seun Shik s’empressa de la poursuivre, acélérant pour rattraper la demoiselle qui filait vers les arbres. Seu Shik ne pouvait jeter un sort au balai qui était trop rapide pour lui. Il cria à la jeune fille de se redresser, de ralentir mais elle ne semblait pas l’entendre. Elle semblait sourde, comme inconsciente du monde qui l’entourait, ou était elle juste trop paniquée pour réagir malgré les conseil, certes un peu apeuré de Seun Shik. Il ne pouvait retenir le balai mais fila sur son propre balai pour rattraper la jeune fille. Il parvint rapidement à sa hauteur, tout près d’arbres qu’elle aurait bien du mal à éviter si elle déviait pas un minimum.

« Krystal ! Krystal ! Krystal ! » Il ne cessait de prononcer son nom pour qu’elle réagisse, mais elle n’avait pas l’air de pouvoir le faire. Il s’était approché d’elle alors, attrapa le balai de la jeune fille, très peu de temps ar il lui fila des mains, mais au moins celui ci dévia. Evitant le plus gros de l’arbre bien que SeunShik ne se soit pas rendu compte qu’elle s’était tout de même pris un coup par une branche mais il ne pouvait faire plus. Ils étaient trop proche du sol à présent, sans réaction de sa part qu’il tentait toujours d’animer en répétant son nom, elle se planterait par terre avec force suite à cette chute vertigineuse. c‘était dangereux. Seun Shik accéléra instinctivement pour atterrir avant elle, sachant que le seul moyen d’amortir sa chute à présent était de la parer, il devait être au sol avant elle et prêt à la réceptionner.

Il ne sut par quel miracle car il était incapable de réflechir un instant, il avait réussit à descendre de son balai et se trouver à retenir la jeune fille par les épaules quand le balai se planta. Le choc fut un peu plus violent qu’il ne l’avait prévu toutefois , ce qui le fit reculer et s’accroupir légèrement. Le balai retomba sur le sol et Seun Shik qui retenait Krystal l’aida à s’agenouiller. Elle était consciente et avait les yeux ouvert, mais pourquoi ne réagissait elle pas plus.

« - Krystal, Krystal ca va ? Tu as mal quelque part ? Krystal ? répond moi ? tu n’as rien de casser ? Krystal ? Krystal ? » Il ne la secouait ni quoi que ce soit. Il se trouvait près d’elle, la retenant à genoux près de lui et lui parlant d’une voix douce bien qu’inquiète. Il se rendait compte, combien elle venait de l’effrayer, chose qui sur le coup n’avait pas était aussi conscient. Il ne cessait de l’interpeller, mais pourquoi ne réagissait elle pas plus. Etait elle paralysée, traumatisée à ce point là. Seun Shik ne pouvait cesser de s’inquiéter pour elle qui ne semblait pas sortir de sa torpeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wales Krystal
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 413age : 23
MessageSujet: Re: Can't U See (pv Seun Shik ♥) Termine   Jeu 7 Nov - 23:47

Tout était brouillé pour Krystal. Le monde autour d'elle, mais surtout elle. Elle ressentait une colère énorme... Non, pas une mais deux. Une chargée de reproche et agressive, l'autre agressée et en danger. Et ça l'énervait. Elle ne savait pas si c'était le fait d'être énervait qu'il l'énervait ou bien... Ça la submergeait, comme une mauvaise fièvre vous donne envie de pleurer, l'envie de se mettre à pleurnicher et crier allait et venait par vague, elle tentait vaguement de la contenir.

Usant de ses forces, pas encore capable de repousser tout ce qui était autour d'elle, Krystal parvient pourtant à séparer légèrement ce qu'elle ressentait de ce qui se passait. Assez pour distinguer Seunshik. Un peu plus d'analyse lui fit comprendre qu'elle était tombée et qu'il l'avait probablement retenue dans sa chute. Ce n'était pas le sol qu'elle avait heurté mais lui et il le tenait maintenant dans ses bras. Il était si près, parlant doucement mais son visage reflétait son inquiétude. Ça devait être agréable et doux, mais les sentiments de Krys étaient pour l'heure paralysés. Les colères et l’altercation des garçons avaient laissés une emprunte mais la chute semblait l'avoir éloignée géographiquement. « - Krystal, Krystal ça va ? Tu as mal quelque part ? Krystal ? répond moi ? tu n’as rien de casser ? Krystal ? Krystal ? » Elle l'entendait. Et ça alimentait sa colère, comme n'importe quoi d'autre aurait pu le faire, le soleil, les oiseaux ou même elle-même à défaut d'autre chose sur qui rejeter la faute. Mais Seun Shik était là : parfait bouc émissaire de sa colère. Ce n'était pas sa faute, ce n'était ni lui le responsable de tout cela ni même lui qui l'énervait. Mais ça ne changeait pas que la colère était là, incontrôlable et ne demandant qu'une seule chose : sortir. Ce qu'elle fit. « - J'entends, inutile de répéter mon nom !! » Au delà de sec, le ton employé par la jolie brune était mordant. En même temps, elle releva la tête, le fusillant du regard.
Mais cela ne suffisait pas. La colère bouillait et continuer de réclamer d'autres prétextes pour sortir. Elle ne contrôlait vraiment les mots qui sortaient, ils se mêlèrent à la trace d’inquiétude que Seunshik avait involontairement laissé sur elle lui aussi. « - Pourquoi tu as fais ça hein ?! Tu aurais pu te casser le cou à vouloir me rattraper, laisse les gens assumer leurs erreurs au lieu de jouer stupidement les héros ! Reprend ton balais ! » C'était de la méchanceté, gratuite et injustifié. Elle s'en rendit compte à la seconde où la vague de colère diminua. Le visage de la jeune sorcière se figea d'horreur, prenant conscience de ce qui venait de sortir de ses lèvres, de la dureté de ses propos. Elle n'avait cherché qu'une chose, le blesser et elle craignait maintenant que ce ne fut le cas.

Les lèvres de Krystal se mirent à trembler tandis qu'elle dévisageait Seun Shik, chercher du fond du coeur à savoir ce qui se passait en lui. Elle leva la main, voulant attraper le bras de son ami, pour le retenir, être sûr qu'il ne s'éloigne pas. Elle grimaça de douleur en faisant ce geste mais ça ne l’empêcha pas de le terminer. Les doigts fermés sur le poignet masculin, elle le supplia du regard de ne pas s'éloigner. « - ... Pardon Seun Shik, pardon.. Pardon ! Je.. ne voulais pas dire ça, c'était pas juste... Je suis désolée.. Je... » Elle était à court d'explications, mais pas d'excuse. Elle voulait s'excuser encore et encore, dieu qu'elle s'en voulait. Les larmes montèrent dans ses yeux mais elle se retiens de pleurer.

Sa main qui tenait jusque là le balai le lâcha doucement au sol et elle essaye de se redresser. Au lieu de sa elle porta sa main désormais libre à son épaule. Celle ci lui faisait mal mais ça n'était que le cadet de ses soucis. Elle était bien plus inquiète de ce qu'elle venait de dire à Seun Shik. Assez pour ne pas se rendre compte qu'en réalité son épaule saignait. Elle craignait tant l'avoir blessé, déçu effrayé ou dégouté. A ça ne serait que normal. Mais elle aimait Seun Shik. Énormément. C'était la première fois qu'elle souhaitait tant se rapprocher de quelqu'un et il allait partir par sa faute. Les larmes se mirent à couler doucement sur ses joues et elle reprit sans laisser les temps au jeune homme de parler, elle ferait tout pour se faire pardonner. « - C'était méchant et in-justifier, je suis désolée Seun Shik, pardon, ne me déteste pas, ne pars pas. S'il te plait, pardon. » Elle craignait de le perdre et cette fois ci, c'était sa propre émotion qui la mettait dans cet état.




Magical feeling
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t34-wales-krystal-o-finishhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t45-wales-krystal-o-magical-feeling

Bak Seun Shik
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 202age : 24
MessageSujet: Re: Can't U See (pv Seun Shik ♥) Termine   Mar 19 Nov - 23:45

Seun Shik se trouvait profondément inquièt. Voir son amie tombé de son balai l’avait effrayé et même si il avait amortie sa chute elle semblait ailleurs, comme évanouie, sans l’être tout à fait, à présent qu’il l’avait rejointe et prise dans ses bras. Il l’interrogeait, répétant son nom avec une grande anxiété sur son état, culpabilisant de l’avoir fait pratiquer le quidditch et de l’avoir mise en danger. Il s’en voulait à présent qu’elle était tombée de son balai, pensant que c’était finalement peut être pas une si bonne idée. Il avait eu très peur qu’elle ne se casse quoi que ce soit. C’est toutefois avec soulagement qu’il la vit se relever, le regard bien lucide et déterminé. Elle s’adressa à lui, mais il ne s’était pas attendu à ce qu’elle emploi un ton aussi dur en le fusillant du regard. Elle entendait, s’exclama t’elle, il était donc inutile de répéter son nom. Le regard de Seun Shik s’écarquilla quelque peu, sans comprendre sa réaction. Avait il fait quoi que ce soit qui puisse expliquer cette attaque. Non bien sur que non, il ne l’avait pas fait intentionnellement tombé de ce balai.

Elle continua en le questionnant pourquoi il avait fait ça ; Il aurait lui aussi pu se casser le cou à vouloir la rattraper. Elle lui demanda de laisser les gens assumer leurs erreur au lieu de jouer au héros. Reprend ton balai, ajouta t’elle sans attendre. Seun Shik la dévisagea en se demandant ce qui pouvait bien lui arrivée. Ce n’était nullement des paroles sensées pour une personne qu’on venait de sauver d’une mort certaine - ou du moins d’un belle défiguration . Il tenta de se dire que seule la peur lui faisait proféré de telles bêtises, mais il était notable qu’il avait mis une distance certaine entre eux deux, même dans son regard blessé par les paroles si injuste de cette demoiselle qu’il appréciait.

Il s’apprêtait à se relever, prêt à s’éloigner, à partir et la laisser là, se débrouiller seul, pour ne plus jouer au sauveur inutilement. Mais la main de la jeune fille se referma sur son poignet. Il baisa son regard sur la jeune fille mais celui-ci se fit bien plus froid qu’avant, quand bien même ses lèvres tremblait et son regard se faisait suppliant. Elle lui demanda pardon, à plusieurs reprises, elle n’avait pas voulait pas dire cela. Elle se redressa vers lui, portant sa seconde main à son épaule et le bidulgi ne put plus ignorer qu’elle saignait et que des larmes commençait à couler sur ses joues sous son regard plein de regret. Elle recommença à lui demander pardon, disant que c’était méchant et injuste, qu’il ne devait pas la détester, ni partir, elle le priait de l’excuser.

Qu’aurait il put faire d’autre face à une Krystal aussi misérable et triste. Il n’avait pas envie de lui en vouloir indéfiniment alors qu’il se sentait si bien auprès d’elle. Il soupira avant d’approuver d’un signe de tête.

« - Je ne suis pas sourd , j’ai compris que tu n’as pas réfléchi et que tu étais désolée. Cesse de le répéter ! Je l’ai déjà fait. J’ai déjà oublié.»

Il lui fit un léger sourire taquin et tendre en même temps. Il aurait souhaité lui faire comprendre par un geste tendre mais l’état de son épaule redevennait inquiétant comme la légère blessure avait filer. Il ne voulait plus parler de celle-ci alors il ne se préoccupait plus que de ce sang qu’il voyait sur son épaule.

« - Tu saignes Krystal ! Il faut aller à l’infirmerie ! Tu peux te relever ? Je vais t’y emmener.» dit il d’une voix un peu alarmé par la situation. Il l’aida en la laissant prendre appui sur lui pour qu’elle se releve et qu’ils se dirigent vers l’infirmerie.

« - Il faut te soigner, c’est ca le plus important, c’est pas grave que tu te sois emporté. Tu as du avoir très peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wales Krystal
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 413age : 23
MessageSujet: Re: Can't U See (pv Seun Shik ♥) Termine   Sam 14 Déc - 15:40

Le regard froid que Seun Shik lui jeta quand elle chercha à le rattraper la glaça. Non pitié non elle ne voulait pas qu'il la déteste. Elle avait été seule et isolée toute son enfance et Seun Shik l'avait accueilli avec tant de gentillesse. Il avait prit le temps de la connaitre, cherchant à l'intégrer, veillant à ce qu'elle ne soit pas seule...  Mais il avait toute les raisons d'être en colère après ce qu'elle venait de faire. Et pourtant, il ne fallu que quelques secondes pour que le regard froid de Seun Shik ne disparaisse. Elle ne savait pas comment il avait fait pour cela, sans doute était-il bien plus fort que la plupart des gens pour maîtriser leur émotion... Et bien plus doué qu'elle.

Dans un soupire, il sembla se résoudre à attendre. « - Je ne suis pas sourd , j’ai compris que tu n’as pas réfléchi et que tu étais désolée. Cesse de le répéter ! Je l’ai déjà fait. J’ai déjà oublié. »  Krystal le regarda sans vraiment en revenir. Bien sûr, il ne pouvait avoir vraiment compris, personne ne pouvait d’emblée comprendre que c'était les émotions de quelqu'un d'autres à des mètres de là qui avaient prit le contrôle de Krystal. Mais son pardon semblait réel, comme si toute colère s'était évanouie, il abandonnait comme ça dans un sourire les paroles blessantes qu'elle avait tenue.
Elle aurait voulu lui faire comprendre combien elle n'avait rien voulu dire de tout cela. Que c'était la colère de quelqu'un d'autre qui avait parlé, cherchant uniquement des prétextes, un mode d'expression, une façon de sortir toute cette agressivité. Mais c'était impossible. Il l'aurait prise pour folle et ça aurait été complètement justifié. Sa propre famille avait mit des années à s'en douter, suspecter, enquêter avant de finalement se rendre à l'évidence. Et même avec cette évidence, il fallait encore longtemps pour accepter cet étrange pouvoir. Elle ne pouvait lui demander de l'excuser sous prétexte que c'était la faute du pouvoir étrange, non, c'était à elle de gérer cela. C'était sa responsabilité et maintenant qu'elle avait échoué, elle ne pouvait qu'essayer de se rattraper. Et être plus vigilante à l'avenir car elle n'était pas sûre qu'il était humain de pardonner cent fois ce genre de comportement. Pourtant elle aurait tant souhaité lui expliqué que la peur n'avait rien a voir avec cela. Mais il était trop tard, le mal était fait et la vérité trop étrange pour être révélée, même pour des sorciers...

Seunshik semblait avoir réellement tracé un trait sur ce qui venait d'arriver : il était bien plus inquiété de l'épaule de Krystal. Suivant son regard, la jeune femme baissa les yeux sur son épaule qu'elle tenait quasiment inconsciemment. Sous ses doigts, le sang avait déjà traversé les vêtements, coulant plutôt généreusement ce qui rendait la chose assez impressionnante. Et maintenant qu'elle le voyait, Krystal commença à reprendre un peu plus conscience d'elle même et de ses propres émotions. Oui, ça faisait mal. Elle n'était pas capable de retrouver quand cela était arrivé, tout était aller trop vite et elle n'était pas assez elle-même pour pouvoir se rappeler.
Suivant Seun Shik sans vraiment se préoccuper de ce qu'ils faisaient, n'osant pas trop lever les yeux de honte, elle vérifia qu'ils amenaient avec eux les balais. Une fois la colère effacée et le choc de ses propres propos et la crainte de voir son ami disparaitre, Krystal se sentait comme après un méchant coup sur la tête. Un peu sonnée elle regarda autour d'elle, essayant de réorganiser ses pensées.

« - Le balais... Il n'est pas abimé ? » Elle s'en voudrait si c'était le cas... Tout comme si Seun Shik été blessé. Tout ça, c'était de sa faute. Uniquement parce qu'elle n'avait pas voulu écouter ses parents et Tyler. Ils ne voulaient que sa sécurité, elle le savait bien...
Soudainement, apercevant l'école et réalisant qu'ils étaient bel et bien en route pour l'infirmerie, Krystal s'arrêta. Tyler. Maintenant qu'elle y pensait, ce n'était pas du tout une bonne idée d'aller à l'infirmerie. Son professeur particulier le saurait immédiatement, elle le suspectait de surveiller l'infirmerie, de s'être arrangé pour savoir à chaque fois qu'elle s'y retrouvait.
« - Seun Shik... Je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée d'aller à l'infirmerie. Tyler... Le professeur Westwick risque de se mettre en colère... » Krystal se mordit la lèvre, tenant toujours son épaule. Elle en demandait peut-être beaucoup, Tyler serait encore plus en colère de savoir qu'elle n'était pas allée à l'infirmerie si jamais l'accident revenait jusque ses oreilles. « - On peux peut-être d'abord regarder et nettoyer ça dans les toilettes ? Si jamais c'est grave j'irais à l'infirmerie, mais c'est peut-être rien du tout, juste une griffure... » Peut-être que l'épaule était comme la tempe, à beaucoup saigner pour rien du tout ? Elle n'en était pas sûre mais... « - Autant éviter d'aller à l'infirmerie pour rien non ? Tu veux bien ? » Krystal fit un petit sourire à Seunshik, toujours honteuse de son comportement juste avant mais cherchant à le convaincre et le rassurer. Si ça remontait jusque ses parents, ils allaient encore faire une crise d'inquiétude pendant deux heures. Pourquoi ne pouvait-elle pas juste s'amuser comme tout le monde, s'était vraiment trop demander ?




Magical feeling
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t34-wales-krystal-o-finishhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t45-wales-krystal-o-magical-feeling

Bak Seun Shik
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 202age : 24
MessageSujet: Re: Can't U See (pv Seun Shik ♥) Termine   Jeu 2 Jan - 15:54

Seun Shik n'aimait guère cette épaule qui saignait abondamment, il en était plus préoccupé à présent que du saut d'humeur de la jeune fille qui avait déjà quasiment quitter son esprit bienveillant à l'égard de Krystal. Il ne pouvait nullement s'arrêter sur ce petit incident, estimant que la femme avait juste eut peur, la peur pouvait faire réagir de manière irraisonnée, la peur et la panique avait juste inondé son esprit un instant pour lui faire ses remarque assez désobligeante mais dont il ne tint pas compte. Il pouvait vite les oublier ses paroles malencontreuse, involontaire, il ne pouvait lui en vouloir comme elle venait de faire une chute de plusieurs mètres. Elle était blessée,il n'y avait que cela qui comptait en cet instant, elle allait mal. Son épaule dégoulinait de sang rouge vif et trempait ses vêtements légers. Il l'avait aider à se relever pour se rendre vers le château, il était tant de rentrer, il devait la ramener à l'infirmerie pour soigner cette blessure. Ce n'était peut être pas grand chose mais il préférait en être sur, l'infirmerie se trouvait donc le lieu le plus approprié où se rendre à présent.

Le jeune homme la dirigeait vers le château en la soutenant doucement, remise quelque peu du choc qu'elle avait subie, elle lui demanda ce qui était arrivé au balai, apparemment préoccupé par le sort de celui ci. Etait il abimé? Seun Shik n'avait même pas vérifier cela bien plus inquiet pour la jeune fille que par l'état du matériel. En jetant un rapide coup d'oeil sur celui-ci, il fit une légère vérification de la santé du balai. Il semblait en bon état, du moins aucune trace qui  puisse prédire d'un dysfonctionnement.

« - Ca a l'air d'aller, il est juste un peu taché par de la terre et du sang je pense. Tu as du être blessé en vol. Il y a quelques brindilles de déplacer et de casser mais ce n'est pas bien grave, ne t'en fait pas. Ce n'est pas très important »

Il lui sourit doucement pour la rassurer. Cela semblait tellement secondaire à ses yeux, son épaule blessée, ensanglantée semblait bien plus primordiale et urgente. Le balai attendrait, bien qu'il lui serait en effet impossible de rendre celui ci dans cet état à sa soeur comme il lui avait emprunté sans sa permission expresse. La moindre des chose était de lui rendre comme il l'avait trouvé mis ce n'était nullement à la minute et  il ne pouvait que rappeler l'ordre des priorités à son amie en cet instant.

La dogsuli sembla soudainement prendre peur comme elle s'exclama qu'elle n'était pas sure que ce soit une bonne idée d'aller à l'infirmerie. Le professeur Westwick risquerait de se mettre en colère. Le coréen regarda l'américaine avec surprise et interrogation en se demandant quel pouvait être le lien entre le professeur et l'élève pour qu'il se mette en colère comme elle se trouvait blessé. Elle demanda si ils pouvaient d'abord regarder et nettoyer cela dans les toilettes. Si 'était grave elle irait à l'infirmerie, mais ce n'était peut-être qu'une simple griffure. Il valait mieux évité d'aller à l'infirmerie pour rien. Elle demanda si il voulait bien. Il en doutait, ce ne saignerait pas tant si ce n'était qu'une simple griffure, du moins le pensait il, ce devait être plus profond qu'une égratignure. Toutefois, il n'aurait pu résister face au sourire et à la réclamation de la jeune femme. Il ne pouvait que lui céder ce caprice qui lui paraissait enfantin et irrationnel mais elle devait bien avoir ses raisons pour lui demander cela. Il ne se posa pas de question, tant qu'elle pouvait se faire soigner correctement.

Seun Shik soupira légèrement et la fixa un instant avant d'acquiescer d'un signe de tête. Il voulait bien.
« - Ai-je le choix vraiment, tu ne te laisseras pas amener à l'infirmerie n'est ce pas? On va regarrder mais si ca parait sérieux, je t'emmène là bas et interdiction de refuser? » dit il en taquinant sa camarade.    

Il prirent donc le  chemin vers une salle de bain du château. Ils entrèrent dans celui des femmes, malgré une légère hésitation du garçon pas très à l'aise à l'idée de franchir le seuil des toilettes des filles. Seun Shik posa les balais contre une paroi.
« - Il faudrait que tu enlèves ta veste pour dégager ton épaule....hum, et ton t-shirt aussi. » dit il simplement bien qu'un peu gené par la situation. Il eut un sourire embarassé avant de s'affairer à  faire venir à lui du désinfectant et un bandage et de prendre une serviette pour la tremper pour pouvoir nettoyer le sang autour de la plaie, évitant soigneusement de regarder la jeune femme se déshabiller sous ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wales Krystal
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 413age : 23
MessageSujet: Re: Can't U See (pv Seun Shik ♥) Termine   Dim 2 Mar - 17:17

Sincèrement, si Tyler apprenait ce qui s'était passé, ça allait être la catastrophe. Elle le voyait déjà d'ici, la regarder avec ses yeux sombre, rester silencieux quelques secondes avant d'exploser. Il allait crier qu'elle était irresponsable, qu'elle se moquait de toutes les précautions qu'il prenait pour justement éviter ce genre de chose. Que monter sur un balai était déjà dangereux mais plus encore dans son cas et qu'il pensait que depuis le temps elle le savait. Il lui demanderait ensuite ce qui avait bien pu lui passer par la tête pour aller se percher à des mètres en hauteur et prendre le risque de tomber et perdre connaissance, et tout les efforts de Krystal pour chercher à lui expliquer combien elle voulait essayer de voler seraient alors vain, il ne la laisserait pas finir deux phrases.
Pire, une fois qu'il aurait vidé son sac sur elle, il serait bien capable de s'en prendre à la personne qui l'avait accompagné, Seun Shik. Non pas qu'il soit responsable de e qui s'était passé, mais Tyler n'en prendrait sans doute pas compte. Inquiet, il risquerait de chercher à s'assurer que plus jamais Seun Shik n'aurait idée d'accepter la moindre demande de Krystal. Bien qu'à l'heure actuelle, elle-même n'était pas sûre que Seun Shik accepte un jour de voler avec elle un jour. Peut-être même, selon ce que disait Tyler, que Seun Shik se méfierait de ce qu'elle pouvait proposer à l'avenir. Sans compter qu'en bon protecteur il irait cafter l’incident à ses parents, eux qui étaient déjà naturellement assez inquiet à son propos. Non, voir Tyler et donc aller à l'infirmerie ne pouvait être bénéfique à personne, il fallait à tout prix l'éviter.

Inquiétée par tout cela, Krystal suivait Seun Shik en se promettant que quoi qu'il en soit de son épaule, ils n'iraient pas à l'infirmerie. Même si il disait "interdiction de refuser", c'était tout simplement pas envisageable, il y avait trop à perdre. Et ce n'était pas à Seun Shik d'essuyer la colère que Tyler ferait. Elle l’observa un instant tandis qu'il marchait, cherchant comment faire si jamais il insistait pour aller à l'infirmerie. Le prendrait-il mal si elle lui disait qu'il ne devait pas venir ?
Son bras semblait lourd et lançait douloureusement, comme si chaque battement de son coeur allait dans sa direction. Physiquement, elle-même, n'avait jamais eut mal comme ça, mais elle se garderait bien d'alerter Seun Shik, il semblait déjà assez préoccupé ainsi. Mais il avait bien compris qu'elle ne souhaitait pas aller à l'infirmerie.

La jeune femme entra naturellement dans les toilettes des filles, remarquant l'hésitation de Seun Shik, ce qui la fit sourire. C'était normal d'hésiter face à ce genre d'interdit mais c'était aussi assez amusant. Cependant le côté amusant des choses s'effaça quand elle se rendit compte que son plan pour ne pas aller à l'infirmerie impliquait quelques points sur lesquels elle ne s'était pas vraiment focaliser. Comme la partie technique, par exemple. « - Il faudrait que tu enlèves ta veste pour dégager ton épaule....hum, et ton t-shirt aussi. » Les lèvres de Krystal s'entrouvrirent, marquant son hésitation. Non elle allait pouvoir biaiser, elle n'allait quand même pas être soutiens-gorge devant Seun Shik tout de même ? Hochant vaguement la tête, Krystal s'appuya contre un des robinet et entreprit de retirer sa veste. Cette étape là déjà n'était pas aisée, elle dut sortir en premier le bras non blessé, mais la légère pression que cela imposa sur l'autre bras la fit grimacer légèrement. Ca faisait mal.

Seun Shik utilisa un sort d'attraction pour attirer à lui de quoi soigner la plaie. Elle remarqua qu'il prenait soin de lui laisser de l'intimité pour se dévêtir, ne la regardant pas et elle apprécia le geste. Cherchant à ne pas se faire mal et ne pas trop se déshabiller, elle ne faisait pas vraiment là un retrait de vêtement très sexy. Et comme en plus c'était la première fois qu'elle se retrouvait dans une telle situation, elle n'en aurait été que plus gênée si il l'avait fixé, elle pouvait se concentrer sur ce qu'elle faisait... même si au final, elle ne cessait de jeter des petits coups d’œil vers son ami pour s'assurer qu'il continuait de faire autre chose.
Une fois débarrassée de sa veste, Krystal essaya de baisser simplement le tee-shirt autour de son épaule, pour ne dévoiler que cette partie là de sa peau. Échec flagrant, le tissu était trop serré et l'épaule trop délicatement sensible pour passer par le col de la sorte. Elle fini par faire comme pour la veste, retirer son bras valide de la manche, sortir sa tête puis passer en dernier le bras blessé. Le tee-shirt, tout comme la veste, auraient le droit d'être nettoyés plus tard, tachés de sang. La jeune amynprolis ne jeta pas son haut pour autant, le pressant gardant contre sa poitrine pour la couvrir et ne laisser apparaitre que la peau qu'il était nécessaire de montrer. « - Tu peux te retourner Seun Shik, c'est bon maintenant. » Elle lui offrit un sourire timide mais ne pu s'empêcher de rougir quand il s'approcha. Sa présence la rendait soudainement nerveuse et elle baissa les yeux pour faire diversion vers la plaie. Une coupure apparaissait sous le sang, partant du haut de son épaule et allant vers l'intérieur jusqu'au commencement de sa poitrine. Pas superficielle mais pas non plus d'une profondeur trop grave... Enfin elle ne pensait pas. Une coupure quoi. Parsemée de petites échardes. Qu'importe, pas de quoi aller à l'infirmerie, elle en était sûre.  « - Tu es vraiment gentil Seun Shik. » Elle lui sourit, c'était à la fois certes une diversion face à sa blessure, mais plus encore, elle cherchait à rendre l'atmosphère plus agréable que gêné comme ils l'étaient un peu tout deux. Autant que ce soit de la complicité. « - Tu m'aides avec ce que je ne comprend pas, tu te soucis que je ne mange pas seule, tu m'amène apprendre à voler et tu accepte de bien vouloir ne pas aller à l'infirmerie même si je sais que ça t'embête. C'est gentil de ta part, vraiment. C'est la première fois que j'ai un ami comme ça, je suis contente de t'avoir rencontré tu le sais ? » C'était sincère. Peut-être un peu étrange vu sa tenue mais en même temps, ça ne faisait que rendre leur relation plus particulière, plus précieuse. Du moins c'était ainsi que Krystal le ressentait... Et aussi ce sur quoi elle essayait de se concentrer pour cesser de rougir autant.

Pour lui permettre de mieux voir, Krystal dégagea sa nuque, mettant ses cheveux de l'autre côté. Elle lui jeta un coup d'oeil, espérant vraiment qu'il laisse tomber cette idée d'aller à l'infirmerie.




Magical feeling
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t34-wales-krystal-o-finishhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t45-wales-krystal-o-magical-feeling

Bak Seun Shik
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 202age : 24
MessageSujet: Re: Can't U See (pv Seun Shik ♥) Termine   Mar 25 Mar - 21:55

La situation était relativement génante pour Seun Shik qui n’était nullement habitué à conseiller à une demoiselle de se deshabiller devant lui, même si c’était pour la bonne cause, il ne pouvait que se sentir mal à l’aise à cette idée. A part ses sœurs quelques années auparavant, il avait plutôt été désinteressé par les filles, toutefois, Krystal se trouvait particulièrement jolie à ses yeux. Il s’était retourné pour lui laisser plus d’intimité quand bien même il la retrouverait sans doute en sous vetement. Il avait fait voler à lui des accessoire pour nettoyer et panser la plaie de l’américaine et attendait patiemment en regardait le mur devant lui que la jeune femme n’ôte seule sa veste et son t-shirt. Il se mordillait les lèvres, se sentant gêner quand bien même ne s’était-il pas encore retourner vers la jeune femme qui se trouverait en-sous-vetement face à lui. Il ne se trouvait pas particulièrement pudique partageant le vestiaire de quidditch avec d’autre garçon, mais atteindre ainsi à la pudeur d’une jeune fille n’était pas quelque chose d’aisé et de normal. Ce mur semblait avoir quelque chose de particulièrement captivant même si il ne se trouvait être que du carrelage noir mat, ses yeux suivaient ses rainure comme si de rien n’était, attendant juste qu’elle lui demande de se retourner. Mot qu’elle vint prononcer finalement.

Timidement et doucement, il vint exécuter la demande de la jeune femme et se retourna vers elle qui se trouvait en soutien gorge. La blessure semblait un peu moins impressionnant maintenant qu’elle avait oté se vetement imbibé de sang. A moins que ce ne soit du à son corps dénudé qui rendait l’évaluation de Seun Shik moins claire et objective. Elle était très jolie, ses forme se revelaient parfaitement sans un vetement pour couvrir la chaire claire de son ventre, de ses épaule et bras, de ce decolleté sublime, laissant même apercevoir un bout de sa poitrine. Il n’aurait surement pas du s’embarrasser de ces penser et de cette constatation mais elle se trouvait assurément très jolie ainsi, sexy si son épaule ne se trouvait pas si rouge. Tout inquièt se trouvait il pour elle, tout empresser de regarder cette plaie, la nettoyer et la guerir se trouvait il, le jeune homme en lui ne pouvait que rester légerement coi face à la beauté de l’occidentale qui s’étalait sous ses yeux. Il devait sans doute sembler un peu idiot, à observer avec interet mais résolument bée face à elle. Son regard la parcourait comme un homme pouvait observer une femme quand bien même ce regard ne marquait que bien rarement le visage du coréen qui ne se rendait pas vraiment compte de l’intérêt dont il enveloppait ce corps. Son cœur battait bien plus vite que d’ordinaire, pas de peur et de stresse, pas d’inconfort quant à la facon dont soigner la jeune fille. Le corps de la jeune fille était plaisant et Seun Shik se sentait rougir à cette idée incongrue et impertinente qui n’avait pas à prendre place dans son esprit en un instant aussi critique. Il inspira fortement pour reprendre ses esprits, dépasser l’effet que ce corps tout à fait charmant pouvait provoquer en lui. Elle n’avait pas besoin d’un garçon qui admire sur son joli ventre et sa séduisante poitrine mais d’un infirmier.

Il s’approcha d’elle, ayant tout particulièrement chaud et la vit aussi rougir et baisser les yeux vers sa blessure pour masquer une certaine gêne qu’elle possédait elle-même, ce qui la rendait vraiment mignonne. La plaie, sous le sang, il la remarqua bien en s’approchant d’elle et elle n’était nullement belle à voir, bien qu’elle n’ait pas l’air trop profonde, son étendue et le fait quelle soit parsemer de petit relief, sans doute des échardes ne le rassurait pas du tout. Elle vint lui dire qu’il se trouvait gentil en souriant doucement. Elle poursuivit en expliquant qu’il l’aidait avec ce qu’ele ne comprenait pas, qu’il se souciait qu’elle ne mange pas seule, il l’emmenait voler et acceptait de ne pas aller à l’infirmerie même si ça l’embetait. Il était vraiment gentil, c’était la première fois qu’elle avait un ami comme lui. Elle se trouvait heureuse de l’avoir rencontrer.

Seun Shik sourit doucement à ses parole en en riant doucement tant ce discours se trouvait peu habituel et puis toucher aussi par le sens de ceux-ci, ravi qu’elle le considère comme un ami, qu’elle soit heureuse de l’avoir rencontré. Mais il fallait bien avouer que dans la situation actuelle, c’était un peu étrange. Il rougit

« - Ce n’est rien…Je suppose que tu as tes raisons pour pas vouloir aller à l’infirmerie ! Mais bon, on ne dit pas se genre de chose en sous vetement, ca fait pas très sérieux, Krystal. Nettoyons plutôt cette plaie. »

Il mouilla une serviette pour nettoyer la peau ensanglantée de Krystal, passa celle si autour de la plaie, tentant de l’éviter pour ne pas réanimer l’hémorragie qui semblait s’être arrêter naturellement, par bonheur elle n’était pas hémophile. Il enlevait les trace de sang qui couvrait donc la peau pas abimer, conscient tour de même de se louper parfois.

« - tu me dit si je te fais mal… je ne sais pas trop quoi faire pour ses échardes, il faut les enlever mais j’espere qu’elle ne sont pas plus grosse qu’on ne le pense et n’entraine pas une autre hémoragie… peut être avec un sort de précision. » Il passa sa baguette sur la plaie, se placant au dessus de chaque écharde pour la retirer d’un sort doux et placant un petit coton sur celle-ci laisser cicatriser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wales Krystal
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 413age : 23
MessageSujet: Re: Can't U See (pv Seun Shik ♥) Termine   Mar 1 Avr - 21:39


Jamais au grand jamais elle ne s'était retrouvée ainsi, semi nue en sous-vêtement devant un garçon. Enfin, en soutiens gorge, mais son short lui semblait soudainement couvrir bien peu de peau. Il y avait bien sûr eut les médecins, mais c'était il y a tellement longtemps que cela ne pouvait pas compter. Avant disant, son rapport aux garçons n'était pas le même. Et après cela, elle s'était faite à l'idée qu'elle aurait toujours du mal à avoir la moindre relation. Son intrusion dans les sentiments des autres était difficilement gérable, tant pour ceux qui se sentaient envahie que pour elle qui apprenait à les réactions réelles de gens sans pouvoir avoir des explications sincère : la différence entre ce qu'on pouvait dire et ressentir était si frappant.

Maintenant qu'elle était dans cette tenue, la présence de Seunshik la rendait particulièrement nerveuse. Krystal essayait de se persuader que cela n'était rien. Dans les magazines, les publicités, les films, partout on voyait des jeunes femmes sexy en sous-vêtement et même moins habillés que cela. Et Seunshik avait sans doute déjà eut des petites amies, assez pour être à l'aise face à sa tenue, non ? Du moins elle l’espérait car elle même n'en menait pas large. Les mots pour essayer de penser à autre chose étaient sortis tout seuls, précipitamment.
Ce n'est qu'une fois qu'elle eut terminé qu'elle remarqua le regard de SeunShik. Il tentait de le dissimuler, mais il s'était assombrit... Assombrit comme certains regards masculins le font en présence de femmes attirantes. Il tenta de le dissimuler, dans un sourire et un léger rire, mais son teins avait rougit légèrement. La jeune femme eut l'impression que l'air se rarifiait légèrement à son approche, ayant du mal à y croire, se sentant complètement... en partie perdu, il avait pourtant si mal à réagit plus tôt quand elle l'avait embrassé sur la joue, elle l'avait gêné.... et d'un autre côté elle était stupéfait et interdite face à l'idée qu'elle puisse avoir un quelconque effet sur lui. Cela ne lui était jamais arrivé. Oui, plusieurs fois des garçons, de son ancienne école ou ailleurs, l'avait abordée et elle avait put ressentir ce qui les poussaient à l'approcher. Et ce que ressentaient les hommes ou les femmes lorsqu'ils pouvaient être attirés l'un à l'autre n'avait plus aucun secret pour elle, depuis bien longtemps, assez tristement. Mais c'était différent. Cette situation n'avait rien à voir avec les autres. C'était de SeunShik qu'il s'agissait. Elle... elle l'aimait bien mais... Soudainement cette idée l'intimidait complètement. Elle se crispa légèrement, sans pour autant reculer, le laissant regarder la plaie.

Sans méchanceté, il la rabroua doucement, lui disant que ce qu'elle venait de dire ne se disait pas dans sa tenue. Krystal ouvrit ses yeux en grand, cherchant ce qu'il voulait dire par "pas très sérieux" mais rien d'innocent lui venait en tête, elle ne voyait pas littéralement ce qui pouvait ne pas être sérieux dans ses propos, pas à moins de les interpréter autrement que ce qu'elle avait voulu dire. C'était vrai qu'elle n'avait jamais pu avoir réel "d'amis" quel qu’en soit la sorte, l'école avait toujours était pour elle une alternance de solitude, maux de têtes, évanouissements et murmure à son propos. Mais si Seunshik ne trouvait pas cela sérieux, cela voulait dire qu'il avait pensé à autre chose, non ? Est-ce que cela avait sonné comme une invitation ? Elle n'en était pas sûre. Elle repensa au regard plus sombre de Seunshik quelques minutes même pas auparavant et cette fois ci ne pu empêcher le rouge de monter brusquement à ses joues. « - .... Je.... je ne voulais... » Elle se tut, incertaine de ce qu'il avait interprété mais incapable de se débarrasser du fard qu'elle faisait.
Ne trouvant comment terminer sa phrase, elle ne le fit simplement pas, reportant son attention sur les gestes de Seunshik. Appliqué et concentré, il passa une serviette pour retirer le sang qui avait commencé à sécher sur son bras et masquait la plaie. Il évitait soigneusement de se rapprochait trop de la plaie, même si la serviette en elle même n'était pas l'élément le plus fin à manier. C'est un peu douloureux, assez pour qu'elle se crispe légèrement, mais elle l'endurerait sans problème. Les doigts de sa main libre fermés sur son tee-shirt, toujours pressé contre sa poitrine comme mince tentative de paraitre moins déshabillée qu'elle ne l'était, elle ne bronchait pas. Après tout, c'était presque comme si elle avait déjà eut pire, des douleurs elle avait pu en ressentir un bouquet admirable à son âge, malgré son corps en plein santé. Elle n'avait jamais parlé de la fois -la seule fois- où ses parents l'avaient amenés faire une consultation à l’hôpital, mais cette situation l'avait toujours aidé à relativiser face à n'importe qu'elle blessure.

SeunShik lui dit doucement de le lui signaler si jamais il lui faisait mal et elle hocha sa tête. Il souhaitait enlever les échardes mais craignait qu'elles ne soient plus grosses qu'elles ne pouvaient le laisser paraitre. Se détachant de son tee-shirt supposé masque le creux de sa poitrine, Krystal le pose sur le rebords où elle était assise pour venir tenir son bras et écarter légèrement les côtés de la plaie enfin qu'ils y voient plus claire, grimaçant très légèrement. « - Ne t'en fais pas, ça ne fait presque pas mal. Attends, je vais t'aider... » En fait la douleur était surtout diffuse et présente dans tout le bras et non pas vive ou très localisée. Regardant ce que SeunShik faisait avec sa baguette, elle se penchait légèrement à côté de lui en respirant calmement pour ignorer les petits pincements à chaque fois qu'une écharde quittait sa chaire. Lentement, une à une, il retira toutes les échardes sans trop d'incidents majeurs. Quelques unes refirent saigner la plaie mais cette dernière n'était pas trop profonde malgré tout.
La tâche terminé, ils reposèrent les cotons imbibés d'épines et d’échardes, laissant le bras pas forcément beaucoup plus en forme qu'avant mais en meilleur état pour guérir correctement. Krystal aurait du essayer de penser à quelques sorts de guérison étant donné sa filière, mais elle n'avait pas l'esprit à cela. Maintenant que ce qui les avait absorbés était terminé, elle reprenait conscience de la présence de SeunShik, tout près. La jeune femme releva la tête vers lui, l'observant quelques secondes avant qu'il ne lui rende son regard, peut-être intrigué par le fait qu'elle l'avait fixé. Curiosité, toujours ce vilain défaut, la poussa à abaisser une seconde sa barrière. Elle voulait juste savoir, juste un instant ce qui pouvait bien se passer en Seunshik. Presque immédiatement, elle ressenti une sorte de tension, sourde et très présente. Presque vibrante, elle éveilla en elle une attirance qui avait jusque là pu sommeiller doucement sous la barrière de la gène et de la timidité. Effacée, elle ne laissait plus place qu'à cet attrait, comme si le regard de Seunshik pouvait déceler une partie plus mûre d'elle même qu'elle n'osait réveiller.

Pour la troisième fois depuis qu'ils étaient entré dans cette pièce, Krystal piqua un fard. Incapable de déterminer si ce qu'elle ressentait provenait uniquement de SeunShik ou d'elle également, elle paniqua légèrement. D'un bon, elle sauta à l’écart de là où elle était assise, se précipitant vers la porte en marmonnant quelques mots vagues d'excuses, qu'elle devait y aller, sans trouver une excuse cohérente derrière ses joues enflammées. Elle allait ouvrit la porte pour s'enfuir quand elle s'arrêta. Lâchant la poignée, elle revient vers Seunshik, pour une raison si idiote que ses joues allaient sans doute en rester rouge quelques heures « - ... Mon tee-shirt... » Oui, sortir en soutiens-gorge dans l'école risquait d'être problématique. Et son bras saignait toujours un peu, autant dire que remettre le tee-shirt n'allait pas non plus être évident.





Magical feeling
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t34-wales-krystal-o-finishhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t45-wales-krystal-o-magical-feeling

Contenu sponsorisé

identity card

MessageSujet: Re: Can't U See (pv Seun Shik ♥) Termine   

Revenir en haut Aller en bas
 

Can't U See (pv Seun Shik ♥) Termine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sinseonghan Jolyu - Académie de magie pour jeunes sorciers :: la cour extérieure :: le terrain de quiddich-