Règlement
Bottin des avatars
Le monde magique
Contexte
Sinseonghan Jolyu
Postes disponibles
Gisteol Hyeon
Spellbook du parfait sorcier
F.A.Q
Le monde moldu
Jinju
F.A.Q
Nos top-sites



L'aventure de Sinseonghan Jolyu est finie !!
Après 2 années de bons et loyaux services, le forum ferme,
mais pour mieux renaitre !!!
En effet, pour partir sur de nouvelles bases, nous vous invitons chaleureusement
à nous rejoindre sur The Phoenix's Song ! On espère pouvoir vous retrouver là bas !

Partagez | 
 

 Event 2 - Bal de Noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Wang Se Jong
sous directeur - le grand sage
avatar

identity card
parchemins envoyés : 392
MessageSujet: Event 2 - Bal de Noël   Mar 25 Déc - 11:14

Bal de Noël
l'île Deulaegon-ui
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La cascade magique sur la rivière Nam qui prend source dans les massifs montagneux de Gisteol Hyeon relève bien des mystères aux yeux des moldus. Véritable porte entre la ville moldu de Jinju et la province sorcière, l’histoire, les mythes et légendes qui entourent cette chute d’eau en font un site exceptionnel et remarquable autant pour les moldus que pour les sorciers.

C’est sous les éclaboussures, au pied de l’impressionnante cascade qu’une ile artificiellement créée par un sort multi-centenaire sur les flots mouvementés de l’aval a vu le jour pour l’école. Cachée à la vue des moldus sous le trouble bouillonnant des embruns de la cascade, l’ile est aussi protégée par une voûte magique. Cette bulle ne rend pas seulement l’ile invisible des berges du Nam mais elle forme comme un cocon protecteur de l’eau, du vent, de la pluie, de la neige et du froid, conservant un climat idéal sur cette île, une permanente douceur printanière. Toutefois, lorsqu’on est sur l’ile elle-même, on peut admirer au chaud, la beauté du paysage extérieur à la voûte.

L’ile offre un décor luxuriant et étonnamment verdoyant tandis que jamais une goutte de pluie n’atteint ses terres qui fait bien vite oublié l'environnement dangereux. Il s’agit d’un immense parc à la japonaise bien plus étendu qu'il n'y parait, foisonnante d’arbres exotiques et de rivières à nénuphar. Les eaux, la nature et l’architecture coréenne s’y harmonise sereinement. L’ile abrite plusieurs pagodes dont un véritable palais au cœur d’une clairière et de terrasse suspendue.

Salle de Bal
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ce n’est sans doute pas la première fois que vous parcourez les eaux de ce lac, qui en temps normal est inaccessible à tout être doté de jambes, et pourtant, vous vous trouvez dans une barque apprêtée à cet effet. De loin vous pouvez apercevoir le Géant des eaux, ô gardien sacré de ce lac, qui est relativement confiné dans une sphère magique qui l’empêche de bouger.

Apprêté en tenue de soirée, signe évident que vous vous rendez à une soirée distinguée, vous montez sur cette barque en compagnie de vos camarades, qui se dirige droit vers une île dont vous avez peut être connaissance sans être en mesure de la voir autrement que pour cette occasion. Le froid de cette nuit de décembre vous frigorifie le temps d’un instant, avant qu’une chaleur exquise, due au climat printanier de cette ile, vous enveloppe doucement. Quel chance de pouvoir admirer ce pays neigeux alors qu’on est bien au chaud dans un espace ouvert, agréable et coloré sans pour autant que ces flocons ne nous atteignent.

Comme toujours le paysage qui s’étend sous vos yeux est merveilleux, tandis qu’arrivé sur la berge, vous suivez le groupe d’élève, qui se dirige droit vers l’unique bâtisse, palais qui s’étend au milieu de ce jardin féérique.

A peine pénétré dans ce lieu ô grandiose, vous avez la possibilité de découvrir l’endroit qui sera votre hôte pour ce soir. Une grande salle aux murs anciens mais accueillante s’étend à perte de vue alors que les décorations qui composent cet environnement, vous coupe le souffle. Les quatre maisons de l’académie sont représentées à travers des étendards, des fleurs, des lumières qui sont comme des milliers de petites lucioles qui se dispersent dans toute la pièce, donnant à ces lieux, un air féérique. Un effet d’autant plus renforcé par les couleurs bleus féérique des tables, dont certains feront le rapprochement avec la teinte découverte au sein de l’antre du dragon. Au fond de cette salle se trouve une estrade sur laquelle vous pouvez apercevoir les 4 emblèmes de l’académie sur leurs perchoirs, attendant bien gentiment que tout le monde soit arrivé pour entonner leur merveilleux chant de Noël, qui est unique au monde.

Le chant une fois fini, c’est comme si les lucioles de lumière s’illuminaient plus intimement, vous donnant l’impression d’assister à un magnifique ballet avant que n’apparaissent par magie le directeur, qui de tout blanc vêtu, vous accueille avec un sourire bienveillant.

L’heure du discours commence alors tendez bien l’oreille...

Citation :

Bonsoir chers élèves,

Depuis que Sinseonghan Jolyu fut créée il y a de cela des siècles, l’académie a toujours eu pour coutume de réaliser chaque année, un bal afin de célébrer l’année qui vient de s’écouler et celle qui va bientôt commencer. Vous n’êtes donc pas sans ignorer que pour la plupart d'entre vous, les examens ne sont plus qu’un douloureux souvenir.

Certains doivent vivre l’angoisse des résultats ou de l’échec qui pourrait en découler. Seulement ce soir, je vous prie d’oublier tout cela, du moins pas totalement puisque votre réussite scolaire est très importante.

Ce soir, nous sommes tous réunis en ces lieux pour profiter pleinement de cette soirée qui s’offre à nous. Cette année qui s’est écoulée, vous a permis à vous tous de grandir, d’apprendre, d’être en mesure de vous construire… et celle à venir ne pourra qu’être encore plus riche en évènements et rencontres. Du moins, je vous le souhaite.

Cette soirée est donc organisée afin de vous donner la possibilité de vous changer les idées, de prendre un peu de souffle avant les vacances d’hiver qui débutent sous peu. Cela explique donc le fait que parmi nous, manquent bon nombres de vos compatriotes. Mais que cela ne tienne, cette soirée et la votre !

Comme chaque année, le roi et la reine de la promotion 2012, toutes années confondues, seront élus à la fin de cette soirée. Afin de rentre la nomination claire, je vous rappelle les principaux critères sur lesquels ses derniers sont élus :

    • Tout d’abord sa participation au résultat de sa maison : pour cela nous regardons le nombre de points que chacun d’entre vous a apporté.
    • Auquel on rajoute un autre critère : la popularité. Elle se calcule grâce à un sondage de votes positifs et négatifs auquel on rajoute un bonus en fonction de son intégration, également au sein de sa maison.
    Un préfet en chef ou un capitaine a donc par conséquence 20 points d’avance, un préfet ou un membre de l’équipe de Quiddich, 15 points. Pour ce qui est des sondages, un vote positif, donne 10 points, un vote négatif, en fait perdre 10.


A la fin de soirée, les votes seront dépouillés et nous procéderons à la nomination du roi et de la reine de cette année. Pour voter, je vous invite à vous diriger vers les urnes situées sur le côté gauche de la salle. Vous pouvez voter qu'une seule fois pour autant de personnes que vous le souhaitez en vote positif ou négatif. Mais pas pour vous, logique. Attention des sorts anti-triches ont été lancés sur ces dernières. Attention aux tricheurs !

Avant de vous laisser pleinement profiter de cette soirée, je vous rappelle qu’une tombola se déroule durant la soirée. Pour 10 galions, vous pouvez gagner des lots relativement rares et précieux. N’hésitez donc pas à tenter votre chance, la tombola se déroule donc sur le côté droit de la salle. en espérant que vous parviendrez à pécher un gros lot.

C’est donc sur ces belles paroles, que je vous souhaite une bonne soirée ainsi que de merveilleuses fêtes de fin d’années pour cette année 2013.

A plus tard !

La nuit est à vous, chers sorciers, amusez-vous bien !

Contexte


Comme vous l'aurez compris, vous vous trouvez donc sur une île qui se trouve au sein même de Gisteol Hyeon. Normalement inaccessible, elle est accessible, comme on peut la voir que sur décision de Wang Se Jong, le directeur. C'est le lieu destiné pour les bals de noël mais cela ne les rend pas pour autant inintéressant, puisque chaque année, il y a de nouvelles choses...

la tombola


Ainsi cette année, c'est la tombola ! Nous vous invitons donc à participer à cette dernière : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Il suffira seulement de dire que vous souhaitez jouer et un nombre aléatoire vous sera attribué et en milieu de soirée, le directeur annoncera ce que vous avez gagné - ou pas.- ce qui est rare.

les sondages


Ensuite vient le sondage de popularité et de non popularité. Vous pouvez donc voter pour vos amis, votre amoureux(se), votre idole, etc... en positif : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Comme vous pouvez voter négativement pour ceux qui vous bafouent, vos adversaires, vos ennemis : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

A la fin de la soirée, les votes réunis en plus des points de participation à la coupe des 4 maisons, permettra d'élire le plus et la plus populaire des élèves !

A vous de jouer !!!!

participants

    • Song Suk Hee
    • Ahn Myung Dae
    • Wada Aika

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 2 - Bal de Noël   Mer 26 Déc - 1:17

Robe

Voilà ! C’était enfin le moment. Le moment tant attendu par de nombreux sorciers, ici, à Jolyu : le bal de Noël. Même si celui des années précédentes avait été réussit, il n’en restait pas moins qu’elle ne savait pas vraiment à quoi s’attendre cette année, comme à chaque année en fait. Il y avait toujours quelque chose de nouveau, quelque chose de surprenant mais de mémorable qui se passait durant ces soirées. Et ce soir, probablement que tout le monde était dans le même état, à savoir excité, mais à la fois très curieux. Seulement, pour l’instant, Aika était encore dans sa chambre en train de se préparer, du moins dans la salle de bain. Myung Dae était déjà de l’autre côté de la porte à l’attendre alors que cela devait faire plus de quinze minutes qu’elle lui disait qu’elle achevait de se préparer. En fait, c’est qu’elle ne parvenait pas à se décider. Lorsqu’on lui avait dit qu’il allait y avoir un bal, Aika avait tout de suite pensé à cette jolie robe qu’elle voulait tant mettre. Mais voilà que maintenant qu’elle l’avait sur le dos, elle n’en était plus aussi sûre. Elle qui avait l’habitude d’être plutôt conservatrice, elle avait oublié à quel point cette robe la faisait sentir... déshabillée. Oh vous allez me dire que ce n’est pas si mal en la voyant, seulement pour Aika, sentir ses épaules à l’air c’était une sensation peu commune. Aussi, c’était sans parler du fait que celle-ci lui arrivait à la mi-cuisse laissant le tissue du bas de sa robe légèrement recouvrir le derrière de ses jambes. Sans oublier ses petits talons hauts. Bon sang, mais qu’avait-elle eu en tête en prenant cette robe ? Depuis dix minutes environ, elle se regardait de tous les sens essayant de s’adapter à ce port de robe, oubliant presque que son homme l’attendait toujours. Une grimace par-ci, une incertitude par-là... Aika ne savait toujours pas quoi penser. « Je ne sais pas… » lança-t-elle au garçon d’une voix soupirante qui ne semblait plus savoir quoi faire, alors qu’elle savait le garçon de moins en moins patient de son attente. En même temps, elle ne pouvait pas passer la soirée ici à se demander si elle mettait ça ou pas. Et puis, elle n’avait pas grand-chose d’autre d’aussi occasionnel dans sa garde-robe. Par conséquent, la demoiselle ouvrit lentement la porte de la salle de bain, alors qu’un air incertain et gêné pouvait se lire sur son visage. Elle croisa alors le regard de Myung Dae qu’elle voyait en smoking pour la première fois, avant de lui demander « Alors ? Tu aimes ? Ce n’est pas… trop ? ». Au moins lui, il était classe, comme à peu près tous les autres garçons qui allaient être présents à cette fête. Et pour être honnête, elle aimait bien ce petit look. C’était différent que de le voir ainsi et sans aucun doute que cela était de même en ce qui la concernait elle.

Peu importe ce qu’il lui dit quant à cette robe, cela semblait quelque peu difficile pour elle de se promener sous les yeux de tout le monde vêtue ainsi. D’ailleurs, plusieurs regards s’étaient rivés sur elle; faut dire qu’il était rare de la voir ainsi alors ce n’était pas étonnant non plus que de les voir lui jeter un petit regard comme ils le faisaient à l’instant. Au moins, elle n’était pas la seule à avoir ce genre de robe et c’était agréable, car cela faisait partie de l’ambiance de la fête. Ainsi était-elle finalement arrivée sur les lieux prévus au bras du Seunije, voilà qu’on leur indiquait qu’ils devaient embarquer dans une barque qui allaient les mener sur le vrai lieu de cette fête. Fête qui avait d’ailleurs lieu sur une magnifique île. Devant ses yeux, la beauté des lumières et des décorations s’étendaient et pendant un instant, elle fut comme absorbée par le tout au travers ce chant de Noël qui parvenait en plus à ses oreilles. Quelques instant plus tard fut alors le directeur qui présenta un discours, indiquant tout ce à quoi ils allaient pouvoir participer durant cette soirée. Le discours une fois terminée, son regard se posa sur son petit copain, essayant de décoder la moindre expression. Sincèrement, elle espérait qu’au moins il allait passer une belle soirée. Que cette fête et cette ambiance soient son genre ou non, il y avait décidément quelque chose qui allait le rendre heureux, à la fin.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 2 - Bal de Noël   Mer 26 Déc - 15:50

J'attendais dans la chambre pendant qu'Aika finissait de se préparer depuis près d'une demi-heure. Autant dire que ça commençait à faire long. J'entendis enfin un mot, mais ça me fit perdre patience un peu plus. Ce "je ne sais pas" qui signifiait que j'allais devoir attendre encore. Je faisais les cent pas dans la pièce, appuyant parfois ma tête contre le mur. Les soirées de ce genre ne me réjouissaient jamais et plus tôt nous nous y rendions, plus tôt nous en aurions terminé. Bien entendu, j'allais faire des efforts, car rien ne servait d'être de mauvaise humeur dans une soirée... c'était la gâcher et je m'étais promis de ne pas faire cela. Autant la passer dans les meilleures conditions possible.

Ainsi, en ayant assez d'attendre, je finis par moi aussi exprimer mon opinion.
    _Bien, si tu ne sors pas de là peu importe si tu es habillée ou non, je t'assure que je t'emmènerais à ce bal...
Et j'étais un peu plus sérieux, elle me connaissait assez pour le savoir. Lorsqu'elle sortit enfin, je me positionnais face à la porte, lui laissant de l'espace néanmoins pour qu'elle puisse circuler. Je m'étais attendu à tout sauf à ça, et j'en perdais le fil de mes pensées, n'ayant pas écouté sa question. Elle était sublime, je devais bien le reconnaitre et si la bulsajo avait la fâcheuse habitude de se sous-estimer, elle ne pouvait pas nier qu'en ce soir et en cette heure, elle était ravissante... bien plus que d'ordinaire, malgré le fait que je la sache déjà... sublime. Mais je n'en dirais rien.
    _C'est... parfait. Je n'ai pas écouté ta question... bien, on devrait y aller, n'est-ce pas ?
Aika au bras nous nous dirigeâmes vers le lieu indiqué, prenant une barque pour nous rendre à ce dernier, admirant le paysage féerique qui s'offrait à nous. Dans la pièce, un discours du directeur, qui me fit plisser les yeux, ce vieux fou ne savait qu'à moitié ce qu'il disait, j'en étais certain... car tout était si contradictoire que j'aurais pu m'embrouiller l'esprit si je n'y étais pas habitué. Ainsi, lorsque ce fut terminé, je sentis un regard se poser sur moi... parmi tous ceux dont je n'avais strictement rien à faire, il y avait Aika.

Elle semblait attendre quelque chose... ah, oui, forcément, je devais la faire danser. Je m'étais beaucoup entrainé pour cela, non pas que je sois mauvais danseur, mais faire bonne impression ne serait-ce qu'à ses yeux, était préférable. C'était sa soirée, plutôt que la mienne, j'allais faire office de pion, tout simplement... et je n'allais pas m'en plaindre. C'est ainsi d'ailleurs, pour ceux qui n'ont nullement envie de quérir une jeune demoiselle... ils attendent que cette soirée passe le plus rapidement possible. Quel homme digne de ce nom apprécie les soirées de bal ?
    _C'est loin d'être ce à quoi je m'attendais... pas de groupies à sauter partout, pas de pimbêche à se croire reine de la promo avant l'heure... pour l'instant tout semble aller. Ainsi, je suppose que tu trépignes d'impatience de danser ? Si tel est ton désir... mademoiselle.
Je laissais suggérer en lui tendant ma main que nous allions sur la "piste" pour entamer une danse. Autant que je fasse des efforts et que cela puisse me permettre d'oublier le monde qui a les yeux braqués sur nous. Je les savais très peu habitués à ma présence en ce genre d'occasion et justement, ce fut le moment propice pour les surprendre. Néanmoins, j'espérais que cette soirée se passerait sans encombre et qu'un abruti, un peu trop arrosé n'aurait pas dans l'idée de venir m'agacer... car je ne resterais sans doute pas de marbre.

Les lumières, tamisées, juste ce qu'il fallait, apaisaient l'ambiance, comme pour la rendre plus chaleureuse, tentant de réchauffer mon coeur de pierre... qui brulait déjà pour Aika. Rien ne saurait plus m'attendrir qu'elle... et encore, je m'abstenais bien souvent. Fort heureusement, je n'étais pas très expressif, si ce n'est ce regard que beaucoup interprétés par de l'arrogance, de l'indifférence... on juge si vite, qu'on eu tôt fait de se faire des ennemis...

Durant cette courte danse, j'eus l'occasion d'admirer les jambes de la jeune femme que je n'avais osé regarder jusqu'à présent, de peur d'avoir quelques idées ou d'être surpris tout simplement de la mauvaise façon. Je pouvais me le permettre regardant parfois mes pieds, pour ne pas me tromper, du moins faisant mine qu'il s'agissait de cela. Elle était ravissante, comme toujours, et je préférais le lui susurrer encore à l'oreille, puisqu'elle semblait l'attendre, que de laisser sous-entendre à toute la salle des choses qu'ils ne comprendraient, de toute évidence, pas.
    _Ce soir, tu me sembles être la plus belle
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 2 - Bal de Noël   Jeu 27 Déc - 16:42

L’air qu’il avait affiché alors qu’elle sorti de la salle de bain en disait beaucoup. Aika n’était pas forcément douée pour décoder les paroles des autres, mais une expression faciale, ça oui. Et cet air que Myung Dae avait au visage signifiait qu’elle avait réussi son coup. Il était surpris, agréablement surpris, plutôt puisqu’il ne s’attendait probablement pas à la voir ainsi. C’était tel qu’espéré. Par conséquent, cela la fit sourire bien que quelque peu gênée. Alors qu’elle lui avait demandé si cette robe n’était pas trop dévêtue – l’impression qu’elle avait – celui-ci semblait totalement dans ses pensées. En fait, il n’avait aucunement compris ce qu’elle lui avait dit, comme déstabilisé par ce bout de femme qu’elle était. Lorsqu’il la regarda à nouveau en s’excusant, Aika ne fit qu’hocher la tête négativement lui disant de laisser faire ses précédentes paroles « Je pensais juste que… tu allais trouver que c’était « trop ». À quelque part, c’est clair que pour lui ce n’était pas trop, au contraire. Même si en même temps, elle était convaincue qu’il allait le lui dire si jamais elle dépassait les limites du raisonnable. Que cela tienne, Aika ne comptait pas non plus se rendre jusque-là.

Ce fut suite à cela qu’ils entamèrent le pas en direction du lieu de la fête. Le discours venait alors de commencer et pour être franche, Aika écoutait plus ou moins celui-ci, préférant chercher des gens qu’elle connaît dans la foule. Elle eut la chance d’en croiser quelques-uns mais sans plus. C’est lorsque tout le monde applaudit que son regard se posa sur le garçon qui l’accompagnait. Elle écarquilla presque les yeux en l’entendant dire qu’il croyait qu’il allait y avoir des groupies et des pimbêches. Pas que cela était impossible, mais disons que cela paraissait qu’il n’avait pas souvent participé à ce genre de fête. Avec un peu de chance, la bulsajo allait parvenir à le lui faire aimer pour qu’ils y reviennent les prochaines fois. Dans tous les cas, il comprit vite son intention alors que la fête débutait avec de la musique. Elle ne voulait le forcer à rien, seulement elle osait espérer qu’il se lâche un peu. Elle avait l’impression que parfois, Myung Dae était trop sérieux. Ce n’était pas quelque chose de mal, mais ça faisait toujours du bien de ne pas l’être pendant un moment. Il lui tendit donc la main, l’invitant à la prendre. Ce qu’elle fit. Puis elle se fit entraîner sur cette piste de danse avec les autres couples qui s’y trouvaient déjà, avant de commencer à se laisser aller sur la musique. Elle se fichait qu’il danse bien ou pas, elle n’était pas là pour le juger mais pour passer un autre bon moment avec lui. Et ça, elle tentait de le lui faire comprendre. Après tout, elle-même n’était pas très bonne danseuse, mais tant qu’elle savait un minimum bouger, c’était l’important. Alors qu’il se pencha doucement vers elle peu après, la demoiselle amena ses bras autour de son cou, le regardant dans les yeux. Il vint ensuite la surprendre à lui susurrer à l’oreille qu’elle était la plus belle ce soir. Elle rougit, aussi con que cela pouvait être. Elle ne l’avait pas vraiment vu aussi tendre jusqu’à présent, mais ce n’était pas pour lui déplaire. « C’est parce que je suis à tes côtés ». Comme elle aimerait qu’il lui dise ce genre de chose plus souvent. Malheureusement, elle savait que ce n’était pas vraiment son genre, non plus. Et encore, c’était beau s’il ne se moquait pas de ses petites paroles qu’il pouvait trouver « à l’eau de rose ».

Ce soir, la demoiselle allait tenter de ne pas faire trop de folie. Il lui arrivait parfois d’être un peu trop fêtarde. Souvent, c’était l’influence de ses copains. Mais comme ce soir son accompagnateur n’était pas des leurs, elle allait faire en sorte de se rappeler de la première à la dernière seconde de cette soirée. « Je vais devoir faire des efforts pour bien me tenir ce soir, ce serait con de tout gâcher alors que t’as accepté de m’accompagner malgré ton envie…» Courte pause. Elle disait ça parce qu’elle savait qu’il venait entre autre pour elle, pour lui faire plaisir; il n’avait simplement pas envie de le lui dire. Et qu’en refusant, cela l’aurait sans doute empêché d’y aller alors qu’elle y tenait. « Merci… » lâcha-t-elle tout bas, comme si elle voulait que lui seul ne l’entende.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 2 - Bal de Noël   Jeu 27 Déc - 21:20

Je restais sans voix, au point que plus tard elle ne réitère la question et je déglutis bêtement, n'ayant aucune envie de répondre qu'elle était très bien comme elle était, non. Tout simplement parce qu'elle doutait un peu trop d'elle, malgré le fait que je n'ai pas fui, que ma réaction avait déjà dû se faire sentir et qu'elle avait l'air plutôt satisfaite. Ainsi, je restais silencieux, lui offrant pour seule réponse un sourire avant que nous nous rendissions au lieu indiqué.

Impossible de le raté, j'en avais déjà des chaleurs rien qu'à l'idée de devoir passer une soirée avec une floppée de personnes, indignes de pouvoir m'observer si discipliné et surtout de ma présence. Mais qu'importe, j'avais fait une promesse et je la tiendrais jusqu'au bout, dans la meilleure humeur possible, malgré le fait que je ne sois pas du genre à être très agréable. Faire des efforts était l'une des nombreuses concessions à laquelle je devais me plier, pour le bien-être du couple que nous formions Aika et moi. Aussi incongru soit-il.

Je pris l'initiative très rapidement de faire danser la Bulsajo qui ne demandait certainement que ça, de passer une bonne soirée et je supposais, sans trop de prétention, savoir ce à quoi elle s'attendait. Nous dansions donc, quelques couples déjà présents sur la piste, encore timide en comparaison de mon impression à moi. J'étais plus ou moins nerveux à l'idée de passer cette soirée, mais je ne devais pas le montrer, ce serait satisfaire le public qui avait les yeux braqués sur nous et ce n'était certainement pas ce que je voulais. Je réussis à m'en sortir, glissant un compliment auquel Aika répondit, timide elle aussi. Je ne me risquais pas à l'embrasser, trop de regards sur nous et bien que notre premier baiser échangé avait eus son public, ce n'était plus à l'ordre du jour.

Nous faisions une pause, lui laissant du répit en raison de ses talons surement douloureux, malgré le fait qu'elle y soit certainement habituée. Elle me glissa qu'elle devait se tenir ce soir et j'arquais un sourcil, ne comprenant pas. M'étais-je trompé d'Aika ou la connaissais-je si peu ? Elle était littéralement en train de me dire que d'ordinaire elle s'amusait si bien que parfois ça pouvait dégénérer ? Je me savais assez sérieux pour ne pas pouvoir imaginer la femme que j'ai choisie dans telle situation, pourtant je venais à en douter. Elle me dit merci, pour autant je n'éloignais pas trop le sujet de conversation, lié.

Je l'entrainais donc prêt du buffet pour nous servir deux verres non alcoolisés, je vous pris... sait-on jamais si la jeune femme ne tenait pas ce breuvage aussi raffiné soit-il.
    _Cesse de me dire merci... je n'allais pas te priver d'une telle soirée...
J'allais finir par me vexer si elle continuait... mais je la connaissais assez pour savoir qu'elle était sincère. Malgré tout, je refusais cette idée qu'elle avait de moi. J'étais également curieux de savoir à quoi ces soirées ressemblées, de plus prêts, sans pouvoir me fier aux clichés cette fois-ci, mais à ma propre impression. Ainsi, j'y trouvais compensation.
    _Quant au fait que tu dois faire attention, j'aimerais que tu m'en dises plus...
Et elle savait parfaitement de quoi je voulais parler. Je n'étais pas en colère, simplement intrigué de ne pas savoir, intrigué par le fait qu'elle m'avait caché ce petit côté fêtard, sans doute. Je ne lui en tiendrais pas rigueur évidemment. En buvant mon verre, je la fixais, peut-être un peu trop, profitant pour admirer les traits de son visage et imprégner son sourire magnifique ce soir, ses yeux qui brillaient presque.
    _Ne t'en fais pas, ce soir, je saurais me tenir aussi...
Dis-je. Je parlais bien entendu de ma mauvaise humeur habituelle et de ma fâcheuse manie à me mettre en colère assez rapidement, bien que ce soit souvent verbal... ceux qui ne savaient tenir tête de cette façon en venaient aux poings et je savais répliquer..., j'espérais qu'il n'y allait pas avoir de dérapages de ce côté-là, encore anxieux de devoir me tenir, pour la première fois de ma vie. Je prenais cela comme un test également, car si j'arrivais à me tenir en une soirée comme celle-là, je saurais le faire en présence de ses parents. Pour combien de temps cependant ? Je n'en avais aucune idée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 2 - Bal de Noël   Ven 28 Déc - 0:10

Ils avaient passé un petit moment à danser et Myung Dae décida d’arrêter un peu. Sans doute voulait-il faire autre chose pour l’instant. D’ailleurs, cela tombait bien parce qu’elle avait légèrement mal aux pieds. La cause n’était pas parce qu’elle n’était pas habituée de porter des talons, mais plutôt parce que ses chaussures étaient nouvelles et qu’elle avait oublié de les casser avant. Hors, elle allait devoir endurer cet inconfort toute la soirée, malheureusement. Du coup, il l’entraîna vers le buffet, là où une tonne de nourriture et de breuvage se trouvait, pour finalement lui en donner un quelconque. Suite à quoi, il la regarda quelque peu surpris, lui disant qu’il ne pouvait la priver de cette soirée. Ainsi, cela confirmait en partie le fait qu’il était plus ou moins partant pour cette fête et qu’il l’avait accompagné principalement parce qu’elle voulait y être. Évidemment, ce qu’elle eu dit ensuite n’était pas passé comme de simple parole. Normalement, quand quelque chose intriguait ou inquiétait Myung Dae, il s’arrangeait pour rapidement le savoir, même si ce n’est pas quelque chose aurait forcément attiré l’attention d’un autre. C’est pour ça qu’elle devait faire attention à ce qu’elle disait avec lui, car c’était souvent de cette façon qu’il y avait prise de tête et malentendu. Dans tous les cas, elle n’avait rien vraiment à cacher. Il lui était arrivé de faire des petites folies et mieux valait le rassurer sur ce que c’était plutôt qu’il ne se fasse des idées et exagère la chose. « Disons seulement que certains de mes copains sont de lourds fêtards et de très grands buveurs. Et parfois, ils ont une certaine influence sur moi. Alors mes soirées ne se sont pas toujours finies…debout. C’est rien de grave, je n’ai pas forcément fait de bêtise. C’est juste que je ne tolère pas autant qu’eux. Et si je me suis pas retrouvée étendue par terre, dans un autre monde, à dormir profondément, j’étais juste… beaucoup moins gênée et j’ai pris plus d’initiative à quelques reprises ». Triste à dire, mais un verre de trop aidait parfois à se dégêner et certaines approches étaient beaucoup plus facile. Que cela ne tienne, elle n’avait jamais vraiment été dans le trouble ou quoique ce soit. Ses amis étaient plutôt du genre à la laisser aller tant et aussi longtemps qu’elle s’amusait, mais si quelque chose dégénérait, ils intervenaient s’ils en avaient la capacité. « En fait, j’ai dis ça parce que… j’aimerais me souvenir de chaque seconde passée avec toi à ce bal ». Elle détourna quelque peu le regard sur les autres sorciers non loin d’eux avant de prendre une gorgée dans son verre. Ce fut tout de suite après qu’il indiqua qu’à son tour, il comptait bien se tenir. En fait, il n’aurait pas eu besoin de le lui dire; elle savait qu’il était beaucoup plus responsable à ce niveau, et comme elle, il désirait sans doute qu’elle passe une bonne soirée alors elle lui faisait confiance. Bref, c’était tout de même agréable à entendre. Même si parfois, c’était souvent un manque de confiance envers les autres que l’on avait, plutôt qu’envers les nôtres.

Toujours près du buffet, la quantité de gens qui se trouvaient autour commençait peu à peu à augmenter et ça devenait agaçant pour Aika qui avait presque manqué de se faire bousculer. Toutefois, à sa plus grande surprise, une de ses connaissances se trouva tout juste à côté d’elle. Il fut le premier à la saluer, interrompant la conversation qu’il avait avec ses semblables, avant de mettre dans sa main à elle un verre d’une quelconque boisson. Il lui dit en même temps de bien s’amuser ce soir avant de la dévisager quelques secondes, pour finalement reprendre la conversation avec son petit groupe d’ami. Conséquemment, Aika se retrouva avec un verre dans chacune de ses mains et un air de questionnement. Un petit passage éclair de sa part… c’était….spécial, disons. Mais bon, personne ne les avait embêtés au moins. Néanmoins, ce fut assez pour lui donner l’envie de s’éloigner un peu; elle regarda donc son petit ami, pour ensuite se diriger un peu plus loin, voir à plusieurs mètre de la foule principale et donc de la lumière. Là, se trouvait un petit banc de parc sur lequel elle prit place à côté du jeune homme, le regard dirigé vers l’action de la fête.

Un petit répit de tous ces regards qui n’avaient cessé de la regarder depuis son arrivée à la fête. Myung Dae l'avait en quelques sortes averti qu’il allait attirer l’attention de certaines personnes qui n’étaient pas habituées de le voir dans ce genre d’évènement. Mais elle, personne ne l’avait prévenu qu’elle allait attirer autant de regards et que ça en était plus que gênant par moment. « Guh, la prochaine fois je viendrais vêtue d’un sac à patate ». fit-elle quelque peu embarrassée. Elle n’avait pas besoin d’attirer les regards de tous alors qu’elle avait déjà celui qu’il lui important le plus.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 2 - Bal de Noël   Sam 29 Déc - 1:10

La petite confidence faite, j'arquais un sourcil, suspicieux. Je n'aimais pas ça. Savoir qu'elle était tout à fait ordinaire, qu'elle avait pourtant été la seule à me faire douter et croire qu'elle ne l'était pas. J'étais déçu, mais je n'allais rien montré, car après tout j'étais humain moi aussi et nous commettons tous des erreurs, je pouvais donc me montrer compréhensif. Même si dans l'instant j'avais une furieuse envie de lui crier qu'elle était une idiote, mais j'avais promis de faire preuve de tenue et le lui signaler qu'elle comprenne, que ma colère et ma mauvaise humeur habituelle n'allaient pas prendre le dessus, une chance, car j'étais contrarié et que quelque chose me disait que ce n'était que le début.

Le fait qu'elle précise que se souvenir de cette soirée était primordial pour elle m'indiquait clairement qu'Aika était le genre de jeune femme fêtarde au point de ne même plus se souvenir des "bons moments" passés. Que c'était ridicule... mais soit, j'étais flatté de savoir que je n'allais pas faire partie de ces soirées qu'elle oubliait... Et même si je souriais légèrement, je préférais ne rien en dire, car je me montrerais agressif...

J'avais d'autant plus de raison de me montrer agressif qu'un ami, semble-t-il, de ma petite amie s'approcha d'elle pour la saluer, lui montrer qu'elle était jolie en la dévisageant comme un chien voudrait un os... et lui tendit un verre que je lui pris immédiatement des mains. Il en était hors de questions. Si je ne me retenais pas de le lui renverser sur son sublime costume, je crois qu'il y aurait très certainement un problème... une chance que ce soir je fasse preuve d'autant de retenue.
    _Non et non.
Furent les seuls mots que je prononçais, indiquant clairement au nouveau venu qui reparti aussi vite qu'il n'était pas le bienvenu et qu'il n'avait pas intérêt à donner l'idée à Aika de passer une soirée comme les précédentes, visiblement. C'était hors de question.

Ainsi, quelques minutes plus tard nous nous dirigeâmes dehors pour trouver un petit banc, qui nous donnait vue sur ce qui se passait à l'intérieur de la salle, nous permettant également une tranquillité d'esprit que je n'aurais espéré en pareils lieux.

"Je n'aime pas ce que je viens d'apprendre, mais soit... nous sommes très différents à ce sujet... et je pensais que non. J'espère au moins que tu ne prends pas plaisir à oublier ces soirées, car il est dommage de passer un bon moment et d'en perdre la totalité... c'est tout ce qu'il te restera lorsque tu seras vieille... tes souvenirs, tu devrais les préserver plutôt que de t'obstiner à en créer de nouveaux destinés au même sort"

Aurait été ce que j'aurais voulu dire, mais je n'en ai rien fait et je me mordais la lèvre pour ne pas cracher le morceau. Ainsi, à la place, je profitais du paysage... voyant quelques élèves paisibles qui devenaient anges alors que d'ordinaire se comportaient comme démons. Stupides, ils étaient stupides... encore qu'il y en avait qui s'assumaient, c'était bien plus noble...

La remarque de la jeune femme sans doute pour détendre l'atmosphère ne réussit en rien. Elle avait failli à sa tâche... tout comme je perdais patience à croiser ces bouffons que d'ordinaire j'envoyais balader bien gentiment... ou pas. Mais je souris quand même, de la façon dont je pus, une grimace peut-être... je ne pouvais pas me voir, seul Aika et ses réactions pouvaient m'indiquer ce qu'il en était.
    _Tu es très bien comme tu es, ce n'est pas de ta faute s'il y a plus de cons que de gens dignes... mais je le savais déjà. J'espère que tu ne t'en rends pas compte seulement maintenant
Oops... boulette, je m'étais très légèrement emporté, mais ça partait d'un bon sentiment à la base, je voulais lui faire un compliment qui finalement à bien plus exprimé le fond de ma pensée que je ne l'aurais cru. Cela dit, ça n'était pas plus mal et je soufflais un bon coup, dénouant un peu mon col avec ce qui servait à le serrer. Je soupirais en observant tranquillement l'extérieur, préférable à l'ambiance interne du bal... Ça avait toujours été comme ça, je ne vois pas pourquoi ça changerait. Pour autant, je passais une soirée plus ou moins agréable, espérons qu'elle aille de mieux en mieux et pas de pire en pire... ce serait regrettable.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 2 - Bal de Noël   Sam 29 Déc - 15:13

Il lui avait posé une question et elle avait répondu. Rien ne servait de lui mentir. Elle n’était pas comme ça à toutes les fois, il n’avait pas à s’inquiéter. D’ailleurs, ce soir, cela allait se limiter à disons…trois verres, pour ne pas dépasser sa limite. Pourtant, dans le visage du garçon, elle pouvait lire un mécontentement et ça ne la réjouissait pas forcément. Il ne disait rien, mais au fond elle savait en quelques sortes ce à quoi il pensait. Avec le temps, elle avait appris avec lui. Ce pourquoi elle jugea inutile d’ajouter quoique ce soit de plus, préférant répondre à ses questions, s’il en avait, plutôt que de dire quelque chose en trop qui allait le mettre de mauvaise humeur. D’autant plus que l’arrivée soudaine de l’autre garçon semblait l’avoir grandement dérangé, à un point même qu’à la seconde où il lui eu mit le verre en main, Myung Dae fit en sorte qu’elle s’en débarrasse. Par conséquent, cela fut assez pour qu’ils passent à autre chose et pourquoi pas qu’ils ne s’éloignent un peu de cette foule. Une différence majeure entre ces deux là était sûrement le niveau de maturité. Myung Dae, il semblait avoir passé la période des « je fais la fête et je dois boire ne serait-ce qu’un peu pour avoir un certain plaisir » alors qu’Aika n’y était pas encore tout à fait sortie. Elle le regardait discrètement regarder la fête au loin. Il devait sans doute trouver que certaines personnes agissaient de façon stupide ou totalement fausse, alors qu’Aika était un peu plus naïve quant à ce point de vue. Bref, en venant s’asseoir sur ce banc de parc, certains regards n’avaient pas passé inaperçus et ce fut la raison pour laquelle la demoiselle avait répliqué qu’elle s’habillera autrement la prochaine fois. Heureusement, Myung Dae semblait apprécier tandis qu’il blâmait plutôt les autres d’être des cons. À sa réplique, elle lâcha un léger soupir. Il avait cette vision des choses parfois…« Non, c’est juste que d’habitude, ils n’agissent pas forcément comme ça avec moi et que je passe plus inaperçue. »

Ce qui la fit ensuite se lever du banc fut une fringale. Oui, toutes ces choses sur la table là-bas auxquelles elle avait jeté un rapide coup d’œil tout à l’heure semblaient délicieuses. Ce pourquoi, elle s’y dirigea sans vraiment prévenir, afin de leur ramener une assiette pleine. Elle prit un peu de tout, du moins de ce qu’elle aimait, ainsi que deux verres d’une quelconque boisson alcoolisée. La table était si acharnée d’élèves qu’il en fut presque difficile de faire demi-tour pour sortir de là, tant tous se précipitaient vers celle-ci. À plusieurs reprises, elle dû leur dire de faire attention, manquant plusieurs fois de tout échapper. Heureusement, elle fini par sortir de là et faire demi-tour pour revenir vers Myung Dae, dans un pas assez lent afin de ne pas tout échapper. De nouveau à ses côtés, elle lui tendit au moins l’assiette de nourriture avant de reprendre place à ses côtés. Peut-être était-ce tout simplement parce qu’il s’agissait d’une fête de Noël, mais en tout cas, pour toutes les fois où Aika avait participé à ce genre d’évènement, c’était bien la première fois qu’il y avait autant de gens. Et ce n’était pas toujours une bonne chose. Sans plus tarder, elle commença à s’empiffrer. Puis lorsqu’elle fut un minimum rassasiée, elle se tourna vers le Seunije. « Tu veux qu’on aille marcher ?» Histoire de faire un peu le tour de l’île qui semblait d’une splendeur unique. Depuis un moment, il y avait des gens qui revenaient d’un peu partout, ce qui veut dire qu’il y avait des choses à explorer et que ce n’était pas interdit. Ainsi, Aika n’attendit pas vraiment la réponse du jeune homme pour lui prendre la main et prendre le petit sentier qui se trouvait tout près d’eux. Si l’endroit de la fête était grandement éclairé, ce n’était pas le cas pour le restant de l’île qui devenait beaucoup plus sombre, sans pour autant être trop sombre à un point où ils ne verraient plus rien. Maintenant, tout ce qu’ils avaient à faire c’était de tenter de ne pas se perdre. D’ailleurs, était-ce possible ? L’île ne devait pas être très grande non plus. « Cette fête te plaît assez pour qu’on revienne les prochaines fois ? » demanda-t-elle incertaine.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 2 - Bal de Noël   Dim 30 Déc - 2:40

C’était bel et bien un compliment... de ne pas être comme tous ces idiots, qui lors des fêtes changent de comportement et ne savent se tenir... et ce qu’elle me disait confirmait mes dires, même si elle ne s’en rendait pas compte dans l’immédiat. Je me radoucis cependant, car bien plus souriant à l’idée de remporter le débat, qui n’en était pas réellement un d’ailleurs, mon avis sur ce sujet était bel et bien arrêté, difficile de le faire changer.
    _C’est bien ce que je dis donc. Ils sont cons... car on ne se rend pas compte de la beauté d’une personne lors de ces occasions, on le voit tout naturellement... il est évident que l’on ne parle pas de la même beauté et que tous ceux qui ne voient pas comme toi et moi à ce sujet sont bien cons... que tu le veuilles ou non.
Je m’appuyais sur mes mains pour me pencher légèrement en arrière, l’ambiance était chaude à l’intérieur, mais à l’extérieur la température était un peu plus agréable, respirable. Sans doute n’étais-je pas fait pour supporter la foule... et encore bien moins la foule crétine... qui suit le groupe, comme une bande de moutons qu’ils sont. Il y avait quelques exceptions, d’autres qui étaient entre les deux, mais puisqu’on ne me prêtait pas attention ce soir, je ferais simplement de même, tranquillité d’esprit oblige. Car même avec mes semblables, je suis insupportable, parait-il.

Aika s’était levé et j’avais cru qu’elle s’en allait, mais non, je la regardais faire en plissant un oeil. Elle allait chercher à manger, sans doute stressée par cette soirée... ou bien par moi et bien que je l’admettre, je préférais qu’elle comprenne d’elle-même que je n’étais pas contre elle, bien au contraire, j’étais venu ici et je n’acceptais simplement pas le comportement des autres, pour autant je faisais des efforts... qu’elle devait surement voir et qui jusque-là marchaient bien. J’en restais moi même et ça m’allait. Je l’accompagnais donc dans sa dégustation, lui évitant ainsi de me reprocher d’avoir pris des kilos en trop, car elle aurait sans nul doute vidé l’assiette de tout aliment si je lui en avais laissé l’occasion.

Elle m’obligea à me lever alors que j’avais encore la bouche pleine et bien que je râlais, je savais que c’était important et je ne rechignais pas plus. Elle me demanda finalement si la soirée me plaisait assez pour qu’il y en ait d’autres... mauvaise idée, elle ne faisait que commencer. Mais je souris quand même.
    _Pour l’instant ça ne se passe pas trop mal... je te dirais ça une fois que ce sera terminé. Je commence à peine à me sentir à mon aise...
Ce n’était pas un non, ni même un oui, j’étais tout simplement indécis et elle, impatiente, chose à laquelle je m’attendais. Je la pris finalement par la main pour marcher le long d’un sentier avant d’entendre un coup partir, c’était un feu d’artifice, un tout petit... spécialement pour ceux qui étaient dehors sans doute, car à l’intérieur rien ne semblait se produire... comme si le son ne leur était pas parvenu. Était-ce une surprise du directeur pour les quelques couples isolés ? Je détestais ce genre de surprises, mais ça avait le don d’en divertir certaines... et je devais bien l’avouer, au moins je savais quoi faire : rester planté là comme un piquet à regarder ce magnifique feu d’artifice quasiment silencieux orné de rose, de blanc, de doré et de rouge... des couleurs de fêtes et... des couleurs romantiques. Un mélange écoeurant, moi qui déteste Noël... bravo !
    _Bien... je vois que le directeur aime le kitch, comme quoi rien ne change ici... magie doit très certainement rimer avec folie qu’elle soit grande, petite bonne ou mauvaise. C’est indéniable... il n’y en a aucune cure...
Je soupirais quand même, observant le spectacle, par curiosité plus que par envie. Néanmoins, je me sentais un peu mieux, moins grincheux, même si ça ne se voyait pas à l’extérieur, j’avais une façon de parler bien plus douce... malgré mon sarcasme habituel...
    _Que devrions-nous faire à présent ?
Car il fallait bien que l’on profite de la soirée et que je n’étais pas du genre à savoir quoi faire, étant donné le peu d’expérience en la matière que j’avais, n’ayant jamais souhaité m’amuser de cette façon, mes passes temps étant bien plus intéressant... à mon gout. Enfin, je voulais bien me prêter au jeu et me tus simplement, attendant patiemment que l’on me dise « quoi faire ».
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 2 - Bal de Noël   Dim 30 Déc - 15:19

Peu importe ce qu’elle avait pensé avant, il avait raison sur ce point. Seulement, il semblerait que parfois elle avait du mal à s’en rendre compte d’elle-même. Ce qui désignait à quelque part exactement ce dont ils avaient déjà parlé une fois; que les gens se fiaient à la beauté physique d’une personne plus qu’au reste. Pour Myung Dae, peu importe comment était Aika, sa façon d’être, sa façon de se vêtir, elle était tout simplement belle, ce que les autres ne voyaient pas en ce sens, apparemment. Ainsi, elle se passa de commentaires sur ces paroles. Le garçon savait déjà ce qu’elle pensait de lui à ce niveau, inutile de le lui répéter. Ce ne fut pas très long que directe après la conversation, elle se leva pour aller chercher de quoi à manger qu’ils eurent mangé en quelques minutes. S’il lui avait dit ne pas avoir faim, Aika aurait probablement tout mangé d’elle-même, en tout cas. Par conséquent, elle se dit bon d’aller se promener quelque part, histoire de faire digérer un peu le tout. En même temps, elle avait l’impression qu’il y avait de charmants endroits sur cette île qui n’attendaient qu’à être exploré. Du coup, ils se retrouvèrent sur un petit sentir, laissant celui-ci les guider. Elle lui avait alors demandé si cette fête était assez bien pour qu’ils reviennent les prochaines fois. Au moins, il ne semblait pas trop déçu de celle-ci jusqu’à présent et c’était bon signe. Parfois il suffisait de très peu pour gâcher un moment et ce n’est pas ce qu’elle souhaitait vivre ce soir. Encore une fois, elle se passa de commentaire, n’affichant qu’un sourire bien visible face à ses mots. Il était tout de même long à adapter celui-là.

De nouveau, il lui prit la main avant de s’aventurer un peu plus loin. À ce moment, un bruit sourd fit sursauter la demoiselle, la forçant à s’arrêter de marcher. Un bruit dans le genre d’une explosion, un pétard. Tout de suite, Aika se retourna, intriguée par celui-ci, pour finalement lever les yeux au ciel, après avoir vu un filet de lumière. Des feux d’artifices. Évidemment, elle n’avait pas pensé à ce genre de chose en venant à cette fête, même si elle les adorait. C’était toujours un merveilleux spectacle de quelques minutes. Elle roula légèrement les yeux lorsque Myung Dae lui dit le fond de sa pensée à propos de ça. « Raah mais arrête ! J’aime ça moi. Tu ne vas pas pour autant dire que j’aime le « kitch » aussi, si ? » fut dit sur un ton légèrement taquin. C’est dans ces moments-là qu’elle le trouvait difficile. Parfois, elle avait l’impression qu’il n’aimait rien, toujours là à grogner sur tout. C’était pour dire que dans le temps de regarder ces feux, ils étaient déjà disparus. Probablement qu’il allait y en avoir plus durant la soirée et ainsi, ils allaient pouvoir avoir un vrai spectacle de feux d’artifices.

Elle écarquilla un peu les yeux lorsqu’il lui demanda ce qu’elle voulait faire en cette soirée. Ne me dites pas qu’il s’ennuyait. Elle soupira avant de couper leur route au travers les quelques arbres qui se trouvaient autour d’eux. Un bruit bizarre et continue se faisait entendre; on aurait dit qu’il y avait une source d’eau tout près d’eux, alors que l’air se faisait ressentir humide en même temps. Ce qui poussa la bulsajo à se diriger vers cette source, tirant le seunije avec elle pour finalement arriver devant d’immenses cascades. Celles-ci se jetaient dans un petit lac où l’eau semblait très pure. En fait, c’était admirable de voir cette beauté de la nature. Elle relâcha donc la main de Myung Dae pour ensuite s’avancer un peu plus vers cette scène. Puis ce fut après avoir traversé quelques hautes herbes qu’Aika atteint un immense rocher sur lequel elle prit place, laissant ses pieds pendre dans le vide. Elle se retourna vers son homme lui indiqua de venir la rejoindre. Puis une fois à ses côtés, elle se décida de le taquiner à nouveau. « Ça aussi tu vas me dire que c’est « kitch » ?... Si j’étais pas en grosse robe, je crois que je me lancerais à l’eau ».

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 2 - Bal de Noël   Mar 1 Jan - 20:21

J’avais en horreur ce genre de fêtes, pourtant j’y étais venu et je m’y sentais plu ou moins à l’aise, appréhendant parfois la catastrophe... bizarrement, rien ne s’était produit, pour mon plus grand bonheur, même si, je devais bien l’avouer, du coup, je ne savais pas quoi faire, non pas que ce soit de la mauvaise volonté, mais j’étais beaucoup moins conditionné que mes camarades, disons le franchement. Ainsi, quand je « m’émerveillais » devant les feux d’artifice, Aika me fit taire et je me contentais de sourire quant à la réponse qu’elle attendait.
    _Disons que c’était... prévisible
Cela dit, je ne rechignais pas, au moins nous allions poireauter devant un feu d’artifice aux mille couleurs durant un temps, qui passerait surement très lentement. Quelques minutes plus tard, après notre marche et quelques branches dans la tête, nous atterrîmes dans une sorte de lac, l’eau étant si pur que je me demandais qui l’entretenait et s’il était possible de s’y baigner. Mais par respect pour la beauté de cet endroit, je ne préférais pas. Aika, quand à elle alla s’asseoir en me faisant signe de venir et reposant sa question à laquelle je répondis, cette fois par un soupire.
    _Cette fois-ci, je te l’accorde, je ne m’y attendais pas. Et je préfère ce décor plutôt que celui de la fête... c’est beaucoup plus soft, beaucoup plus... tranquille
Je pouvais ainsi profiter de la bulsajo dans sa tenue magnifique, de son enjouement pour la fête et parler sans avoir crainte qu’une personne ne s’incruste au milieu de la conversation... sachant que la plupart ne pourraient pas la tenir. Aika évoqua le fait qu’elle aurait voulu se jeter à l’eau et je déglutis difficilement, priant pour qu’elle ne glisse pas par inadvertance, car la tenue mettait déjà suffisamment ses formes en valeur pour que je puisse en perdre la raison, ne tentons simplement pas le diable en la jetant à l’eau.
    _Il fait assez bon, je dois l’avouer, mais peut-être est-il préférable de ne pas finir trempé avant la fin de la soirée, le climat est idéal ici, à l’extérieur il ne l’est pas
J’évoquais toujours une réalité sans me rendre compte que peut-être cela brisait ses doux rêves... mais, j’essayais de me rattraper, en me taisant premièrement. J’enlevais ma veste, appuyant mes mains sur le rocher. Je ne savais plus quoi dire, ni quoi faire, mais une idée me vint en tête lorsqu’Aika tourna la tête, surement pour me réprimander. Ainsi, je profitais, d’une façon qu’elle apprécierait sans doute, ou non, l’embrassant tout d’abord sagement pour approfondir mon baiser, avant d’en déposer un plus innocent sur son front. Car depuis le début de cette soirée je n’avais pas pu lui faire ressentir que peu m’importait le lieu où nous nous trouvions, tant que j’étais avec elle, ça m’irait, même... si je n’apprécie pas forcément les fêtes, j’étais quand même là, pour elle... et elle devait le savoir.
    _Tu as l’air préoccupé par mon comportement et je te prierais d’arrêter, tout va pour le mieux pour l’instant, autant en profiter. Je doute que j’apprécierais un jour la compagnie des autres de toute façon, mais je suis capable de me porter bien, car j’en fais abstraction
Cela dit, je me sentais un peu plus léger, bien que méfiant, car j’attendais le moment où tout allait déraper... même s’il ne viendrait pas, mieux valait prévenir que guérir, je préférais ne pas m’annoncer trop satisfait et être déçu plutôt que l’inverse, c’était dans ma nature. Je pensais d’ailleurs à Velvet, seule à la maison qui n’avait très certainement pas trop de mal à s’occuper, cela dit je m’ennuyais d’elle. Mais mener un si petit insecte dans une vaste forêt comme celle-ci, bien qu’elle y trouverait refuge sans le moindre souci, serait une grande erreur... n’importe qui pourrait la blesser. J’enviais parfois ceux qui avaient des chats, des chouettes... et autres petits animaux forts pratiques à trimballer... quand aux originaux... autant ne pas en parler. Je me demandais encore, ce que nous réservait d’autre ce directeur, aussi farfelue soit-il... il ne devait surement pas en avoir terminé avec cette soirée, lui qui aimait tant les fêtes et que ses élèves participent de la sorte...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 2 - Bal de Noël   Mer 2 Jan - 1:51

Elle lui lança un petit regard faussement insulté lorsqu’il mentionna que c’était prévisible quant au fait qu’elle aimait le « kitch ». Il n’y avait pourtant pas de honte à aimer ce genre de chose, même si pour lui cela n’était pas très original. Elle le surprendra sur quelque chose d’autre un de ces jours. De toute façon, il ne semblait pas non plus contre le fait de regarder ceux-ci le temps qu’il y en avait. Temps qui fut très court d’ailleurs, mais qui leur donna tout de même la chance de se retrouver devant une splendide nature; des cascades qui se jetaient dans une source qui paraissait très pure tant l’on pouvait voir le fond du lac clairement. Pour cette raison, la demoiselle s’était assise sur un rocher faisant signe à Myung Dae de venir la rejoindre. Il disait préférer cet endroit à celui de la fête. Elle était du même avis. Elle avait beau aimer la musique et l’ambiance qu’il y avait, il n’en restait pas moins que c’était bruyant, que certaines conneries ne passaient pas inaperçues sous leurs yeux et que l’odeur de certaines choses étaient plutôt désagréables pour la jeune fille. Ainsi, la seule réaction de celle-ci face aux paroles du Seunije fut un joli sourire.

Ils étaient seuls dans l’endroit et c’était le cas de le dire. Tout ce qui se faisait entendre c’était les forts ruissellements des cascades qui se jetaient dans le lac. L’eau étant plutôt agitée, les jambes pendantes d’Aika au-dessus de celle-ci furent rapidement trempées. Ses yeux se posèrent sur le garçon lorsqu’il reprit alors parole. L’ironie, c’est qu’il disait qu’il valait mieux qu’ils ne retournent pas à la fête mouillé. Toutefois, cela était agréable que de sentir cette eau lui monter sur les jambes, mais que sur les jambes. Car en effet, il serait dommage de passer le restant de la soirée dans une robe lourde parce qu’elle aura été mouillée. « Dans ce cas, je vais me limiter aux jambes » lâcha-t-elle afin de ne pas se priver totalement non plus. Du coup, elle enleva ses chaussures et les laissa à ses côtés, s’avançant un peu plus sur ce dit rocher afin qu’une plus grande partie de ses jambes soient dans l’eau. Elle tourna ensuite la tête vers l’autre qui, à sa plus grande surprise, captura ses lèvres d’un baiser tendre avant même qu’elle ne dise quoique ce soit. Elle le prolongea un instant tandis qu’elle sentait en elle un certain bonheur. C’est vrai, elle était là, seule avec lui, dans un décor magnifique, en train de s’embrasser. Ce n’était peut-être pas grand-chose aux yeux de certains, mais à ce niveau-là, Aika était facile à combler. Bref, leurs lèvres se relâchèrent après un court moment, Myung Dae reprenant ainsi parole. Il lui fait part du fait qu’il trouvait qu’elle s’inquiétait peut-être un peu trop quant à son comportement et il n’avait pas tord. Elle voulait tellement que tout aille bien surtout alors qu’elle savait que ce n’était pas ce qu’il préférait le plus, les fêtes. Elle pinça légèrement les lèvres pour ensuite hocher positivement de la tête, sans s’excuser. Elle savait que de toute façon, il allait lui faire comprendre que les excuses face à ce genre de chose étaient tout simplement inutiles. Néanmoins, c’était bien qu’il le lui fasse remarquer, car ce n’était pas forcément quelque chose qu’elle remarquait d’elle-même. Et si ça l’embêtait un peu, mieux valait qu’elle le sache, ce pourquoi, elle ne prit pas mal sa réplique.

Son regard de nouveau rivé sur les cascades, elle recula rapidement lâchant un cri surprise alors que l’eau mouvementée qui se jetait sur leur rocher les arrosa. Un rire s’en suit tandis qu’Aika se retrouva pieds nus sur l’herbe, regardant en direction du jeune homme, tout sourire. « Je crois tu ferais mieux de ne pas rester-là sinon c’est l’eau qui viendra à toi ». Elle attendit qu’il ne vienne à elle avant d’aller s’asseoir sous un arbre cette fois, levant son visage vers le ciel. Jusqu’à présent, elle n’avait pas vraiment remarqué à quel point le ciel était si beau avec ses milliers d’étoiles qui y brillaient. En même temps, ce n’était pas à la fête qu’ils auraient pu voir ça; toutes les lumières qu’il y avaient empêchait de voir ce beau ciel de nuit. C’était un autre avantage à s’en être éloigné faut croire. Elle se laissa tomber sur le dos avant d’ajouter « Si tu connais un endroit aussi spectaculaire que celui-là, tu m’y amènes. » et c’était une obligation plus qu’une proposition. C’était triste de savoir qu’ils ne pourraient pas y accéder après la fête. Au moins, ils auront des souvenirs que d’autres n’auront jamais, après celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 2 - Bal de Noël   Jeu 3 Jan - 23:11

Mes mises en garde eurent le bon effet, même si j’étais peut-être un peu trop prévoyant. Cela dit, mieux valait l’être dans ce monde. Nous étions seuls, loin du brouhaha de la fête, profitant d’un moment de calme qui sera sans aucun doute de courte durée, même si je le préférais au reste... je devais m’y résoudre, adieu ma petite vie bien tranquille... avec Aika ça n’allait pas être aussi paisible, bien qu’elle ne soit pas très agitée, elle l’était bien plus que moi. Je me demandais parfois, si je ne venais pas d’une autre époque... ou qu’on ne m’avait pas menti sur mon âge... après tout, fort possible... il y a des limites à la différence que j’ai enfreins il y a fort longtemps.

Mon moment de réflexion fut brisé par un cri venant de la bulsajo à mes côtés, visiblement mouillés bien plus qu’elle ne l’aurait voulu et j’écarquillais les yeux, surpris par un tel mouvement. Que c’était-il passé ? Apparemment l’eau était venue à elle, suivant sa mise en garde et je fis vite de la rejoindre, souriant, penaud. Ce sourire se transforma bien vite en fou rire, que j’essayais, en vain, de dissimuler... non, réellement je n’aurais jamais cru cela possible ! L’eau attaque une jeune femme innocente, plutôt que moi ? C’est assez comique. Remarquez, je n’ai pas mis mes pieds dans l’eau, là était peut-être la différence ?

Bientôt elle s’allongea dans l’herbe fraiche et je fis de même, frissonna de cette sensation désagréable qu’un milliard de brins puissent me chatouiller. Une fois convenablement installé, je me demandais, vis-à-vis de sa question, si je connaissais pareil lieu, mon silence lui signalait bien évidemment que non. Je n’ai jamais connue telle paix non plus, encore que j’étais assez perturbé à l’idée qu’Aika apprenne mes ambitions un jour. Nous verrons bien ce qu’il adviendra.
    _Finalement, nous ne « profitons » pas de la petite fête donnée plus loin... moi qui croyais que tu voudrais danser toute la soirée
J’eus un petit sourire à cette pensée, car je l’aurais cru, en effet, bien plus vivace qu’elle ne l’est actuellement. Mais patience, peut-être que ce petit moment de romance allait prendre fin rapidement ? Mieux valait donc profiter de cette soirée, au mieux. L’eau en effet, nous attaqua de nouveau, principalement Aika, pour une raison encore inconnue et je ne fis rien de plus pour l’aider, bien trop occupé à rire, car le spectacle valait largement le coup d’oeil.
    _Comment arrêter l’eau ? Je n’en ai aucune idée... le pire c’est que je ne comprends pas pourquoi un lac si pur s’en prendrait à toi !
Peut-être n’était-ce pas une attaque après tout ? Mais je ne préférais pas envisager la question, pensant à toute autre chose, plus distrayant et moins fatiguant pour mon système nerveux déjà bien à cran depuis ce début de soirée. Encore que j’étais plus détendu et que je me permettais, à présent de rire à gorge déployée, chose assez rare quand j’étais de sortie...
    _Vraiment, qu’as-tu fait ?
Cette question était beaucoup plus sujette à l’embêter que j’en attendais de réponse. Je me relevais, sur mes coudes, d’ailleurs, pour ensuite me lever et la couvrir de ma veste, afin qu’elle prenne l’eau plutôt que sa jolie robe. Aussi bien pour la « protéger » que pour mes propres yeux, non en plus porter une robe lourde allait être un supplice pour elle, mais pour moi également à dévoiler ainsi ses formes. J’étais légèrement à cran quant à ce sujet, ne comprenant, moi-même pas, pourquoi, une seule femme avait le don de me mettre aussi mal à l’aise... surtout ce soir. Moi qui détestais les bals, je commençais doucement à les apprécier, car la suite de la soirée était déjà peut-être annoncée par ce que je pouvais voir de la tenue d’Aika, sans pour autant que cela soit au-delà de sa robe, évidemment... elle donnait à elle seule, le ton.
    _Nous devrions peut-être nous éloigner et trouver un autre endroit tranquille ou bien... nous promener... danser ? Qu’en penses-tu ?
Nous étions venus pour ça à l’origine, et bien que je préférais les premières propositions, je devais faire l’effort d’en parler et d’accepter son choix s’il était celui-là.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 2 - Bal de Noël   Ven 4 Jan - 0:46

¸
Elle qui avait cru se rafraîchir un peu sans trop se mouiller, il semblerait que la nature en avait fait autrement. L’eau avait éclaboussée un peu plus haut que la partie de ses jambes qu’elle avait trempée pour ensuite recevoir quelques gouttes sur ses bras et sa robe. Par conséquent, elle s’était rapidement levée pour se diriger dans l’herbe, conseillant Myung Dae de faire de même ou alors il risquait de finir mouillé lui aussi. Évidemment, il n’avait pu s’empêcher de rire de la situation; c’était une habitude à présent. Lorsqu’un malheur assez comique lui arrivait, il ne se gênait pas pour lui montrer ce qu’il en pensait vraiment. Autrement dit, de rire. Encore, il était chanceux de ne plus être sur ce rocher car Aika ne se serait pas gêné de l’arroser un peu celui-là. Bref, ils finirent par s’étendre sur l’herbe. Il lui fit alors réaliser qu’au final, ils ne profitaient pas de la fête. Qu’il avait même cru qu’ils n’auraient fait que danser à longueur de soirée. Comme quoi, il s’était trompé à son sujet. C’est ce qu’elle faisait normalement, mais normalement elle n’était pas dans un endroit aussi superbe que celui-là. Et puis, elle avait en quelques sortes eu l’idée d’aller se balader un peu dans le but qu’il ne s’ennuie pas trop non plus. Il avait beau croire le contraire, il aurait quitté la fête après une heure ou deux, elle en était convaincue. Elle retourna donc sa phrase contre lui, en faisant un petit sourire. « T’es sûr que tu aurais su tenir la soirée aussi longtemps, si on ne faisait que danser ? » Parce qu’après tout, ses grands pieds peu habituer à ce genre de soirée l’aurait souffrir, non ?

Le visage vers le ciel, la demoiselle ferma un instant les yeux pour tout de suite les rouvrir. Rah, cette eau, encore ! L’eau venait encore de l’arroser alors qu’ils s’étaient un peu plus éloignés de celle-ci. Mais apparemment, leur distance n’avait pas été assez grande. Du coup, Aika se redressa avant de se lever de nouveau et de secouer un peu sa robe, dans un grognement agacé, sous les rires du Seunije. Elle se passa de répondre à sa première question; il disait ça seulement pour l’embêter…et ça fonctionnait. Toutefois, ce ne fut pas assez qu’il insista même en lui demandant ce qu’elle avait fait pour que l’eau du lac lui en veuille autant. « Raah mais je sais pas ! Pourquoi toi t’es pas mouillé ? Et.. arrêtes de rire de moi, parce que je manquerais pas de te jeter à l’eau si tu continues ! » Elle disait ça pour lui tirer la langue, car il savait qu’elle ne le ferait pas. Enfin, à moins qu’il pousse la chose un peu et qu’il mérite vraiment cette vengeance, mais n’oublions pas que tout cela n’est qu’un petit jeu. Au moins, il eut la gentillesse de lui prêter sa veste alors qu’il la déposa sur ses épaules. Ce fut par la suite qu’il lui proposa de bouger, soit en continuant leur petite ballade ou alors en retournant à la fête. En fait, la fête allait durer encore très longtemps, alors ils avaient amplement le temps de continuer leur chemin pour lentement revenir vers les lieux de la fête ensuite. « La fête va durer toute la nuit alors, on pourrait continuer à se balader et si jamais on n’est plus sûres d’où aller, on n’aura qu’à revenir sur nos pas pour rejoindre la fête. Et puis… ça va me permettre de m’assécher un peu. » dit-elle en regardant le garçon. Il ne semblait pas contre cette idée et c’est pourquoi ils s’engagèrent à nouveau dans le petit sentier.

Avec tout ça, Aika avait pourtant l’impression d’oublier quelque chose, mais elle avait du mal à se rappeler de ce que c’était. Elle s’en rendue compte rapidement que lorsqu’elle fit quelques douloureux pas dans ce chemin de petits cailloux. Ses chaussures. Elle avait oublié de reprendre ses chaussures qui se trouvaient toujours sur ce rocher de tout à l’heure. Elle lança soudainement à Myung Dae un « Guh ! Je reviens » avant de partir en direction du rocher dans une marche rapide. Rah ce que c’était désagréable tout de même que de sentir des petites roches et la terre humide sous ses pieds. Heureusement, ses chaussures étaient encore sur le rocher. Bah tiens, il n’aurait manqué que l’eau les amène avec elle. Ainsi, la bulsajo essaya de ne pas trop grimper sur le rocher, histoire de ne pas se faire arroser plus qu’elle ne l’avait été, et tenta plutôt de s’étirer pour les atteindre. Évidemment, elle reçu encore une fois quelques gouttes de l’eau qui était toujours autant agitée, mais elle pu rattraper ses chaussures qu’elle enfila avant de retourner vers son homme. Elles étaient trempées. La faute à qui encore ? « Roh quand même ! Tu aurais pu les ramener avec toi plutôt que de rire de moi, mh ? » finit-elle dans un sourire taquin.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 2 - Bal de Noël   Sam 5 Jan - 18:19

L’éventualité que je ne puisse pas tenir m’était venue à l’esprit et je souris à sa question qu’elle m’avait si bien retournée. Non, évidemment, je n’aurais très certainement pas apprécié notre petite soirée et j’espérais qu’elle n’aurait pas aimé ce genre-là non plus, je n’y voyais aucun intérêt. Il fallait des sortes de pauses, respirer un peu, histoire de ne pas devenir fou à force d’être enfermé avec autant de monde dans une salle... encore qu’elle était ouverte et c’était un très bon choix du directeur qui avait du expérimenter, sans doute, ce dont j’étais en train de parler.

Bien que nous nous étions éloignés après mon léger fou rire du à l’eau qui attaquait Aika, cette dernière semblait toujours être prise pour cible et je ne pouvais désormais plus m’arrêter de rire, écoutant tant bien que mal ses menaces. Elle n’oserait jamais, évidemment. Je m’arrêtais finalement, posant ma veste sur ses épaules pour lui prouver que je plaisantais, car je savais pertinemment qu’elle aurait pu croire que je me moquais d’elle vilement. Ce qui n’était pas le cas. Elle n’avait pas l’air en colère alors tout allait bien.

J’avais omis un détail en revenant du rocher : les chaussures de mademoiselle, qui ne se fit pas prier pour me le faire remarquer, mais que voulez-vous, je suis comme ça, ça ne m’est pas venu immédiatement à l’esprit.
    _Je sais me montrer poli, courtois, mais question romantisme, j’ai encore des leçons a prendre, il faudra m’excuser... j’en loupe énormément
Ou disons simplement qu’il s’agissait d’un message, pas trop violent, pour qu’elle comprenne que je n’étais en rien romantique. Je suis peut-être honnête, franc, pas excessivement mauvais dans l’âme, mais je suis complètement nul pour servir les baratins que je sers à d’autres, c’est justement ce que je veux éviter avec elle et je veux que nous soyons nous même. Pour autant j’étais bien conscient que cela me porterait préjudice, car je n’avais rien du prince charmant et que peut-être, cela serait lassant pour la jeune femme. Je l’aimais telle qu’elle était bien entendu, mais... saura-t-elle toujours m’aimer, elle ? Je me posais énormément de questions ce soir, auxquelles je n’avais aucune envie de recevoir une réponse. Je ne voulais pas non plus savoir à quel degré s’élevait le taux d’exigences de mademoiselle quant à ce romantisme dont je me souciais peu... nous étions tellement différents, une fois encore, que je m’étonnais toujours un peu plus de notre couple insolite.

Nous marchions enfin sur le chemin, ce qui me fit sourire, car elle était toujours aussi trempée, signe qu’elle s’était pris un peu d’eau malgré le fait qu’elle s’en allait. Je préférais ne rien dire, pour ne pas qu’elle s’indigne encore de mes réactions. Les étoiles étaient de la partie, et on pouvait clairement distinguer ce ciel magnifique... coupé en son centre par les jets de lumière provoqués par la salle. C’était dommage.
    _À ton avis, vers où mène ce sentier ? Je suis curieux à présent de par la découverte de ce petit lac, sur quoi allons-nous tomber encore ?
Aussi, si j’appréciais me dégourdir les jambes et tenir la main d’Aika, je défis néanmoins mon col de chemise, pour me mettre un peu plus à mon aise, ayant assez de mal comme cela à respirer. J’étais à l’aise pourtant, ou pas... cela dépendait, car par moment j’avais l’impression qu’Aika me regardait d’une façon bien plus significative et je ne connaissais que trop ce bien-être avec les femmes pour pouvoir l’identifier... enfin, je devais faire avec et, surtout, comme si de rien était. C’était à la fois agréable et dérangeant...
    _Je suis toujours aussi curieux, d’ailleurs, de savoir pourquoi le mauvais garçon que je suis a su dérober ton coeur...
Une jolie façon de le dire, car je n’avais pas eu de réponse concrète me semble-t-il, la dernière fois, et unique auparavant, que j’avais posé cette question. J’en souriais d’avance, quant à la gêne que j’allais surement provoquer chez elle et qui me plaisait tant. Je savais parfaitement ce qui m’avait plu chez elle... autant le dire, elle était différente... mais elle était intégré à cette société et bien que je comprenne peu à peu pourquoi, quelques mystères demeurent encore autour de sa petite personne, que je souhaite élucider.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 2 - Bal de Noël   Mar 8 Jan - 2:45

Elle arqua les sourcils, un sourire aux lèvres lorsqu’il précisa le fait qu’il n’était pas un romantisme. Oh, ça elle le savait. Et heureusement pour lui, elle ne s’attendait pas non plus à ce qu’il le soit trop. Le romantisme c’était bien, mais trop de romantisme fini par mettre les autres mal à l’aise. Parfois, ils se sentent obligé d’en faire autant même si ce n’est pas forcément eux. Probablement qu’Aika n’aurait pas été l’exception; que si elle devait faire face à ce genre de situation d’être trop mal à l’aise quant à la gentillesse d’un autre, cela aurait amené d’autres sortes de problèmes. En fait, Myung Dae n’avait peut-être pas de romantisme, mais il avait bien d’autre chose. Elle l’avait tout simplement taquiné à ce propos, le reste, il n’avait pas à s’en soucier. « Mh, t’en fais pas, t’as pas à être un grand romantique. Tu possèdes tout plein d’autre chose, ça compense » répondit-elle dans un sourire honnête. Elle n’en dit pas plus, préférant laisser un doute sur ce que cela voulait dire, même si elle se doutait qu’il allait certainement lui demander de quoi cela s’agissait.

Ce fut une fois qu’elle eu récupéré ses chaussures qu’ils reprirent la route. Myung Dae venait alors de lui demander sur quoi ils allaient maintenant tomber après ces cascades. En fait, la demoiselle se posait la même question, car elle était tout aussi ignorante que lui quant à l’aboutissement de ce sentier. Peut-être que ces cascades étaient tout ce qu’il y avait et que le reste n’était rien d’autre qu’une vulgaire forêt. Ou alors c’était le contraire et la curiosité valait le coup qu’ils s’y aventurent un peu plus. Ne connaissant donc pas la réponse à sa question, elle ne fit que regarder le seunije en haussant légèrement les épaules et en répliquant un truc totalement stupide, histoire de détendre l’atmosphère « À la grotte d’un troll qui voudra notre mort ? » Un grand sourire apparu sur ses lèvres. Étrangement, cela évoquait un retour arrière désagréable, alors qu’elle avait déjà vécu ce genre de scène avec Myung Dae, aussi étonnant que cela pouvait être. En fait, la question était plutôt, elle, qu’espérait-elle voir sur ce chemin ? Peut-être une pluie d’étoile filante. Ou encore, arriver sur une falaise où la vue adonnait sur un ciel magnifique et une ville toute illuminée. Ou pourquoi pas, tout simplement, une autre merveille inattendue de la nature ? Elle sortie rapidement de ses pensées au moment où la voix de son copain retentit à nouveau. Ainsi, il avait toujours cette fameuse question en tête. À moins qu’elle ne l’avait elle-même provoquée quant à ses précédentes paroles ? Il semblait chercher ce qui l’avait de si… extraordinaire chez lui, à un point où elle en est amoureuse. Mais si poser cette question était facile, y répondre ne l’était pas. En fait, elle pouvait donner quelques raisons, mais la plupart du temps, c’était le tout qui faisait en sortes que l’on aimait quelqu’un. Par conséquent, un certain silence eut le temps de s’installer avant qu’elle ne se mette à lui répondre. « Pour être honnête, j’aurais du mal à te dire pourquoi alors que c’est le tout qui m’a fait tombé amoureuse de toi. Je veux dire, je pourrais très bien te sortir le truc habituel comme le fait que j’aime ton regard, ton sourire et ce que tu m’apportes… mais ce serait… trop… simple. J’ai du mal à croire qu’on peut aimer quelqu’un juste pour certaines caractéristiques chez cette personne. Je veux dire, on a le droit de dire que ci et que ça nous fait craquer, que c’est ce que l’on aime le plus, on a le droit d’aimer moins un certain côté de quelqu’un aussi, mais… il me semble que, quand on aime une personne, que ce soit amicalement ou amoureusement, on l’aime pour ce qu’elle est, non ? » Elle leva son regard vers lui, comme si elle cherchait à avoir une approbation qu’elle ne voulait pas. En même temps, elle était curieuse de connaître ses raisons à lui, pourquoi il l’aimait elle. Et ce fut dans un petit sourire, le regard plissé – comme si elle lui indiquait de faire attention à ce qu’il allait lui dire - qu’elle lui renvoya la question doucement. « C’est pas ce que tu ressens, toi ? ».

Durant cette conversation, ils n’avaient pourtant pas arrêté leur marche. Et celle-ci commençait tranquillement à se faire ressentir dans les pieds d’Aika qui marchait plus lentement et qui traînait un peu plus ses pieds. Pas étonnant en même temps, elle avait des talons hauts ce qui n’était pas vraiment les souliers pour marcher une aussi grosse distance. Toutefois, elle ne s’en plaint pas. Avec un peu de chance, il n’y avait rien d’autre d’aussi beau à voir plus loin sur ce sentier et Myung Dae lui proposera de faire demi-tour.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 2 - Bal de Noël   Mar 8 Jan - 21:55

J’étais curieux de savoir ce que je possédais comme qualité, selon Aika, qui étaient susceptible de plaire autant à la demoiselle, pour que le romantisme ne soit pas sa priorité. Car il fallait bien l’avouer, secrètement ou non, la plupart des jeunes femmes adoraient cela. J’étais quelque peu surpris, mais je n’en dis rien, marchant tout simplement à ses côtés en me demandant où allait nous mener ce petit chemin. Je le lui demandais, soucieux de connaitre son avis, même si elle non plus elle ne connaissait pas les lieux. Je souris à sa réponse, car, en effet, c’était assez amusant.
    _Ou celle du dragon ? Non, plus sérieusement, j’espère qu’il y a quelque chose d’aussi agréable que cette cascade au bout... car ce serait dommage d’ainsi s’être mis l’eau à la bouche pour qu’il n’en soit plus rien
Soucieux, sans l’ombre d’un doute, de savoir ce qui lui plaisait tant, comme pour la questionner, d’une tout autre façon, je lui demandais ce qu’elle pensait de moi, ce qui l’avait attiré et sa réponse ne m’aidait pas énormément. Elle trouvait, en quelque sorte, mon point de vu ridicule et j’étais plus ou moins vexé, pour autant je n’étais pas en colère, me contentant de soupirer.
    _Disons simplement qu’il y a quelques traits de caractère, des mimiques, des mots que l’on aime plus chez cet être unique, mais je suis d’accord sur le fait que l’on n’aime une personne et pas un détail en particulier, c’est un plus, simplement.
Je savais qu’elle devait s’attendre à ce que je lui dise ce que j’aimais chez elle, mais nous étions arrivés au bout du sentier et je n’étais pas déçu. Il y avait des bancs, certes, ce n’était pas non plus ce à quoi je m’attendais, mais nous pouvions flemmer un peu encore et sans doute reposer les pieds de mademoiselle, qui avait ralenti le pas. Quelle idée aussi de mettre des talons hauts. Je souriais néanmoins de l’effort... la laissant s’asseoir pour ensuite prendre place à ses côtés.
    _Te concernant... j’aime cette façon que tu as de me résister... même si elle a tendance à être négligée depuis que nous sommes ensemble. J’aime aussi que tu me contredises, car je me sens moins monstre... j’aime ton sourire comme te voir faire la moue, t’entendre rouspéter pour un oui, pour un non, t’angoisser et te triturer les doigts lorsque je suis prêt de toi... comme maintenant
Je m’étais avancé à mesure que je lui disais ce que j’aimais tout particulièrement chez elle, mes paroles devenant murmure à son oreille que j’aurais pu toucher du bout des lèvres si j’en avais eu envie, mais elle aurait été bien trop mal à l’aise d’un tel geste et je me refrène tout simplement, l’embrassant dans le cou à défaut de pouvoir la taquiner plus que de coutume. Je m’éloignais un peu plus pour la laisser respirer, l’air devenu plus étouffant tout à coup. Cela dit, je savais me maitriser et retrouver mon calme en peu de temps, ainsi, je pouvais remarquer que nous étions en face d’une étendue de terrain remarquable. Cela dit, je ne comprenais pas pourquoi tous les bancs étaient tournés vers cette face là de l’île, y avait-il quelque chose de spécial ? Je ne m’en formalisais pas pour l’instant, profitant de l’air et des étoiles sublimes qui couraient dans le ciel parfois, brillant plus ou moins selon quelle étoile voulait jouer sa mélodie.

C’était splendide et je ne m’en lassais pas, oubliant sans doute qu’il fallait entretenir la conversation, car je trouvais ce moment agréable et qu’il n’y avait nul besoin de parler. La tête penchée en arrière, je souris, puis je pense à ces millions de voeux que les humains font, voir certains sorciers, à la vu d’une étoile filante... je trouvais ça puéril et sans utilité, m’étant pris au jeu plus jeune, ça n’avait rien donné, alors, je ne croyais plus en elle, pourtant, je n’ai de cesse de les admirer... car elles sont remarquables, intouchables. Si lointaines et proches à la fois que j’en pâlirais presque de jalousie. Ces astres magiques et magnifiques me narguent de ne pas être leurs... pourtant, je commence enfin à avoir tout ce don tout le monde rêve... alors pourquoi me sentais-je si coupable ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 2 - Bal de Noël   Jeu 10 Jan - 23:55

Alors qu’ils marchaient, le garçon lui avait demandé ce qu’elle croyait qu’il y avait plus loin près du sentier sur lequel ils étaient. Elle lui avait répondu par quelque chose d’humoristique, lui disant que ce chemin menait peut-être à un troll géant, chose qui s’était déjà produit auparavant. Et celui-ci avait décidé d’embarquer dans son jeu, lui disant qu’au lieu d’un troll, c’était peut-être un dragon. Elle lâcha un petit rire en s’imaginant la scène, même si en réalité, la situation n’était pas drôle. Elle n’avait pas caché le fait qu’elle ignorait ce que cela allait être, mais tout comme lui, Aika osait vraiment espérer qu’il y ait quelque chose d’autre qui dure un bon moment. Ce pourquoi, suite aux paroles de celui-ci, la demoiselle tordit sa bouche en haussant les sourcils, lui laissant sous-entendre qu’ils allaient le voir d’eux-mêmes d’ici peu. Ce fut ensuite qu’il lui posa une question sur ce qu’elle aimait de lui. Elle lui avait répondu en toute honnêteté, même si en fait, elle n’avait tout simplement pas trouvé les mots pour lui dire exactement de quoi il s’agit. C’était rare qu’elle était prise dans ce genre de situation, mais faut croire qu’elle avait pendant longtemps, sous-estimé l’amour, même si ce qu’elle lui avait dit précédemment ne faussait aucunement ses pensées. Probablement qu’elle allait réussir à vraiment lui dire ce qu’elle avait au fond de son cœur lorsque le temps viendra. Et à ce moment-là, elle le surprendra sûrement.

Enfin, des bancs faisaient actes de présence sur le chemin et Aika y accouru presque, afin de se reposer ses pieds un peu. Myung Dae ne semblait pas contre cette idée non plus, puisqu’à son tour, il vint s’asseoir à ses côtés. Puis c’est là qu’il lui renvoya sa question, dévoilant d’une façon tendre, ce qu’il pensait d’elle. Un sourire attendrit s’afficha sur le visage de la demoiselle en l’écoutant parler. C’était bizarre, mais ô combien de plaisant de l’entendre dire qu’il aimait des traits chez elle, qu’elle détestait sur sa propre personne. Ça faisait du bien à entendre. Tout comme le fait que ça faisait du bien de sentir son souffle près de son oreille pour ensuite se faire embrasser dans le cou. Mh, c’était plaisant, mais gênant. En fait, Aika avait cette paranoïa que même s’ils étaient seuls à l’instant, quelqu’un allait sortir de nul part et les voir se faire des tendresses. Ce pourquoi, elle ne pu s’empêcher de rougir et de lui sourire d’une façon un peu timide suite à ce geste. Elle ne pu se calmer qu’une fois qu’il éloigna son visage du sien, pour le regarder dans les yeux.

Ce vers quoi le regard du seunije était dirigé fit en sorte qu’Aika dirige aussi le sien dans cette même direction. C’est là qu’elle remarqua finalement l’endroit où ils étaient; devant eux se trouvait un immense terrain verdoyant où le ciel était composé de milliers d’étoiles…et d’étoiles filantes par moment. De ce fait, il y eu comme un instant de silence entre eux tandis qu’ils étaient absorbés par cette nouvelle nature et tranquillement, la bulsajo s’était rapprochée de Myung Dae, venant déposer sa tête contre lui, le visage toujours vers le ciel.

Un moment s’écoula par la suite. Et Aika se rappela qu’ils étaient venus à cette soirée en particulier pour faire la fête, malgré le beau moment qu’ils venaient de passer ensemble. Elle se redressa subitement lorsque cette idée lui vint en tête « Euh, Myung Dae… je ne voudrais pas être celle qui gâche ce beau moment, mais… on est venu en premier lieu pour participer à cette fête…Et je crois qu’on devrait y retourner, non ? » fit-elle mal à l’aise. Depuis combien de temps étaient-ils partis de cette fête ? Sans doute une heure ou deux, dans le plus. Les gens qui y étaient toujours devaient sans doute ne plus être très à jeun pour certains. Même peut-être qui c’était passé des choses qui avaient faites dégénéré la fête. Ou alors, rien du tout. Aika fit une grimace, incertaine. Si c’était le cas, tant mieux. Mais si jamais elle jugeait que trop d’élèves étaient dans un autre monde, alors là… « … à moins que tu préfères qu’on rentre ? Je veux dire… si on est parmi les seuls encore capable de se tenir debout…je ne vois pas l’intérêt de rester. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 2 - Bal de Noël   Ven 11 Jan - 14:53

Elle rougissait et je me délectais de ce spectacle, souriant, me reculant, assez fier. Finalement, nous étions bien mais je redoutais le moment où elle me demanderait d’y retourner, ce qu’elle ne tarda pas à faire. Je soupirais légèrement, me préparant mentalement à rejoindre la fête. Je ne voulais en rien la lui gâcher et m’étirait doucement pour me lever tout aussi lentement, lui tendant ma main. Elle n’avait pas tort, j’en étais bien conscient.
    _Retournons à la fête, ce serait préférable, en effet, que l’on en profite un peu
Je n’avais pas à me plaindre, nous avions évité le pire jusque-là et tout s’était si merveilleusement bien passé que je me sentais moins anxieux. Nous marchions lentement, pour épargner nos pieds sans doute, bien qu’encore une fois je ne sois pas le plus à plaindre, mais ça ne regardait qu’Aika d’avoir mis des talons si hauts. Je souris d’ailleurs, puis la laissait entrer la première. Nous étions beaucoup moins nombreux qu’à l’ouverture et il y avait beaucoup plus de « joie » visiblement. Autant dire que je m’y étais attendu, ce n’était pas comme si je pouvais m’indigner, c’était toujours comme ça.

Nous dansions au milieu de la piste sans trop bousculer les autres, avant qu’un des élèves ne s’approche de nous, renversant le contenu de son verre, très louche, sur ma veste posée sur les épaules d’Aika. Fort heureusement, elle n’avait rien reçu, ni elle, ni sa robe, encore qu’il manqua de peu de la déchirer en se rétamant lamentablement à ses pieds. Je serrais les dents, ne voulant pas m’énerver tout de suite, nous venions à peine de reprendre un rythme de fête qu’un imbécile s’était déjà précipité, demandant à Aika si elle voulait un « petit verre ».

Il insistait et ça ne me plaisait pas, je voulais parler, mais il me repoussait du bras, manquant à chaque fois de m’en mettre une. S’en était trop, il était limite penché sur elle et je doute que ce soit convenable, je le pris par le col pour l’envoyer valdinguer ailleurs, mais il revenait à la charge pour me pousser.
    _Tu n’es certainement pas en état de te battre et je te conseille d’éviter parce que, ivre ou non, je ne t’épargnerais pas... alors reste sage, ça vaut mieux pour toi
Je n’avais aucune envie de lever la main devant Aika, ce n’était ni dans mes habitudes, ni même mon genre de frapper, mais puisqu’on me cherchait, j’étais bien obligé de le prévenir, je n’allais pas rester bien tranquillement à le regarder enquiquiner MA cavalière, qui plus est petite amie, sans rien faire... qu’est-ce qu’il croyait ?

J’allais me retourner, mais il s’est empressé de me mettre un crochet du droit, me faisant ainsi saigner la lèvre. Je pris Aika par la main pour la ramener dehors.
    _Tu ne bouges pas, j’arrive tout de suite. Pardonne-moi, je n’ai pas tenu ma promesse...
Je soupire, rentre à nouveau, la mettant en garde, elle devait attendre, c’était comme ça, point. Assister à pareil carnage était interdit pour elle. Je ne risquais pas grand-chose qui plus est, car les autres étaient en train de dessaouler lorsque je me mis à frapper l’imbécile qui osait prononcer des insultes pour moi comme pour Aika. Je lui ai donné une bonne correction... sans trop l’amocher, juste assez pour qu’il tombe et fasse dodo... je n’avais rien d’autre que la première blessure infligée en traitre comparé à l’oeil au beurre noir et le nez qu’il allait se payer. Bien fait.

J’ouvre enfin les portes pour me présenter devant Aika, m’inclinant poliment, la tête relevée néanmoins, car je ne regrettais absolument rien.
    _Encore une fois, je m’excuse, je n’ai pas tenu ma promesse. Mais au moins, nous avons la paix.
Nous avions dansé quelques minutes sur deux ou trois slows tout de même avant que cet abruti ne s’immisce entre nous. J’ose espérer qu’elle ne souhaite pas y retourner... ainsi, je devais peut-être la raccompagner, légèrement déçu d’avoir agi de la sorte et d’avoir fait peur à la jeune femme.
    _Je ne voulais pas ça. J’espère que tu te souviendras seulement des bons moments, car mis à part cet incident de fin, tout s’est convenablement passé, n’est-ce pas ?
Je tentais de me rassurer... assez paniqué à l’idée qu’elle m’en veuille, car après tout le seul à s’être emporté c’était moi. Je soupire, me saisit des rames pour gagner la barque et la laisse monter, silencieux tout le long du chemin. J’étais aussi très en colère... je n’en avais pas fini avec lui, fort heureusement j’avais une bonne mémoire visuelle et ainsi, je pouvais le retrouver... il n’avait plutôt pas intérêt à croiser mon chemin, car il allait recevoir de mes nouvelles à chaque fois.

Nous voila donc devant le dortoir des Bulsajo, je n’ai pas le droit d’y entrer, je dois attendre devant... de toute façon, je dois rentrer chez moi... j’ose espérer qu’elle ne m’en voudra pas. Je me demandais, si elle allait se sentir en sécurité après ce qu’il venait de se passer... n’était-ce pas plus prudent de la ramener chez moi ? Ou bien, de prévenir son frère ainé ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 2 - Bal de Noël   Sam 12 Jan - 15:28

Il avait accepté de retourner à la fête et Aika se leva de son banc avant de le rejoindre et de commencer à faire demi-tour. Cette soirée avait en effet bien commencé et elle espérait que cela soit encore de même à leur retour. Leur route de retour avait été plus calme, plus silencieuse. Et la première chose sur laquelle la bulsajo figea son regard fut la foule de gens qui avait largement baissé. Ce n’était pas surprenant, puisqu’elle s’y en était attendue en quelques sortes. Cela allait tout simplement leur donner plus de place pour danser et profiter du restant de cette fête. Ainsi, ils n’avaient pas tardé à aller sur la piste de danse et à bouger un peu, les yeux dans les yeux lorsque venait les slows. Mais voilà, ce qu’Aika craignait qu’il ne se passe semblait avoir fait sa présence. En effet, un mec qui ne semblait pas avoir toute sa tête venait de renverser son verre sur elle, du moins, sur la veste de Myung Dae qu’il lui avait prêté un peu plus tôt, alors qu’il lui avait proposé un petit verre. Tout de suite, Aika arrêta de danser, se tournant vers lui. Elle regarda sa robe; elle n’avait rien reçu et heureusement car celle-ci était plutôt de couleur pâle. Toutefois, elle enleva la veste qu’elle avait sur les épaules afin d’en regarder les dégâts. Elle soupira. Ça n’allait pas forcément tâcher, ce qui était désagréable c’était l’odeur de l’alcool en fait. Ce fut seulement lorsqu’elle releva la tête qu’elle vit une certaine action entre les deux. Le mec repoussait Myung Dae avec son bras, manquant presque de lui donner un coup. Par réflexe, la demoiselle recula de quelques pas en voyant que celui-ci était un peu trop près d’elle; en même temps, si quelque chose devait déclencher, elle ne voulait pas prendre le risque de recevoir un coup ou quelque chose dans le genre. Bref, lorsque Myung Dae prit l’autre par le col, Aika le retint tout de suite avant que les choses ne dégénèrent. « Myung Dae ! Ne fais pas ça… laisse-le faire » fit-elle quelque peu inquiète. Elle lui demandait de le laisser faire parce qu’il n’en valait pas la peine et qu’il ne méritait pas son attention. Évidemment, ses paroles passèrent dans le vide, car elle connaissait assez Myung Dae pour savoir que s’il avait un compte à régler, il n’allait pas se gêner. Au moins, il eut la gentillesse de l’avertir et de lui dire de se calmer.

Malheureusement, tout cela se passa assez rapidement pour qu’Aika ne puisse faire ou dire quelque chose. Tout ce qu’elle pu voir, c’est que l’autre venait de poser la main sur lui. « MYUNG DAE ! » lâcha-t-elle fortement sur le coup. Sans plus tarder, elle se fit entraîner à l’extérieur par le seunije, tandis qu’il lui dit de l’attendre et qu’il était désolé de tout ça pour finalement retourner à l’intérieur. Ce qui ne laissa pas le temps à Aika de réagir, encore une fois. Cela dit, elle eut tout de même le temps de remarquer la petite blessure que l’autre lui avait fait et ça la frustrait. Évidemment, cela avait été trop beau pour que tout se passe bien pour une seule soirée. Elle soupira de nouveau, allant s’asseoir sur le petit banc tout près, son regard fixant le vide. Il n’avait pas intérêt à revenir avec plus de blessure, lui ! C’était tout de même embêtant de ne pas savoir ce qui se passait à l’intérieur, cependant. Quelques minutes passèrent donc, avant que le seunije ne sorte de l’établissement et revienne vers elle. Heureusement, il ne semblait pas avoir plus que sa première blessure. Il s’excusa de nouveau pour ne pas avoir tenu sa promesse, mais Aika ne dit rien, si ce n’était que de le regarder. Ce n’était pas de sa faute à lui, ça elle en était consciente. Toutefois, il avait l’habitude d’être impulsif et si parfois il se contrôlait un peu plus, se genre de chose pourrait être évité. Mais bon, elle savait aussi que c’était beaucoup plus facile à dire qu’à faire.

Ils étaient retournés sur la piste de danse afin de se changer les idées et possiblement de se calmer. Son regard se leva sur lui lorsqu’il reprit parole. Bien sûr que non, elle n’allait pas avoir ce souvenir en tête puisqu’il n’égalait pas ceux qu’ils avaient passés ensemble et ça, elle voulait le rassurer à ce propos. « Ne t’en fais pas, ce n’est pas ta faute… Et ne crois pas qu’une petite bagarre ridicule remportera le souvenir de tout le reste, il ne les égale pas ». Un petit rictus apparu. Étrangement, cette prise de tête qui venait de se passer avait légèrement fait décliner son humeur. Décidément, mieux valait qu’ils arrêtent la soirée là et ne retourne à Jolyu. Ainsi, ils avaient quitté la piste de danse pour retourner aux barques pour ensuite arriver de l’autre côté après une vingtaine de minutes.

Ils étaient donc dans le dortoir des bulsajo, devant la chambre de la demoiselle. Elle savait, tout comme lui, qu’il n’avait pas le droit d’être là. Certes, mais peut-être aussi que personne ne saurait qu’il est là s’ils restaient silencieux et que personne ne les voyait. Néanmoins, elle savait que ce n’était pas un risque à prendre. Alors Aika se dépêcha d’entrer dans sa chambre pour aller y chercher quelques trucs, comme son pyjama et de ressortir par la suite. « Tu crois qu’on devrait plutôt aller chez toi ? »

TERMINÉ !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

identity card

MessageSujet: Re: Event 2 - Bal de Noël   

Revenir en haut Aller en bas
 

Event 2 - Bal de Noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!
» L'event d'halloween sur FR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sinseonghan Jolyu - Académie de magie pour jeunes sorciers :: Intrigue 02 : Le bal de Noël-