Règlement
Bottin des avatars
Le monde magique
Contexte
Sinseonghan Jolyu
Postes disponibles
Gisteol Hyeon
Spellbook du parfait sorcier
F.A.Q
Le monde moldu
Jinju
F.A.Q
Nos top-sites



L'aventure de Sinseonghan Jolyu est finie !!
Après 2 années de bons et loyaux services, le forum ferme,
mais pour mieux renaitre !!!
En effet, pour partir sur de nouvelles bases, nous vous invitons chaleureusement
à nous rejoindre sur The Phoenix's Song ! On espère pouvoir vous retrouver là bas !

Partagez | 
 

 YUN RITSU → Connexion. Transfert. Load. Load. Load ... †

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: YUN RITSU → Connexion. Transfert. Load. Load. Load ... †   Jeu 3 Jan - 12:34


Yun Ritsu
feat Song Chan Ho (mannequin - ulzzang)


Tell me your secret

Annyeong Haseyo ! Je me présente, Yun Ritsu. Je suis né le 19/02/1997. De ce fait, je suis âgé de 15 ans. Je suis coréen avec des origines japonaises et également un sorcier d'ascendance sang-mêlée. En ce qui concerne mon orientation sexuelle, je suis un indécis et je suis actuellement célibataire.

En tant que sorcier, je ne possède aucun don. Ma baguette est en bois de bois de rose et contient un poil de licorne. Elle mesure 32 cm et elle est flexible.

Je suis donc présent à Sinseonghan Jolyu dans le but d'y étudier. Je suis actuellement étudiant en cinquième année et j'ai pour options métamorphose et sortilèges&enchantements. Plus tard, je souhaiterai devenir professeur de métamorphose.

D'ailleurs, j'ai toujours espéré intégrer la maison des Dogsuli, mais par contre j'aimerai si possible que vous évitiez Bulsajo.

Pour m'accompagner dans cette aventure, j'ai pour animal de compagnie un chat angora, qui se prénomme Shin.

Tell me who you are.


1°) L’amitié est résolument quelque chose d'important dans la vie d'une personne ? Certains ont peurs de se lier à autrui, se complaisant dans une solitude nocive ou nécessaire mais qu'en est-il pour toi, jeune sorcier ? Qu'est ce que "l'amitié" représente pour toi et jusqu'au pourrais-tu aller pour ceux que tu considères comme tes "amis" ?

De nature, Ritsu n'est pas quelqu'un qui aime être proche d'autrui. Il n'est pas particulièrement renfermé pour autant ; c'est à dire qu'autant il ne va pas vers les autres, mais il ne les repousserait pas si ces derniers voulaient venir vers lui. L'amitié .. C'est un peu comme un concept abstrait pour Ritsu. Il n'a jamais véritablement réussi à le comprendre, et à chaque fois qu'il se lie avec quelqu'un il se sent tout bizarre, comme si c'était la première fois. Avoir un ami ... C'est bizarre. N'étant pas d'une nature très causante, préférant s'isoler pour observer, analyser les autres, Ritsu n'est définitivement pas la personne qu'il faut interroger en matière d'amitié.

2°) Le miroir de Rised est connu pour être en mesure de montrer à celui qui se reflète dans ce dernier, son rêve le plus secret, intime. Supposons que ta route croise un jour ce dernier, que pourrais-tu y découvrir à ton avis ? Sois honnête car de toute façon ce dernier ne te mentira jamais, qu'importe tes doutes et tes peurs.

Ce qu'il désire le plus au monde ... Son rêve le plus secret. Le plus intime. Ritsu n'a pas de désir pressant, pas de dessein qui lui donnerait un but dans la vie, le pousserait à continuer coût que coût. Non. C'est en partie pour cela que le jeune homme est si perdu, et si renfermé sur lui-même. Il ne sait pas, il ne sait rien, et ne l'a jamais su. Peut-être que, justement, la chose à laquelle Ritsu aspire le plus, c'est d'avoir un but dans la vie. Alors, si jamais il devait croiser la route de ce miroir, ce serait son propre reflet qu'il lui renverrait. Son propre reflet, mais totalement différent : le Ritsu présent dans ce miroir, lui, aurait un but dans la vie.

3°) L'amour, est résolument un sentiment qui occupe depuis des siècles l'esprit faible des pauvres êtres humains. Élément déclencheur de catastrophe toute aussi déchirante et horrifiante les unes que les autres, l'amour déchire les passions. Mais dis moi, petit sorcier, quel est ton sentiment vis à vis de ce dernier ?

• L'amour ? Je me refuse à le connaitre. Certains appelleraient cela de la lâcheté ou de la faiblesse mais il ne s'agit que de bon sens. L'amour détruit les gens depuis des siècles. Pourquoi devrait-on accorder sa pleine confiance à autrui. Cet autrui qui n'hésitera pas une seule seconde à vous planter le couteau dans le dos, une fois retourné. Oui ce sentiment n'a aucun sens, tout simplement.

4°) Les sorciers né moldus ? C'est résolument le sujet tabou au sein de cet établissement, je pense que toi même tu ne dois pas être insensible à ce sujet... n'est ce pas ? Mais dis moi, petit, quel est ton réel avis là dessus ? Es-tu contre leur cause ou au contraire considères-tu qu'ils ne méritent pas cette haine viscérale dont ils sont victimes depuis toujours ?

Ritsu n'est pas le genre de personne à prendre part coeur et âme aux débats de société comme celui-ci. Etant lui-même de sang-mêlé, il n'a aucun préjugé sur les nés-Moldus, mais ne se sent pas assez concerné par leur condition pour prendre leur parti. Lorsqu'on le luit demande, Ritsu hausse tout simplement les épaules sans en dire plus. Ca n'est pas son combat, ça ne l'a jamais été, et cela ne le sera jamais. Et puis, autant se préserver, non ? Ce débat ne le passionne pas.

5°) D'ailleurs si tu me le permets, j'aimerai vraiment savoir... Si jamais tu devais faire face à une action de brimade sur un né moldu... oui imaginons qu'un né moldu est prit en grippe par des camarades qui souhaitent le passer à tabac... que ferais-tu ? Sois franc, n'aie aucune crainte cela restera un secret entre toi et ta conscience...

Ritsu resterait figé. Sans réagir. Il tiquerait certainement en voyant le mal qui serait fait au né-Moldu, mais n'aura pas assez de courage pour s'interposer. Et puis, de toute façon, il est bien trop petit pour protéger quelqu'un. Ce débat ne le passionne pas, et Ritsu est tellement perdu dans son manque de motivation dans la vie qu'il ne fera aucun coup d'éclat, jamais, tant qu'un sujet ne le prendra pas à coeur et ne déchaînera pas ses passions.


Tell me your story.

Décrivez en 600 mots l'histoire de votre personnage en nous narrant les étapes importantes de sa vie, cela donnera des indices de pistes pour ceux qui chercheront un lien plus tard en plus de cerner le caractère de ce dernier.

Le cutter tomba au sol. Couvert de sang. Dans un bruit mat, le corps de Ritsu suivit. Ruisselant de sang. Le jeu était allé trop loin, cette fois. La recherche d’adrénaline était allée trop loin ; maintenant, il ne restait plus rien. Rien que cette musique, ce tourbillon lumineux, sonore et chatoyant qui avait régné sur sa vie ces derniers temps qui s’éloignait, peu à peu. Comme une musique lancinante, attirante, qui s’égrène lentement, s’étiole … Jusqu’à disparaître. En ne laissant derrière elle qu’un battement de cœur ralenti, une flaque écarlate. Rien d’autre. Au sol, la tête dodelinant dans tous les sens, la bouche entrouverte, le jeune sorcier respirait difficilement. Ses yeux regardaient partout dans la pièce, voyant de plus en plus flou, de plus en plus vague. Finalement, vidé de son énergie, Ritsu laissa retomber son visage au sol. Il n’y avait plus rien, maintenant. Plus d’adrénaline, plus de force, plus de vie. Plus rien. Juste une certaine amertume, une fatigue extrême. Et un vide insondable, en lui.
Au final, tous ses jeux n’avaient fait que le renforcer, au lieu de le combler. Le jeune homme était vide. En lui, un noir insondable. Rien d’autre. Toute cette force, cette adrénaline qui l’espace d’un instant il avait pensé siennes étaient parties aussi vite qu’elles étaient venues. Illusions, simples illusions sur lesquelles il s’était appuyé, totalement reposé, sans prendre sur lui. Et maintenant, il était tombé. Il mordait la poussière, - à nouveau. Encore une fois. Et ni l’adrénaline ni la force ne lui tendrait la main pour le relever, cette fois ci. Ritsu allait devoir regarder de plus près ce vide. Y plonger tout entier, pour voir ce qu’il en était réellement. Parfois, il suffit juste de penser à allumer la lumière …

Lorsqu’il se réveilla, Ritsu ne vit que le plafond blanc de la chambre d’hôpital. Il se redressa d’un coup, méprisant le mal de crâne qui le prit comme un coup de poing dans l’estomac. Et, d’un coup, tout lui revint en bloc. Le cutter. Le sang. Tout. Vidé de ses forces, le garçon se rallongea. Et ferma les yeux.

« Maman, maman ! Tu vas où ? »
« Maman ne peut pas rester, Ritsu. Maman doit partir, parce que maman ne peut pas rester. Tu vas rester avec papi et mamie, hein ? »
« Non, ne me laisse pas … Tu vas pas me laisser, hein ? »
« Mais non, je reviendrai ! Je t’aime trop pour te laisser pour toujours mon chéri … »


La jeune femme se dégagea un peu trop brutalement de l’emprise de son fils et se releva, gênée. L’enfant la fixait, ses grands yeux bleu-vert braqués sur elle, brillants de larme. En effet, Alice s’apprêtait à laisser son fils de quatre ans chez ses grands-parents. Enfin, à l’abandonner chez ses grands-parents. A voir ce petit visage ravagé par les larmes, la sorcière sentit son cœur se serrer violemment, à lui en faire mal. Elle secoua la tête, comme pour se remettre les idées en place. Elle ne pouvait pas rester là. Cet enfant, elle ne l’avait pas voulu, pas désiré, il ne faisait que l’encombrer. C’était un comble, non ? Elle qui avait toujours pris les enfants pour une charge inutile, elle qui disait que jamais elle n’enfanterait … Oui, cette même Alice avait du mal à laisser son fils ici. Mais il le fallait. Si elle voulait refaire sa vie, elle le devait. De toute manière, cela valait beaucoup mieux pour son petit Ritsu, comme ça il n’aurait pas une mère névrosée comme seule parent … La jeune femme ferma très fort les yeux et recula. Elle se retourna et commença à se diriger comme un automate vers la porte, valise à la main. Les sanglots de son fils la firent tiquer ; la jeune magicienne faillit se retourner pour le serrer fort contre elle. Non … Non … Elle devait être plus forte que cela …

« Alice, ne te retourne pas. »

La voix de son père la fit sursauter. Le grand père de Ritsu … Son ton était inflexible, et neutre. Totalement neutre. Il ne laissait rien paraître de ses sentiments. A la vérité, lorsqu’Alice lui avait dit qu’elle voulait lui laisser son enfant et partir refaire sa vie ailleurs, son père n’avait pas même tiqué. La jeune femme se répétait sans cesse qu’elle ne voulait plus rester vivre chez ses parents avec son enfant, qu’elle aspirait à bien mieux … Et au final, la sorcière avait craqué. Changer de vie. Un rêve qui miroitait au bout du tunnel. Un rêve pour lequel elle devait sacrifier son fils … Ce qu’elle venait de faire. La jeune femme redressa la tête et rouvrit les yeux, pleine d’allant, d’ambition. La vie l’attendait.
Alice ne se retourna pas.

Les pleurs de l’enfant devinrent des sanglots déchirants lorsque la porte claqua.
Se refermant sur Alice à tout jamais.

« RITSU ! NE REFAIS JAMAIS CA ! »

Le petit garçon d’à peine neuf ans fixa son grand-père d’un air neutre. Totalement neutre. Aucun sentiment ne se reflétait dans ses yeux ; ses yeux qui étaient, depuis toujours, le reflet de son âme. Et alors, son âme était vide, un vide insondable, une faille noire et sans fond. En cet instant, à voir le sang qui ruisselait des égratignures de son grand-père, l’enfant ne ressentait rien. Juste un peu d’ennui, peut-être ; en effet, il avait découvert ses pouvoirs magiques quelques jours plus tôt, en faisant exploser un vase sous l’effet d’une violence contenue depuis des années. Papi venait de le fâcher une fois de plus, et, une fois de plus, le gamin avait essayé de ne pas lui sauter dessus pour le mordre, hurler, le tuer. Une fois de plus, Ritsu avait ravalé sa colère, sa rage, sa rancœur. Mais cette fois-là avait été la fois de trop. Et le vase avait explosé. Depuis, Ritsu était devenu incontrôlable et n’en faisait qu’à sa tête ; bien sûr, ses pouvoirs n’étaient pas très développés mais pour un grand père moldu, c’en était déjà bien trop. L’enfant était déjà très bizarre, et en plus il avait des pouvoirs magiques … Mais Arthur avait adopté le petit, il ne pouvait pas le renvoyer auprès de sa mère ; cette mère indigne, qui avait abandonné son enfant depuis cinq ans déjà. Partie. Jamais revenue. Depuis le jour de son départ, Ritsu n’avait pas lâché un seul mot. Pas desserré la mâchoire une seule fois durant trois années. Mamie avait été la première victime de la vieillesse, chez ses grands-parents ; paix à son âme, elle qui était morte deux ans auparavant. De son vivant, la femme n’avait jamais entendu un seul mot sortir de la bouche de son petit-fils. Ritsu n’avait pas tiqué lors de son enterrement. Il avait juste entendu son grand père murmurer quelques paroles destinées à la défunte ; paroles qui tournaient en rond dans son esprit. « Agathe, ne pars pas … »
« Alice, ne te retourne pas … »

Cela avait été comme le déclic dans son esprit. Depuis ce jour, le petit avait recommencé à parler. Chaque mot qu’il laissait sortir de sa bouche était pareille à une lame infectée, comme à de l’acide qui se déverserait de sa bouche. L’enfant n’avait pas une parole affectueuse, seuls des paroles laconiques, froides, tranchantes. Chaque mot sortant de sa bouche avait été pensé, calculé à la perfection pour faire mouche.
Ritsu était vide. Un trou sans fond et béant dans sa poitrine.
Ritsu était vide. Il n’arrivait pas à se construire.
Ritsu était vide. Rien ne pouvait le remplir.

« Si jamais tu recommences ce genre de choses, je te jure que je te fous en foyer ! Ta mère t’a déjà abandonné, rien ne m’empêche de faire de même ! »

Ritsu ne prit pas même de regarder son grand-père, ne prêtant aucune attention à ses paroles. La seule réaction fut de lui faire un doigt d’honneur, tout en continuant à rouler son joint sur le bureau de sa chambre. A vrai dire, papi était en fureur après son petit-fils parce que ce dernier venait tout simplement de faire cramer une chaise dans le salon avec un briquet pour voir si ça lui faisait ressentir quelque chose. En effet, le jeune sorcier ne recherchait qu’une seule chose. L’adrénaline. La seule chose qui pouvait le remplir, le faire se sentir entier et bien. Sans elle, le vide insondable qui régnait en lui continuait de le dévorer.

Il avait quinze ans révolus, désormais. Et Ritsu ne s’entendait plus du tout avec papi, qui ne pouvait plus le supporter. Cet enfant était intenable. A vrai dire, depuis que maman était revenue à la maison l’année précédente, ç’avait été comme … Un déclic. Un déclic dévastateur pour Ritsu. Sa personnalité froide et manipulatrice, morbide, qui s’imprégnait de ce vide qui le constituait en avait été chamboulée. Totalement. Face à sa mère, le jeune sorcier n’en avait pas mené large. Il lui en voulait tant … Il la détestait tant … Des années durant, la seule chose qui le maintenait était sa haine envers cette femme qui l’avait abandonné. Mais en la voyant, en face de lui, il … Il n’avait pas pu.

Il aurait dû rester de marbre.
Son cœur avait raté plusieurs battements.
Il aurait dû rester calme.
Son cœur avait accéléré.
Il aurait dû rester intouchable.
Son cœur avait eu mal.

« Alice, ne te retourne pas … » Et cette phrase résonnait dans sa tête, comme une mélodie puissante et lancinante.
Ritsu avait fondu en larmes.

« Oh, Ritsu … Mon tout petit … C’est ma … »
« NON ! TAIS-TOI ! »


Avant de hurler, hurler comme un dément. Une veine battait à son cou, et l’adolescent avait lancé un regard de pure haine à Alice. Un regard qui la toucha plus qu’un coup en plein cœur. Tout ce qu’il ressentait, qui s’était condensé jusqu’à ne plus former qu’un trou noir en lui était en train d’exploser. Il aurait voulu lui sauter dessus, la mordre, la griffer, la battre jusqu’au sang, la tuer, la … Il lui asséna une gifle magistrale avant de la bousculer violemment et de partir dans l’escalier de l’appartement en courant, sans s’arrêter.

Ne te retourne pas.

Ritsu courut, courut, courut dans la nuit paisible de la ville, les yeux embués de larmes. Tout ce qu’il avait enfoui au plus profond de son être ces dernières années était en train de remonter à la surface, rendu acide par les années passées. Ritsu avait mal, si mal … Une douleur insupportable. Il finit par se laisser tomber sur le sol, contre un mur, le corps sur le sol humide et glacé de la banlieue. Son corps était secoué de sanglots. Maman … Maman … MAMAN !

« Maman … Maman … MAMAN ! »

De gémissement étranglé par les sanglots, c’était devenu un vrai hurlement de douleur. Ritsu mordit son poing pour arrêter de hurler et ferma les yeux très forts. Tout remontait à la surface. Pourquoi ? Pourquoi ? POURQUOI !? Pourquoi était-elle revenue !? Le hurlement ne s’arrêta pas et ne fit que s’amplifier. Un hurlement de pure douleur, de détresse, de .. de … Ritsu empoigna ses cheveux à deux mains et les arracha avec une violence inouïe. Plusieurs mèches tombèrent au sol, ne le calmant pas pour autant. Maman … Ne pars pas …

Retourne-toi …

Ritsu tiqua à ce souvenir. Son grand-père avait arrêté de lui hurler dessus et était reparti au salon, en pestant violemment contre son petit-fils.

Le lendemain, l’adolescent rentra. Sa mère était partie. Tant mieux, il ne voulait plus jamais la revoir ; cela faisait trop mal. A nouveau, il avait essayé d’enfermer tout cela au plus profond de son être. Il y réussit presque. A une différence près. Toute cette douleur, ces sensations extrêmes avaient imprégnés chaque fibre de son être. Et désormais il se sentait vide, vide, vide … Plus le même vide qu’avant. Avant, c’était un vide empli d’une espèce de magma noir et bouillant, comme du goudron ou de la chaux, duquel il tirait sa force. Désormais, il n’y avait plus rien, qu’un vide douloureux, pareil à une plaie fraichement ouverte.

Le jeune homme rouvrit les yeux, et décida de ne plus s’attarder sur ces sentiments dérangeants. Au fond, il était toujours le même. Seulement, il y avait cette faiblesse en lui. Une faiblesse qui le dévorait peu à peu. Sauf que cela, il ne se l’avouait pas. Alors il essayait de remplir ce vide. Adrénaline. Sensations fortes. Le joint qu’il était en train de rouler lui tira un sourire. Il allait bien s’éclater en le fumant … Comme il s’était éclaté avec ses cuites, ses comas éthyliques, les filles. Ritsu ne réfléchissait pas.
Ou, tout du moins, il avait décidé de ne plus réfléchir.

Alice s’était retournée.
Ritsu avait décidé de fermer les yeux. Et de continuer, coute que coute.

Il ne se retournera pas.


Ritsu se réveilla, fixant à nouveau le plafond de la salle d’hôpital.
Il ne s’était pas retourné, il s’était arrêté. A vrai dire, il avait atteint le point de non-retour à l’instant même où le cutter avait entaillé profondément sa peau et fait couler son sang.
Il soupira.

Que faire, désormais ? L’adrénaline ne le satisfaisait plus. Et il se sentait toujours aussi vide … Un sourire amer étira ses lèvres. Personne ne le savait, ça. Ritsu avait appris à coller un masque sur son visage, à se faire passer pour ce qu’il n’était pas. Mais, à force, ce masque lui collait à la peau. Et s’il se risquait à l’enlever, il se pourrait bien que la peau parte avec.

Ritsu ne savait plus qui il était. En fonçant à l’aveuglette, sans se retourner, il avait perdu son chemin. Un éclair de lucidité passa dans ses yeux. Il comprenait sa mère … Il la comprenait. Un soupir de pure lassitude sortit de sa bouche. Le jeune homme se passa la main sur le visage. Décidemment …

Il se recoucha. En se demandant s’il ne ferait pas mieux de se retourner, cette fois-là.

Behind the screen

• Pseudo ou prénom : Greenleek !
• Âge : Seize ans.
• Temps de connexion : Euuuh, alors ça je ne sais pas du tout, ça dépendra des cours, des sorties, etc, mais au minimum deux à trois fois par semaine je pense.
• Un commentaire ? : J'aime beaucoup le design *-*
• Comment avez vous connu le forum ? : Par ma chère Natia ! *-*
• Avez vous lu le règlement ? : ici.
• Exemple RPG :
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: YUN RITSU → Connexion. Transfert. Load. Load. Load ... †   Jeu 3 Jan - 12:36

Bienvenue \o/ et bon courage pour la fin de ta fiche ^.^

Edit : me suis toujours demandé... c'est une fille ou un garçon Yong Hee ? XD
Revenir en haut Aller en bas

Yoon Ki Suk
pathfida - les âmes optimistes
avatar

identity card
parchemins envoyés : 460age : 26
MessageSujet: Re: YUN RITSU → Connexion. Transfert. Load. Load. Load ... †   Jeu 3 Jan - 12:39

Bienvenue à toi sur le forum *o*

Bonne continuation pour ta fiche et si tu as la moindre question, on est là '-'




No hay duda de lo que siento

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t36-yoon-ki-suk-necesito-que-me-digas-lo-que-va-a-pasar-y-si-te-vas-a-ir-yo-me-voy-a-morirhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t48-yoon-ki-suk-necesito-que-me-digas-lo-que-vas-a-hacer-no-te-puedo-perder-no-me-quieres-perder

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: YUN RITSU → Connexion. Transfert. Load. Load. Load ... †   Jeu 3 Jan - 12:55

Hello ! Merci !
Ben ... Justement, c'est une fille, je viens de capter ça donc je change d'avatar i_i xD
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: YUN RITSU → Connexion. Transfert. Load. Load. Load ... †   Jeu 3 Jan - 12:57

XDDDD alors tu es officiellement un nouveau, et pas une nouvelle o/
Revenir en haut Aller en bas

Wada Yano
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 572age : 26
MessageSujet: Re: YUN RITSU → Connexion. Transfert. Load. Load. Load ... †   Jeu 3 Jan - 13:33

Bienvenue sur le forum jeune homme donc *-*.
C'est vrai qu'elle est magnifique Yong Hee, elle passe bien pour un mec androgyne T.T.
*marynepenseabsolumentpasàsonanciennebomi;o;*pan*
Dans tous les cas, bonne chance pour ta fiche & surtout amuses-toi bien en notre compagnie ùOù ♥.
Ramène du monde aussi, si tu veux :p.




I'm just prisoner of my love for him.
« Tu vois les choses telles qu'elles sont et ta question est "Pourquoi?"
Mais moi je rêve des choses qui n’existent pas et ma question est
"Pourquoi pas" ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t31-wada-yano-be-or-not-to-be-someone-else-finiehttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t43-wada-yano-be-or-not-to-be-someone-elsehttp://light-goes-on-again.keuf.net/

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: YUN RITSU → Connexion. Transfert. Load. Load. Load ... †   Jeu 3 Jan - 17:29

YEAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! Mouahaha ! Je te convertis aux asiatiques ! Mouahaha ! Vive moi ! Je suis une vils créature 8D
En tout cas, contente de te voir parmi nouuuus ♥ Si tu as besoin n'hésite pas !
Bon courage pour le reste de ta fiche de présentation =3 J'aime bien le jeune homme que tu as pris ! ♥
Revenir en haut Aller en bas

Yoo Chan Su
rabpullus - les âmes craintives
avatar

identity card
parchemins envoyés : 86age : 25
MessageSujet: Re: YUN RITSU → Connexion. Transfert. Load. Load. Load ... †   Jeu 3 Jan - 18:45

    Oh ! Bienvenue parmi nous, Greenleek ^^ ! (Ici, Ooks, alias Ye Byeol Su Pan)

    J'espère que tu te plairas parmi nous *0* Surtout avec ce beau jeune homme !








How are you doing ?
Sonna fuu ni ieru no ni mo jikan ga kakatta ne ?
Itsudatte koko dake wa nukumori ya yasashi sa ga
Boku wo tsutsunde kureteta basho de ?

Kedo boku wa nando mo uragitte kita ne ?
I just say kokoro kara I'm sorry
Ima yatto kizuita yo



One Ok Rock - Nobody's Home
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t255-yoo-chan-su-comme-un-ptit-emmerdeur-dans-l-air-completehttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t258-yoo-chan-su-le-pion-de-la-famille

Seok Hun Byeol
wizard - les âmes magiques
avatar

identity card
parchemins envoyés : 194age : 36
MessageSujet: Re: YUN RITSU → Connexion. Transfert. Load. Load. Load ... †   Jeu 3 Jan - 19:46

Bienvenue à toi jeune homme!!
J'espère que tu te plairas ici et que tu t'y amuseras bien;

Bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: YUN RITSU → Connexion. Transfert. Load. Load. Load ... †   Ven 4 Jan - 18:09

Merci à tous ! :heart:
Et OUI Natia, tu es une vile créature qui exploite ma faiblesse ! XD
Et coucou Ooks ! :3
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: YUN RITSU → Connexion. Transfert. Load. Load. Load ... †   Ven 4 Jan - 21:34

BIENVENUE A TOIIII !!
Chanho *o* huhu
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: YUN RITSU → Connexion. Transfert. Load. Load. Load ... †   Sam 5 Jan - 17:41

Merci ! <3
J'ai avancé ma fiche, il ne me manque plus que l'histoire et c'est bon !
Revenir en haut Aller en bas

Lee Young Il
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 271age : 26
MessageSujet: Re: YUN RITSU → Connexion. Transfert. Load. Load. Load ... †   Jeu 10 Jan - 19:23

Coucouuuuuuuuuu ♥
Le délai pour finir ta fiche est normalement fini, as-tu besoin d'un délai supplémentaire '-' ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t372-lee-young-il-the-long-walk-of-my-life-beggin-with-you

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: YUN RITSU → Connexion. Transfert. Load. Load. Load ... †   Sam 12 Jan - 11:30

Oui, ce serait gentil en effet xD
Merci !
Revenir en haut Aller en bas

Yamada Yasushi
wizard - les âmes magiques
avatar

identity card
parchemins envoyés : 346age : 26
MessageSujet: Re: YUN RITSU → Connexion. Transfert. Load. Load. Load ... †   Sam 12 Jan - 14:49

Pas de soucis, on te laisse donc jusqu'à dimanche prochain ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t631-yamada-yasushi-when-the-ugly-duckling-becomes-a-majestic-polar-foxhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t144-yamada-yasushi-there-are-some-pages-of-our-lives-we-ld-like-be-able-to-turn

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: YUN RITSU → Connexion. Transfert. Load. Load. Load ... †   Sam 12 Jan - 20:52

J'ai fini mon histoire, j'espère que ça ira !
Revenir en haut Aller en bas

Wang Se Jong
sous directeur - le grand sage
avatar

identity card
parchemins envoyés : 392
MessageSujet: Re: YUN RITSU → Connexion. Transfert. Load. Load. Load ... †   Dim 13 Jan - 11:26


seunijes
Le petit vivet doré veillera à jamais sur toi,
petit(e) sorcier(e) !


I'll tell you who you are ...

Inquiet, sans aucun doute que tu ne puisses que l’être. Après tout, tu es entouré(e) par des centaines d’élèves qui tout comme toi, sont incertains de leur avenir au sein de cette institution. Une académie qui est emplie de mystères et qui semble cacher bon nombres de secrets. Te voici donc au fond de la pièce où repose un nid d’oiseau avec en son sein, un œuf. Un œuf à l’apparence normale, quelconque, tel un stupide œuf de poule et pourtant plus tu t’approches de ce dernier, plus ce dernier semble être animé. Un peu comme s’il s’agissait en réalité d’un objet magique, modifié par un puissant sorcier. Des battements d’ailes t’alertent sur ton chemin vers ce dernier, au point que si tu lèves les yeux vers le plafond, tu y découvre les quatre emblèmes nichées sur des perchoirs qui te fixent dans un regard de lynx, transperçant. Peut être encore plus angoissé(e) auparavant, tu cherches un regard dans l’assistance, un professeur t’intime alors à t’approcher un peu plus près, t’obligeant à raccourcir la distance qui te sépare de ce nid, qui semble quelque peu s’animer un peu plus à chaque instant. Sa coquille commence alors doucement à changer de couleur, passant du bronze à l’or, de l’or au rouge, rouge au bleu-gris, dans un roulement incohérent. C’est alors que tes doigts se posent sur cet œuf, un simple effleurement suffit pour qu’un chant s’échappe de ce dernier auquel le frêle vivet dorél répond, comme s’il était enchanté alors dans un geste doux, tu l’entends quitter son perchoir pour venir se poser sur ton épaule, enveloppant ton être dans une sphère de magie inconnue qui modifie l’écusson de ta robe de sorcier. La voix alors grave du directeur t’interpelle et te lance simplement dans un sourire.

« Félicitations, tu fais désormais parti de la famille Seunijes. Le vivet doré est le gardien de ses derniers alors sois digne de porter les couleurs de cet oiseau magnifique. Tu peux aller rejoindre la table de ta maison. »

Te voici enfin validé, petit(e) sorcier(e) ! En tant qu’élève de Sinseonghan Jolyu, tu peux désormais postuler pour devenir préfet, ou simplement devenir membre de l’équipe de Quiddich de ta maison. Afin de ne pas dormir dans une ruelle paumée de l’école, tu peux enfin réserver une chambre. Pour finir, n’oublies pas de remplir les différents éléments dans ton profil ainsi que ton clan officiel pour que ce dernier te soit assigné en secret. Ah et avant d’oublier tu te dois de venir référencer ton patronus et découvrir comment aider ta maison dans la coupe des 4 maisons. Dans tous les cas, bonne aventure parmi nous !!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net

Contenu sponsorisé

identity card

MessageSujet: Re: YUN RITSU → Connexion. Transfert. Load. Load. Load ... †   

Revenir en haut Aller en bas
 

YUN RITSU → Connexion. Transfert. Load. Load. Load ... †

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Erreur de script à l'écran titre
» Modèle du Répertoire
» Xx° Mister James W. Shelley °xX [Load 70%]
» Easter Bunny ║ The Nightmare Before Christmas ║ Emilie Autumn ║ LIBRE
» perte de connexion sauvage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sinseonghan Jolyu - Académie de magie pour jeunes sorciers ::  :: mirror of soul :: see you next time-