Règlement
Bottin des avatars
Le monde magique
Contexte
Sinseonghan Jolyu
Postes disponibles
Gisteol Hyeon
Spellbook du parfait sorcier
F.A.Q
Le monde moldu
Jinju
F.A.Q
Nos top-sites



L'aventure de Sinseonghan Jolyu est finie !!
Après 2 années de bons et loyaux services, le forum ferme,
mais pour mieux renaitre !!!
En effet, pour partir sur de nouvelles bases, nous vous invitons chaleureusement
à nous rejoindre sur The Phoenix's Song ! On espère pouvoir vous retrouver là bas !

Partagez | 
 

 Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Wang Se Jong
sous directeur - le grand sage
avatar

identity card
parchemins envoyés : 392
MessageSujet: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Sam 9 Fév - 16:36

Une St Valentin exceptionnelle
Chemins forestiers à la frontière monde sorcier/moldu
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les chemins forestiers à la frontière des deux mondes sont résolument l'un des endroits les plus isolés du monde magique comme moldu. Comme si les deux mondes s'accordaient parfaitement pour ne point investir ces terres neutres, c'est des hectares de forêt qui les séparent, secrètement protégés par une barrière magique qui permet à aucun être dépourvu de magique de pénétrer dans ces lieux.

Ainsi, il est vrai que c'est résolument le cadre idéal pour découvrir les créatures magiques, qui se sont repliées sur cette zone. Loin de toute activité humaine, ces dernières ont créées en ces lieux leur habitat qu'elles protègent de toute attaque extérieure. il est donc très rare de voir des sorciers s'y aventurer et d'autant plus dans les profondeurs de cette dernière...

Seulement pour une raison quelque peu mystérieuse, une légende très populaire hante les esprits des êtres amoureux. Selon cette dernière, au sein de ces verdures, se trouverait une source "introuvable" dans laquelle on aurait la possibilité de découvrir le visage de son âme sœur, la personne a qui notre destin est lié.

Les sorciers les plus sages ne manquent nullement d'avertir la jeune génération des dangers qui entourent cette partie de leur monde, ainsi que des nombreuses disparitions qu'ils ont dû dénombrer au cours des derniers siècles mais même à l'heure actuelle, il n'est pas rare que des dizaines de couples viennent se perdre dans les méandres de cette forêt pour une soirée unique.

Une St Valentin exceptionnelle
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quelle curieuse légende que celle de " yeonghon-ui banlyeoja bom", n'est ce pas ? Sans doute que l'énonciation de cette dernière ne doit pas vous laisser indifférent ou au contraire vous ne semblez point lui accorder la moindre importance, qui sait ? Dans tous les cas, par un fait du hasard ou du désir de la personne tant aimée, vous vous trouvez à l'entrée de cette forêt ô mystérieuse.

Revêtue de son épais manteau de neige blanche immaculée, elle vous invite à la découvrir tandis que l'air frais des lieux vous font redouter la suite de cette journée. Fort heureusement, vous avez tout ce dont vous avez besoin : bonnet, écharpe, manteau, gant et un sac à dos rempli de vivres et d'une tente magique qui vous permettra de retrouver un endroit sec et chaud en moins de dix minutes. Puis, il ne faut pas oublier que vous n'êtes pas seul et qu'une personne peut être "chère" à votre cœur est avec vous.

Qu'importe au fond la raison de votre présence en ces lieux, vous vous êtes préparé à passer la journée ici alors, n'hésitez plus, pénétrer dans ces lieux à la recherche et peut être découverte de créatures que vous n'avez jamais eu l'occasion de rencontrer au cours de votre courte vie.


participants

    • Song Suk Hee
    • Jung Jae Hwan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Sam 9 Fév - 19:28

Il faisait froid aujourd’hui, il neige même et pourtant, je ne suis pas contrariée, je crois que rien ne peut me contrarier aujourd’hui. On a prévu Jae Hwan et moi de sortir, c’est la St Valentin après tout ! Même si... je suis sure qu’il me boude encore un peu, mais j’ai le droit d’être jalouse d’abord ! Et puis d’abord... c’est moi qui devrais lui bouder, mais je n’en ai pas envie, pas aujourd’hui !

J’attends donc sagement qu’il sorte du dortoir des Bidulgi, j’ai envie qu’on se promène, je suis encore en robe, mais j’ai des collants épais, un manteau avec une fausse fourrure autour de ma capuche et même si je tremble un peu et que mes mains dans mes poches ne servent à rien, j’ai quand même le sourire aux lèvres.

Je me dandine un peu pour me réchauffer, puis finalement je le vois, il est toujours aussi sérieux, si bien que je ne sais même pas s’il boude encore ou non, mais tant pis, il va quand même avoir droit à son accueil chaleureux ~ je m’approche doucement, lui tapote l’épaule, passe de l’autre côté et lui saute dans les bras pour l’embrasser, si bien qu’on se retrouve parterre tous les deux dans la neige et que j’éclate de rire tellement je suis surprise !
    Tu en as mis du temps ~ tu te faisais beau ?
J’amorce un petit peu d’humour, pour l’embêter, parce que j’aime voir sa moue gênée, puis je l’aide à se relever, éternuant légèrement. On marche, main dans la main, je n’arrive toujours pas à y croire... c’est vrai, on est encore ensemble ce n’est pas que j’en doutais, mais j’avais tellement peur qu’on ne soit pas fait l’un pour l’autre ! D’ailleurs, c’est pour cette raison qu’on va balader dans la forêt, il parait qu’il y a une rivière qui révèle notre âme soeur, je suis curieuse de savoir si c’est lui, même si j’en suis déjà persuadé, je veux voir son reflet dans l’eau ~ ce serait tellement romantique !

Je suis vraiment excitée à l’idée de faire cette promenade, j’espère que Jae Hwan ne va pas rester de marbre, j’ai vraiment été à cran ces derniers temps et il a subi, et même si je me suis excusée... il n’a pas l’air de vouloir... comme s’il me faisait un peu payer mes bouderies... il aurait pas tort, seulement voilà, pas aujourd’hui ? Je prends sa main dans la mienne, on a des gants tous les deux, je sais qu’il n’aime pas trop ça et ça me fait sourire. J’entrelace nos doigts et je le tire un peu en prenant les commandes, pour l’obliger à entrer dans la forêt, pour qu’on se perde un peu, parce qu’aujourd’hui, je ne veux être qu’avec lui, hors de question qu’on croise quelqu’un d’autre, c’est notre journée rien qu’à nous ~
    Hwanie ~ s’il te plait ~ je me suis déjà excusé, en plus j’ai prévu un tas de choses que tu aimeras, j’espère... pour me faire pardonner... alors ne me boude pas aujourd’hui, d’accord ?
Je me mets debout sur une souche d’arbre, pose mes mains sur ses épaules, mon front contre le sien, j’essaye de le regarder, je sens mes joues rougir... ah que c’est difficile ! Je voulais le lui dire à quel point je l’aime, mais à défaut de pouvoir le faire dans ma langue natale, je vais quand même le lui dire... en anglais ! C’est plus facile... même si j’ai l’air un peu idiote.
    I lovu you ~
Oui, non, en fin de compte je me sens vraiment idiote... je me demande pourquoi j’ai voulu le dire en anglais, mon accent laisse encore à désirer... ah ! Tant pis de toute façon c’est dit. Je fais la moue, je ne veux pas qu’il m’en veuille... je me sens coupable, mais lui aussi il a fait son jaloux ! Ah, c’est si compliqué, pourquoi il me tient tête alors que j’essaye de me faire pardonner ? Si tu crois que je vais sortir le grand jeu maintenant, alors là, tu te brosses mon chéri ! Pas encore, même si tu y auras très certainement droit quand on sera au chaud ~ Je souris à cette idée. Je suis encore rouge, mais ce n’est pas grave. S’il savait le quart de ce que je lui réserve, je pense qu’il me sourirait... d'ailleurs, ça me manque de ne pas voir ses lèvres s’étirer !
    Allé, sourit moi s’il te plait ?
Je me mets sur la pointe des pieds, eh oui ! Je suis descendue de la souche. Puis je frotte mon nez glacé contre le sien, pour déposer un baiser sur sa joue ensuite. S’il te plait Jae Hwan ! Ne sois pas de mauvaise foi ~
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Lun 25 Fév - 21:59

Je n'étais pas du matin, c'était un fait. Aussi, au moment où j'avais ouvert les yeux, la seule chose qu'ils voyaient étant l'étendue immaculée et glacée au dehors, j'eus vite fait de les refermer. Je restais immobile un moment avec le vain espoir de se rendormir immédiatement mais il m'était impossible de le faire, du moins pas aujourd'hui. Avec ce qui se passait en ce moment, je doutais qu'une sortie comme celle-là avec Suk Hee soit réellement une bonne idée - on est pessimiste ou on ne l'est pas - mais après tout, cela ne coûtait rien d'essayer, bien que je craignais que les choses ne s'enveniment. Voilà déjà plusieurs jours voire semaines que communiquer était difficile pour nous deux. J'aurais bien aimé avoir quelqu'un pour me dire qu'une dispute comme celle-ci, il n'y avait malheureusement rien de plus normal, mais je n'avais pas ce quelqu'un en question et je doutais qu'une crise de jalousie soit finalement si bien recommandée. Ou alors je m'en faisais un peu trop, ce qui ne serait pas si étonnant. Moi qui pourtant n'était pas du genre stressé ou à s'inquiéter pour tout et n'importe quoi... rencontrer Suk Hee me faisait évidemment plaisir mais je redoutais un peu les conséquences de notre tout première dispute.

Je finis de mettre mon manteau sur mes épaules et après avoir réajusté mon col, je m'apprêtais à sortir dans le froid ce mois de Février en ce jour particulier qu'était la Saint Valentin. Avant, je n'y avais jamais prêté attention. Il n'y avait aucune raison après tout, c'était un jour comme les autres pendant dix-huit ans pour moi sans que ça ne me dérange pour le moins du monde et voilà qu'il en devenait tout autre cette année et seulement grâce à une seule personne. Toujours la même et la seule qui arrivait à chambouler toute mon existence à elle seule. Mon Dieu, rien que ça.

J'esquissai un léger sourire en voyant mon renard regarder la neige au dehors par la fenêtre avec un air presque apeuré, lui qui détestait ça... J'avais donc décidé de le laisser tranquille pour ces dernières semaines, vu qu'il ne semblait pas vouloir sortir. Pour ce qui était de mon cas, je sortis des dortoirs, le froid mordant la peau qui n'était pas couverte par un vêtement et je frissonnais légèrement. Quelques pas à peine et des bras vinrent s'enrouler autour de mon cou. Mon premier réflexe fut d'enrouler les miens autour de la fine taille de Suk Hee - parce que c'était bien elle, qui cela pouvait-être d'autres ? - mais cela ne nous empêcha pas de tomber dans la neige, soulevant un peu de la poudreuse lorsque nous atteignons le sol. Enfin c'était plutôt moi, vu qu'elle s'était étalée sur tout son long sur mon torse.

Dire que j'étais étonné n'était qu'un doux euphémisme à vrai dire. Si je m'inquiétais au début de cette journée qui s'annonçait tendue, ce n'était absolument pas le cas, bien au contraire ! J'effaçai mon visage étonné de la voir faire comme si de rien n'était et elle réussit même à me faire sourire très légèrement. Je poussais un léger soupir, signifiant que j'avais maintenant tourné la page et qu'il fallait passer à autre chose. Après tout, des disputes, ça arrive. Enfin je suppose.

Je me laissais entraîné sans rien dire vers la forêt, souriant simplement à la vue d'une Suk Hee aussi épanouie. Après tout, cela faisait bien un moment que je n'avais pas assisté à ce spectacle et personne ne pouvait m'empêcher d'en profiter, n'est-ce pas ? Nos doigts étaient entrelacés et seulement séparés par une fine couche de tissu, si bien qu'on aurait presque pu sentir la chaleur de nos corps si le froid ne prenait pas le dessus. Elle s'arrêta finalement sur une souche et je l'écoutai calmement. Allez, après tout... ça ne coûtait rien de faire semblant de râler encore un peu à propos de ce qui s'était passé auparavant... Aussi, malgré sa demande, je pris un air boudeur, restant silencieux. Je ne suis pas du genre rancunier mais il ne fallait pas se passer les nerfs sur moi non plus. AHAH. (Ahem bref, il faudrait peut-être que je me calme.)

Nos fronts se touchèrent un bref instant et c'est son accent qui m'enleva toute envie de me plaindre encore un peu plus longtemps. Je levais les yeux au ciel, l'air amusé.

« I love you too. »

Et ce dans un parfait accent britannique. Ah bah évidemment, ça sert d'avoir passé la moitié de son enfance en Angleterre !

« Rappelle-moi de t'apprendre l'anglais correctement de ces jours. »

Ou ma façon de montrer que je n'allais pas plus longtemps protester contre cette fameuse dispute qui était depuis longtemps oubliée. Je lui ébouriffai les cheveux, décidément de meilleure humeur qu'il n'y avait quelques heures. Je lui pris à nouveau sa main, bien que plus hésitant qu'elle (les contacts, ça n'était vraiment pas mon truc) et l'entraînait un peu plus loin dans cette forêt blanche.

« Je veux que tu saches... je suis... désolé, aussi. »

Et prends bien soin de regarder ailleurs, Jae Hwan, surtout.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Mer 27 Fév - 20:06

Jae Hwan ne m’avait pas décroché un mot, d’habitude, je prends ça comme ça, parce que c’est naturel chez lui et que je l’aime comme ça de toute façon, j’aime bien l’embêter et le forcer à parler en le provoquant un peu aussi, mais je n’insiste jamais. Enfin, tout ça pour dire que cette fois c’est différent parce qu’on s’est disputés avant et que voilà... j’ai du mal à croire qu’il me boude encore alors que je fais des efforts. J’essaye de le détendre et je récolte des sourires, c’est déjà pas mal, je m’en contente, mais je veux bientôt plus, parce que j’ai besoin de lui, énormément !

Alors, je lui dis que je l’aime, dans une langue qu’il connait bien, mais d’une façon... typiquement asiatique, je suppose alors il finit par rire et me dire qu’il m’apprendra l’anglais correctement, alors je ris et je l’embrasse sur la joue. Il ne boude même pas, il fait presque semblant j’ai l’impression ! Mais c’est possible ça ? Je le prends par la main, puis pose ma tête sur son épaule, comme il l’a fait dans la tour d’astronomie, je profite d’être un peu plus haute que lui sur ma souche d’arbre, héhé !

Il finit par reprendre la main et je m’en étonne, il ne prend pas beaucoup d’initiatives, enfin, pas trop de contact disons alors que moi c’est tout le contraire et ça me fait sourire. Il me regarde et détourne rapidement en s’excusant, alors je me mets à rougir, j’en suis sure, j’ai chaud, j’ai chaud ! Je me mords la lèvre, regarde ailleurs moi aussi...
    Je... on s’est emporté... pour rien... c’est... c’est pas grave, et puis ça prouve... qu’on s’aime, ne ?
Puisqu’on est jaloux quand l’autre est avec une personne du sexe opposé... d’après ce que j’ai compris, c’est mignon, en prenant du recule, je me suis sentie super aimée, super jolie, super quoi ! J’ai été flatté dans mon égo et je me mords la lèvre de m’en satisfaire, vilaine Suk Hee ! Je me demande si ça a été la même chose pour lui, enfin, je ne vais pas lui poser la question, ça risque de poser des problèmes... On marche et puis je ne peux pas m’empêcher d’entremêler mes doigts aux siens, ils sont glacés parfois, mais avoir moi ils sont chauds, enfin, les miens aussi, je crois que je suis affreusement mal à l'aise, mais tellement soulagée que ça me passera rapidement !
    C’est vraiment une bonne idée cette forêt... c’est dangereux, mais très joli
J’ai une envie soudaine de me défouler, de pouvoir extérioriser autrement tous mes ressentis, bons comme mauvais ! Je me sens tellement bien qu’il faut à tout pris que je fasse quelque chose et... la meilleure chose à faire a été de lancer une boule de neige dans le dos de Jae Hwan et de me « cacher » derrière un arbre, mes mains sur ma bouche, ma tête qui dépasse, mon sourire espiègle, ah, il va vraiment me tuer ! Je n’ai pas pu m’en empêcher.
    Je... je voulais détendre l’atmosphère et puis comme tu es parti devant alors... j’ai profité, mais je t’aime fort, tu sais ? ~
Chantage, pur chantage, je sais... mais ça marche ? Non ? Bon, d’accord, je veux qu’il joue avec moi en fait, même si je sais que ce n’est pas son truc, est-ce qu’il va faire l’effort ? Il en fait déjà tellement que ça ne serait pas grave qu’il ne veuille pas, mais j’ai tellement envie ! Je l’embêterais autrement de toute façon, s’il choisit ou non la bataille haha !

J’ai l’impression de retomber en enfance, non, rectification, je n’ai jamais rien été d’autre qu’une enfant, ou une grande enfant, c’est ce qui lui plaisait non ? Je n’ai jamais réussi à m’adapter, à être une adulte totalement, comme lui, il est tellement... droit, tellement classe, je me demande comment il fait, car même en étant une élève sérieuse, j’ai toujours énormément de mal à me concentrer, ou tout simplement... à garder mon sérieux trop longtemps, c’est affreux ! Il faut toujours que je fasse quelque chose, de farfelue, ou de discret, pour être à l’aise et qui ait un lien avec cet univers très enfantin qui est le mien... est-ce que je devrais changer ? Maintenant j’y pense, j’ai peur qu’il s’en lasse, alors je pense à cette bataille de neige, pour ne pas trop déprimer, j’ai tellement peur à présent ! Qu’on se dispute pour quelque chose d’aussi conséquent... bref, je ne vais pas y penser.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Dim 10 Mar - 17:09

Désolé, je l'étais vraiment. Je ne balançais pas ce genre de paroles au milieu d'une conversation comme ça, ce n'était pas mon genre. Tout ce que je disais, je le pensais réellement, et je m'excusais rarement, surtout lorsque je pensais que je n'étais pas du tout en tort, ce qui n'était pas le cas aujourd'hui. Evidemment, je n'allais pas mentir et je continuerai d'être franc, je n'étais pas le seul responsable dans cette histoire, Suk Hee état aussi fautive que moi après tout. Nous avions tous les deux eu nos faiblesses et ça avait fini par exploser, nous en avions fait les frais. Et appelez-moi paranoïaque ou bien d'autres choses, j'avais déjà cru à une fin. Après tout, j'étais incapable de ne pas me projeter dans le futur et c'était la première fois que j'expérimentais ce genre de choses. Et aussi futile cette dispute avait-elle l'air (mais une dispute est futile, n'est-ce pas ?), je m'étais imaginé de nombreux scénarios. Rien ne retenait Suk Hee auprès de moi. C'était même plutôt l'inverse, ainsi je m'attendais à tout. Alors j'avais fui, alors que je faisais toujours face à tout. Et c'était lorsque je m'attendais au pire que Suk Hee était venue pour me proposer cette sortie et je crois que je n'avais jamais été autant soulagé de toute ma vie.

Ainsi, je prononçais quelques mots d'excuses, qui n'étaient pas insignifiants pour moi et j'espérais qu'elle allait le comprendre, malgré le fait que j'évitais son regard. J'avais un peu honte de mon comportement à vrai dire. Qui devenait aussi jaloux pour si peu ? Surtout pas moi. Autant vous dire que je m'en voulais de m'être laissé autant aller ainsi, Suk Hee en avait payé le prix malgré elle. Je m'étais toujours habitué à toujours avoir un comportement exemplaire. Au fond, j'avais peur. Peur d'être abandonné, peur d'être regardé avec mépris ou autre chose. Un comportement qui était le résultat de mon enfance sûrement, et de mes parents dont j'avais toujours espéré recevoir ne serait-ce qu'un regard de fierté. Mais je me gardais bien de montrer tout ça et j'essayais de l'enfouir au plus profond de moi. Et puis je devais penser à quelque chose. Suk Hee et moi avions enfin tourné la page ensemble, et aujourd'hui était un autre jour.

Je souris à son accent anglais qui laissait à désirer et notai dans un coin de ma tête que je devais absolument lui donner quelques cours, surtout si je voulais l'emmener voir l'Angleterre comme je lui avais promis il y a quelques semaines. Je pris soudainement sa main et l'entraînai entre les arbres enneigés, à sa surprise comme à la mienne. Je prenais rarement d'initiatives et j'engageais encore moins les contacts. Elle me fit une remarque sur la forêt qui nous entourait, signe que cette fameuse dispute n'était plus qu'un mauvais souvenir. Nous étions passés à autre chose.

« Justement, vu que c'est dangereux, fais attention où tu marches. Ca serait dommage de devoir te ramener une nouvelle fois à l'infirmerie, non ? »

Je souris gentiment, avec un air de faux reproche, me moquant gentiment d'elle. Elle savait que je n'étais pas sérieux, malgré mes rares blagues. Ses doigts glissèrent enfin des miens et je n'eus même pas le temps de me retourner que quelque chose heurtait mon dos avec force. Je jetais un oeil pour voir de la neige accrochée à mon manteau, et Suk Hee hors de mon champ de vision... ou presque. Si elle croyait être invisible derrière son arbre ! Saisissant ma baguette de ma poche, je l'agitai légèrement. Les branches qui pliaient sous le poids de la neige, se trouvant juste au-dessus de la jeune fille, s'agitèrent légèrement, faisant tomber une masse légère de flocons sur la Dogsuli. Je m'attendais déjà à des cris de protestation, aussi je me détournai et continuai mon chemin à pas assez lents pour qu'elle puisse me rattraper, mes mains dans les poches, bien que je ne pouvais m'empêcher de sourire. Si elle pensait pouvoir me battre à ce genre de jeux... Bien sûr que non, je n'étais pas du genre à être aussi enfantin, mais Suk Hee déteignait sur moi.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Dim 10 Mar - 21:33

Il s’était excusé, ça me faisait vraiment bizarre, lui qui est silencieux je le voyais aussi, très... pas rancunier, mais on va dire que j’avais peur qu’il ne soit même pas capable de prononcer des excuses, même si... on est fautif tous les deux et que ça n’aurait rien changé vu qu’il me souriait et qu’il m’a dit qu’il m’aimait ~ enfin, au moins j’ai eu ça, comme une surprise et je suis vraiment contente ! D’ailleurs, je change de sujet parce qu’on ne sait plus quoi dire du coup et il me dit de faire attention où je marche pour être certaine de ne pas tomber ou je ne sais quoi. Je me mords la lèvre et l’embête en lui chatouillant les côtes juste un petit peu, avant qu’il ne me prenne la main.

Wah... il devait vraiment être content qu’on se soit réconcilié, bon, même si moi aussi, mais je me sens coupable il fait beaucoup d’effort, ça me touche beaucoup ! Mon petit coeur s’emballe, et alors que je me défais un peu de son étreinte, je vais me cacher derrière un arbre après lui avoir lancé une boule de neige ! ça le fait rire et... il sort sa baguette ! le tricheur ! Je plisse les yeux pour voir ce qu’il fait, il secoue les branches et du coup je m’enfuis en courant en me prenant de la neige sur la tête, et en couinant un peu ! Je fonce vers lui alors qu’il s’est retourné, j’ai envie de lui sauter dessus ! Mais il serait face contre la neige et là... je risquerais de le regretter, alors je me contente de l’enlacer en grelottant un peu.
    T-tricheur, j’ai fait ça à l’ancienne moi, et puis d’abord, je ne t’en ai pas lancé autant !
Rien que pour ça, je réclame un bisou et je me mets un peu sur la pointe des pieds pour l’embrasser dans le cou, qu’il ait un peu froid lui aussi, le méchant ! Je m’accroche à son bras, puis on marche comme ça un moment, en fait, j’ai très envie de jouer, mais on dirait que ça n’est pas son cas, même si j’ai vu qu’il souriait ! Je pose un peu ma tête sur son épaule, puis je le regarde parfois, juste parce que j’aime l’embêter, je sais qu’il n’aime pas ça, enfin, seulement quand c’est moi, le fait que je le regarde comme s’il avait un bouton au milieu de la figure et que je ne lui dise rien ~ une envie de l’embêter comme ça ~

Finalement je me mets à rire et je le tire par la main, je vois qu’il y a un pont pas trop loin de nous et j’ai envie de le traverser, on s’enfonce un peu plus dans la forêt en fait. Je me demande d’ailleurs, si ce n’est pas de cette rivière qu’on parle ? Par curiosité j’ai envie de jeter un oeil, j’ai un peu peur, je me sentirais gênée si ça ne correspond pas... mais je suis presque sure que ce sera le cas. Je l’aime tellement, ça me ferait vraiment du mal de savoir qu’on se séparera un jour, parce que j’ai mis du temps à lui faire comprendre combien je l’aime et puis j’ai été tellement patiente et pourtant rien n’a changé au niveau de mes sentiments, c’est même plus fort que ce que j’imaginais, au point de nous disputer pour... rien du tout au final, c’est vrai. Je souris un peu en me disant que ça doit être ça, qu’on ne peut pas s’être trompé, puis je l’embrasse encore, sur ce pont en profitant. Il a été tellement exemplaire jusqu’à présent, je me demande bien ce qu’il peut me trouver, je fais tout le temps des gaffes ! Et plus je pense à ces gâteaux que j’aurais voulu mener à son colocataire... plus j’ai honte de vouloir en connaitre plus...

Je rougis bizarrement, j’espère qu’il ne demandera pas pour quoi et je me blottis contre lui, en le chatouillant un peu, riant, fière de mon coup, je sais qu’il ne craint pas trop, mais le fait que je le touche, ça, ça le rend tout chose haha ! Pourtant, ça n’est pas tellement suggestif ce que je fais, je ne pense pas ? Si ? Je le regarde, mon menton appuyé sur le haut de son torse, puis je lui souris.
    Ah ~ j’aime tellement t’embêter, j’espère que ça ne te dérange pas, si ? Tu me le dirais, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas

Wang Se Jong
sous directeur - le grand sage
avatar

identity card
parchemins envoyés : 392
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Dim 7 Avr - 11:12

Une St Valentin exceptionnelle
Rencontre & découverte innatendue
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Les minutes, les heures s'écoulent doucement sans même que vous en prenez pleinement conscience. En ces lieux ô mystérieux, vous avez l'impression que le temps s'est arrêté, suspendu à un espace temps qui fait que vous n'êtes plus en mesure de déterminer depuis combien de temps vous parcourrez ses sentiers enneigés sans même vous préoccuper du chemin du retour. L'air résolument glacial ne semble même plus vous atteindre tant votre corps réchauffé par l'exercice de la marche, vous permet d'apprécier grandement l'atmosphère particulière de cette forêt.

Doucement mais surement, vos pas vous permettent de découvrir les lieux, savourer le calme ambiant de cette dernière, tout comme les bruits des fées qui se cachent peut être non loin de vous, si petites qu'il est difficile de les distinguer. C'est alors que l'écoulement d'un eau attire votre attention. Intrigué peut être par ce cours d'eau, votre partenaire et vous-même vous dirigez vers ce dernier, arrivant doucement sur la berge d'une source cachée par un amas de roches qui vous empêchent d'identifier clairement l'origine de cette dernière. Est-ce bien cette fameuse source dont parle la légende des lieux ou est-elle tout simplement normale ? Qui sait, peut être même que vous n'avez pas connaissance de cette dernière après tout. Qu'importe la réelle raison de votre présence en ces lieux, votre regard tout comme celui de votre partenaire est intrigué par la couleur azur de l'eau qui vous permet de voir à travers cette dernière tant elle semble limpide.

Perdu dans la contemplation de cette eau ô transparente, c'est bien trop tard que vous prenez conscience que vous n'êtes plus seuls autour de cette source. Perché sur le haut d'une branche d'arbre, vous découvrez la présence d'un Kappa à la stature imposante, au regard aussi dur et sec que de la roche. Un simple contact visuel entre vous deux, sans doute mal interprété par l'animal qui semble surveiller les lieux comme un gardien, suffit pour le pousser à emmètre un sifflement strident et à devenir plus agité. Un fait qu'il réitère une seconde fois, un peu plus fortement alors que vous vous éloignez semblerait-il de son objet de surveillance.

Comment allez-vous vous sortir de cette situation quelque peu déstabilisante ? Allez-vous fuir sans demander votre reste en espérant que la créature ne vous suivent pas ? Allez-vous tenter de la calmer par des moyens qui vous sont propres ? Ou allez-vous user de la magie pour vous sortir de tout cela ?

Hors Jeu


Comme vous pouvez le voir, plusieurs choix s'offrent à vous. Il vous est donc possible de choisir l'une des trois options. Ce qu'il faut savoir c'est que toutes seront aléatoires.

C'est-à-dire que si vous optez pour fuir sans demander votre reste, nous lancerons un dé pour savoir si la créature vous poursuit ou non, en fonction de la réponse, une nouvelle action vous sera imposée, ainsi de suite, de même pour la seconde.

En ce qui concerne les sortilèges de la troisième option, il s'agit de dés aléatoires, vous avez la possibilité de les utiliser dès lorsque votre personne sent qu'il est temps pour lui d'user de la magie. Il existe trois types de dés de niveaux différents :

Niveau débutant : C'est pour les personnes qui ont un niveau bas en sortilèges, duel et dcfm. Ils sont souvent maladroits et la plupart arrivent pas à formuler les sorts qu'ils désirent. Le taux d'échec est élevé chez ses personnes

Niveau normal : C'est pour les personnes qui ont un niveau normal en sortilèges, duel et dcfm. Sans pour autant exceller en sort, ils parviennent souvent à se défendre avec des sorts basiques, voir compliqué avec un taux plus ou moins élevé d'échec.

Niveau avancé : C'est pour les personnes qui ont un très bon niveau en sortilèges, duel et dcfm. Ce sont généralement des étudiants qui suivent ces trois matières à l'université et qui obtiennent des O dans ces dernières. Il est d'ailleurs rare de les voir échouer leurs sorts.

Pour user de ces derniers, il suffit de poster un message en lançant le dé. Après lancé de votre dé, vous pouvez écrire votre réponse en prenant en compte ce qui est inscrit dans la description du résultat de ce dernier. Dans tous les cas, votre premier poste sera supprimé le plus rapidement possible pour plus de clarté.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Mer 10 Avr - 21:02

Amusé, je rangeais ma baguette dans ma poche. Je n'en avais pas l'air, mais j'avais un petit côté joueur tout comme Suk Hee, mais contrairement à elle, il n'était pas si évident que ça à trouver. Mais rien qu'à voir toute la quantité de neige qui était tombée sur elle, elle avait forcément du le remarquer. Tant bien que mal, je m'empêchais de sourire, fier de mon méfait. La jeune fille ne tarda cependant pas à me rattraper et je m'attendais déjà aux cris de protestation. Et dans le mille. A croire que je la connaissais que trop bien... n'est-ce pas ? Pour simple réponse, je levai les yeux au ciel. Cela n'était en rien de la triche. Je lui retournais juste la monnaie de sa pièce, pour toutes les fois où elle m'avait embêté et ou je n'avais rien dit. Et c'était aussi une manière de me venger pour notre petite dispute, bien que j'étais aussi responsable, mais c'était aussi pour lui montrer que tout était bel et bien fini de cette histoire. Mais je ne l'avais que trop dit, n'est-ce pas ? Et puis, on ne peut pas m'en vouloir pour être à la fois un peu joueur et rancunier, non ?

Nous continuions notre chemin à travers la forêt enneigée, sans savoir trop où aller. Je me demandais à certains moments si nous n'étions pas perdus, mais je chassai cette idée de ma tête. Autant profiter de ce moment avec Suk Hee, non ? Au moment où nous voudrions rentrer à l'école, le problème se poserait. Pour le moment, il ne fallait pas y penser... bien que c'était un peu dur pour moi. J'étais tellement incapable de profiter de l'instant présent, toujours à vouloir prévoir l'avenir pour que tout se passe bien... J'observai silencieusement le visage de la personne avec qui j'espérais partager ma vie maintenant (eh ouais !) lorsque j'étais sûr qu'elle ne pouvait pas me voir faire. Bon. Profite, Jae Hwan. Arrête de trop penser.

Je pris sa main, la guidant lorsque le chemin devenait trop abrupt. De temps à autres, je lui indiquais où poser son pied en lui demandant à chaque fois de faire attention. J'étais peut-être étudiant en médicomagie mais je n'avais aucune qualification pour prendre soin d'elle en cas d'accidents. Du moins pas pour le moment. Et ça serait dommage de devoir la porter à l'infirmerie maintenant alors que la journée n'était même pas finie. Surtout que nous pourrions être perdus et donc... Bon, il faut vraiment que j'arrête.

Une rivière presque gelée arriva dans notre champ de vision et je me laissai entraîner vers le petit pont sans rechigner. Nous ne parlions pas pendant un moment, puis elle se blottit contre moi. Je la regardai d'un air surpris avant de soupirer légèrement d'un air amusé. Ses mains vinrent toucher mes côtes et j'observai sa tentative de me faire chatouiller.

« Raté. »

Sauf que je n'y étais pas du tout sensible. Je souris doucement. J'ouvris mon manteau, et, sans l'enlever de mes épaules, enveloppait Suk Hee à l'intérieur. Elle se blottit encore plus contre moi et je soupirai d'aise en sentant nos chaleurs corporelles se mélanger l'une à l'autre. Je ne sais combien de temps nous restions ainsi, mais j'avais fermé les yeux depuis un moment.

Un léger bruit attira mon attention et mes paupières se soulevèrent. Me fiant à mon ouïe, je levai les yeux vers... Ah oui quand même. Un Kappa, posé sur une branche d'un arbre près de nous. Mon regard croisa le sien. Et à croire que je n'avais pas l'air très aimable (... non sans blague !), mais la créature émit un petit sifflement hostile qui n'annonçait rien de bon. Ce n'est pas que je n'étais pas très doué avec les créatures, j'étais justement très doué en cours de défense contre les forces du mal, mais je n'avais aucune envie de combattre maintenant. D'autant plus que Suk Hee était là et c'était déjà plus important. Je reculai de quelques mètres, forçant la jeune fille qui était toujours contre moi à suivre le mouvement.

« Ne dis rien. Ne fais pas de mouvements brusques. »

Je murmurai ces mots le plus doucement possible. Je pris la main de la dogsuli, reculant toujours un peu. Peut-être aurais-je du baisser les yeux et arrêter de regarder la créature dans les siens... On m'a toujours dit que je n'avais pas l'air très amical.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Mer 10 Avr - 21:39

Il ne dit rien, il se contente de rire et moi je boude un peu, mais pas vraiment en fait, c’est juste sur le moment. Je suis contente d’être là et qu’il me prenne par la main aussi subitement ! Je suis vraiment mal à l’aise, rouge comme une tomate, je suis sure ! Mais ce n’est pas grave, parce que mon coeur bat très vite et que c’est agréable ! J’ai l’impression que la neige fond sous mes pas tellement je bouillonne d’amour ~ enfin, c’est bizarre de dire ça, mais c’est ce que je ressens ! Je me mords la lèvre et l’embête quand il essaie de me guider, parce que je perds parfois, ou manque de perdre l’équilibre et que je le vois sourire ! Mais ça fait tellement de bien de le voir comme ça que je préfère me taire et partager ce moment.

On arrive près d’un pont et lui, il me laisse lui faire un câlin en me regardant encore choqué ! Mais je souris et j’essaye de le chatouiller, il me dit que c’est raté et il rit encore ! Décidément ! J’allais ouvrir la bouche, mais je l’ai refermé aussitôt parce qu’il est vraiment adorable, il ouvre sa veste et je me blottis un peu plus contre lui, au chaud. Je n’ose pas trop le regarder, mais en même temps, là je n’en ai pas besoin, je me contente d’un câlin qui dur depuis un moment et je dépose même un baiser sur sa joue !

On entend du bruit et Jae Hwan lève la tête. Je me tourne et je regarde dans la même direction avant d’écarquiller les yeux. Ces bébêtes ne sont pas méchantes d’ordinaire, mais... je crois que celui-là il n’aime pas mon petit ami et je ne vais pas aimer cet animal non plus. Je laisse le bidulgi faire, mais je ne veux pas me mettre trop en retrait, il est médicomage et moi j’ai vu ça dans mes livres ! Je veux être une experte des animaux magiques et si mes souvenirs sont bons...
    À moins que tu ais un concombre à disposition... y’a pas moyen de l’amadouer et le pire... c’est que... quand ils ont faim et qu’ils n’en ont pas... ils se nourrissent de... de sang humain !
C’est bien plus difficile de lui faire face que de le voir dans un livre et je ne suis pas froussarde pourtant, mais là, je suis incapable de me concentrer, j’ai affreusement envie de m’approcher en plus ! Je suis débile, ou peut-être inconsciente ? Oui, ça doit être ça. Bref, j’essaye de me souvenir, il doit bien y avoir une solution ! Et là un nouveau cri retentit et je mets mes mains sur mes oreilles. Je finis par voir le crâne de la bête et écarquille les yeux à nouveau.
    Il faut renverser l’eau qu’il a dans le crâne ! ça le rend docile !
Mais comment faire ? Je me mords la lèvre, il est aussi doué que moi en principe, je compte sur son cerveau brillant pour me rassurer et pour que l’un de nous trouve, car j’ai affreusement peur et on recule doucement, avant d’atterrir les fesses sur de la glace, apparemment un lac gelé. Bien... au moins, on sait qu’on n’ira pas plus loin !
    Jae Hwan... je crois que j’ai une idée... le faire léviter ou le pendre à l’envers... mais les sorts m’échappent je suis tétanisée...
J’ai froid, j’ai peur pour lui comme pour moi, je suis en admiration devant cette bête qui pourrait en ramener d’autres et je n’ai même pas pu profiter autant que je le souhaitais d’une étreinte. Là, je crois que le dernier point m’a énervée plus que tout le reste et j’ai fini par retrouver la formule, en espérant qu’elle marche.
    Levicorpus !
J’ai les yeux à moitié fermés, j’espère avoir réussi à bien visé, ce qui est sur c’est que ça n’est pas Jae Hwan qui lévite j’ai sa main dans la mienne... au moins ça ! Je la serre fort d’ailleurs, il me rassure même sans rien dire et j’en profite beaucoup je dois dire, juste parce que j’ai besoin de lui. Je suffoque un peu, en espérant me calmer rapidement, ça ne doit pas se voir énormément, mais ça me fait vraiment peur d’être confrontée à une créature de cette façon.
Revenir en haut Aller en bas

Wang Se Jong
sous directeur - le grand sage
avatar

identity card
parchemins envoyés : 392
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Mer 10 Avr - 21:39

Le membre 'Song Suk Hee' a effectué l'action suivante : Lancer un sort

'avancé' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Mar 7 Mai - 21:47

Un vent froid soufflait entre les arbres et pourtant ni elle ni moi n'y faisions attention. Si j'avais été un brin plus romantique et parfait, tel l'homme idéal, je lui aurais dit que mon monde entier était dans mes bras en ce moment-même, c'est-à-dire elle. Sauf que j'étais bien loin de cet homme-là, et quelque part ça me faisait peur. N'était-ce pas un bon prétexte pour me laisser ? J'étais loin d'être sans défaut. C'était une idée qui ne quittait jamais mon esprit. A tout moment, elle pouvait partir, non ? Ce n'était pas moi qui allait la retenir. C'était peut-être qu'ils appelaient l'"amour" ; je ne voulais que son bonheur, même si cela signifiait faire une croix sur le mien.

Mais encore une fois, je m'emportais. Je secouais légèrement la tête en souriant, chassant ces idées de mon esprit. J'enfouis mon visage dans le creux de son cou, sentant mon souffle brûlant rebondir sur sa peau glacée et rougie par le froid. Je laissais même échapper un soupir d'aise. Nous ne bougions presque plus, appréciant ce moment à sa juste valeur. Il était rare que je sois autant tactile et je m'étonnais moi-même ! Une minute passa, puis un autre. Et d'autres encore. Mais nous ne comptions plus depuis longtemps.

Cependant, il fallait s'y attendre, non ? Un moment comme celui-là ne dure jamais bien longtemps, avec la chance que j'ai... Un léger bruit avait attiré mon attention et nous voilà presque nez à nez avec une créature qui n'avait pas l'air heureuse de notre présence. Et notre échange de regards plus qu'aimable n'arrangeait en rien. Vraiment... une heure tranquille au moins, était-ce trop demandé ? Je ne lâchais pas la jeune fille, la forçant à reculer en même temps que moi. Mes bras restèrent devant elle et ne lâchèrent pas l'étreinte qu'ils avaient sur elle, comme une unique protection physique face à la créature.

Bien que Suk Hee semblait savoir quoi faire, je la sentais trembler comme je sentais son inquiétude et son hésitation. Elle leva doucement sa baguette dans les airs. Observant sa main frémir, je saisis délicatement cette dernière pour la stabiliser un peu. Ce simple geste sembla lui donner le courage de jeter le sort qui réussit avec succès. La créature s'éleva dans les airs un moment, s'agita tout en poussant quelques cris, avant de retomber au sol. Elle nous regarda un moment, presque avec aversion et se volatilisa entre les arbres recouverts de neige.

Silence. Dans mes bras, la jeune fille tremblait toujours, mais je ne savais pas si c'était de peur ou de froid, ou bien d'autres choses. Au creux de son oreille, je murmurai quelques mots pour la rassurer, lui assurant que tout allait bien maintenant. Bien que c'était sûrement maladroit. Je la lâchai enfin.

« Viens. Il y en a peut-être d'autres qui arriveront. »

Je la tirai doucement par le bras, l'entraînant encore entre les arbres. Je ne disais rien, ne sachant trop comment réagir et l'apaiser après ce qui venait de se passer. Ca n'était pas si terrible, mais peut-être que ça aurait pu être pire. J'étais moins connaisseur qu'elle en matière de créatures malheureusement. Nos doigts se lâchèrent enfin, plus aucun contact n'existait entre nous deux. Pour le moment. Je me retournai et la dévisageai avec inquiétude. Et hésitation aussi. Qu'étais-je censé faire ?

« Tu... vas bien ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Mer 8 Mai - 23:09

Je n’avais vraiment pas envie de bouger de ses bras, mais on dirait que le sort en a décidé autrement, et on a finalement dû affronter un kappa, ce qui est assez rare, car ils sont exotiques ! Enfin, c’était ce que j’avais lu, je suppose que le temps est changeant par ici, c’est magique, alors je ne me pose pas trop de question ! Je tente quelque chose, mais j’ai vraiment très peur et Jae Hwan m’accompagne dans mon geste, ce qui me rassure, si bien qu’on fini par venir à bout de la bête.

Elle s’en va sans demander son reste, elle est à présent inoffensive pour nous, elle nous aurait obéi aussi, mais je ne préfère pas le dire, je n’arrive même pas à parler. C’est la première fois que j’ai à contrer un animal qui ne vient pas de mon monde de moldu... et j’en suis toute retournée ! Au point de me laisser trainer par mon petit ami, loin de cet endroit, qui me dit quelque chose comme « il peut y en avoir d’autres ».

Il me prend dans ses bras puis me lâche la main un moment et me regarde en me demandant si je vais bien... je crois que j’ai vraiment eu très peur pour lui, plus pour lui que pour moi d’ailleurs et je me serre juste contre lui, je suis loin d’être aussi forte qu’il peut le croire, ça m’a vraiment fait peur. Je tremble, mais c’est pas grave.
    J’ai eu peur... mais... pas qu’il nous fasse du mal... qu’il t’en fasse à toi...
Il est évident que je ne peux pas apprendre la médicomagie, tout comme il ne pourra jamais connaitre sur le bout des doigts toutes les créatures de ce monde, mais ça m’aurait tellement rassuré qu’on soit presque invincible ! Ah ! Si seulement ! Enfin, je me sens mieux du coup, mon coeur bat un peu moins vite et j’arrive à me calmer grâce à ses câlins. Je profite beaucoup, je sais, mais là, c’est nécessaire à ma santé mentale !

Je sors de mon sac, magique lui aussi, une tente toute prête et je frissonne, jetant un sort pour que tout autour, personne ne nous embête, et pas non plus un animal. Je le tire finalement par la main et on s’installe prêt de la cheminée, histoire de se réchauffer et surtout d’être plus tranquille, là au moins, on ne risque rien et on peut vraiment profiter, même si ça ne durera qu’un instant, car il faudra bien qu’on reprenne la marche, n’est-ce pas ?
    Pour l’instant, on se repose... je... je ne veux pas qu’il nous arrive autre chose...
Je me serre tout contre lui, reniflant légèrement, car j’étais à deux doigts de verser une petite larme ! Trop sensible... surtout quand ça le touche lui ou Kyung Rok... c’est affolant. Je soupire, j’espère ne pas être trop envahissante, je le regarde et pose mon visage sur son épaule.
    ça... si ça te dérange... que je sois toujours sur ton dos... tu n’as qu’à me le dire, je ferais avec
Je lui dois bien ça, c’est peut-être à cause de ça qu’il m’aurait laissé ? Je l’aime vraiment très fort et cette jalousie... cette obsession de lui, ce besoin d’être proche... je ne sais pas, ça peut-être un peu étouffant, voir beaucoup et je ne voudrais ça pour rien au monde, alors il faut qu’on s’harmonise, que chacun trouve un petit équilibre... je suppose ? Car je ne veux vraiment pas que ça se finisse mal entre lui et moi, ce serait la pire des choses... j’ai attendu pendant deux années qu’on soit ensemble, ce n’est pas pour une amourette, j’en suis certaine !

Je me contente finalement d’un baiser sur sa joue, puis retire mon visage de sur son épaule, pour lui laisser de l’espace, croisant mes mains au dessus de ma jupe, en me mordant la lèvre. Je me sens coupable, j’ai proposé qu’on vienne dans cette forêt après tout sans en connaitre les réels dangers et c’est mal, très mal.

Je frissonne, je n’arrive pas à le regarder en fait, j’ai vraiment peur qu’il me le reproche, je ne sais pas pourquoi... ou bien qu’il me dise clairement que ça ne peut pas durer, je ne sais pas, je m’imagine juste le pire... et je me fais surement du mal pour rien, il n’a pas quitté la tente après tout, mais voilà, je ne peux pas m’en empêcher, je veux faire bien et au final, ce n’est peut-être pas la bonne chose à faire ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Dim 19 Mai - 22:52

La tempête semblait passée, et pourtant Suk Hee tremblotait encore, je pouvais le sentir comme le voir. Je lui demandai dans un murmure si elle allait mieux maintenant. A vrai dire, je ne savais pas trop comment réagir... Réconforter les gens n'avait jamais été mon fort. Je n'avais pas eu un petit frère ou une petite soeur pour tenter l'expérience. Et si cela ne m'avait jamais gêné de n'être une aide pour personne, je voyais que maintenant, à ce moment précis, ça posait problème. Et pas qu'un peu. Mon Dieu, la panique qui monte. Je regardais d'un air inquiet autour de moi, comme si les arbres sans feuilles en cette période de l'année pouvait me donner réponse à une question qui n'avait pas besoin d'être posée, rien qu'à voir mon visage et la situation. Que lui dire, si ce n'est que je partageais la même inquiétude envers elle, que je craignais qu'on lui fasse du mal ? Ou encore que je savais plutôt bien me défendre seul sans problème... Je doute que ça la fasse se sentir mieux. Finalement, comme si c'était un geste inné, je portai une main à son front, balayai les quelques cheveux de sa frange qui s'y trouvaient et déposai un léger baiser sur son front.

« Inquiète-toi pour toi dans un premier temps. »

Un conseil simple, que je donnais avec un ton d'autorité mais d'humour aussi. Je pouvais bien comprendre ce qu'elle ressentait. Après tout, je m'en voudrais s'il lui arrivait quelque chose... et j'avais promis à son frère que ça n'arrivera pas.

Tandis qu'elle installait notre tente, je lançais quelques sorts de protection de base autour de nous dans un rayon d'une bonne centaine de mètres. Déjà, quelques flocons de neige recommençaient à tomber en masse, recouvrant nos traces.

Elle m'entraîna à l'intérieur et je la suivis sans broncher. Ca n'était pas le moment et ça n'était pas mon genre non plus. Assis en tailleur sur le sol, toujours aussi sérieux (on ne change pas une équipe qui gagne. ou pas.), je la laissai venir près de moi et entourai ses épaules avec un bras pour la tenir contre moi. Je ne répondis pas, et pourtant ses larmes qui ne tombaient pas encore ne passaient pas inaperçues. J'enroulais doucement l'une de ses mèches de cheveux autour de mon index, pensif. (J'étais doué pour que les gens se sentent mieux, hein ? Vive les silences pesants.)

Je poussais finalement un soupir qu'elle avait du bien sentir, vu comment elle était contre ma poitrine et elle finit par s'écarter. Je scrutai son visage en silence. Elle le savait que je n'étais pas habitué à tant de contacts en si peu de temps, mais de là à dire que ça me dérangeait, d'autant plus que c'était elle... c'était un peu fort, voire un peu trop. Et de là à dire que je commençais à être vexé... on en était pas loin.

Finalement, je me redressai. Non pas pour quitter la tente, je n'allais pas faire une chose pareille. J'avais eu la chance de tomber sur quelqu'un comme elle, je n'allais pas la lâcher de sitôt. Seulement si elle le voulait. Alors si elle se faisait des films comme j'avais l'habitude de le faire avec moi-même, elle se trompait. Je pris entre mes mains sa mâchoire avec toute la délicatesse dont j'étais capable, moi qui semblait si brute avec les mots comme avec les gestes, et je déposais un baiser, simple, chaste, qui ne dura que quelques secondes à peine, sur ses lèvres. C'était peu, mais suffisant pour lui faire comprendre le fond de ma pensée. Et dire que depuis le début, c'était elle qui s'autorisait à faire de telles choses, je prenais les devants pour une fois, dépassant ma marginalité comme ma peur de contacts.

Je m'éloignai enfin, laissant plusieurs bons centimètres entre nous. J'évitai son regard un moment, fixant le sol.

« Tu tiens vraiment à retrouver mon cadavre dans un coin de l'école de la part de ton frère ? »

Oui, aux premières nouvelles, je sais faire de l'humour. Noir, certes, mais ça reste de l'humour. Pas sûr que ça lui plaise en revanche.

« Je te l'ai dit, je ne vais nulle part. Sauf si tu le veux. »

Je ne comptais pas lui faire du mal, c'était le dernier de mes souhaits. Je voyais à quel point elle souffrait en ce moment-même et je ne savais même pas en quoi j'étais responsable, mais je me sentais coupable, j'en étais sûr.

« Un jour, tu finiras par me vexer. A croire que je déteins sur toi. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Lun 20 Mai - 20:30

Un simple baiser sur le front arrive à me calmer. Il me dit de m’inquiéter pour moi, mais j’ai bien du mal, et je me mords la lèvre en souriant très légèrement. Lui aussi est pareil, vu comme il s’est inquiété et m’a mis derrière lui. Nous installons la tente et jetons des sorts de protections avant qu’il n’arrive autre chose, sait-on jamais. Finalement en entrant on se pose tous les deux prêts de la cheminée pour se réchauffer et se retrouver. J’ai du mal à ne pas laisser rouler mes larmes, mais je crois que le pire étant que je m’en voulais terriblement, j’avais tellement peur de le perdre que je me faisais des films et il ne manquait pas de me le rappeler.

Je riais un peu en séchant mes yeux, le vexer ? Je n’en avais pas envie non, finalement, je le laissais s’approcher pour me surprendre et me faire stopper net dans ma course aux larmes. Il avait ce don de m’affoler, de me surprendre, quoiqu’il puisse en dire il savait comment me rassurer et je l’aimais encore plus pour ça, d’être si instinctif sans même le savoir, ni s’en rendre compte.

Je souris, puis je me serre encore contre lui en l’embrassant dans le cou, frottant un oeil doucement afin de ne pas enlever mon maquillage, ce serait dommage d’avoir de vilaines traces sur les joues ! Je m’étais retenue pour ça, mais surtout pour qu’il ne croit pas que c’est de sa faute.
    Pardon, j’ai vraiment eu peur... je ne veux plus jamais qu’un truc comme ça arrive... j’aie même une idée là, tout de suite... qu’on puisse rester tous les deux pour toujours...
C’est idiot, mais très rassurant, c’est une sorte d’idées farfelues, j’ai honte, est-ce que je vais devoir lui soumettre ? Ou bien est-ce que je vais me taire ? Non, plus moyen, j’ai parlé, je vais devoir, soit trouver autre chose, soit... lui dire à quel point c’est ridicule.... Je me décide, allé !
    On pourrait... s’entrainer... à jeter des sorts de défenses.... je veux dire, se retrouver dans une bulle tous les deux... et qu’on puisse attaquer tout en étant protégés... des trucs comme ça... ah, oublie, c’est vraiment idiot
Je souris mine de rien, car si je suis comme ça avec Jae Hwan, je n’imagine même pas comment je serais si nous avons, un jour, des enfants. J’y pense de plus en plus à cette vie future et qui semble si parfaite, qui le comprend toujours, mine de rien. Je reste là, silencieuse, à attendre sa réponse, qu’il se moque, ce n’est pas trop grave. Puis finalement, je me sens bien mieux de le lui avoir dit.
    Oh... mon frère ne te fera pas de mal, sinon, il m’en fera à moi aussi
C’était la pure vérité, s’il touchait à Jae Hwan, c’était me faire mal à moi aussi. Heureusement, il ne sait pas que j’ai énormément supporté, à me faire des films à croire qu’il ne m’aimait pas, alors qu’au final... c’était le cas ! Enfin, je ne préfère pas y penser. J’ai autre chose en tête pour l’instant, ce petit cadeau que j’ai précieusement caché, qui ne signifie rien d’autre qu’un « je t’aime »... j’en ai deux en réalité, en espérant qu’ils lui plaisent. Mais je suis curieuse et... j’ai besoin de savoir moi aussi...
    Jae Hwan... est-ce que tu aimes la st valentin ?
Même si cette fête n’est pas grand-chose, je trouve qu’elle correspond bien au moment, car nous nous aimons et qu’on se retrouve à peine, du coup j’ai voulu profiter de l’occasion. C’est un peu une question piège, j’essaye de penser à autre chose et tout de suite c’est à cette fête idiote... et tout ce que l’on peut s’offrir en ce jour... c’est quand même mémorable, mine de rien, certains font des demandes en mariage, s’offrent des bagues de fiançailles, d’autres ne font rien, et... et nous ? Que faisons-nous pour la st valentin ? Je viens souffler dans son cou, en relevant ensuite mes yeux vers lui, je retrouve ma bonne humeur peu à peu, et surtout, j’ai envie de l’embêter et qu’il me sourit comme il sait si bien le faire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Mer 31 Juil - 1:19

Je tenais encore son petit corps tremblant contre le mien, incarnant ainsi donc l'unique protection face au froid de l'air et aux dangers que cette forêt pouvait nous offrir. Ceci dit, je savais très bien que Suk Hee était courageuse et ne semblait pas être aussi fragile qu'elle n'y paraissait, peut-être même plus que moi, mais j'avais ce sentiment que la défendre de tous risques était devenu mon but premier. Non pas que je ne lui faisais pas confiance, mais j'avais l'esprit plus tranquille en la sachant dans mon champ de vision et proche de moi. Peut-être était-ce les nombreuses mises en garde de son frère que je pouvais comprendre mais qui montraient à quel point il me faisait peu confiance qui m'avaient rendu ainsi ou peut-être essayais-je de m'en convaincre. Car je n'étais pas si habitué que ça à ce sentiment d'aimer quelqu'un et de se préoccuper de ce quelqu'un. Aussi, l'avouer à soi-même était une tâche un peu plus compliqué que prévue pour moi. Mais c'était une autre histoire et j'espérais - car je doutais encore de moi - que j'aurai le temps de m'adapter et de l'accepter.

Notre tente montée et protégée, nous pouvions nous reposer sans s'inquiéter d'une quelconque attaque comme celle qui datait de quelques minutes déjà. Minutes pendant lesquelles je m'efforçais de rassurer la jeune fille - sans ou avec succès ? je ne saurai le dire - et finalement, je déposai instinctivement mes lèvres sur les siennes pendant très peu de temps cependant. Enfin, j'eus le loisir d'admirer son sourire et j'osais pousser un soupir de soulagement, bien plus détendu à présent que la tempête semblait bel et bien passée et que l'esprit de la dogsuli semblait penser à d'autres choses qu'à cette créature qui n'avait pas fait long feu face à nous.

Elle s'excusa à nouveau et, le visage caché dans mon cou, elle ne put me voir lever les yeux au ciel. Ce n'était pas la première fois qu'elle s'excusait des centaines de fois pour la même chose alors que je lui avais assuré le même nombre de fois que tout allait bien. Ce qui, quelque part, nous faisait un certain point commun... Nous étions tous les deux irrécupérables. L'important, c'était de le savoir.

Amusé par son idée, ma seule réaction fut de lui donner une petite tape légère et sans force sur le front à l'aide de mon pouce et de mon index, chose que je faisais bien trop souvent avec elle, et ce geste était devenu une sorte de signal qui avait une multitude de significations et pourtant toutes ressemblantes. Ne sois pas idiote. Tu connais déjà mes sentiments envers toi.

« Je doute que ça l'arrête. »

Son frère pouvait devenir une vraie furie et je ne voulais pas en être à la fois le témoin et la victime. Il aurait même été capable de me faire passer un Serment Inviolable pour que je n'ose pas blesser sa soeur de n'importe quelle façon. Ce que je ne souhaitais bien évidemment pas, mais avant ce fameux bal d'il y a deux mois, il n'en semblait pas si convaincu.

Puis vint une question qui semblait presque piège pour moi. En temps normal, j'aurais répondu sans hésiter. Non. Je n'avais jamais trouvé un quelconque intérêt à cette fête qui était pourtant un jour tout à fait normal toutes mes années précédentes. Et pourtant... je me trouvais là aujourd'hui, avec elle, parcourant une forêt pour une balade soi-disant romantique, mais qui avait fini par mal tourner à un moment avant de revenir tout doucement une insouciante et innocente sortie. Ce fut pourquoi j'hésitais. Et j'avais toujours cru comprendre qu'il ne fallait pas être forcément franc mais toujours dire quelque chose qui pourrait faire plaisir à sa moitié. Un autre concept que j'avais du mal à assimiler...

Mais avec Suk Hee, tout était bien différent. Pourquoi ? Je n'avais pas encore trouvé de réponses à cette question, comme à beaucoup de questions qui la concernait. Et au fur et à mesure, je commençais à la connaître et je savais interpréter chacun de ses gestes, chacune de ses paroles, chacun de ses regards et ses intonations de voix et... C'était peut-être un comportement un peu effrayant que j'avais là... Mais comment vous arrêter d'être observateur lorsque c'est ce que vous faisiez toute votre vie ?

« Pourquoi cette question ? »

Le son de ma voix avait baissé, devenu plus doux. L'adrénaline maintenant passée, je me sentais plus détendu et je murmurai presque, appréciant le son de sa respiration. Elle se redressa et je plantai mon regard dans le sien, jouant avec le bout de ses cheveux. Je connaissais ce regard à présent et je savais que son humeur joueuse allait la pousser à me taquiner du mieux qu'elle pouvait. J'eus un léger sourire à cette idée. Si elle croyait pouvoir s'en sortir...

« Je ne sais pas à quoi tu penses... mais n'y pense même pas. »

Je me redressai à mon tour sur mes deux jambes et sans lui laisser le temps de réagir, je la soulevai sans peine. Un bras contre ses omoplates, l'autre sous ses genoux, je fis semblant de lâcher prise pendant une fraction de seconde, avant de la rattraper au dernier moment. J'entendais déjà ses cris de protestation (et éventuellement quelques coups sur ma poitrine pour bien montrer sa désapprobation....) Etant également d'humeur joueuse - ce qui était rare, elle le savait sûrement ! - je déposai un léger baiser sur son front.

« Donne-moi une bonne raison de ne pas te lâcher. »

Notez que j'avais bien évité sa question. La vérité, c'était que je ne savais pas quoi répondre.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Mer 31 Juil - 14:10

Jae Hwan me répète mille et une fois que ce n’est rien, c’est à dire tout autant que je me suis excusé ! Et j’ai fini par sourire et me lovant contre lui ! Je l’ai même entendu soupirer, juste avant de me poker sur le front ! J’ai voulu le lui rendre, mais il ne s’est pas laissé faire ! Et de toute façon, l’envie n’y était pas, je me suis contenté d’un baiser sur sa joue ~

J’ai tenté de le rassurer concernant mon frère, mais il avait raison, ça n’allait pas l’arrêter, pourtant, j’étais là quand même, c’était hors de question que les deux hommes que j’aime le plus au monde ne puissent ni s’entendre ni se tolérer, non, je refusais totalement cette situation, encore que les choses allaient bien mieux ces derniers temps ! Ouf ! Je me suis mordu la lèvre avant de demander si cette fête lui plaisait. Il m’a demandé pourquoi et je n’ai pas pu répondre en raison de son soudain... intérêt à me chatouiller un peu en faisant semblant de me faire tomber ! Oh quelle force ! Je ris tellement que j’ai du mal à lui répondre ! Je l’avais juste regardé d’un certain air malicieux pour réclamer un baiser, mais on dirait qu’il était d’humeur à penser autre chose, bien, alors, pourquoi ne pas le lui faire croire ? ~

Je souris et enlace son cou pour venir l’embrasser du bout des lèvres. J’aime tellement son sourire, je suis vraiment étonnée qu’il ait changé si rapidement ! En une fraction de seconde ! Ou presque... mais c’est vraiment une bonne surprise alors je profite du moment ~
    hm ~ je te ferais de bons gâteaux ? Je sais te faire rire ! Ah ! ça, c’est important !
J’ai jugé bon de ne pas parler des menaces que mon frère mettrait à exécution, c’est sur que ce peut-être un bon motif, mais il n’a pas lieu d’être ! Du coup, j’évite, et de toute façon je n’ai pas envie de briser l’instant, c’est tellement magique ! Je viens l’embrasser encore, j’essaye aussi de me débattre, car je ne l’ai pas fait au début, de quoi le faire se poser des questions ~

Finalement, je me serre contre lui et... je me rends compte qu’il n’a pas répondu à ma question ! Je le regarde en plissant mes yeux rieurs et en lui donnant une petite tape sur le torse, alors c’était le but de sa manœuvre ? Quel petit malin ! Ce n’est vraiment pas juste ça !
    Ne crois pas t’en tirer comme ça Jung Jae Hwan ! Tu n’as pas répondu à ma question ~, mais je vais te dire pourquoi je l’ai posé, oui. C’est juste parce que même si ça n’a pas vraiment eu de signification jusqu’à aujourd’hui pour moi... et bien, je suis quand même contente de passer ce jour avec toi et de cette façon, il n’y a pas d’autre signification !
Peut-être que je lui ai fait peur, comme toutes ces filles qui posent la question et leurs copains qui n’osent pas répondre en réalité, ou disent des mensonges pour ne pas passer dans le rouge. Ça me fait sourire, car je ne suis pas comme ça, enfin, ça dépend pour quoi ! C’est sur que je suis une grosse jalouse et s’il dit qu’une robe est mignonne sur une fille, je ne vais pas aimer et me mettre à demander si la mienne l’est aussi... comme une petite enfant ! Mais bon, pour ce qui est du reste je ne suis pas bien difficile, je pense.

J’essaye de le chatouiller, d’une main cela dit pour être sûr de pouvoir m’accrocher à lui en cas de chute ! Puis j’essaye aussi de le tenter en l’embrassant dans le cou, je ne sais même pas pourquoi je suis aussi euphorique, bon, ça ne change pas de mes habitues, mais c’est vrai que là... je suis un peu plus contente, surement parce que tout va bien, qu’il sourit comme il ne l’a presque jamais fait et parce que j’aime être dans ses bras... alors je tente ? Qui m’en voudra d’essayer de lui faire perdre la tête ? Après tout, il est mon petit ami ~
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Sam 3 Aoû - 0:25

L'instant présent semblait presque irréel. Il y a quelques années encore, je ne me voyais pas du tout comme ceci. Non, l'image qui me venait à l'esprit, c'était encore un jeune adulte, réussissant ses études avec brio, mais toujours seul, ne faisant rien pour "arranger" sa condition de solitaire et asocial. Car arranger n'était pas vraiment le mot exact. Être sans compagnie n'était absolument pas une fatalité à mes yeux. J'étais né comme ça et j'allais finir de la même et exacte façon, il n'y avait rien de compliqué là-dedans. Il n'y avait rien à "arranger"... cependant, il était bien évident que ma vision des choses avait quelque peu changé au cours de ces dernières semaines et la frêle et frissonnante petite silhouette entre mes bras en était l'une des principales raisons, pour ne pas dire la seule. Dire que Suk Hee seule comptait à mes yeux et que le reste du monde pouvait continuer à vivre sans moi était un schéma un peu réducteur de ma façon de penser mais il n'était, au final, pas si loin de la vérité. Et non, si certains pouvaient trouver cela triste ou pathétique, ce n'était absolument pas mon cas.

La conversation dériva sur un sujet plus sensible, celui de son frère, comme pour nous rappeler que si notre dispute qui était encore bien récente dans nos mémoires mais seulement comme un mauvais souvenir, duquel nous pourrions nous moquer dans le futur si ce dernier ne nous aurait pas séparés, était un moyen de nous rappeler ce qui m'attendait si une prochaine querelle plus violente et envenimée pourrait être amenée à se produire. J'avais beau résister à n'importe quelle forme de violence morale, je doute pouvoir supporter celle de son frère... et je ne préférais pas imaginer. Non pas que j'avais peur... j'exagérais seulement un peu les choses, ce qui avait le don de faire rire Suk Hee. C'était déjà ça, n'est-ce pas ?

Et pour éviter une question qui restait pour moi sans réponses, je m'étais levé sur mes deux jambes et, faisant ainsi face à son visage plein de questions, je la soulevai dans mes bras, menaçant de la laisser tomber et appuyant mes mots avec une démonstration cependant interrompue.

Je me calmais cependant lorsqu'elle vint lentement entourer ses bras autour de ma nuque, embrassant par la même occasion mes lèvres. Sur le coup, je fermai les yeux, appréciant le geste à sa juste valeur, son rire n'étant plus qu'un écho. Quelques secondes passèrent encore, jusqu'à ce que nous ayons besoin d'air, contraints de nous séparer. Elle en profita pour me donner lesdites bonnes raisons et j'eus un léger sourire.

« Tu es bien la seule. »

Une réponse simple, courte, mais elle en avait maintenant l'habitude et je pense qu'elle avait bien compris le sens de ces mots mis ensembles. Je n'avais pas besoin de lui expliquer, ni de lui dire une seconde fois tout ce que je pensais d'elle et à quel point je lui étais reconnaissant. Se répéter pourrait être ennuyant et surtout agaçant, non ?

Elle se lova contre moi et je la laissai faire, le menton doucement posé sur le sommet de sa tête. Une légère tape sur le torse me fit sortir de ma rêverie et je baissais les yeux vers elle, un air étonné sur le visage. D'ailleurs, je n'avais pu m'empêcher de faire une grimace. Utiliser mon nom et mon prénom en entier était-il un mauvais signe ?

Je l'écoutais attentivement et quelque part, je me sentis soulagé. Je restais encore silencieux un moment, reprenant peu à peu mon sérieux habituel, mais surtout pensif. Je finis par murmurer quelques mots pour briser doucement le silence.

« Je suppose que c'était la même chose pour moi. »

Nous restâmes encore quelques minutes ainsi, alors que le poids de son corps sur mes bras commençait à se faire sentir. Et je fus encore plus surpris lorsque ses mains frôlèrent plusieurs fois avec insistance ma peau, comme pour essayer de me chatouiller, comme auparavant. N'avait-elle pas compris que j'étais tout sauf sensible à ce genre de choses ?

« Tu n'apprends donc jamais ? »

Malgré mon air qui avait repris son sérieux, j'étais encore un peu d'humeur joueuse. Peut-être que passer autant de temps avec la dogsuli avait fait qu'elle avait déteint sur moi... je ne voyais pas d'autres explications. La voyant se débattre, bien que sans grande conviction, je me penchais légèrement en avant, la rapprochant du sol, avant de la lâcher comme je l'avais menacée. Evidemment, je m'étais bien assuré qu'elle ne risquait rien et qu'elle ne pouvait se faire mal, aussi je ne l'avais lâchée que quelques centimètres au-dessus du sol.

« Peut-être que je devrais t'abandonner au milieu de la forêt. »

Sur ces mots, je reculais légèrement, un léger sourire en coin sur les lèvres. Notre petit jeu n'était pas encore fini...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Sam 3 Aoû - 13:45

Nous étions comme, coupés du monde et ça nous faisait du bien, il profite lui aussi de ce moment tendre pour se laisser faire, un peu plus que d’habitude et je finis par oublier ce que je lui avais demandé. Mais pas longtemps cela dit ! Il me dit que je suis bien la seule à arriver à le faire rire, je trouve ça triste quand même, mais bon, je suis certaine qu’avec un peu de temps il s’ouvrira un peu plus, mais bon, je l’aime déjà comme il est et ça permet d’ailleurs à certaine de se dissuader d’approcher, une bonne chose pour moi qui craint qu’il ne trouve mieux parfois ! Je me demande pourquoi je l’ai choisi lui plutôt qu’un autre... non, en fait ça, je le sais, mais pourquoi est-ce qu’il m’a choisi moi en revanche... pourquoi il m’accorde ce privilège de le voir comme ça hm ? Je m’estime heureuse quand même, j’ai énormément de chance ! J’aime Jaehwan depuis tellement longtemps... et puis, ce, parce qu’il est différent il n’y a pas de superflue avec lui, juste l’essentiel et c’est ce qui m’importe ! Il y a un temps pour tout, et parfois même si j’ai du mal à suivre, je sais m’adapter et j’aime qu’il m’apprenne en quelque sorte à le comprendre !

Je fais semblant de me débattre un peu pour lui rappeler ma question et je lui réponds d’ailleurs que pour moi ça signifie quelque chose, mais pas ce que toutes les filles pensent. Il m’étonne en me disant que c’est à peu près pareil pour lui, avant que je ne tente de le chatouiller, je sais qu’il ne craint pas, et il me le fait bien remarquer et je ris de plus belle, car avouer que je profiter de pouvoir l’embêter et être si proche de lui, bien que parfois, un grain de folie me permette de le lui dire, eh bien là, je vais simplement entretenir le suspense.
    Qui sait ? Peut-être que oui, peut-être que non ?
Il me menace de me laisser là et s’enfuit ! Je me mords la lèvre et me relève une fois tombée, ou plutôt déposée au sol, avant de ranger d’un coup de baguette magique notre tente. Je le suis, le course et finalement, je le rattrape, mais je tombe sur lui, plus exactement, et m’éclate de rire.
    Tu me laisserais toute seule sans défense dans cette vilaine forêt ? Même pas vrai d’abord ~ et puis je me vengerais si tu fais ça !
Je souris, me penche sur lui et l’embrasse avant de me redresser, je suis assise sur lui et je me trouve bien, là, même si... j’ai l’impression d’avoir chaud alors qu’on est tombés dans la neige ! Nous sommes bien couverts cela dit ! Mais bon. Je l’aide à se relever et le sèche grâce à un petit air chaud provenant de ma baguette, lui prenant la main pour regarder où nous sommes, car nous avons pas mal bougé en fin de compte. J’admire vraiment les paysages, il parait moins hostile avec toute cette neige et c’est beaucoup plus rassurant mine de rien, de pouvoir s’y promener sans avoir la boule au ventre de croiser un animal sauvage et qui plus est dangereux, car... de ce monde.
    Tu ne t’es jamais demandé pourquoi les animaux ici sont plus terribles que chez nous ? Je me pose souvent la question sans trouver de réponse, j’aimerais bien étudier la préhistoire chez les sorciers, ça me donnerait peut-être des explications ? Et toi, tu n’as pas envie de savoir parfois ce qui fait que certains êtres sont sorciers et d’autres non ? En tant que futur médecin hm ?
Je pose beaucoup de questions, mais c’est dans ma nature après tout et Jae Hwan ne s’en est jamais plaint. Je souris d’ailleurs, il a les mains froides, mais j’adore ça, car généralement je peux les réchauffer avec les miennes, surtout si elles sont enveloppées dans des mitaines ! C’est stupide, mais j’aime sentir ma main dans la sienne, ne serait-ce que parce qu’il est là, avec moi, parce que c’est rassurant, et parce qu’il est vraiment le seul à pouvoir prétendre me tenir la main comme ça, hormis mon frère bien sûr. Je suis assez tactile pourtant, mais c’est un geste à part, qui doit être partagé avec quelqu’un d’important pour moi.

On avance sans savoir par où nous allons, ni même si nous nous enfonçons dans la forêt ou si au contraire les arbres vont voir leur densité devenir moindre pour laisser entrevoir l’école. Ce n’est pas désagréable pour autant, mais je préfère rester ici, pour profiter encore un peu, j’aimerais même inviter Jae Hwan dans ma chambre... mais je ne suis pas sur qu’il accepte ni que ce soit bien vu... peut-être simplement la salle commune des dogsuli ? Ah... à vouloir passer autant de temps avec lui, je vais finir par l’étouffer, ou lui faire peur, je préfère attendre avant de lui proposer, ce n’est pas encore très clair dans mon esprit non plus, autant ne pas trop se précipité, même si je suis terriblement contente de nos retrouvailles !
Revenir en haut Aller en bas

Wang Se Jong
sous directeur - le grand sage
avatar

identity card
parchemins envoyés : 392
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Sam 3 Aoû - 14:24

Une St Valentin exceptionnelle
Qui est mon âme soeur ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Quel soulagement vous devez sans doute ressentir à l’idée que la créature magique que vous avez du affronter n’est plus dans les parages. Désormais à des kilomètres de cette dernière, vos pas vous ont permis de pénétrer plus intimement dans les lieux, le découvrir afin de vous abreuver des merveilles qu’elle vous offre tout simplement. Seulement sans même vous en rendre compte, les minutes, les heures s’écoulent sans que vous puissiez découvrir quoique ce soit de réellement extraordinaire, qui pourrait totalement bouleverser le cours de votre journée. C’est alors qu’un élément incongru attire votre attention. Tandis que la neige recouvre le paysage qui vous entoure, vous apercevez une étendue au loin, entièrement verte et luxuriante, comme si le climat là bas se trouvait en totale inéquation avec celle du lieu. Intrigués, vos pas motivés par l’inconnu se mêlant à cette impatience qui vous guide vers cette destination, vous découvrez quelque chose qui va au-delà de vos espérances.

Comme coupé du monde, c’est une pleine luxuriante et verdoyante qui se trouve sous vos yeux. Contrairement au climat glacial, hivernal qui fut votre compagnon de route, vous découvrez en ces lieux, une température estivale, si douce que vous êtes dans l’obligation de retirer votre écharpe, peut être même votre manteau. Votre regard se perdant sur cet univers ô magique et surprenant, c’est ainsi que vous prenez conscience qu’au sein de cet espace, se trouve une lanterne de marbre d’où semble s’extirper de le son d’un écoulement d’eau. Curieux, vous vous avancer vers cette dernière, découvrant à ces pieds, un petit bassin où une eau cristalline s’écoule doucement, vous donnant l’occasion d’y voir refléter votre visage.

Seulement au lieu de votre reflet, c’est sans aucun doute avec surprise que votre regard remarque qu’il s’agit d’une autre personne qui tout comme vous, vous contemple. Cette personne, elle est intimement rattachée à vous, elle est votre âme sœur, celle sans qui votre vie n’aurait pas de sens. Peut être avez-vous déjà entendu parler de cette légende et dans ce cas, vous avez pleinement conscience que vous avez découvert ce lieu magique ? Si ce n’est pas le cas, sans doute que cette découverte vous tourmentera énormément mais peut être qu’autant qu’elle restera qu’une illusion pour vous ? Qu’importe ce que ce lieu vous inspirera, il est sur et certain, qu’elle restera à jamais gravé dans votre mémoire…

Hors Jeu


Comme vous pouvez le voir, vous êtes arrivés au bout de l’aventure, a vous de décider quelle est la personne que votre personnage découvrira dans le reflet de lui-même. La fin du RP dirigé se termine avec ce post, il vous ait bien entendu possible de poursuivre le sujet autant que vous le souhaitait afin de profiter pleinement de ce contexte. Merci dans tous les cas, d’avoir joué le jeu jusqu’au bout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Mer 14 Aoû - 21:51

Etonnamment, ma "bonne humeur", si on pouvait appeler mon manque de sérieux pourtant si inhabituel ainsi, ne disparaissait pas au fur et à mesure que notre petit jeu où nous nous cherchions l'un l'autre continuait. Un petit jeu enfantin, qui n'était plus de notre âge où nous étions supposés de se comporter comme de véritables adultes, mais au moment présent, nous ne faisions rien pour le prouver. J'avais l'impression de retrouver un esprit d'enfant, que j'avais trop vite perdu malgré moi. Je ne savais pas trop comment me comporter non plus et comment je devais le prendre... Devais-je être heureux de comprendre ce que j'aurais du vivre plus jeune ou était-ce le contraire ? Je ne savais pas trop. Comme d'habitude, je me posais beaucoup de questions auxquelles je n'avais les réponses. Ceci dit, regarder Suk Hee était amplement suffisant pour me guider, même aveugle.

Je jouais avec elle, la laissant doucement tomber au sol, tandis qu'elle protestait vivement. Je souris ; je finissais par bien la connaître à présent ! Je reculai de quelques pas, m'éloignant à reculons vers la sortie de notre tente. Déjà, je sentais quelques courants d'airs froids... ce n'était peut-être pas une bonne idée... mais à peine l'avais-je menacée de l'abandonner là, au beau milieu de cette forêt alors que nous ne savions même pas où nous étions - chose que je ne ferrai jamais bien entendu -, elle se leva et d'un coup de baguette, fit disparaître d'elle-même la tente. Notre petite pause était donc bel et bien terminée... et effectivement, c'était sport ! Je me vis obligé de courir, entre les arbres, fuyant une furie aux cheveux longs et tellement petite par rapport à moi... Contre moi, elle ne pouvait pas grand-chose physiquement... mais aussi romantique et niais que cela pouvait paraître, son rire était presque comme une arme contre moi.

Notre course finit par s'arrêter, toujours au milieu de cette forêt. Où étions-nous ? Je ne savais pas. Etait-ce important ? Peut-être pas. Encore une fois, elle tomba sur moi... ce qui finissait par devenir une habitude chez elle. Je sentais la neige s'infiltrer à travers mes vêtements par mon cou - comme si je n'avais pas déjà assez froid ! - mais je ne bougeai pas pour autant. A la place, je levai les yeux au ciel, mimant un air agacé lorsqu'elle m'annonçait déjà ses vengeances.

« J'aimerais bien voir ça... et tu sais que j'en suis capable. »

Ce qui était évidemment faux... mais j'étais bon menteur, n'est-ce pas ?

Elle en profita pour me voler un baiser, et je me laissai faire, légèrement surpris, sachant bien qu'au fond, je ne m'habituerai jamais à ses élans et ses contacts physiques si soudains... Dire que je n'avais presque touché personne depuis plusieurs années... Il y avait de quoi être étonné avec elle ! Mais étonnamment, ça ne me dérangeait pas plus que ça. Elle s'assit sur moi et j'en profitai pour reprendre mon souffle. Je pouvais aisément la faire tomber dans la neige fine et blanchâtre à côté de nous ainsi, mais nous avions déjà assez froid comme ça. Nous nous relevions finalement. J'enlevai la poudre neigeuse de mes cheveux, la remerciant silencieusement de son sort de séchage.

Elle reprit la parole, elle qui avait l'art de faire la conversation pour deux. Je préférais écouter sa voix plutôt que de l'interrompre, pour dire la vérité. Elle soulevait des questions intéressantes et je hochai légèrement la tête.

« Eventuel futur médecin... »

Je murmurai ces mots de façon à peine audible. Peut-être n'avait-elle pas entendu et au fond, c'était peut-être mieux. Elle n'avait pas à savoir tous les problèmes que je rencontrais avec une partie de ma famille... et ce n'était pas le bon jour pour y penser. Plus tard serait le mieux et il fallait que j'en profite... je ne sais pas combien de temps je pourrais rester ici...

Je chassais ces idées de mon esprit, sa main dans la mienne. Nous avancions lentement, sans trop savoir où aller. Dans un mouvement régulier, mon pouce caressait doucement le sien, nous faisant frissonner tous les deux.

La créature que nous avions affrontée était bien loin dans nos souvenirs. J'écartai quelques branches de notre chemin, les maintenant en place et laissant Suk Hee passer devant moi, tel un véritable gentleman aux manières anglaises. Et ce fut une véritable oasis de température que nous rencontrions. Je déboutonnai ma veste vu la soudaine chaleur. Cet endroit semblait totalement coupé du monde. Je me retournai un instant et pourtant, la neige et le froid étaient toujours derrière nous...

Je me laissai alors entraîner vers ce qui semblait être une source au milieu de cette clairière. Suk Hee l'atteint la première et je me posai derrière elle, suivant son regard vers la surface de l'eau. Et nous restâmes longtemps ainsi, perturbés par ce phénomène. Ce n'était pas notre reflet, mais celui d'un autre.

Je brisai doucement le silence, murmurant à nouveau quelques mots.

« Que vois-tu ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Mer 14 Aoû - 22:40

Il sait s’amuser mine de rien et je suis bien contente, je n’avais que très peu assisté à ce genre de scène, mais je ne m’en plains pas, au contraire, je suis chanceuse, personne d’autre ne peut rivaliser avec moi du coup ! Je souris, et il me menace de me laisser toute seule si bien que je plie bagages une fois dehors pour aller lui courir après. Il est beaucoup plus grand et beaucoup plus rapide, mais je ris tellement qu’il n’arrive pas à suivre le chemin ! Enfin, du moins, soit il se laisse faire pour que je l’attrape, soit il a du mal à penser correctement ! En tous les cas, je suis à présent sur lui, à l’embrasser, à lui dire que je me vengerais et lui, il me dit que je sais de quoi il est capable.

    Ah ? ~ tu ferais quoi selon ma vengeance ? Dis moi tout que je te réserve un châtiment adéquat, hm ?

Je souris et l’embrasse encore, mais on ne reste pas longtemps à terre, parce qu’il fait froid et que je n’imagine même pas comment il doit m’en vouloir de l’avoir poussé dans la neige ! Je l’aide à se sécher au moins, pour me rattraper un peu. Puis on continue notre route jusqu’à atterrir dans un endroit assez chaud... ma main dans la sienne me fait frissonner, j’en rougis même, il est vraiment devenu tactile d’un seul coup, ça n’est pas pour me déplaire ~

On avance, il me laisse passer devant en ayant ouvert le passage d’ailleurs et... on se retrouve dans cette sorte de bulle avec un lac au milieu. J’avais lu ça dans les livres de magies, des légendes qui me faisaient rêvé quand j’étais plus jeune. Enfin, encore aujourd’hui remarquez et... encore plus vu que c’est réel apparemment ! Jae Hwan vient se mettre derrière moi alors que je me penche et j’ai la surprise de constater que ce n’est donc pas mon reflet dans l’eau à ma place, mais le sien...

Je prends ma respiration, je n’en crois carrément pas mes yeux, je ne vais pas m’évanouir pour autant, mais... mais presque, je suis vraiment choquée ! Comme quoi, j’ai de bons pressentiments quand même, mais de là à trouver le sorcier avec lequel je vais passer le restant de ma vie, presque d’un seul coup c’est... je m’épate. D'ailleurs, je me retourne vers lui, avec un énorme sourire aux lèvres ~  

Je pense déjà au mariage, aux enfants qu’on aura, qui ressembleront à leur papa et lui comment, il sera quand je porterai ses enfants hm ? Je veux vivre tout ça et je suis tellement heureuse... mais ce n’est pas fini, si pour moi il est mon âme soeur, j’aimerais quand même vérifier que c’est réciproque, même s’il y a de fortes chances que oui, forcément, mais... on ne sait jamais ? Si ce lac montre seulement ce qu’on veut voir ? Je ne sais pas moi, ça peut être possible, tout est possible, j’ai peur... je regarde donc dans l’eau, mais je ne sais pas vraiment, comme mon reflet cache le sien, vu que ce doit être une fille et que... forcément Jae Hwan a un beau gabarit, je me décale légèrement pour le laisser voir le sien, l’embrassant sur la joue, en regardant dans l’eau moi aussi.

    Je crois qu’on est fait l’un pour l’autre ~ je suis tellement heureuse, tu ne sais même pas à quel point je me retiens de sauter partout là ! On sait au moins qu’on ne s’est pas trompé, qu’on ne souffrira pas ~  dis moi Jae Hwan... combien tu veux d’enfants ? ~

Je sais, c’est mal de lui parler directement de ça, mais je suis tout émoustillée et puis même, j’ai le droit c’est mon futur mari ~ au moins qu’on soit d’accord sur le nombre de petits bébés qu’on aura ? Il voudrait une fille ou un garçon ? Le sujet ne devrait pas se poser, disons que lorsque je suis venu apporter des gâteaux... ahm... ça lui est resté et moi aussi, je me suis sentie tellement idiote ! En puis il faut le dire, j’ai eu du mal à m’en remettre, j’ai peur parfois d’imaginer qu’on est ensemble dans un lit... je rougis à vu d’oeil... hm..

Je regarde vers lui, en espérant que lui aussi, que je ne sois pas la seule à être mal à l’aise, j’ai abordé un sujet plus que sensible pour nous deux, mais alors pour lui, c’est surement encore plus que ce que j’imagine ! Je ris quand même, parce que je lui tiens toujours la main.

    On a tout le temps pour en faire ~

J’ai presque failli penser tout haut qu’on peut toujours s’entrainer en attendant, mais ce serait mal interprété et surement mal venu de ma part... hm, ce n’est pas mon genre, mais je suis tellement dans le mouve’ là !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Lun 2 Sep - 21:53

Il faisait froid. Mais genre vraiment. En même temps, quand un certain poids s'amusait à vous enfoncer dans la neige, qui elle-même s'infiltrait vicieusement à travers les moindres ouvertures que laissaient vos vêtements, vous faisant frisonner à la soudaine sensation glacée contre votre peau sans protection, il y avait de quoi avoir froid. Et ledit poids souriait de toutes ses dents - d'un sourire magnifique, certes, et d'ailleurs... ahem, bref, je m'égare quelque peu - et ne comptait pas bouger d'ici. Comme si elle était contente de voir que moi aussi, malgré le fait que j'étais si différent des autres et que rien ne semblait m'atteindre, j'étais comme tout le monde au final. Ce qui n'était pas vraiment faux à vrai dire... mais c'était une autre histoire. J'aurais pu la bouger d'ici sans problème, la laissant tomber dans quelques centimètres de poudreuse blanche qui l'aurait fait regretter de m'être tombé dessus, ce qui semblait devenir une habitude chez elle... mais non. A croire qu'elle me rendait trop gentil.

Et en quelques minutes seulement, c'était comme si nous avions changé de lieu, de temps, d'époque, de climat. Tout était si différent, chaud, vivant, presque bruyant lorsqu'on comparait ce nouveau paysage à celui silencieux et blanc qui, si on se retournait, se trouvait encore bien derrière nous. Pour avoir grandi tel un moldu malgré les protestations de mon père qui n'étaient pourtant pas très vives, la magie m'étonnait de jour en jour. C'était parfois difficile d'admettre que je faisais partie de deux mondes tout à fait différents et j'étais malheureusement obligé de choisir entre les deux. Et le temps sur ce choix m'était compté...

Mais je chassai ces idées sur mon avenir de ma tête. Suk Hee ne me connaissait que trop bien à présent, peut-être trop d'ailleurs. Si je gardais cet air pensif et légèrement soucieux, elle allait forcément s'en rendre compte et commencer une multitude de questions. Mais je ne voulais pas l'inquiéter davantage, elle avait d'autres soucis et il était hors de question que je devienne l'un d'eux. Ce n'était pas très franc de ma part de ne pas lui confesser les problèmes auxquels j'étais confrontés et qui allaient peut-être m'éloigner d'elle pour toujours, mais il m'était vital de la protéger de ce genre de choses. Je suppose que c'est cela que vous appelez "amour" chez vous. C'est plus ou moins l'idée.

Et la magie m'étonnait toujours. L'avais-je déjà dit ? Peut-être. La surface plate et pourtant agitée de quelques remous de l'eau n'était pas ordinaire, j'en étais sûr. Et tandis que j'observais mon reflet plus qu'étrange sur tous les points, un léger baiser sur ma joue me fit sortir de mes pensées. Je baissai les yeux et tombai nez à nez avec une Suk Hee presque sautillante, heureuse comme je ne l'avais jamais vue. L'étonnement était sûrement passé sur mon visage et encore une fois, je n'avais pas su comment réagir de façon adéquate. Je levai les yeux au ciel ; comme si elle se retenait de sauter partout... elle trépignait sur place, littéralement. Je n'exagère même pas ! Et je ne lui avais même pas dit ce que j'avais vu dans mon propre reflet ! Enfin... cette information allait rester secrète...

Et elle posa une question, mais pas n'importe laquelle.

J'ouvris de grands yeux. Si j'avais été en train de boire quelque chose, vous pouvez être sûr que je me serai étouffé. Je sentais déjà le rouge me monter aux joues et je détournai le regard de son visage, essayant vainement de cacher le fait que OUI, je rougissais avec l'une de mes mains. Pitié, sauvez-moi...

« Je... Je... c'est pas... tu ne crois pas que c'est pas un peu tôt ? »

Et en plus de cela, je bégayais. Maudite sois-tu, Song Suk Hee, la seule personne au monde qui ait réussi à me faire rougir et à me faire bégayer en l'espace de quelques secondes à peine. Je me raclai la gorge dans une vaine tentative de retrouver un air décent et normal. Elle en profita pour m'assurer d'un air malicieux que nous avions tout notre temps pour y penser et je sus que le mal était fait. J'avais une certaine envie de creuser un trou assez profond et m'y enterrer pour l'éternité de honte.

« Evidemment, on a le temps. »

Soupir. Woooh, on se calme, Jae Hwan, tout va bien, c'est pas comme si elle t'avait proposé de fonder une famille ici, maintenant, à votre âge. Maintenant que mon visage avait repris des couleurs un peu plus pâles et tout à fait normales, du moins je l'espérai, je m'approchai soudainement et brusquement d'elle, l'attirant à moi et la serrant dans mes bras, une main contre l'arrière de sa tête.

« Je te déteste, tu le sais ? »

Je n'avais l'air convaincant, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Mar 3 Sep - 21:18

Jae Hwan a l’air tellement calme à côté de moi, il ne m’a toujours pas dit ce que lui voyait, mais j’imagine que si je le vois lui, c’est qu’il me voit moi, on ne peut pas avoir une âme soeur différente, si ? Je m’inquiète un peu, mais au final, je préfère ne pas y réfléchir, lui sautant presque dessus pour l’embrasser et lui demander s’il voulait des enfants, chose à laquelle il ne répondit pas. Je me suis tournée doucement, le rouge aux joues pour constater que lui aussi, pire que moi-même et j’en ris en essayant de le rassurer, ce qui lui fit reprendre quelques minutes après une couleur normale.

Il me tire contre lui, et j’enroule mes bras autour de son cou pour me mettre ensuite sur la pointe des pieds et l’embrasser, assez troublée quand même de cette initiative, mais il ne faut pas qu’il m’habitue à ce genre d’attentions soudaines, je vais vite devenir accro, moi ! ~
    Ah ~ tu es tellement convainquant, moi aussi je te déteste autant que tu m’aimes, hm ?
Je ris légèrement avant de m’approcher et de venir lui susurrer à l’oreille quelques mots qui ne le laisseront pas indifférent, un câlin dont il se souviendra, à coup sûr, toute sa vie ! Enfin, du moins, c’est ce que j’espère, même si nous y passerons forcément et que ce sera vite oublié, ce lac, je ne l’oublierais pas.
    Mais... tu sais, on peut toujours... s’entrainer... histoire de... ne pas se louper ~
J’avais finalement craqué pour le lui dire, sans le lâcher pour le plaisir de le voir se mettre à rougir et à reculer, mes bras n’étaient pas fortement noués autour de lui, histoire qu’il puisse bouger s’il le souhaite, vu que je m’approchais dangereusement de lui, tirant doucement sur son pull pour que nous corps soient l’un contre l’autre. D’ordinaire, pour ce que j’ai vu des autres couples, c’est souvent le garçon qui fait peur à la fille, c’est étonnant que ce soit l’inverse, dans notre cas, bien qu’en fait, à tout moment il soit capable de renverser la situation en sa faveur, il suffirait qu’il joue le jeu, que je n’y verrais que du feu, ou bien... même si je le voyais, j’en serais toute choquée qu’il essaie ! Je me mords la lèvre et m’approche pour réclamer un baiser, mes mains sur ses hanches, sur son jean, histoire de l’inquiéter un peu. [list]•Là... tout de suite...il n’y a personne, ça tombe bien, hm ? Pas vrai ? ~ [/teal]Je n’arrive pas à croire que c’est moi qui suis en train de dire ça, j’ai terriblement honte, mais je me contrôle du mieux que je peux pour ne pas craquer et rire en partant en courant, du fait que je me sente vraiment mal à l’aise ! Ah, vraiment, je suis irrécupérable, qu’est-ce que je ne ferais pas pour mettre mon petit ami dans l’embarras ? Oh, mais j’y pense, je peux lui faire du chantage, non ?
    Sinon ~  tu peux toujours me dire ce que tu as vu comme reflet han ? Mais si tu ne peux pas alors je devrais te faire des bébés dans l’heure ~
Généralement, les garçons ne sont pas contre, Jae Hwan est un grand pudique... surtout depuis que je l’avais vu nu, j’y pense... je l’ai vraiment vu dans cet état... ahm, ce serait mal de jouer sur cet élément pour le faire rougir encore un peu, mais au moins, j’ai une arme secrète ! Je viens déposer un baiser sur sa joue, dégringolant doucement vers son cou, avant de jeter un oeil, voir s’il tient le coup. Je me mords la lèvre et lui souris en glissant mes doigts qui étaient sur son jean, juste un peu sous son haut, de quoi lui donner quelques frissons supplémentaires en tentant de réprimer les miens. Vraiment, je dois être folle, je me fais du mal à vouloir tant que ça le mettre dans tous ses états, mais en même temps, j’y prends plaisir, ne serait-ce que parce qu’il ne dit pas trop non et que j’aime énormément le réconfort que ça m’apporte d’être jolie et d’avoir ce pouvoir-là sur lui. Il m’aime vraiment au point de lutter et je ne peux que l’aimer d’autant plus !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Dim 29 Sep - 18:52

Voir Suk Hee aussi avenante, je n'y étais vraiment pas habitué (et ne dites pas que je n'étais habitué à rien) et je savais à peine comment j'étais censé réagir. Je doute que paniquer intérieurement tout en essayant de garder un visage tout à fait calme - avec des nuances de rouge, certes, mais tout de même calme, du moins en apparence - vainement caché derrière une main était une bonne façon de réagir. Surtout qu'à présent, même si le temps que nous avions passé ensemble pouvait paraître à la fois court et comme une éternité, la jeune fille n'avait presque aucun mal à déchiffrer ce que je pensais, ne serait-ce qu'en me regardant quelques secondes à peine. Cela avait ses bons comme ses mauvais côtés. Il y avait des choses qu'elle ne devait pas savoir à tout prix, comme ce que je vivais en ce moment. En revanche, ce qui me passait par la tête à ce moment précis... elle devait bien le savoir. Et à en voir son regard malicieux, sûr de lui, mais ses sourires radieux cachaient bien le fait qu'elle était tout aussi rouge de honte que moi. C'était presque drôle de nous voir nous comporter comme de véritables adolescents que nous n'étions plus, mais après tout... peut-être que je devais jouer le jeu moi aussi, et voir jusqu'où nous pourrions aller ? Lequel de nous deux atteindrait ses limites dans ce domaine le premier ? Inconsciemment, ce petit jeu qu'elle avait commencé seule, peut-être dans une tentative de me voir plus affolé qu'à mon habitude, devenait un véritable duel entre nous deux.

Je l'avais attirée contre moi, lui assurant que je la détestais de façon parfaitement convaincante. Ironiquement bien évidemment. Nous aurions pu rester dans cette position un peu plus longtemps et je me surpris même à vouloir rester ainsi. Déjà, des pensées négatives reprenaient le dessus, comme si c'était la toute dernière fois que j'allais la tenir contre moi de cette façon, la dernière fois que nous allions nous retrouver seuls ainsi, n'ayant que l'autre pour seule compagnie pourtant parfaite à nos yeux. Penser à autre chose qu'à ce moment fatidique où, peut-être, j'allais être obligé de quitter l'endroit que je considérais enfin comme une maison, alors que je venais enfin de trouver une raison d'y rester, qui était Suk Hee elle-même... il était difficile de ne pas y penser.

Peu à peu, ce qui nous rendait mal-à-l'aise devient plus qu'un jeu. Ses doigts ne s'arrêtaient pas, frôlant mes jambes, puis la peau sous ma chemise. Je frissonnai à ce contact, tandis qu'elle s'attaquait au même moment à mon cou. Pendant un moment, je ne fis rien, lui laissant l'illusion qu'elle avait le dessus. Puis ce fut un changement radical dans mon comportement. L'une de mes mains se posa sur sa taille, l'autre descendit le long de son cou, se frayant un chemin entre les couches de tissus le long de sa nuque. Au creux de son oreille, je murmurai quelques mots. Si elle allait dans ce sens... elle n'allait pas savoir ce que j'avais vu dans mon propre reflet de sitôt.

« Je garde ça pour moi. »

Je pouvais presque la sentir frustrée de ne pas savoir. Mais je me sentais d'humeur joueuse et quelque part, j'étais curieux de voir jusqu'où elle pouvait aller. Allait-elle tenter ce qu'elle me menaçait de faire, bien que je savais qu'elle plaisantait ? Plusieurs fois, mes lèvres effleurèrent doucement la peau de son cou, telle une vile tentation.

« Tu serais vraiment prête à aller aussi loin seulement pour savoir ? »

Ne me tente pas, Suk Hee.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Lun 7 Oct - 21:12

Il est d’humeur joueuse, je le vois bien. Il a décidé de ne rien me dire et ça me frustre au point que je me mette à l’enquiquiner. Bon, je finis aussi rouge que lui, forcément, et ça nous fait rire, mais je suis bien comme ça. Je l’embrasse, pour tenter de me calmer. Mais j’ai un coup de chaud à la place, alors je profite d’autant plus pour le charrier et lui dire qu’il pourrait me révéler cette information précieuse que j’attends ~ Je me mords la lèvre et le tente.

Lui, de son côté reste de marbre, mais pas pour longtemps, il finit par m’attraper par les hanches pour passes l’une d’entre elles contre ma nuque et s’amuser à dévaler mon dos, de quoi m’arracher un frisson violent. Ma lèvre toujours entre mes dents, j’hésite à lui répondre, puis finalement je m’approche et d’un baiser tente de le dissuader de penser à autre chose. J’essaye de lui faire croire que oui, je pourrais aller loin, mais est-ce qu’il va vraiment le croire, hm ? Il me connait si bien ~ en même temps, moi non plus je ne sais pas où sont mes limites alors, sans doute qu’il pourra hésiter sur mes intentions.
    Peut-être bien que oui, peut-être bien que non ~
Dis-je contre ses lèvres. Je les lui mordille d’ailleurs et profite que mes mains soient dans son dos pour caresser toute parcelle qui s’offre à moi et que je peux dévoiler du bout de mes doigts. D’ailleurs, il est bouillant, lui qui est si froid d’ordinaire, c’est un signe n’est-ce pas ? Il est aussi chaud que moi et c’est plus difficilement contrôlable du coup. je déglutis et lui laisse toute la place sur mon cou sans pour autant renoncer. Je plisse les yeux, tout sourire. J’aime énormément les chatouilles que cela me fait et surtout le savoir si proche de moi, d’un seul coup.

Je pense qu’en réalité je n’ai peut-être pas besoin d’en savoir plus concernant le reflet qu’il a vu, mais j’aimerais tellement qu’il confirme. Je ris légèrement et m’accroche un peu plus, maladroite, timide, mais je ne me démonte pas pour autant ! C’est fou ce qu’il fait chaud, vraiment, j’ai presque envie d’enlever ma chemise pour me balader en tricot ! On va cependant éviter, je suis déjà en train de frôler la crise cardiaque et lui aussi à en juger par ce que je ressens là, tout contre moi !

Je m’éloigne juste assez pour déposer mes lèvres sur le bout de son nez et lui sourire de toutes mes dents. On doit être aussi rouge l’un que l’autre, j’ai presque envie de me baigner, tout de suite, pour me rafraichir, mais bientôt nous devrons reprendre notre chemin et affronter la neige, ça compensera.
    Wouh ~ il ne faudrait pas que tu m’habitues à ça trop souvent, je risque de fondre comme neige au soleil moi !
J’hésite à m’éloigner d’un seul coup ou bien à profiter encore un peu. La première solution ne serait pas correcte, il vaudrait mieux faire redescendre la température petit à petit, ce sera moins frustrant, après, il peut toujours décider d’opter pour cette solution là... plus radicale, mais qu’importe, je ne le lâche pas pour l’instant. Je me contente d’un câlin et d’un doux « je t’aime » que je lui glisse à l’oreille.
    Peu importe en vérité ce que tu as vu, ça n’a pas d’importance, moi je sais ce que j’ai vu et je sais que je n’ai pas besoin de plus comme raison.
En même temps, je n’imagine pas ma vie autrement, et de toute façon, qu’importe ce qui pourra arriver, je serais toujours à ses côtés, je l’aime tellement. Je doute aussi que Jae Hwan soit du genre à tromper son monde, bien au contraire il est presque transparent quand il s’agit de ses émotions, tout ce qui le fait sourire est réellement bon pour lui, tout ce qui ne le touche pas n’est qu’indifférence et tout ce qui le contrarie le préoccupe au point que personne, si ce n’est moi peut-être, puisse deviner qu’il est dans cet état. Un énième baiser volé, je le tire par le bras, récupère nos affaires. J’ai la sensation que cette journée merveilleuse va prendre fin bientôt, mais pour autant, je me promets qu’il y en aura d’autres aussi, belles.
    J’ai très envie de rester avec toi ~ mais bientôt tu vas devoir me raccompagner. Demain, on se voit, ne ?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Event : La saint valentin.
» Event#4 : St Valentin 2015
» Event #4 - Saint Valentin
» [Event] La Saint Valentin
» [Event] Saint Valentin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sinseonghan Jolyu - Académie de magie pour jeunes sorciers :: San Jinju-si :: Chemins forestiers :: Intrigue 03 : Une St Valentin exceptionnelle-