Règlement
Bottin des avatars
Le monde magique
Contexte
Sinseonghan Jolyu
Postes disponibles
Gisteol Hyeon
Spellbook du parfait sorcier
F.A.Q
Le monde moldu
Jinju
F.A.Q
Nos top-sites



L'aventure de Sinseonghan Jolyu est finie !!
Après 2 années de bons et loyaux services, le forum ferme,
mais pour mieux renaitre !!!
En effet, pour partir sur de nouvelles bases, nous vous invitons chaleureusement
à nous rejoindre sur The Phoenix's Song ! On espère pouvoir vous retrouver là bas !

Partagez | 
 

 Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Wang Se Jong
sous directeur - le grand sage
avatar

identity card
parchemins envoyés : 392
MessageSujet: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Sam 9 Fév - 16:37

Une St Valentin exceptionnelle
Chemins forestiers à la frontière monde sorcier/moldu
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les chemins forestiers à la frontière des deux mondes sont résolument l'un des endroits les plus isolés du monde magique comme moldu. Comme si les deux mondes s'accordaient parfaitement pour ne point investir ces terres neutres, c'est des hectares de forêt qui les séparent, secrètement protégés par une barrière magique qui permet à aucun être dépourvu de magique de pénétrer dans ces lieux.

Ainsi, il est vrai que c'est résolument le cadre idéal pour découvrir les créatures magiques, qui se sont repliées sur cette zone. Loin de toute activité humaine, ces dernières ont créées en ces lieux leur habitat qu'elles protègent de toute attaque extérieure. il est donc très rare de voir des sorciers s'y aventurer et d'autant plus dans les profondeurs de cette dernière...

Seulement pour une raison quelque peu mystérieuse, une légende très populaire hante les esprits des êtres amoureux. Selon cette dernière, au sein de ces verdures, se trouverait une source "introuvable" dans laquelle on aurait la possibilité de découvrir le visage de son âme sœur, la personne a qui notre destin est lié.

Les sorciers les plus sages ne manquent nullement d'avertir la jeune génération des dangers qui entourent cette partie de leur monde, ainsi que des nombreuses disparitions qu'ils ont dû dénombrer au cours des derniers siècles mais même à l'heure actuelle, il n'est pas rare que des dizaines de couples viennent se perdre dans les méandres de cette forêt pour une soirée unique.

Une St Valentin exceptionnelle
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quelle curieuse légende que celle de " yeonghon-ui banlyeoja bom", n'est ce pas ? Sans doute que l'énonciation de cette dernière ne doit pas vous laisser indifférent ou au contraire vous ne semblez point lui accorder la moindre importance, qui sait ? Dans tous les cas, par un fait du hasard ou du désir de la personne tant aimée, vous vous trouvez à l'entrée de cette forêt ô mystérieuse.

Revêtue de son épais manteau de neige blanche immaculée, elle vous invite à la découvrir tandis que l'air frais des lieux vous font redouter la suite de cette journée. Fort heureusement, vous avez tout ce dont vous avez besoin : bonnet, écharpe, manteau, gant et un sac à dos rempli de vivres et d'une tente magique qui vous permettra de retrouver un endroit sec et chaud en moins de dix minutes. Puis, il ne faut pas oublier que vous n'êtes pas seul et qu'une personne peut être "chère" à votre cœur est avec vous.

Qu'importe au fond la raison de votre présence en ces lieux, vous vous êtes préparé à passer la journée ici alors, n'hésitez plus, pénétrer dans ces lieux à la recherche et peut être découverte de créatures que vous n'avez jamais eu l'occasion de rencontrer au cours de votre courte vie.


participants

    • Ahn Myung Dae
    • Wada Aika

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Dim 10 Fév - 1:31

La St-Valentin, fête qu’Aika avait toujours détesté. Pourquoi ? Parce qu’elle n’en avait jamais vu l’utilité. Pourquoi fallait-il une fête, une journée spéciale pour se réunir en couple et passer un bon moment ? N’était-ce pas déjà ce qu’incluait être en couple ? Non vraiment, qui sont les gens qui attendent cette journée pour voir leur bien aimé(e) ? Et encore, c’était bien pour ceux qui étaient en couple, mais ceux et celles qui étaient célibataires, c’étai une journée pour les faire sentir encore plus seuls. Du moins, c’est que la demoiselle avait toujours ressenti les années précédentes. Tous ces couples qui se promenaient main dans la main, qui se souriaient, qui s’offrait des roses, du chocolat et des petits mots doux… il y avait vraiment de quoi maudire les couples en cette journée. Et les années passées, c’était LA journée qui déprimait sans doute le plus Aika. Heureusement, cette année était différente. En fait, c’était la première fois qu’elle n’allait pas passer la St-Valentin seule. Pour une fois peut-être, allait-elle comprendre pourquoi cette fête semblait si aimée des couples. Ce qui l’étonnait le plus par contre, c’était que Myung Dae avait accepté de participer à cet évènement qu’organisait l’école, avec elle. Maintes fois, il lui avait dit qu’il n’aimait pas le romantisme, que ce n’était pas son genre. Alors que là, il avait accepté de fêter cette journée de St-Valentin qui était bourrée de romantisme. Manquait plus qu’il arrive avec un bouquet de rose et voilà qu’Aika se demanderait si on lui avait jeté un sors ou quelque chose.

Quoiqu’il en soit, on lui avait indiqué, tout comme les autres élèves, l’endroit où se rendre. Il s’agissait d’une forêt. Mais avec le temps qu’il faisait, le paysage était vraiment resplendissant comme toujours. La nature avait mit son manteau blanc. Des arbres étaient glacés, tout comme le chemin qui menait à l’intérieur de la forêt. Tandis qu’ailleurs ils étaient recouverts de neige. Bref, une beauté pour les yeux. C’était donc dans son manteau d’hiver, sa tuque, son écharpe et ses bottes qu’elle resta plantée à l’entrée de la forêt. Oui car il manquait le plus important; Myung Dae. Ils s’étaient dit se rejoindre à cet endroit et connaissant Aika, elle risquait de se perdre si elle s’y aventurait toute seule. Elle suivit des yeux des élèves et des couples qui s’y aventurait déjà et c’était plutôt drôle de les voir tous aussi emmitouflés dans leur gros manteau. En effet, malgré ce paysage agréable, le froid ne donnait toutefois pas sa place. C’était désagréable. Du moins le vent empirait la température. Si bien qu’Aika ne pouvait pas rester sur place trop longtemps ou alors le froid allait la congeler.

Environ dix minutes étaient passées avant qu’elle ne voit finalement la tête du Seunije apparaître dans son champ de vision. Encore, elle se demandait comment il faisait pour n’être vêtu que d’un manteau et des bottes. Rah vraiment, elle allait passer pour une grosse frileuse. M’enfin. « Va falloir que tu m’expliques pourquoi toi, anti-romantisme, a accepté de fêter cette fête qu’est la St-Valentin qui en soi, représente ce qu’il y a de plus romantique ? » demanda-t-elle avec grande curiosité, alors qu’elle se retrouva à présent à ses côtés. « Je croyais que t’allais être comme moi et dire que ça sert à rien une fête pour fêter l’amour, alors qu’on le fait très bien tous les jours quand on est en couple. Ne sois pas offusqué, je suis juste… agréablement surprise. » termina-t-elle dans un petit sourire. Puis sans pour autant lui laisser le temps de lui donner une réponse immédiate, la main froide d’Aika s’empara de la main chaude du jeune homme pour ensuite se diriger vers le petit sentier enneigé.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Dim 10 Fév - 18:42

J’étais simplement vêtu d’un manteau et de bonnes bottes. Il ne m’en fallait pas plus pour me sentir à l’aise. Et quand j’ai vu Aika dans un épais manteau, qui plus est ornée de gants, écharpe et bonnet, je n’ai pas pu m’empêcher de rire en m’approchant, calmant mon léger fou rire. Les femmes étaient toujours plus frileuses, c’était assez connu, mais je ne me l’étais pas imaginé à ce point. C’est un réel plaisir de la découvrir ainsi vêtu, elle perdait presque tout son charme, néanmoins elle en restait adorable. Mais son air agacé me dissuada de le lui dire.

Ainsi, elle me gratifia d’un baiser en prenant ma main, me demandant pourquoi j’avais accepté cette sortie. C’était évident, n’est-il pas ? Je la regardais en arquant mes sourcils, croyait-elle que j’avais changé ? Les mots « agréablement surprise » me firent tressaillir et grimacer. Oui, c’était évident qu’elle le croyait, mais de ma personnalité, si j’acceptais, non, si je tolérais notre relation, cela ne voulait pas dire pour autant que je changerais du tout au tout, elle devait s’en douter et quitte à briser ses jolis rêves, je devais le lui dire... que je ne vivrais jamais dans ce monde sucré peuplé de créatures douces et pelucheuses... impossibles.
    _Et bien, ma chère... c’était la seule occasion que j’eusse de pouvoir mettre un pied dans la forêt sans risquer qu’un préfet, un professeur ou tout autre représentant de la direction, ne me tombe dessus et ne me colle. Il n’y a aucune autre raison, que croyais-tu ?
Elle l’avait dit elle-même, elle n’aimait pas ce genre de fête et très honnêtement j’en étais soulagé. Mais je savais les femmes difficiles et je m’attendais à des représailles. J’avais tout de même plus d’un tour dans mon sac... je n’étais pas venu les mains vides, mais disons simplement que le strict minimum s’imposait à moi... car, j’étais sincèrement contre ces fêtes... contrairement à Aika, qui devait espérer un cadeau... au moins.

C’est fou ce qu’elle prenait d’initiative depuis cette fameuse nuit et le fait qu’elle pense pouvoir me dominer m’agaçait si profondément que j’en perdais presque ma sympathie. Heureusement, mon coeur, aussi glacé fût-il, n’était pas mort pour autant... c’était la seule chose qui sans doute, nous sauvé : le peu de sentiment dont je faisais preuve.
    _Avançons, puisque mademoiselle qui dit ne pas aimer ces fêtes est si pressée. Par où allons-nous ?
Je me moquais déjà, car je connaissais le don légendaire d’Aika, celui qui consistait à se trouver où il y a un danger imminent et ça tombait bien, j’espérais presque que ce soit le cas pour pouvoir me défouler un peu, car ces derniers temps, la demoiselle avait été particulièrement insupportable, ou était-ce moi qui commençais tout simplement à retrouver mes habitudes ? Nos petites guéguerres me manquaient sans doute... c’était fort possible, j’étais plus un homme d’action et de parole qu’un romantique dans l’âme. Pour moi, les pantoufles, le canapé et se tenir la main tout en regardant les flocons de neige tomber en se souvenant de notre jeunesse envolée... c’était une perte de temps... c’était inconcevable, je n’étais décidément pas fait pour cela et je me demandais comment remédier au problème, car c’était ce qui m’attendait très certainement en menant une vie de couple. Ou bien nous en serions un atypique ? Je l’espérais...

La neige recommençait à tomber et j’observais les souches se couvrir à nouveau de blanc, cachant sans le moindre doute de mystérieuses créatures qui ne risquaient pas d’attaquer si nous les laissions tranquilles. Je frissonne très légèrement, observant cette forêt dont j’avais tant rêvé, car je n’ais jamais eu l’occasion de m’y promener... si ce n’est en défendant le règlement et non pas que je sois trouillard, mais nourrir un peu plus les ragots m’agaçait fortement, mon image de mauvais garçon profondément ancrée dans les esprits n’aidait en rien... et les mauvaises histoires fuseraient. Je m’en fiche, en général. Je m’en contrefiche. Seulement, je ne suis pas seul... et les rumeurs qui courraient sur elle... pour peu que le soir où je m’évade elle ne soit pas chez elle non plus... ah... les risques étaient élevés... c’était agaçant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Mer 13 Fév - 22:57

Malgré le fait qu’elle avait très bien entendu sa réponse, Aika fixa son copain. Elle s’était doutée qu’il n’allait pas lui sortir une réponse comme le désirait vraiment sa pensée. Toutefois, elle ne s’était pas non plus attendue à ça. Il lui disait en gros qu’il était venu dans le simple but de découvrir cette forêt. Et elle là-dedans ? Ça en était vexant. Implicitement, il lui faisait très bien comprendre qu’en fait, il n’avait pas besoin d’elle. Découvrir la forêt… il pouvait très bien le faire lui-même. Vraiment, il y avait des moments comme ceux-là où elle lui dirait tout ce qui lui passe par la tête. Car cela demande un effort très grand pour se contrôler. En plus, elle faisait tant d’effort pour essayer de lui plaire, il trouvait toujours le moyen de la critiquer et de ne pas être satisfait de chaque chose qu’elle faisait ou disait. C’était épuisant, mais probablement plus décevant. Elle ne s’attendait pas à ce qu’il soit comme elle avait déjà désiré que son petit copain ne soit, mais il au moins, il pourrait y avoir certaines choses parfois auxquelles il pourrait faire exception et être un peu plus réceptif. Comme lui donner un peu plus de tendresse et de gentillesse en cette St-Valentin. Bref, c’était à se demander si parfois, il faisait exprès pour la faire réagir ou quoique que ce soit. Après tout, c’est son genre. Ainsi, il lui avait posé une question en retour à laquelle elle s’abstenu de répondre, son sourire s’étant soudainement changé en air quelque peu plus bête. Ouah ! Apparemment, aujourd’hui Aika était moins tolérante face à certaines remarques. Une mauvaise passe ou en avait-elle tout simplement marre ? « Ravie de t’entendre dire que découvrir cette forêt est ton principal motif. Mais…moi là-dedans ? J’y suis pour rien ? » lâcha-t-elle quelque peu vexée.

Lui ayant prit la main, ils s’étaient engagés en direction du sentier enneigé qui les menait à voir le terrain d’arbres. Où allaient-ils exactement ? Elle n’en avait pas la moindre idée. Elle ne connait aucunement les lieux. Toutefois, ce sentier est la seule façon de s’enfoncer dans cette forêt, ce pourquoi elle voulu l’emprunter. C’était décevant tout de même que de se rendre compte qu’en cette journée qui célèbre l’amour, tout ce que le directeur avait prévu c’était… une forêt dans laquelle se promener. Pourquoi ne pas avoir planifié quelque chose de plus excitant ? Comme un défi quelconque auquel les couples devraient rester liés toute la journée ensemble ou quelque chose de plus drôle, plus divertissant. Non, il fallait qu’en cette journée de St-Valentin, comme celle de Noël, il y ait une forêt et qu’ils trouvent eux-mêmes le moyen de se démerder pour passer une belle journée avec celle-ci. Quel manque d’originalité honnêtement ! « Je ne suis pas étonnée de voir qu’on doit encore se coltiner une forêt. Je ne sais pas, le directeur il aurait pu trouver quelque chose d’autre de plus excitant. J’ai beau aimer la nature, il y a tout de même des limites à rendre une journée spéciale par l’entremise d’un champ d’arbre, tu ne trouves pas ? » Au fond, peut-être que lui il adorait ça, se promener dans une forêt. Toutefois, ne lui avait-il pas déjà dit qu’il était plutôt un homme d’action ?

La neige avait recommencé à tomber et elle pouvait sentir certains flocons se poser sur des petits bout de peau qui étaient encore à l’air tandis qu’elle réarrangea son écharpe et sa tuque. Un regard se posa sur Myung Dae pour se rendre compte que contrairement à elle, lui ça ne le dérangeait pas ces flocons. En même temps, c’était reconnu que les filles avaient plutôt tendance à « protéger » leurs cheveux de la neige ou de la pluie afin de garder une apparence soignée, chialant à chaque fois que leur coiffure ne tenait plus ou que leurs cheveux frisaient. Bref, alors qu’ils marchaient, Aika hésitait à lui parler de quelque chose. En fait, depuis un petit moment, une chose perturbait l’esprit de la demoiselle. Seulement, elle ne savait pas quand le lui en parler, ni comment. Et le pire, c’est qu’elle ne voulait pas presser les choses – n’étant pas prête elle-même - ni le presser lui, sauf que tôt ou tard, ils allaient tout de même devoir y passer. Mais la question était : quand ? « Mh, j’aimerais qu’on se parle de quelque chose de sérieux. Mais avant, je voudrais savoir si tu crois que maintenant c’est le bon moment ou si tu préfères que ce soit une autre fois quand on ne sera que toi et moi. Parce que, ce n’est pas pressant non plus. » lâcha-t-elle totalement incertaine de ses paroles, affichant des drôles de grimaces.





Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Jeu 14 Fév - 13:25

Son petit air agacé me satisfaisait au plus haut point, je devais bien l’avouer. Si le calme plat de notre relation ces derniers temps était assez reposant, j’en avais quelque peu marre que l’on me parle d’efforts, ou que l’on me reproche ceci et cela. Je ne fus pas le moins du monde surpris lorsque mademoiselle fit sa jalouse, à propos d’une forêt... n’était-ce pas ridicule ? N’avait-elle pas compris la subtilité ? Je levais les yeux simplement, l’agaçant sans doute encore plus en gardant mon calme légendaire, indifférent, total, même si intérieurement j’en étais très amusé. Sans doute se mettra-t-elle à crier, mais ça me passera au-dessus, je ne suis plus à ça prêt. J’ai toujours été libre de mes agissements et ce n’était pas parce que j’étais avec cette jeune demoiselle que ça devait changer. Certes, il y a des concessions à faire, mais en aucun cas il est stipulé qu’un des deux doit se soumettre à l’autre ou pire encore, qu’une relation de couple c’était se passer la corde au cou... encore que.
    _Mon amour, si tu croyais que j’étais romantique... tu peux d’ores et déjà te mettre le doigt dans l’oeil... je suis effectivement venu pour la forêt... cela dit, me crois-tu assez stupide pour oublier quel jour nous sommes ? À me parler de romantisme, tu es la seule fautive d’obtenir ainsi une réponse insatisfaisante. Oui, je t’ai puni. Mais patience, la St Valentin ne fait que commencer et si tu promets d’être sage, alors tu en auras une modérément, bien sûr.
Je n’aime pas ce petit air qu’elle a, cette façon de penser qu’elle me connait par coeur alors que nous ne sommes ensemble que depuis cet été, certes, c’est sans doute la relation la plus longue que j’ai pu entretenir, pour autant, je pense que c’est la plus casse-pied également. Je crois que je ne suis décidément pas fait pour une vie de couple normal, s’y fera-t-elle, ne s’y fera-t-elle pas, aucune idée... je crois que c’est le cadet de mes soucis pour l’instant.

Nous avançons et elle me regarde du coin de l’oeil, comme intriguée par le fait que je ne sois pas gêné par la neige. Non, effectivement, c’est le seul divertissement que j’ai pour l’instant, alors je profite et de la voir se protéger pour que ses cheveux ne soient pas touchés aussi. Je n’ai jamais compris pourquoi. Puis une remarque se fit entendre concernant le directeur, qui avait encore eu une idée loufoque, pour une fois celle-ci me convenait. Mais je ris, sans m’en cacher, me moquant.
    _Tu aurais voulu quelque chose de plus... romantique, sans doute ? Pour une fois je ne suis pas d’accord, ce n’est pas tous les jours que cette forêt est ouverte à tous les étudiants, qui plus est... pour la St Valentin, n’est-ce pas charmant ?
Je rirais bien de cette idée étrange, il n’y a pas que des licornes et des oiseaux en ces lieux, non, il y a des créatures dangereuses, envoyer des couples se faire dévorer n’était pas l’idée première, j’en étais persuadé, mais voir la résistance de chacun, sans doute la vraie nature de cette sortie. Je suis curieux moi aussi... si bien que je souhaite voir se produire sous mes yeux l’un de ces scénarios ridicules... ou le héros agonise et sa bien-aimée le suit de peu en voulant survivre à ce dernier... et après on vient me parler d’amour et de confiance. Que ceux qui sortent « tu l’aurais apprécié toi aussi, mon bien aimé, tu as été le seul dans ma vie » pour se remettre avec un autre au nom de ce dernier qui n’aurait pas voulu ça... m’écœure. Il n’y a pas d’amour, il n’y a qu’un substitue... pour ne pas finir seul. Même si mon coeur bat fort parfois, qui me dit que ce n’est pas illusoire ? L’homme s’habitue à tout... si facilement.

Elle voulait à présent parler, mais me demandait la permission, c’était aussi nouveau que j’en arquais un sourcil. Je ne craignais pas ce qu’elle allait me dire, c’était bien trop ridicule. J’attends donc, face à elle.
    _Bien, je t’écoute, parlons. Qu’as-tu à me dire ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Dim 17 Fév - 14:58

Long soupir. Non, elle ne s’était pas attendue à ce qu’il soit un grand romantisme puisqu’elle avait compris qu’il n’en était pas un. Elle ne l’avait pas imaginé non plus débarquer dans son champs de vision avec un poème et des roses. Pour une fois qu’elle ne lui en avait pas fait la remarque et qu’elle n’avait eu aucune attente quant à cela, il se devait de le lui faire rappeler en insistant sur ce fait. Comme quoi, il croyait encore qu’elle le voyait comme un prince charmant, alors que pourtant, il y a certaines choses auxquelles la demoiselle s’était faite à l’idée. Peut-être, par contre, ne le laissait-elle pas assez paraître. Ainsi, il disait que si elle était « sage », elle aurait une St-Valentin. Lui avait-il préparé quelque chose ? Non, non voyons. Il venait tout juste de lui dire qu’il n’était pas ce grand romantique. Il fallait arrêter de se faire des idées, car plus elle ambitionnait sur ce que Myung Dae n’est pas et plus elle devait lui tomber sur les nerfs. Pour cette raison, elle se tut, préférant éviter de dire un mot de trop.

Engagés dans leur marche, Aika avait ensuite mentionné le fait qu’elle ne trouvait l’idée du directeur aucunement original pour ce qui avait lieu de l’événement St-Valentin. Encore une fois, le seunije ne manqua pas l’occasion de se moquer de ce qu’elle venait de dire. Évidemment que lui, il était d’accord avec ce qui avait été décidé par le directeur ! Il pensait toujours le contraire d’elle pour ce genre de chose. « Charmant ? … Parce que tu trouves ça charmant toi, le fait de savoir qu’on peut en tout temps se faire attaquer par des créatures magiques, que je manque de tomber chaque fois qu’y a un sentier glacé, qu’il fait froid et qu’il suffit de peu pour qu’on s’y perde ? » lâcha-t-elle d’un air agacé tandis qu’elle haussait les sourcils. Ironiquement, Aika manqua effectivement de tomber quelques secondes plus tard, alors qu’elle senti un de ses pieds glisser de façon à lui faire perdre l’équilibre. Équilibre qu’elle reprit rapidement en ayant pour réflexe de se retenir après Myung Dae. Elle maugréa « Qu’est-ce que je disais ! » lâchant un soupir par la suite.

Contrairement à d’habitude, la bulsajo lui avait demandé si elle pouvait lui poser une question concernant quelque chose de plus sérieux. En effet, elle avait jugé que cet endroit n’était peut-être pas le meilleur pour aborder le sujet en question. Toutefois, le jeune homme semblait contredire ce fait, démontrant une certaine curiosité quant à sa question. Elle lui posa alors directement celle-ci, doucement. « Ça fait plusieurs mois qu’on est ensemble, maintenant. Et je voulais savoir quand crois-tu serais l’idéal pour que je te présente à ma famille ? » Elle le regarda. Peut-être allait-il être surpris de sa question. Peut-être pas. En même temps, c’était quelque chose qu’il savait devoir aborder un jour. Seulement, il fallait savoir qu’Aika ne lui parlait pas de cela pour avoir une réponse dans l’immédiat. Elle préférait commencer à lui en parler, le préparer et se préparer elle-même avant, car elle était loin d’être prête à affronter ça maintenant. Encore, seulement son frère plus âgé était au courant qu’elle avait un copain. Les parents et le reste de sa famille n’en avait aucune idée. Et elle avait peur que du jour au lendemain, ils lui disent qu’ils croient avoir trouvé un prétendant pour elle, alors que cela fait déjà plusieurs mois qu’elle en avait un. « Je ne veux pas que tu me répondes maintenant. Je voulais juste commencer à t’en parler parce que c’est quelque chose par quoi on devra passer. Mais moi-même je suis loin d’être prête à ça et même si je l’étais, je ne ferais rien ni ne dirais rien sans savoir que toi, tu ne l’es pas. Sauf, qu’il faudra préparer le terrain bientôt ou alors mes parents vont m’annoncer du jour au lendemain qu’ils ont trouvé un prétendant pour moi alors que je ne veux rien savoir de ce qu’ils auront trouvé. » Et là, ça risque d’être encore plus dur que de leur dire qu’elle a quelqu’un. D’autant plus que quand l’heure sera venu, il sera préférable pour lui de rencontrer ses frères avant tout, histoire que lui tout comme elle, aient une idée des réactions qui les attendra.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Lun 18 Fév - 19:46

Elle ne répondait rien, encore heureux, elle se contentait de lever les yeux au ciel en soupirant. Pourquoi m’étais-je entiché si facilement ? Je me passe la main sur la figure lorsqu’elle s’oppose une fois de plus à mon jugement concernant cette st valentin, des idées noires me poussent de nulle part, ou plutôt si, des tréfonds de mon ignoble personne. Je crois que plus je m’énerve, plus je suis susceptible de laisser ma mauvaise humeur gâcher l’instant et encore, à qui la faute, je me le demande. Cette jeune femme a toujours réveillé en moi une colère insoupçonnée, la plus noire et la plus dévastatrice qui soit... elle n’avait pas manqué de le remarquer lorsque nous étions en « froid »... cela a-t-il changé pour autant ? Plus nous nous connaissons, plus je me dis que non, et que tout aurait du rester comme c’était.

Je chuchote, plus à mon intention qu’à la sienne, et je ne saurais dire d’ailleurs, si elle avait entendu, prions pour que non... encore que je ne suis pas aussi peureux que je pourrais l’être, en étant en couple, pourquoi avoir peur d’une réaction qu’elle aurait provoquée, n’est-ce pas ?
    _Ah, si seulement...
Si seulement nous avions rencontré ces bêtes monstrueuses dont il est question, mais non, bien évidemment nous sommes condamnés à nous supporter l’un l’autre. Ou peut-être bien que non... cela dépendra.

Je la laisse prendre la parole et ainsi l’autorise, chose qui me fait presque rire, à me poser cette question, la fameuse qui visiblement traite de notre possible futur. Elle ajoute à cela que ses parents sont susceptibles de lui chercher et de lui trouver un prétendant entre temps, mais croit-elle sincèrement que je vais bousculer mes sentiments à cause de ce genre d’annonce ? Si cela l’effraie elle n’avait qu’à le dire et je doute que ses frères veuillent que l’on sache que leur si précieuse petite soeur s’est dévergondé avant le mariage... oh que non, ils ne laisseront pas faire. Encore bien moins si cette dernière est malheureuse. Qui sait, ils viendront peut-être même en personne me harceler ?
    _Qu’importe ce que tes parents prévoient, ce n’est pas à eut de gérer ta vie, je te l’ai déjà dit. Nous nous rencontrerons le moment venu et il n’est pas encore venu, loin de là. Notre relation est encore bien plus fragile que tu ne pourrais le penser. Qui plus est, ce n’est pas un ridicule prétendant qui changera la donne. Je me présenterais lorsque je serais moins amer... il y a encore le temps. D’ici là, si prétendant il y a, c’est à toi de dire non...
Dois-je porter sur mes épaules le poids qui pèse sur les siennes, par le biais de ses parents ? Très certainement pas, je ne suis pas égoïste, je sais qu’il y a des choses que l’on doit voir à deux, mais plus elle met de responsabilités qui n’appartiennent qu’à elle sur mes larges épaules, plus elle risque de se rendre compte que tout va exploser et qu’elle va tout reprendre si violemment que le choc en sera douloureux.

Je préférais ne rien dire, la laissant s’accrocher à moi le temps de se reprendre vu qu’elle allait glisser. J’avais besoin de marcher. Méritait-elle son cadeau ? Non, je ne crois pas, c’était d’ailleurs à croire qu’elle faisait exprès de me contrarier, ou était-ce inné chez elle ? Sans doute. Quoi qu’il en soit, j’en frissonnais, pourquoi réclamer un peu de tranquillité et de calme était si difficile ? C’était impossible d’être au calme en couple ? Je n’étais pas au courant de ce petit détail.

Le silence était d’or, me faisant du bien, apaisant mes si « douces » pensées... pour son plus grand bien, car il était évident qu’à poursuivre, cela nous mènerait à une dispute à laquelle je ne cèderais pas. Je me crois capable, cette fois, de tenir tête au point que cela finisse très mal...

Je finis par soupirer, profitant du décor, sur lequel je n’ai pas pu m’attarder... on se demande bien pourquoi, puis m’arrête, face à une ombre, volumineuse qui plus est. Cela dit, il n’y a rien à craindre, un animal inoffensif et des plus majestueux passait par là. Que disais-je déjà ? Ah oui, charmant, que l’on ne me dise pas le contraire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Ven 22 Fév - 23:16

Plus la journée avançait et plus Aika se disait qu’elle aurait mieux fait ne pas avoir lieu. Ses yeux sur lui, elle avait remarqué l’air du garçon qui venait de changer suite à ce qu’elle venait de dire. Cet air qu’il avait eu l’habitude d’adopter alors qu’ils se détestaient, avant qu’ils ne soient en couple. Signe qu’il commençait à s’énerver. Elle soupira. Qu’avait-elle dit ou fait du coup ? Était-ce seulement les mauvais souvenirs qu’elle avait ramenés avec plus ou moins d’intention ? Ou était-ce comme cela l’avait souvent été, son attitude ? Probablement la deuxième option. C’est ce qu’il lui avait toujours laissé comprendre d’ailleurs; chaque fois qu’elle croyait faire un bon coup, il semblait être indifférent. Mais quand elle en faisait un moins bon par contre, là il faisait tout pour le lui faire comprendre. À quand remonte la dernière fois où elle s’était sentie valorisée par ce dernier ? Peut-être interprétait-elle mal ses réactions et certaines de ses paroles, mais en même temps, il n’était pas souvent très clair à un point qu’elle s’imaginait toujours la pire réaction de sa part à chaque fois qu’elle voulait dire quelque chose. Elle savait qu’elle avait des défauts qui pouvaient, à la longue, être agaçant pour les gens qui l’entourent. Mais personne ne lui disait rien par conséquent, elle ne pouvait pas savoir. En ce moment; il venait de rouspéter et même si c’était pour lui-même, Aika avait tout de même entendu. Il ne fallait pas être aveugle pour voir que la situation commençait à devenir tendue. Elle lâcha un long soupir cette fois prenant un ton plus énervé « Ah si seulement ? …. Évidemment, toi on sait que tu veux juste qu’il m’arrive malheur pour pouvoir rire un peu et te moquer de moi. »

Elle avait alors tenté d’aborder un autre sujet, espérant que cette atmosphère tendue ne change d’air. Ainsi, le seunije lui dit qu’il préférait attendre que leur couple soit plus solide tout comme lui, moins amer. À cette réplique, Aika avait roulé les yeux. Était-ce quelque chose de possible ? Parce que jusqu’à présent, elle n’avait pas eu l’impression du contraire et si ça continuait ainsi, elle allait finir par croire que c’était elle qui le mettait constamment dans cet état. Au moins, ils s’entendaient pour dire qu’ils n’étaient pas prêts. Et puis, qu’il soit rassuré sur le fait qu’Aika ne comptait pas céder à un autre car malgré tout ce qui pouvait se passer entre eux, elle est follement amoureuse de Myung Dae au fond. Dans tous les cas, la bulsajo en profita pour glisser des paroles qui feraient sans aucun doute du bien d’être entendu, mais qui en même temps, laisse présager bien des choses. « Pour qu’on ait un couple plus solide, faudrait qu’il y ait des choses qui changent… » lâcha-t-elle nonchalamment. C’était de jouer avec le feu que de lui dire une telle chose cependant et soient ils s’y brûlaient tous les deux, soit ils restaient à côté sans rien faire. Car elle n’avait pas dit cela dans le simple but de le provoquer, mais plutôt parce qu’il y avait certaines choses qui, jusqu’à maintenant, n’avait pas été assez claires de son côté, ni du sien.

C’était silencieux tout d’un coup et pourtant, elle savait que cela n’allait pas être comme ça encore bien longtemps. En tout cas, dans sa tête ce n’était pas le cas. De ce fait, elle avait manqué de tombé s’étant retenue après Myung Dae. Était-ce sa mauvaise humeur qui la rendait davantage maladroite ? Pourtant, avec tous les efforts qu’elle avait fait jusqu’à présent, ceux qui lui avaient permis de se contrôler un peu plus depuis qu’elle était en couple afin que tout ne retombe pas comme au début, semblaient peu à peu se dissiper, comme si elle voulait se relâcher. Mais c’était contre sa volonté. Et pour cette raison, Aika se décolla du seunije, préférant s’éloigner un peu en prenant les devants avant d’entendre le mot de trop qui risquait de tout faire exploser.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Dim 24 Fév - 13:15

Le silence s’installe et je crois un instant qu’elle s’est vexée... si seulement ! Mais non, je n’aurais pas la paix de toute évidence, car mademoiselle cherchait, en ce si beau jour, la petite bête qui allait me faire sortir de mes gonds... et l pire étant surement à venir étant donné qu’elle allait réussir. Je tentais de me comporter d’une façon civilisée et de ne pas répondre à ses exigences puériles, mais de toute évidence, ça m’était impossible et c’est ainsi qu’en me passant la main sur le visage je soupire à mon tour pour me retourner face à elle.
    _Mais oui, bien sûr, voilà, si tu veux tout savoir, je n’attends que ça, que tu te fasses dévorer... mais est-ce que tu me crois assez stupide pour penser une chose pareil ? Si tu avais un peu plus de jugeote tu comprendrais que, ne pas avoir le même avis n’est pas une tare, nous ne sommes pas forcés d’avoir le même opinion sur tout et quand bien même cela se ferait rare, qu’importe ! N’est-ce pas pour nos divergences que nous sommes ensemble ? Ou voulais-tu seulement ta copie conforme au masculin ? Désolé de te décevoir, mais je pense ne pas être capable, oh, remarque, sur un point je le suis ! Nous sommes surement aussi agaçants l’un pour l’autre, est-ce que c’est clair maintenant ?
Je la trouvais terriblement mauvaise d’avoir pensé un seul instant que je pouvais en avoir après sa vie, c’était de mauvaise fois que de me croire aussi monstrueux. D'ailleurs, je ne préférais pas aborder le sujet, car j’avais été gentillet encore une fois, pour ne pas qu’elle s’offusque trop rapidement, et j’espère qu’elle redescendra bien vite sur cette terre, car elle commençait très sérieusement à trouver ce qu’elle cherchait...

Nous parlions ensuite de cette fameuse rencontre, était-elle si pressée ? Je ne pense pas avoir dit quelque chose de mal et cette parole qu’elle vient de prononcer, encore une fois me met hors de moi. Elle me passe devant, sans rien dire, insinuant ainsi que j’étais le problème. Très bien... dans ce cas, je la suis, voyons voir ce qu’il y a à changer que je m mette à rire... je ne sais pas ce qu’elle veut, mais à la longue, je sens que ça va mal se terminer.
    _Donc, il faudrait que je change pour que madame puisse se sentir à l’aise dans son couple... et bien vas y je t’écoute, mais sache que j’en ai de belle à mon tour... je ne suis peut-être pas parfait, mais tu ne l’es très certainement pas non plus, la seule différence c’est que moi j’assume ce que je suis et que je t’accepte, toi et tes différences... contrairement à toi qui refuses de m’accepter entièrement. Qu’importe, dis moi donc ce que tu me reproches qu’on en finisse, car je crois que cette st valentin, la première que je passe en la compagnie d’une jeune femme sera inoubliable ! Chouette alors ! C’est ce dont j’ai toujours rêvé !
Je soupire puis m’adosse à un arbre, attendant le coeur battant plus de colère que de passion. Je sens réellement que je vais craquer, que mes sentiments, aussi fragiles soient-ils, vont finir par se retourner contre elle. La seule, qui était jusqu’à présent capable de me faire plus ou moins changer, ça aurait été elle, mais elle s’attendait sans doute à des miracles et c’est navrant ! De plus, l’allure à laquelle elle espérait tant d’effort était si rapide qu’elle n’a rien obtenu, était-ce son but ? D’obtenir changement, de me transformer totalement ? Je n’en sais rien, mais changer une personne ne se fait pas en quelques mois, non, même avec toute la volonté du monde. Qui plus est je n’ai pas besoin qu’on me pousse, j’ai besoin de soutien et elle ne m’en a apporté aucun... qu’espère-t-elle au juste ? Je n’en ai plus la moindre idée et à vrai dire je crois que je m’en fiche bien. Je n’ai plus envie de faire d’effort, que ce soit aujourd’hui ou dans quelques années, il n’en ai plus question à présent...

J’attends, le visage fermé, les dents serrées... qu’elle daigne parler, car mon calme olympien une fois brisé, il n’est plus question de revenir en arrière. Le chemin s’annonce sinueux et je ne parle pas de cette forêt, bien entendu, il s’agit de ce fichu couple, perdu d’avance.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Dim 24 Fév - 16:58

Voilà. Elle s’était doutée qu’il n’allait pas rester de marbre. Ils avaient d’abord un caractère plutôt fort tous les deux, que ni l’un ni l’autre n’allait se gêner pour répliquer des choses qui risquaient grandement d’être mal interprétées. Surtout dans un état comme celui-là où tous deux étaient hautement susceptibles. Ainsi, il venait de lui lancer qu’il trouvait qu’elle n’avait pas assez de jugement et que le fait qu’ils aient des opinions différentes n’était pas grave. Certes, mais dans leur cas, ce n’était pas toujours un avantage. Elle savait Myung Dae si entêté par moment, qu’elle sentait parfois le besoin de le suivre dans ses opinions. De toute évidence, lui, il allait lui prouver le contraire. Parce que monsieur est beaucoup plus terre à terre qu’elle alors il devait sans doute avoir raison, non ? Elle l’écoutait déballer ses paroles sans trop réagir sur le coup. Il disait la trouver insupportable, mais qu’est-ce qu’elle faisait pour ça ? Quoiqu’au fond, elle non plus ne lui disait pas grand-chose quand c’était le cas. « Et qu’est-ce que je fais qui t’es agaçant ? Tu dis toujours que c’est le cas, mais tu ne me dis jamais ce que sais. Comment veux-tu que j’essaie de ne plus l’être ensuite ? »

Long soupir d’énervement. Elle sentait son cœur battre plus rapidement, tout comme elle sentait une certaine forme d’angoisse prendre place. Elle détestait les affrontements de ce genre et encore plus quand ça impliquait ses proches. Certes, avouons-le, elle l’a probablement cherché. Mais si cela sortait c’était parce que ça avait à sortir. L’accumulation…

Encore une fois, elle se tut alors qu’il déballa ses paroles, prenant un air davantage vexé lorsqu’il commença à parler. Il interprétait ses paroles de travers. « Des choses qui changent »… cela n’était pas une attaque personnelle, mais plutôt une mise au point qui sous-entendait entre autre leur façon de communiquer qui était plutôt mauvaise, selon Aika. « J’ai dit qu’il y avait des choses qui devaient changer. Je n’ai pas dit que TOI spécialement tu devais. Ne me fais pas dire ce que je n’ai pas dit, Myung Dae. Tu vois, ça c’est notre plus gros problème je crois; la communication. Quand un dit quelque chose, l’autre l’interprète d’une autre façon. Et c’est ça qui est agaçant à la fin. Tu dis m’accepter et assumer comment je suis alors que pour toi, ce ne semble pas être le cas pour moi. Attends…. Sais-tu à quel point tu es difficile à comprendre parfois ? Moi aussi j’essaie, seulement, je ne te le montre peut-être pas comme tu le fais. Pourquoi t’essais de me faire passer pour la méchante ? Et ne pense pas qu’en disant cela j’essaie de te faire passer pour le méchant non plus. Mais tout est toujours de ma faute avec toi de toute façon. JE suis la cause de cette dispute. JE suis celle qui nous met dans la merde. JE suis celle qui est stupide, insignifiante, immature, qui fais toujours des bêtises, qui tombe sur les nerfs et qui est insupportable. J’ai l’impression que tout ce que je dis ou tout ce que je fais, tu trouves toujours un moyen de me critiquer. Et du coup, j’ai l’impression de ne jamais rien faire de bien pour toi. Désolé d’être une petite copine merdique. » « Merdique ». C’était comme ça qu’elle se voyait. Et ce qui entrait en confusion était qu’il lui arrivait souvent de mettre sa propre vision d’elle-même dans celle des autres. En gros, elle dira qu’il la trouve « merdique » alors que c’est elle qui se trouve ainsi. Peut-être était-ce là, son manque de jugement ? Elle se tourna dos à lui avant de prendre une grande respiration d’air frais. S’il y avait une chose qu’elle était incapable de faire, c’était de prendre le contrôle sur ses sentiments. Par conséquent, elle ne pu empêcher ses yeux de se mouiller, alors qu’elle clignait des yeux maintes fois pour éviter les larmes et éviter que le seunije ne la voit ainsi. Disons seulement que c’était la limite. Dans tous les cas, elle pouvait lui donner raison sur une chose; que cette st-valentin allait être inoubliable. Encore, cela ne lui faisait que détester cette fête davantage.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Dim 3 Mar - 20:29

Insupportable, tout simplement. Elle ose me demander ce qui est si agaçant, elle me le demande à chaque fois et elle ne le retient pas, et si je ne le dis pas, peut-être est-ce parce que je n’ai aucune envie d’être plus virulent encore, mais il faut croire qu’elle y est accro, et que nous sommes bien partis pour nous disputer... puisqu’elle veut en arriver là, allons y ! Je passe ma main sur mon visage et soupire, parlant calmement.
    _Tes niaiseries m’agacent, le fait que tu veuilles que l’ont soit d’accord sur tout, m’agace, le fait que tu me fasses passer pour le grand méchant loup m’agace, tu le savais pourtant que je n’avais pas ma langue dans ma poche et tu m’as accepté comme tel, il ne faut pas prendre tout ce que je dis au pied de la lettre... laisse moi respiré, ça commence à être étouffant à la fin
Je m’éloigne un instant, mais je n’en ai pas le temps, car elle me suit pour venir cracher à son tour son venin et plus elle parle, plus je fulmine. Et voilà qu’elle se met à pleurer pour couronner le tout, ça me dégoute. Je me mets face à elle, impassible, je n’aime pas pour autant voir ses larmes couler, mais encore moins que l’on se dispute pour des prunes... ainsi, je finis par soupirer , la devançant pour aller shooter dans quelque chose, un tas de neige suffira.
    _Dis-moi que tu n’es pas la cause de cette dispute alors, j’essaye de ne rien dire pour ne pas aggraver la situation, j’exprime un point de vu et tu n’es pas d’accord et tu te mets dans un état qui n’aurait pas du avoir lieu d’être ! Et ne me fais pas dire ce que je n’ai pas dit, tu n’es pas stupide, tu as un sérieux complexe avec ça, qui lui aussi est agaçant, je dis des choses véridiques il me semble. Je n’ai même pas envie de parler, je ne vois pas pourquoi je te répondrais, je n’ai jamais aimé me disputer et encore moins avec les êtres qui me sont chers, alors excuse moi, mais je pense que je vais partir devant le premier, quand tu seras calmée, on verra ce que ça donne.
Je n’ai pas envie, je n’en ai aucune envie, c’est pénible, pourquoi toujours me justifier, je vais devoir lui dire maintenant, clairement ce que j’ai dans la tête alors que je ne le sais pas moi-même ? Pour qui elle me prend ? Je soupire et avance, seul, pour m’éloigner un peu, pour souffler, car je commence à ne plus en pouvoir, je crois d’êtres en couple, c’est insupportable, la vie à deux ne me convient pas, je ne comprends pas... pourtant tout allait si bien et voilà que tout change ? Elle veut également que je sois quelqu’un d’autre, mais elle s’est bien gardée de le dire... car après tout c’est tellement plus facile d’accuser les autres...
    _Pff... il est hors de question que je change, elle savait à quoi s’attendre, satisfaite ou non, c’est avant qu’il fallait y réfléchir... je ne vais pas changer, je ne peux pas de toute façon, je n’en ai pas envie
Je me mets à parler seul, en entrant dans une sorte de tunnel sous un pont. C’est bien plus humide encore et plus agréable, car j’ai la sensation d’être enfin libre et pourtant, non, mon boulet se traine encore, quelque part... tiré par Aika... puisqu’il est enchainé à elle. C’est l’impression qu’elle me donne. Je n’en peux plus, je suis épuisé mentalement, et je ne m’égosillerais pas à lui crier dessus inutilement... ce serait ridicule, ce n’est pas mon genre. Et c’est quoi encore cette manie de se mettre à pleurer pour un rien... le pire c’est qu’elle le cherche et qu’elle ne s’en rend même pas compte... c’est insupportable, une fois encore, il n’y a pas d’autre mot pour décrire ce comportement... insupportable.

Je souffle encore, puis je ressors de l’autre côté de ce tunnel, pour atterrir dans un endroit où quelques ombres défilent, mais qui n’ont rien de malveillant. Étrangement, je me sens l’envie de deviner quelle sorte d’animal en est à l’origine, oubliant presque que je n’étais pas venu seul.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Lun 4 Mar - 3:39

Elle le fixa sans cligner des yeux, respirant profondément, comme si cela allait pouvoir l’aider à ne pas s’énerver davantage. Puis elle le laissa parler, encaissant mot pour mot ce qu’il venait de lui dire avant qu’il ne s’éloigne à son tour. Bien. Ils allaient prendre un peu de distance pour quelques minutes, le temps de se calmer, pourquoi pas. Pour cette raison, elle alla en direction opposée s’adosser sur un arbre. Plusieurs des paroles du garçon résonnèrent dans sa tête tout comme les mots qu’ils avaient employés. Des niaiseries.« … que l’on soit d’accord sur tout m’agace … », « … que tu me fasses passer pour le grand méchant loup… », « … Ne prend pas tout ce que je dis au pied de la lettre… » Étouffant. « … tu n’es pas stupide… », « … les êtres qui me sont chers… » Il l’aimait, c’était sûr. Mais là n’était pas le problème puisque malgré tout, elle n’avait jamais douté de son amour envers elle. Non, le problème c’était elle. C’était elle qui était parano et s’imaginait les choses de travers. C’est comme si, depuis le début, elle voulait en faire trop. Résultat, elle ne faisait que foirer. Et une grosse foire en plus. Le risque de perdre sa relation. Elle ne voulait pas. Car malgré ce qu’elle avait pu lui faire comprendre, Myung Dae est beaucoup plus important pour elle que ce qu’elle pouvait imaginer. Alors pourquoi n’est-elle pas capable de le lui prouver ? Elle avait cru faire bon depuis un moment, alors qu’en fait, ça n’avait pas été le cas. Pourtant, Aika était consciente que ce qu’il désirait le plus en ce moment, c’était qu’elle l’accepte comme il est, comme avant qu’ils ne soient ensemble.

Elle se laissa glisser le long du tronc d’arbre pour ensuite se laisser tomber de côté dans la neige, se foutant d’avoir froid sur le coup. Elle était toute à l’envers. Ses sentiments se bousculaient en elle. Elle était perdue. Elle se sentait coupable et impuissante. Alors que la bulsajo savait très bien qu’elle seule pouvait arranger ça. Encore, c’était si Myung Dae voulait lui donner une seconde et peut-être dernière chance. C’est toujours lorsque l’on perd quelque chose ou que l’on est sur le point de le perdre que l’on se rend compte de sa vraie valeur. Elle osait espérer que le garçon ne soit pas en train de penser à comment lui dire qu’il ne voulait plus d’elle. Ça ne pouvait pas finir comme ça, pas en cette journée de St-Valentin. Journée qu’elle détestait encore plus qu’avant. Elle se rappelait de ce que le seunije lui avait dit quelques jours après que cela ait été officiel; qu’il y avait plus de chance que ce soit elle qui lui brise le cœur, que lui. Elle soupira tristement, sa vue s’embrouillant un peu plus. Présentement, ce n’était pas que son cœur à lui qu’elle risquait de briser, mais le sien aussi. C’était le sien qu’elle piétinait là. Et elle n’était en aucun cas en train de lui donner une bonne vision sur le fait d’être en couple. Au contraire. C’était si difficile et si culpabilisant que de penser que tout cela risquait d’être à cause d’elle. Elle n’avait pas la force d’assumer ça. Elle voulait qu’il soit heureux. Et c’était raté.

Environ trente minutes avaient passées. Elle n’avait pourtant pas bougé de sa place, ni même de sa position, trop pensive. Mais c’était assez. Elle se sentait beaucoup plus calme et elle espérait que lui aussi. Parce qu’elle ne comptait pas rien faire. C’était à elle d’aller le voir et de lui demander pardon. Ça allait être difficile, surtout qu’elle craignait la suite. Et encore, c’était s’il n’allait pas l’ignorer et qu’il voulait bien lui parler de nouveau. Elle se redressa le cœur serré. La tourne tournée dans la direction du garçon, elle le vit toujours au même endroit, comme elle, n’ayant pas ou peu bougé. Puis s’armant de courage, la bulsajo se leva marchant tranquillement vers lui. Il lui faisait dos, mais peu importe. Tout ce qu’elle voulait c’était qu’il entende ce qu’elle avait à lui dire. Elle devait être à peine à deux mètres derrière lui, tandis qu’elle le regarda. Ce n’est qu’au bout de quelques secondes qu’elle fut capable de lâcher ces quelques mots calmes, doucement et le plus sincèrement. « Je sais que je ne t’ai pas vraiment montré que c’est le cas, mais… je n’ai pas envie de te perdre….. Myung Dae » Court silence. « Je te demande pardon. » Nul besoin de tourner autour du pot, elle s’était tout simplement lancée, craignant toujours la suite. Il ne semblait toutefois pas y avoir de grande réaction de sa part pour l’instant, mais au moins elle savait qu’il l’avait entendu. Elle soupira à nouveau avant de tourner doucement les talons et de s’asseoir par terre encore une fois. Seulement cette fois, elle resta à côté de lui.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Dim 10 Mar - 21:19

Je sais que je ne suis pas le petit ami idéal, mais j’avais prévenu, je ne sais pas ce qu’elle attend de moi et quoique je fasse elle ne considère pas ce fait. Si parfois je suis sévère, n’est-ce pas parce que je n’ai pas l’habitude ? Il n’y a pas qu’envers elle que je le suis, mais envers moi-même également, elle ne semble pas le comprendre et ça a tendance à m’exaspérer, d’autant plus qu’elle se met à pleurer inutilement, car, cette dispute n’aurait pas dû avoir lieu, elle était ridicule, sans fondement. Je soupire encore, observant ces lumières blanches danser sans comprendre de quelle entité elles viennent, si elles sont de l’ordre des vivants ou des morts, en tous les cas c’est un fameux spectacle qui s’offre à moi. On m’avait dit que cette forêt était dangereuse, ce pour quoi j’ai toujours ma baguette avec moi, cela dit, pour l’instant c’est le calme plat et ça a permis à l’écervelé de petite amie que j’ai de prendre rapidement la mouche pour un rien. Était-elle satisfaite du résultat ? Je n’allais pas céder cette fois, je ne m’excuserais pas, je ne vois même pas la raison pour laquelle je le ferais. Cela dit, me séparer d’elle serait douloureux à présent et j’espère qu’elle est bien consciente que ce sera a elle de me dire d’aller me faire voir -excusez ma vulgarité- car je n’en serais pas capable. J’avais prévenu, c’était moi qui allais en pâtir, pas elle.

Finalement, perdu dans mes pensées je ne l’entends pas s’approcher et ne détourne absolument pas le visage de l’horizon, attendant qu’elle dise ce qu’elle avait à dire, puisqu’elle ne serait pas venue sinon, preuve en est, je ne suis pas allé la voir pour parler, non. Enfin, je me tais, attendant, le moment fatidique, et elle m’annonce qu’elle n’a aucunement envie de me perdre, chose qui m’étonne grandement, cela dit, une dispute aussi futile, je m’étais attendu à ce qu’elle le soit aussi et mette cette rupture que je me suis imaginé sur le dos de cette dispute. Bref, tout cela pour dire qu’elle s’excusait même d’avoir engendré cela je suppose. Je frissonne, je n’aime pas avoir des gens mal à l’aise à côté de moi, où était passée son assurance que je lui ai toujours connu ? Elle s’envole avec ses sentiments ? Je n’aime pas ça.
    _Je ne comprends pas pourquoi tu t’es excitée toute seule, cela dit, évitons de revenir sur le sujet, puisque c’est terminé, autant ne plus y penser. Maintenant, tourne toi et regarde, je ne connais pas ces créatures et j’aurais bien aimé savoir si c’était ton cas où non
Je ne me suis pas excusé, mais j’ai préféré, comme je l’ai dit, ne pas m’attarder sur ce sujet. Nous devions profiter de cette journée et autant ne pas perdre une minute de plus avec ces sottises. Ainsi, je la regarde du coin de l’oeil en attendant qu’elle daigne se retourner, s’asseoir à mes côtés. J’ai une certaine envie d’être rassuré, de savoir qu’elle ne me tiendra pas rigueur du fait de ne pas m’être excusé, après tout je n’avais rien fait... enfin, je ne pense pas être la cause de ce problème, nous verrons pour les suivants, car je suppose que je dois m’y attendre... être en couple n’est pas seulement un bonheur, nous devons tout partager, même si ça m’est encore difficile et que je suis totalement contre ces disputes inutiles, car après tout n’y avais-je pas droit tous les jours à Sinseonghan Jolyu ? Ces préjugés qui me mènent la vie dure...

J’avais également, du fait d’avoir ignoré totalement qu’elle s’était excusée, agis comme si de rien n’était. Je n’ai pas répondu quant à cette peur qu’elle avait de me perdre, signe également que j’avais craint la même chose et que nous n’avions plus raison d’avoir peur... cela dit, ce sont des choses subtiles auxquelles elle devait être habitué, mais je doute que ce niveau-là soit perceptible encore, car je ne suis pas quelqu’un qui exprime énormément ses bons sentiments, j’ai tendance à être un peu trop solitaire et silencieux... elle devra tout deviner, ou me pousser à bout pour que je lui dise les choses, encore que je préfère la première méthode.
    _Que faisons-nous à présent ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Jeu 14 Mar - 13:52

À la seconde où il prit parole, la jeune fille leva les yeux. Il n’avait rien dit ni réagit quant à ses excuses. Était-ce parce qu’il les acceptait ? Si cela n’était pas le cas, il ne se serait pas gêné de lui dire ou alors il lui aurait rit en pleine figure avec son air sérieux, disant qu’il n’y avait plus rien à faire. Au moins, ce qu’elle craint n’eut pas lieu et heureusement. Elle connaissait au moins le garçon dans ces moments-là pour savoir que, comme à l’habitude, ce n’était pas parce qu’il ne disait rien qu’il ne pensait rien, même si la plupart du temps c’est bien ce qu’elle aimerait savoir. De toute façon, Aika ne chercha pas à le savoir, se taisant sur le sujet comme il lui avait demandé. Elle était rassurée à quelque part de voir qu’il lui laissait une autre chance même s’il ne le lui disait pas concrètement. Et celle-là, elle n’allait pas la gâcher. En fait, elle comptait plutôt essayer de faire en sorte de lui montrer les avantages d’un couple, de se montrer plus compréhensible. Bref, de mettre au point ce qu’il lui avait dit précédemment. Parce qu’il faut dire que jusqu’à maintenant, ça n’avait pas vraiment été le cas. Et elle s’en voulait. Elle se retourna lorsque Myung Dae lui demanda de le faire. C’est là qu’elle vit des créatures magiques, inconnues du garçon. Elle les observa sans rien dire. Bien qu’elle les aimait la demoiselle ne savait malheureusement pas de quoi il s’agissait. Peut-être était-ce une espèce rare ? Quoiqu’il en soit, elle se rappelait ce qui c’était passé il y a quelques mois alors qu’ils n’étaient pas en couple. Cette plante qu’elle avait touchée sans même en connaître l’espèce lui en avait fait voir de toutes les couleurs. Pour une fois, elle allait rester loin de ces bêtes; Myung Dae ne pourra pas dire qu’elle n’apprend pas ses leçons ! « Je n’ai aucune idée de ce que c’est. Et si j’étais toi, je m’éloignerais. D’un coup qu’elles décident de nous sauter dessus… » lâcha-t-elle en rigolant un peu bien que sérieuse.

Elle s’engagea de nouveau sur le sentier enneigé et glacé. Elle avait avancé de quelques pas à peine que le seunije lui demanda quoi faire. Sans dire un mot, elle le prit doucement par la main. Tout à l’heure, alors qu’elle était accotée sur l’arbre, elle avait cru voir de loin une patinoire. Probablement un lac gelé qui toutefois était assez solide pour s’amuser un peu. Et c’est dans cette direction qu’elle attira le garçon avec elle, alors que leur marche se faisait plutôt silencieuse. Elle pouvait voir un peu partout des couples se coltiner. Certains étaient étendus dans la neige alors que d’autres semblaient avoir eu une meilleure St-Valentin que la sienne. En effet, un couple venait tout juste de passer près d’eux en direction opposée et Aika avait remarqué que la fille tenait en main un présent tout mignon digne de la St-Valentin. Nul doute que cela provenait de son copain. Aika savait que Myung Dae ne lui offrirait probablement jamais rien de la sorte, malheureusement.

Après quelques minutes de marche, ils pouvaient enfin apercevoir des gens sur la patinoire. En fait, elle était beaucoup plus bondée que ce qu’elle aurait pu croire. Elle lâcha la main du plus vieux avant de s’approcher de celle-ci. Puis se retournant vers le garçon, elle lui demanda « J’espère que tu sais patiner. » lâcha-t-elle avec un semblant de confiance. Elle espérait oui. Car en réalité, elle ne savait pas. Et que s’il ne savait pas lui non plus, ils allaient avoir l’air ridicule sur la glace. Elle avait déjà appris à un âge très jeune, mais elle avait tout perdu. C’était comme n’importe quoi après tout; si la pratique n’est pas maintenue, ça fini par se perdre. Elle fit signe au garçon d’y aller en premier, le surprenant presque à se faire entraîner avec lui pour soudainement tirer un peu vers l’arrière comme si elle tentait de se retenir. « Nonononon. Toi, tu vas sur la glace et moi, je reste à tes côtés mais sur la neige. Mh…. J’ai mal aux pieds. » mentit-elle en même temps de retrousser le nez.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Mar 19 Mar - 21:30

Elle était un peu plus rassurée j’imagine et je la regardais faire, apparemment pas du tout rassurée par la présente de ces spectres. Ils n’étaient pourtant pas maléfiques d’après leur lumière, mais elle avait raison, mieux valait ne pas s’en approcher et observer de loin. Malheureusement, Aika ne fut pas de cet avis. Elle avait décidé de bouger et je l’accompagnais silencieusement, me demandant bien ce si elle savait où nous allions. Peu à peu, elle se mit à parler de lac gelé et de patinoire et mes yeux s’agrandirent... oh non...

Je déglutis difficilement, ne répondant pas à sa première parole, tandis qu’elle observait, ravie et semblait vouloir être du jeu elle aussi, ses camarades en train de patiner et de rire sur la glace... elle me dit finalement qu’elle préférait rester sur la neige et je plissais les yeux... pas question, elle avait voulu, elle allait assumer à présent et qui plus est, je ne serais pas le seul à me ridiculiser, je refuse ! Je la tire donc sur la glace avec moi, en manquant à plusieurs reprises de m’étaler, mais qu’importe, je n’avais pas vraiment peur du ridicule, juste que je n’aime pas « ne pas savoir » et c’est une raison de plus pour me motiver à aller sur la glace.
    _Nous allons apprendre ensemble, de cette façon, je pourrais moi aussi me moquer quand tu tomberas
Ce que j’ignorais c’était si elle en avait déjà fait avant, car à mon humble avis ça l’aidera surement. Je soupire, puis l’entraine et finalement nous voilà sur la glace. Je sors ma baguette et voilà deux paires de patins temporaires pour nous. J’ai énormément de mal, mais ça n’a pas d’importance. Je tiens debout, plus ou moins et c’est surement ce qui compte. Je remarque également qu’elle n’est pas réellement friande de ce genre d’activité en réalité et cherche une solution, ne serait-ce que pour la motiver, car sinon je n’allais pas l’être à mon tour et nous allions passer un après-midi des plus pitoyable. Nous avions l’habitude... avant, lorsque nous nous croisions sans nous douter que nous allions finir ensemble... mais ça a changé, légèrement disons et cette monotonie ne doit pas s’installer, ça ne doit pas devenir une habitude, ainsi je prends les devants et je finis par trouver ce qui pourrait lui donner envie de jouer le jeu.
    _J’ai pensé ~ si l’on passe une agréable journée... à t’offrir quelque chose ~
Je la regarde d’une façon qui lui laisse suggérer que j’étais capable de ne pas le lui donner si jamais je jugeais la journée passable ou mauvaise... mais il n’en était rien, ce serait réellement cruel de ne pas le lui donner puisqu’après tout il lui est destiné, cela dit... je me demande si elle va m’en vouloir de lui faire du chantage et j’ai déjà hâte de la voir rechigner en cherchant à savoir ce dont il s’agit.
    _Alors ? Que faisons-nous ?
Je manque de peu de m’étaler et j’ai une idée finalement, je la tire contre moi et nous tombons ensemble sur la glace. On reste là, comme deux idiots, j’ai froid, mais tant pis, en réalité j’avais besoin de cette étreinte même si ça n’en est pas vraiment une, ça viendra peu à peu je pense. C’est simplement le fait de l’avoir contre moi qui et de sentir mon coeur battre qui me rassure sur l’état de santé de notre petit couple. Ainsi, je me mords la lèvre, lui souriant en attendant toujours qu’elle daigne me dire le fond de sa pensée.

Je regarde les autres personnes, qui ont bien l’air plus heureux que nous et plus... amoureux, comme si nous n’étions pas un couple, disons simplement que nous en formons un atypique et encore un peu fragile, malgré qu’il tienne bon avec les obstacles... nous sommes un peu comme cette glace piétinée de tous... on supporte, mais on peut également se briser à tout moment. Je frissonne rien qu’à cette idée qu’elle cède sous mon poids, l’eau glacée a tué plus d’une personne en moins de cinq secondes... c’est effrayant et je ne tiens pas à finir de la sorte.

    _Nous devrions nous lever... mais je n’en ai qu’à moitié envie
lui dis-je, attendant qu’elle s’obstine à me relever en s’acharnant et en rouspétant, comme je l’aime ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Ven 22 Mar - 18:25

Elle fut quelque peu intriguée par l’air que Myung Dae afficha alors qu’il aperçu la présence de la patinoire. Il ne semblait pas vraiment aimer. Tien, tien lui non plus ? À voir comment il la tirait malgré tout pour qu’elle embarque sur cette glace avec lui, lui donnait l’impression qu’en effet, il ne s’y connaissait pas non plus. Elle qui s’était habituée à ce qu’il soit meilleur qu’elle dans bien des choses trouva cela différent à présent. Ainsi, il précisa qu’ils allaient apprendre ensemble et qu’il se moquera comme habituellement lorsqu’elle se retrouvera les fesses au sol. Elle grommela légèrement quant à ses paroles pour ensuite sourire. À ses pieds, Myung Dae avait fait apparaître une paire de patin vraiment inconfortable. Elle pouvait à peine bouger ses pieds et elle avait l’impression de devoir faire d’énorme pas pour avancer. Dans tous les cas, Aika allait tout faire pour ne pas perdre l’équilibre, évidemment. Le hic c’est qu’elle avait légèrement peur. Elle se savait déjà assez branlante sur la glace, il lui suffira sans doute de peu pour qu’elle ne perdre totalement l’équilibre. D’ailleurs, tous ces gens qui patinaient à toute vitesse autour d’elle la rendaient nerveuse et la distrayaient trop pour qu’elle ne puisse se concentrer à faire un pas de glisse correctement. Vraiment, quelle idée elle avait eu. Ça semblait si facile de loin.

Son bras s’était enroulé très fortement autour de celui de son petit copain avant de se tenir d’avantage sur lui avec son autre bras, même si elle le sentait peu solide lui aussi. Puis il prit parole. Il lui dit que si cette journée se déroulait bien qu’il avait quelque chose pour elle. Vraiment ? Elle leva les yeux sur lui quelque peu hébétée. Pourtant, il y a moins d’une heure, ils s’étaient obstinés entre autre face à ce sujet. Ou du moins, c’était plutôt Aika qui s’était laissé emportée. Elle ne comprit pas trop sur le coup. Était-ce un effort qu’il essayait de faire pour elle? Car jusqu’à présent, il ne lui avait jamais rien offert puisque ce n’était pas son genre, disait-il. « Et qu’est-ce que c’est ? » demanda-t-elle curieuse avec un large sourire. Il n’allait sans doute pas le lui dire aussi facilement et probablement même qu’il s’amusait à la voir languir et aussi curieuse. Elle souffla du nez, gardant son sourire. « T’es vraiment impossible à suivre Ahn Myung Dae! »

Ils avaient parcouru environ la moitié de la patinoire et jusqu’à présent, elle se surprenait elle-même de ne pas être tombée une seule fois. Toutefois, cela fut trop beau pour durer car en quelques secondes, elle se retrouva au sol, par-dessus le garçon. Oui, mais il l’avait fait exprès hein ! Elle l’avait parfaitement sentie la tirer contre lui de sorte à la faire bousculer. Et en tombant, il était tombé lui aussi. « Oh hey, t’as fait quoi là ? T’aurais pu au moins me laisser faire un tour complet avant de me faire tomber. Et ma fierté là-dedans ? » répliqua-t-elle dans une grimace. Plutôt parce que le sol était très froid plus que par envie, Aika ne compta pas rester à terre encore bien longtemps, malgré les paroles du garçon qui l’avait fait sourire. Au moins ça, ils auront en masse de temps pour se coller de la sorte. Et c’est avec précaution, afin de ne pas tomber de nouveau, que la demoiselle tenta de se relever. Se retournant vers le garçon, elle lui tendit la main de sorte à l’aider… ou pas. En fait non, mieux ne valait pas. Il était bien plus lourd qu’elle et les risques qu’elle bascule de nouveau étaient trop élevés. Pourtant, il ne semblait pas avoir compris que faire le piquet devant lui désignait un « lève-toi ». De cette façon, c’est en soupirant qu’Aika lui tendit tout de même la main, le bras même, afin qu’il s’aide un peu. Une fois qu’il eut saisi sa main, Aika adopta une position totalement ridicule sur ses jambes, cherchant un point d’équilibre qui la fera tenir. Mais… « Myung Dae… tu le fais exprès ou quoi ? » lâcha-t-elle en chialant, car celui-ci ne s’aidait même pas. « Bah tant pis, reste-là et débrouilles-toi. Moi je sors de la patinoire. » ajouta-t-elle en boudant, relâchant sa main. Elle se remit à patiner difficilement jusqu’à atteindre un endroit potable où sortir pour ensuite se laisser tomber couchée et restant immobile dans un banc de neige afin d’attendre que le garçon ne daigne de la rejoindre. En plus, ses patins lui donnait mal aux pieds, faut croire que cette ballade sur la glace avait assez durée.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Lun 1 Avr - 22:46

Inutile de dire qu’elle était impatiente et je fus quelque peu déçu qu’elle soit surprise par ma déclaration. Je ne suis pas un romantique, mais je me dois de la combler tout de même et je sais qu’Aika est friande de ces petits cadeaux, notamment lors de célébration comme aujourd’hui ou bien, d’anniversaire de couples, de personnes... qu’importe, je ne dirais pas non à ces petites coutumes si elles lui font plaisir.

Nous allions dnc nous retrouver sur la glace et je me tus encore lorsqu’elle désigna une nouvelle fois mon amusement comme un agacement. Pour la peine, je soupirais et l’entrainais à nouveau au sol, la tenant prisonnière entre mes bras. Puisque je ne parle pas assez, je vais tâcher de faire des efforts, car il semblerait qu’un de nos problèmes vienne de là.
    _Sache que lorsque tu t’obstines à voir que je fais exprès, comme tu le dis si bien, je voulais simplement m’amuser. Toi qui raffoles des jeux de couple, pour une fois que je m’y adonne correctement tu ne le vois pas, aurais-tu une baisse d’acuité ?
Je souris et me relève en la voyant prendre la fuite. Ce genre de petits moments m’agacent tout particulièrement, nous avons eu un désaccord là dessus et voilà qu’elle recommence, dans quelle langue dois-je m’exprimer ? Je me le demande. Je m’approche d’elle et la prends sur mon épaule, en sac à patates, l’entrainant à nouveau sur la glace.
    _Tu parles de fierté, et quelle est celle d’un homme lorsqu’il se fait réprimander par une si petite femme parce que cette femme en question refuse de tomber sur la glace ? Tu es bien plus superficielle que je ne le croyais. De quelle fierté est-ce que tu parles exactement ? La mienne est d’apprendre à patiner avec toi, de rire, de tomber, de réussir, de me rendre ridicule... je n’ai que faire du regard des autres... mais qu’en est-il de toi à la fin ? Que veux-tu ?
Je ne sais plus quoi faire, pourtant, je ne suis pas énervé, je suis beaucoup plus calme, je veux lui faire comprendre simplement que mon bonheur dépend quelque peu du sien, et puisque j’en ai pris conscience, autant lui avouer clairement que je me fiche du reste, et qu’elle n’aille pas dans le sens opposé quand moi je vais pour la rejoindre. Je me mords la lèvre et la dépose sur la glace, lui tenant la main fermement jusqu’à ce que nous réussissions à faire deux ou trois pas, avant de nous agripper à une barrière glacée que j’ai volontairement fait apparaitre, pour nous... bien que d’autres, aussi peu doués que nous, me remercient d’un regard et l’emploient de la même manière.
    _Il n’y a pas de honte à avoir, et je t’ai dit d’être sage pour mériter ton cadeau, mais on dirait que la princesse a décidé d’être capricieuse...
Je laisse le doute planer concernant son présent. Elle l’aura, de toute façon, mais il y aura une façon de procéder différente selon ce qu’elle fera, car je serais plus ou moins disposé à le faire. Maintenant que j’y mets de la volonté et du coeur, c’est elle qui ne s’en réjouit pas.
    _Il faudrait que tu me dises une bonne fois pour toutes ce que mademoiselle souhaite, car tu voulais venir sur la patinoire et au final tu m’as boudé pour retrouver la neige... c’est dommage, quoi que nous fassions, rien ne va... c’est à croire que nos différences de caractère, qui s’accordent très bien en temps normal, refuse en ce jour très précisément, de faire de même.
Je finis par m’asseoir et l’entraine dans la neige, m’allongeant au final, quelque peu glacé, mais délicieusement pris par la morsure du froid. Au moins, j’oublie partiellement les quelques problèmes qui m’occupent, parmi tous ceux que je collectionne. Était-ce une bonne idée cette journée ? Je n’en sais rien.. il est encore temps de pouvoir la rendre merveilleuse et pourtant je suis épuisé de n’avoir presque rien fait si ce n’est me disputer avec Aika. Je jette un oeil en sa direction et me mords la lèvre, lui sautant presque dessus pour lui voler un baiser, avant de me relever et de rire en la voyant quelque peu enfoncée dans la neige.
    _Tu es très bien comme ça je trouve !
Je me mords la lèvre et lui tend ma main, penché sur elle, laissant entrevoir dans ma veste, sans que je ne m’en aperçoive, ce petit étui, fin et long qui renferme cette fameuse surprise.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Mar 9 Avr - 1:06

Elle avait souvent pensé qu’ils n’avaient pas toujours le même genre d’humour. Il lui disait des choses qu’elle prenait mal et vice versa. À partir de maintenant, en tout cas, Aika allait faire plus attention à ses réactions. Elle avait vu ce que ça avait donné et aucunement, elle n’avait envie de revivre ça. Et puis, il avait raison; il s’adonnait à ce qu’ils faisaient à l’instant alors pas la peine de prendre la mouche. Il avait dit quelque chose, oui, mais Aika avait déjà commencé à prendre la fuite pour aller se lancer dans la neige. Et tel que prévu, le jeune homme était venu la rejoindre, mais pas forcément comme elle l’avait imaginé. En effet, il la prit sur son épaule, comme une grosse patate, avant de la redéposer au sol… ou plutôt sur la glace. « Je parlais de la fierté de me laisser faire un tour avant de me jeter au sol, mh. » fit-elle d’abord en rigolant. Les mots qu’il avait dit avaient fait en sorte de laisser un sourire apparaître sur son visage. Le plus sérieux qu’il soit, c’était bien ce qu’elle voulait aussi. Être avec lui, sans se préoccuper de ce que les autres pouvaient penser. Parce qu’il était le plus important à présent. « Juste… d’être avec toi. Peu importe ce qui arrive et de ce qu’on a l’air… » lâcha-t-elle beaucoup plus sérieusement, toujours dans un petit sourire. En gros, chacun se résumait à avoir son propre bonheur sans pour autant oublier que l’autre y était aussi pour quelque chose.

Les voilà qu’ils étaient à présent de nouveau sur la glace et Myung Dae eut l’idée de faire apparaître une barre qui les aidera à se tenir plus que sur l’un et l’autre. Le genre de barre qu’elle se rappelait avoir utilisé quand elle avait appris à patiner étant plus jeune. Mais tout ça était bien loin maintenant qu’elle devait réapprendre, malheureusement. Pendant ce temps, alors qu’ils tentaient de faire plus que trois pas, le garçon lui répéta qu’il lui avait dit devoir être sage pour mériter ce cadeau qui la titillait tant. Elle soupira. Elle avait été sage non ? Enfin, pour elle si. Maintenant, tout dépendait de ce que lui entendait par là. Et puis c’était injuste. Il était en position dominante et donc, pouvait toujours exiger quoique ce soit d’elle, histoire de l’amuser un peu, avant de lui donner son cadeau. La demoiselle était curieuse et c’était une torture que de lui dire qu’il avait quelque chose pour elle pour finalement attendre avant de le lui donner. « Mais je suis saaaaaage. » insista-t-elle tel une gamine. Elle qui croyait alors s’asseoir au beau milieu de la patinoire afin d’être « sage » se retrouva plutôt de nouveau dans la neige alors que le seunije l’entraîna avec elle. Il lui fit d’ailleurs remarquer que rien ne semblait aller, qu’il ne savait pas exactement ce qu’elle voulait, car elle avait changé d’idée en si peu de temps. Elle soupira. Comment lui répondre alors qu’elle-même n’était pas sûre de ce qu’elle voulait ? En fait, si. Elle avait voulu faire quelque de différent, autre que de marcher en s’enfonçant dans la forêt. Ce pourquoi elle avait opté pour la patinoire. Toutefois, elle s’était rendue compte qu’elle n’était pas aussi tolérante à ce genre d’activité qu’elle l’avait cru. Elle regarda le ciel pendant un court moment, alors qu’elle s’était laissée tombée le dos dans la neige. « Je ne sais pas. J’ai voulu qu’on essaie quelque chose de différent. J’avais peur que tu t’ennuies à seulement marcher… Mais c’est plus dur que je croyais… le patin. » Elle releva la tête en l’entendant rire. Pendant quelques secondes, elle se demandait pourquoi il rigolait, jusqu’à ce qu’il n’ouvre la bouche. Suite à ses paroles, elle le fixa plissant quelque peu les yeux. Puis d’un geste rapide, elle empoigna de la neige qu’elle lui lança au visage. Une petite vengeance pour lui avoir dit ça avant de lui faire une petite grimace. Finalement, elle amena sa main à son visage pour lui enlever doucement la neige qu’elle venait de lui lancer. À ce moment là, son regard se baissa. Quelque chose avait attiré celui-ci dans l’ouverture de la veste du garçon. La bulsajo étira son bras pour le saisir. Il s’agissait d’un petit étui. Bizarre. C’était bien la première fois qu’elle le voyait avec ça sur lui. Elle fronça les sourcils, intriguée. « Qu’est-ce que c’est ? »
Revenir en haut Aller en bas

Wang Se Jong
sous directeur - le grand sage
avatar

identity card
parchemins envoyés : 392
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Mer 10 Avr - 20:42

Une St Valentin exceptionnelle
Rencontre & découverte innatendue
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Les minutes, les heures s'écoulent doucement sans même que vous en prenez pleinement conscience. En ces lieux ô mystérieux, vous avez l'impression que le temps s'est arrêté, suspendu à un espace temps qui fait que vous n'êtes plus en mesure de déterminer depuis combien de temps vous parcourrez ses sentiers enneigés sans même vous préoccuper du chemin du retour. L'air résolument glacial ne semble même plus vous atteindre tant votre corps réchauffé par l'exercice de la marche, vous permet d'apprécier grandement l'atmosphère particulière de cette forêt.

Doucement mais surement, vos pas vous permettent de découvrir les lieux, savourer le calme ambiant de cette dernière, tout comme les bruits des fées qui se cachent peut être non loin de vous, si petites qu'il est difficile de les distinguer. C'est alors que l'écoulement d'un eau attire votre attention. Intrigué peut être par ce cours d'eau, votre partenaire et vous-même vous dirigez vers ce dernier, arrivant doucement sur la berge d'une source cachée par un amas de roches qui vous empêchent d'identifier clairement l'origine de cette dernière. Est-ce bien cette fameuse source dont parle la légende des lieux ou est-elle tout simplement normale ? Qui sait, peut être même que vous n'avez pas connaissance de cette dernière après tout. Qu'importe la réelle raison de votre présence en ces lieux, votre regard tout comme celui de votre partenaire est intrigué par la couleur azur de l'eau qui vous permet de voir à travers cette dernière tant elle semble limpide.

Perdu dans la contemplation de cette eau ô transparente, c'est bien trop tard que vous prenez conscience que vous n'êtes plus seuls autour de cette source. Des petits crépitements attirent votre attention sur une partie sombre de la vallée, tandis que des centaines de petites araignées s'en extirpent, rampant sur les arbres non loin de vous. De quoi avoir la chair de poule. Seulement le risque vint à arriver, tandis que l’affluence de ces dernières ne cesse de s'intensifier, c'est avec effroi que vous prenez conscience qu'une acromantula s'en extrait, venant apparaitre sous vos yeux désorientés.

Comment allez-vous vous sortir de cette situation quelque peu déstabilisante ? Allez-vous fuir sans demander votre reste en espérant que la créature ne vous suivent pas ? Allez-vous tenter de la calmer par des moyens qui vous sont propres ? Ou allez-vous user de la magie pour vous sortir de tout cela ?



Hors Jeu


Comme vous pouvez le voir, plusieurs choix s'offrent à vous. Il vous est donc possible de choisir l'une des trois options. Ce qu'il faut savoir c'est que toutes seront aléatoires.

C'est-à-dire que si vous optez pour fuir sans demander votre reste, nous lancerons un dé pour savoir si la créature vous poursuit ou non, en fonction de la réponse, une nouvelle action vous sera imposée, ainsi de suite, de même pour la seconde.

En ce qui concerne les sortilèges de la troisième option, il s'agit de dés aléatoires, vous avez la possibilité de les utiliser dès lorsque votre personne sent qu'il est temps pour lui d'user de la magie. Il existe trois types de dés de niveaux différents :

Niveau débutant : C'est pour les personnes qui ont un niveau bas en sortilèges, duel et dcfm. Ils sont souvent maladroits et la plupart arrivent pas à formuler les sorts qu'ils désirent. Le taux d'échec est élevé chez ses personnes

Niveau normal : C'est pour les personnes qui ont un niveau normal en sortilèges, duel et dcfm. Sans pour autant exceller en sort, ils parviennent souvent à se défendre avec des sorts basiques, voir compliqué avec un taux plus ou moins élevé d'échec.

Niveau avancé : C'est pour les personnes qui ont un très bon niveau en sortilèges, duel et dcfm. Ce sont généralement des étudiants qui suivent ces trois matières à l'université et qui obtiennent des O dans ces dernières. Il est d'ailleurs rare de les voir échouer leurs sorts.

Pour user de ces derniers, il suffit de poster un message en lançant le dé. Après lancé de votre dé, vous pouvez écrire votre réponse en prenant en compte ce qui est inscrit dans la description du résultat de ce dernier. Dans tous les cas, votre premier poste sera supprimé le plus rapidement possible pour plus de clarté.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Mer 10 Avr - 21:46

Elle rit bien plus que je ne l’aurais cru et les petites attentions dont je fais preuve, ainsi que l’effort de lui parler de mes sentiments, bien que ça me coute énormément, portent leurs fruits visiblement . Je finis par me mordre la lèvre et nous nous retrouvons dans la neige, sans crier gare. Je l’enquiquine, l’embrasse, l’enfonçant quelque peu dans la neige et ce qu’elle fait me glace le sang autant que ça enflamme mes nerfs. Je ne supporte pas la neige surtout dans le col d’un pull et sur le visage, je ne me souviens pas avoir fait preuve de cette violence et bien que je reste tétanisé un moment, je me retiens, elle n’a surement pas voulu ça.

Je souris quand elle remarque l’étui, le lui vole avant qu’elle ne puisse l’ouvrir. Pourquoi saurait-elle ? Était-elle sage à me balancer de la neige ainsi ? Non, bien évidemment, mais elle l’aura quand même. Ainsi, je tire la langue en range le cadeau à sa place, fermant ma veste et l’aidant à se relever pour ensuite la prendre par la main et marcher tout simplement, pour nous détendre.

Sur le chemin, je me surprends à caresser sa main, sous le tissu quelque peu épais de son gant. Je me mords à nouveau la main, savourant ce petit moment de répit, aussi délicieux soit-il, car je sais qu’il ne durera pas. Nous avons une chance qui nécessite des nerfs à toute épreuve, et que disais-je déjà ? Sur le point de découvrir un magnifique lac gelé, voilà que l’on entend des crépitements. Le temps de nous retourner et voilà qu’elles se précipitent sur nous. Je regarde Aika, qui a une sainte horreur de ces bestioles. D’ordinaire ce n’est pas mon cas, mais Velvet aurait été une tare et elle aurait surement eu des problèmes avec ses congénères. Je sais parfaitement quoi faire. C’est sans remord que je lance quelques sorts pour nous débarrasser de ces araignées, quelque peu volumineuses, tendant, on ne sait jamais, à ma bien-aimée un collier avec le fameux antidote contre des poisons courants, même si ça n’a pas terriblement d’utilité contre plusieurs morsures, au moins elle n’en mourra pas.

Un sort de protection autour de nous empêche ces créatures de revenir, si elles commettent l’erreur... mais ça m’étonnerait, seulement, mieux vaut prévenir que guérir.

    _Ça va, tu n’as rien ? Nous ferions mieux de rentrer peut-être... à moins que tu ne veuilles que l’on profite encore, je doute qu’on nous attaque une seconde fois... c’est comme tu préfères...
Le moment était mal choisi pour parler de rester, ou bien de cadeau, je ne suis pas l’homme le plus rassurant de cette planète, certes, mais là... je me pose des questions, suis-je aussi incompétent que cela ? Je ne sais pas quoi faire, mais je reste là, à tenir sa main, de l’autre, ma baguette. Je cherche dans son regard quelque chose qui pourrait m’indiquer qu’elle a peur, ou que tout va bien, mais encore une fois je n’y lis rien, sans doute trop peu habitué, ou bien déstabilisé par les derniers évènements. C’est sans doute la dernière solution, car j’ai toujours fait preuve, à mon humble avis, de lucidité. Je finis par l’entrainer plus loin, histoire de chercher un endroit que ces saletés ne pourraient pas atteindre et l’ennemi le plus mortel d’une araignée : le serpent, cela dit, je ne m’en approcherais pas non plus, car bien plus dangereux et perfide... et assez tenace, le serpent.

Nous nous asseyons au dessus de la source, car les araignées ne volent pas, mais nous, nous pouvons léviter grâce à un sort, ainsi, nous sommes tranquilles, comme dans une bulle, à l’abri des regards, des oreilles indiscrètes et de tout contact. Mais nous entendons et voyons tout, et pouvons approcher nos mains de ce lac magnifique. Je n’y ai pas vu de reflet à bien y réfléchir, sans doute la neige qui recommence à tomber et recouvre ainsi le lac d’un nuage blanc. On dit que ce dernier possède des propriétés magiques, mais cela ne m’étonnerait pas que ce soit une invention de mes camarades pour se charrier les uns les autres et qu’à mesure du temps, l’histoire soit restée.
Revenir en haut Aller en bas

Wang Se Jong
sous directeur - le grand sage
avatar

identity card
parchemins envoyés : 392
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Mer 10 Avr - 21:46

Le membre 'Ahn Myung Dae' a effectué l'action suivante : Lancer un sort

'avancé' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Sam 11 Mai - 21:28

Myung Dae lui avait rapidement enlevé le petit étui des mains, alors qu’elle avait tenté de comprendre de quoi il s’agissait. Il lui fit la grimace qu’elle lui renvoya. Oh vraiment, était-ce si personnel à ce point ? Sans pour autant ajouter quoique ce soit, Aika s’aida de Myung Dae afin de se relever, se dirigeant ailleurs cette fois. Ses yeux fixaient le petit chemin, mais cela ne voulait pas dire qu’elle ne s’était pas aperçue que Myung Dae lui caressait doucement la main, malgré le tissu. Un petit frisson la parcouru à ce moment. Puis un autre. Seulement celui-là, il n’était pas causé par la même chose. Non, il s’agissait plutôt d’un frisson quelque peu nerveux, car un drôle de bruit venait de parcourir jusqu’à ses oreilles. Un bruit sourd suivit de crépitement. Cela provenait de quelques mètres d’eux. Elle vit le garçon se retourner et fit de même avant de figer sur place. Là, devant eux, se tenait plusieurs araignées – disons-le – géantes. Pour Aika du moins, elles l’étaient. Elle qui détestait déjà ces petites bestioles… Elle couina quelques coups pour soudainement surprendre le Seunije à les affronter. Elle n’était pas étonnée; c’était dans les habitudes du garçon. N’empêche que cela restait tout de même dangereux et que tous deux connaissaient parfaitement les conséquences de ce qui pouvait arriver. Heureusement, il dû utiliser quelques sorts seulement pour qu’ils ne s’en débarrassent ou du moins, les éloignent d’eux. Au moins. Mais pour combien de temps ? Entre temps, elle serra dans ses mains le collier qu’il lui avait tendu par précaution, alors qu’une vague de souvenir refirent surface lors d’un instant. En deux temps trois mouvements, les deux tourtereaux se retrouvèrent ensuite sous un sort de protection. Il fut le premier à lui demander si tout allait bien, alors que ça aurait dû être à elle de le faire. « Ça va. Et toi ? » lâcha-t-elle encore un peu terrorisée et incertaine d’où les bêtes étaient allées. Elle regarda un moment les alentours. Elle ne voulait pas rentrer tout de suite, mais elle ne voulait pas non plus que ces maudites huit pattes reviennent avec une armée. « Non, je ne veux pas rentrer maintenant. Mais on devrait peut-être juste aller un peu plus loin. Je n’ai pas envie de faire face à une armée d’affreuseté à huit pattes. » Ça et elle ne voulait pas non plus que l’un d’eux se retrouvent blessé de nouveau. La première fois fut facile, mais la seconde ne le sera pas forcément.

Ce fut sans plus tarder qu’il l’entraîna vers une source au-dessus de laquelle ils se firent léviter avant qu’un silence s’éprenne de la forêt. Seuls des bruits de fond de la nature étaient présents; l’eau qui clapote, le vent dans les feuilles, les cris de certaines créatures... « Tu ne m’as toujours pas dit ce que c’était… » … cet étui qu’il avait repris tout à l’heure, tandis qu’elle posa son regard sur lui pour le ramener vers l’horizon. Elle voulait insister encore un peu histoire de lui montrer qu’il avait piqué sa curiosité. Ou alors s’en doutait-il déjà ? Sans hésiter, Aika se glissa assise entre les jambes du garçon de façon à le sentir contre elle pour ensuite déposer sa tête dans le cou du seunije.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Dim 12 Mai - 13:52

Je n’allais pas lui présenter son futur cadeau dans de telles conditions, par accident, mais bien sûr, on aura tout vu ! Je lui souris et lui reprend des mains son futur bien, elle le saura bien assez tôt et le suspens n’a pas l’air d’être son fort, si bien que je m’en réjouis de la voir s’émoustiller à ce point. Mais passons, notre priorité était devenue ces araignées, assez grandes pour nous dévorer tous les deux ou bien nous apporter à la reine, mère de toutes ces petites et dix fois plus grosse. Autant ne rien dire sur ma connaissance des araignées, au risque d’affoler ma belle et qu’elle ne s’en remette pas.

Nous avons réussi à les arrêter, les faisant partir, pour combien de temps cela dit ? Autant ne pas y penser. Ma priorité reste Aika et je nous fais léviter dans une sorte de bulle à l’aide d’un sort, de façon à ce que tous nos soucis puissent en être éloignés. Autant dire qu’il y en a un bon paquet. Ces araignées en première position d’ailleurs.

_Je vais bien aussi, aucune morsure, elles n’ont pas eu le temps de nous sauter dessus, ni d’envoyer les plus petites

Je vérifie en regardant autour de nous, en ne bougeant plus voir si quelque chose d’anormal frotte sur ma peau, mais non, et ça n’a pas l’air d’être le cas pour la jeune femme à mes cotés. Elle propose que nous nous éloignions de ce lieu et je ne suis pas contre, nous déplaçant à l’aide d’un sort afin que cette bulle reste notre protection, invisible d’ailleurs de tous, et de toutes créatures à l’exception d’une ou deux. Mais, elles sont extrêmement rares et surement bien loin de ces bois, impossible d’en trouver ici.

Aika repense à cet étui, et n’hésite pas à me redemander ce qu’il contient, pourquoi, pour qui ? Je ris légèrement. Sans doute la pression, mais aussi cette curiosité vivace qu’elle possède et qui la ronge, pour mon plus grand plaisir ! Je me tais, je la regarde, espiègle, et je regarde finalement l’horizon, histoire de la faire patienter sur la réponse que je lui donnerais et qui ne la satisfera pas.

_C’est une surprise, je te l’ai dit. Mais c’est pour toi, je te l’offrirais au bon moment.

Je la laisse espérer, mais j’ai quelques remords, car je pense qu’elle pourrait croire à des bagues de fiançailles. Ça en a tout l’air, seulement j’ai une bonne explication... et je la lui donnerais en temps voulu, en espérant qu’elle ne se mette pas à me faire un caprice, bien que j’en doute. Mais Aika a ce don précieux de savoir me surprendre, et ça n’est pas une mauvaise chose... enfin, sauf si elle fait un caprice, s’en sera une là, oui.

Je me mords la lèvre, j’ai terriblement eu peur, pour elle, plus que pour ma propre vie, n’est-ce pas preuve d’altruisme et surtout qu’elle est faite pour moi ? Toutes ces questions dans ma tête qui tournent et qui retournent... j’aimerais pouvoir les jeter dans une pensine, mais ça ne servirait à rien, car tant qu’elles ne seront pas résolues, elles reviendront. Ainsi, il faut que je trouve par moi-même les réponses. Je crois que j’en possède une bonne moitié, sans en avoir conscience.

_Nous devrions plutôt profiter de cette journée, tant que c’est encore calme, qu’est-ce que tu en penses ?

En fait, c’était plus un ordre qu’une suggestion, elle devait penser à autre chose et moi de même, afin que tout se passe pour le mieux. Nous avions réellement de quoi nous réjouir cette fois avec un tel paysage. Nous sommes légèrement surélevés, mais ça peut rapidement être plus haut, je n’ose pas cela dit, de peur qu’elle ne veuille pas, par vertige ? Je ne l’ai pas, mais les femmes sont plus sujettes à ce genre de peur fantaisiste, tout comme les araignées... ça ne va vraiment pas faire bon ménage entre ma petite bestiole de compagnie et elle, et je ne voudrais me résoudre à choisir... cela dit, je souris, car, j’ai pensé à elle... j’ai pensé à ses peurs, plutôt qu’à mon propre plaisir... n’est-ce pas la le début d’une relation d’entente bien plus plausible que précédemment ?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Event : La saint valentin.
» Event#4 : St Valentin 2015
» Event #4 - Saint Valentin
» [Event] La Saint Valentin
» [Event] Saint Valentin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sinseonghan Jolyu - Académie de magie pour jeunes sorciers :: San Jinju-si :: Chemins forestiers :: Intrigue 03 : Une St Valentin exceptionnelle-