Règlement
Bottin des avatars
Le monde magique
Contexte
Sinseonghan Jolyu
Postes disponibles
Gisteol Hyeon
Spellbook du parfait sorcier
F.A.Q
Le monde moldu
Jinju
F.A.Q
Nos top-sites



L'aventure de Sinseonghan Jolyu est finie !!
Après 2 années de bons et loyaux services, le forum ferme,
mais pour mieux renaitre !!!
En effet, pour partir sur de nouvelles bases, nous vous invitons chaleureusement
à nous rejoindre sur The Phoenix's Song ! On espère pouvoir vous retrouver là bas !

Partagez | 
 

 Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Wang Se Jong
sous directeur - le grand sage
avatar

identity card
parchemins envoyés : 392
MessageSujet: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Sam 9 Fév - 16:38

Une St Valentin exceptionnelle
Chemins forestiers à la frontière monde sorcier/moldu
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les chemins forestiers à la frontière des deux mondes sont résolument l'un des endroits les plus isolés du monde magique comme moldu. Comme si les deux mondes s'accordaient parfaitement pour ne point investir ces terres neutres, c'est des hectares de forêt qui les séparent, secrètement protégés par une barrière magique qui permet à aucun être dépourvu de magique de pénétrer dans ces lieux.

Ainsi, il est vrai que c'est résolument le cadre idéal pour découvrir les créatures magiques, qui se sont repliées sur cette zone. Loin de toute activité humaine, ces dernières ont créées en ces lieux leur habitat qu'elles protègent de toute attaque extérieure. il est donc très rare de voir des sorciers s'y aventurer et d'autant plus dans les profondeurs de cette dernière...

Seulement pour une raison quelque peu mystérieuse, une légende très populaire hante les esprits des êtres amoureux. Selon cette dernière, au sein de ces verdures, se trouverait une source "introuvable" dans laquelle on aurait la possibilité de découvrir le visage de son âme sœur, la personne a qui notre destin est lié.

Les sorciers les plus sages ne manquent nullement d'avertir la jeune génération des dangers qui entourent cette partie de leur monde, ainsi que des nombreuses disparitions qu'ils ont dû dénombrer au cours des derniers siècles mais même à l'heure actuelle, il n'est pas rare que des dizaines de couples viennent se perdre dans les méandres de cette forêt pour une soirée unique.

Une St Valentin exceptionnelle
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quelle curieuse légende que celle de " yeonghon-ui banlyeoja bom", n'est ce pas ? Sans doute que l'énonciation de cette dernière ne doit pas vous laisser indifférent ou au contraire vous ne semblez point lui accorder la moindre importance, qui sait ? Dans tous les cas, par un fait du hasard ou du désir de la personne tant aimée, vous vous trouvez à l'entrée de cette forêt ô mystérieuse.

Revêtue de son épais manteau de neige blanche immaculée, elle vous invite à la découvrir tandis que l'air frais des lieux vous font redouter la suite de cette journée. Fort heureusement, vous avez tout ce dont vous avez besoin : bonnet, écharpe, manteau, gant et un sac à dos rempli de vivres et d'une tente magique qui vous permettra de retrouver un endroit sec et chaud en moins de dix minutes. Puis, il ne faut pas oublier que vous n'êtes pas seul et qu'une personne peut être "chère" à votre cœur est avec vous.

Qu'importe au fond la raison de votre présence en ces lieux, vous vous êtes préparé à passer la journée ici alors, n'hésitez plus, pénétrer dans ces lieux à la recherche et peut être découverte de créatures que vous n'avez jamais eu l'occasion de rencontrer au cours de votre courte vie.


participants

    • Yoon Ki Suk
    • Wada Yano

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net

Yoon Ki Suk
pathfida - les âmes optimistes
avatar

identity card
parchemins envoyés : 460age : 26
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Dim 10 Fév - 23:10

Depuis le premier jour où Ki Suk avait entendu parler de la légende de « yeonghon-ui banlyeoja bom », le jeune homme avait été curieux et à la fois intéressé d’y aller. Non pas qu’il mette en doute le fait que le couple qu’il formait avec son aimé ne soit pas son âme sœur véritable, il était bien persuadé du contraire mais l’idée de découvrir cette source l’intéressait particulièrement. Ainsi, il pourrait à montrer à Yano qu’il se trouvait bien la personne avec qui son destin était lié et qu’il était l’unique personne qu’il devait aimer. Sans aucun doute qu’il avait du paraitre bien ridicule et à la fois mignon aux yeux de Yano lorsque la semaine avant il était venu lui dire qu’il voulait y aller absolument avec lui pour découvrir cette source magique. Persuader son cher et tendre n’avait été nullement facile pour le jeune homme, Yano n’étant pas une personne qui croyait aux légendes ni s’y intéresser, il n’avait alors à ce moment-là qu’être pu surpris de cette fameuse épitaphe. Seulement, à force de persuasion et sans doute d’amusement celui-ci avait accepté de venir avec lui en ces lieux. Ki Suk ignorant bien la dangerosité d’une forêt magique, il n’avait pu qu’être particulièrement enchanté de se rendre dans ces lieux avec son tendre aimé, réalisant l’un de ses rêves du moment. Le jeune bulsajo ne se rendait pas à quel point lorsqu’ils pénétreraient dans la forêt ils risquaient de se mettre à danger. Heureusement pour lui, Yano se trouvait être un apprenti auror et grâce à ces réflexes, ils seraient bien le premier à réagir dès lors qu’un danger se manifesterait. Inconscient, le jeune bulsajo l’était sans aucun doute dès lorsqu’il se laissait aller dans sa fantaisie et dès que l’amour s’y mêlait. Ki Suk se trouvait être un grand romantique et cherchait encore à séduire son tendre amant et en ce doux jour de la Saint Valentin, une excursion en ce lieu sacré lui avait semblé être la meilleure idée qu’il aurait pu trouver. Après tout, maintenant qu’ils étaient libres de s’aimer, il pouvait profiter de leur journée en amoureux, tout simplement, s’aimant simplement en ce jour béni pour la plupart des couples de ce monde et du monde sorcier qui avait aussi décidé de venir en ces terres risquées.

Ki Suk, alors, comme un bienheureux ce matin-là, avait réussi à se lever avant Yano pour l’une des premières fois de l’existence de leur amitié et de leur relation amoureuse. Un fait qui avait dû particulièrement surprendre Yano lorsqu’il s’était réveillé suite au bienfait de ses baisers sur son corps. Une tendresse dont seul son amant pouvait lui concéder. Malgré l’heure bien matinale, Ki Suk était venu alors lui préparer un petit déjeuner particulièrement copieux dans leur lit, lui murmurant de ne pas se lever tant qu’ils n’avaient pas fini de déjeuner. Une longue journée les attendait et ils se devaient tous les deux de se nourrir, au risque de tomber malade ou de s’affaiblir. En ce jour de la Saint Valentin, le jeune homme, se trouvait particulièrement galant envers la personne de Yano, en amant et amoureux parfait qu’il se voulait. Une fois le repas fini, Ki Suk était venu alors se diriger vers son armoire pour choisir des vêtements particulièrement chaud, ayant spécialement acheté un legging pour l’occasion et affronter le froid. Une fois les vêtements choisis, il était parti prendre une douche avant de se changer et de vêtir l’ensemble de ses vêtements. Des vêtements moldus mais qui avait pour mérite de le réchauffer, les vêtements sorciers n’ayant pas toujours selon lui les mérites des vêtements moldus. Sans aucun doute que bon nombre de fois, Yano avait dû se moquer de son amant à ce propos. Ainsi, après s’être préparé chacun et ayant pris sur eux l’ensemble des affaires dont ils avaient besoin pour cette journée. Les deux jeunes hommes étaient sortis chez eux et avaient transplané jusqu’à l’entrée de la forêt. Habillés convenablement, ils n’eurent nullement froid, malgré la différence de température relativement importante entre leur appartement et la température en forêt.

Souriant, heureux, Ki Suk était venu alors prendre la main de son amant dans la sienne, simplement alors qu’ils commençaient à marcher en direction des bois. Il vint alors murmurer contre l’oreille de son Yano dans une voix enjouée et particulièrement heureuse : « Mon Yano… je suis heureux tu le sais ? Passer la Saint Valentin à tes côtés ne peut qu’être la plus belle Saint Valentin. Je ne suis pas très courageux mais pour retrouver cette source à tes côtés, je vais faire de mon mieux, même si je doute qu’on risque de rencontrer quoique ce soit. J’aurais entendu parler sinon des dangerosités de ce lieu… mon Yano quoiqu’il en soit, même si on ne trouve pas la source, je serai heureux d’avoir passé une journée à tes côtés dans une excursion en amoureux. Nous risquons de voir des paysages magnifiques ! Et peut-être rencontrer des créatures magiques mignonnes… » termina-t-il en souriant, bien inconscient qu’ils risquaient de rencontrer des créatures magiques mais loin d’être mignonne.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

No hay duda de lo que siento

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t36-yoon-ki-suk-necesito-que-me-digas-lo-que-va-a-pasar-y-si-te-vas-a-ir-yo-me-voy-a-morirhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t48-yoon-ki-suk-necesito-que-me-digas-lo-que-vas-a-hacer-no-te-puedo-perder-no-me-quieres-perder

Wada Yano
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 572age : 26
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Lun 11 Fév - 18:48

Il n'y avait rien de plus fabuleux au monde que d'être en mesure de passer la moindre journée aux côtés de l'être aimé. Quand bien même la St Valentin était résolument une fête commerciale, il n'en restait pas moins que le jeune homme était profondément heureux de la passer en compagnie de son ange. Ayant parfaitement réussi ses examens finaux, il avait la chance de n'être que peu occupé en ce mois de Février. Il avait donc prit l'habitude de passer la majeure partie de ses journées avec son ange, qui tout comme lui, possédait un emploi du temps relativement soft étant donné ses résultats satisfaisants à ces examens. Quand bien même sa situation familiale avait éclaté en mil morceau, faisant de lui un héritier déshérité, il n'en restait pas moins qu'il se sentait pleinement heureux d'être libre. Détaché de toute chaine, il lui était désormais possible de poursuivre la voie qu'il voulait être sienne sans crainte qu'on le condamne pour cela. Ainsi quand bien même avait-il la possibilité de devenir auror avec son diplôme en poche, il s'était arrangé avec la direction pour intégrer la formation de dresseur d'animaux magique... la filière qu'il voulait suivre depuis toujours.

il avait donc tout pour être heureux en cette merveilleuse journée de St Valentin puisqu'en plus de cela, son ange avait projeté de faire une excursion ensemble. Résolument emballé par cette légende qui entourait les bois à la frontière du monde moldu, il n'avait pu que se laisser entrainer par l'enthousiasme ô débordant de son ange. il est vrai que cette légende pouvait intriguer tout être. Après tout, n'était-ce pas déstabilisant et à la fois intriguant de savoir qu'il suffisait d'observer son reflet dans une eau magique pour être en mesure de faire face à son âme sœur ? Lui même reconnaissait qu'il en était quelque peu curieux, ce fait puissant sa force du côté aventureux de sa personne. Il n'avait alors que suivre intrigué la décision de son amant et avait pu qu'être d'autant surprit de le voir si enthousiaste. Après tout, il avait eu l'agréable surprise et plaisir d'être éveillé par les doux baisers et caresses de son amant, qui contrairement à ses habitudes s'était trouvé bien matinal. Ce fait l'avait d'ailleurs amusé au point qu'il ne le taquine à ce sujet avant que ce dernier ne l'abandonne pour préparer un petit déjeuner copieux qu'il avait l'intention de lui offrir. Il s'était alors seulement contenter d'attendre, appréciant l'attention de son amour avant d'aller se laver à son tour en revêtant des vêtements chauds. La température extérieure frisant les - 5°C il avait opté pour un jean, des chaussettes de sky, des boots et un gros pull en laine avec un manteau épais et des gants. Ainsi équipé, il était certains d'être en mesure d'être au chaud tout en ayant assez de mobilité pour contrer toute attaque.

En effet contrairement à son amant qui avait la tête dans les nuages, Yano savait résolument que cette excursion n'était pas sans danger. Les bois de cette forêt était résolument le lieu idéal que pouvait trouver une créature magique pour échapper de l'attention des sorciers. il ne serait donc pas étonné de tomber sur l'une d'entre elle par tout hasard lorsqu'ils se retrouveraient dans les verdures recouvertes de neige de cette partie de leur monde. il avait donc veillé à prendre avec eux le minimum nécessaire pour contrer toute rencontre. Bien équipé, ils avaient fini par quitter l'appartement pour transplaner l'entrée de la forêt où son ange vint doucement lui prendre la main en murmurant d'une voix enjouée qu'il était heureux. Son sourire bienheureux allait en totale adéquation avec ses mots alors qu'il l'entendait ajouter que passer la journée avec li ne pouvait qu'être la plus belle des St Valentin. Quand bien même n'était pas très courageux, il allait faire de son mieux pour retrouver la source avec lui même s'il doutait de la dangerosité des lieux. Attendri et à la fois mal à l'aise de lui cacher une part de ses inquiétude, il ne pu se résoudre à atténuer son enthousiasme en lui parlant de la réalité, de ce qui risquait peut être de les attendre. Après tout comment pouvait-il mettre un terme au bonheur éhonté de son ange alors que ce dernier lui avouait qu'il serait heureux d'avoir passé cette journée à ses côtés qu'importe si ils ne découvraient pas la source tant recherchée...

Ainsi, il se contenta de lui sourire tendrement avant de venir lui voler un baiser avec douceur. Quand bien même n'était-il pas aussi optimiste que son amour, il voulait également profiter de cette journée pour être avec lui. C'est donc dans un sourire amoureux, qu'il murmura tout contre ses lèvres.

"Tant que je suis à tes côtés, n'importe quel lieu me convient tant que tu t'y sens à ta place. Qu'importe ce que nous réserve cette journée, je suis résolument le plus chanceux de tous les hommes d'être avec toi. Pour rien au monde, je ne changerai de place ô ça non... En ce qui concerne cette source, quand bien même cette dernière éveille mon intérêt, je suis profondément persuadée qu'elle ne me dévoilera pas mon âme soeur puisque je sais du plus profond de mon âme qu'elle se trouve devant moi à cet instant présent..."

Venant lui voler un doux baiser, il délicatement lui lancer un regard résolument pénétrant alors qu'il l'invitait à faire leurs premiers bois dans les verdures. La journée allait résolument être merveilleuse, il neigeait mais pas trop et la visibilité était bonne, puis tout au fond de sa poche, le jeune homme conservait quelque chose de très précieux : le cadeau destiné à son cher et tendre.

Tenue : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I'm just prisoner of my love for him.
« Tu vois les choses telles qu'elles sont et ta question est "Pourquoi?"
Mais moi je rêve des choses qui n’existent pas et ma question est
"Pourquoi pas" ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t31-wada-yano-be-or-not-to-be-someone-else-finiehttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t43-wada-yano-be-or-not-to-be-someone-elsehttp://light-goes-on-again.keuf.net/

Yoon Ki Suk
pathfida - les âmes optimistes
avatar

identity card
parchemins envoyés : 460age : 26
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Sam 16 Fév - 19:24

Les chemins forestiers n’avaient rien de bien effrayant pour le jeune homme qu’il était, en ce jour si béni qu’était la Saint Valentin. Il souhaitait seulement passer une agréable journée ensemble, à s’aimer, découvrir le paysage des chemins sous la neige et cette fameuse fontaine qui se devait de refléter le visage de la personne qui nous était destiné. Ki Suk était bien persuadé que dans le reflet le visage de Yano s’afficherait. Cette journée ne pouvait alors que se dérouler positivement, main dans la main, à découvrir avec délice les joies de la nature à l’occasion de leur première excursion ensemble. Une excursion que Ki Suk, malgré son manque cruel de courage, aurait bien aimée réitéré avec son ange. A présent qu’ils se trouvaient libre ils pouvaient se promener, découvrir de nouveaux lieux ensemble comme tout petit couple amoureux qui aimaient suivre des excursions. Ki Suk n’était nullement une personne très entreprenante en matière d’excursion mais peut-être que si Yano venait le persuader qu’ils ne risquaient que peu dès lors qu’il avait réussi à obtenir son diplôme d’auror. Le jeune bulsajo pourrait peut-être dès lors tolérer le fait de se balader dans des endroits plus dangereux pour suivre Yano dans ces excursions en tant que chercheur et dresseur de créatures magiques, même si cela paraissait peut-être impossible pour le jeune homme qui avait déjà peur pour peu de choses dès lorsqu’une créature magique apparaissait devant lui. Seulement, à ce jour, aux yeux du jeune homme, il n’y avait qu’une seule chose qui l’intéressait : le fait de passer une journée entière avec son aimé à la nature étant donné qu’ils avaient même prévu d’y dormir cette nuit-là, comme pour se donner l’occasion de s’aimer à nouveau dans des lieux insolites pour les amoureux. En effet, ils n’avaient tout simplement jamais passé une nuit dehors, préférant toujours un lit douillé dans lequel Ki Suk avait toujours la possibilité de profiter de ces matinées pour se reposer et dormir dans les bras de son aimé, profitant de chacun des baisers de son aimé à chaque réveil.

Gardant précieusement la main de Yano dans la sienne, le jeune homme ne pouvait qu’être heureux de profiter de cette journée aux côtés de son amant. Le sourire qui était fixé sur son visage le démontrait certainement alors qu’il ne pouvait s’empêcher de regarder amoureusement son tendre aimé. Passer le jour de la Saint Valentin ne pouvait qu’être particulièrement plaisant pour le jeune homme qui ne cessait pas d’être heureux à ses côtés, souhaitant toujours et encore d’être aimé par Yano, cet être qui le rendait particulièrement fou d’amour. Pour venir répondre à ses mots Yano était venu embrasser ses lèvres dans un doux baiser, en laissant afficher un doux sourire amoureux sur ses lèvres. Le faisait à son tour sourire amoureusement alors qu’il caressait simplement les doigts de son aimé. Celui était venu murmurer d’une voix conquise au creux de ses lèvres que n’importe quel lieu lui convenait tant que Ki Suk s’y trouvait à sa place. Qu’importe ce que leur réservait cette journée, il se trouvait être le plus chanceux de tous les hommes d’être avec lui. Des mots qui firent battre son cœur plus rapidement l’amenant à se sentir comme un bienheureux dans ses bras. Pour rien au monde il ne changerait sa place, souhaitant rester auprès de lui. Chacun des mots ne pouvaient que plaire au bulsajo, souriant tout simplement à chacune de ses paroles. Yano vint alors lui murmurer qu’en ce qui concernait cette source, quand même cette dernière éveillait son intérêt, il était bien persuadé qu’elle ne lui dévoilerait pas son âme sœur puisqu’il savait qu’elle se trouvait tout simplement devant lui à cet instant.

Souriant, le bulsajo ne put alors que répondre simplement au doux baiser de son amour, venant le regarder tendrement, lui volant un baiser à son tour alors qu’il le sentir s’éloigner de lui quelques instants. Le jeune bulsajo souriant vint alors murmurer au creux de ses lèvres : « Mon aimé… ô grand jamais je ne voudrais jamais changer de place moins non plus… je veux rester à tes côtés à tout jamais. Je t’aime mon Yano…» sourit-il avant de venir l’embrasser tendrement avant de s’éloigner son visage et d’emboiter un pas, s’avançant alors avec son aimé sur la voie d’un chemin sans savoir si celui-là le mènerait au fond de la forêt.

Le jeune homme vint reprendre la parole en souriant simplement à son aimé : «Etant donné que la fontaine devrait nous dévoiler notre âme sœur… si on l’a déjà découverte, je suppose que l’on ne verra rien de particulier, non ? Cela serait particulièrement amusant… ou peut-être qu’il y a plusieurs fontaines et une seule qui permet de voir son âme sœur ? Cela risque d’être amusant... tu ne penses pas ? » Yano se trouvait son âme sœur, le jeune homme en était bien persuadé… alors il supposait que peut-être que la fontaine ne pourrait nullement fonctionner lorsqu’ils verraient leur reflet dans l’eau. Il ne connaissait toute l’histoire de la légende mais il ne pouvait être curieux de l’origine de celle-ci, son âme de moldu ne pouvant qu’être émerveillé face à ces légendes et cette magie qui n’avait pas de réelle rationalité à ses yeux.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

No hay duda de lo que siento

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t36-yoon-ki-suk-necesito-que-me-digas-lo-que-va-a-pasar-y-si-te-vas-a-ir-yo-me-voy-a-morirhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t48-yoon-ki-suk-necesito-que-me-digas-lo-que-vas-a-hacer-no-te-puedo-perder-no-me-quieres-perder

Wada Yano
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 572age : 26
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Dim 17 Fév - 15:07

Yano avait mit énormément de temps à se décider sur le cadeau qu'il comptait faire à son ange pour cette occasion. De nature romantique, il était évident que le jeune héritier qu'il était avait soigneusement planifié cette journée, ou du moins autant qu'il lui était possible. Quand bien même le facteur de "surprise" devait être prit en compte lors de leur expédition au sein de cette verdure, il n'en restait pas moins qu'une fois, leur camp établi en bonne et due forme, rien d'autre ne pourrait bouleverser l'équilibre qu'il avait planifié pour la fin de la soirée. Une fin de journée qui se devait d'être à la hauteur de son affection, son amour pour la personne de son amant. En homme accompli et résolument entiché, il avait planifié cette dernière avec précaution comme s'il refusait l'idée d'être spontané… ou du moins pas aujourd'hui car cette soirée, à ses yeux se devaient d'être inoubliable, à la hauteur de ce présent qu'il conservait précieusement dans sa poche. Ainsi, il avait prévu de répondre au désir de son ange en acceptant de venir au sein de ce lieu peu ordinaire pour une journée romantique. Cependant l'éventualité de rencontrer des créatures magiques l'enchantait pleinement, lui qui était tant passionné par ces dernières depuis sa tendre enfance. Son rêve était de les découvrir, en savoir plus à leur sujet pour être mieux en capacité de les comprendre. Les capacités qu'il avait apprises au cours de son cursus d'auror lui avait permit d'apprendre assez de sort pour pouvoir s'en défendre sans forcément les blesser comme un mécanisme d'auto défense.

Seulement à l'heure actuelle, complètement fasciné par l'enthousiasme de son amant, ces précautions d'usage n'avaient nullement effleurés son esprit car tout comme ce dernier, il espérait vivement que rien ne vienne bouleverser le bien être qu'ils éprouvaient à être ensemble en ces lieux. Le baiser qu'il vint lui voler en était la preuve formelle, tout comme les mots délicieux qu'il avait murmurer tout contre les commissures de son ange. Des paroles qu'il savait allait enchantait son ange qui ne manqua nullement de répondre à son baiser, le regardant tendrement. Pour rien au monde, le dogsuli aurait souhaité échanger sa place avec quiconque, lui qui avait passé plus d'un an et demi à souhaiter être le bénéficiaire d'un tel regard, il ne pouvait que se sentir exalté d'en être désormais la digne et bien heureuse victime. Savourant à son tour le baiser que ce dernier vint lui voler à son tour, il ne pu que sourire tendrement à l'énonciation de la réponse de son ange tout contre ses lèvres. il était si délicieux de l'entendre lui susurrer "mon aimé", tout comme le fait qu'il ne voudrait échanger sa place pour rien au monde, voulant rester à ses côtés à tout jamais. Des paroles qu'il connaissait sans doute par cœur, les ayant déjà entendu un nombre innombrable de fois mais rien au monde ne semblait atténuer la félicité qu'il éprouvait à chaque fois qu'elles effleuraient les tympans de son oreille.

il se contenta alors seulement de sourire avec douceur, le dévorant de son doux regard alors qu'ils frôlaient enfin de leurs pieds la neige immaculée de cette forêt. Empruntant un sentier qui semblait presque disparaitre sous cet étalage de neige accumulée, ils marchèrent doucement au sein de cette dernière, main dans la main. Yano, incapable de lâcher du regard son tendre amour, il n'avait de cesse de le regarder du coin du regard alors que ce dernier, attentif et enjoué, observait les alentours avec cet air merveilleusement angélique qu'il lui connaissait tant. Aux paroles de son ange, il ne sut quoi répondre, réfléchissant à son tour à la problématique que soulevait son ange. Il est vrai que cette légende l'intriguait résolument, le menait à se poser quelques questions mais existait-elle réellement, n'était elle pas au final qu'une image utopique que désirait découvrir des êtres tourmentés à la recherche de leur âme sœur ? Qui sait. Dans tous les cas, un léger silence vint s'installer entre eux deux, des minutes durant lesquelles il réfléchit à la question soulevée par son amour.

"Je ne sais pas si on la trouvera, ni même ce qu'on y verra mais je reste persuadé que cela n'a peut d'importance en soit. Elle n'est à mes yeux que le prétexte pour passer une magnifique journée en ta compagnie, mon amour, et c'est tout ce qu'il m'importe." murmura-t-il doucement alors qu'il vint le prendre tendrement dans ses bras par dernière.

Satisfait de pouvoir l'enlacer ainsi, il vint délicatement déposer ses lèvres contre sa nuque qu'il baignant avec tendresse alors qu'il renforçait son étreinte, bienheureux de retrouver cette félicité d'être collé à lui.

"Quoiqu'il en soit, je ne doute nullement de passer une bonne journée avec toi… il ne peut pas en être autrement, n'est ce pas, mon amour ?" ajouta-t-il dans un doux murmure au creux de son oreille, en profitant un instant pour l'embrasser alors qu'il rompait son étreinte, d'humeur taquin pour prendre les devant en s'éloignant de lui.

Arrivé à quelques mètres, il tourna légèrement sa tête pour l'inviter à le rejoindre, lui tendant sa main pour qu'il vienne le rejoindre, un regard quelque peu amusé et taquin alors que son sourire resplendissait le bonheur vital. il était heureux et rien ne semblait être en mesure de pouvoir atténuer cette félicité qu'il éprouvait tout au fond de son cœur.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I'm just prisoner of my love for him.
« Tu vois les choses telles qu'elles sont et ta question est "Pourquoi?"
Mais moi je rêve des choses qui n’existent pas et ma question est
"Pourquoi pas" ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t31-wada-yano-be-or-not-to-be-someone-else-finiehttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t43-wada-yano-be-or-not-to-be-someone-elsehttp://light-goes-on-again.keuf.net/

Yoon Ki Suk
pathfida - les âmes optimistes
avatar

identity card
parchemins envoyés : 460age : 26
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Ven 1 Mar - 21:58

Curieux et animé par une joie certaine de découvrir les lieux qui allaient l’être les leur, Ki Suk ne pouvait pas s’empêcher d’observer leur environnement avec amusement et un plaisir certain, se trouvait devant eux un panorama neigeux absolument magnifique. Alors main dans la main de son tendre aimé, il ne pouvait nullement être plus heureux qu’à cet instant, tout particulièrement alors que Yano profitait de leur position pour venir lui voler un baiser avec amusement et taquinerie. S’il y avait bien une chose à laquelle il ne se lasserait pas, c’est bien celle d’embrasser ses lèvres ô tentatrices qu’il ne pouvait ô grand cesser de dévorer lorsqu’on son cœur le lui guidait de le faire. Il n’y avait rien de plus beau que de venir lui murmurer au creux de ses lèvres des mots doux, venant lui déclarer sa femme à nouveau, comme il avait la possibilité de le faire depuis tant de mois ne se lassant pas et voulant à chaque fois lui déclarer sa flamme dès qu’il le pouvait. Idiot, peut-être l’était-il mais cela ne semblait pas déranger son amant qui ne s’en plaignait pas, venant lui-même répondre à ses mots doux.

Seul, main dans la main, ils marchaient d’un pas tranquille dans la neige immaculée de la forêt, Ki Suk ne cessant de regarder les lieux qui les entouraient, tel un enfant, trouvant ce paysage réellement magnifique. Non pas que ce soit la première fois qu’il voyait de la neige mais tel un enfant, il ne lassait tout simplement pas de l’observer, tel un fan, s’extasiant de la beauté naturelle des lieux. Souriant, il ne cessait d’observer son aimé, le trouvant tout simplement magnifique ainsi. Seulement au bout de quelques minutes de marche, Yano vint briser le silence reposant qui s’était installé venant répondre à ses propos, lui murmurant qu’il ne savait pas s’il la trouverait, ni même ce qu’ils y verraient mais il était persuadé que cela n’avait pas d’importance en soit. Elle n’était à ses yeux qu’un prétexte pour passer une magnifique journée en sa compagnie et c’est tout ce qu’il importait. Le jeune bulsajo ne put alors que sourire tendrement alors que Yano était venu le prendre tendrement dans ses bras par derrière, apportant une chaleur certaine à son corps, le couvrant de son amour au travers de ses baisers sur sa nuque. S’il pouvait rester ainsi toute la journée, cela lui irait parfaitement, tout contre le corps de son aimé, ce corps si chaud qui venait contrer le froid environnent des lieux.

Yano vint alors murmurer à nouveau qu’il ne doutait nullement de passer une bonne journée avec lui, il ne pouvait nullement en être autrement. Souriant à ces mots, il ne put que frissonner alors que Yano venait embrasser le creux de son oreille, le faisant gémir de frustration alors celui-ci était venu rompre leur contact avant même qu’il ne puisse répondre à son aimé, s’éloignant de lui s’avançant devant lui. Le jeune bulsajo laissa échapper alors une légère moue, venant tirer la langue à Yano même si celui-ci ne le voyait pas. Yano se trouvait d’humeur taquine et cherchait à le frustrer, faisant renaitre en lui une parte enfantine de son esprit.

Yano était arrivé alors à quelques mètres de lui, s’arrêtant il s’était retourné, venant lui tendre sa main pour qu’il vienne le rejoindre, un sourire resplendissant de bonheur. Ki Suk ne put alors que le regarder en le dévorant du regard, venant tout de même laisser une moue boudeuse apparaitre sur son visage. Restant alors à sa place, le jeune homme vint alors murmurer d’une voix douce : « Mmm… je reste ici. Tu as voulu t’éloigner de moi alors… que nous étions très bien collé sl’un à l’autre, nos mains entrelacés… je boude. » Laissa-t-il échapper avec toujours cette moue boudeuse, les bras croisés sur sa poitrine tel un enfant. Yano devait avoir l’habitude du comportement quelque peu boudeur de Ki Suk mais cela devait sans aucun doute particulièrement l’amuser en ce jour, sachant qu’il faudrait que peu de choses pour faire en sorte qu’il arrête de bouder, Yano connaissant bien trop son Ki Suk. Seulement, Ki Suk ne voulant tout simplement ne pas en laisser là et comme pour se venger de la « froideur » de son aimé, celui-ci vint alors se baisser au niveau de la neige abondante à ses pieds et vint former une petit boule de neige. Même s’il savait que Yano risquait de l’éviter, il vint alors se redresser quelque peu pour venir lui lancer la boule de neige dans sa direction. Néanmoins, il rate sa cible, celle-ci ayant bien trop de réflexe pour ne pas être capable de la déjouer. Affichant encore plus une moue boudeuse au rire de Yano, celui-ci vint croiser ses bras à nouveau, attendant une excuse de la part de Yano. Il ne lui voulait pas réellement mais il ne disait nullement non au corps de Yano contre le sien, le réchauffant… ce n’était pas sa faute si Yano était venu rompre le contact entre leurs deux corps pour le plaisir de le taquiner. Cela se trouvait être uniquement la faute à Yano s’il en venait à lui en vouloir.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

No hay duda de lo que siento

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t36-yoon-ki-suk-necesito-que-me-digas-lo-que-va-a-pasar-y-si-te-vas-a-ir-yo-me-voy-a-morirhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t48-yoon-ki-suk-necesito-que-me-digas-lo-que-vas-a-hacer-no-te-puedo-perder-no-me-quieres-perder

Wada Yano
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 572age : 26
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Dim 3 Mar - 15:01

Il est évident qu'en s'éloignant ainsi précipitamment de l'échine de son ange, il avait chercher à le frustrer quelque peu. Résolument dépendant mutuellement de l'épiderme de l'autre, ils pouvaient passer des heures ainsi coller l'un à l'autre, à se bercer de leur tendresse. Yano ne comptait plus le nombre d'heures qu'il avait passé à le serrer contre lui, profiter de la chaleur de son être tout contre lui, se laissant enivrer par ce bonheur fulgurant qui possédait alors son être à ces moments là. Si son ange avait pas opté pour cette excursion sans doute qu'ils auraient passés leur journée sous la couette, ne cessant inexorablement de s'embrasser, se câliner avec un amour sincère pour le plus grand enchantement de chacun. Yano n'aurait vu aucun inconvénient à cela, y aurait même trouver une satisfaction plaisante pour être en mesure de préparer le cadeau qu'il avait l'intention de lui faire mais cela avait été modifié par les plans de son ange et son intérêt pour cette source. Il avait donc accepté la sortie avec plaisir, heureux de pouvoir quoiqu'il arrive être en sa compagnie, quand bien même cela l'avait contraint à changer ses plans.

Ainsi son être quémandeur de contact avec son ange, ne se satisfaisant nullement de ce simple contact entre leurs phalanges l'avait guidé à le prendre dans ses bras, se ressourçant de cette étreinte qui manquait à sa personne. S'enivrant de son odeur ainsi que de l'enchantement que ce dernier lui procurait, il n'avait pu résister à la tentation de sa nuque, dressé par cette félicité qui habitait son âme à ses côtés. Bienheureux, tout contre lui, il n'avait pu contrecarrer son désir de le tourmenter gentiment, venant lui murmurer des mots ô mélodieux au creux de son oreille pour s'éloigner. il se sentait tellement à sa place qu'il ne pu que sourire avec douceur de le voir réagir si fortement à son attaque. Conquis et résolument attendri par cette moue boudeuse que son ange lui offrait, il se mordit délicatement sa lèvre alors que ses yeux dévorer son faux regards accusateur. Il était fou de voir ô combien leurs sentiments pour l'autre étaient si puissants qu'ils ne semblaient jamais s'habituer aux réactions si délicieuses de sa moitié. Les paroles de ce dernier, le firent sourire d'autant plus alors qu'il l'informait qu'il boudait, se plaignant que c'était lui qui avait voulu s'éloigner de lui alors qu'ils étaient si bien collé l'un à l'autre, leurs mains entrelacés. Les bras croisés sur sa poitrine tel un enfant, Yano ne pu que fondre terriblement envouté par ce délicieux aspect de son ange qui déterminé à se venger se baissa pour prendre entre ses doigts un entassement de neige pour former une boule qu'il lui lança directement. Esquivant cette dernière aisance, il se contenta alors seulement de rire avec sincérité du comportement de son ange alors qu'il se mordait d'autant la lèvre. Il était si adorable à agir de la sorte qu'il ne pouvait que fondre, terriblement envouté par la personne de son aimé, qui toujours d'humeur boudeuse, avait de nouveau replier ses bras sur sa poitrine.

Son cœur battant promptement dans sa poitrine c'est dans un pas léger et rapide qu'il rebroussa chemin pour venir à sa hauteur, lui volant par la même occasion un doux mais exquis baiser. Ses lèvres reprenant possession de ses pulpeuses compagnes, qui leur avaient tant manqué, elles les frôlèrent avec une tendresse palpable, savourant avec félicite leurs textures, leur contact alors qu'il sentait leurs souffles s'entremêler. Sa main se glissant sur la joue ô combien froide de son ange, son pouce vint épouser la bordure de ces prisonnières pour caresser cette chair ô délicate qui s'offrait à lui alors qu'il ne lâchait pas une seule seconde ses compères qu'il embrassait avec amour, ses autres phalanges venant se choir autour des reins de son ange pour l'obliger à se nicher tout contre lui. Savourant avec ô enchantement de nouveau la rencontre entre leurs deux êtres, il soupira avec douceur alors qu'il relâchait ses prisonnières pour se mordre la lèvre, glissant son index sur celles de son ange pour les toucher, l'empêchait de dire mot alors qu'il susurrait.

"interdiction de bouder, mon amour… je suis persuadé que tu ne voudrais pas que je te prive de baisers aussi enivrants que celui-ci, ne ?"

Son regard pétillant de malice, il vint délicatement lui offrir un sourire ô enjôleur alors qu'il penchait la tête légèrement sur le côté pour venir baisser sa mâchoire, s'échouant sur sa nuque pour la frôler de ses lèvres, poursuivant avec douceur.

"J'aurai pu pleinement passé ma journée à t'embrasser, t'enlacer au creux de mes bras, collé à ton corps… mais il me semble que tu avais d'autres plans que celui-ci, ne ? C'est dangereux de me tenter de la sorte mon amour… d'autant plus en me montrant un aspect si envoutant que celui-ci… C'est ta faute si je n'arrive pas à résister à l'appel de ton corps, toi-même…qui ne cesses ô grand jamais de me réclamer… pourtant si on reste dans cette position, il nous sera bien difficile d'aller à la recherche de cette source, non ? "

Souriant tout contre sa nuque, il ne pouvait que savourait ce bien être qui l'habitait, s'enivrant de son doux parfum alors qu'il renforçait son étreinte autour des reins de son ange, susurrant tout contre son oreille dans une voix ô tendre.

"Alors cesses de bouder mon amour, sinon je vais être obligé de remettre a plus tard le cadeau que je compte d'offrir en ce jour, ça serait dommage, ne ?"

Sur ses mots, il vint relever son regard vers le sien, venant délicatement baisser son front alors qu'il le dévorait du regard. Si il n'écoutait que lui, il serait totalement disposé à rester ainsi positionné contre lui, l'embrassant, le câlinant avec amour mais ils avaient d'autres plans et il s'efforçait alors de rester sage, quand bien même le désir n'y était pas.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I'm just prisoner of my love for him.
« Tu vois les choses telles qu'elles sont et ta question est "Pourquoi?"
Mais moi je rêve des choses qui n’existent pas et ma question est
"Pourquoi pas" ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t31-wada-yano-be-or-not-to-be-someone-else-finiehttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t43-wada-yano-be-or-not-to-be-someone-elsehttp://light-goes-on-again.keuf.net/

Yoon Ki Suk
pathfida - les âmes optimistes
avatar

identity card
parchemins envoyés : 460age : 26
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Dim 10 Mar - 22:52

Un enfant auquel on venait de lui enlever sa peluche, tel pouvait être comparé Ki Suk à cet instant. Une mine boudeuse ornait son visage depuis que Yano avait cessé d’avoir le moindre contact avec son corps lorsqu’il s’était éloigné de lui pour avancer devant lui, comme un malotru aux yeux du jeune homme. Alors qu’ils se trouvaient collés l’un à l’autre, Yano était parti, loin de lui avec un air enjoué. Bien entendu, Yano n’avait nullement eu l’intention de couper le contact entre leurs deux chairs pour le reste de la promenade entre amoureux mais celui-ci ne pouvait que se sentir quelque peu frustré après que celui-ci l’est embrassé de le voir s’enfuir, le laissant alors seul face à cette toute frustration. Ainsi, il était venu alors afficher cette mine boudeuse que Yano lui connaissait bien, venant même à lui lancer un semblant de boule de neige dans sa direction, qu’il évita simplement en vu de ses réflexes naturels et réflexes d’aurors, laissant échapper un doux rire. Un doux rire qui était venu accentuer sa mésentente, venant l’emmener à soupirer et croiser les bras à nouveau faussement fâché.

La réaction de Yano avait été quelque peu évidente au vue de son sourire, à peine avait-il eu fini ses mots qu’il voyait déjà Yano se dirigeait vers lui d’un pas rapide pour venir lui voler un exquis baiser, le faisant frissonner quelque peu, heureux de retrouver la chaleur de leurs deux corps et des lèvres ô tentatrices. Aussitôt ce baiser fut-il terminé, que son amant vint rapprocher leurs lèvres, faisant rencontrer leur deux souffles unis, frôlant leurs jumelles, ravivant cette frustration qui prenait part dans son être. Venant alors répondre à ses envies, Yano était venu embrasser ses lèvres avec envie, un baiser partagé dans lequel Ki Suk lui transmettait à son tour sa passion pour son être, le laissant ô combien heureux alors qu’il sentait l’une de ses mains venir s’égarer sur les bordures de ces lèvres, son autre main s’étant placé sur ses reins, le faisant frissonner et le rendant ô heureux. Passer une journée entière à l’embrasser lui paraissait l’une des plus belles journées qui lui était possible de vivre, se sentant toujours comme l’homme le plus heureux à ses côtés. Leurs reins collés, il lui semblait revivre alors que ses mains se dirigeaient vers les reins de Yano, venant caresser son dos avec tendresse, son autre main caressant ses reins. Il laissa échapper un léger gémissement de mécontentement qui fut coupé par l’index de Yano, celui-ci lui souriait alors qu’il lui disait qu’il était interdit de bouder, il était persuadé qu’il ne voudrait pas qu’il le prive de baisers aussi enivrant que celui qu’il venait de lui adresser. Ki Suk ne vint nullement lui répondre, le trouvant tout simplement particulièrement séduisant avec ce côté manipulateur mais ne souhaitant nullement se faire manié par celui-ci. Yano connaissait bien trop son amant pour qu’il sache comment faire pour le faire arrêter de rouspéter.

Yano avait terminé alors ses mots, venant lui offrir un sourire ô enjôleur, penchant la tête légèrement sur le côté pour venir baiser sa mâchoire, le faisant frissonner alors qu’il reprenait la parole. Souriant, il venait lui dire qu’il aurait pu passer sa journée à l’embrasser, à le couvrir de son amour mais il lui semblait que c’était lui avait prévu d’autres plans que celui-ci. Il était dangereux de le tenter de la sorte et tout particulièrement lorsqu’il lui montrait un aspect si envoûtant de sa personne. C’était sa faute s’il n’arrivait pas à résister à l’appel de son corps, lui qui semblait ô grand jamais le réclamer… s’il restait dans cette position, il leur serait bien difficile d’aller à la recherche de cette source. Laissant apparaitre une moue quelque peu boudeuse aux mots de Yano, il vint frissonner au souffle de son aimé contre son oreille qu’il lui murmurait qu’il devait cesser de bouder sinon il serait obligé de remettre à plus tard le cadeau qu’il comptait lui offrir en ce jour, cela se trouverait dommage. Yano vint alors relever son regard, venant baisser son regard alors qu’il le dévorait du regard.

Ses mots quelque peu boudeur vinrent alors abattre les uniques résistances qui lui restait alors qu’il venait prononcer d’une manière quelque peu douce : « Mais…mais… je voulais juste qu’on reste ensemble, l’un à côté de l’autre… ou du moins se tenir la main… je ne voulais pas que tu t’éloignes loin de moi... Je veux de tes baisers…et je veux aussi rester auprès de toi et profiter de ta chaleur… mon Yano… je voulais juste qu’on passe une journée rien que tous les deux… et garder nos mains réunis me semblait être une bonne alternative, comme nous embrassait pendant qu’on cherche cette source… pendant que nous marcherons, non ? » Murmura-t-il alors qu’il le regardait d’un air qui se voulait particulièrement mignon, baissant les yeux quelque peu, il vint poser son visage contre la nuque, fermant les yeux alors qu’il serait fort dans ses bras le corps de Yano, venant raviver son corps ô meurtri par le froid extérieur de l’environnement de la forêt. Il se sentait ô combien heureux en contact avec le corps de Yano et pour rien au monde il en viendrait à s’en lasser.
.
Venant embrasser quelque peu la nuque de son amour, il vint murmurer d’une voix douce : « Je t’aime mon Yano… et je veux passer cette journée à tes côtés et vivre la plus belle journée qu’on puisse avoir pour un 14 février … et moi aussi j’ai un cadeau pour toi… mais je te l’offrirai un peu plus tard… cela te convient-il mon doux amant ? » Terminant ses mots avec un baiser sur la nuque de son amant, s’enthousiasmant de la journée qu’ils vivraient ensemble.il vint susurrer à son oreille alors : « Mmm… un magnifique cadeau auquel tu auras droit après cette excursion en forêt… je veux te rendre heureux mon aimé.»


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

No hay duda de lo que siento

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t36-yoon-ki-suk-necesito-que-me-digas-lo-que-va-a-pasar-y-si-te-vas-a-ir-yo-me-voy-a-morirhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t48-yoon-ki-suk-necesito-que-me-digas-lo-que-vas-a-hacer-no-te-puedo-perder-no-me-quieres-perder

Wada Yano
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 572age : 26
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Sam 16 Mar - 23:33

Le bien être qui l'habitait lorsqu'il se trouvait aux côtés de son ange n'avait résolument pas de limite. Si bien lotit contre l'échine de cette homme qui n'avait de cesse d'embraser totalement son être, il avait la sensation que rien au monde n'était plus précieux que cette proximité qu'il y avait à ses côtés. Son cœur battant a tout rompre dans sa poitrine, ce dernier ne semblait jamais se lasser de s'emballer de la sorte pour son être tant il se trouvait dépendant de ce dernier dont il était si profondément entiché. Ce bonheur était résolument enivrant, captivant et ô combien dépendant, rien au monde ne semblait être désormais en mesure de le sauver de cette folie, si cet amour en était une. Sa vie ne se résumait plus qu'à cet homme qui par son comportement si enfantin exaltait tous ses sens pour le rendre encore plus fou de sa personne. Tel la glace au soleil, il se sentait terriblement fondre, touché et attendri par cet aspect si enfantin et envoutant de cet ange qui ébranlait si aisément son âme par la moindre de ses réactions. Il s'était alors seulement contenté de répondre à ses propres désirs, venant à sa rencontre pour le couvrir de cette tendresse qu'il désirait tant le couvrir depuis toujours. Être ainsi collé à son être, s'enivrer pleinement de l'odeur si exquise de son parfum tout comme de cette félicité qui l'habitait à ses côtés, étaient autant d'éléments qui n'avaient pas de cesse de le rendre d'autant plus dépendant et amoureux de cet homme. Ce moment n'échappait pas à cette règle, d'autant plus lorsqu'on connaissait l'identité de cette surprise qu'il réservait à cet homme qui se trouvait devant lui, blottit contre lui, d'humeur boudeur… Une alliance, un anneau qui allait devenir la preuve concrète de l'existence, de la puisse de l'amour qui les liait l'un à l'autre. Une promesse que tout deux s'était faite durant le réveillon de Noël, quelques heures après qu'il ait rompu ses fausses fiançailles. Un serment profond et sincère qui avait résolument une grande place dans son cœur, son esprit, son être. En cette journée de la St Valentin, il comptait lui remettre ce bijou, le glisser à son doigt pour ainsi lier leurs deux existences à jamais. Quand bien même cet acte n'aurait rien d'officiel et ne représenterait rien aux yeux des autres, il n'en restait pas moins que ces deux anneaux seraient la déclaration de la puissance et la profondeur de leur amour.

Seulement cette surprise se devait d'en rester une pour le moment. Pour rien au monde, il ne souhaitait mettre à mal ses plans et cacher dans une certaine mesure toutes les stratégies qu'il avait mit en place dans son esprit pour faire de cette "demande en mariage", un évènement tout simplement précieux dans leur relation. Il lui fallait pour l'heure que son ange cesse de le bouder, quand bien même le savait-il faussement fâché par sa froideur qui n'en était pas une. Comment pouvait-il se montrer froid avec lui alors que son être ne demandait qu'une chose : l'aimer ? C'était résolument impossible et son regard brillant et ô malicieux allait parfaitement dans ce sens alors qu'il le dévorait tout simplement en amour. Une attitude qui ne pouvait nullement laisser de marbre son ange qui vint prononcer dans une voix ô douce et mélodieuse à ses yeux qu'il voulait juste qu'ils restent ensemble, l'un à côté de l'autre… ou du moins en se tenant la main. il ne désirait nullement qu'il s'éloigne loin de lui, qu'il voulait ses baisers et profiter de sa chaleur de lui… Oui, il désirait juste passer une journée ensemble, gardant leurs mains réunies lui semblait une bonne alternative comme s'embrasser en cherchant cette source. Des paroles ô cruellement mignonnes qui collaient parfaitement à l'expression que son ange affichait sur son visage qu'il vint nicher contre sa nuque, le faisant délicieusement frissonner tant ce simple contact avait le don de le rendre ivre d'un bien être profond. Sentir les bras de son ange étreindre si fortement sa poitrine, comme son souffle baigner sa nuque, étaient résolument des éléments ô apporteurs de bonheur en son être qui ne semblait ô grand jamais se lasser de cette tendresse, proximité qu'il y avait entre eux deux.

Savourant cette étreinte avec félicité, il se contenta seulement de fermer à son tour ses paupières tout en nichant sa tête tout au creux de sa nuque, se ressourçant par la même occasion. Cette félicité exaltait tous ses sens alors qu'il avait la douche sensation d'être incapable de se détacher de cette dernière tant cela lui demandait trop d'effort. Aux mots de son ange, il ne pu que soupirer de bonheur, sentant son cœur battre plus promptement dans sa poitrine alors qu'il lui susurrait qu'il l'aimait, qu'il souhaitait passer cette journée à ses cotés et vivre la plus belle St Valentin qu'ils pouvaient avoir. Ponctuant ses paroles par des baisers au creux de sa nuque, il ajouta que lui aussi possédait un cadeau pour lui, qu'il offrirait un peu plus tard si cela lui convenait. Il n'y voyait aucune objection, projetant la même chose de son côté. Cette forêt n'était résolument pas à ses yeux le lieu idéal pour cette "étape" de leur vie. Il voulait quelque chose de plus intime, de plus précieux pour eux. Une surprise qui égayait tout de même sa curiosité, lui donnait envie d'en savoir plus… mais en homme sage, il s'efforça de ne point y penser, si ce n'est de désirer poursuivre leur expédition pour être en mesure d'être à cette soirée qui serait qu'à "eux". C'est pour cette raison qu'il se contenta seulement de sourire avec douceur à ses mots, venant à son tour baisser cette nuque dont le contact manquait déjà cruellement à ses lèvres tandis qu'il murmurait.

"Tu me rends déjà cruellement heureux mon amour… ne le sais-tu pas ô combien mon être est ivre de cet amour ô profond que je te porte… mon cœur ne te prouve-t-il pas ô combien il est éprit de ta personne en battant si promptement dans ma poitrine ?"

Glissant ses lèvres vers son oreille, il vint d'autant plus renforcer son étreinte autour des hanches de son amant pour susurrer avec douceur et amour.

"Qu'importe la surprise que tu me réserves, je suis intimement persuadé qu'elle ne pourra que me rendre d'autant plus fou de ta personne et je n'ai plus qu'une hâte : la découvrir… mais je serai sage, tout comme tu devras l'être pour recevoir la mienne, ce soir, lorsqu'on sera enfin seul, toi et moi, seulement nous deux…"

Souriant doucement en venant baisser le creux de son oreille, c'est avec tendresse que ses mains vinrent se mouvoir sur le manteau de son ange, ses bras pour venir détacher leur corps de nouveau pour mêler ses doigts aux siens tandis qu'il l'entrainait à sa suite. C'est avec douceur qu'il vint murmurer dans un dernier baiser qu'il lui vola.

"Mais pour cela, nous devons avancer, main dans la main comme tu le désires tout autant. Cette journée est la notre et celle de notre amour, n'est ce pas ?"



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I'm just prisoner of my love for him.
« Tu vois les choses telles qu'elles sont et ta question est "Pourquoi?"
Mais moi je rêve des choses qui n’existent pas et ma question est
"Pourquoi pas" ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t31-wada-yano-be-or-not-to-be-someone-else-finiehttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t43-wada-yano-be-or-not-to-be-someone-elsehttp://light-goes-on-again.keuf.net/

Yoon Ki Suk
pathfida - les âmes optimistes
avatar

identity card
parchemins envoyés : 460age : 26
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Dim 17 Mar - 19:28

Collé contre le corps de son aimé, le jeune bulsajo ne pouvait que se sentir particulièrement à l’aise dans ses bras après avoir passé quelques minutes loin l’un de l’autre. Des minutes qui avaient valu que son comportement devienne quelque peu enfantin, l’emmenant à lui faire un semblant de boule de neige dans la direction de Yano en réaction à sa fausse froideur. Son comportement en réaction de son aimé, lorsque celui-ci était venu se réfugier dans ses bras l’avait été tout autant tandis qu’il en venait à parler d’une voix douce et presque enfantine qu’il voulait qu’ils restent ensemble, l’un à côté de l’autre ou du moins en se tenant la main, des mots qui trahissaient son humeur infantile et qui devait amuser certainement son aimé en vue de son regard. Se réfugiant alors dans ses bras, il vint embrasser sa nuque dans un doux baiser et qu’il serra tendrement dans ses bras le corps de son aimé. Il sentit alors contre sa nuque le doux sourire de Yano, après qu’il ait prononcé des mots ô enchanteurs qui l’emmenait à lui avouer à nouveau son amour, son désir de passer du temps à ses côtés et de vivre la plus belle Saint Valentin qu’ils pouvaient avoir. A nouveau dans un baiser, il lui avait alors dit lui aussi qu’il possédait un cadeau pour lui et qu’il comptait lui offrir un peu plus tard un peu plus tard, souhaitant d’abord profiter de sa journée même si la perspective du cadeau de Yano ne pouvait que le rendre particulièrement heureux et curieux. Yano à chaque cadeau le rendait toujours si heureux, lui avouant son amour éternel à chaque instant.

Ki Suk vint alors frissonner au doux baiser de Yano sur sa nuque, alors qu’il l’entendait dire qu’il le rendait déjà cruellement heureux, lui demandant à nouveau s’il ne le savait pas ô combien son être se trouvait ivre de l’amour profond qui lui portait, son cœur ne lui montrait-il pas ô combien sa personne se trouvait éprise de lui en battant si promptement dans sa poitrine. Des mots qui le firent doucement sourire alors qu’il sentait Yano venir glisser ses lèvres sur son oreille, venant renforcer leur étreinte autour des hanches de son amant pour susurrer à nouveau des mots ô envoutants. Yano lui murmurait d’une voix quelque peu suave que qu’importe la surprise qu’il lui réservait, il était intimement persuadé qu’elle ne pourrait que le rendre plus fou de sa personne et qu’il n’avait qu’une hâte : celle de la découvrir. Seulement se trouvant sage, comme il se devait de l’être lui aussi pour recevoir sa surprise, ce soir, lorsqu’il serait enfin « seul », seulement l’un et l’autre. Ki Suk vint doucement fermer les yeux, se laissant emporter par de douces sensations que celles d’être choyées par l’être aimé, des sensations ô agréables pour le jeune homme qui aimait tant ces instants. Le doux baiser au creux de son oreille le fit doucement frissonner alors que déjà Yano venait séparer leur corps, avec délicatesse, pour venir se saisir de ses doigts, comme Ki Suk l’avait souhaitait. Souriant comme un bienheureux, il vint alors répondre au doux baiser avant de venir répondre à Yano : « mmm… oui mon aimé. Cette journée est la nôtre et celle de notre amour dans laquelle nous passerons d’agréables moments et dans laquelle nous nous avouerons encore notre amour à nos âmes qui ne se lassent pas d’entendre des mots d’amour, tel que « je t’aime » ou des « je veux passer ma vie à tes côtés mon amour … ce programme me parait ô intéressant et nous devrons rester sage jusqu’à que nous terminons cette journée pour nous offrir ces merveilleuses surprises. » Il termina ses propos venant capturer dans ses lèvres, les lèvres de Yano dans un doux baiser avant d’éloigner leurs visage mais sans jamais quitter cette main qui reliait leurs corps et qui leur permettait de garder une douce chaleur malgré le froid glacial des environs.

Ne pouvant s’empêcher de regarder le doux visage de Yano, celui-ci vint cependant porter son regard sur les environs et le magnifique paysage que la nature leur offrait, laissant apparaitre quelques oiseaux volé près d’eux. Seulement, quelques secondes plus tard il crut voir une colombe posée sur une branche d’un arbre, doute qui disparut après quelques instants d’observations. Ce fut donc tout en s’excusant quelques instants de lâcher la main de Yano, qu’il vint se saisir de son sac et de venir prendre une sacoche dans laquelle se trouvait l’appareil photos que son père lui avait offert, un appareil qui avait le mérite de fonctionner dans le monde sorcier sans crainte. Ce fut donc avec une certaine précision et avant que la colombe ne s’en aille qu’il eut le temps de la prendre en photo. Cet appareil photo avait le mérite de n’être nullement numérique et à peine eut-il pris la photo que celle-ci s’imprima aussi sur du papier photo et c’est avec délice qu’il vint porter son regard sur son aimé, rangeant alors l’appareil dans sa sacoche qu’il accroche autour de son coup, dans sa protection avant de revenir prendre dans sa main celle de Yano. Souriant il vint alors lui tendre la photo de sa main libre, pour lui intimer de la regarder tout en lui murmurant d’une voix douce : « Mmm… regarde, j’ai eu le temps de la prendre en photo avant qu’elle s’en aille. L’appareil que mon père m’a offert pour Noël est très pratique… peut-être qu’on aura la chance de voir un aigle ou une autre créature aujourd’hui… Si tu as besoin de prendre une photo, tu peux prendre l’appareil photo sans aucun problème mon aimé. J’imagine qu’on pourra prendre de nombreuses photos ici tant le paysage me parait très beau… tu ne crois pas ? » termina-t-il dans un beau sourire avant de venir lui voler un baiser innocent quelques instants.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

No hay duda de lo que siento

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t36-yoon-ki-suk-necesito-que-me-digas-lo-que-va-a-pasar-y-si-te-vas-a-ir-yo-me-voy-a-morirhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t48-yoon-ki-suk-necesito-que-me-digas-lo-que-vas-a-hacer-no-te-puedo-perder-no-me-quieres-perder

Wada Yano
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 572age : 26
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Sam 23 Mar - 12:11

Heureux, il ne pouvait que l'être auprès de cet homme qui le rendait si cruellement vivant par tant d'amour qu'il lui apportait. Un fait qui n'était nullement nouveau puisque cette affection, adoration réciproque s'était instaurée entre eux depuis des années. Des années durant lesquelles ils n'avaient été que de proches amis avant de franchir cette étroite frontière qui avait fait d'eux des amants, qui n'avaient de cesse de se déclarer leur inclinaison comme s'il ne pouvait pas en être autrement tant leurs êtres vibraient de cette passion sans fin. Une flamme puissante et incommensurable qui n'avait de cesse de les retenir prisonniers de cette folie qu'était leur relation, leur faisant totalement oublié toute raison et logique tant leurs âmes ne pouvaient qu'être complète auprès de l'être aimé. Il était donc évident que le bien être qui l'habitait à l'heure actuel était profond et exaltait tous ses sens. Être en mesure d'être auprès de la personne aimée en cette douce journée qui leur était consacré ne pouvait en aucun cas être une source de tristesse pour lui, d'autant plus lorsqu'on connaissait les desseins du jeune homme pour cette dernière. Sans doute que Ki Suk n'avait nullement connaissance de ces profondes inspirations mais Yano détenait au sein de son sac, ce présent qui ne pourrait qu'ô comblé l'âme amoureuse de son tendre amour, qui en prenant connaissance ne pourrait qu'être heureux, résolument amoureux.

En toute sincérité, il avait cruellement envie d'être déjà à ce moment là, d'être en mesure de lui offrir de la façon la plus sincère qu'il soit, lui dévoilant alors toute la profondeur de cet amour dont il était à la fois le coupable et la douche victime. Par ces deux anneaux qu'il avait expressément fait réalisé pour eux, il ne pouvait qu'être impatient de le passer à l'annulaire de son amour pour lui offrir cette preuve formelle que ses paroles de Noël étaient sincères et répondaient à un réel souhait de sa part. Bien sur, il avait pleinement conscience que cela n'aurait rien d'officiel, qu'aux yeux des autres cette union secrète n'aurait point de sens mais tant qu'eux, y apportait une signification, tout ceci aurait une véritable importance dans leur relation. Il désirait tout simplement lui appartenir et cette alliance se trouvait être le moyen indétrônable pour le montrer à quiconque qui aurait des vues sur son amour ou lui. Ils seraient liés l'un à l'autre pour toujours, n'étant nullement convaincu que cet amour pourrait avoir un fin tant leurs sentiments se trouvaient ô profonds.

Main dans la main, il savourait alors ce délicieux bonheur qui l'habitait alors que ses lèvres n'avaient de cesse de venir cueillir leurs compères dans une tendresse qu'il ne pouvait qu'il y avoir entre eux deux. Il désirait pleinement profiter de cette journée à ses côtés, partageant son souhait de découvrir cette source, qui ne pourrait que le certifier sur l'idée que Ki Suk était et se trouvait son âme sœur, la seule et unique personne qui aurait la possibilité de le rendre heureux tant qu'il serait à ses côtés. Un désir réciproque puisque son ange vint à son tour répondre à son baiser en venant lui murmurer qu'en effet cette journée était la leur, celle de leur amour où ils n'auraient de cesse de se déclarer leur amour car ce programme lui paraissait ô intéressant avant de s'offrir mutuellement de leurs merveilleuses surprises avant de l'embrasser à nouveau. Des paroles ô délicieuses qui le firent sourire tendrement alors qu'il ne pouvait nullement s'empêcher de se plaindre intérieurement de voir ces désireuses compères quitter les siennes, qui ne souhaitaient nullement rompre cet exquis contact. Son ange vint alors porter son attention aux alentours, remarquant quelque chose qui attira son attention comme la sienne tandis qu'il venait prendre au sein de son sac à dos, un appareil moldu qu'il reconnu être celui que le père de son ange lui avait offert il y a quelques temps. il se contenta alors seulement de l'observer avec tendresse faire, ne pouvant s'empêcher de le contempler avec amour. Souriant doucement à la réaction de son ange qui une fois la photographie prise vint reprendre sa main dans la sienne, comme si il ne pouvait supporter la séparation plus longtemps, c'est avec plaisir qu'il vint admirer la photographie alors que son amour lui murmuré que l'appareil de son père était très pratique, que peut être ils auraient l'occasion de voir un aigle où une autre créature magique. Il ajouta que si il le désirait, il pouvait également se servir de son appareil photo, qu'ils pourraient prendre de nombreuses photos ici tant le paysage se trouvait beau.

"En effet, c'est une belle forêt mon amour… mais pour en découvrir plus, je pense qu'il serait sage d'avancer, non ?" murmura-t-il à son tour dans un doux sourire alors qu'il venait de se faire voler un baiser innocent, presque imperceptible tant il s'était trouvé être léger.

Lui remettant alors la photographie qu'il lui avait tendu, il l'intima à avancer, faisant enfin leurs premiers pas de cette forêt en silence, profitant tout deux de cette vue que les lieux leur offrait. L'air frais venir frôler leurs visages chauffés par l'exercice alors qu'ils continuaient leurs aventures dans les bois, parlant de tout et de rien, Yano n'hésitant pas à venir caresser le creux de sa main prisonnière pour le taquiner avec douceur. Il ne savait nullement depuis combien de temps, ils passèrent à déambuler dans les sentiers enneigés mais il ne pu s'empêcher de venir de nouveau le prendre dans ses bras. Sa main prisonnière lâchant sa compère, il vint rapidement la passer sur les hanches de son hanche pour l'enlacer par derrière, venant nicher sa tête tout contre sa nuque pour le serrer tout contre lui. Ses mains venant se nouer autour de ses hanches, c'est avec douceur qu'il vint murmurer tout contre son oreille dans une voix amusée et tendre.

"Je crois que je suis le premier à blâmer si nous ne trouvons pas cette source, je nous ralenti en agissant de la sorte, ne ?"

Venant alors baiser son oreille de nouveau, il vint nicher son visage tout contre sa nuque, savourant avec félicité l'odeur exquise de son parfum qui faisait bondir son cœur dans sa poitrine, il se sentait si bien ainsi, bercé par les battements dans sa poitrine.

"Je n'ai pas pu résister… ton corps me manquait..." Ajouta-t-il avec douceur alors qu'il reprenait doucement vie au creux de ses bras, profitant de la chaleur et du bien être que son ange lui apportait tant il pouvait passer des heures à le câliner de la sorte.

Restant ainsi positionné quelques secondes, minutes peut être, son nez enfuit dans la nuque de son ange qui devait supporter son souffle chaud venir se mouvoir sur sa chair, il passa ses dernières à baiser avec douceur cette peau si délicate alors qu'un bruit de fond attira son attention. Prenant peu à peu conscience de ce fait, il prêta attention à ce dernier, quelque peu anxieux avant de comprendre qu'il s'agissait sans doute d'un cours d'eau. Relevant la tête intrigué, il vint délicatement desserrer son emprise autour des hanches de son ange alors qu'il relevait son visage, venant murmurer doucement tout contre son oreille.

"Dis moi, tout comme moi, tu entends un bruit sourd comme de l'eau ?"



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I'm just prisoner of my love for him.
« Tu vois les choses telles qu'elles sont et ta question est "Pourquoi?"
Mais moi je rêve des choses qui n’existent pas et ma question est
"Pourquoi pas" ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t31-wada-yano-be-or-not-to-be-someone-else-finiehttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t43-wada-yano-be-or-not-to-be-someone-elsehttp://light-goes-on-again.keuf.net/

Yoon Ki Suk
pathfida - les âmes optimistes
avatar

identity card
parchemins envoyés : 460age : 26
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Ven 29 Mar - 10:04

Pour Ki Suk, enfant moldu et fils de photographe, se promener dans les bois magiques frontaliers du monde sorcier ne pouvait que se trouver une occasion particulière pour venir prendre en photo et immortaliser la nature environnante et très particulière. Se mêlait un monde moldu et un monde sorcier, un lieu plein de charme en ce jour de la Saint Valentin pour les deux jeunes hommes qui étaient issus de deux milieux différents et unis par la magie, telle cette forêt. Un lieu ô significatif pour les deux sorciers qui trouveraient en ce lieu cette fontaine magique qui relèveraient le nom de leur âme sœur, une fontaine qui ne pourrait que les rendre heureux étant donné qu’ils étaient persuadé l’un comme l’autre, de voir leur visage respectif dans le reflet de cette eau pure. Ne pouvant nullement ignorer la beauté des lieux, le jeune homme était venu prendre dans son sac l’appareil photo que lui avait offert son père pour le jour de Noël afin de venir prendre la magnifique colombe posée sur une branche enneigée. Aussitôt qu’il avait pris celle-ci en photographie, en digne amoureux, il avait repris la main de son aimé dans la sienne avant de lui montrer cette photographie et complimenter l’appareil qu’il utilisait. . Il avait terminé ses mots venant voler un doux baiser, son amant venant lui assurait qu’il s’agissait d’une belle forêt mais que s’il souhaitait en découvrir plus, il serait sage d’avancer. Ki Suk vint alors venir lui sourire à ses mots avant de venir rendre son œuvre qu’il rangea aussitôt dans l’une de poches de son sac à dos. Souriant, il vint suivre alors le pas de Yano, gardant précieusement sa main dans la sienne, prenant des directions bien au hasard mais échangeant toujours des mots doux et des paroles sur leur environnement, Ki Suk étant obnubilé par celui-ci et par cette main qui s’amuser à caresser la sienne dans l’unique but de le taquiner, le faisant sourire doucement.


Le jeune homme ne put qu’être surpris et à la fois enjoué lorsqu’il vit Yano échanger leur situation et sentir au creux de ses bras la douche chaleur du corps de son aimé contre lui. Sa main était venu libérer sa compère pour venir l’emprisonner dans ses bras, la passant sur ses hanches. Le jeune bulsajo ne put que soupirer de bien-être alors qu’il sentait la tête de Yano contre sa nuque, laissant échapper un souffle chaud qui le fit frissonner. Souriant comme un bienheureux, il se mit à rire doucement quand Yano vint lui avouer qu’il était le premier à blâmer s’il ne trouvait pas cette source, lui demandant s’il le ralentissait en agissant de la sorte. Ki Suk vint fermer les yeux au contact des lèvres de Yano contre son oreille, celui-ci lui murmurant qu’il n’avait pas pu résister, son corps lui avait manqué. Souriant amoureusement, le jeune bulsajo vint alors répondre d’une voix ô conquise : « Mmm… Yano, je ne pourrais jamais te blâmer à ce sujet tant je me sens heureux en cet instant, tout contre toi… la source nous attendra s’il le faut. Cette source est là pour nous montrer le visage de l’être aimé alors elle ne pourrait disparaitre si aisément en vue de la puissance de nos sentiments… ». Les yeux toujours fermés, le jeune homme venait caresser les mains de son aimé avec tendresse, appréciant le doux contact de ses lèvres sur sa nuque, venant demander silencieusement plus de contacts entre leur deux chairs. Ce fut les mots de Yano qui vinrent briser cet instant de bien-être, venant desserrer son emprise sur son corps, quittant sa nuque alors pour venir murmurer contre son oreille s’il entendait un bruit sourd qui pourrait ressembler à de l’eau.

Ki Suk vint laisser alors passer quelques secondes avant de chercher dans l’environnement à son tour ce fameux bruit, tentant de ne se concentrer que sur ceux-ci, ignorant bien le bruit des arbres et du vent environnant. Il ouvrit les yeux subitement, il vint alors reconnaitre le bruit de l’eau qui s’écoulait, comme si un point d’eau ne se trouvait non loin. Il vint alors montrer une direction à l’aide de sa main libre, venant répondre d’une voix légère : « Mmm… tout comme toi j’attends comme un ruissèlement d’eau… Je ne sais nullement si nous nous trouvons au bon point d’eau mais nous pouvons y aller quand même, on ne sait jamais… allons-y. ». Termina-t-il alors qu’il venait séparer leurs corps à nouveau, mais gardant toujours sa main dans la sienne ne voulant couper le contact entre eux et par conscience sans doute qu’un danger pourrait arriver, voulant rester près de cet homme qui était particulièrement doué pour son âge en sort de défense. Seulement, il gardait l’espoir qu’il trouverait les deux cette source magique rapidement, avec de la chance et l’amour les guidant dans leurs actes. La source ne pouvait pas ne pas voir à quel point l’amour se trouvait si puissant dans leur couple. La fontaine réagissait-elle et apparaissait-elle plus aisément au couple qui s’aimait ô passionnément ? Cela se trouvait possible. Ki Suk vint alors murmurer : « J’espère que l’on trouvera cette source, même si cela parait peut-être un peu trop rapide… face à la puissance de nos sentiments, la source ne peut qu’apparaitre rapidement, ne ? »




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

No hay duda de lo que siento

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t36-yoon-ki-suk-necesito-que-me-digas-lo-que-va-a-pasar-y-si-te-vas-a-ir-yo-me-voy-a-morirhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t48-yoon-ki-suk-necesito-que-me-digas-lo-que-vas-a-hacer-no-te-puedo-perder-no-me-quieres-perder

Wang Se Jong
sous directeur - le grand sage
avatar

identity card
parchemins envoyés : 392
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Dim 31 Mar - 15:45

Une St Valentin exceptionnelle
Rencontre & découverte innatendue
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Les minutes, les heures s'écoulent doucement sans même que vous en prenez pleinement conscience. En ces lieux ô mystérieux, vous avez l'impression que le temps s'est arrêté, suspendu à un espace temps qui fait que vous n'êtes plus en mesure de déterminer depuis combien de temps vous parcourrez ses sentiers enneigés sans même vous préoccuper du chemin du retour. L'air résolument glacial ne semble même plus vous atteindre tant votre corps réchauffé par l'exercice de la marche, vous permet d'apprécier grandement l'atmosphère particulière de cette forêt.

Doucement mais surement, vos pas vous permettent de découvrir les lieux, savourer le calme ambiant de cette dernière, tout comme les bruits des fées qui se cachent peut être non loin de vous, si petites qu'il est difficile de les distinguer. C'est alors que l'écoulement d'un eau attire votre attention. Intrigué peut être par ce cours d'eau, votre partenaire et vous-même vous dirigez vers ce dernier, arrivant doucement sur la berge d'une source cachée par un amas de roches qui vous empêchent d'identifier clairement l'origine de cette dernière. Est-ce bien cette fameuse source dont parle la légende des lieux ou est-elle tout simplement normale ? Qui sait, peut être même que vous n'avez pas connaissance de cette dernière après tout. Qu'importe la réelle raison de votre présence en ces lieux, votre regard tout comme celui de votre partenaire est intrigué par la couleur azur de l'eau qui vous permet de voir à travers cette dernière tant elle semble limpide.

Perdu dans la contemplation de cette eau ô transparente, c'est bien trop tard que vous prenez conscience que vous n'êtes plus seuls autour de cette source. Arrivé par votre droite, vous vous retrouvez face à un Occamy à la stature imposante et menaçante, au regard aussi dur et sec que de la roche. Un simple contact visuel entre vous deux, suffit de vous faire comprendre qu'il s'agit d'une menace à prendre très au sérieux, lorsque son sifflement strident parvint à vos oreille et que ce dernier devient plus agité. Un fait qu'il réitère une seconde fois, un peu plus fortement alors que vous vous éloignez du court d'eau qui semble protégé son nid

Comment allez-vous vous sortir de cette situation quelque peu déstabilisante ? Allez-vous fuir sans demander votre reste en espérant que la créature ne vous suivent pas ? Allez-vous tenter de la calmer par des moyens qui vous sont propres ? Ou allez-vous user de la magie pour vous sortir de tout cela ?


Hors Jeu


Comme vous pouvez le voir, plusieurs choix s'offrent à vous. Il vous est donc possible de choisir l'une des trois options. Ce qu'il faut savoir c'est que toutes seront aléatoires.

C'est-à-dire que si vous optez pour fuir sans demander votre reste, nous lancerons un dé pour savoir si la créature vous poursuit ou non, en fonction de la réponse, une nouvelle action vous sera imposée, ainsi de suite, de même pour la seconde.

En ce qui concerne les sortilèges de la troisième option, il s'agit de dés aléatoires, vous avez la possibilité de les utiliser dès lorsque votre personne sent qu'il est temps pour lui d'user de la magie. Il existe trois types de dés de niveaux différents :

Niveau débutant : C'est pour les personnes qui ont un niveau bas en sortilèges, duel et dcfm. Ils sont souvent maladroits et la plupart arrivent pas à formuler les sorts qu'ils désirent. Le taux d'échec est élevé chez ses personnes

Niveau normal : C'est pour les personnes qui ont un niveau normal en sortilèges, duel et dcfm. Sans pour autant exceller en sort, ils parviennent souvent à se défendre avec des sorts basiques, voir compliqué avec un taux plus ou moins élevé d'échec.

Niveau avancé : C'est pour les personnes qui ont un très bon niveau en sortilèges, duel et dcfm. Ce sont généralement des étudiants qui suivent ces trois matières à l'université et qui obtiennent des O dans ces dernières. Il est d'ailleurs rare de les voir échouer leurs sorts.

Pour user de ces derniers, il suffit de poster un message en lançant le dé. Après lancé de votre dé, vous pouvez écrire votre réponse en prenant en compte ce qui est inscrit dans la description du résultat de ce dernier. Dans tous les cas, votre premier poste sera supprimé le plus rapidement possible pour plus de clarté.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net

Wang Se Jong
sous directeur - le grand sage
avatar

identity card
parchemins envoyés : 392
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Dim 31 Mar - 15:48

Le membre 'Wada Yano' a effectué l'action suivante : Lancer un sort

'avancé' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net

Wada Yano
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 572age : 26
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Dim 31 Mar - 18:09

Il n'avait pu résister à la tentation de le prendre dans ses bras. En effet, son être en manque de sa personne quand bien même leur main n'avait jamais cessée d'être enlacée, il n'en restait pas moins que l'échine de son ange s'était cruellement fait désirée au sein de son être. C'est donc dans un bien être profond qu'il était venu le serrer tout contre lui, laisser pleinement ses sens s'imprégner de la personne de son ange alors qu'il semblait tout simplement revivre à cet exquis contact. Il était si délicieux de pouvoir s'enivrer de son parfum, de la chaleur de son corps tout contre le sien alors que son cœur n'avait de cesse promptement dans sa poitrine par tant de bonheur éprouvé. Un fait qu'il ne pouvait nullement réprimé et qui semblait être en adéquation avec les désirs de son ange qui soupirait d'aise de cette étreinte à ce simple contact. Une embrassade qui faisait naitre de douces sensations en son être, fermant ses paupières pour profiter de ces baisers et mots doux. Des paroles auxquelles ce dernier vint lui répondre dans une voix ô conquise alors qu'il lui susurrait qu'il ne pourrait jamais le blâmer à ce sujet tant il se sentait heureux en cet instant, tout contre lui. La source les attendrait puisqu'elle était là pour leur montrer le visage de l'être aimé et ne pouvait donc pas disparaitre en vue de la puissance de leur amour. Des paroles qui eurent le don de le faire sourire d'autant plus alors qu'il sentait les mains de son ange venir caresser ses mains alors qu'il n'avait de cesse de lui embrasser sa nuque de petits baisers. Ce bien être était profond, ressourçant et pour rien au monde, il n'aurait souhaité le quitter.

Cependant, un bruit sourd vint l'alerter alors qu'il se trouvait bien loti tout contre l'échine de son ange. Un cour d'eau semblait s'écouler non loin de lui, du moins en avait-il l'impression alors qu'il murmurait ses pensées à haute voix, interrogeant son ange par la même occasion. Une réponse qui ne tarda nullement à venir alors qu'il le voyait rouvrir ses paupières, lui indiquant une direction que tout comme lui, il entendait comme un ruissèlement d'eau. Il ne savait pas si ils allaient trouver le bon point d'eau mais qu'ils pouvaient quand même y aller. Prenant sa main dans la sienne, ils s'avancèrent doucement vers le bruit alors que son ange murmurait qu'il espérait qu'ils trouverait en cette source même si cela paraissait trop rapide mais que face à leur amour, elle pouvait apparaitre plus vite. Une pensée qui l'amusa tendrement alors qu'ils s'avançaient en direction de ce bruit.

"Cela ne serait point étonnant, la magie a des vertus que nous sommes incapable d'expliquer nous même, simples sorciers… je suis curieux de voir ce qu'il en retourne…"

C'est ainsi qu'ils vinrent à pénétrer dans une petite plaine boisée dans laquelle se trouvait un amas de pierre rocheuse d'où semblait venir l'écoulement de l'eau. Tout d'eux intrigué par cette dernière, c'est dans un pas calme et serein qu'ils vinrent s'approcher des berges de ce cour d'eau. Rempli de questionnement au sujet de cette dernière, il n'avait aucune angoisse vis-à-vis du fait qu'il pouvait s'agir de l'objet de leurs recherches. Il savait intimement ce qu'il pourrait être amené à découvrir si cette eau se trouvait être celle de cette légende magique. Du plus profond de son âme, Yano était convaincu que Ki Suk était son âme sœur et rien au monde ne pourrait le dissuader de la chose. C'est donc avec douceur qu'il vint murmurer à l'oreille de son ange.

" Si il s'agit de celle de la légende, nous en aurons le cœur net, mais je ne doute nullement d'y voir ton reflet, car tu es l'élu de mon cœur… et l'homme de ma vie. "

Venant baiser sa joue avec tendresse, c'est dans un regard quelque peu doux qu'il vint l'amener avec lui sur les berges de cette dernière, résolument concentrés et intéressés par la source de cette eau qui semblait prendre son nid au sein de cette roche sur laquelle reposait encore une grande partie de la forêt. Nul semblait prédestiné cette dernière à être magique en vue de ce qui était présent sous leurs yeux. Cette dernière ne reflétait uniquement que leur reflet alors qu'il venait doucement embrasser la joue de son ange en murmurant :

" Je crains que ce ne soit pas l'objet de notre recherche mais ce n'est pas grave, on pourrait profiter de cet endroit pour déjeuner, qu'en dis-tu ? "

Seulement, un bruit bruyant vint briser sa proposition à leur droite. Quelque peu surprit par la soudaineté de la chose, c'est avec un étonnement sans précédent qu'il vit apparaitre une gigantesque créature sous leurs yeux. Un créature magique qu'il avait longuement étudié depuis sa plus tendre enfance mais dont il n'avait qu'une image erronée dans ses livres : un Occamy. Quelle magnifique créature que cette dernière dont il n'avait jusqu'à ce jour jamais eu l'occasion de croiser la route de cette dernière. Quand bien même la situation n'avait rien de plaisante à cette instant, son regard émerveillé n'avait de cesse de détailler cette dernière avec émerveillement alors que le danger de la situation ne semblait pas frapper son esprit. Pour il savait ô combien cette créature n'était nullement avenante avec les êtres humains. De caractère agressive, peu d'hommes avaient eu la chance de sortir vivante d'une rencontre avec cette dernière. C'est uniquement lorsqu'il sentit la main de Ki Suk venir tirer doucement sur son manteau qu'il reprit réellement connaissance. Réagissant avec rapidement et professionnalisme, il vint vite prendre en main sa baguette et lança un sort. Un sort inoffensif envers la créature mais qui leur permettrait de prendre leur distance. Sans surprise le sort vint frapper de plein fouet la créature qui s'apprêtait à les attaquant, la déroutant totalement de son objectif alors qu'il reprenait en main celle de son ange pour l'entrainer à sa suite. Ne disant mot, ni cherchant à expliquer la moindre de ses actions, il mit autant de distance possible entre cette dernière et eux deux, lançant un sort derrière eux pour que leurs marques ne disparaissent. Des sorts compliqués mais qui se trouvaient être un jeu d'enfant pour lui qui était sur le point de valider son cursus en tant qu'auror.

Il n'était nullement en mesure de savoir depuis combien de temps, ils étaient en train de parcourir cette forêt, manquant de trébucher plusieurs fois pour mettre le plus de distance entre eux et la créature. Essoufflé, c'est tout contre un arbre relativement gros qu'il vint se planquer avec Ki Suk, le souffle relativement saccadé alors qu'il semblait plus sentir son cœur. Par simple reflexe professionnel, il vint lancer un ultime sort de protection autour d'eux, se laissant choir tout contre le bois humide de cet arbre. Prenant conscience qu'il n'avait dit mot depuis de très longues minutes, il vint se tourner vers son ange, le voyant aussi blême que pouvait être toute personne après une telle rencontre, frayeur. C'est donc avec tendresse qu'il le prit au creux de ses bras, venant baisser son front avec douceur tout en murmurant :

"C'est fini mon amour…ne t'inquiète pas… il ne nous retrouvera pas… tout va bien… je suis là pour te protéger… n'ai aucune crainte… c'était juste un Occamy… il devait sans doute protéger son nid… il ne cherchera pas à nous poursuivre…"

Baisant tendrement sa joue, l'une de ses mains vint tendrement remonter son épaule, caresser du bout de ses doigts, les traits de son visage tandis que ses lèvres baigner son visage avec douceur. Par ce geste, il espérait seulement apaiser son ange avec son amour, sa tendresse. Yano savait après tout, quel traumatisme cela avait du engendrer dans l'âme de son ange, il s'en voulait donc quelque peu de ne point l'avoir averti des nombreuses créatures qui pourraient peupler ces lieux… après tout, il avait espéré que cette excursion se passe tout simplement bien.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I'm just prisoner of my love for him.
« Tu vois les choses telles qu'elles sont et ta question est "Pourquoi?"
Mais moi je rêve des choses qui n’existent pas et ma question est
"Pourquoi pas" ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t31-wada-yano-be-or-not-to-be-someone-else-finiehttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t43-wada-yano-be-or-not-to-be-someone-elsehttp://light-goes-on-again.keuf.net/

Yoon Ki Suk
pathfida - les âmes optimistes
avatar

identity card
parchemins envoyés : 460age : 26
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Dim 7 Avr - 14:40

Suivre le chemin qui les emmènerait à cette source, tel était leur objectif à présent, ayant l’espoir de peut-être trouver cette source magique relativement rapidement. Peut-être que ses mots se trouvaient légers et bien enfantins mais le jeune homme croyait potentiellement que la source pouvait réagir à la puissance de leur amour. Des mots qui avaient semblé amusé son amant qu’il lui avait alors murmuré que cela ne pouvait se trouvait étonnant étant donné que la magie avait des vertus qu’ils leur étaient bien incapable d’expliquer, eux, simples sorciers. Son amant était curieux de voir où il en retournait. Souriant comme un bienheureux, il vint alors arriver devant une plaine ô agréable, une pleine boisée dans laquelle se trouvait un amas de pierres rocheuses d’où semblait venir l’eau qu’ils avaient entendu s’écouler. Dans un pas calme, ils venaient alors s’approcher au niveau des berges, même si le jeune bulsajo ne pouvait pas s’empêcher d’être enthousiaste à l’idée de retrouver le plus rapidement possible cette source et de voir le visage de son aimé dedans, sachant ô combien que Yano se trouvait être son âme sœur. Comme si Yano comprenait chacune de ses pensées, le jeune homme vint murmurer au creux de son oreille que s’il s’agissait de la source de la légende, ils en auraient le cœur net très rapidement mais il ne doutait nullement d’y voir son reflet car il était l’élu de son cœur et l’homme de sa vie. Des mots qui venaient réaffirmer leur amour tandis qu’il embrassait sa joue avec tendresse avec un regard doux, des mots ô envoûtants qui ne pouvaient que plaire à l’homme qu’il était. Ki Suk ne pouvait alors que lui envoyer un doux sourire amoureux, le regardant d’une manière émerveillé alors qu’il se trouvait à ses côtés. Leurs mains encore entrelacés, les deux jeunes hommes vinrent alors s’approcher de ce cours d’eau, Ki Suk regardant attentivement alors celui-ci, quelque peu déçu de ne voir que son propre reflet. Le jeune bulsajo aurait tant aimé voir le reflet de Yano dans cette eau, voir son âme sœur être relevé, même s’il connaissait déjà son identité.

Son amant vint alors murmurer venant embrasser sa joue avec tendresse, le faisant sourire comme un bienheureux tandis qu’il disait qu’il craignait que cet objet ne soit pas la source qu’il recherchait mais qu’il pouvait en profiter pour déjeuner ensemble. Des mots qui le firent sourire alors qu’il venait lui répondre d’une voix douce : « Mon Yano… je le crains aussi mais on la trouvera plus tard j’en suis sûre… quoiqu’il advienne au travers du reflet de l’eau de cette source, tu me parais ô magnifique… mon doux aimé. Manger en ses lieux me semble être une bonne idée… nous avons un admirable paysage devant nous. »

Seulement, un bruit coupa alors ses propos, détournant ses yeux alors vers l’origine du bruit, il crut senti son cœur défaillir, pour lui qui n’était réellement pas courageux dès lors qu’il devait affronter une créature magique. Devant eux se trouvait l’une des créatures les plus grosses et plus effrayantes qu’il n’avait jamais vu dans sa vie de sorcier… il ignorait bien quel genre de créature se trouvait devant lui. Cette créature semblait être un mélange de serpent et d’une créature ressemblant à un aigle… sauf qu’à ces yeux cette créature se trouvait vraiment dangereuse, bien trop impressionnante pour le jeune homme qu’il était. La seule chose dont il était sûr c’était que s’il ne s’échappait pas, au vue du regard et du cri que la créature venait de laisser échapper, ils risquaient de mourir en ses lieux. Bien trop choqué par la vue de cette créature et la peur qui envahissait son être, il lui était bien impossible de prononcer un quelconque mot et en vue de la réaction de Yano qui semblait totalement envoûtée par cette créature, en passionné qu’il était… il ne put alors que venir tirer son manteau pour le faire revenir à la réalité. Devant eux se trouvait une créature réellement dangereuse, bien plus que celles qu’il considérait comme hostiles ordinairement et si Yano ne réagissait pas, ils allaient mourir ici… oui, Ki Suk se savait bien incapable de pouvoir ne serait-ce qu’un peu les défendre en cet instant. Avant même d’accéder à l’université, ses résultats se trouvaient très moyens dans l’ensemble des matières de défense, alors maintenant qu’il avait abandonné cette matière dans son cursus universitaire, les résultats de ses sortilèges devaient se trouver ô médiocres. Oh oui, Yano était bien le seul à pouvoir les sauver en cet instant.

Yano venant se réveiller alors de sa léthargie, celui-ci en à peine quelques mouvements, sans que Ki Suk ne cherche à comprendre d’une quelconque façon les différents sorts qu’il avait utilisé, avait quelque peu assommé la créature et les entrainait déjà bien loin de celle-ci, l’emmenant à courir dans une direction bien ô hasard pour s’éloigner de cette créature. Encore choqué par les évènements, celui-ci se laissa entrainer dans ces bois, ignorant bien depuis combien de temps il courrait. Son souffle éreinté, le jeune homme fut heureux alors de voir son aimé s’arrêter subitement, les protégeant, lâchant sa main et venant s’échouer sur le bois d’un arbre. Fermant les yeux, tentant de reprendre son souffle, le jeune homme avait placé sa main sur sa poitrine, expirant et inspirant doucement, il tenta de calmer son rythme cardiaque et son propre mental qui était confus depuis l’apparition de cette créature dans son champ de vision. Encore penaud, les yeux même fermés, il lui semblait encore sentir l’aura de la créature près de lui… le hantant encore et pour de nombreuses minutes… et s’ils n’avaient pas réussi à fuir et que la créature était juste à quelques mètres d’eux, les observant, prêt à les attaquer et peut-être les dévorer ? Comment pouvaient-ils être sûrs qu’ils pourraient se promener à nouveau plus loin sans affronter une autre créature de ce genre… peut-être que cette forêt se trouvait peuplées de créatures aussi dangereuses qui les attaqueraient à peine quelques mètres plus loin. Ils allaient mourir en ces lieux… Des pensées certainement très pessimistes mais qui accompagnait l’état mental dans lequel il se trouvait. Ki Suk était terrorisé et il lui semblait bien difficile de ne plus l’être, seul.

Rouvrant les yeux pour s’assurer qu’il n’y avait aucune créature autour d’eux, le jeune homme vit le visage quelque peu inquiet de Yano sur sa personne. Ce fut alors avec joie qu’il vit son aimé se rapprochait de lui pour venir le prendre au creux de ses bras, le rendant alors heureux, ne pouvant que se sentir heureux au contact de la chair si rassurante de son aimé. Il ne put alors qu’apprécier le doux baiser sur son front tandis que la douce voix de Yano venait lui dire que tout était fini, qu’il n’avait pas à s’inquiéter, qu’il ne les retrouverait pas, tout allait bien… il était là pour le protéger, il n’avait à n’avoir aucune crainte… il s’agissait simplement d’un Occamy qui devait sans doute protéger son nid, il ne chercherait pas à les poursuivre. Des mots qui eurent le mérite de le calmer légèrement, chaque baiser qu’il lui accordait rassurait son être, qui ne put que se ravir du contact de ses lèvres. Fermant les yeux, le jeune homme vint alors profiter de la chaleur du corps de Yano, tentant d’apaiser ses craintes et ce fut quelques minutes plus tard après avoir été rassure quelque peu qu’il vint murmurer : « Je… merci mon amour… j’ai… j’ai eut tellement peur… tellement… j’ai cru qu’il allait nous dévorer… tu sais… tu sais ô combien j’ai peur des créatures magiques… heureusement… tu es là… merci… mais… tu ne crois pas… qu’il y aura des créatures… aussi ou plus dangereuse encore ? … si… si jamais on nous réattaque ? Je ne veux pas qu’il… nous arrive quelque chose… je ne dois pas mourir… ni toi …je t’aime tellement mon Yano…». A la fin de ses mots, le jeune homme vint se serrer encore plus fortement contre son aimé, venant poser sa tête contre sa nuque, l’enlaçant ô fortement, inquiet par toutes ses peurs qui possédaient son être. Il voulait que Yano le rassure, lui fasse oublier toutes ses craintes… seul Yano était capable de le faire.

Soupirant face à ses pensées obscures, il ne put qu’être soulagé alors que Yano redoublait d’affection pour sa personne, venant le rassurer intérieurement à chacun de ses baisers. Ainsi, peu à peu le jeune homme vint voir son rythme cardiaque ralentir et son visage reprendre quelques couleurs, Yano ayant réussi à le calmer certainement même si ces craintes ne pouvaient certainement pas disparaitre aussi aisément. La crainte du bulsajo pour les créatures n’était nullement un phénomène récent. Le jeune homme vint alors murmurer au creux de sa nuque : « Merci… merci Yano… merci mon amour… »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

No hay duda de lo que siento

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t36-yoon-ki-suk-necesito-que-me-digas-lo-que-va-a-pasar-y-si-te-vas-a-ir-yo-me-voy-a-morirhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t48-yoon-ki-suk-necesito-que-me-digas-lo-que-vas-a-hacer-no-te-puedo-perder-no-me-quieres-perder

Wada Yano
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 572age : 26
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Dim 7 Avr - 17:47

Courageux, il était évident que Yano avait pleinement conscience que Ki Suk ne l’était pas. De nature anxieuse, il n’était résolument pas l’une de ces personnes qui cherchaient constamment à dépasser ses limites, sortir du droit chemin. Quand bien même n’était-il pas non plus du genre, il en restait pas moins que Yano avait du faire face à des situations bien plus dangereuses que celle qu’ils venaient de vivre. En comparaison à un camp d’entrainement où tous les sorts qu’il avait du éviter, détourner ou contrecarrer n’avaient rien de ceux qu’ils utilisaient en temps normal et s’étaient trouvés bien plus menaçants que cette créature qu’ils avaient eu à faire face. Ainsi, il était bien mieux préparé que Ki Suk pour faire face aux situations quelque peu périlleuse mais cela ne voulait nullement signifier qu’il était peureux pour autant. Intimidé, était résolument le terme qui convenait le mieux à définir le comportement de son ange et, si on ajoutait à cela la surprise et le choc que la rencontre avec le Occamy avaient engendrés en l’être de son ange, il n’était nullement étonnant de le voir réagir si violemment. Le contre coup était résolument terrible pour son ange qui n’avait de cesse de trembler, repensant sans aucun doute à l’épreuve qu’ils venaient de traverser. Son angoisse naturelle surpassant toute raison comme toujours, Yano n’avait pu que se diriger vers lui pour le prendre au sein de ses bras. Le rassurer était la seule chose qu’il pouvait faire à l’heure présente et pour cela il se devait de le couvrir de sa tendresse, de ses baisers, de ses paroles rassurantes. C’était terminé, il ne devait pas s’inquiéter, il ne les retrouverait pas. Il ne mentait pas, en l’espace d’une vingtaine de minutes, ils avaient parcourus de longs kilomètres tout en s’enfonçant dans la forêt. L’Occamy n’était résolument pas connu comme une créature menaçante si ce n’est lorsque ce dernier protégeait son nid. Il n’y avait donc rien d’étonnant à ce fait si on souhaitait être cohérent. Toute personne devenait menaçante dès lors qu’un être cher se trouvait en danger et il souhaitait seulement le convaincre de la chose afin qu’il ne prenne pas peur de ce qui pourrait advenir par la suite. En effet en se baladant dans les chemins forestiers de ce lien rien n’écartait l’éventualité qu’ils fassent la rencontre d’une autre créature mais il se gardait bien de le dire. Sur ces paroles, il se contenta alors seulement de le couvrir de tendresse, baignant son visage tendrement en le voyant se décontracter sous ses actes. Un fait qui le rassurait quelque peu alors que son ange le remerciait dans un murmure. Il avait eu tellement peur qu’ils les dévorent. Oui, Yano avait pleinement conscience de cela mais il se contenta seulement de lui baiser le front avec douceur alors que le bulsajo murmurait qu’il était heureux qu’il soit là. C’est ainsi qu’il lui demanda si il pensait qu’il y aurait d’autres créatures plus dangereuse que cette dernière. Il ne voulait pas qu’il leur arrive quelque chose, qu’il ne devait pas mourir, tout comme lui, se serrant plus fortement contre lui pour poser sa tête contre sa nuque. Inquiet, il ne pouvait qu’être frappé par l’anxiété de son ange, le couvrant d’autant plus de sa tendresse, renforçant ses caresses et ses baisers sur la chair qu’il lui était disposé de cajoler. Des gestes qu’il savait ô bienfaiteur pour l’être de son ange qui sous ses gestes semblaient se calmer, sentant son rythme cardiaque ralentir et son visage reprendre des couleurs alors qu’il le remerciait de nouveau.

A ces mots, il se contenta seulement dans un premier temps de le câliner avec douceur, amour, baisant sa nuque de ses lèvres comme s’il s’agissait de la seule chose qu’il convenait de faire. Réceptif aux inquiétudes de son ange, ses phalanges n’avaient de cesse de parcourir son dos pour lui apporter le plus de chaleur possible alors qu’il murmurait enfin :

« Je t’aime aussi mon amour… Il ne t’arrivera jamais rien, je ne le permettrais pas… Depuis ce jour où j’ai manqué de te perdre, je ferai résolument tout au monde pour ne plus revivre cette expérience, quitte à tuer… N’ai aucune crainte mon ange… »

Nichant sa tête au creux de sa nuque, il vint délicatement baiser cette dernière de ces lèvres, remontant doucement aux traits de son visage pour leur faire subir le même traitement, l’intimant à lui donner le champ libre pour ses lèvres. Venant voler ses lèvres dans un doux baiser, il n’hésita nullement à caresser ses lèvres des siennes dans une tendresse extrême dans le seul but de lui apporter encore plus de bien être. Ses phalanges remontant délicatement ses bras, ils vinrent rapidement se nicher sur sa nuque, les traits de son visage pour les cajoler alors qu’il susurrait doucement contre ses lèvres.

« Tout va bien se passer, je ne pense pas que nous rencontrerons d’autres créatures, si tu le désires, je jetterai un sort de protection qui nous rendra invisible à quiconque le temps de notre repas… Il faut que tu manges, ça te fera du bien et te changera quelque peu les idées, qu’en dis-tu ? »

Cajolant tendrement son visage, il vint une nouvelle fois lui voler un doux baiser avant de s’écarter quelque peu de lui pour prendre entre ses doigts sa baguette pour lancer un sort de protection autour d’eux pour les couper du monde extérieur. Lançant un doux regard à son ange, il vint ensuite glisser son sac à dos pour le poser à ses pieds, sortant un panier repas que Ki Suk avait réalisé pour leur expédition, ainsi qu’une couverture qu’il vint étendre sur la neige, lui tendant simplement la main pour qu’il vienne à sa hauteur en murmurant simplement.

« Après tout, ça serait dommage de gâcher ce délicieux repas que tu m’as confectionné avec tant d’amour ce matin… Allant jusqu’à vaincre ta nature de marmotte de somnoler dans mes bras… ne ? »

Souriant d’un air résolument doux et bienheureux, il attendit tout simplement sa réaction lui lançant un regard ô combien amoureux et résolument bienveillant.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I'm just prisoner of my love for him.
« Tu vois les choses telles qu'elles sont et ta question est "Pourquoi?"
Mais moi je rêve des choses qui n’existent pas et ma question est
"Pourquoi pas" ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t31-wada-yano-be-or-not-to-be-someone-else-finiehttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t43-wada-yano-be-or-not-to-be-someone-elsehttp://light-goes-on-again.keuf.net/

Yoon Ki Suk
pathfida - les âmes optimistes
avatar

identity card
parchemins envoyés : 460age : 26
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Dim 14 Avr - 21:02

Terrorisé le jeune homme ne pouvait que l’être après avoir vu si près de lui cette créature ô dangereuse et menaçante, pour lui qui n’avait jamais été particulièrement courageux dès lorsqu’il s’agissait de créatures magiques qui pouvaient les tuer à tout instant. A présent qu’ils étaient éloignés de cette créature, même si au fond de lui, il craignait de la voir se rapprocher d’eux à tout moment, ne connaissant nullement comment pouvait-elle se comporter dès lorsqu’il s’agissait d’être humains, il se sentait particulièrement rassuré dans les bras de son bien aimé. Chacun des mots prononcés de Yano tout contre lui venait l’apaiser, tout comme tous ses baisers sur sa chair qui venait lui apporter un bien-être certain alors que ses tremblements venaient s’apaiser simplement, son visage reprenant quelques rougeurs, tout comme son cœur qui reprenait un rythme relativement normal. L’affection que lui portait son tendre aimé ne pouvait que le reposer pour lui qui se trouvait toujours si dépendant de sa personne et de son affection, tout particulièrement lorsqu’il se trouvait dans cet état. Apaisé contre lui, il ne pouvait que sentir bien contre le corps de son aimé, l’éloignant de l’ensemble de ses torpeurs, savourant ô combien sa tendresse et chacun de ses baisers sur sa nuque, comme ses phalanges qui venaient parcourir son dos avec amour. Yano était venu alors lui avouer ses sentiments, affirmant qu’il ne lui arriverait rien ne le permettant tout simplement pas. Depuis le jour où il avait manqué de le perdre, il ferait résolument tout au monde pour ne plus jamais revivre cette expérience, quitter à tuer, il ne devait avoir aucune crainte.

Des mots qui venaient rassurer son âme d’homme tourmenté par l’évènement passé dans ces bois. Il ne put qu’accueillir dan un doux sourire les lèvres de Yano sur sa chair, ses traits de visage jusqu’à atteindre ses lèvres qui n’attendaient que lui, des lèvres qui s’étaient tant manqué ses dernières minutes. Un doux baiser qui le fit presque oublier où ils se trouvaient, lui permettant seulement de pouvoir ressentir une joie extrême à ses côtés. Les phalanges de son amant venait le cajoler alors avec tendresse, le faisant doucement sourire, ne pouvant s’empêcher d’admirer les traits ô magnifique du dogsuli. Son inquiétude se trouvait toujours présente mais il pouvait tenter d’au moins de l’oublier quelques instants pour son corps, comme son être psychologique qui tentait de s’apaiser. Yano vint alors murmurer tout contre ses lèvres que tout allait bien se passer à présent, qu’il ne pensait pas rencontrer d’autres créatures et s’il le désirait, il jetterait un sort de protection à quiconque le temps de leur repas, il fallait qu’il mange pour lui faire changer les idées un peu… un fait que le jeune bulsajo avait bien oublié. Manger, son esprit n’y pensait plus en cet instant, celui-ci étant bien trop préoccupé à sa propre survie. Manger, ils avaient le temps de le faire plus tard… mais il était vrai qu’au moins il pourrait penser à autre chose et offrir à Yano les plats qu’il avait préparé.


Dans un dernier baiser volé, le jeune homme était venu affirmer ses dires et était venu jeter un sort autour d’eux pour devenir invisible à leurs yeux, ainsi plus aucune créature ne pouvait arriver à leur hauteur et venir les agresser. Il vit alors Yano glisser le sac à dos et venir porter leur repas à leur pied, une couverture leur permettant alors de s’asseoir au sec. La main tendue vers sa personne, Yano venait s’amuser alors qu’il lui disait qu’il serait dommage de gâcher le délicieux repas qu’il leur avait confectionné avant tant d’amour ce matin, allant jusqu’à vaincre sa nature de marmotte de somnoler dans ses bras… des mots qui le faisaient rire. Ki Suk laissa échapper alors une moue quelque peu boudeuse à ses paroles, se saisissant de sa main pour venir se choir à ses côtés Il vint alors lui murmurer d’une voix mi-boudeuse, mi-amusé : « La marmotte te dit alors que tu devras aimer son repas puisqu’elle a fait un tel sacrifice… celui de quitter tes bras si tôt en ce matin de la Saint Valentin, même si le plat n’est peut-être pas bon. ».

A la fin de ses mots il vint alors tendre à Yano les baguettes qu’il avait emmenées, tout comme les tasses pour qu’ils aient de quoi boire pour se rafraichir après avoir couru autant de temps. Soulevant alors le plateau repas, il vint déposer trois bentos à leurs côtés, un pour chacun et laissant alors le troisième uniquement pour la personne de Yano. Un plat qu’il avait pris soin de préparer pour son amant, souhaitant lui faire une agréable surprise, ayant alors préparé son plat préféré. Il ne savait nullement s’il l’avait parfaitement réussi mais il s’était rappelé des conseils de Yano et s’était aidé d’une recette pour le faire. Qu’aurait-pu offrir cde mieux à son amant à ce jour que ce plat ? Le jeune vint alors dire d’une douce voix alors qu’il regardait Yano d’un regard quelque peu timide malgré lui : « Celui-ci t’es réservé… je ne sais nullement si je l’ai réussi mais je l’espère… c’est une sorte de deuxième cadeau de Saint Valentin même si ce n’est nullement celui que j’ai l’intention de t’offrir plus tard… je te laisse l’ouvrir alors… j’espère qu’il te plaira. C’est comme pour te remercier ne nous avoir sauvé aussi… je ne suis jamais d’une grande d’aide dans ses moments-là… heureusement que tu étais là… ». Laissa-t-il échapper simplement alors qu’il le regardait d’une manière quelque peu timide et attendant sa réaction alors…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

No hay duda de lo que siento

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t36-yoon-ki-suk-necesito-que-me-digas-lo-que-va-a-pasar-y-si-te-vas-a-ir-yo-me-voy-a-morirhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t48-yoon-ki-suk-necesito-que-me-digas-lo-que-vas-a-hacer-no-te-puedo-perder-no-me-quieres-perder

Wada Yano
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 572age : 26
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Sam 20 Avr - 16:05

Il était rassuré d’avoir été en mesure d’apaiser les angoisses de son ange. Quand bien même avait-il pleinement conscience que ces dernières ne s’étaient pas totalement envolées, il avait pu faire en sorte de les amoindrir, afin qu’elles ne tourmentent plus aussi cruellement son ange, dont l’esprit s’était laissé capturer par sa tendresse à son attention. Il était donc satisfait de l’avoir senti sourire lorsque ses lèvres s’étaient glissées sur sa chair pour venir lui voler un doux baiser. Un baiser dans lequel elles se retrouvaient enfin après s’être quittées durant si longtemps alors qu’il avait de nouveau réitérer sa promesse de les protéger de tout danger. Pour cela il était venu lui voler un dernier baiser avant de s’éloigner de lui pour lancer un sortilège de protection. En effet, en tant qu’auror, il s’agissait de la première chose à faire lorsqu’on s’établissait des heures quelques parts. Coupé du monde, aucun être vivant pouvait les entendre, ni les voir, ils étaient pour ainsi dire dans un cocoon imperméable qui disparaitrait que lorsqu’il le souhaiterait. Satisfait du résultat qu’il avait obtenu, il était venu descendre son sac de son épaule pour en sortir une couverture qu’il avait déposé sur le sol afin de leur permettre de s’asseoir au sec.

Venant s’asseoir dessus, il avait alors tendu la main vers son ange pour l’inciter à le rejoindre, ne pouvant nullement s’empêcher de dérider la situation en le taquinant. Il souhaitait oublier ce qu’il venait de se passer, profiter simplement de la présence de son ange qui vint lui offrir une moue quelque peu boudeuse à ses  paroles. Une vision délicieuse à ses yeux qui lui donnait un air à la fois enfantin et terriblement adorable, ce qui accentuant d’autant la félicité qui l’habitait tendrement alors qu’il le sentait se saisir de sa main pour venir se choir à ses côtés, marmonnant que la marmotte lui disait qu’il devait aimer son repas vu qu’elle avait fait un tel sacrifice. Des paroles qui amusèrent tendrement Yano qui ne pu que pouffer légèrement de rire, attendri, en le voyant ajouter que ce sacrifice avait été de quitter ses bras si tôt en ce matin de la Saint Valentin, sans être persuadé que le plat allait être bon. A la fin de ces mots, il était alors venu lui tendre ses baguettes, ainsi qu’une tasse avant de soulever le plateau repas qu’il avait amené et dont il vint déposer les trois bentos à leurs côtés.

Curieux de voir le repas que son ange avait réalisé pour lui, il s’impatientait quelque peu, intrigué et désireux de déjeuner également. La course pour leur survie ayant d’autant plus creusé son appétit, c’est quelque peu attendri et amusé qu’il le vit lui lancer un regard tout timide en murmurant que le troisième lui était réservé. Ne sachant nullement si il l’avait réussi mais il espérait, un peu comme un second cadeau pour cette Saint Valentin même si ce n’était nullement le cadeau qu’il lui préparé en secret. Il l’invita alors à l’ouvrir, car ce bento était un remerciement vis-à-vis de ce qu’il s’était passé. Des paroles qui le firent tendrement sourire alors qu’il était touché par ces dernières, venant tendrement lui baiser la joue en murmurant qu’il était persuadé que ce repas serait parfait. En effet, il ne doutait nullement des talents culinaires de son amour et c’est avec plaisir qu’il vint découvrir les plats qu’il avait confectionné pour lui, avec amour. C’est ainsi qu’il remarqua aisément que son ange avait voulu le rendre heureux en réalisant des plats typiquement japonais, dont la partie réservée à sa personne, se trouvait la spécialité qu’il aimait le plus. Une attention qui le toucha grandement alors qu’il observait ces dernières avec appétit. Cela semblait très bon et c’est donc avec tendresse qu’il vint de nouveau lui voler un doux baiser, l’embrassant avec amour alors qu’il murmurait tout contre ses lèvres.

« Merci ma petite marmotte adorée… dire qu’elle a du lutter contre sa nature pour me préparer tous ces mets qui ont l’air délicieux… j’ai beaucoup de chance, je suppose, ne ? »

Souriant tel un bienheureux à cette moue quelque peu boudeuse qui allait parfaitement à son ange, c’est avec douceur qu’il vint délicatement lui voler un autre baiser, s’écartant un instant pour venir prendre entre ces doigts, ses baguettes, et prendre la décoration qui ornait l’okonomiyaki que son ange avait réalisé expressément pour lui. Venant le porter à ses lèvres, dont ses papilles se trouvaient émoustillés par l’odeur alléchante de ce plat qu’il appréciait énormément, c’est dans un ton mesquin qu’il vint relever un sourcil en ajoutant.

« Mais ais-je vraiment raison de faire confiance en la nature de ma marmotte préférée, qui sait peut être qu’elle est capable de s’être trompée, ne ? »

Retirant l’objet de la portée de ses lèvres, c’est dans un regard ô amusé qu’il vint le présenter aux lèvres de son ange, dont il pouvait voir au sein de son regard, cette petite pointe de bouderie face à ses paroles ô méchantes qu’il lui tendait. ô bien entendu, Yano le taquinait simplement et c’est avec tendresse qu’il le vit mordre doucement dans ce ornement tout en marmonnant dans sa barbe, vexé comme un enfant. Attendri par cet aspect ô mignon de son ange, il ne pu s’empêcher de rire tendrement alors qu’il venait engloutir à son tour le morceau au sein de ses lèvres. Un met qui se trouvait ô cruellement délicieux alors qu’il souriait de ravissement, heureux de la félicité qu’éprouvait ses papilles. Conscient de la  vision qu’il offrait à son ange, qui continuait encore quelque peu à marmonner dans son coin, c’est avec espièglerie et ô de façon taquine qu’il vint lui lancer un regard éloquent, venant lui baiser tendrement la joue en murmurant.

« Tu me rends fou quand tu boudes… tu es si adorable ainsi… que je prends pleinement conscience que mon rêve est et restera toujours d’être à tes côtés. Y’a qu’avec toi que je me sens si cruellement heureux, mon amour... »

Réitérant son baiser sur sa joue, avant de lui voler un énième baiser sur ses lèvres c’est dans un sourire ô attendri, qu’il vint prendre un morceau du plat pour venir le gouter doucement, avant de faire de même avec lui avec amour. Un manège qu’il se plu à réitérer, venant nourrir son ange alors que chaque bouchée était ponctué de baisers papillons, comme s’il ne pouvait nullement s’empêchait de l’embrasser, réclamant ce contact à la fois futile et fripon. Amoureux, il l’était sans aucun doute de cet ange, qui se laissait totalement allé à son manège, l’appréciant à sa juste valeur alors qu’il susurrait tout contre ses lèvres dans un sourire qui exprimait totalement  le bonheur qu’il l’habitait.

« Merci mon amour… pour ce repas… et surtout pour tout cet amour que tu me permets de vivre à tes côtés… toi, qui est et restera sans nul doute, l’homme de ma vie. »



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I'm just prisoner of my love for him.
« Tu vois les choses telles qu'elles sont et ta question est "Pourquoi?"
Mais moi je rêve des choses qui n’existent pas et ma question est
"Pourquoi pas" ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t31-wada-yano-be-or-not-to-be-someone-else-finiehttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t43-wada-yano-be-or-not-to-be-someone-elsehttp://light-goes-on-again.keuf.net/

Yoon Ki Suk
pathfida - les âmes optimistes
avatar

identity card
parchemins envoyés : 460age : 26
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Ven 10 Mai - 23:25

Se lever tôt pour le bulsajo n’avait été nullement une épreuve difficile en ce jour de la Saint Valentin malgré sa nature de marmotte, comme aimait tant le dire son amant. Quitter les bras de son amant le matin se trouvait particulièrement difficile pour lui qui aimait tant recevoir son amour lorsqu’il devait se lever le matin, il ne pouvait qu’apprécier ses baisers sur sa nuque, sur chaque parcelle de sa peau qui ne demandait qu’à être aimé par Yano. Seulement en ce jour, Ki Suk avait puisé dans ses plus secrètes réserves pour se réveiller le plus silencieusement possible pour préparer un délicieux repas et notamment le plat préféré de son amant en ce jour heureux. Il ne savait nullement si ces plats se trouvaient délicieux mais il y avait mis tout son cœur et espérait les avoir réussi pour remercier Yano de toute l’attention qu’il lui portait, et tout particulièrement après leurs mésaventures où le dogsuli était venu les sauver de cette situation ô périlleuse, les emmenant dans un lieu sûr.

S’amusant de cette situation et venant laisser apparaitre une moue boudeuse sur son visage, le jeune homme s’était laissé avoir par le jeu de son aimé qui le taquinait sans vergogne. Il avait alors posé à côté d’eux ses trois bentos, dont un spécialement préparé pour sa personne, composé de son plat préféré, légèrement décoré pour l’occasion. Bien entendu qu’il se savait peut-être trop romantique ou niais mais il ne pouvait pas s’empêcher de l’être dès lorsqu’il s’agissait de Yano, ne se lassant ô grand jamais de lui offrir ses petites attentions qui se trouvaient ô importantes pour le bulsajo. Des attentions qui semblaient plaire à son amant qui venait lui offrir un merveilleux sourire avant d’ouvrir chacun des bentos, découvrant alors ses mets japonais. Sa réaction fut positive alors qu’il le voyait s’approchait de lui, venant embrasser ses lèvres dans un baiser court et tendre, le remerciant dans un doux murmure, venant rajouter qu’il avait eu beaucoup de chance d’avoir vu son amant lutter contre sa nature de marmotte pour lui préparer tous ces mets qui avaient l’air délicieux. Derrière la moue de Ki Suk se trouvait un être résolument heureux de savoir que Yano appréciait ce cadeau qu’était ce repas japonais.

Guettant la moindre réaction de Yano, il vint sourire alors qu’il le voyait dévorer du regard ces plats, prenant entre ces baguettes la décoration en forme de coeur, la scrutant avec ce doux sourire. Seulement, il arrêta son geste, venant hausser un sourcil et venant alors douter de ces talents de cuisinier, une réflexion qui vint contrarier le jeune homme qui avait préparé avec soin le repas. Obéissant à son amant et venant laisser sa contrariété apparaitre, il marmonnait, mordant la petite décoration, vexé. Il ne put que garder ce visage alors qu’il le voyait rire à sa réaction, sans doute s’amusait-il de son comportement. Yano vint alors prendre entre ses lèvres le dernier morceau de la décoration, la terminant et ce fut avec un ravissement certain que le bulsajo le vit sourire simplement, appréciant sans doute le met.

Il garda cette moue boudeuse encore quelques instants, avant qu’il ne le voit venir se rapprocher de lui pour venir embrasser sa joue murmurant des mots ô enjôleurs pour sa personne. Le bulsajo le rendait fou à chaque fois qu’il le voyait bouder, le trouvant adorable ainsi, prenant pleinement conscience que son rêve était d’être toujours à ses côtés. Il n’y avait que lui qu’il se sentait si heureux… Des mots qui le firent doucement rougir, oubliant presque que quelques instants auparavant il était en train de bouder cet homme qui le rendait bien plus qu’heureux. Laissant un doux sourire s’afficher sur son visage, le jeune homme vint alors se laisser embrasser, fermant les yeux et se laissant bercer par chaque bouchée de nourriture que Yano lui offrait. Ravi, il ne pouvait que l’être alors qu’il se laissait guider par les gestes de son amoureux. A chaque bouchée, Yano venait l’embrassant, rendant la nourriture plus exquise à chaque fois. Yano semblait apprécier ce repas, un fait que ne pouvait qu’apprécier l’homme qu’il était, heureux de ce repas et de cette formidable journée qu’il passait à ses côtés. Des moments partagés ensemble et si magnifique aux yeux du jeune homme. Le repas s’était déroulé alors merveilleusement bien, calmant leur faim et ce fut dans un dernier baiser que Yano vint le remercier pour le repas et tout particulièrement tout cet amour qui lui permettait de vivre à ses côtés, lui qui restera l’homme de sa vie. Des mots enjôleurs qui ne pouvait pas le laisser de marbre, lui qui aimait entendre ces mots de la bouche de son amant. Souriant, Ki Suk vint alors venir caresser ses lèvres avec les siennes quelques instants avant de venir répondre à ces propos : « Mon Yano… je te remercie aussi pour tout cet amour que tu me portes et qui me permet de me rendre si heureux et complet en cet instant. Si je suis l’homme de ma vie… tu l’es tout autant… même si je boude très souvent lorsque tu viens me charrier. Je t’aime vraiment mon Yano et pour rien au monde je ne laisserai quelqu’un d’autre prendre ma place… le premier qui tentera de te séduire risque de me rencontrer. Je ne laisserai personne te séduire, je t’aime trop pour cela mon amour… et je suis ravie de savoir que tout ce que j’ai pu te préparer t’as plût. Je pourrais te refaire à nouveau un tel repas si tu le souhaites pour une occasion… » termina-t-il dans un doux baiser avant de venir faire s’échouer son visage contre sa nuque, souriant. Son corps à présent penché alors, il vint jouer avec l’une des mèches de cheveux de Yano à sa hauteur, venant souffler dessus pour le plaisir de le sentir frissonner.

Réitérant son baiser sur sa joue, avant de lui voler un énième baiser sur ses lèvres c’est dans un sourire ô attendri, qu’il vint prendre un morceau du plat pour venir le gouter doucement, avant de faire de même avec lui avec amour. Un manège qu’il se plu à réitérer, venant nourrir son ange alors que chaque bouchée était ponctué de baisers papillons, comme s’il ne pouvait nullement s’empêchait de l’embrasser, réclamant ce contact à la fois futile et fripon. Amoureux, il l’était sans aucun doute de cet ange, qui se laissait totalement allé à son manège, l’appréciant à sa juste valeur alors qu’il susurrait tout contre ses lèvres dans un sourire qui exprimait totalement le bonheur qu’il l’habitait. Souriant alors, il continua son manège avant de venir murmurer : « Tu es beau avec les cheveux dans le vent tu le sais ? mmm… je crois que je te le répète assez, ne ? Enfin… je ne cesserai jamais de le dire quoiqu’il advienne… même quand on sera devenu vieux… tu seras toujours le plus beau à mes yeux. » Comme un bienheureux, il vint continuer son manège, cette fois-ci en venant caresser les traits de son visage avec un doux sourire collé à son visage avant de murmurer à voix basse : « Pour rien au monde je ne changerai de place… »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

No hay duda de lo que siento

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t36-yoon-ki-suk-necesito-que-me-digas-lo-que-va-a-pasar-y-si-te-vas-a-ir-yo-me-voy-a-morirhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t48-yoon-ki-suk-necesito-que-me-digas-lo-que-vas-a-hacer-no-te-puedo-perder-no-me-quieres-perder

Wang Se Jong
sous directeur - le grand sage
avatar

identity card
parchemins envoyés : 392
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Mer 15 Mai - 21:04

Une St Valentin exceptionnelle
Qui est mon âme soeur ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Quel soulagement vous devez sans doute ressentir à l’idée que la créature magique que vous avez du affronter n’est plus dans les parages. Désormais à des kilomètres de cette dernière, vos pas vous ont permis de pénétrer plus intimement dans les lieux, le découvrir afin de vous abreuver des merveilles qu’elle vous offre tout simplement. Seulement sans même vous en rendre compte, les minutes, les heures s’écoulent sans que vous puissiez découvrir quoique ce soit de réellement extraordinaire, qui pourrait totalement bouleverser le cours de votre journée. C’est alors qu’un élément incongru attire votre attention. Tandis que la neige recouvre le paysage qui vous entoure, vous apercevez une étendue au loin, entièrement verte et luxuriante, comme si le climat là bas se trouvait en totale inéquation avec celle du lieu. Intrigués, vos pas motivés par l’inconnu se mêlant à cette impatience qui vous guide vers cette destination, vous découvrez quelque chose qui va au-delà de vos espérances.

Comme coupé du monde, c’est une pleine luxuriante et verdoyante qui se trouve sous vos yeux. Contrairement au climat glacial, hivernal qui fut votre compagnon de route, vous découvrez en ces lieux, une température estivale, si douce que vous êtes dans l’obligation de retirer votre écharpe, peut être même votre manteau. Votre regard se perdant sur cet univers ô magique et surprenant, c’est ainsi que vous prenez conscience qu’au sein de cet espace, se trouve une lanterne de marbre d’où semble s’extirper de le son d’un écoulement d’eau. Curieux, vous vous avancer vers cette dernière, découvrant à ces pieds, un petit bassin où une eau cristalline s’écoule doucement, vous donnant l’occasion d’y voir refléter votre visage.

Seulement au lieu de votre reflet, c’est sans aucun doute avec surprise que votre regard remarque qu’il s’agit d’une autre personne qui tout comme vous, vous contemple. Cette personne, elle est intimement rattachée à vous, elle est votre âme sœur, celle sans qui votre vie n’aurait pas de sens. Peut être avez-vous déjà entendu parler de cette légende et dans ce cas, vous avez pleinement conscience que vous avez découvert ce lieu magique ? Si ce n’est pas le cas, sans doute que cette découverte vous tourmentera énormément mais peut être qu’autant qu’elle restera qu’une illusion pour vous ? Qu’importe ce que ce lieu vous inspirera, il est sur et certain, qu’elle restera à jamais gravé dans votre mémoire…

Hors Jeu


Comme vous pouvez le voir, vous êtes arrivés au bout de l’aventure, a vous de décider quelle est la personne que votre personnage découvrira dans le reflet de lui-même. La fin du RP dirigé se termine avec ce post, il vous ait bien entendu possible de poursuivre le sujet autant que vous le souhaitait afin de profiter pleinement de ce contexte. Merci dans tous les cas, d’avoir joué le jeu jusqu’au bout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net

Wada Yano
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 572age : 26
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Jeu 16 Mai - 18:15

La félicité qui l’habitait à l’heure actuelle était si profonde qu’il avait l’impression d’être dans un autre monde, un endroit bien loin de ce lieu si glacial qu’était cette forêt où les deux jeunes hommes étaient venus passer la journée. Son esprit obnubilait par la personne de son ange, Yano faisait entièrement abstraction de tout le reste, oubliant même qu’il y a encore quelques dizaines de minutes, ils avaient eu à faire à une créature magique ô rare. Une créature qui avait totalement quitté son esprit pour lui permettre de profiter simplement de cet instant de tendresse et complicité qu’ils partageaient tout simplement. Le sourire figé sur ses lèvres avec ce regard ô amoureux qui exprimait pleinement le bonheur qu’il éprouvait, il n’avait de cesse de l’observer avec amour. Un amour que lui rendait son ange en acceptant si naturellement ces baisers, ce petit jeu taquin, qu’ils se livraient depuis de longues minutes. Un divertissement qui semblait résolument plaire à son ange puisque ce dernier vint à son tour reproduire ce dernier alors qu’il lui susurrait qu’il le remerciait également pour tout cet amour qu’il lui portait et lui permettait d’être si heureux en cet instant. Oui, si Ki Suk était l’homme de sa vie, Yano l’était également à ses yeux même si ce dernier prenait un malin plaisir à le taquiner. Une remarque qui avait fait sourire Yano encore plus tendrement tandis que son amour venait lui offrir ces mots qu’il aimait tant entendre de sa part. Pour rien au monde il ne laisserait quelqu’un prendre sa place, le séduire car il aimait trop pour cela. Il était alors résolument ravi de savoir que son plat lui avait plut, lui proposant de le refaire à l’avenir. Terminant ses paroles dans un dernier baiser alors qu’il venait poser sa tête contre sa nuque, il profita de ce doux contact, l’appréciant à sa juste valeur, laissant son ange jouait avec une de ses mèches qu’il se plaisait à souffler, l’intimant à subir de délicats frisons.

Soupirant d’aise à ce doux contact, se sentant tout simplement bien ainsi, c’est avec délice et tendresse qu’il l’observa venir baiser sa joue, ses lèvres avant de reprendre cet exquis jeu qu’il avait lui-même initié. N’y voyant aucune objection, il se prêta totalement au jeu, appréciant le moindre des baisers de son ange, qui amoureux se laissait aller à ces sentiments, souriant tel un dieu qui le rendait fou alors qu’il lui murmurait de nouveau des mots enjôleurs. Des paroles qui firent battre plus promptement son cœur alors qu’il venait à son tour l’embrassant, réduisant à néant cet espace entre leurs deux lèvres. Ses lèvres venant caresser leurs compères, il se contenta seulement de les effleurer avec sensualité, venant glisser ses phalanges sur les traits de son visage pour enfin l’embrasser véritablement. Sa langue venant titiller ses prisonnières, elle vint enfin retrouver sa chère et douce, venant se mêler à cette dernière dans un baiser ô tendre et passionné, sentant son cœur se gonfler d’une fébrilité délicieuse. Un bonheur qu’il ne pouvait que connaitre à ses côtés alors qu’il venait relâcher son emprise, résolument exalté pour murmurer.

« J’en suis alors cruellement heureux, mon amour… car jamais je ne te laisserais t’en aller, tu m’appartiens, comme je suis tiens désormais… jamais je ne cesserai de croire à ces paroles que je t’ai dis sur cette plage… Tu es à moi… »

Sa voix ô grave et ténébreuse, exprimait parfaitement cette vérité que tout deux savaient plus que tout. Venant de nouveau l’embrasser sans même lui donner la possibilité de riposter, ce baiser qu’il lui offrit se trouva bien moins innocent que les précédents alors qu’il venait murmurer tout contre ses lèvres.

« Et cette vérité, je compte bien te la prouver tous les jours de notre vie, jusqu’à notre mort. Je ne te laisserai jamais une autre option, quitte à devoir user de tous mes charmes pour y parvenir. Ce que tu sembles terriblement apprécié en accoutumé. »

Riant faiblement contre ses lèvres qu’il embrassa de nombreuses fois pour répondre à son désir de contact avec son ange, c’est avec douceur qu’il vint murmurer.

« Mais pour en être certain, que dirais-tu qu’on cherche enfin sérieusement cette source, ne ? Je suis parfaitement confiant à ce sujet : c’est moi que tu découvriras au fond de cette eau mystérieuse car personne au monde ne peux et ne pourra t’aimer plus que je le suis. »

Des paroles ô remplies de vanité, soutenues par ce regard ô sérieux et ténébreux qui le rendait d’autant plus séduisant et envoutant. Une vision qui semblait perturber son ange qui vint rougir à ses mots, souriant tel un ange alors qu’il venait l’embrasser de nouveau pour le rendre encore plus fébrile. Rompant ce baiser aussi brutalement qu’il l’avait initié, rendant son ange quelque peu frustré, cupide, il se leva tout simplement dans un regard terriblement envoutant en lui tendant la main. Une main que son ange vint prendre pour se relever et se retrouver à sa hauteur, face l’un à l’autre, main dans la main. Ki Suk était si magnifique à cet instant que c’est avec douceur mais sensualité qu’il vint finir ses mots en murmurant.

« Si c’est bien le cas, si c’est bien moi qui m’y trouve… alors… sans aucun doute… que je pourrais t’offrir cette surprise que je désire tant te donner depuis des mois… je suis intimement persuadé qu’ainsi, je saurai capturer ton cœur pour toujours… ce cœur qui ne bat que pour moi au sein de cette poitrine. »

Sa main se hissant sur son buste pour se poser tout contre son cœur, c’est avec sensualité qu’il vint souffler au creux de son oreille avant de s’éloigner de lui pour reprendre la route, renforçant sans doute la fébrilité dans l’être de son ange. Un regard qui le captivait, lui donnait terriblement envie de le voir d’autant plus se renforcer à la moindre seconde mais qu’il se contentait seulement d’alimenter pour le moment, jusqu’au moment où il pourrait enfin de nouveau le rendre fou.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I'm just prisoner of my love for him.
« Tu vois les choses telles qu'elles sont et ta question est "Pourquoi?"
Mais moi je rêve des choses qui n’existent pas et ma question est
"Pourquoi pas" ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t31-wada-yano-be-or-not-to-be-someone-else-finiehttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t43-wada-yano-be-or-not-to-be-someone-elsehttp://light-goes-on-again.keuf.net/

Yoon Ki Suk
pathfida - les âmes optimistes
avatar

identity card
parchemins envoyés : 460age : 26
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Sam 22 Juin - 15:41

Embrasser les lèvres de son tendre aimé semblait être une merveilleuse activité pour le jeune homme, pour lui qui ne cessait pas de le dévorer du regard et de ses lèvres. Le jeune homme ne se lassait tout simplement pas du contact de leur deux corps. Embrasser ces lèvres jusqu’à la fin de ses jours, il ne demandait que ça, tout comme dévorer du regard cet être ô parfait qui était si amoureux de sa personne. Comment pouvait-il seulement résister à cet être si plaisant, si charmant, si séduisant ? Ki Suk n’y parvenait pas en tout cas et n’opposait aucune résistance à ses charmes, souhaitant encore et toujours être la douce victime de Yano.  Ainsi, il était venu l’embrasser sans cesse, trouvant les plats plus savoureux qu’auparavant au contact de ses douces lèvres, venant lui énoncer à nouveau ô combien il l’aimait, ô combien il le trouvait beau et merveilleux. Ki Suk était amoureux de Yano, celui-ci ne pouvait tout simplement pas en douter tant il semblait amouraché de lui.   Souriant comme un bienheureux, le jeune homme offrait son amour au dogsuli au travers de chacun de ses baisers, de ses caresses sur ce corps qui lui paraissait si parfait. Yano était l’homme parfait, il en était persuadé.

Ses mots ne semblèrent pas laisser insensible le jeune dogsuli qui déjà venait le ré embrasser, capturant ses lèvres, pour les effleurer, lui jetant un regard ô magnifique qui le fit doucement frissonner. Ki Suk se trouvait si enchanté de cette vue alors même que Yano caressait ses traits avec douceur, avant de venir lui offrir un baiser sensuel. Ki Suk ferma les yeux, se laissant aller, venant faire rencontrer leurs langues dans un échange langoureux. A son tour, le bulsajo, caressa son dos avec sensualité, épris du baiser qu’il partageait. Ouvrant les yeux quand Yano vint cesser leur baiser, il ne put que sourire alors qu’il l’entendait murmurer des mots doux ô enjôleurs.  Le dogsuli était cruellement heureux en cet instant car ô grand jamais il ne laisserait partir, il lui appartenait, comme il l’était lui-même. Jamais il ne cesserait de croire en ces mots qu’ils avaient échangés, il s’appartenait.  Ki Suk sourit, conquis par ces mots, lançant un regard ô amoureux à son aimé alors qu’il venait répondre avec passion à son tour au baiser que lui offrait son aimé. Il laissa échapper alors un doux gémissement de frustration à la fin de ce baiser.

Seulement, les mots que prononça Yano le ravirent autant alors qu’il lui disait qu’il comptait lui prouver tous les jours le fait qu’ils s’appartenaient et s’aimaient. Souriant, il ne put que rougir alors qu’il lui disait qu’il ne lui laisserait aucune option, quitte à devoir user de tous ses charmes pour y parvenir. Ce qu’il semblait apprécier en accoutumé. Des mots ô véridiques pour le jeune homme qui aimait tant voir Yano le séduire chaque jour un peu plus, un fait qu’il appréciait véritablement tant il se sentait hypnotisé par cet être.   La suite de ces mots ne put que le faire rougir, alors qu’il lui murmurait que pour être certain ils devaient chercher effectivement cette source. Cependant, il se trouvait particulièrement confiant à ce sujet, c’est lui qu’il découvrirait au fond de cette eau car personne ne pourrait l’aimer plus qu’il ne l’était de lui. Des mots ô enchanteurs qui le firent frissonner l’emmenant à vouloir l’embrasser passionnément. Seulement, Yano vint interrompre leur baiser, le rendant particulièrement frustré. Ki Suk ne put alors que répondre d’une voix mi-boudeuse, mi heureuse « Vilain Yano… tu n’as pas honte de m’offrir que ce simple baiser si furibond après de tels mots ! »

Ki Suk vint alors se saisir de la main de Yano pour se relever, ne la laissant pas s’échapper de la sienne.  Il ne put que dévorer du regard son aimé alors qu’il venait lui murmurer que si c’était lui qu’il voyait dans l’eau de cette source, il lui offrirait alors son cadeau qu’il désirait tant lui donner depuis des mois grâce auquel il capturerait son cœur pour toujours, ce cœur qui ne battait que pour lui au sein de cette poitrine. Des mots si véridiques aux yeux de Ki Suk qui se trouvait si amouraché de cet être. Souriant tendrement, envoûté, il vint alors murmurer d’une voix faible et conquise  alors que Yano avait posé sa main tout contre son coeur: «Oh… mon Yano… tu as déjà capturé mon cœur depuis des mois… mon amour pour toi existe depuis tant de temps qu’il me semble ne jamais pouvoir m’éloigner de toi. Comment pourrais-je m’éloigner de toi après avoir reçu tant d’amour de ta part ? Tout cela m’est impossible… Je me suis tant amouraché de toi que me séparer de toi est une chose surréaliste qui ne se produira jamais… mon cœur t’appartient pour toujours…. Seulement, il me tarde de recevoir ce cadeau de ta part puisque je suis tout autant persuadé que je ne verrai que toi dans l’eau de cette source… ma seule âme sœur c’est toi mon doux aimé »

Dévorant du regard son aimé, lui offrant un sourire ô conquis, il garda la main de Yano dans la sienne, se sentant particulièrement heureux de recevoir tant d’amour de la part de son amant. Ils vinrent alors progressivement avancer dans la froideur des lieux. Seulement, progressivement au fur et à mesure des minutes, ils arrivèrent dans un lieu qui semblait particulièrement hors du temps. La neige laissait place à une herbe verdoyante, une plaine  luxuriante et verdoyante où une température estivale avait remplacé une température froide. Ki Suk vint doucement sourire à son aimé, persuadé qu’ils se trouvaient au bon lieu alors qu’il venait enlever son manteau d’hiver, se retrouvant alors en simple tee-shirt gris. Entrainant Yano alors avec lui vers la lanterne de marbre, exposé au milieu de la plaine, le lieu potentiel de la source en vue de l’écoulement qu’ils pouvaient entendre. Souriant alors comme un enfant, les deux jeunes hommes arrivèrent au niveau de la source et eurent la chance de voir s’écouler l’eau.  

Ne lâchant pas la main du jeune homme, Ki Suk vint alors se rapprocher du bassin d’eau, scrutant l’eau. Son reflet apparut alors le décevant quelque peu avant de voir, peu à peu, son visage disparaître pour laisser place à un visage qu’il connaissait que parfaitement puisqu’il s’agissait de la personne qui était dans son cœur, cette personne qui le rendait fou à chaque instant, cette personne qu’il aimait passionnément : Wada Yano. Souriant comme un bienheureux, celui-ci vint alors lancer un regard conquis à son amant qui regardait lui aussi son reflet avec un doux sourire.  

Ki Suk vint alors sourire d’une voix envoutée et remplie d’émotion, son cœur battant à un rythme effréné : « Oh mon Yano…. Mon Yano… mon yano… c’est toi que je vois… ma douce âme sœur… mon tendre amant….toi que j’aime déjà tant…je t’aime tellement mon Yano… oh oui… ma douce âme sœur… »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

No hay duda de lo que siento

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t36-yoon-ki-suk-necesito-que-me-digas-lo-que-va-a-pasar-y-si-te-vas-a-ir-yo-me-voy-a-morirhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t48-yoon-ki-suk-necesito-que-me-digas-lo-que-vas-a-hacer-no-te-puedo-perder-no-me-quieres-perder

Wada Yano
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 572age : 26
MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   Dim 23 Juin - 10:06

Comblé, Yano ne pouvait que l’être en la compagnie de l’être tant aimé qui se trouvait être son ange. Un être qui avait su acquérir tout son cœur, le gardant bien solidement attaché à cet amour qui emplissait son âme d’un bonheur sans nom. Cet amour ô partagé par la personne de Ki Suk, n’avait de cesse de s’intensifier de jour en jour, inondant sa personne d’une félicité sans nom. La puissance de son affection et son adoration était si forte qu’il avait tout quitté pour lui. En homme digne, il avait prit le contrôle de son destin, cessant à tout jamais d’être cet héritier qu’on avait façonné de lui-même pour devenir cet homme qu’il était réellement. Il était donc plus que confiant en la profondeur des sentiments qu’étreignaient le cœur de son meilleur ami, qui depuis ce jour où il s’était enfin déclaré à lui, lui avait permit de prendre conscience de ces sentiments. Ces derniers n’avaient rien à envier à ceux de son ange tant son être inondait d’une passion sans nom pour lui. A ses côtés, tout contre l’échine de son être, Yano ne voyait rien d’autre. A eux deux, ils formaient un univers bien à eux, coupé du monde extérieur sans qu’ils n’en prennent réellement conscience.

Il est donc évident que les paroles qu’il venait de prononcer pouvaient se trouvaient fortement vaniteuses pour des personnes extérieures mais, elles n’étaient que le reflet de leur réalité. Ki Suk était fou de lui, le moindre de ses regards, de ses sourires, de ses gestes prouvait cette inclinaison si profonde de sa part. Se dévorant ainsi du regard mutuellement, tous deux ne semblaient prendre que du plaisir de trouver dans le regard de l’autre, cette étincelle de bonheur qu’ils étaient les seuls à pouvoir provoquer en la personne de l’autre sur cette terre. Il ne pouvait alors s’empêcher de le séduire, tout comme ce dernier prenait plaisir à le faire en venant se coller à lui, susurrer au creux de son oreille des paroles si délicieuses. Il aimait plus que tout admirer cette fébrilité exquise qui prenait possession du corps de son ange, dès lorsqu’il désirait captiver son attention, accroitre cette passion dans tout son être en le frustrant quelque peu.

Un aspect sans doute méprisable de sa personne mais qui n’avait de cesse de revenir à la charge comme un petit jeu auquel il prenait plaisir à jouer. Ainsi, il n’avait pu que sourire lorsque ce dernier, frustré, était venu lui murmurer dans une voix mi boudeuse, mi heureuse qu’il se trouvait vilain car il n’avait pas honte de lui offrir qu’un simple plaisir avec de paroles si passionnées. Une remarque qui rendit son regard bien plus taquin alors qu’il lui tendait la main pour se relever, se retrouvant ainsi face l’un à l’autre. Il n’avait pu alors s’empêcher de poursuivre l’effusion de ses sentiments, lui annonçant qu’il comptait lui offrir une surprise si tel il le pensait : il se trouvait son âme sœur.

Des paroles qui exaltaient l’être de son ange, qui souriant vint le persuader de ses propres mots. Cela faisait bien des mois qu’il avait déjà capturé son cœur. Son amour existait depuis tellement de temps qu’il ne lui semblait jamais pouvoir s’éloigner de lui. Comment pouvait-il le désirait alors qu’il lui offrait tant d’amour ? Cela lui semblait bien impossible tant il l’aimait et ne désirait en aucune façon se séparer de lui. Oui, son cœur lui appartenait pour toujours. Cependant, il ne pouvait nier qu’il avait hâte de recevoir son cadeau car il était lui-même persuadé qu’il ne verrait que lui dans le reflet de cette source, le dévorant ainsi de son regard que Yano adorait tant recevoir. Ce dernier se trouvait si brillant d’amour, de passion, qu’il se sentait toujours capable de rester des heures à le dévorer également du sien, tout comme ce sourire qu’il lui offrait avec tant d’exaltation. C’est donc main dans la main, qu’ils s’avancèrent dans les chemins enneigés de cette forêt, avançant lentement mais surement en silence. A cet instant, il n’y avait pas particulièrement besoin qu’ils s’expriment à haute voix, leurs regards, leurs sourires, leurs caresses au creux de la main de l’autre, le faisaient pour eux.

Il n’était nullement en mesure d’exprimer depuis combien de temps, ils étaient en train d’explorer cette forêt lorsqu’un fait résolument mystérieux et magique ne se produisent. En effet, le froid sembla peu à peu disparaitre au fil de leurs pas, remplacé par une douce chaleur qui l’intima à retirer ses gants tout comme de déboutonner certains boutons de sa veste afin de se dégager d’une couche de vêtement. C’est ainsi qu’à mesure leur regard se posa sur une plaine qui semblait coupée du monde. Tandis que les alentours étaient recouverts d’un épais manteau de neige, cette dernière ne laissait entrevoir qu’une longue étendue de verdures qui n’étaient possible qu’au printemps. Contrastant avec le reste, la verdure était si verdoyante qu’il en restant quelque peu surpris tout en prenant conscience qu’ils avaient peu être atteint leur but.

C’est ainsi qu’il se laissa trainer jusqu’à la lanterne qui se trouvait au centre de cette étendue émeraude, résolument attendri par le sourire de son ange, qui tel un enfant semblait s’impatienter de découvrir de quoi il en retournait. Tout aussi enthousiaste que son ange, sans pour autant exultait d’exaltation, il vint faire de même que lui en observant son reflet. Ne voyant en premier lieu que le  reflet de son visage, ce dernier vint peu à peu prendre les traits d’une personne qu’il connaissait dans le moindre des ses détails. A peine avait-il vu les traits du visage de ce dernier se marquer qu’il savait de qui il s’agissait sans avoir besoin d’en avoir une image résolument parfaite.

Heureux que cette source lui montre ce qu’il avait toujours été intimement persuadé, il ne pu que rire attendri par les remarques de son amour, qui se trouvait juste adorable au possible. Le bonheur que ce dernier éprouvait était si profond qu’il ne pouvait que se laisser dévorer par cette exaltation, cette joie qu’il ressentait tandis qu’il le fixait avec douceur et amour. Ces paroles étaient si douces, si merveilleuses et cruellement adorables qu’il ne pu s’empêcher de venir lui voler un baiser dans une fougue qui exprimait à la  fois son bonheur ainsi que son amour. Ses lèvres venant capturer celle de son ange, il vint alors les embrasser avec passion, glissant ses bras autour de ses reins pour le coller à lui. Le serrant tout contre lui, incapable de rester stoïque face à son ange, qui par ses paroles avaient exalté tous ses sens, il l’embrassa profondément jusqu’à que le manque d’air ne se fasse connaitre. Relâchant à regret ses dernières, le souffle court, son visage exprimait totalement son bonheur, rendant son regard bien plus pénétrant qu’en accoutumé alors qu’il murmurait tendrement.

« Babo… je me demande toujours comment tu fais pour être si adorable qu’à cet instant. On dirait résolument un enfant qui vient de découvrir la surprise qu’il désirait plus que tout à Noël. »

Riant faiblement, son étreinte se faisant plus profonde autour de ses reins pour le coller à lui, son visage vint se mouvoir tout contre sa nuque, l’arrête de son nez se collant à sa chair alors qu’il s’enivrait de son parfum, baignant sa nuque de ses lèvres avec douceur.

« Comme je  le pensais… il ne pouvait en être autrement. Cette source ne m’a permit qu’entrevoir ce que je sais depuis toujours. Cela ne pouvait être que toi, je n’en ai jamais douté et cela ne fait que renforcer mon désir de te garder pour toujours à mes côtés. Maintenant que nous avons cette délicieuse preuve, que dirais-tu que nous rentrons, je compte bien fêter cette « révélation » comme il se doit. »

Souriant d’un air résolument coquin alors qu’il sentait son ange faire de même, acceptant sa requête, c’est dans un dernier baiser qu’ils s’éloignèrent ensemble de la plaine, assez pour être en mesure de quitter cette forêt en transplanant, afin de poursuivre cette journée dignement en deux amoureux qu’ils étaient.

- FIN -



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I'm just prisoner of my love for him.
« Tu vois les choses telles qu'elles sont et ta question est "Pourquoi?"
Mais moi je rêve des choses qui n’existent pas et ma question est
"Pourquoi pas" ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t31-wada-yano-be-or-not-to-be-someone-else-finiehttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t43-wada-yano-be-or-not-to-be-someone-elsehttp://light-goes-on-again.keuf.net/

Contenu sponsorisé

identity card

MessageSujet: Re: Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Event 03 - Une St Valentin exceptionnelle...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Event : La saint valentin.
» Event#4 : St Valentin 2015
» Event #4 - Saint Valentin
» [Event] La Saint Valentin
» [Event] Saint Valentin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sinseonghan Jolyu - Académie de magie pour jeunes sorciers :: San Jinju-si :: Chemins forestiers :: Intrigue 03 : Une St Valentin exceptionnelle-