Règlement
Bottin des avatars
Le monde magique
Contexte
Sinseonghan Jolyu
Postes disponibles
Gisteol Hyeon
Spellbook du parfait sorcier
F.A.Q
Le monde moldu
Jinju
F.A.Q
Nos top-sites



L'aventure de Sinseonghan Jolyu est finie !!
Après 2 années de bons et loyaux services, le forum ferme,
mais pour mieux renaitre !!!
En effet, pour partir sur de nouvelles bases, nous vous invitons chaleureusement
à nous rejoindre sur The Phoenix's Song ! On espère pouvoir vous retrouver là bas !

Partagez | 
 

 Sung in su # love is a rose, each petal an illusion... |Finie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Sung In Su
cracmol - les âmes perdues
avatar

identity card
parchemins envoyés : 85age : 28
MessageSujet: Sung in su # love is a rose, each petal an illusion... |Finie   Sam 1 Juin - 20:47

Sung In Su
feat Seo In Guk


Tell me your secret

Annyeong Haseyo ! Je me présente, Sung In Su. Je suis né(e) le 28/10/1991. De ce fait, je suis âgé de 23 ans. Je suis coréen. En ce qui concerne mon orientation sexuelle, je suis un indécis et je suis actuellement célibataire.

Je suis actuellement étudiant en médecine, interne à l'hôpital de Jinju depuis 5 ans et mon rêve dans l'avenir serait de me spécialiser dans la pneumologie. En ce qui concerne mon statut social, j'ai un revenu relativement correct en vue du nombre de mes heures travaillées.

Ma famille est composée de ma mère, mon père et mon frère adoptif, qui est accessoirement mon meilleur ami. j'ai été abandonné dans un orphelinat à l'âge de 9 ans. Je suis un enfant cracmol, issu d'une famille de sorciers sang pur qui n'a pas pu supporter ce déshonneur, sans doute qu'ils m'ont fait passer pour mort. et j'ai pour signes particuliers, un grain de beauté sous l'oeil gauche, un pendentif que je porte toujours au cou, un cadeau offert par mon meilleur ami qui est vraiment important à mes yeux..



Tell me your story.

Né de l’union de deux sorciers qui prônaient la pureté de leur sang, le jeune homme fut éduqué durant toute son enfance à mépriser toute personne qui n’avait pas des origines pures. Influencé par les discours quelque peu austères de son entourage, le jeune homme était résolument prédestiné à devenir l’un d’entre eux et poursuivre cette tradition familiale qu’était de faire partie des forces du mal. Un chemin de vie qui lui semblait alors évident en vue de son éducation mais qui pourtant ne fut point le sien. De nature bienveillante derrière ses airs froids et mesquins, il s’était forgé au fil des années une carapace qui avait fait de lui cet être austère aux premiers abords. A cette époque, il était résolument difficile de le voir sourire où se laisser aller à quiconque. Répondant parfaitement aux exigences de sa famille, il se prédestinait à être cette descendance brillante qui saurait faire briller d’éclat l’étiquette de leur famille. Une famille mal perçue certes mais qui avait au moins le talent inné d’effrayer tout être qui avait la malchance de croiser leur route ou d’entendre parler d’eux. Son père était d’ailleurs connu pour être un mangemort très actif qui avait déjà éliminé une cinquantaine de moldus en toute impunité, un loisir qu’il s’octroyait avec ses proches lors de repas familiaux. Dès son bas âge, il avait été habitué à vivre des scènes de tortures qui auraient dû lui glacer le dos plus qu’autre chose. Et pourtant… aussi cruel que cela pouvait l’être, il était resté là durant des années à assister sagement à ces scènes de cruauté où ses parents torturés un être jusqu’à l’achever dans un dernier sort aux teintes vertes. Des images qu’il n’est jamais réellement parvenu à effacer de sa mémoire même si il avait prit conscience de l’atrocité de tout cela. Mais comment le voir ainsi lorsqu’il s’agit d’une scène de son quotidien ? L’anormalité peut elle devenir commune, insignifiante si elle devient habituelle ? Il est fort à parier que oui. Seulement cette prise de conscience n’avait rien à voir avec cette sensation d’atrocité.

En effet, contrairement à ce qu’il avait toujours pensé, ce fut à l’âge de ses 9 ans que sa famille et lui-même furent persuadé qu’il se trouvait être un cracmol. Comment un sang pur pouvait être un cracmol ? Cette réalité le chamboula totalement alors que les regards de son entourage à son égard s’étaient immédiatement modifiés. Cette fierté qu’il avait prit l’habitude de recevoir de ces derniers devint du mépris profond où il comprit rapidement qu’il n’était qu’un moins que rien pour eux et qu’il était responsable de cette infamie. Un déshonneur qu’ils ne purent supporter et qui les menèrent à l’abandonner aux portes d’un orphelinat sans le moindre égard à cet enfant qui se trouvait pourtant être la chair de leur sang. Incapable de réagir d’aucune façon à ce qu’il lui arrivait, il s’était retrouvé perdu, ignorant pleinement ce qu’il arrivait tandis qu’on l’invitait à suivre deux femmes dans les murs de cette enceinte qui devint rapidement sa seconde maison sans qu’il ne l’ait désiré. Prit en charge par cette « race » de personnes qu’on lui avait apprit à mépriser du plus profond de son cœur, il se montra infecte et cruel envers ceux qui essayait de s’approprier les choses qu’il s’était lui-même octroyer sans prendre conscience que la vie ne marchait pas comme il l’avait toujours cru. Comment faire comprendre à un enfant les vraies valeurs de la vie lorsqu’on a lui apprit à les bafouer durant toute son enfance, le mettant à une place supérieure aux simples mortels ? Ce fut la tâche qui incomba à cette femme qui devint par la suite sa mère adoptive.

Contrairement à ces autres folles qui le prenait pour un fou dès lorsqu’il s’exclamait haut et fort qu’il leur était supérieur car il était issu d’une lignée sorcière, cette dernière semblait lui accordait bien plus d’importance que ces autres femmes qu’il méprisait. Petit monstre à cette époque, il ne peut pas y resonger sans se sentir honteux, faisant pourtant rire ces personnes qui étaient devenus : sa vraie famille. Ce furent cette femme et son fils plus précisément, qui l’acceptèrent tel qu’il était à cette période où il avait plus que tout besoin de s’exprimer. Exprimer sa colère, son dégout envers lui-même alors qu’il n’avait rien fait au bon dieu pour mériter une pareille disgrâce, comme cette maladie qui l’empêchait de respirer convenablement, faisant de lui un moins que rien. Il en voulait tellement à la terre entière à cet instant, désirant tellement tout faire disparaitre pour pouvoir enfin être tel qu’il était, désirant simplement qu’on le laisse en paix. Ces paroles s’extirpaient comme des cris de détresse auxquels cette mère ne pouvait point résister, venant le prendre dans ses bras alors qu’il avait essayé de s’en extirper en vain. Au creux de ses bras, toutes les larmes qu’il avait tant prit soin de conserver se versèrent dans un flot incontrôlable dans lequel il profita pleinement de cette étreinte si bienveillante à son égard. Une étreinte à la fois étrange, inhabituelle pour le jeune homme mais qui était la réponse au mal être qui l’habitait. Combien de temps se laissa-t-il pleurer au creux de ses bras ? Il n’était nullement en mesure de le dire même actuellement. La seule chose dont il était certains, c’est que c’est à partir de ce jour là, qu’il se sentit réellement vivre, être enfin libre.

La liberté fut une renaissance auprès de cette femme et ce garçon qui devint avec les années, son meilleur ami. Ils lui apprirent les vraies valeurs de la vie, l’amour, la tendresse et la réelle signification de la vie. Même s’il ne les a jamais nommé père et mère, ils sont ceux qui méritent ce titre à ces yeux et même si désormais sa vie n’a rien à voir avec celle qu’il aurait du être, il s’en sent chanceux. Au final, être un cracmol lui a donné la possibilité d’être un être humain, un homme capable de rire, de pleurer et de savourer la vie à pleine dent, tout comme connaitre les tourments que seuls un humain peut être connaitre. Des tourments qui font de lui un être perdu, incapable d’entrevoir ce qu’il y a au fond son cœur. Sans doute que si la réponse à ses questions étaient si évidente, cela n’aurait pas de sens. En attendant de les avoir, il continue d’avancer sur le chemin qu’il s’est lui-même tracé, en digne homme qu’il espère être devenu désormais.


Behind the screen

• Pseudo ou prénom : mystery.
• Âge : plus de la vingtaine.
• Temps de connexion : autant que possible.
• Un commentaire ? : j'espère que vous allez apprécier mon petit.
• Comment avez vous connu le forum ? : partenaire.
• Avez vous lu le règlement ? : validé par Coo
• Exemple RPG :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t403-sung-in-su-love-is-a-rose-each-petal-an-illusion-finiehttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t405-sung-in-su-love-is-a-rose-each-petal-an-illusion

Yoon Ki Suk
pathfida - les âmes optimistes
avatar

identity card
parchemins envoyés : 460age : 26
MessageSujet: Re: Sung in su # love is a rose, each petal an illusion... |Finie   Dim 2 Juin - 5:25

Bienvenue à toi sur le forum. Amuse-toi bien ici et fighting pour ta fiche :D



No hay duda de lo que siento

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t36-yoon-ki-suk-necesito-que-me-digas-lo-que-va-a-pasar-y-si-te-vas-a-ir-yo-me-voy-a-morirhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t48-yoon-ki-suk-necesito-que-me-digas-lo-que-vas-a-hacer-no-te-puedo-perder-no-me-quieres-perder

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Sung in su # love is a rose, each petal an illusion... |Finie   Dim 2 Juin - 9:41

Welcome ~ Bon courage pour ta fiche \o/
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Sung in su # love is a rose, each petal an illusion... |Finie   Dim 2 Juin - 13:42

Bienvenueeee!!! Très bon choix d'ava *o*
Fighting pour ta fiche ♥ j'ai hâte de lire l'histoire de ton perso' :DD
Revenir en haut Aller en bas

Sung In Su
cracmol - les âmes perdues
avatar

identity card
parchemins envoyés : 85age : 28
MessageSujet: Re: Sung in su # love is a rose, each petal an illusion... |Finie   Dim 2 Juin - 13:52

Merci beaucoup pour votre accueil *-*.
Vous êtes gentil *pan*
Na Ryu ; j'espère que mon petit te plaira et qu'on pourra se trouver un petit lien *-*
Je tente de finir ma fiche rapidement

Edit : fini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t403-sung-in-su-love-is-a-rose-each-petal-an-illusion-finiehttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t405-sung-in-su-love-is-a-rose-each-petal-an-illusion

Invité
Invité
avatar

identity card

MessageSujet: Re: Sung in su # love is a rose, each petal an illusion... |Finie   Dim 2 Juin - 20:15

Bienvenue à toi et amuse toi bien ! *o*
Revenir en haut Aller en bas

Wang Se Jong
sous directeur - le grand sage
avatar

identity card
parchemins envoyés : 392
MessageSujet: Re: Sung in su # love is a rose, each petal an illusion... |Finie   Lun 3 Juin - 19:34

Cracmol
Toute une nouvelle aventure s'offre à toi !


I'll tell you who you are ...


Te voici enfin validé, moldu ! En tant que moldu, tu peux désormais réserver une chambre ou résidence et créer ta fiche de liens, afin que tu puisses te construire ton cercle de connaissance, chose qui te sera sans aucun doute utile pour avancer dans ton jeu. Pour finir, n’oublies pas de remplir les différents éléments dans ton profil et de bien t'amuser parmi nous. Dans tous les cas, bonne aventure parmi nous !!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net

Contenu sponsorisé

identity card

MessageSujet: Re: Sung in su # love is a rose, each petal an illusion... |Finie   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sung in su # love is a rose, each petal an illusion... |Finie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» Oscar et la dame Rose
» La fête de la rose à Chaalis
» « CENTRAL PARK » New York i love you .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sinseonghan Jolyu - Académie de magie pour jeunes sorciers ::  :: mirror of soul :: welcome to the Sinseonghan Jolyu Academy :: Moldus-