Règlement
Bottin des avatars
Le monde magique
Contexte
Sinseonghan Jolyu
Postes disponibles
Gisteol Hyeon
Spellbook du parfait sorcier
F.A.Q
Le monde moldu
Jinju
F.A.Q
Nos top-sites



L'aventure de Sinseonghan Jolyu est finie !!
Après 2 années de bons et loyaux services, le forum ferme,
mais pour mieux renaitre !!!
En effet, pour partir sur de nouvelles bases, nous vous invitons chaleureusement
à nous rejoindre sur The Phoenix's Song ! On espère pouvoir vous retrouver là bas !

Partagez | 
 

 Quiero aprender de ti | PV Shin Hye Wol SUITE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Alboran H. Joaquín
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 181age : 26
MessageSujet: Quiero aprender de ti | PV Shin Hye Wol SUITE   Dim 27 Oct - 14:03

Lorsqu’on observait le jeune homme, bien qu’il soit étranger il était évidement difficile pour n’importe qui de connaitre son identité ou sa nationalité. Bien que son teint de peau et ces traits physiques pouvaient supposer qu’il était d’origine latine mais, le jeune homme pouvait bien supposer que la demoiselle à ces côtés en tant que coréenne ne connaissait nullement les traits de toutes les différentes populations qu’il pouvait exister sur cette planète. A vrai dire, lui aussi lors de son arrivée dans ce pays avait été le premier étonné, n’ayant jamais su différencier un coréen d’un chinois ou bien d’un japonais ou d’un vietnamien. Il fallait dire qu’il n’y avait que peu d’asiatique dans son monde originaire, sa famille ne lui permettant réellement que de rencontrer des familles sang-purs de nationalité espagnole et européenne.   La jeune femme à ces côtés semblait résolument unique ou du moins non conventionnelle dans la mesure où elle n’aimait pas la musique de son pays, ou du moins ce style de musique.  Elle trouvait que ces artistes étaient devenus trop marketing. Un fait que le jeune homme ne pouvait qu’acquiescer dans la mesure où les fois où il était parti dans le monde moldu, il n’avait pu que remarquer que cela, les moldus étant peut-être un peu trop marketing et peu original. Mais, que pouvait-on demander de plus à de simples moldus ? Les moldus se trouvaient tous peu originaux…

Ainsi, comme pour venir sympathiser avec elle ou tout simplement faire connaissance avec elle, il l’avait invité alors à boire ensemble, prenant alors à boire dans l’un des distributeurs non loin d’eux près du parc. Le jeune homme avait déjà visité le monde moldu de nombreuses fois et connaissait le quartier, ayant déjà rencontré de ravissantes demoiselles dans ces lieux. Bien entendu, Hye Wol ne compterait nullement dans ces conquêtes, celle-ci ne semblait pas particulièrement attirée par son charme naturel. Ainsi, il n’y avait aucune chance qu’elle en devienne une bien qu’elle soit jolie.  Ainsi ils pénétrèrent ensemble dans ces lieux, la demoiselle devant lui se dirigeant la première vers l’un des bancs non loin du distributeur. Cependant devait-elle être légèrement étourdie ou bien maladroite mais, la demoiselle vint heurter son genou contre le banc. La demoiselle vint s’asseoir alors simplement, massant légèrement son genou. Il vit alors son petit chien revenir à elle, sans doute cherchait-il à réconforter sa maitresse. Se dirigeant vers elle alors celle-ci vint tout simplement lui avouer qu’elle était particulièrement maladroite, ce genre d’accident arrivant souvent et il ne devait nullement s’inquiéter. Un fait qui devait le rassurer. Ainsi, blessé et ne voulant certainement pas marcher de suite la demoiselle vint lui demander s’il pouvait prendre une boisson pour elle et un jus d’orange. Le jeune vint simplement sourire alors lui répondant : « Pas de soucis ! Je m’en occupe, laisse ton genou je suppose, cela devrait aller mieux après  »

Terminant sur ces mots le jeune homme se dirigea alors enfin vers le distributeur, l’argent dans sa main, il observa alors le distributeur, essayant de comprendre et de lire exactement les bons caractères coréens pour ne pas se retrouver avec des boissons qu’ils ne désiraient pas. Il appuya alors sur ceux qui semblaient être du jus d’orange et reçut la canette quelques instants plus tard. Souriant, le jeune homme vint alors prendre celle-ci et commanda à son tour un jus de fruit qu’il ne connaissait pas, une boisson typiquement moldue et coréenne à première vue. Une fois qu’il finit sa tâche, le jeune homme vint simplement retrouver la demoiselle et lui tendit sa canette. La question de la demoiselle le fit sourire, il ouvrit alors à son tour la canette et répondit : « Raté ! Mais ça aurait pu. Je viens d’Espagne et je suis arrivé ici il y a quelques mois, je suis un étudiant international et je suis venu ici pour mes études.  Je parle anglais étant donné qu’on m’a donné des cours d’anglais depuis toujours et étant donné que je fréquente principalement des étudiants étrangers, mon niveau d’anglais a dû s’améliorer je suppose. Mon niveau de coréen au contraire n’est pas vraiment  développé mais, j’apprends doucement ! » Certains de ces mots se trouvaient faux mais, il n’allait pas lui avouer qu’il était un sorcier sang pur qui était venu ici pour faire des études en ornitholomagie…  Souriant, il vint simplement porter à ces lèvres la boisson, trouvant le goût résolument particulier. Il ne put alors que laisser échapper : « Je n’ai aucune idée de ce que je bois mais, le jujupe, quelque chose comme ça, a vraiment un goût particulier…  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Shin Hye Wol
moldu - les âmes ignares
avatar

identity card
parchemins envoyés : 123age : 24
MessageSujet: Re: Quiero aprender de ti | PV Shin Hye Wol SUITE   Dim 27 Oct - 18:52

Elle continuait à frotter son genou. Il allait mieux maintenant, simplement un bleu pour plus tard. Un de plus parmi tout ceux qu'elle avait eu, a, et aura. Entre toutes ces pseudos maladresses, ses gaffes et ses arts martiaux, son corps n'était clairement pas fragile. Au contraire, différentes de toutes les autres filles, elle était capable de faire plusieurs pompes -même si entre nous, elle n'aimait pas ça-, tout plein d'abdominaux. Mais surtout, l'effort ne la dérangeait pas. Suer à grosses gouttes étaient peut-être un peu sale et répugnant, mais ça lui permettait d'avoir son contrôle sur son propre corps, et se relaxer aussi à la fois, et de garder la ligne, évidemment. Non mais vraiment, le sport était quelque chose qui lui tenait à cœur. Même ne serait-ce que faire du jogging suffisait -sur un tapis roulant plutôt, sinon c'était vite fait de s'encoubler-. Sûrement, si elle n'avait pas été aveugle, elle serait devenue la meilleure du monde. En exagérant sûrement beaucoup, mais quelque part, c'était un rêve impossible à accomplir.

Elle sourit quand Alboran lui donna ma canette. Gosh, il fallait qu'elle lui rende quelque chose ! La jeune fille allait mettre sans tarder sa main dans son sac à dos, mais elle laissa tomber l'idée. "Je lui achèterai quelque chose en chemin, ou je lui rendrais à la fin de notre rencontre. De toute façon, il risque de refuser, non ?". Elle se rassit alors tranquillement, tâtonnant très rapide des doigts pour trouver la languette, avant de tirer dessus. Recroquevillée en petite boule sur le banc, Too sur le côté, elle sirota une gorgée de sa boisson. Elle sourit aussi, suite à la réponse de son interlocuteur étranger. Il lui raconta venir d'Espagne quelques temps avant -ago, si elle a retenu ago- et dit parler anglais très couramment à cause de cours. Aussi que son coréen n'était pas très bon. La jeune fille le regarda avec un sourire sincère sur les lèvres. Elle rassembla son anglais pour en former un discours potable. « Le coréen, ça doit être dur pour les autres. C'est pas le même alphabet. C'est avec plein de... » La coréenne fit des gestes, mimant des lignes et des ronds. Elle avait un blanc soudain, avant de reprendre subitement : « lines and rounds ! That's it, is'nt it ? » Enfin, elle reprit un air moins surexcitée et continua, amicalement « Je peux t'apprendre quelques mots si tu veux. En échange tu me donneras des trucs anglais, hein ? Aha, just a joke. Mais je peux quand même t'apprendre des mots... utiles. » Rigolant légèrement, elle revint carresser son chien en buvant sa canette. Celui-ci avait l'humeur câline, il ronronnait presque contre la main de l'étudiante. « Ah oui ? le jujube ? J'aime beaucoup ça, mais il ne doit pas y en avoir en... Europa ? C'est ça non, l'Espagne c'est en Europa ? » Bon, ça pouvait être en Afrique. Mais bon, Shin Hye Wol et les pays, ça n'allait pas très bien. Mais en attendant, elle n'apprenait pas les lieux en Europe ! Déjà qu'en Asie c'était compliqué, elle n'était pas une génie non plus !

Elle prit encore une gorgée de son liquide frais, avant de s'essuyer légèrement les lèvres d'un coup de manche. Elle avait soudainement envie d'apprendre quelques mots sympathique à l'étranger. Elle voulait surtout lui apprendre "je t'aime". C'était simple mais ça demandait un certain accent. Et c'était toujours sympathique ! Elle lui apprendrait bonjour, aussi, si il ne savait pas. Comme désolé ou merci. Les mots utiles. L'étudiante en sports refit face à Alboran et lui dit « Tu sais comment on dit "I love You" en coréen ? C'est saranghae. Répète ! » Cela faisait un peu gamin.. Elle espérait qu'il ne lui reprochera pas son manque de respect, mais finalement, il ne devait pas en tenir si compte que ça. Il n'y avait qu'en Asie où l'on avait ce genre de relation ente les gens. Ce n'était pas comme si c'était dérangeant, mais pouvoir se parler sur le même ton, cela devait être quand même plus agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t214-shin-hye-wol-even-though-i-have-no-eyes-i-see-youhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t217p15-shin-hye-wol-even-though-i-have-no-eyes-i-see-youhttp://creaphy.e-monsite.com/

Alboran H. Joaquín
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 181age : 26
MessageSujet: Re: Quiero aprender de ti | PV Shin Hye Wol SUITE   Dim 17 Nov - 15:11

Le jeune sang-pur savait bien malgré lui qu’il mentait certainement à la moldue qui se trouvait à ces côtés mais, cela n’était nullement la première fois de son existence en tant que sorcier. Combien de fois n’avait-il pas profité des ces soirées pour sortir dans le monde moldu pour finir dans les draps d’une simple moldue ? Après tout, il était aisé de leur faire croire qu’il était un mannequin espagnol moldu qui était en train de faire des photoshoots dans l’une des nombreuses villes de la Corée du Sud. Il se savait beau et pouvait aisément se faire passer pour un mannequin, ayant déjà reçu des propositions moldus lorsqu’il était dans ce monde avec une certaine surprise et ravissement. Mais, il avait décliné chacune d’entre elles ne souhaitant nullement vivre dans le monde moldu, trouvant ce monde inférieur aux siens. Sa passion pour les créatures magiques et notamment les oiseaux magiques se trouvaient bien plus intéressantes que n’importe quelle futilité. Si seulement un jour il pouvait réaliser son doux rêve et avoir des milliers d’hectares de falaises, de bois où des centaines de races d’oiseaux coexisteraient, le jeune homme ne pourrait qu’en être heureux. Il suffirait qu’il réussisse à convaincre son oncle en Espagne de lui transmettre son domaine pour le réussi  en partie une fois qu’il finirait ces études et qu’il rentrerait sans doute en Espagne.

Enfin, cela il n’y réfléchissait pas vraiment en cet instant et souhaitait seulement passer du bon temps dans le monde moldu en cet instant en compagnie de cette demoiselle qui lui paraissait bien agréable. Loin de penser bien entendu qu’il chercherait à la séduire, elle n’était nullement son type de toute manière et ayant son esprit bien trop préoccupé par une autre demoiselle depuis quelques mois.  Cependant, la demoiselle ne pouvait pas l’empêcher de le faire sourire avec sa maladresse dans cette langue, la trouvant mignonne. Il ne pouvait certainement qu’acquiescer aux paroles de la demoiselle n’ayant jamais trouvé d’une quelconque le coréen facile à parler, réellement difficile à vrai dire.  Elle continua alors en lui indiquant qu’elle pouvait lui apprendre quelques mots  en coréen en échange de quelques cours en anglais. Un échange en bon termes en soit. Il ne put que répondre alors simplement : « Je suppose ce que cela est un bon deal ! des cours d’anglais contre des cours de coréens. Apprendre le coréen n’est aisé pour un étranger mais, je suppose que d’ici quelques années mon niveau aura évolué.  »

Les mots de la demoiselle ne purent que ea faire sourire à nouveau, lui assurant qu’elle aimait beaucoup le jujube, qu’il ne devait nullement en avoir en Europe, là où elle supposait qu’était l’Espagne.  Le jeune homme acquiesça alors simplement dans un sourire : « Oui, l’Espagne est bien en Europe, au sud plus exactement. Je ne sais pas si tu es croyante et catholique mais, je sais qu’il y a des coréens qui viennent dans mon pays pour aller à Santiago en pèlerinage. Et je confirme, le jujube n’existe pas chez moi, on fait plutôt dans les fruits comme des pêches,  des abricots, du raisin… enfin tous les fruits qui ont besoin de beaucoup de soleil. »

Le jeune homme profita alors de ces instants pour venir boire ce fameux de jujube qu’il trouvait toujours bon, bien qu’il supposait qu’il était particulièrement industriel. Peut-être faudrait-il qu’un jour il vienne dans les contrées coréennes intérieures pour en goûter du vrai.  Celui-ci se mit doucement à rire aux paroles de la demoiselle qui souhaitait lui apprendre comment on disait je t’aime, un mot qu’il connaissait depuis ces premiers jours en Corée, murmurer ce mot à une coréenne pour la séduire avec son petit accent, il n’y avait sans doute rien de mieux. « C’est l’un des premiers mots que j’ai appris avant de dire bonjour à quiconque… saranghae. Il n’y a sans doute rien de mieux pour séduire les demoiselles que de le prononcer avec mon accent espagnol.  J’aime beaucoup le oppa que les filles utilisent, ça a un pouvoir de manipulation extrême sur les hommes coréens. Les coréennes manipulent les hommes coréens de manière si aisée… ! Enfin, depuis peu de temps que nous parlons, tu n’as pas l’air du tout de ce genre. Tu me parais plus simple, ce qui n’est certainement pas un défaut !  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Shin Hye Wol
moldu - les âmes ignares
avatar

identity card
parchemins envoyés : 123age : 24
MessageSujet: Re: Quiero aprender de ti | PV Shin Hye Wol SUITE   Ven 20 Déc - 17:00


C'était incroyable les connaissances que l'on pouvait se faire en passant simplement dans un magasin s'acheter des petites choses. Alors que quand elle allait en cours, elle était simplement la jeune fille maladroite qui n'était pas capable de lâcher son chien. Oui sûrement quelque chose pas loin en tout cas. Hye wol était connue pour avancer en se prenant très souvent les pieds dans ce qui trainait à terre ou en se prenant les coins de tables dans la hanche. A croire qu'elle n'avait pas les yeux en face des trous, hein ? Mais enfin ce qui comptait, c'était qu'ils croient ce qu'ils veulent et qu'ils ne sachent jamais. Tel était sa mission éternelle.

Elle faisait pareil avec ses inconnus. Il semblait étrangement proches, malgré le fait d'avoir fait connaissance il y avait moins d'une heure. Peut-être que les Européens étaient plus proches ? Ils étaient en tout cas connus pour être tactiles, romantiques et riches. Et beaux aussi, mais ça Hye Wol s'en fichait, cela n'entrait plus dans sa ligne de compte depuis longtemps.
Après avoir accepté ses échanges de cours de langue, anglais contre coréen, le jeune homme lui apprit un bout de l'histoire de son pays, et essentiellement, il approuva que l'Espagne se trouvait bien en Europe. Ouf, la jeune fille se sentit fière d'avoir retenu un petit bout de sa géographie. « Non, je ne suis pas croyante. Disons que ce côté-là ne m'intéresse pas trop. Mais j'approuve que s'il n'y a pas de jujube là-bas, je risque d'être en manque si je m'y rends ! » termina-t-elle en riant.

L'étudiante avait alors essayé de vendre un peu de son savoir coréen à cet étranger. Mais malheureusement, il semblait déjà connaître ce mot si souvent utilisé. Dommage pour elle. Mais ce qui la surprit surtout, c'était le fait que son interlocuteur était un séducteur. Oh gosh, elle n'était jamais tombée sur ce genre de personne jusqu'à maintenant. Ou alors pas des qui avouaient ouvertement le faire. Lui affirmait que son accent utilisé sur des mots coréens rendaient les filles folles. Hum... Wollie approuvait quelque peu. Mais ayant une ouïe plus développée, l'accent espagnol avait plus l'art de la gêner qu'autre chose. Mais enfin, elle ne pipa mot, mais approuva la deuxième partie de ses propres. « Aha, c'est vrai que quand on prononce oppa à n'importe quel homme, ils sont tellement amadoués qu'ils pourraient faire n'importe quoi pour nous faire plaisir. Mais bon, il faut bien que ça balance avec ta facilité de séduire, non ? »
Puis le jeune homme fit remarquer que Hye Wol était plutôt simple comme fille, comparée aux autres. Aw ça, il pouvait le dire. Mais il ne pouvait pas deviner à quel point. « Ah oui, je ne suis pas vraiment du genre à attirer les gars. Et ce n'est pas parce que je ne peux pas, c'est parce que je ne veux pas. A quoi ça me servirait de toute façon ? La relation que l'on obtiendrait ne sera clairement pas franche. Et je vis très bien sans homme. Après je ne sais pas si tu me qualifier de simple, mais disons que je ne suis pas comme ces autres cruches. »

Bon, ils finirent nos canettes, les jetèrent à la poubelle avant de reprendre notre marche. Hye Wol avait quelque peu envie de bouger, de changer de l'air pollué par la ville. Et de la cacophonie en général aussi. C'était trop de monde en même temps. La jeune fille proposa à mon nouvel ami de se déplacer vers un coin moins fréquenté mais tout de même agréable. Ils arrivèrent vers quelque chose qui ressemblait à une place de jeu, à en croire ses sens et les enfants qui s'amusaient autour. Ce n'était pas très loin de chez elle, comme ça, cela lui permettrait de rentrer rapidement quand l'envie lui prendrait. Et en attendant, Too pourrait jouer au alentours. Il aimait bien patauger dans le bac à sable par exemple. Wollie ne lui autorisait pas trop souvent ce plaisir, car quand il en ressortait, c'était bien trop l'enfer à enlever les grains de ses poils. Sans compter qu'il n'aimait pas prendre bain. Bref. « Ca te va si on se pose ici ? Je préfère, c'est plus agréable que le centre-ville, non ? Enfin si ça ne te va pas... » Si ça ne lui allait pas, l'étudiante rentrerait sûrement. Malgré cette charmante rencontre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t214-shin-hye-wol-even-though-i-have-no-eyes-i-see-youhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t217p15-shin-hye-wol-even-though-i-have-no-eyes-i-see-youhttp://creaphy.e-monsite.com/

Alboran H. Joaquín
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 181age : 26
MessageSujet: Re: Quiero aprender de ti | PV Shin Hye Wol SUITE   Dim 2 Fév - 19:15

Rencontrer des moldus, le jeune homme avait l’habitude de le faire, s’amusant de bon nombres d’entre eux et particulièrement des demoiselles qui se laissaient charmer par le charisme de Joaquin. Un fait qui ne pouvait résolument que le ravir dans la mesure où il s’amusait avec bon nombre d’elles, Dom Juan qu’il était, profitant de ces instants.

A la différence de ses autres venues dans ce monde moldu, celui-ci n’était nullement en quête de conquêtes pour un soir, il avait seulement eu l’envie de partir à la découverte du monde moldu. Il fallait signifier sans offenser la demoiselle à côté de lui qu’elle n’était pas vraiment le style de fille qui l’intéressait vraiment, ou du moins pas ou très peu attiré par elle. Il y avait bien une femme qui l’intéressait dans un monde, bien plus que toutes les autres, mais le jeune homme avait bien dû mal à se l’avouer véritablement. Il avait été un électron libre jusqu’à ce jour et comptait bien le rester, même si son cœur semblait ne pas lui autoriser de répit ces derniers temps.

Rencontrer cette moldue avait au moins le mérite de lui changer les idées et de ne pas songer à tous ces problèmes quotidiens qui le hantaient.   La demoiselle, bien qu’elle soit coréenne ne semblait pas croyante, ce qui pouvait expliquer peut-être qu’elle ne connaisse pas son pays véritablement. Seulement, en émettant un rire elle lui avoua que s’il n’y avait pas de jujube, elle risquait d’être en manque en venant dans son pays natal. Cette phrase le fit alors doucement sourire, sachant ô combien elle risquait de ne trouver que peu ou pas du tout d’éléments qui lui rappelleraient la Corée.

La jeune femme rebondit sur ces propos lui avouant qu’en effet lorsqu’une jeune femme prononçait le mot oppa, ils se retrouvaient amadoué au point de réaliser n’importe quoi pour lui faire plaisir. Cela venait alors contrebalancer contre sa facilité de séduire, un fait véridique bien qu’il fallait avouer que la seule femme qui arrivait en quelque sorte le séduire ne l’appelait ni oppa, ni n’était coréenne. Le fait d’être un étranger dans un milieu qui n’était pas le sien influençait possiblement ces effets sur sa personne. Hye Wol vint alors lui avouer qu’elle n’était pas vraiment du genre à attirer les hommes, avouant qu’il s’agissait d’une volonté personnelle, n’en voyant aucune utilité. Elle vivait très bien sans homme. Un fait qu’il comprenait aisément, ne souhaitant pas lui-même réellement se poser dans une quelconque relation sérieuse avec une femme, préférant être libre. Elle lui avoua alors qu’elle ne savait nullement si elle pouvait être qualifié de plus simples, mais elle se considérait meilleure que ces autres femmes. Des mots qui le firent rire, trouvant cette moldue assez comique pour une moldue.

Finissant alors leurs canettes, ils restèrent à divaguer dans le parc jusqu’à atteindre ce qui semblait être une place de jeu pour enfant.  Une aire de jeu assez intriguant pour lui qui n’avait jamais fréquenté ces aires moldus, jouant plutôt avec des jeux sorciers qui l’emmenait à conquérir le monde moldu dans un monde imaginaire…  un jeu sans doute particulier pour le commun des mortels, mais rien de particulier pour l’enfant sang-pur qu’il était.  Ainsi, lorsqu’elle lui demanda si cette zone lui allait, il confirma alors simplement : « Pas de soucis… bien qu’il faut avouer que cette aire me parait bien étrange, je n’ai jamais eu vraiment à le fréquenter…  mais, en vue des rires, je suppose que ces jeux sont bien amusant pour les enfants de cet univers… enfin, je veux dire, de cette ville.  Mes parents étaient bien trop… particuliers pour me laisser dans ces endroits, l’éducation et les loisirs au sein même de ma famille paraissait plus raisonnable.  Je crois que je dois être étrange, sans doute.  »

Le jeune homme lui offrit un doux sourire alors qu’il posait son regard sur l’animal de la demoiselle qui semblait s’amuser dans le bac à sable non loin, un fait qui l’amusa alors qu’il le voyait ressortir ses poils remplis de sables. Il ne put alors s’empêcher de lui dire : « Heureusement pour moi, je n’ai que des oiseaux comme animaux de compagnies… je crois que tu vas avoir du travail ce soir en rentrant !  J’ai la chance de ne pas avoir à nettoyer leurs plumes, le sable s’envole et disparait lorsqu’ils battent des ailes…»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Shin Hye Wol
moldu - les âmes ignares
avatar

identity card
parchemins envoyés : 123age : 24
MessageSujet: Re: Quiero aprender de ti | PV Shin Hye Wol SUITE   Sam 22 Fév - 17:57

Hye Wol s'était tranquillement posée, profitant du bon temps -disons qu'il n'était pas trop mauvais pour cette saison- et de la bonne humeur qui régnait sur cette place. C'était vraiment une bonne chose d'écouter les gamins qui passaient en rigolant sous leurs nez. Ils semblaient si libres, si insouciants. Ils étaient innocents quoi ! Cela donnait envie de revenir à cet âge ou rien n'importait à part le présent. Quoique. Hye Wol à cette époque, enfant de six ans, n'aurait pas vécu comme cela. Enfin, vers ses quatre ans, elle était une petite fille compliquée sûrement, avec un caractère bien trempé. Elle participait volontiers aux jeux de ses petits camarades d'orphelinat, prenant souvent la tête. Et avec son côté aussi un peu batailleur et cherchant la petite bête, elle était souvent la première à déclencher une bagarre, rien d'étonnant et de bien méchant.
Mais il suffisait d'un petit incident pour tout changer dans la vie d'un bambin. On lui avait retiré sa vue, et soudainement elle était devenue sensible et si peu solide. C'était comme si, pour les autres, elle se promenait en chaise roulante ! Mais que nenni, ne voyaient-ils pas qu'elle était la même ? Légèrement plus désorientée certes, mais Hye Wol quand même. C'était ces attitudes si attentives envers elle qui l'avaient poussée à changer. Très rapidement, elle était devenue indépendante et vivait sans l'aide de personne. Mais clairement son cœur avait fermé sa porte et se présentait la plus forte et normale possible aux yeux des autres. C'était presque avec une couverture qu'elle apparaissait au jour, couverture symbolisée dira-t-on par son chien et ses lentilles de couleur, bleues ce jour-là. Un signe d'extravagance pour tous, ils pensaient simplement qu'elle était addict à une quelconque mode inconnue. C'était vrai qu'elle devait avoir un air tellement original avec celles-ci. Mais son attitude un peu béate et maladroite enveloppait le tout. Bref, Hye Wol avait ce côté original et tellement discret dans un sens. Mais tout était prémédité. Évidemment.

Même si elle appréciait ce jeune homme, par habitude, elle l'abordait avec un sourire gentillet, jouant avec ses yeux. Mais son côté franc restait toujours présent, ce n'était pas quelque chose qu'elle comptait changer. « Oh, vraiment ? C'est dommage que tu ne sois pas venu ici, enfin dans ce genre d'endroit. Ça permet de se libérer ! Enfin cela a plus d'effet quand on est jeune. Les balançoires, les toboggans, c'est toujours plus amusants quand on est plus petit aha. » Puis quand il fit la remarque sur Too, elle rit. C'était vrai qu'elle avait tellement de fil à retordre avec sa fourrure. Si épaisse et poilue. Mais sans réellement voir son pelage, Too pouvait bien rester sale et brunir sans réellement changer pour la jeune fille. Mais cela ne faisait pas vraiment bonne impression chez les autres. C'était pour cela que la jeune fille lui faisait son bain tous les deux à trois jours environ. Enfin son bain.. elle le mettait simplement dans l'eau, le frottait comme elle le pouvait et attendait une dizaine de minutes avant de le ressortir tout trempé. C'était toujours une opération délicate, mais le shampooing qu'elle utilisait faisait des miracles, disait son vétérinaire.
Elle espérait simplement que cela marcherait mieux avec le sable cette fois-ci. Car la dernière fois, il en restait tellement sur son chien que son appartement en avait été infesté de partout ! Et sentir les grains de sable sous ses pieds nus... Hye Wol détestait ça. « Ow, oui c'est vrai que ça va faire un de ces bazars à la maison ! J'ai cru que j'avais apporté la plage chez moi la dernière fois ! Je crois que je vais juste emballer Too dans n'importe quoi avant de le lancer directement sous la douche ! »

Puis changeant de sujet, elle demanda à Joaquin : « Mais dis-moi... tu as vraiment des oiseaux chez toi ? Ça ne te dérange pas, le ... bruit ? Enfin je ne supporterai pas de les entendre à longueur de journée. Et il y a tellement de connexions avec les oiseaux je trouve. Enfin je ne sais pas trop .. j'ai peu d'amis qui ont ce genre d'animaux chez eux. » Plutôt peu d'amis tout court, mais laissons cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t214-shin-hye-wol-even-though-i-have-no-eyes-i-see-youhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t217p15-shin-hye-wol-even-though-i-have-no-eyes-i-see-youhttp://creaphy.e-monsite.com/

Alboran H. Joaquín
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 181age : 26
MessageSujet: Re: Quiero aprender de ti | PV Shin Hye Wol SUITE   Sam 5 Avr - 16:33

Le monde moldu avait été en quelque sort interdit pour le jeune homme lors de son enfance. En tant que jeune héritier d’une grande famille de sang-pur, ses parents auraient sans aucun doute crié au scandale si une seule personne avait osé ne serait-ce que laisser leur enfant jouer quelques minutes des moldus.  Ils n’étaient pas anti-moldus mais considérait aisément que leur famille se trouvait supérieure à ces simples moldus. Alors, il n’y avait rien d’étonnant au fait qu’il n’est jamais connu cet univers et les parcs pour enfants.  Ce fait semblait résolument étonner la demoiselle à ces côtés, trouvant résolument dommage qu’il ne soit pas venu dans ce genre d’endroit. Cela permettait de se libérer lorsqu’on était enfants. Les balançoires et les toboggans étaient toujours les endroits les plus amusants quand l’on était enfant. Des mots auxquels  le jeune homme ne pouvait que sourire doucement, trouvant résolument les balançoires pas assez dangereuses pour lui lorsqu’il était enfin. Il fallait dire qu’il avait grandi au milieu des falaises avec l’une de ses cousines, celle qui comptait encore comme la plus chère à ses yeux.  Monter sur un balai en compagnie de son oncle pour voler dans les airs se trouvait résolument plus intéressant que glisser un toboggan qui n’offrait pas vraiment de sensations fortes. Mais ça, il ne pouvait certainement pas l’avouer à une simple moldue, tant cela était interdit et incompréhensible pour elle.

La demoiselle lui confirma que le sable emmènerait le bazar chez elle. La dernière fois qu’elle était allée à plage avec lui cela avait été le cas. Elle pensait emballer celui-ci avant de le mettre directement sous la douche pour le laver, un fait résolument comique pour lui. Joaquin préférait résolument la compagnie des oiseaux aux autres animaux, il n’y avait résolument rien à redire à ce propos. Ainsi, il ne put s’empêcher de sourire doucement. Celle-ci vint alors lui demander s’il avait vraiment des oiseaux chez lui, ne trouvant pas dérangeant leur bruit ceux-ci communiquant à longueur de journée. Elle n’avait pas d’amis qui avaient ce genre d’animaux chez eux. A ces mots, le jeune homme ne put que sourire doucement, s’apprêtant à engager une longue discussion sur sa passion : « J’ai un très grand appartement dans lequel j’ai emménagé un espace spécial pour mon perroquet… il s’agit d’un ara bleu, si tu vois ce que c’est. Dans pas mal d’histoires pour enfants, on le retrouve avec des pi..lates ? Je ne sais plus comment on dit. Il ne mesure pas loin d’un mètre de hauteur alors il lui faut pas mal d’espace. Il vient directement d’Amérique Latine, c’est mon père qui me l’a offert à mon adolescence. Depuis ce jour il ne me quitte absolument plus… J’essaie de le sortir le plus souvent possible et chaque fois que je pars dans les forêts ou près des falaises, il est très heureux de pouvoir déployer ses ailes.  Il parle aussi beaucoup, en espagnol du coup… et très intelligent. Les perroquets sont très bavards, lui y compris. Mais, il est vraiment adorable, c’est mon fidèle compagnon et j’aimerais plus tard monter un grand domaine où je pourrais élever de nombreuses races, ainsi il pourra vivre librement et voler comme il le souhaite. Ce qui est résolument difficile dans l’appartement où je suis, bien qu’un espace soit spécialisé mis à disposition pour lui.  »

A la fin de ses mots il offrit un doux sourire à Hye Wol. Sans doute qu’à travers ses mots, la jeune femme ne pouvait que remarquer que sa passion était l’ornithologie. Une passion quelque peu rare sans doute mais dans laquelle il s’épanouissait pleinement. Gravir les falaises au milieu des oiseaux, s’occuper d’eux chaque jour était sa plus grande passion, comme voler à leurs côtés sur un balai magique. S’il le pouvait, sans aucun doute qu’il prendrait le temps pour essayer de devenir animagus, bien qu’il risquait de devenir un paon, comme son patronus. Il n’aurait certainement pas la même prestance que si son patronus était un grand aigle royal… à son plus grand déplaisir. Cela avait été sans aucun doute sa vanité qui avait pris les devants à ce propos.

Il émit un léger rire d’ailleurs et sourit : « Comme tu peux le voir, ma passion ce sont les oiseaux… j’imagine que cela peut-être un peu original.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Shin Hye Wol
moldu - les âmes ignares
avatar

identity card
parchemins envoyés : 123age : 24
MessageSujet: Re: Quiero aprender de ti | PV Shin Hye Wol SUITE   Jeu 17 Avr - 14:11


A sa grande surprise, pris en pleine passion, le jeune homme lui fit presque un discours concernant ses perruches, perroquets et autres bêtes volantes. La jeune fille se perdit un peu dans ses dires, mais elle comprit qu'il était en pleine fascinascion pour ses animaux. Son ara avait l'air de parler espagnol et d'être intelligent. Et que plus tard, Joaquin aimerait avoir un grand espace pour pouvoir élever toutes sortes d'oiseaux. A ces mots, Hye Wol ne pouvait pas ne pas approuver une vue pareille. Un champ, une montagne recouverte de verdure, où volait en tout sens des volatiles aux couleurs magiques. Avec un arc-en-ciel en fond, pourquoi pas. C'était vraiment un paysage de rêve, pour ceux qui étaient capable de le voir. La jeune fille était bien apte d'imaginer tout ceci, mais tout ce qu'elle en ressentirait, ce serait le soleil, certes, et les coups de vents générés par les battements d'ailes. Pour ne pas dire que c'était ce qu'elle détestait le plus chez ces animaux. L'étudiante n'était pas contre les animaux de compagnie, clairement pas -Too en était un après tout-, tant qu'elle pouvait les situer, les toucher. Les reptiles aussi c'était un peu dur pour elle, mais bon, ils restaient dans leur vivarium, alors cela allait. Mais les oiseaux, c'était une autre paire de manche. Ils avaient besoin d'user de leurs ailes, indégniablement. Et dès qu'ils se retrouvaient dans les airs, pour Hye Wol, ils avaient disparus. Ou pire, ils jouaient aux fantômes. Une présence qu'elle sentait mais ne pouvait pas localiser, qui ne cessait de se mouvoir en tout sens, et étant quand même, un tant soit peu, dangereux. Voilà, pour la jeune fille, les oiseaux en liberté étaient pour elle synonyme de fantômes. Etrange, non ? Mais bon, elle restait ravie que d'autres puissent donner de l'amour à un domaine qu'elle ne pouvait, elle-même, plus comprendre.

« Oui c'est original. Autant que moi j'apprécie les sports de combat. Tu ne penses pas ? Je ressemble à une jeune fille sans défense, mais en fait pas du tout. Tiens regarde ! »

Se mettant sur ses deux pieds, après s'être quelque peu échauffée, elle commença à démontrer son talent en sport, débutant par des coups de pieds basiques puis des prises défensives. Elle se mettait un peu beaucoup en valeur, mais elle avait envie de se défouler un petit bout. Puis, elle voulait aussi montrer sa passion à elle à son nouvel ami. La lui expliquer, cela aurait été bien trop compliqué et abstrait. Et cela va sans dire, c'était une preuve de plus pour montrer qu'elle n'était pas aveugle.
Après avoir enchaîner quelques coups parfaitement, Hye Wol essaya de monter un peu le niveau. Un coup de pied, deux coups de mains, un coup de pied tourné, un autre tour et... Et le sort fit qu'il se trouvait à cet endroit précis un creux. Elle y mit le pied en plein dedans, et trébucha en avant, l'élan l'ayant propulsé plus loin que normalement. Maintenant étalée à terre, elle avait l'air bien fine. Elle entendit Too venir à ses côtés, ainsi que le jeune homme, tous les deux inquiets. Mais habituée des culbutes, elle ne s'était, heureusement, fait que des égratinures. Se redressant, elle s'adressa avec un sourire gêné à Joaquin, se faisant lécher le bout des doigts par le petit chien blanc :

« Aha, je reste maladroite quand même », rappelant l'épisode de tout à l'heure, quand elle s'était cognée le genou contre le banc. Des fois, elle aurait bien envie d'une alerte, quelque chose qui puisse la prévenir de ce genre de coup. Elle aurait bien moins d'ennui ainsi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t214-shin-hye-wol-even-though-i-have-no-eyes-i-see-youhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t217p15-shin-hye-wol-even-though-i-have-no-eyes-i-see-youhttp://creaphy.e-monsite.com/

Alboran H. Joaquín
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 181age : 26
MessageSujet: Re: Quiero aprender de ti | PV Shin Hye Wol SUITE   Dim 18 Mai - 15:34

Il n’y avait résolument aucun autre sujet qui pouvait faire parler autant Joaquin que les oiseaux magiques. Sa passion avait une très grande importance dans sa vie, souhaitant en faire son métier et l’une de ses grandes priorités pour son futur. Un fait que la demoiselle moldue avait dû résolument comprendre en vue de son discours, un fait peut-être même étrange pour les personnes qui étaient issus de la ville qui ne rêvait pas de s’isoler dans les falaises, loin de la compagnie des hommes, bien qu’il ne puisse certainement difficilement nier que cela lui manquerait. Néanmoins, il ne comptait pas non plus s’isoler complètement du monde, aimant bien trop la compagnie des Hommes malgré son détachement en ce qui concernait leur jugement.

La demoiselle à ses côtés avait elle aussi une passion qui semblait très importante, celle des sports de combats. Un fait quelque peu surprenant en vue de sa corpulence résolument fine bien qu’il ne la considérait pas pour autant sans défense, pour lui qui avait eu à courir après de nombreuses femmes, il savait qu’il ne fallait certainement pas se fier aux apparences. Pour prouver ses dires la demoiselle vint s’échauffer quelque peu avant de débuter par des coups de pieds basiques et des prises défensives plus complexes. Joaquin sourit doucement alors qu’il la voyait si concentré dans ses gestes, heureux de voir qu’elle souhaitait à son tour lui montrer sa passion. Sans mentir, de ce qu’il voyait, il pouvait aisément juger qu’elle se trouvait assez doué dans son art, réalisant des prises quelque peu complexe. Néanmoins, son action se termina tout aussi rapidement alors qu’il la vit partir en avant suite à une mauvaise réception. Une belle chute qui le fit se relever subitement pour voir si elle ne s’était pas blessé durant sa chute.  Il n’eut cependant pas le temps de prononcer un mot qu’elle se redressait lui adressant un sourire gêné, lui assurant qu’elle se trouvait tout de même maladroite. Un fait qui le fit sourire alors qu’il passa sa main quelques instants sur la chevelure de la demoiselle, lui indiquant alors : « Fais attention à toi quand même… notre passion a tendance à nous faire des choses parfois dangereuses, je parle en connaissance de choses lorsque je suis au bord des falaises. Analyser notre environnement, observer les lieux, écouter les bruits de la nature, écouter le vent s’abattre sur la roche… il y a bon nombre de choses que l’on peut faire pour ne pas se laisser tromper. » Termina-t-il simplement alors qu’il s’éloignait pour attraper dans son sac un petit bocal qui contenait une potion que l’on pouvait apparenter à une pommade en vue de sa texture.

Il vint alors lui apposer dans sa main en souriant simplement et lui indiquant : « C’est une pommade que j’ai fabriqué avec des herbes médicinales, si jamais tu as mal ou tu te cognes à nouveau, ça apaise rapidement et tu ne devrais pas avoir de marques sur ton corps.  Dans la mesure où j’effectue un sport collectif, il m’arrive souvent d’être blessé et ça fonctionne très bien ! » Il termina ses mots dans un doux sourire alors qu’il reprenait son sac à dos sur le dos, remarquant qu’il se faisait à présent tard et qu’il attendait Elias et Charly ce soir chez lui pour une soirée remplie d’alcool et de folies.

Ainsi, il vint simplement indiquer : « Par contre je vais devoir y aller, des amis m’attendent ce soir ! Je suis ravie de t’avoir rencontré et j’espère qu’on se recroisera dans les rues de Jinju…  » Terminant ces mots, il vint alors sourire à la demoiselle en prenant sa main dans la sienne, la serrant, sachant que s’il la prenait dans ses bras il risquait de voir s’offusquer, les coréens étant bien trop sur leur garde et coincé selon lui. Enfin, certaines femmes en soirées oubliaient aisément ce côté-là, il avait eu le temps de le voir depuis son arrivée en Corée, s’en amusant certainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Shin Hye Wol
moldu - les âmes ignares
avatar

identity card
parchemins envoyés : 123age : 24
MessageSujet: Re: Quiero aprender de ti | PV Shin Hye Wol SUITE   Sam 31 Mai - 16:01

Heureusement, il ne semblait pas trop inquiet. Alors que je me relevai tant bien que mal, je sentis sa main se poser légèrement sur ma tête. Je ne relevai pas le geste affectueux, bien que c'était rare les personnes qui osaient encore se rapprocher corporellement dans notre pays. Moi-même j'avais peu de contact physique avec les personnes, ayant peu de connaissances aussi proches. Mais les sports de combat me permettaient un certain rapprochement avec les corps de autres, néammoins. Je revins me poser à ses côtés pendant qu'il me parlait de nouveau de la falaise, des montagnes, et du vent. Ses descriptions semblaient tellement vraies. C'était plus ou moins tout ce à quoi je pouvais me rattacher. Les variations des courants d'air, sur les éléments naturels, les choses, les objets. Peu de personnes normales pouvaient encore s'en rendre compte, de la musique que le vent produisait. Si léger, si subtile, si discret. Un cadeau de la nature.

D'ailleurs parlant de cadeau, le jeune homme me prit soudainement le main pour m'y remettre un tube. A ses dires, je compris que c'était une crème, de quoi me soigner en cas d'autres chutes comme cette dernière. C'était le genre de chose que j'évitai, parce que c'était énervant de tenir ces choses et de chercher le bouchon d'un côté avant de se rendre compte qu'il était de l'autre... Mais ils n'étaient pas en verre, ce qui était un bon point en soi. Mais chez moi, il n'y avait plus que des bouteilles en plastique à contenu simple. Après tout, mettre de la crème, ce n'était plus dans mes cordes. Mais tout de même reconnaissante, je la serrai dans ma paume. Bon après tout... une crème parmi des bouteilles, ça ne faisait pas de mal. Et puis elle était naturelle selon lui. Que du bien, non ? Je fis un beau sourire à Joaquin. « Merci. Je tâcherai de l'utiliser souvent. J'aurais vite fini la bouteille je crois~ ».

Alors, il annonça finalement qu'il était temps pour lui de partir. Je hochai légèrement la tête, sachant que je ne pouvais pas le retenir. Il avait d'autres choses à faire -moi aussi sûrement si je cherchais-, d'autres personnes qui attendaient sa présence. On se leva alors tous les deux, prêts à faire nos "au revoir". Je m'attendais juste à quelques propos de politesse, un "à bientôt". Mais il me serra amicalement la main, ce à quoi je lui répondis par un geste de main et un sourire aussi. Bien que tout soit basé sur des mensonges les uns après les autres, j'avais passé un bon moment. Tout ça pour un CD aha. « A une prochaine fois, j'espère qu'on se reverra bientôt aussi. »

Une fois qu'il m'ait tourné le dos, Too vint se frotter contre mes jambes. Lui aussi avait passé un bon moment. Enfin ça c'était le début, il fallait encore que je lui fasse son bain pour le nettoyer. Au moins dieu, j'allais encore me retrouver avec trois tonnes de sable et d'eau chez moi.


END.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t214-shin-hye-wol-even-though-i-have-no-eyes-i-see-youhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t217p15-shin-hye-wol-even-though-i-have-no-eyes-i-see-youhttp://creaphy.e-monsite.com/

Contenu sponsorisé

identity card

MessageSujet: Re: Quiero aprender de ti | PV Shin Hye Wol SUITE   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quiero aprender de ti | PV Shin Hye Wol SUITE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Compte de Kairo Shin
» Shin Alkar
» Wanted, renom de Shin Alkar
» Bien mal acquis ne profite jamais [PV: Noa Shin]
» Te Quiero

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sinseonghan Jolyu - Académie de magie pour jeunes sorciers :: Quartier "Daehag" :: Autres lieux-