Règlement
Bottin des avatars
Le monde magique
Contexte
Sinseonghan Jolyu
Postes disponibles
Gisteol Hyeon
Spellbook du parfait sorcier
F.A.Q
Le monde moldu
Jinju
F.A.Q
Nos top-sites



L'aventure de Sinseonghan Jolyu est finie !!
Après 2 années de bons et loyaux services, le forum ferme,
mais pour mieux renaitre !!!
En effet, pour partir sur de nouvelles bases, nous vous invitons chaleureusement
à nous rejoindre sur The Phoenix's Song ! On espère pouvoir vous retrouver là bas !

Partagez | 
 

  Event 5 - Le Bal d'Halloween | PV Alboran H. Joaquin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jenkins Jane H.
rabpullus - les âmes craintives
avatar

identity card
parchemins envoyés : 168age : 27
MessageSujet: Event 5 - Le Bal d'Halloween | PV Alboran H. Joaquin   Ven 1 Nov - 12:15

" Event 5 - Le Bal d'Halloween. "
Alboran H. Joaquin & Jenkins Jane H.


En toute sincérité, elle n’était nullement en mesure d’indiquer pourquoi elle avait accepté d’aller au bal avec son cavalier de la soirée. Sans doute qu’au fond d’elle-même, elle appréciait la compagnie de cet étudiant espagnol avec qui, elle avait passé une nuit résolument coquine quelques semaines auparavant. Depuis ce soir là, le jeune homme n’avait de cesse de venir à elle, déterminé à la conquérir dans une certaine mesure afin de la voir céder de nouveau à ses charmes. Une pensée qui ne pouvait que l’amuser grandement tant elle appréciait dans une certaine mesure être le sujet de ses pensées. Manipulation de sa part ? Sans doute, elle ne pouvait nier être totalement insensible à cette réalité et cela était plus tolérable à ses yeux de se dire qu’elle utilisait le jeune homme pour ses propres desseins. C’est pour cette raison qu’elle n’avait pu qu’être amusée par la demande que le jeune homme lui avait faite pour l’inviter à cette soirée. Ce dernier ayant profité d’une pause entre deux cours, il avait empoigné son poignet pour venir la pousser délicatement contre un mur pour venir embrasser sa nuque, résolument dépendant et désireux d’obtenir son attention. Tout contre la chair de son cou, il lui avait alors formulé sa requête, s’imposant inexorablement à elle en venant la coller. Un contact qui n’avait pu que réveiller des sensations plaisantes qu’elle avait connu à ses côtés quelques jours auparavant. C’est donc tout naturellement qu’elle avait fini par répondre après quelques taquineries à sa requête, le ravisant de la voir accepté. C’est donc fier comme un paon que ce dernier l’avait abandonné, fanfaronnant comme un idiot alors qu’elle le regardait avec dépit, riant bien malgré elle de sa réaction.

Elle ne pouvait donc point ignorer qu’elle lui faisait beaucoup d’effet et restait même après une nuit à ses côtés : un objet de convoitise. Une image quelque peu intéressante en soit tandis qu’elle se préparer pour le rejoindre. Sa décision d’aller à ce bal en compagnie de ce jeune homme n’avait nullement plut à son mentor qui s’était emporté à ce sujet. Une légère dispute avait éclatée à ce sujet mais à laquelle elle avait rapidement mit fin en lui indiquant qu’il n’avait aucun soucis à se faire et qu’il ne savait absolument rien de leur relation. Il n’avait donc pas de soucis à se faire, elle gardait précieusement leur secret. Elle avait donc opté pour une robe assez sexy mais sombre dévoilant une bonne partie de ses jambes tout en moulant parfaitement ses formes. Une robe qui allait résolument plaire à son vis-à-vis qu’elle vint rapidement rejoindre en remarquant qu’elle avait du retour. C’est donc dans un pas assez précipité qu’elle arriva à sa hauteur, lançant simplement dans un ton quelque peu neutre.

« Salut Joaquin ! Navrée pour le léger retard, je n’ai pas vu le temps s’écouler. Tu vas bien ? »

TENUE : 01.




C’est quoi la passion ? C’est une attirance irrésistible.
« Comme celle d’une aiguille magnétique qui a trouvé son pôle. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t466-lee-sun-hi-it-s-not-enough-to-draw-a-line-on-our-mistakes-and-injuries-they-disappearhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Alboran H. Joaquín
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 181age : 27
MessageSujet: Re: Event 5 - Le Bal d'Halloween | PV Alboran H. Joaquin   Ven 1 Nov - 23:29

Il n’y avait sans doute pas de plus beau jour aux yeux de Joaquin que ce jour d'Halloween. Il avait réussi, et s’en félicitait d’ailleurs, à persuader Jane de venir en ces lieux en sa compagnie. Un fait qui ne pouvait que le rendre plus qu’heureux, ravi de passer du temps avec cette demoiselle qui lui avait fait vivre l’une des plus belles nuits de son existence si ce n’était la plus belle à vrai dire. Le jeune homme ne pouvait que se rappeler de chacun des instants passé à ces côtés dans cette bibliothèque. S’il devait passer encore de telles nuits à ces côtés, il serait prêt à chercher des dizaines de fois des objets ô convoités par la demoiselle. Le jeune espagnol ne s’intéressait nullement à l’utilisation qu’elle en faisait, cela ne l’importait pas vraiment ayant toujours une vie à l’écart de tous. Seule la récompense l’intéressait et particulièrement le corps de cette femme qui le rendait ô combien fébrile, terriblement dépendant de sa personne. Sa demande s’était faite alors particulièrement convaincante dans l’unique souhait de la voir accepter, en avouant bien évidement que le contact de leur chair, aussi bref fut-il avait été particulièrement appréciable pour l’espagnol.

Ainsi, en ce jour, s’il souhaitait la conquérir, il se devait d’être totalement parfait. Autant dire que le jeune homme avait passé un temps infini à chercher une tenue absolument parfaite pour ce jour, cherchant à être incroyablement sexy pour la demoiselle avec qui il passerait la soirée. N’ayant trouvé aucun costume qui pourrait le mettre assez en valeur, il avait décidé de se transformer en vampire le temps d’une nuit, sachant que cela ne pourrait le rendre qu’encore plus magnifique. Ainsi, il avait lancé un sort sur ces dents pour les rallonger pendant quelques heures, s’étant maquillé les yeux légèrement pour mettre en avant son regard de braise.

Le jeune bidulgi était arrivé le premier sur ces lieux mais, ne s’inquiéta nullement de son retard sachant qu’elle ne pourrait nullement lui poser un lapin. Il n’eut d’ailleurs pas à attendre très longtemps, peut-être dix à quinze minutes, avant que celle-ci n’arrive habillé d’une robe ô combien sexy qui le mettait certainement en avant. Joaquin ne put d’ailleurs que venir dévorer du regard la demoiselle à ces côtés, lui offrant un merveilleux sourire enchanteur : « Bonsoir charmante demoiselle.  Tu es résolument la plus belle de l’école ce soir, personne ne peut t’égaler tant cette robe te met en valeur. Je dois faire de nombreux jaloux dans cette école… es-tu prête à franchir l’entrée de ce terrible cimetière et être protégé par un magnifique vampire qui est ton prince des nuits ? » Souriant, il vint alors tel un gentleman se courber et laisser la demoiselle passer devant lui telle une reine devant lui, se transformant en son prince des nuits en ce jour, bien entendu il n'y avait aucune allusion à la nuit qu'ils avaient passé ensemble.


Tenue de Joaquin : 01 02 03
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Jenkins Jane H.
rabpullus - les âmes craintives
avatar

identity card
parchemins envoyés : 168age : 27
MessageSujet: Re: Event 5 - Le Bal d'Halloween | PV Alboran H. Joaquin   Sam 2 Nov - 0:13

A la voir agir de cette façon, c’était comme si ce qui avait pu se passer dans la réserve n’avait rien signifié à ses yeux. Quand bien, y avait-il une part de vérité à ce sujet, elle ne pouvait nier y avoir passé une bonne soirée tant la passion du jeune homme et son corps ô sculpté avait su s’accaparer toute son attention. Même si elle désirait nullement l’avouer, elle avait passé une nuit mémorable à ses côtés et y songer encore parfois lorsque son esprit était au repos. Indirectement, elle n’était nullement contre l’idée de réitérer la chose mais, elle refusait catégoriquement de le reconnaitre. Elle agissait donc comme auparavant, s’amusant simplement du fait que ce dernier agissait de cette façon si intéressée comme s’il tentait de la conquérir. Peut être était-ce le cas ? Ce dernier avait en toute évidence prit un grand soin au niveau de sa tenue, représentant ainsi un bon spécimen de la race des vampires. Elle ne pouvait nier que ce dernier se trouvait élégant et résolument attrayant mais, elle se gardait bien de le tenir au courant de ce fait, sachant éperdument que ce dernier fanfaronnerait si c’était le cas.

Ce dont le jeune homme n’avait nullement besoin, étant de nature bien plus arrogant qu’elle, n’ayant de cesse de vanter ses propres mérites. Une chose qui l’amusait grandement en temps normal tant elle le trouvait dans une certaine mesure : attachant. Les paroles de ce dernier ne vinrent nullement contredire cette réalité, ses dernières se trouvant plus vaniteuses et clichées que jamais. Des remarques qui ne purent que la faire lever les yeux en l’air tant elle se trouvait perplexe devant ses dernières. Résolument irrité par les sous entendus que ce dernier lui lançait indirectement, elle ne pu s’empêcher de venir lui donner un coup de pied au niveau du tibia en lançant froidement.

« Continue avec ses clichés et à fanfaronner et je repars, compris !? »

Elle avait dit cela dans un ton ferme et limite désobligeant qui n’était nullement convaincant mais qui en avait au moins l’impression. Elle fit même mine de le dédaigner du regard alors qu’elle venait croiser ses bras au dessous de sa poitrine, ajoutant simplement.

« Franchement ? Tu arrives à draguer avec des techniques aussi pourries ? Conseil ? Ça ne marche pas sur moi alors laisses tomber ! »

Venant alors taper simplement sur son épaule, elle vint donc passer à ses côtés pour rentrer dans le cimetière en franchissant le portail de ce dernier où elle vint s’arrêter subitement pour lui retoquer dans un ton ô provocateur.

« En ce qui concerne mon prince des nuits, tu es encore loin d’avoir ce titre alors tu peux arrêter de te l’attribuer. Tu as encore du chemin à faire pour escompter un tel titre ! Alors avance, mon serviteur pour la soirée ! »

Sur ses mots ô taquins, elle vint donc pénétrer au sein du cimetière sans un moment, s’arrêtant un instant pour attendre son cavalier tout simplement.




C’est quoi la passion ? C’est une attirance irrésistible.
« Comme celle d’une aiguille magnétique qui a trouvé son pôle. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t466-lee-sun-hi-it-s-not-enough-to-draw-a-line-on-our-mistakes-and-injuries-they-disappearhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Alboran H. Joaquín
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 181age : 27
MessageSujet: Re: Event 5 - Le Bal d'Halloween | PV Alboran H. Joaquin   Dim 3 Nov - 23:07

Le jeune homme avait su au moment même où il prononcerait ces paroles que ces mots ne plairaient pas à la demoiselle ou du moins, que ceux-ci l’emmènerait à recevoir sa presque colère. Il fallait dire après tout que le jeune homme était très vaniteux par nature et de ce fait, n’était nullement apprécié par tout le monde. A la différence que cette fois-ci, ces mots s’étaient trouvé résolument taquins fanfaronnant plus fort que d’habitude. Le jeune homme n’avait pu alors que sourire simplement lorsqu’il l’avait vu lever les yeux vers le ciel, s’amusant certainement du coup de pied au tibia qu’elle lui lançait, tout comme ces mots dans lesquelles elle lui avouait que s’il continuait dans ces clichés et à fanfaronner elle repartirait. Le jeune homme n’y avait nullement cru mais avait laissé échapper une mine résolument triste comme pour essayer de la persuader de ne jamais faire un tel geste, on ne brisait pas le cœur d’un garçon ainsi !

Cependant, la mine renfrognée la demoiselle ne put que le faire sourire, elle se demandait comment il arrivait à draguer en ayant des techniques aussi nulles. Seulement, la demoiselle ignorait bien évidement qu’il avait d’autres techniques de drague, il n’arrivait pas à draguer les plus tenaces avec de simples mots, il pouvait se montrer et être particulièrement gentleman avec les demoiselles.  Le jeune homme ne put que laisser échapper un dernier rire à ses mots sur le fait qu’il n’était pas son prince de la nuit, la dévorant du regard alors qu’elle se dirigeait vers l’entrée du cimetière, la trouvant résolument magnifique dans cette robe. Le jeune homme vint alors derrière elle, observant les lieux, murmurant simplement à la demoiselle : « Je serai alors ton serviteur ce soir l’unique princesse de mes nuits mais, j’espère obtenir le titre de prince de tes nuits ! J’ai beaucoup de patience comme tu le sais et je ne perdrai jamais espoir d’obtenir ce poste dans un futur plus ou moins proche.  »  

Le jeune homme porta un doux regard sur Jane à ces mots avant d’observer les lieux. Le cimetière s’était transformé en parc de citrouilles qui se voulaient sans doute effrayante mais, qui n’avait que peu d’effet sur lui, n’ayant résolument pas peur d’une quelconque citrouille. Et puis, il  était en compagnie de Jane, quel homme serait-il s’il commençait à avoir peur à cause d’une simple citrouille. S’il comptait la conquérir, ce n’était nullement avec un comportement craintif qu’il y parviendrait, il devait lui montrer qu’il était un vrai homme et que personne ne pourrait jamais l’égaler. Il doutait de la dernière partie pour le moment mais, à défaut s’il lui prouvait qu’il était un homme, il avancerait dans sa conquête de la demoiselle. Le jeune bidulgi prononça alors : « J’espère que l’évènement sera un peu plus effrayant que ces citrouilles… elles n’ont pas l’air vraiment dangereuses. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Jenkins Jane H.
rabpullus - les âmes craintives
avatar

identity card
parchemins envoyés : 168age : 27
MessageSujet: Re: Event 5 - Le Bal d'Halloween | PV Alboran H. Joaquin   Lun 4 Nov - 18:13

Dieu que cet homme pouvait se trouver désespérant lorsqu’il fanfaronnait tel un paon tant il se savait charmant et séduisant. C’était horripilant de voir avec quelle aisance il pouvait s’attribuer des diminutifs qu’il ne possédait nullement. Ce dernier s’était autoproclamé son prince des nuits avec tant d’acharnement qu’elle aurait pu presque regretter de lui avoir donné l’occasion de gouter à son corps, si cela n’avait pas été une soirée exaltante. Il était très doué, elle ne pouvait le nier, avait l’aisance de faire fondre une femme et la rendre folle qu’avec quelques caresses. Elle en avait été la victime et même si elle tuerait pour ne pas l’avouer, il avait été exceptionnel. Pour le deuxième homme avec qui elle couchait, il lui laissait un très bon souvenir qu’elle n’était pas prête d’oublier et qui la rendait bien malgré elle fébrile lorsqu’il venait lui rappeler ce qu’ils avaient fais. Ce dernier se moquait ouvertement d’elle, riant à ses paroles comme si le contraire était impossible. Elle pouvait sentir son regard sur elle, la dévorer, la couvrir de tout son désir quand bien même s’était-elle dirigée vers la porte du cimetière pour rentrer dans ses lieux lugubres en cette soirée. Elle ne pu que lever les yeux au ciel lorsqu’il vint lui murmurer qu’il serait son serviteur ce soir puisqu’elle était l’unique princesse de ses nuits mais, il ne perdait pas espoir. Comme toujours, il était déterminé et il ne manqua nullement de lui faire part qu’il espérait obtenir ce poste dans un futur plus ou moins proche.

« L’espoir fait vivre, continue de rêver ! Mais si tu continues encore à fanfaronner de la sorte, je te promets que je te laisse en plan avec ta cour ! » Lança-t-elle simplement dans un ton faussement austère tandis que le jeune homme observait les lieux.

Une observation qu’elle vint faire à son tour, remarquant que d’innombrables citrouilles parsemées le sol des sentiers du cimetière. Quelle drôle idée songea-t-elle alors qu’elle observait ses citrouilles avec attention, souriant de leur visage effrayant. Elle se demanda ce que ces dernières devaient réserver aux imprudents qui s’approchaient trop pour les dévisager ? La remarque du jeune homme ne pu que la faire sourire narquoisement tandis qu’elle le regardait du coin de l’œil, murmurant.

« Et si tu t’approchais pour voir si elles ne sont pas dangereuses ? Il ne faudrait pas que la princesse de tes nuits que je suis, se fasse attraper par l’une d’entre elles, non ? Dis-moi, tu peux t’assurer de ça pour moi ? »

Elle n’était nullement assez clairvoyante pour déterminer quelle était la particularité de ses citrouilles mais elles ne devaient pas être aussi inoffensives qu’il ne le pensait. Mesquine ? Assurément et elle l’assumait pleinement, au pire elle aurait sa petite vengeance personnelle.




C’est quoi la passion ? C’est une attirance irrésistible.
« Comme celle d’une aiguille magnétique qui a trouvé son pôle. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t466-lee-sun-hi-it-s-not-enough-to-draw-a-line-on-our-mistakes-and-injuries-they-disappearhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Alboran H. Joaquín
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 181age : 27
MessageSujet: Re: Event 5 - Le Bal d'Halloween | PV Alboran H. Joaquin   Jeu 7 Nov - 10:45

Il n’y avait personne dans ce monde qui pouvait être plus vaniteux que lui-même, Joaquin s’en était bien rendu compte au fur et à mesure des mois de son existence. Sans doute que s’il n’avait pas été fils unique dans cette famille particulièrement riche et haute dans la société aurait été différent. Bien que rien ne pouvait réellement prouver le contraire. S’il avait été un simple né moldu d’une famille banale peut-être aurait-il été le même… après tout, s’il était aussi vaniteux c’était bien parce qu’il se savait particulièrement beau, séduisant et charismatique. Il n’y avait que peu de personnes qui avait le mérite d’être ainsi, Joaquin en était bien persuadé. C’était pourquoi il était devenu si arrogant et particulièrement lorsqu’il s’agissait de Jane, croyait réellement que dans un jour plus ou moins proche il deviendra son prince des nuits comme elle était devenue la princesse de ces nuits. Comme à chaque fois, la jeune femme l’avait envoyé balader et l’avait sermonné, lui indiquant que s’il continuait à fanfaronner, elle promettait de le laisser en plan avec sa cour. Un fait que le jeune bidulgi ne supporterait résolument pas et particulièrement qu’à ces yeux, aucune fille ne pouvait être si magnifique, si charismatique et si talentueuse que la demoiselle à côté de lui. Les autres filles étaient résolument fades en comparaison…  Le bidugi ne vint nullement répondre à ces propos alors, ne souhaitant nullement mettre la en colère et profiter d’elle en cette nuit où elle avait accepté de passer Halloween avec lui.

Aux mots de la seunijes, le bidulgi n’avait pu qu’observer avec plus d’attention les citrouilles. Jane lui proposait de s’approcher d’elles pour voir si elles étaient dangereuses, il ne faudrait pas que sa princesse des nuits se fasse attraper par l’une d’entre elles. Jaoquin ne pouvait être que d’accord sur ce point, il aurait été résolument dommage qu’elle se blesse et en tant qu’homme il se devait de la défende. Ainsi, le bidulgi ne put qu’acquiescer simplement et répondre : « Bien entendu ! Le prince des nuits ne peut que venir protéger sa princesse des nuits ! ». Joaquin ne put que sourire à ces mots simplement, se dirigeant alors vers ces citrouilles pour voir si elles étaient réellement dangereuses.

Cependant, le jeune homme ne s’attendait surement pas à voir devant lui ces citrouilles se réveillaient à son approche. Plusieurs d’entre elles vinrent magiquement s’éclairer plus intensément et le regarder avec une certaine intensité. Soudainement, plusieurs d’entre elles vinrent se mouvoir et une particulièrement grosses, une citrouille qui se trouvait aussi grande que lui qui était pourtant grand. Elles se rapprochèrent de lui dangereusement avec cet air machiavélique et par réflexe le jeune homme sortit sa baguette pour jeter un sort sur celle-ci dans le but d’en faire de la ratatouille. Seulement, il eut la surprise de voir que son sort ne les toucha pas, il eut le temps alors de jeter un sort à nouveau qui ne fonctionna nullement. Ces citrouilles étaient-elles vraiment protégées contre la magie ? Il l’ignorait résolument.

Le jeune homme se trouvant dans une situation ô combien délicate n’eut qu’un choix : celui de fuir au risque d’être mordu par ces six citrouilles qui se dirigeaient vers lui et qui n’était plus qu’à un mètre. Il détestait fuit mais, en cet instant il n’avait nullement d’autres choix, au moins Jane n’était pas la cible de ces légumes. Ainsi, il courut loin d‘elles mais, eut la surprise de voir que celles-ci couraient aussi vite que lui qui pourtant était doué en course, l’un des meilleurs de son ancienne école et de Sinseonghan en toute logique.   Seulement, sans doute pris par ces pensées, il n’eut pas le réflexe d’éviter une branche et tomba littéralement dans une flaque remplie de boue. Il crut d’ailleurs entendre les rires des citrouilles qui firent demi-tour et reprendre leurs places initiales, le laissant seul dans cette flaque. Le jeune homme se relevant ne put que pester alors contre ces maudites citrouilles qui avaient sali son si beau costume de vampire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Jenkins Jane H.
rabpullus - les âmes craintives
avatar

identity card
parchemins envoyés : 168age : 27
MessageSujet: Re: Event 5 - Le Bal d'Halloween | PV Alboran H. Joaquin   Jeu 7 Nov - 11:45

Mesquine, elle reconnaissait ouvertement l’être d’autant plus avec la personne du bel hispanique qui se trouvait à ses côtés. Désireuse dans une certaine mesure de lui faire perdre la face et qu’il arrête de se pavaner de la sorte, elle n’avait pu résister à cette douce tentation que de le provoquer. Elle était intimement persuadée que ses citrouilles n’avaient rien de normales, elle sentait de la magie en elle au travers de leurs regards vivants. Elle ne pouvait donc qu’être curieuse sur le type de charme qui les enveloppaient et quoi de mieux qu’un cobaye pour le vérifier. De ce fait, elle l’avait invité à se rapprocher de ses dernières pour s’assurer de leur non dangerosité. Une demande que ce dernier vint accepter en venant les observer avec plus d’attention tandis qu’il lui avouait que bien entendu, le prince des nuits qu’il était ne pouvait que venir protéger sa princesse. Des paroles qui ne purent que l’amuser d’autant plus tandis qu’il s’approchait enfin de ses dernières.

Comme elle l’avait supposée, ses innocentes citrouilles ne l’étaient pas autant qu’on aurait pu le penser. Animées par ce charme magique qui semblait s’activer, six citrouilles vinrent s’allumer vivement à l’approche du jeune homme pour le regarder de leurs yeux perçants tandis qu’elles se relevaient grâce à des jambes de tiges par magie. Ainsi, elles vinrent sans plus attendre se diriger vers  le jeune homme qui par reflexe tentant de se protéger deux fois grâce à des sorts en vain. Cela aurait été trop facile songea Jane qui s’amusait beaucoup de la scène qui se déroulait sous son regard avant que ce dernier ne prenne la fuite. Une réaction qui vint l’amusait grandement alors qu’elle riait avec plaisir à cette scène qui se déroulait sous ses yeux, d’autant plus lorsque son cavalier vint se prendre les pieds dans une branche d’arbre pour s’étaler à même le sol, dans une flaque de boue.

Une scène si hilarante qu’elle sembla même amuser les citrouilles, qui satisfaites de leur résultat vinrent cesser leurs courses pour reprendre leur place, sous le rire réel et sincère de la jeune femme qui ne pouvait point s’empêcher d’être amusée par la scène qu’elle venait de voir. C’est donc dans un ton ô combien amusée et mesquin qu’elle vint doucement rejoindre le jeune homme qui pestait pour son bel ensemble, tandis qu’elle murmurait dans une voix joyeuse.

« Eh bien finalement ses citrouilles étaient pas aussi innocentes que tu ne semblais le supposer. Il ne faut jamais sous estimer son ennemi, ce n’est pas parce qu’il a l’air inoffensif qu’il n’en est pas moins dangereux et coriace. »

Ses paroles se voulaient être faussement moraliste tandis qu’elle le détailler avec amusement tant il n’avait plus sa classe légendaire dans cet accoutrement sale qui le rendait nullement présentable. C’est donc dans une voix encore ô taquine qu’elle vint simplement ajouter.

« Tu comptes te rendre au bal dans cette tenue ? C’est sûr que tu risques de faire une entrée sensationnelle… quoi que je suis pas sûre de vouloir accompagner un faux vampire qui vient de se taper la honte… »

Qu’elle pouvait être mesquine lorsqu’elle le voulait mais, elle n’avait pu s’empêcher. Après tout, il était tellement facile de se moquer de lui, d’autant plus après un tel évènement.




C’est quoi la passion ? C’est une attirance irrésistible.
« Comme celle d’une aiguille magnétique qui a trouvé son pôle. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t466-lee-sun-hi-it-s-not-enough-to-draw-a-line-on-our-mistakes-and-injuries-they-disappearhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Alboran H. Joaquín
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 181age : 27
MessageSujet: Re: Event 5 - Le Bal d'Halloween | PV Alboran H. Joaquin   Lun 11 Nov - 14:51

Le jeune homme avait l’impression de ne s’être jamais montré si ridicule qu’en cet instant, habillé de l’un de ces plus beaux costumes qui à présent ne ressemblait plus à grand-chose. Couvert de boue son si beau costume n’avait plus aucune classe, ni lui d’ailleurs qui avait une partie de son visage rempli de boue. Le vampire n’existait plus vraiment en cet instant… Le jeune homme ne pouvait alors qu’exprimer son mécontentement et exprimer son mal être en ces instants, pestant contre ces maudites citrouilles qui l’avaient plus que ridiculisé devant la femme qu’il comptait bien conquérir à nouveau en ce soir. Il entendait d’ailleurs son rire se rapprocher de lui, sans doute trouvait-elle la situation hilarante… un fait qu’il ne comprenait pas, profondément vexé. La moue qu’il exprimait ne pouvait qu’aller dans ce sens, affichant une moue quelque peu boudeuse. Le jeune homme ne put que lancer un regard noir à la demoiselle tandis qu’elle murmurait que finalement ces citrouilles n’étaient pas aussi innocentes qu’il semblait le supposer. Il ne se devait nullement de sous-estimer son ennemi… des mots qui se voulaient sans doute moraliste auquel ne prit même la peine de répondre le bidulgi, connaissant ces tords et étant de toute manière ridicule à présent.

Les dernières paroles de la jeune femme le vexèrent sans doute lui demandant s’il comptait aller au bal dans cette tenue. Cela était sûr qu’il risquait de faire une entrée sensationnelle ainsi, quoiqu’elle n’était pas sûre de vouloir l’accompagner un faux vampire qui venait se taper la honte. Le bidulgi ne put que lui lancer un regard noir alors, à ce moment-là, venant attraper sa main subitement et sans lui lancer le temps de réagir, il se dirigea vers la sortie du cimetière. Il lui indiqua alors simplement : « Dans ce cas, il suffit juste que j’aille prendre une douche au stade de quidditch et je pourrais être présentable. Il suffira d’aller ensuite au bal…  tu es ma cavalière après tout, je ne vais pas t’abandonner pour une question de boue. »

Le bidulgi ne lui laissa alors guère le temps de réagir à nouveau, gardant sa main dans la sienne à plus grand plaisir jusqu’à atteindre les douches du terrain de quidditch. Après plusieurs minutes de marche, ils arrivèrent alors devant la porte du vestiaire masculin dans lequel il rentra en compagnie de la demoiselle, à l’aide d’un sort magique pour l’ouvrir et la refermer derrière eux deux. Ainsi, il vint lâcher la main de la demoiselle et commença à se dévêtir de manière sensuelle devant elle, sans aucune once de gêne, enlevant sa veste et son haut, lançant un regard coquin à la demoiselle à ces côtés. Il enleva alors ces chaussures  et ces chaussettes, se baissant volontairement pour lui laisser une vue sur ce fessier qu’elle avait aimé en cette nuit de luxure. Ainsi, il se retrouva très rapidement nu devant la demoiselle, capturant celle-ci dans une courte étreinte et vint lui voler un baiser avant de laisser ces lèvres atteindre sa nuque qu’il savait sensible en murmurant : « Je t’ai légèrement sali tout à l’heure… tu me rejoinds sous la douche si tu le souhaites pour te laver… ma cavalière doit être impeccable aussi, n’est-ce pas ? » Le jeune homme laissa un doux sourire s’échapper de ces lèvres, capturant à nouveau sa main dans la sienne, peut-être viendrait-elle avec lui sous la douche qui sait…

Tenue de Joaquin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Jenkins Jane H.
rabpullus - les âmes craintives
avatar

identity card
parchemins envoyés : 168age : 27
MessageSujet: Re: Event 5 - Le Bal d'Halloween | PV Alboran H. Joaquin   Lun 11 Nov - 16:01

Elle n’avait pu s’empêcher de se montrer mesquine avec le jeune homme. Il se trouvait si aisé de se moquer de lui après une telle déchéance de sa personne vis-à-vis de ce qu’il venait de se produire. Elle pouvait lire dans son regard ô combien il se sentait vexé d’avoir été discrédité de la sorte. Ses paroles ô moralistes l’ennuyant profondément tant et si bien qu’il ne se gênait pas de lui lancer un regard noir, mécontent de ses taquineries qu’il jugeait sans doute indélicates. Sans doute l’étaient-elles dans une certaine mesure, elle ne pouvait nullement le nier mais, au moins il avait arrêté de fanfaronner. Un fait qui ne pouvait que la satisfaire mais qui ne semblait pas être le cas du jeune homme qui ne vint nullement hésiter à prendre sa main pour l’entrainer à sa suite, lui lançant que dans ce cas là, il suffisait qu’il aille prendre une douche et il serait présentable pour aller au bal. Elle était sa cavalière et il n’allait pas l’abandonner pour une question de boue.

Elle se laissa donc entrainé à sa suite, captive de cette main qui ferme l’obligeait à le suivre jusqu’au terrain de Quidditch devant les regards amusés des autres élèves qui se rendaient à la fête. Une main recouverte de boue qui salissait sa main, ses habits à chaque pas qu’ils effectuaient. Pourquoi donc agissait-il comme un moldu et pourquoi n’utilisait pas un sort si élémentaire ? Elle ne pouvait qu’être insatisfaite de tout cela et comprit rapidement que le jeune homme avait une autre idée en tête. En effet, à peine étaient-ils arrivés dans les douches masculines du terrain de Quidditch, qu’il vint se déshabiller entièrement sous son regard. Ce dernier prenait grand soin d’agir de façon sensuelle pour tenter de capter son attention, ce qu’il avait bien malgré elle. Après tout, elle ne pouvait pas oublier la nuit qu’ils avaient passé ensemble mais, il était évident qu’il cherchait à la tenter. Son étreinte ainsi que le baiser qu’il vint déposer sur sa nuque ne pu que certifier la chose tandis qu’il l’invitait chaleureusement à le rejoindre sous la douche si elle désirait se laver. Après tout sa cavalière se devait d’être impeccable et il l’avait légèrement salit depuis tout à l’heure. Ce sourire ô taquin, la fit sourire de façon narquoise alors qu’il tentait de l’entrainer avec lui en lui prenant de nouveau sa main.

Une action à laquelle elle vint mettre un terme simplement alors qu’elle venait prendre dans sa main sa baguette pour nettoyer sa chair et ses habits de cette boue qui avait élu domicile sur celle-ci. C’est donc dans un regard légèrement froid, qu’elle vint simplement lancer dans une voix presque glaciale.

« Joue le moldu si tu veux… pour enlever la boue que tu as sur ton corps mais, comme tu vois, je suis plus maligne. Si tu comptais me faire passer sous tes draps, tu aurais dû le dire clairement. Si je t’ai cédé, c’était uniquement pour te récompenser, je ne pensais pas réitérer la chose… ni ce soir, ni un autre jour. »




C’est quoi la passion ? C’est une attirance irrésistible.
« Comme celle d’une aiguille magnétique qui a trouvé son pôle. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t466-lee-sun-hi-it-s-not-enough-to-draw-a-line-on-our-mistakes-and-injuries-they-disappearhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Alboran H. Joaquín
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 181age : 27
MessageSujet: Re: Event 5 - Le Bal d'Halloween | PV Alboran H. Joaquin   Lun 11 Nov - 16:50

Si le jeune homme avait emmené la demoiselle dans les douches de quidditch, cela n’était nullement sans aucune ambition. Le bidulgi avait le doux souhait de la voir à nouveau céder à son corps et de réaliser un de ces fantasmes à ces côtés, l’occasion était trop belle pour qu’il ne vienne pas essayer de le réaliser en ce jour. Après tout, la demoiselle n’était pas insensible à son charme, la nuit qu’ils avaient passé ensemble en était bien la preuve. Il aurait été dommage de ne pas en profiter après tout.  Le jeune homme avait alors essayé de l’attirer à lui dans un doux manège de séduction, sans doute pouvait-on le comparer au paon lorsqu’il faisait sa danse nuptiale qui était son patronus.  Le jeune homme s’en fichait bien et était venu alors se coller à elle simplement, l’étreignant et venant embrasser sa nuque de manière sensuelle, l’invitant à le rejoindre sous la douche si elle désirait se laver, l’ayant sali par mégarde lorsqu’il l’avait emmené jusqu’au stade de quidditch.

Néanmoins, il ne s’attendait nullement au fait qu’elle vienne réagir de manière si agressive, le rejette aussi fortement, lâchant sa main et jetant un sort sur ces vêtements et sur son corps, effaçant toute trace de boue. Le jeune homme ne put que lire en ce geste un refus catégorique et notamment en lien avec ce regard résolument  froid qu’elle lui lançait. Les mots de la demoiselle ne purent que blesser son égo de sang-pur, lui indiquant que s’il voulait  se la jouer en moldu pour enlever sa boue, il pouvait le faire mais, elle était plus maligne. Comment osait-elle le traiter de simple moldu, lui un sang-pur, lui qui n’avait pas une seule goutte de sang moldu dans ces veines. Les sang-purs étaient supérieurs aux moldus, comment osait-elle à le comparer à ces êtres ?  La suite de ces mots ne le ravit pas non plus alors, qu’elle lui lançait que s’il comptait la faire passer sous ces draps, il n’avait qu’à lui dire clairement. Si elle avait cédé c’était uniquement pour le récompenser et elle ne pensait nullement réitérer la chose, ni ce soir, ni un autre jour. Des mots qui ne pouvaient que le déplaire et blesser son égo, ayant l’impression d’être traité comme un paria à ces yeux.  

Le jeune homme ne put alors que lui lancer un regard tout aussi froid qu’elle, murmurant : « Comment tu… oses me comparer… à un moldu…et… ». Sa colère ne put que s’exprimer malgré lui au travers de ces yeux. Il tenta de reprendre ces esprits, il ne voulait pas s’énerver contre elle, ni être violent mais, son égo étant résolument blessé. Il reprit sa reprit sa respiration un instant avant de tout simplement venir rapprocher leurs corps à nouveau, collant la demoiselle à l’une des parois du vestiaire, murmurant d’une voix un peu moins en colère : « Je suis un sang-pur, il n’y a pas une seule goutte de sang moldu dans mes veines depuis le premier membre de ma famille alors cesses de me comparer à un simple moldu.   Ose simplement me dire droit dans les yeux que tu n’as pas aimés cette nuit, que tu as simplement cédé pour me récompenser. Tu n’avais  pas l’air de détester la chose la deuxième fois et pourtant celle-ci n’était nullement lié à une quelconque récompense, ce n’était que la première fois qui l'était.  Qu’as-tu dire à cela ? ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Jenkins Jane H.
rabpullus - les âmes craintives
avatar

identity card
parchemins envoyés : 168age : 27
MessageSujet: Re: Event 5 - Le Bal d'Halloween | PV Alboran H. Joaquin   Lun 11 Nov - 17:18

Résolument en colère contre le jeune homme qui l’avait obligé à le suivre jusqu’ici, elle n’avait pu camoufler son irritation. En agissant de façon vaniteuse, c’était comme s’il lui avait signifié qu’elle ne pouvait que céder à ses avances puisqu’il se trouvait sensuel et qu’elle avait apprécié de passer sous ses bras. Dire le contraire ne pourrait être qu’un mensonge, elle ne pouvait nier avoir apprécié cette nuit passée à ses côtés, ayant cédé même une seconde fois lorsqu’il avait profité de sa fébrilité pour l’émoustiller de nouveau afin de poursuivre ses dessins. Sans doute aurait-elle pu résister s’il s’agissait d’un autre jeune homme mais sa chair avait réagi indépendamment de sa volonté. Elle avait cédé de nouveau et son corps avait pleinement profité de cette nuit de luxure à ses côtés.

Seulement, elle refusait d’être de nouveau la victime de ses pulsions, que le jeune homme ne se vante d’avoir un effet résolument fort sur sa chair. Elle n’avait donc pas hésité à l’attaquer froidement à ce sujet, elle refusait d’être une de ses conquêtes qu’il se plaisait à taquiner pour le seul plaisir de la voir céder de nouveau au plaisir de la chair à ses côtés. Cela n’avait jamais été son genre et il était hors de question que cela le devienne. Elle s’était attendue à ce que ses remarques atteignent le jeune homme puisque c’était l’effet désirée. Elle voulait qu’il comprenne qu’elle n’était pas qu’un simple objet avec lequel il pouvait s’amuser même si dans une certaine mesure, c’était plus ou moins la façon dont elle le traiter. Elle n’en était pas très fière mais, ce dernier ne lui avait jamais donné de raison pour qu’elle arrêter.

Les paroles du jeune homme ne purent alors que lui donner raison, il était furieux et son orgueil avait été froissé. Sans surprise, il vint lui demandait comment elle osait le comparait à un moldu. Sa colère rendait sa voix obscure et ténébreuse mais, il s’efforça de se calmer en inspirant venant à elle pour la plaquer contre le mur. Sans doute se serait-elle défendue si elle l’avait jugé capable de lui faire du mal mais elle le savait résolument incapable de cela. C’est donc sans un léger trouble qu’elle sentit la chair nue du jeune homme la coller contre un mur alors qu’il lui disait dans une voix plus apaisée qu’il était un sang pur et qu’il n’y avait pas la moindre goutte de sang moldu dans ses veines depuis le début de son arbre généalogique. Il vint l’intimer à lui dire droit dans les yeux qu’elle n’avait pas aimé cette nuit, qu’elle avait seulement cédé pour le récompensé. Seulement, elle n’avait pas eu l’air de détester la deuxième fois qu’il l’avait étreinte durant cette soirée en question, alors qu’elle n’était liée à aucune récompense à question.

Piquée à vif, elle ne pouvait nullement dire le contraire de ce qu’il venait de dire. Elle avait apprécié sa sensualité, le fait d’être l’objet de ses attentions cupides mais était-elle obligée de répondre à ses attentes dès lorsqu’il le désirait, accepter d’être son jouet dans une certaine mesure qui lui apportait satisfaction. Elle s’efforça donc d’inspirer fortement pour tenter de calmer sa colère qui grondait dans son ventre. Sa réponse ne vint nullement se faire plus tendre que ses précédentes paroles.

« Cela ne veut pas dire pour autant que je dois consentir à devenir ton amante dans le seul intérêt d’accroitre ton estime d’amant. Je ne suis pas comme ses autres filles. Tu peux fanfaronner avec elles si tu le désires mais ça ne marchera pas avec moi. Comportes-toi comme un homme si tu veux réellement me faire céder comme une femme digne. Ce que je suis ! »

Elle le défiait de son regard glacial, pétillant de cette colère qu’elle ne pouvait cacher. Elle était dans une certaine mesure déçue par la façon dont il la traiter, l’abaisser à n’être qu’une femme qui ne pourrait plus lui résister.




C’est quoi la passion ? C’est une attirance irrésistible.
« Comme celle d’une aiguille magnétique qui a trouvé son pôle. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t466-lee-sun-hi-it-s-not-enough-to-draw-a-line-on-our-mistakes-and-injuries-they-disappearhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Alboran H. Joaquín
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 181age : 27
MessageSujet: Re: Event 5 - Le Bal d'Halloween | PV Alboran H. Joaquin   Lun 11 Nov - 20:54

Le jeune héritier de la grande famille Alboran ne pouvait qu’être touché au plus profond blessé par les propos de la demoiselle et cette sordide comparaison avec un simple moldu. Lui, l’héritier n’avait tout simplement rien à avoir avec un moldu, il leur était supérieur en tout point, ayant une éducation parfaite, un rang parfait, une intelligence supérieure. Etre comparé à un simple moldu, il n’y avait sans aucun doute rien de plus dévalorisant pour lui et sans doute que ces ancêtres avaient du se retourner dans leur tombe s’ils avaient entendu de tels mots.  Ainsi, il avait toutes les raisons du monde pour se fâcher et montrer sa colère à Jane, quitte à paraitre peut-être puéril. Si Jane avait été piqué à vif, le jeune homme l’était tout autant et il n’avait pu que laisser sa peine et sa colère s’exprimer.

N’ayant nullement le souhait d’une quelconque manière d’être violent avec elle, étant de toute manière dans l’incapacité avec quiconque de l’être n’ayant nullement une seule once de méchanceté en lui. Il avait seulement plaqué la demoiselle contre l’un des murs en lui exprimant chacun des sentiments qui avaient pris possession de son être. Il avait dit le fin fond de ces pensées et lui avait demandé de le regarder droit dans les yeux.  

La réaction de la demoiselle ne se fit nullement attendre, celle-ci lui répondant alors que même si ces paroles étaient vraies, elle n’avait nullement à consentir à devenir son amante dans le seul intérêt d’accroitre son estime d’amant. Elle n’était pas comme ces autres filles. Il pouvait fanfaronner avec elles s’il le désirait mais, cela ne marchait pas avec elle. Il se devait de se comporter comme un homme s’il souhaitait résolument la faire céder. Le jeune homme bien que lui aussi énervé comprenait résolument où voulait en venir la demoiselle et ne put que venir lui répondre aussitôt, exprimant ces pensées les plus profondes, sans se rendre compte de la face cachée de ces propos : « Je le sais que tu n’es pas comme les autres filles sinon j’aurais abandonné le fait de te séduire dès le lendemain de ce soir. Je ne couche jamais deux fois avec la même fille. Si tu étais comme les autres, je n’aurais jamais essayé de te séduire pendant deux ans….  Tu vaux bien plus que toutes ces filles à mes yeux. Tu n’as pas à consentir à devenir mon amante pour mon égo, je suis d’accord. Mais, ce soir je m’en fiche bien de tout cela… je te désire seulement comme un homme désire une femme. Un vrai homme n’est-il pas censé avouer à une femme qu’il la désire ? Tu es une femme bien plus que digne que toutes les filles que j’ai pu rencontrer. » Termina-t-t-il simplement en lui lançant un regard pénétrant sans se rendre compte que ces mots, ces pensées étaient peut-être les prémices d’un sentiment ô combien puissant qu’il n’avait jamais ressenti jusqu’alors du haut de ces vingt-deux ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Jenkins Jane H.
rabpullus - les âmes craintives
avatar

identity card
parchemins envoyés : 168age : 27
MessageSujet: Re: Event 5 - Le Bal d'Halloween | PV Alboran H. Joaquin   Lun 11 Nov - 22:16

Sans doute que sa colère se trouvait injustifiée étant donné les circonstances. Après tout, elle avait été celle qui avait fait l’erreur de céder à ses caprices et à son propre désir en concédant de devenir son amante d’un soir afin de le récompenser. Elle avait été sans doute inconsciente d’avoir agir de la sorte, d’avoir laissé au jeune homme l’opportunité de la serrer dans ses bras, de la faire vibrer comme toutes ses précédentes conquêtes mais, son orgueil n’avait pu tolérer cette vanité dont il faisait preuve envers elle. Elle avait trouvé ses paroles arrogantes, présomptueuses et surtout narquoises. Mais n’était-ce pas le jeu qui entourait leur relation depuis le jour de leur rencontre ? Sans doute, elle avait laissé ses émotions la submergeait et fort heureusement, elle n’avait pas cédé la facilité lorsqu’il était venu l’attaquer à son tour.

Elle se contentait alors seulement de reprendre contenance, de ne pas flancher face à la vue ô plaisante que cet idiot lui offrait sans aucune gêne, observant ce regard tout aussi pénétrant que celui qu’il lui avait offert lorsqu’il l’avait dévoré du regard pour la toute première fois. Un regard dont la lueur se trouvait bien différente à cette soirée qu’ils avaient passés l’un avec l’autre. Sans doute, prenait-il conscience de la portée des paroles qu’elle venait de lui lancer si froidement, du froissement qu’elle éprouvait aux propos des siennes. La réponse de ce dernier se fit d’ailleurs plus calme et spontanée lorsqu’il vint lui avouer qu’il savait qu’elle n’était pas une fille comme les autres, sinon il aurait abandonné l’idée de la séduire dès le lendemain après avoir couché avec elle. Il avait pour principe de ne jamais couché deux fois avec la même femme alors si elle avait été comme les autres, il n’aurait pas perdu son temps à la séduire durant près de deux ans. Elle valait bien plus que toutes les autres filles et elle n’avait pas à consentir à devenir son amante pour valoriser son égo, il le reconnaissait. Seulement, ce soir, il s’en fichait de tout cela, il la désirait comme un homme désire une femme. N’était-ce pas normal qu’un homme avoue à la femme qu’il considère comme la plus digne de toute qu’il la désirait ? Des paroles ô douces qui vinrent atténuer la colère et la déception qu’elle avait éprouvé quelques minutes auparavant, résolument troublée par le message que cet homme lui indiquait au travers de ses paroles. Elle ne savait quoi répondre à ces dernières, sentant le regard résolument pénétrant du jeune homme transperçait sa chair, résolument sincère.

« Ok… » Souffla-t-elle simplement dans un léger murmure avant de poursuivre en venant glisser l’une de ses mains sur la mâchoire du jeune homme dont elle vint simplement embrasser la joue inverse en douceur. « Je te crois… Je n’aurai pas du m’emporter mais tes actions ne venaient pas jouer en ta faveur. Va prendre ta douche, je vais m’occuper de nettoyer tes affaires. »




C’est quoi la passion ? C’est une attirance irrésistible.
« Comme celle d’une aiguille magnétique qui a trouvé son pôle. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t466-lee-sun-hi-it-s-not-enough-to-draw-a-line-on-our-mistakes-and-injuries-they-disappearhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Alboran H. Joaquín
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 181age : 27
MessageSujet: Re: Event 5 - Le Bal d'Halloween | PV Alboran H. Joaquin   Mar 12 Nov - 21:43

Le jeune homme ne savait nullement si en exprimant ces plus secrètes pensées la demoiselle allait ne plus être fâchée contre lui ou du moins qu’elle comprendrait son comportement, sans doute bien inadéquate et présomptueux. Le jeune homme était d’un naturel vaniteux, loin d’être romantique et sans doute pas l’homme idéal mais, il avait essayé de la convaincre à travers ces mots qu’elle représentait bien plus que n’importe quelle fille à ces yeux lui lançant alors un regard ô combien pénétrant et résolument sincère.

La réaction de la jeune femme fut quelque peu surprenante pour le jeune homme, ne s’attendant pas un simple « ok », ni à recevoir une légère caresse de sa part sur son visage, ni un baiser sur sa joue. Joaquin ne put qu’être surpris et à la fois heureux de savoir que Jane ne lui en voulait plus  et qu’elle n’était plus fâchée contre lui. La demoiselle lui avouait alors qu’elle le croyait, qu’elle n’aurait sans doute pas dû s’emporter mais, ces actions ne venaient certainement pas en sa faveur, ce qu’il comprenait aisément. Elle lui indiqua alors de prendre sa douche, celle-ci s’occupant de nettoyer ces affaires.

Des mots qi ne pouvaient que lui faire plaisir alors qu’à son tour, lui aussi vint embrasser tendrement cette joue dans un léger baiser murmurant : « Merci de me pardonner alors… je ne suis nullement le plus doué en ce qui concerne les femmes des fois… » Termina-t-il simplement en venant se diriger vers la douche et l’actionner, se savonnant alors avec l’un des réservoirs de savon de magie, prenant sans doute un peu plus de temps qu’il ne faudrait, offrant ainsi à Jane une vision sans doute agréable pour elle qui avait aimé son corps lors de cette nuit. Il fallait avouer qu’une douche lui permettait aussi de se changer les esprits un peu, cherchant à fuir ces pensées qui l’emmèneraient à se rendre compte de la force de l’attirance qu’il ressentait pour la demoiselle.  Néanmoins, il ne resta pas pour autant trop longtemps avant de sortir de celle-ci les cheveux encore humides, les gouttes d’eaux s’écoulant encore sur son corps. Il attrapa rapidement sa baguette et lança un sort pour se sécher, offrant un joli sourire à son amie qui avait posé ces affaires près d’elle, à nouveau propre. Il enfila alors à nouveau son boxer et remit chacun de ces vêtements avec lenteur, offrant une belle vue à Jane de son corps au passage, si elle avait le souhait de l’observer à nouveau. Une fois prêt, il indiqua alors dans un doux sourire : « Est-ce que je suis assez digne à présent pour toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Jenkins Jane H.
rabpullus - les âmes craintives
avatar

identity card
parchemins envoyés : 168age : 27
MessageSujet: Re: Event 5 - Le Bal d'Halloween | PV Alboran H. Joaquin   Jeu 14 Nov - 20:26

Face aux paroles si douces et appréciables du jeune homme, la colère grandissante qui l’avait étreint s’était évanouie comme neige au soleil. Résolument sensible aux paroles qu’avait exprimées le jeune homme à son attention, elle n’avait pu que se laisser influencé par ses dernières tant elles semblaient sincères. Elle ne doutait nullement de leur franchise tant les prunelles du jeune homme qui les avaient murmuré se trouvaient profondes et sérieuses. Un regard face auquel elle ne pouvait pas rester de marbre, quand bien même s’efforçait-elle de le demeurer. Elle n’avait alors pu que lui souffler simplement qu’elle le croyait tout en déposant un doux baiser sur sa joue. Elle n’aurait sans doute pas du s’emporter également, avoua-t-elle tandis qu’elle lui murmurait que ses précédentes actions n’avaient pas joué en sa faveur. Cette présomption qu’il avait affiché depuis le début de la soirée n’avait pu que l’irriter profondément, d’autant plus lorsqu’il s’était pavané sous ses yeux comme si acquérir ses faveurs se trouvait reconnu… Elle l’intima donc à aller prendre sa douche puisqu’ils étaient là pour cela tandis qu’elle s’occuperait de nettoyer ses affaires, ce qui nécessiterait qu’un coup de baguette magique.

Une réaction qui sembla convenir au jeune homme qui vint à son tour embrasser tendrement sa joue dans un baiser ô léger en la remerciant de lui pardonner puisqu’il était nullement le plus doué en ce qui concerne les femmes des fois. C’est ainsi qu’il vint enfin se détacher d’elle pour se rendre sous une douche, actionnant cette dernière pour entreprendre de se savonner. Incapable de détacher son regard de ce corps ô sensuel qui se trouvait sous ses yeux, elle ne pouvait que reconnaitre qu’il avait un corps de rêve et ô désirable. Sans doute ne pourrait-elle pas résister bien longtemps s’il venait de nouveau à la charge pour la prendre dans ses filets mais, leur dispute antérieure était résolument assez actuelle dans leurs esprits pour empêcher une telle chose de se produire. C’est donc tout simplement qu’elle vint détourner son regard pour ramasser l’amas d’affaires du jeune homme qu’elle vint étaler sur un banc pour les nettoyer d’un coup de baguette magique. Une affaire de quelques secondes qui suffirent pour que le jeune homme ait fini de se nettoyer et se sécher tandis qu’il revenait vers elle pour s’habiller. Une action qui lui permit de se rincer secrètement l’œil alors qu’il revêtait ses vêtements, redevenant le jeune homme élégant du début de la soirée.

C’est donc dans un sourire qu’il vint lui demander s’il était assez digne pour elle à présent. Une remarque qui ne pu que la faire sourire dans un léger rire alors qu’elle vint simplement se lever pour venir à sa hauteur. « Nous verrons bien si tu l’es pour le reste de la soirée »

Elle avait lancé cela dans un petit sourire narquois et provocateur tandis qu’elle venait sortir de la douche pour reprendre le chemin de la fête. Après tout, ils étaient ensemble dans le but d’aller au bal, non ?




C’est quoi la passion ? C’est une attirance irrésistible.
« Comme celle d’une aiguille magnétique qui a trouvé son pôle. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t466-lee-sun-hi-it-s-not-enough-to-draw-a-line-on-our-mistakes-and-injuries-they-disappearhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Alboran H. Joaquín
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 181age : 27
MessageSujet: Re: Event 5 - Le Bal d'Halloween | PV Alboran H. Joaquin   Sam 16 Nov - 18:53

Le jeune homme ne savait nullement où cette soirée les emmènerait mais, tant qu’il pourrait passer cette soirée avec elle cela lui conviendrait aisément.  Il ne savait qu’elle était la réelle nature des sentiments qu’il ressentait pour la demoiselle mais, il préférait les ignorer pour l’instant n’ayant aucun intérêt à ce jour à les comprendre. N’était-il pas après tout un homme qui était libre, qui ne s’intéresser que peu à toutes ces choses et aux attachements auprès des autres étudiants. Seulement, allez savoir pourquoi mais face à ce bout de femme, il n’agissait d’aucune manière comme avec toutes les autres jeunes femmes qu’il avait rencontré au cours de sa vie.  Sans doute ne serait-il pas énervé si fortement avec une autre personne si elle avait eu à réagir de la même manière.  Cette douche lui avait permis de reprendre conscience et d’oublier ces instants et d’être à nouveau présentable pour la demoiselle à ces côtés.  A présent vêtu de son beau costume et parfaitement propre devant les yeux de cette demoiselle, le bidulgi vint de nouveau à sa hauteur lui demandant s’il était assez digne pour elle. Celle-ci laissa alors échapper un doux rire qui ne put que la rendre encore plus belle à ces yeux, lui indiquant alors qu’ils verraient bien s’il resterait digne jusqu’à la fin de la soirée. Le  bidulgi comptait bien le rester et lui indiqua alors simplement : « Bien entendu ! Je ne me laisserai pas avoir deux fois par ces maudites citrouilles ! »

Il termina ces mots alors se dirigeant alors en compagnie de Jane après plusieurs minutes de marche de nouveau dans ce cimetière. Il fit cette fois-ci bien attention à ne pas marcher à nouveau près de ces citrouilles, s’éloignant d’elle le plus possible, jusqu’à qu’ils arrivent devant ce fameux panneau qui leur indiquait deux routes à suivre : soit le bal, soit ce qui semblait être une maison hantée. Rien de bien intéressant à vrai dire pour le jeune homme qui n’avait trouvé jusqu’alors rien d’effrayant dans les différentes maisons qu’il avait eu le libre plaisir de pouvoir observer en Espagne dans son ancienne école de magie.  Le jeune homme lui indiqua alors simplement : « A choisir je préférerai aller au bal…  je n’ai jamais été très fan des pseudos maisons hantées créé par les directeurs des écoles de magie… en Espagne, celle que j’ai vu n’était pas vraiment sensationnel, j’imagine que ça doit être à peu près la même chose ici.  Ne crois-tu pas ? Je te laisse choisir,  tu es après tout celle qui mérite d’être dédommager en cette soirée n’est-ce pas ?   » Termina-t-il simplement dans un doux sourire alors qu’il l’observait simplement, ne pouvant pas s’empêcher de penser que Jane était résolument attirante en ce jour dans cette tenue qui lui saillait parfaitement le corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Jenkins Jane H.
rabpullus - les âmes craintives
avatar

identity card
parchemins envoyés : 168age : 27
MessageSujet: Re: Event 5 - Le Bal d'Halloween | PV Alboran H. Joaquin   Sam 16 Nov - 20:44

Elle avait lancé ses dernières paroles dans un petit sourire narquois et provocateur dans le seul but de le taquiner dans une certaine mesure. Désormais, qu’elle était parvenue à s’expliquer avec lui, elle n’avait plus de raison de lui tirer rigueur à ce sujet et pouvait donc se rendre au bal en sa compagnie sans recevoir de nouveau des remarques qui pourraient heurter sa sensiblerie. Le jeune homme ayant comprit les raisons de son irritation, il n’y avait plus de raisons qu’elle se comporte de façon si austère avec lui. C’est donc de nouveau de charmante humeur qu’elle était venue s’extirper de la salle de bain dans l’idée de retourner à la fête en le taquinant à ce sujet. Elle fut quelque peu satisfaite de retrouver le ton quelque peu mignon du jeune homme qui l’amusait tant en temps normal. Ce dernier vint simplement marmonner qu’il ne se laisserait pas avoir deux fois par ces maudites citrouilles qui l’avaient mis dans un tel état.

Ils se contentèrent donc de se rendre de nouveau vers le cimetière en compagnie l’un de l’autre où ils y pénétrèrent dans l’intention de profiter enfin de cette belle soirée d’halloween. C’est ainsi qu’ils vinrent trouver un écriteau devant lequel ils s’arrêtèrent alors que le jeune homme l’observait tout comme elle. Le programme qui s’annonçait à eux n’était pas particulièrement étrange à une soirée comme aujourd’hui. C’est pour cette raison qu’elle s’aligna sur le choix de son camarade de classe alors qu’elle répondait simplement à sa question.

« En effet, allons au bal, je n’ai pas particulièrement envie de voir cette tour… je risquerai juste de m’y ennuyer, je suis sure. On y va alors ? » Lança-t-elle simplement dans un doux sourire alors qu’elle s’avançait dans les sentiers du cimetière, en veillant bien à passer à une distance respectable de ses citrouilles habitées par la magie.

Ils marchèrent donc quelques minutes jusqu’à atterrir au centre du lieu où devait résolument se dérouler la soirée. Comme indiqué sur l’écriteau, il y avait une crypte devant laquelle se tenait un homme empaillé avec une tête de citrouille. Ce dernier tenait un couteau au sein de sa main et on pouvait l’entendre murmurait faiblement : « un bonbon ou la vie ». C’est donc intriguée qu’elle vint donc s’arrêter pour observer cette créature incongrue d’un œil suspect, venant se tourner vers son cavalier, lançant simplement.

« Tu as un bonbon sur toi ? Car je crois que c’est le prix à payer pour pouvoir passer. Vu le coup des citrouilles, je n’ai pas particulièrement envie de tenter le diable en voulant forcer le passage. Tu veux encore courir ? » Lança-t-elle dans un petit sourire narquois alors qu’elle lui faisait un clin d’œil, amusée.

Après tout, c’était lui l’homme alors c’était à lui de s’occuper de ce genre de chose. Quoi qu’en fait de compte, cela l’arrangeait ce soir tout simplement.




C’est quoi la passion ? C’est une attirance irrésistible.
« Comme celle d’une aiguille magnétique qui a trouvé son pôle. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t466-lee-sun-hi-it-s-not-enough-to-draw-a-line-on-our-mistakes-and-injuries-they-disappearhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Alboran H. Joaquín
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 181age : 27
MessageSujet: Re: Event 5 - Le Bal d'Halloween | PV Alboran H. Joaquin   Sam 16 Nov - 23:31

A présent qu’ils avaient enfin atteint le cimetière, le jeune homme comptait bien passer le reste de la soirée en la compagnie de Jane. Peu importe les épreuves qu’ils auraient à affronter en ce jour, le jeune bidulgi ne comptait pas abandonner la demoiselle de si tôt. Ainsi, peu importe le choix de la demoiselle il la suivrait. Si elle désirait aller à cette tour pseudo hantée, ils y iraient sans aucun problème, ne portant aucun avis négatif bien qu’il préférait à choisir le bal. Mais, en ce jour c’était la demoiselle qui devait choisir, un choix qu’elle fit assez rapidement en lui indiquant qu’ils n’avaient qu’à aller au bal, n’ayant pas envie de voir cette tour risquant de s’y ennuyer. Un fait auquel il ne pouvait qu’être d’accord, sachant ô combien ces précédentes expériences en ces lieux n’avaient jamais été très positives.

Ainsi, ils se dirigèrent en direction du bal, se retrouvant devant une sorte d’impasse ou du moins d’un homme empaillé avec une tête de citrouille qui murmurait d’un air qui se voulait dangereux des mots quelque peu menaçant pour leurs personnes s’ils ne disposaient pas de bonbons. Son amie vint d’ailleurs lui demander s’il avait des bonbons sur lui car elle pensait que c’était le prix pour pouvoir passer. Etant donné leurs précédentes expériences, elle n’avait nullement envie de tenter le diable en voulant forçant le passage, lui non plus d’ailleurs, courir ne lui plaisait nullement. Il fallait réfléchir rapidement à une alternative très rapidement, ne voulant nullement écourter cette soirée avec Jane. Joaquin réfléchit un instant alors avant d’avoir une idée qu’il proposa à son amie : « Je n’ai pas malheureusement pas de bonbons sur moi… et je n’ai nullement envie de finir la soirée si rapidement, ni de courir pour essayer d’entrer au bal. On a qu’à aller chez moi en transplannant, j’ai de quoi boire et de quoi manger… il serait dommage de se quitter si tôt, ne crois-tu pas ? »

Le jeune homme sourit doucement et prit sa main dans la sienne pour l’emmener alors vers la sortie du cimetière, en direction de la zone de transplannage pour l’emmener tout simplement à son domicile, là où ils passeraient le reste de la soirée. Il ne s’inquiéta pas de l’état de son appartement d’une quelconque manière, celui-ci étant toujours rangé, loin de l’image d’un appartement tenu par un garçon célibataire. Enfin, cela n’avait peu d’importance tant qu’il continuait à passer du temps avec elle et elle pourrait si elle voulait dormir chez lui… enfin, cela il n’en était pas vraiment sûr. Une fois arrivée à la zone de transplannage il indiqua simplement dans un doux sourire : « Prépare-toi à découvrir mon appartement… et ne t’inquiètes pas je ne te retiendrais pas en otage, je te ramènerai à l’école quand tu voudras rentrer. Il est normal après tout que ton cavalier prenne soin de toi, n’est-ce pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Contenu sponsorisé

identity card

MessageSujet: Re: Event 5 - Le Bal d'Halloween | PV Alboran H. Joaquin   

Revenir en haut Aller en bas
 

Event 5 - Le Bal d'Halloween | PV Alboran H. Joaquin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» EVENT ▽ BAL D'HALLOWEEN
» [EVENT] SALLE DE BAL HALLOWEEN MONSTER ♥
» [Event 1990] Bal d'Halloween !
» Event : un bal d'Halloween au manoir, grosses frayeurs assurées...!
» [EVENT] Le Bal d'Halloween

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sinseonghan Jolyu - Académie de magie pour jeunes sorciers :: Troisième étage :: le cimetière :: Event 5 - Halloween-