Règlement
Bottin des avatars
Le monde magique
Contexte
Sinseonghan Jolyu
Postes disponibles
Gisteol Hyeon
Spellbook du parfait sorcier
F.A.Q
Le monde moldu
Jinju
F.A.Q
Nos top-sites



L'aventure de Sinseonghan Jolyu est finie !!
Après 2 années de bons et loyaux services, le forum ferme,
mais pour mieux renaitre !!!
En effet, pour partir sur de nouvelles bases, nous vous invitons chaleureusement
à nous rejoindre sur The Phoenix's Song ! On espère pouvoir vous retrouver là bas !

Partagez | 
 

 [NC-18] Event 6 - St Valentin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dae Mon
fantôme - les âmes volages
avatar

identity card
parchemins envoyés : 29
MessageSujet: [NC-18] Event 6 - St Valentin   Sam 25 Jan - 11:43

Event 6 - St Valentin
Un petit jeu dangereux et addictif


En ce jour de 14 février, fête des amoureux, sans aucun doute que vous arpentez les ruelles de l’école le cœur léger tant ce dernier est empli de pensées délicieuses de votre tendre aimé. Vous sentez votre cœur palpiter dans votre poitrine, impatient de retrouver l’être tant aimé pour pouvoir échanger avec lui un regard, une caresse, un baiser, un simple contact que saura exalter votre âme pour prendre ô combien conscience que cet amour est partagé. Du moins, cette belle éventualité n’est valable que pour les couples amoureux, ceux qui s’aiment et n’hésitent pas à le montrer, le proclamer haut et fort ?

Dans ce cas, peut être faites-vous parti des amoureux discrets, ceux qui n’osent pas avouer leurs sentiments par crainte d’être déçu, blessé par la réponse de l’être qui vous rend si vivant en dépit de cette apparence stoïque que vous vous forcez à adopter face à lui. Pourtant, vous êtes fébrile face à son regard, rêvant que cette personne finisse par venir d’elle-même vous embrasser, vous caresser, vous dire qu’elle vous aime. Un fantasme irréalisable ? Peut être pas.

A moins bien entendu que vous faisiez parti de ses êtres qui ne ressentent rien à l’évocation de cette fête, la trouvant d’un ennui total alors qu’on n’a de cesse de vous rappeler que c’est la fête des amoureux ? Sans doute que vous n’attendiez rien de cette journée mais, malheureusement pour vous, il faut croire que le destin est contre vous.

Quoi qu’il advienne, pour une raison inconnue, vous venez de pénétrer dans cette pièce alors qu’une autre personne s’y trouve. Coup monté ou mystère inexplicable, vous vous retrouvez piégés, seuls tous les deux dans cette pièce résolument impénétrable. Que se passa-t-il ? Bonne question ! Serait-ce un coup monté de Dae Mon, l’esprit frappeur de l’école ? Sans aucun doute. Vous l’entendez ricanez en fond, traversant le mur de la pièce pour rire encore plus fort. Il vous offre une opportunité pour sortir du piège mais, à condition de bien vouloir jouer son jeu.

« Que veux-tu, cher ami ! Je m’ennuie terriblement aujourd’hui et les amoureux transis tout mignons à se bécoter me donnent envie de vomir. J’ai alors pensé à un jeu et je concéderai seulement à vous laissez sortir que si vous y jouer ! »

Il rit de nouveau, le regard pétillant d’amusement alors qu’il vous donne une liste de mots. Vous devez choisir un terme et ce choix permet d’obtenir une liste personnalisée à vos noms d’un petit jeu coquin avec un nombre d’actions avec deux fins au choix.

« Vous devez scrupuleusement suivre cette liste sinon vous ne pourrez pas sortir d’ici avant demain matin. J’ai piégé le concierge pour la soirée. Donc à vous de voir. Vous pouvez choisir la fin soft ou hot, à votre convenance ! Si vous prenez la version hot, petits coquins, il vous faudra l’ajouter à la liste soft, sinon ça ne serait pas amusant, ni pour vous, ni pour moi ! Amusez-vous bien ! » Lâche alors cet esprit frappeur en disparaissant d’un claquement de doigts.

A vous de jouer ! Alors qu’allez vous choisir ?


HRPG


Scénario de Young Il et Yoon Guk
Soft & Sexy.


Scénario de base


1. Yoon Guk doit seulement à l’aide du bout de ses doigts, massez le cuir chevelu de Young Il en l’intimant de se rapprocher de lui. Durant ce temps, Young Il a pour mission de murmurer au creux de l’oreille de Yoon Guk qu’elle a envie de lui. Ce dernier la remerciant en venant lui déposer un baiser sur le nez.
2. Pour répondre à ce souhait formulé, Yoon Guk doit se glisser derrière elle pour se colle à Young Il, laissant ses doigts se balader sur ses cuisses, son intimité pour rejoindre sa poitrine au travers du tissu pour la caresser. Durant ce temps, Young Il doit lui avouer la plus grande qualité qu’elle lui trouve, avant de venir lui faire un bisou sur la joue pour le remercier de ses actions.
3. Young Il doit demander à Yoon Guk d’enlever son pull avant de venir lui caresser les cheveux en se tournant contre lui, son corps toujours collé au sien tout en venant mordiller sensuelle son oreille. De quoi faire augmenter la chaleur dans le corps de monsieur qui doit demander à sa belle de retirer sa robe, l’aidant à s’en défaire tout en venant frôler de ses doigts, la chair du ventre de la demoiselle.
4. Young Il doit demander à Yoon Guk de retirer son T-shirt, ce dernier s’exécutant tout contre elle avant de venir lui embrasser tendrement le front. La demoiselle doit alors le prendre dans ses bras en passant sa main dans ses cheveux pour lui murmurer au creux de l’oreille d’enlever son pantalon. Ce dernier quant à lui doit lui demander d’enlever son porte-jarretelles en lui avouant qu’il la trouve très sexy cependant avec.
5. Yoon Guk doit danser un slow très langoureux avec Young Il, obligeant leurs corps à se coller l’un à l’autre sans que le moindre centimètre ne les sépare dans un long, profond et chaud baiser où il doit en profiter pour laisser ses doigts la découvrir. A la fin de ce baiser, tout contre ses lèvres ce dernier doit lui avouer quelque chose qui la fera rougir.


Fin Soft


6. Young Il doit à son tour embrasser délicatement Yoon Guk avant de venir déposer 10 baisers dans son cou tout en le serrant dans ses bras. Elle doit lui avouer qu’elle a envie de lui en venant prendre dans ses mains l’une des mains de Yoon Guk. Elle doit avec ses lèvres caresser sensuellement les doigts du jeune homme comme si elle mangeait une sucette tout en le fixant. Durant ce temps, Yoon Guk doit l’observer, tout en caressant du bout de ses doigts ses cheveux.
7. Yoon Guk doit embrasser sensuellement Young Il avant de rejoindre sa joue en la tournant dos contre lui pour la prendre de nouveau dans ses bras. Durant cette action, il doit lui révéler un de ses fantasmes durant que ses lèvres embrassent sa nuque et ses doigts caressent sa poitrine avec sensualité.



Fin Soft + Hot


6. Young Il doit à son tour embrasser délicatement Yoon Guk avant de venir déposer 10 baisers dans son cou tout en le serrant dans ses bras. Elle doit lui avouer qu’elle a envie de lui en venant prendre dans ses mains l’une des mains de Yoon Guk. Elle doit avec ses lèvres caresser sensuellement les doigts du jeune homme comme si elle mangeait une sucette tout en le fixant. Durant ce temps, Yoon Guk doit l’observer, tout en caressant du bout de ses doigts ses cheveux.
7. Yoon Guk doit embrasser sensuellement Young Il avant de rejoindre sa joue en la tournant dos contre lui pour la prendre de nouveau dans ses bras. Durant cette action, il doit lui révéler un de ses fantasmes durant que ses lèvres embrassent sa nuque et ses doigts caressent sa poitrine avec sensualité.
8. Yoon Guk doit s’assoir pendant que Young Il s’assied sur ses genoux pour l’embrasser langoureusement tout en le caressant. Il peut la caresser à son tour s’il le désire. A la fin de ce baiser, Yoon Guk doit prendre les mains de Young Il pour les embrasser tendrement, laissant ses lèvres remonter le long de ses bras tout en sensualité jusqu’à ses lèvres.
9. Tout en laissant son souffle brulant caresser la chair de sa nuque, Yoon Guk doit chuchoter à l’oreille de Young Il un désir sexuel dans laquelle elle serait impliquée. Durant ce temps, Young Il doit caresser de ses doigts les cuisses, les fesses très lentement en effleurant même son aine au travers du tissu.
10. Yoon Guk peut lui avouer qu’il a envie d’elle en venant glisser ses doigts sous les bretelles du soutien-gorge de sa belle afin de le laisser tomber. Du bout de ses doigts, il doit l’intimer à se relever délicatement pour être en mesure de tracer du bout de sa langue les contours de sa poitrine avec sensualité.





Comme vous pouvez le constater deux fins s'offrent à vous : un fin soft et une fin hot. Si vous n'avez qu'une fin soft, il s'agit d'un choix judicieux de notre part car vos personnages ne sont pas très proches et nous avons pensé qu'une fin hot n'aurait servi à rien.

De ce fait les couples concernées par cette particularité sont obligés de suivre le scénario jusqu'au bout en prenant en compte les réticences ou autre de son personnage et de son partenaire.

Pour les autres, il vous est possible de sauter une seule action mais si vous avez opté pour la fin soft, il faudra rajouter une action de la fin hot.

Ex : Votre personnage ne veut pas faire l'action 4., le couple devra donc effectué l'action 8. du scénario hot à la suite de la 7ème en contrepartie.

Pour ceux qui optent pour la fin hot dès le début, vous pouvez sauter également qu'une action.

Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à contacter le staff ;).

Bon jeu à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Im Yoon Guk
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 160age : 26
MessageSujet: Re: [NC-18] Event 6 - St Valentin   Sam 25 Jan - 20:07

La Saint Valentin n’avait jamais eut beaucoup de sens pour Yoon Guk, d’abord car c’était un folklore qui n’était entré dans la province qu’avec l’ouverture de l’école à tous sorciers coréens et étudiants étrangers, ensuite car il avait toujours été célibataire. Il ne s’attendait nullement à vivre une journée spéciale, quand bien même les choses commençaient à s’améliorer avec Young Il, quand bien même ils passaient plus de temps ensemble. Il ne lui serait jamais venu à l’esprit d’aller lui déclarer sa flamme d’une manière ou d’une autre, l’ayant déjà informé de ce fait et n’imaginant pas qu’elle apprécierait une telle initiative, il n’y avait même pas pensé.

Il souhaitait pratiquer ses sortilèges dans la salle d’entrainement pour perfectionner ceux-ci, oui voilà une occupation beaucoup moins glamour pour le jour des amoureux mais qui lui ressemblait bien plus. Pourtant il semblait que quelqu’un en voulait autrement. Il s’entrainait depuis dix minutes quand l’esprit frappeur apparu dans la pièce et se mit à jeter des verres contre le mur qui s’explosait non sans un certain vacarme.


« -Dae Mon, fichu Chaporouge cornu !  Arrête ca tout de suite ou je te … » La porte s’était ouverte et Dae mon s’était arrêté et tournoyait apparemment cotent de lui comme Young Il entrait dans la pièce. Yoon Guk regarda la demoiselle en ouvrant les yeux légèrement, avant de lui sourire. Sans doute avait-elle du être inquiété par le bruit du fantôme.
« - Ce n’est rien, rassura t’il, juste Dae Mon qui s’amuse à sa façon, comme d’habitude quoi, ne t’inquiète pas. »

La porte claqua et le rire de l’esprit frappeur se fit encore plus désagréable. Il leur indiqua le but de tout ce raffut qu’il venait de faire, la raison pour laquelle il se trouvait là, enfermé, pièce insonorisé. Il leur réservait un petit jeu et il ne pourrait sortir d’ici qu’en le finissant. Il leur permis de choisir le thème qu’il voulait dans une liste. Il en pointa un, ce qui semblait le plus doux parce qu’au vu du reste, il ne put que craindre un peu le contenu de ce jeu.

Crainte qui ne furent guère apaisé lorsqu’il lui tendit une liste d’action qu’il se mit à lire. Oh bien sur, ce serait mentir d’affirmer qu’il n’avait pas désirer mainte fois réaliser ces actions avec la jeune femme, bien sur il rêvait de cela et peut être bien plus encore. Seulement, il n’avait jamais qu’embrasser Young Il et il n’était pas vraiment sur que le désir était partagé.  Quand il eut parcourut la liste, il se gratta la nuque , il ne pouvait prétendre que ce scénario n’était pas attirant. Il aimerait beaucoup le réaliser avec elle mais tout dépendait d’elle. Il lui tendit la liste pour qu’elle la lise.

« - On n’est pas obligé tu sais… au pire on peut passer la nuit à s’entrainer. Je ne veux pas te forcer à quoi que ce soit. »


tenue : ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t373-im-yoon-guk-finishedhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t376-im-yoon-guk

Lee Young Il
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 271age : 25
MessageSujet: Re: [NC-18] Event 6 - St Valentin   Sam 25 Jan - 22:05

Cette journée était résolument d’un ennui déconcertant pour la jeune femme qui avait passé cette dernière à réprimander l’ensemble de ses camarades pour leurs idées loufoques et en tout genre pour déclarer leurs flammes à leur dulcinée. Après tout, même si elle ne voyait aucun inconvénient à cela, chacun étant libre de dévoiler ses sentiments de la façon qui lui était propre, elle n’avait pu rester sans rien faire lorsqu’un de ces derniers avait pour idée de faire exploser des artifices au sein de l’école. C’était bien trop dangereux et elle n’avait pu que lui faire part de son point de vue en l’avertissant que s’il s’entêtait, elle serait bien obligée de sévir et de le déclarer au corps enseignant. Fort heureusement cela avait suffit et le jeune homme était revenu sur sa décision, privilégiant un sortilège qu’elle avait découvert et qui saurait sans doute convenir.

Quoi qu’il en soit, elle arpentait les ruelles de l’école sur l’ordre du corps enseignant qui désirait limiter la casse possible de cette journée hors du commun. La St Valentin, elle n’avait jamais su quoi en penser et n’avait jamais eu un avis très appuyé sur le sujet, préférant rester de marbre face à quelques déclarations qu’elle avait pu recevoir en ces jours au cours des dernières années. Elle surveillait donc le second étage lorsqu’un bruit sonore émanant de la pièce d’entrainement attira son attention. Résolument inquiète et intriguée, ne sachant nullement ce que ce son pouvait être en vu des derniers évènements qui s’était déroulé au cours des derniers mois, c’est donc en position offensive, ses doigts campés sur sa baguette qu’elle vint donc se diriger vers la pièce, ouvrant la porte d’un seul trait, prête à l’attaque.

Elle se retrouva ainsi devant Yoon Guk, seul dans cette pièce alors que Dae Mon, l’esprit frappeur de l’école tournoyait autour de lui en faisant un boucan monstre. Une scène qui ne pu que la soulager alors qu’elle rentrait simplement dans la pièce en rangeant sa baguette. Yoon Guk vint d’ailleurs la rassurer à ce sujet avant qu’elle ne sente la porter se claquer derrière son dos tandis que le rire perçant de ce fantôme se faisait plus fort et presque désagréable. Contrairement à quelques minutes auparavant, elle n’était nullement rassurée par ce qui se déroulait tout comme le contenu du discours de ce dernier. En effet, ce dernier vint leur annoncer fièrement qu’il les avait piégés et que s’ils voulaient sortir, ils devaient jouer à son petit jeu. Un petit jeu qui semblait résolument loin d’être innocent alors qu’il leur annonçait une liste de thème à choisir. Elle laissa donc Yoon Guk choisir, résolument incapable de dire quoi que ce soit tant elle se sentait d’un seul coup plus soucieuse et mal à l’aise.

Une crainte que le jeune homme semblait partagé alors qu’elle le voyait lire la liste d’actions, quelque peu mal à l’aise. Cela semblait tout autant le mettre mal à l’aise alors qu’il venait se gratter la nuque en lui tendant la liste. Une liste qu’elle vint prendre au creux de ses mains alors qu’elle en lisait le contenu. Les actions se trouvaient si sensuelles et coquines qu’elle ne pu que rester muette face à elle, fixant le morceau de papier sans pourtant être en mesure de réfléchir à quoi que ce soit. En temps normal, il était fort à parier qu’elle se serait énervée contre ce sal esprit frappeur mais, à cet instant, elle en était profondément incapable. Que devait-elle faire ? Ses actions se révélaient être assez soft, du moins si on omettait les parties où ils devaient se caresser l’un et l’autre mais elle pensait pouvoir les réaliser. De plus, son corps étant encore marqué par la cicatrice que son accident lui avait infligée, sans prendre en compte les blessures récentes des derniers entrainements au Ministère, elle pouvait espérer que son frêle corps ne serait résolument pas d’un attrait envoutant pour le jeune homme. Du moins, elle préférait s’en intimait alors qu’elle venait simplement murmurer.

« Je pense que le choix est très limité. » vint-elle simplement murmurer dans un fin sourire alors qu’elle venait hausser les épaules, le regard neutre. Elle n’était étonnamment pas en colère, peut être parce qu’elle savait le jeune homme tout aussi victime ? Ou peut être était-ce du au dernier évènement qui s’étaient déroulés au sein de leur relation ? Quoi qu’il en soit, c’est tout simplement qu’elle vint ajouter « Tentons le scénario soft. Je ne te promets pas d’être totalement à l’aise mais, je ferai de mon mieux pour suivre le scénario qu’il a prévu. Prenons ça comme un jeu de rôle, une pièce de théâtre, qu’en penses-tu ? »

TENUE : 01.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t372-lee-young-il-the-long-walk-of-my-life-beggin-with-you

Im Yoon Guk
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 160age : 26
MessageSujet: Re: [NC-18] Event 6 - St Valentin   Lun 27 Jan - 14:56

Le jeune homme regarda Young Il avec inquiétude, il n’était pas vraiment à l’aise avec ce scénario, quand bien même pouvait il désiré réaliser avec elle tout ceci, quand bien même était ce l’un de ses plus profond fantasme que de pouvoir l’avoir elle, de pouvoir l’embrasser et la caresser. Ce scénario, ce jeu de Dae Mon, il ne pouvait pas vraiment s’en réjouir. Il ne voulait pas la forcer, et là il se retrouvait obligé de jouer à des actions qu’ils n’auraient sans doute pas initiées sans ces circonstances imposées par un mauvais esprit. Yoon Guk ignorait ce qu’il pourrait attendre de tout cela, rien sans doute. Du moins c’est ce que lui laissèrent sous entendre les paroles de la jeune femme quand elle répondit à sa remarque qu’ils n’était pas obligé de le faire si elle ne le voulait pas et simplement s’entrainer toute la nuit. Mais elle réfuta que les options était limités, sans doute pourrait il essayé le scénario soft. Elle n’assurait pas d’être à l’aise mais elle ferait de son mieux pour le suivre. Ils n’avaient qu’à prendre cela comme un jeu de rôle, une scène de théâtre. Faire comme si ce n’était pas eux mais des personnages qu’ils interpréteraient, sans aucun sens. Yoon Guk regarda doucement Young Il et approuva d’un signe de tête. Il devait se souvenir de cela, tout ce qu’il vivrait ne serait qu’un jeu, ce ne sera pas réel, il se le martela dans la tête suite à là demande de la jeune fille de n’en faire qu’une scène de théâtre. Ca ne signifierait rien.

« - Bien ! Faisons ça ! Le scénario soft alors. Juste pour pouvoir sortir d’ici. » murmura t-il doucement à l’intention de la jeune femme d’un ton tout à fait neutre même si ca ne le satisfaisait pas vraiment d’ignorer comment il devrait traduire ses gestes, ses réactions. Un simple jeu même si elle lui plaisait, après celui-ci, il n’y aurait plus rien. Alors il leur fallait commencer le scénario. Il relut la première action qui se trouvait être pour lui pour débuter le jeu entre lui et Young Il.

Il déposa ses phalanges sur l’arrière de la tête de l’apheredis avec délicatesse, laissant ceux-ci découvrir la texture douce et soyeuse de ses si beaux cheveux, il caressa sa tête, massant celle-ci du bout de ses doigts avant de glisser l’ensemble de sa main contre son cuir chevelue pour la sommer d’approcher de lui et l’attirer vers lui. Il profitait de son contact, si ce n’était qu’un jeu autant qu’il profite de la volupté qu’il lui offrait. Il murmura doucement à son attention, en détaillant sa partenaire avec beaucoup d’attention, le regard intense et amoureux comme jamais.



« -Viens contre moi, Young Il » Il accompagna ses paroles d’une légère pression contre sa tête pour amorcer un mouvement vers lui et l’accompagner contre lui, le regard brillant pour cette femme si belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t373-im-yoon-guk-finishedhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t376-im-yoon-guk

Lee Young Il
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 271age : 25
MessageSujet: Re: [NC-18] Event 6 - St Valentin   Lun 27 Jan - 18:21

Elle avait proposé qu’ils tentent le scénario soft sans réellement songer à ce que cela voulait réellement signifier en pratique. Elle s’efforçait de penser qu’elle pourrait ne rien ressentir sous les phalanges et lèvres de cet homme auxquelles sa chair n’était pas totalement étrangère. En prenant ce jeu pour ce qu’il était, c’était comme si elle mettait un voile sur les possibles sensations qui pourraient l’étreindre au cours de ce dernier. C’était comme si au travers de ses paroles, elle définissait immédiatement un sort de protection pour ne point laisser ses émotions la submerger. Elle avait conscience que quelque chose avait changée dans leur relation. Le baiser qu’il était venu lui voler au sein de cette chambre, qui l’avait vu grandi, avait trouvé une réponse de sa part. Elle ne pouvait nier qu’elle s’était laissée allée à ce baiser, avait savouré le contact plaisant de ces commissures contre ses lèvres. Sans doute se seraient-ils longuement embrassés si l’entrée intempestive de la grand-mère du jeune homme ne les avait pas séparés.

Ils n’avaient pas reparlés de ce passage, comme de ce qu’il pouvait soulever de sa part. Le jeune homme était resté discret à ce sujet, n’avait nullement cherché à obtenir une réponse claire de sa part et indirectement, elle ne pouvait que lui en être reconnaissante. Elle n’avait malheureusement pas de réponse à lui apporter à ce sujet, ne sachant nullement quoi penser de ce qui l’avait traversé à cet instant. Sa déclaration n’était pas restée sans echo dans son être et quand bien même ne disait-elle mot, elle n’en était pas indifférente. Elle réfléchissait simplement à ce qu’elle éprouvait pour lui, sans pouvoir s’arrêter sur un sentiment particulier tant et si bien qu’elle était encore résolument incapable de répondre à cette question. Il est donc évident qu’elle n’était pas si indifférente aux actions et sensations qui allait résolument se fendre sur son âme, sa chair mais, en le prenant ainsi, peut être parviendrait-elle à ne point se fourvoyer elle-même sur ce qu’elle ressentait pour celui qui lui avait sauvé la vie et qui l’aimait. Elle ne désirait point le blesser dans la bonté de ses sentiments à son égard, elle lui accordait désormais bien trop d’estime.

Elle ne se rendait nullement conscience de l’égoïsme de sa demande, cherchant avant tout à se protéger pour ne point se sentir trop mal à l’aise face à lui. Seulement, même si elle s’efforçait d’adopter un comportement résolument détachée, intérieurement, ce n’était résolument pas le cas. Elle ne pu donc qu’être rassurée par la réponse du jeune homme qui vint appuyer ses dires tout en douceur. Il vint donc lire le contenu de l’action qu’ils devaient réaliser pour pouvoir quitter cette pièce le plus vite possible. Ainsi, elle sentit les phalanges du jeune homme se déposer contre l’arrière de sa nuque avec délicatesse pour venir découvrir la texture de ses fins cheveux. Il lui caresser la tête, massant ce cuir chevelu du bout des doigts avant l’intimer à s’approcher de lui, l’attirer contre lui. Une action résolument douce, empli de douceur alors qu’il la détaillait avec beaucoup d’attention. Son regard intense ne pouvait nullement lui mentir sur la nature des émotions qu’il ressentait à son égard alors qu’il lui murmurait de venir contre lui.

Des prunelles qui ne la laissaient nullement insensible alors qu’elle se laissait porter contre lui, réduisant cette distance qui savait tant la préserver de cette fébrilité qui la menaçait doucement. A ce rapprochement, elle ne pu que sentir son cœur battre plus rapidement au sein de sa poitrine alors qu’elle se trouvait près de ce corps si masculin dont l’odeur si délicate venait titiller ses narines. Un parfum qui convenait à cet homme, rendant son apparence encore plus raffinée alors qu’elle venait déposer délicatement l’une de ses mains sur son épaule pour venir porter son visage contre son oreille. Elle sentait son cœur plus fébrile à cause des mots qu’elle devait exprimer à cet instant, elle sentit même sa main légèrement tremblée alors qu’elle venait se mordre la lèvre, un instant, résolument gênée de devoir jouer ainsi avec ce qu’il ressentait envers elle. C’est pour cette raison qu’elle se sentit délicatement murmurer.

« Désolée, Yoon Guk… J’ai envie de toi. »

Des paroles qu’elle avait eu du mal à murmurer au creux de cette oreille alors qu’elle sentait son cœur tiraillé au creux de sa poitrine. Elle se trouvait sincèrement navrée de lui faire subir tout cela, ne pas pouvoir lui donner une réponse claire de sa part même s’il ne lui avait encore rien demandée mais, elle se sentait surtout désolée de le laisser ainsi, prisonnier de ce jeu malsain qui lui offrait résolument tout ce qu’il avait désiré, en l’obligeant à jouer un rôle qui ne pourrait que le blesser. Son regard exprimé à cet instant cette honte qui l’étreignait alors qu’elle sentait le visage de l’amynphrolis s’éloigner du sien pour venir y déposer un baiser sur son nez.

A cet instant, elle n’était nullement en mesure d’imaginer la suite des actions tant elle ne savait même pas quoi penser de celle qu’ils venaient de réaliser. Elle se sentait particulièrement hantée par cette pensée qui l’étreignait qu’elle ne pouvait songer à rien d’autre, si ce n’est qu’il était évident qu’elle n’était pas aussi insensible qu’elle ne le voudrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t372-lee-young-il-the-long-walk-of-my-life-beggin-with-you

Im Yoon Guk
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 160age : 26
MessageSujet: Re: [NC-18] Event 6 - St Valentin   Jeu 30 Jan - 0:07

Quelle cruelle torture que ce jeu qu’on lui imposait avec cette femme qu’il aimait tant. Il aurait été enfermé ici avec n’importe quelle femme qu’il aurait réalisé ces actions sans le moindre doute, sachant qu’il ne s’agirait que d’un jeu, un non sens qui n’avait pas d’importance, qui ne saurait réveiller son désir autant que celle qui se trouvait là avec lui. Il se sentait oppressé par cette situation mais ne pouvait que faire avec, qu’entrer dans son jeu, ce jeu dont il ignorait si il saurait s’arreter quand elle le demandait. Bien sur qu’il la respectait, seulement, il savait déjà que ca aller le frustré énormément même si c’était sans doute ce qui l’attendait. Il devrait entrer dans cette pièce de théatre et en sortir, faire comme si de rien n’était. Alors il l’avait prise contre lui en la rapprochant par ses doigts glissée dans sa chevelure, il vint la serrer contre lui. Il se sentait troublé, ce contact était si agréable et pourtant, il ne devait pas s’en sentir bien.

La demoiselle venant respecter la trame du fantôme vint s’excuser de ce qu’elle devrait dire à son oreille, elle lui demanda pardon avant de dire qu’elle avait envie de lui. Des excuses qui assurait plus son cœur encore de ses souhaits, qui lui rappelait l’impossibilité qu’il se passe quelque chose, que cette phrase n’était que mensonge. Toutefois, il lui en fut reconnaissant, sans doute sentait elle combien c’était une épreuve pour lui d’accéder à ce qu’il désirait tant en sachant que c’était une simple mascarade.

Sans un mot, souhaitant juste faire avancer cette partie, la faire passer le plus rapidement possible et regagner la liberté de Young Il. Il s’éloigna doucement d’elle et vint clore l’action en déposant un baiser doux sur son nez en la regardant avec tendresse. Il se mordit les lèvres pour retrouver ce gout si délicieux de sa peau et contourna la demoiselle pour la serrer dans ses bras en se trouvant dans son dos. Il déposa son visage contre sa chevelure, savourant l’odeur de son parfum avec grand plaisir, profitant des notes fruitées de celui-ci. Il dépossa ses mains sur ses cuisse pour caresser celles-ci avec douceur, avant de remonter sur sa taille, son ventre, redescendre vers la ceinture, sans oser froler son intimité comme le demandait l’action. Il tournait sur son ventre et ses hanches indecis.

« - je dois caresser ton intimité … puis ta poitrine. »

Il n’avait pas le choix mais préférait la prevenir de ce qu’il vint froler brievement glissant sa mains sur son entrejambe sur le tissus de sa robe avant de remonter lentement vers la magnifique poitrine de la jeune femme sur lequel glissèrent ses deux main découvrant leur si joli forme sous le doux tissu de la robe, sans doute s’y attarda t’il plus que plus bas mais il porta bien plus d’interet à son ventre et son torse pour ne pas la géner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t373-im-yoon-guk-finishedhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t376-im-yoon-guk

Lee Young Il
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 271age : 25
MessageSujet: Re: [NC-18] Event 6 - St Valentin   Jeu 30 Jan - 18:33

A cet instant, la jeune femme n’était nullement en mesure d’imaginer ce qui allait se passer au cours de cette soirée, ne sachant même pas comment elle allait réagir aux prochaines actions qui devraient se dérouler. Sans doute aurait-elle pu fuir ce jeu malsain, accepter la proposition de son ami de se résigner à passer cette nuit dans cette pièce mais, elle avait voulu croire qu’elle pourrait surpasser cette épreuve sans gêne. Elle l’avait fait sans réfléchir, omettant de songer un instant aux blessures que cela pourrait engendrer dans l’échine de son vis-à-vis. Elle n’avait songé à quoi que ce soit et ne pouvait désormais que s’en vouloir à elle-même. Elle se sentait donc affligée pour son compagnon de fortune, s’excusant au travers de son action tant elle se sentait honteuse.

C’était la première fois qu’elle se sentait si misérable et incapable qu’elle ne pouvait le regarder droit dans les yeux, incapable de faire face à cette situation qui ne la laissait nullement indifférente. Le sentir tout contre elle, à une distance si peu respectable alors qu’il se trouvait dans son espace d’intimité ne pouvait nullement la laisser de marbre suite à ce baiser qu’ils avaient échangés chez lui. Pourtant, elle avait voulu croire que cela ne pouvait nullement l’atteindre mais cette fébrilité qui l’habitait à cet instant ne pouvait nullement la tromper à ce sujet. Elle n’était pas insensible au charme et à la tendresse de cet homme comme de ce regard qu’il lui tendait à cet instant. Cette pensée ne pouvait que la déstabiliser alors qu’elle le sentait la contourner pour venir la serrer dans ses bras, contre son dos.

Une proximité qui ne pu que renforcer l’état de fébrilité dans lequel se trouvait son cœur, qui battait promptement dans sa poitrine alors qu’elle sentait le souffle de cet homme contre sa nuque. Elle ne pu que se montre la lèvre pour tenter de camoufler cette agitation dans laquelle se mettait sa chair, en vain. Un émoi qui n’avait de cesse de cloitre dans son être tandis qu’elle sentait les mains de cet homme se poser sur ses cuisses pour y mouvoir ses phalanges avec douceur. Une action qui ne pu nullement calmer son cœur qui semblait résolument endiablé dans sa poitrine tandis qu’elle sentait les doigts remonter sur sa taille, son ventre pour retrouver sa ceinture. Elle savait ce qu’il devait faire lors de cette action et ne pouvait qu’appréhender l’instant où il descendrait ses phalanges sur son intimité.

Une appréhension qui semblait être mutuelle alors qu’il semblait indécis à l’idée de s’exécuter, continuant simplement à mouvoir ses doigts sur son ventre et ses hanches. Sans doute devait-il s’inquiéter de sa réaction, conscient qu’elle ne pourrait nullement se sentir à l’aise à cette action. Il vint donc frôler brièvement sur son intimité sur le tissu de sa robe avant de remonter lentement vers sa poitrine contre laquelle ses doigts vinrent de déposer. Une poitrine qu’il découvrit et où il vint s’attarder alors qu’elle se sentait quelque peu gênée par cela. Embarrassée pas par l’acte en lui-même puisqu’il s’agissait de lui mais plus des frisons et de la chaleur que ces actions initiaient délicatement au sein de sa chair. Sans doute pouvait-il sentir son cœur battre promptement dans sa poitrine, comme l’émoi dans laquelle se trouvait son corps, qui frissonnait délicatement sous cette action alors qu’il redescendait ses mains sur son ventre.

Elle savait que c’était à son tour d’agir, consciente des actions qu’elle devait réaliser. Le regard brillant à cause de toutes ses sensations diamétralement différentes qui l’étreignait, c’est dans une petite voix qu’elle vint murmurer comme un doux aveu.

« Yoon Guk… ce que je respecte le plus chez toi… c’est ta dignité… au travers de ce respect que tu me porte et cette prévenance comme aujourd’hui. »

Elle se sentait rougir à cet aveu alors qu’elle glisser l’une de ses mains contre la nuque de l’amynphrolis pour pouvoir venir poser ses lèvres sur sa joue tout en douceur, le regard troublé en ajoutant dans un faible murmure.

« Pourrais-tu retirer ta veste, s’il te plait ? »

Elle avait seulement murmuré ses mains en se tournant simplement face à lui, incapable de relever son regard vers le sien plus de quelques secondes alors qu’elle le voyait retirer son veste, la laissant tomber à terre. Elle se sentait si intimidée, si fébrile sous son regard qu’elle lui lança un regard doux avant de pendre légèrement appui sur ses épaules pour venir placer ses lèvres contre son oreille droite, venant délicatement souffler dessus, le cœur au bord des lèvres, plus fébrile que jamais pour mordiller doucement cette oreille, n’osant nullement s’en éloigner tant elle craignait de pouvoir masquer plus longtemps le trouble qui résidait au creux de ses entrailles, enivrée par l’odeur si masculine qui se dégageait de ce corps si plaisant même si elle s’interdisait d’y songer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t372-lee-young-il-the-long-walk-of-my-life-beggin-with-you

Im Yoon Guk
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 160age : 26
MessageSujet: Re: [NC-18] Event 6 - St Valentin   Sam 1 Fév - 18:39

Yoon Guk n’arrivait pas vraiment à profiter de cet instant, il avait corps de sa le belle Young Il, son cœur battait à cent à l’heure et pourtant quelque chose semblait bloqué sn esprit le rendant mal à l’aise contre elle. Il savait qu’il ne pouvait laisser son désir s’emporter pour cette demoiselle, il devait rester insensible à cette femme qui le troublait tant, qui s’était saisi de son cœur et trottait dans sa tête et ses rêves depuis plusieurs mois. Il voulait savourer cet instant, comme ce baiser qu’ils avaient échangé chez lui avant d’être interrompu par sa grand-mère, ce baiser auquel elle avait répondu mais dont ils n’avaient plus abordé le sujet. Toutefois les paroles de la jeune femme s’étaient faites sans équivoque et contre ce corps qui n’appelait que son désir,  le doux parfum de ce shampoing qui l’enivrait, il tentait de se construire une barrière mentale pour respecter les choix de l’apheredis. Sous ses doigts, il sentait la douce laine de la robe, et la pulsation effrénée de son cœur, l’allure irrégulière de sa respiration qui soulevait sa poitrine en accélérant. Bien sur il ne pouvait interpréter ces signes qui convenaient si bien au stress  et à la l’inconfort, autant qu’au désir et au plaisir. Au regard de leur situation, Yoon Guk ne pouvait nullement songer à cette seconde ligne tant elle lui semblait improbable.

Les mots qu’elle lui prononça ne surent que le troublé plus encore comme elle venait avouer que ce qu’elle respectait le plus chez lui fut sa dignité au travers du respect et de la bienveillance qu’il portait à son égard. Il s’empêcha tout illusion, elle avait parle de respect, pas de quelque chose qui lui plaisait. Il ne voulait pas se faire de faux espoir, ne pas attendre plu de ce jeu sans quoi il risquait de la perdre. Il avait si peur de commettre l’irréparable, avec tout le respect qu’il lui portait, tout l’amour qu’il avait pour elle, il ne voulait gâcher cette toute petite chance qu’il pouvait entrapercevoir parfois. Et la tache ne lui était pas si aisé. Ce regard si doux, si profond qu’elle lui portait à cet instant, la rougeur de ses joues qui la rendait l’air timide et adorable comme elle venait l’embrasser sur la joue, un contact merveilleusement tendre. Elle li demanda de retirer sa veste et il s’exécuta immédiatement  comme elle se retournait vers lui visiblement intimidée. Il la regarda avec douceur comme elle venait poser ses mains sur ses épaules pour venir mordiller son oreille, éveillant ses sens. Il se sentait terriblement fébrile par ce simple contact qui le titillait avec douceur et son propre cœur ne pouvait que s’enrager plus encore.

Il sourit doucement et déposa simplement ses main sur sa taille pour la tenir près de lui, n’osant pas faire plus car ce jeu devait l’embarrasser suffisamment. Il sourit doucement à la jeune femme en venant murmurer à son oreille.

« - Pourrais-tu enlever cette robe qui te va à ravir. » Tout en disant cela, il souhaitait remonter cette robe et frôler ses cuisses et son ventre pour la lui retirer, mais il avait peur que ce soit trop pour elle. Elle vint l’enlever elle-même,  il profita juste délicatement de la chair pale de son abdomen en laissant glisser ses phalanges à cet endroit en fixant la jeune femme qui semblait aussi émue et timide sous son regard qu’il pouvait l’être.  Le corps qui se dévoilait était magnifique, à ses yeux le moindre grain de beauté sur sa peau était magnifique, même ses traces laisser par la brulure ne pouvait la rendre indésirable. Ce n’était nullement dans le scenario mais quand elle eut entièrement retiré sa robe, il ne pu que la dévorer du regard et se mordre les lèvres en restant très silencieux face à la vue qu'elle lui offrait. Une vue qu'il admirerait ce soir pour la toute première fois, il ne pouvait faire que cela, qu'admirer ce fruit inaccessible et si proche.

« - Je… Tu es magnifique Young Il. Absolument magnifique. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t373-im-yoon-guk-finishedhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t376-im-yoon-guk

Lee Young Il
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 271age : 25
MessageSujet: Re: [NC-18] Event 6 - St Valentin   Sam 1 Fév - 22:42

Face à cette douce chaleur qui prenait vie au sein de son être, la jeune femme ne savait plus comment agir. Quelque peu gênée de se trouver si fébrile devant cet homme, qui en dépit de ses certitudes était loin de la laisser insensible, elle ne pouvait que supporter les battements vifs de son organe vital, qui n’avait de cesse de la malmener. En effet, la proximité dans laquelle elle se trouvait contre cet homme ne pouvait que faire submerger ses émotions qu’elle prenait soin depuis des semaines à camoufler, et ce depuis ce jour où il était venu lui sauver la vie. Elle ne pouvait donc que se trouver tiraillé par toutes ces sensations qui l’étreignaient alors que l’odeur si masculine et rassurante de cet homme embaumait son corps et son cœur. Elle se sentait étrangement bien, en dépit de cette agitation que cette proximité confinait à son corps. Sans doute que le jeune homme ne pouvait que voir sa réserve mais, il restait silencieux par respect tout en la fixant avec douceur. Une prévenance dont elle ne pouvait que lui être reconnaissante alors qu’elle venait à son visage pour lui mordiller l’oreille.

Un contact coquin qui vint résolument titiller son compagnon qu’elle sentit légèrement réagir à son action alors qu’il venait déposer ses mains sur sa taille pour la tenir près de lui sans pour autant initier quoi que ce soit. Elle n’osait nullement se décaler de ce visage, de son corps qui enivrait ses sens alors qu’elle sentait son souffle chatouiller la chair de sa nuque de son oreille alors qu’il lui murmurait si elle pouvait retirer sa robe qui lui allait à ravir. Des mots murmuraient dans une voix douce alors qu’elle venait retirer ses mains de son épaule pour s’éloigner légèrement de lui pour glisser ses mains sur le tissu de sa robe qu’elle vint enlever en silence sous le regard de cet homme. Elle l’offrait à sa vue pour la toute première fois, quand bien même avait-il eu l’occasion de la voir en bikini durant l’été.

Seulement, aujourd’hui était résolument différent et quand bien même ne s’était-elle jamais sentie timide de le dévoiler à qui que ce soit, elle ne pouvait que se sentir réservée et fébrile alors qu’elle sentait les phalanges douces de cet homme s’égarer sur la chair de son ventre. Elle l’observa le regard brillant, consciente du regard particulièrement fébrile et attiré par son corps qui se tenait face à lui. Un corps qu’il vint dévorer de ses prunelles avec un ravissement certain tandis qu’il se mordait les lèvres terriblement silencieux. Un regard face auquel elle s’efforçait de rester calme quand bien même ce dernier ne la laissait nullement indifférente, faisant rougir ses pommettes qui ne pouvaient nullement rester de marbre face à la chaleur qui s’accumulait et qui ne pu cloitre lorsque les paroles ô élogieuse de cet homme vint frôler ses oreilles. Il lui avoua le souffle court qu’elle était magnifique, absolument divine et ces mots ne purent que l’émouvoir alors qu’elle murmurait faiblement.

« Merci… »

Que pouvait-elle ajouter de plus à ces mots qui lui faisaient pleinement entrevoir la passion avec laquelle le jeune homme la voyait en tant que femme. Une réalité qui ne pouvait que la troubler alors qu’elle venait se mordiller légèrement la lèvre. Elle observait donc à la dérobée ce visage qui se trouvait face à elle, qu’elle ne pouvait s’empêcher de trouver captivant, appréciant la ferveur de ce regard sur elle en dépit de sa raison. Elle inspira donc difficilement pour tenter de reprendre contenance en vain même si elle trouva la force de lui murmurer délicatement.

« Pourrais-tu retirer ton T-shirt, s’il te plait ? »

Une demande face à laquelle il vint s’exécuter alors qu’ils se trouvaient toujours l’un près de l’autre. Un torse qui vint délicatement s’offrir à son tour à son regard qui ne pu nullement réfuter la beauté de ce dernier. Un buste finement musclé qu’elle trouvait particulière agréable et magnifique sans parler du fait qu’il l’attirait par la même occasion. Une pensée qui ne pu que la troubler d’autant plus alors qu’elle venait baiser son regard comme s’il s’agissait d’une pensée impure de sa part. Elle savait que ce n’était point le cas, qu’il s’agissait d’une chose naturelle que de reconnaitre la beauté d’un autre corps mais, elle ne pouvait que se sentir bouleversée d’y être si sensible. Après tout, ce n’était nullement le premier torse qu’elle voyait de sa vie à être aussi beau mais, il était le premier à provoquer une telle chose au sein de son cœur.

C’est pour cela qu’elle ne pu que se sentir troubler d’autant plus de sentir les lèvres de cet homme se poser sur son front alors qu’elle venait glisser l’une de ses mains sur sa nuque pour se perdre dans ses cheveux avec douceur. Une action qui vint l’obliger à glisser son visage contre son visage alors qu’elle sentait leurs deux torses se rencontrer de nouveau. Une proximité charnelle qui ne pu qu’accroitre les battements de son cœur qui se firent plus intensive que jamais, rendant sa respiration si difficile. Elle frissonna doucement contre lui alors qu’elle se mordait la lèvre, résolument gênée en venant murmurer au creux de son oreille.

« Pourrais-tu retirer ton pantalon, s’il te plait ? »

A peine eut-elle prononcé ses mots qu’elle sentit ses dents mordiller ses lèvres avec force, si gênée et fébrile à l’idée de le voir en simple sous-vêtement contre elle, tout contre sa chair. Cette proximité charnelle était si déroutante et envoutante qu’elle ne pouvait que se trouver submerger par cette émotion profonde qui l’étreignait, encore bien incapable d’en comprendre la réelle signification tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t372-lee-young-il-the-long-walk-of-my-life-beggin-with-you

Im Yoon Guk
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 160age : 26
MessageSujet: Re: [NC-18] Event 6 - St Valentin   Mer 5 Fév - 23:20

Yoon Guk la trouvait sublime, magnifique, sa peau clair ne pouvait que l’émouvoir et le troubler. Elle était si belle qu’il n’avait su cacher ses pensées à la demoiselle avouant combien il la trouvait magnifique. Il le lui avait avoué comme à bout de souffle. Elle le remercia pour ses mots tandis que son regard brulant la transcendait. Il ignorait si son imagination lui jouait des tours, mais il lui semblait qu’elle était tout aussi troublée que lui. Une idée insensée qui traversait son esprit en l’observant se mordre les lèvres. Elle vint réclamer qu’il retire son t-shirt et bien sur ce n’était que dans le jeu qu’on leur imposait mais il le fit avec un peu d’entrain cependant, ce regard qu’elle lui portait réchauffait son cœur. Un espoir imbécile s’infiltrait en lui-même si sa raison lui intimait de ne pas s’y fier, il y avait quelque chose dans ce regard qui le réjouissait et lui donnait confiance. Il ôta son t-shirt et laissa se dévoiler son torse à la jeune femme qui baissa son regard. Un mouvement qui n’échappa pas à son attention, elle ne semblait pas indifférente. Qu’est ce que c’était que ça, pourquoi agissait elle ainsi ? Pourquoi ce regard, cette posture qui ne rappelait nullement la comédie, Young Il ne pouvait être si cruelle, elle ne l’avait jamais été. C’est donc très doucement qu’il vint déposer ses lèvres contre son front, l’embrassant tendrement, profitant du contact de cette douce peau contre ses lèvres. Il sentit une main se glisser dans sa nuque, dans ses cheveux, les caressant en douceur, semblant réclamer sa présence, sa proximité.

Lui avait porté tendrement sa main à son cou et l’autre s’était calée sur sa taille tandis qu’ils se rapprochaient l’un de l’autre jusqu’à ce que leur torse se touche, qu’il sente son cœur affolé battre promptement contre sa poitrine tout aussi incontrôlable que le sien. Le garçon savourait ces battements, savourait le contact de cette chaire friche et tendre qui n’avait de cesse de le hanter en se rappelant à l’ordre, de moins en moins régulièrement. Il la sentait fébrile contre lui et ca ne le tourmentait que plus encore comme il la maintenait contre lui. Elle vint murmurer à son oreille de retirer son pantalon, sentant dans sa voix la gène qu’elle éprouvait. Se soumettant à sa demande, il caressa doucement sa nuque avant de mener ses mains à sa ceinture pour la retirer avant d’ouvrir et retirer son pantalon dans des gestes naturelles ni rapide, ni lent. Se retrouvant en simple boxer sous ses yeux, son regard se troubla quelque peu avant qu’il ne respire profondément, se soumettant à son merveilleux regard qui l’envoutait et qu’il désirait enchanter.

Il sourit doucement, un peu géné sous son regard et ne put que se mordre les lèvres, chambouler par son regard, la fébrilité qui se dégageait d’elle en cet instant. C’était absolument irréaliste, pourtant il n’imaginait pas ses signes, il les observait et il avait envie d’y croire. Son cœur lui disait qu’elle n’était pas si indifférente à ce jeu, que son trouble n’était pas seulement du à son mal-être. Son amour pour la jeune file le fourvoyait peut être mais il voulait croire ceci, tant pis si il se trompait une nouvelle fois. Il vint s’approcher doucement de son oreille pour murmurer.

« - Tu es très sexy avec ce porte jarretelle mais, pourrais tu l’enever s’il te plait. » Il l’observa défaire le dessous si sexy pour liberer ses jambes et ne rester qu’en simple sous-vetement sous l’œil conquis de Yoon Guk. Il sourit doucement à la jeune femme, la couvrant d’un regard rassurant et doux comme il enlaca de son bras sa taille pour la maintenir contre lui. De l’autre mains, il vint prendre sa compère, enfouissant ses doigts entre les siens pour entamer un doux slow entre deux dans un geste assez souple et gracieux. Il la dirigea avec douceur dans une danse calme, chantonnant d’abord un air qu’il avait l’habitude de jouer à la guitare avant d’approcher son visage doucement de Young Il, très lentement, pour venir l’embrasser avec tendresse. Il déposa ses lèvres sur celles de sa partenaire de jeu. Il retrouva avec plaisir le gout envoutant de ses lèvres qu’il avait déjà gouté et qui le hantait tant leur contact était bienfaisant. Il ne pouvait que se réjouir de les effleurer à nouveau, de les dévorer avec bonheur et sans doute un peu de culpabilité profitant de cette opportunité plus que ce que son cœur n’aurait du le lui permettre. Il s’accrochait à ses lèvres avec ferveur en tournant doucement au centre de la salle d’entrainement. Il se défit du baiser avec regret en venant fixer Young Il avec passion, ses yeux digne la scrutant profondément avant de mururer d’une voix rauque.

« - Je voudrais que ceci ne soit pas un jeu, pas du théatre, ce n’est rien de tout cela pour moi. Je ne veux pas jouer avec toi, mon cœur ne pourrait vraiment le supporter. Je te vois comme une femme, une femme magnifique qui rend mon cœur et mon corps fou. » Il se mordit les lèvres géner et vint se blottir contre son oreille pour lui avouer tendrement.

« - J’aimerais poursuivre sur le scénario hot, je ne te forcerait à rien, mais si je ne parles que pour moi, j’ai vraiment envie de poursuivre avec toi, je te veux, Young Il. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t373-im-yoon-guk-finishedhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t376-im-yoon-guk

Lee Young Il
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 271age : 25
MessageSujet: Re: [NC-18] Event 6 - St Valentin   Jeu 6 Fév - 17:01

Elle n’était nullement en mesure de comprendre la réelle signification de ce trouble qui l’habitait. En effet, elle se trouvait si agitée, si intimidée sous le regard captivant de son compagnon de la soirée qu’elle avait la sensation de ne plus être elle-même. Sans doute se trouvait-elle réceptive au charme de cet homme dont le regard qu’il posait sur elle, n’avait de cesse de la troubler au plus profond de son être. Des prunelles si captivantes, qui lui conféraient cet air si envoutant et passionné face auquel, elle ne pouvait rester de glace. Son cœur palpitait donc fortement dans sa poitrine, incontrôlable et fou tant, elle se sentait résolument attirée par cet homme. Un jeune homme qui n’avait plus à voir avec celui qu’elle avait côtoyé depuis leur onze ans, se livrant corps et âme dans cette guerre perpétuelle qui les avait tant fais se confronter. Se trouver ainsi, presque nue sous son regard bafouait toute la logique de leur initiale relation qui avait pu être la leur jusqu’à ce jour. Seulement, beaucoup de choses s’étaient déroulées en si peu de temps et s’ils se trouvaient là, fébriles autant l’un que l’autre, cela était du aux sentiments que cet être avait développé pour elle. Des sentiments qu’elle avait cru faux durant un premier temps, considérant qu’il ne pouvait s’agir que d’une comédie ou d’un mauvais coup. Cependant, il n’en était rien et le jeune homme n’avait eu de cesse de lui faire attendre raison et était finalement parvenu à lui faire entendre raison et lui faire entrevoir la profondeur de cet amour qu’il avait pour elle.

Un amour qu’elle ne pouvait plus nier désormais. Il lui avait sauvé la vie, lui avait parfaitement fait comprendre qu’il voulait la protéger quand bien même se trouvait-elle si forte, si digne. Ce baiser qu’il lui avait volé, face auquel elle n’avait nullement résisté, venant même y répondre malgré elle, tous ces éléments venaient accroitre son agitation au sein de son être. Elle n’était nullement en mesure d’identifier si elle partageait ses sentiments, s’il s’agissait résolument de cela et si elle ne mélangeait pas ce sentiment avec de la gratitude et une profonde estime qu’elle avait désormais de lui, qui se trouvait si digne à ses yeux. Elle n’avait pas voulu lui mentir en précipitant les choses, en extrapolant ces émotions si intenses qui la traversait et qui ne pouvaient que la trahir à cet instant. Elle pouvait sentir son cœur battre promptement contre le sien, animé par cette douce chaleur qui se rependait dans ses veines et qui accélérait significativement leur rythme de respiration. Elle s’était même sentie frissonner doucement, gênée à l’idée de le savoir pratiquement nu contre elle, seulement revêtu de son boxer, d’autant plus qu’elle n’était pas sans ignorer la suite. Une appréhension que le jeune homme sembla comprendre, ce dernier venant caresser doucement sa nuque dans un geste tendre alors qu’il venait s’éloigner délicatement d’elle pour venir exécuter son action. Il vint donc retirer sa ceinture avant d’enlever son avant dernier vêtement dans un geste calme quand bien même ne devait-il pas l’être totalement. Elle l’entendit respirer profondément, son regard ne pouvant qu’admirer ce corps résolument plaisant qui se présentait à ses yeux. Il lui souriait, se mordant les lèvres tant il se sentait gêné et troublé et elle ne pouvait que se sentir d’autant plus sensible à cette échine qui dégageait résolument quelque chose qui ne pouvait la laisser de marbre.

Une réalité qui ne pu que s’accroitre alors qu’il venait lui murmurer doucement au creux de l’oreille qu’elle se trouvait sexy avec ce porte jarretelle mais elle devait l’enlever. Une demande à laquelle elle vint se plier, laissant ses mains se défaire de ce dessous sous le regard résolument pénétrant qui ne pu que lui sourire tandis qu’il réduisait à nouveau tout espace entre leurs deux échines. Une action qui ne pu que rendre sa chair encore plus sensible aux gestes de l’amynphrolis qui venait l’enserrer avec douceur pour la maintenir contre lui tandis que son autre menotte venait glisser sur son bras pour se lier à sa main. Un contact chaste résolument mais qui se voulait tendre et intime alors qu’elle venait glisser à son tour sa main autour de son dos, laissant la chair de ses doigts frôler cette chair dénudée à sa portée. Une peau douce, délicate et résolument aussi sensible que la sienne tandis qu’ils débutaient ce slow en douceur. Malgré la cadence de son cœur, ses oreilles se trouvaient réceptives à ce doux son qui s’échappait des lèvres de son camarade qui chantonnait un air qu’il semblait fort connaitre. Un fredonnement qui se trouvait plaisant mais qui du prendre fin alors qu’elle sentait le souffle de ce dernier glisser délicatement vers son visage, ses lèvres. Un geste très lent qui lui fit prendre conscience qu’il devait l’embrasser de nouveau. Un baiser auquel elle se plia obligeamment, sentant la texture si douce des lèvres de ce dernier venir se poser sur les siennes. Sans résister cette fois-ci, elle sentit ses paupières se replier sur ses prunelles, l’aveuglant pour être la proie de ses délicieuses sensations, émotions que provoquaient ses lèvres qui dévoraient les siennes avec tendresse et passion. Un merveilleux baiser dans lequel elle se laissait faire avant qu’il ne vienne s’éloigner de ses lèvres. Son regard la fixait avec passion, plus digne que jamais alors qu’il lui insufflait qu’il voulait que tout ceci ne soit pas un jeu, ni du théâtre. Ce n’était en rien de tout cela pour lui et il ne voulait pas jouer avec elle. Son cœur ne pouvait supporter cette idée car il la voyait comme une femme magnifique qui rendait son cœur et son corps fou. Sa voix se fit tellement rauque, envoutante qu’elle ne pouvait que l’observer complètement décontenancé par cet aveu, qui indirectement remplissait l’action voulue.

Une fébrilité qu’elle ne pu nullement camoufler alors qu’il venait se blottir contre son oreille, résolument gêné par cet aveu pour lui murmurait qu’il voulait poursuivre avec le scénario hot, qu’il ne la forcerait à rien mais s’il ne parlait que pour lui, il avait vraiment d’aller au bout avec elle car il la voulait sienne. Une confession si troublante qu’elle sentit ses prunelles s’ouvrir grandement, prises par surprise tandis que son cœur manquait de l’abandonner lâchement. Elle sentit le rouge lui monter aux joues alors qu’elle laissait les phalanges de sa main renforcer leurs étreintes sur la chair de son dos. Que pouvait-elle répondre à un tel aveu qui semait tant de trouble dans sa personne ? Elle ne le savait point, restant indéniablement silencieuse durant quelques minutes qui lui semblait être une éternité. Elle se sentit mordre ses lèvres, furieusement confuse tant les sensations qui l’étreignaient se trouvaient intense et violente. Sa respiration se faisait difficile au point qu’elle s’intima à respirer tranquillement, profondément alors qu’elle venait se décaler de lui légèrement pour laisser son regard rencontrer le sien. Ses prunelles se trouvaient brillantes, aveuglées pour l’émotion qui l’étreignait mais elle s’efforça de maintenir son regard sur lui, se mordant délicatement la lèvre.

« Je… Je suis désolée pour ça… Je… Je pensais que… Je ne voulais pas te tourmenter Yoon Guk. Je croyais pouvoir prendre cela comme un jeu… mais, c’est impossible. Je… Je ne suis pas insensible face à toi… je suis confuse… terriblement confuse… et je ne sais pas quoi faire. Je ne veux pas te blesser, ni même malmener ce que tu ressens pour moi. »

Tout doucement, elle sentit sa main libre remonter sur l’épaule de ce dernier avec douceur pour venir se choir contre les traits du visage de son ami afin d’y mouvoir ses doigts avec délicatesse.

« J’ai énormément de respect pour toi, tu sais ? Je ne veux pas te blesser en me trompant sur ce que je ressens, ça ne serait pas juste. »

Elle l’avait regardé avec tendresse et attention tout en laissant ses phalanges caresser les traits de son visage. Elle avait conscience qu’elle n’avait pas répondue à ses questions mais, à cet instant, elle désirait juste se montrer sincère et juste avec lui. Il ne pourrait lui en tirer rigueur sans aucun doute, elle avouait qu’il lui plaisait, que ce qu’ils étaient en train de réaliser éveiller son corps mais était-ce juste pour lui qu’elle s’offre à lui sans savoir réellement ce qu’elle-même ressentait pour lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t372-lee-young-il-the-long-walk-of-my-life-beggin-with-you

Im Yoon Guk
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 160age : 26
MessageSujet: Re: [NC-18] Event 6 - St Valentin   Sam 8 Fév - 19:15

Yoon Guk n’avait pu retenir ce qu’il ressentait après tout c’est ce que lui demandait cette action, d’avouer quelque chose à la jeune fille, bien qu’il ne soit pas certain que ceci pourrait la faire rougir, pourrait la bouleverser, i ignorait à quoi s’en tenir avec elle. Pourtant il avait eu besoin de lui dire, de lui avouer sur ce qu’il ressentait et voulait en cet instant, comment lui voyait cet échange. Il ne pouvait que lui faire part sans le dire tout à fait de la torture qu’il pouvait éprouver à cette phrase destructrice qu’elle avait prononcé plus tôt, l’éloignant de toute illusion, de tout espoir alors que ses réactions se révélait si troublante et déroutante. Il ne savait plus ou il en était et surtout ce qu’elle voulait, il avait besoin d’une réponse claire et de partager ses propre désir à lui. Il ne voulait pas d’un jeu, pas de comédie, il ne pourrait supporter de continuer, d’attiser son désir si brûlant si tout ceci ne signifiait absolument rien. Cela représentant pour lui. Il avait eu bien des amantes, des aventures insignifiantes sans le moindre remords, seulement, Young Il n’avait absolument rien à voir avec celles-ci car elle était la seule à troubler autant son âme C’était une femme si magnifique à ses yeux, celle qu’il avait élue sans en avoir l’intention. Alors continuant sur ses aveux en blottissant son visage contre son oreille, une manière d’éviter sans doute le regard de la jeune femme, il dit qu’il souhaiterait poursuivre sur le scénario hot si elle le souhaitait aussi. Il ne saurait la forcé, il s’effrayait plus de perdre la confiance de Young Il que de finir frustrer en cette soirée.
Il ne bougea pas après ses aveux, lui laissant l’intimité pour réagir comme elle le souhaitait, redoutant aussi de voir l’expression de son visage, d’y trouver peut être une reverence polie et désolée laisser par une certaine indifférence. Il redoutait de se méprendre sur ses signes qu’il avait senti sous ses doigts et qui viendrait se révéler sous ses yeux. Pourtant il du venir affronter cette vision, il se recula doucement pour voir son teint cramoisie, pas du tout insensible à ses mots. Elle avait l’air bouleversée, son cœur à lui ne pouvait l’être que plus encore et ses yeux l’interrogeaient brillant, pétillant, implorant à cette expression tandis qu’elle restait silencieuse. Il fit de même, n’osant pas la presser, n’osant pas dire un mot pour avoir une explication plus rapidement. Elle vint se mordre les lèvres doucement.

Elle vint murmurer doucement qu’elle se trouvait désolée pour ca. Elle ne voulait pas le tourmenter. Elle pensait pouvoir prendre ceci comme un jeu, mais c’était impossible. Elle ne se trouvait pas insensible face à lui. Elle était confuse, terriblement confuse et ne savait pas quoi faire. Elle ne voulait pas le blesser ou malmener ce qu’il ressentait pour elle. Son regard trembla, tout comme son cœur alors qu’il venait la fixer avec intensité. Ces mots qui avaient quitté ces lèvres avaient ébranlé cet organe qui se trouvait si fragile et encombrant quand il s’agissait d’elle. Il en était heureux bien sur comme il entendait enfin des mots incroyablement enchanteur, comme si elle avait avoué qu’il lui plaisait, ce qu’elle avait dit à mi-mots. Lui qui se trouvait terriblement amoureux d’elle avait entendu et savourer ses mots, tout comme il profitait de cette main qui remontait pour caresser les trait de son visage, l’attirant inéluctablement vers elle, réveillant le désir de rejoindre ses lèvres qui venait de prononcer des mots si doux. Pourtant il ne le fit pas, scrutant simplement sa partenaire d’un regard rempli de désir et de retenue car ses mots aussi encourageant et réjouissant se trouvait il laissait une part d’ombre sur si il pouvait continuer, sur ce qu’elle voulait même pour eux deux. Il ne lui déplaisait pas c’était une chose, mais bientôt elle vint compléter qu’elle avait beaucoup de respect pour lui et qu’elle ne voulait pas le blesser en se trompant sur ce qu’elle ressentait car ce serait injuste. Elle agissait tendrement envers lui tout en lui parlant sincèrement. En quelque seconde elle venait de lui avouer qu’il lui plaisait mais qu’il ne devait non plus se précipiter, s’illusionner car elle n’était pas sur de ses sentiments et peut être à cause de ce respect, se précipiter et se tromper lui semblait injuste. Elle ne voulait pas lui faire subir cela semblait il. Yoon Guk inspira fortement en baissant le regard. Ses mains vinrent se poser sur celles de Young Il, il les retira de son visage et s’éloigna quelque peu d’elle en baissant le visage mais sans la lâcher. Touché, il l’était, il se trouvait ravi d’apprendre qu’il lui plaisait toutefois il ne savait pas quoi faire suite à ses paroles. Ca ne l’éclairait pas du tout sur la suite de cette soirée. Il soupira doucement avant de murmurer.

« - Qu’est ce que tu veux faire alors, Young Il… Je ne sais plus comment continuer là. T’entendre dire que je ne te laisse pas indifférent me réjouit suffisamment pour ce soir, je ne m’attendais nullement à un tel aveu. Vraiment je suis ravi. Mais tu as surement raison, ce ne serais pas juste de te demander et de recevoir plus.... On n’a qu’à finir le soft, oublie ma demande, c’était déplacé. » Il lui sourit doucement certain que c’était mieux ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t373-im-yoon-guk-finishedhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t376-im-yoon-guk

Lee Young Il
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 271age : 25
MessageSujet: Re: [NC-18] Event 6 - St Valentin   Sam 8 Fév - 22:41

Elle avait murmuré ses aveux sans même en prendre réellement consciente. Elle s’était obligée de lui transmettre le fond de ses pensées, la sincérité du trouble qu’il instaurait au sein de son cœur, de son être. Elle lui était résolument plus aussi insensible qu’elle avait pu l’être par le passé. Tant de choses avaient évoluées depuis le jour où il lui avait fait part de son désir de sortir avec elle. Une folie qui semblait plus en être une tandis qu’elle se sentait liée à cet homme, qui indirectement avait su s’accaparer son respect et dans une certaine mesure : son amitié. Elle avait été touchée par le vrai visage de son ennemi de toujours, qui lui avait dévoilé un tout autre être qu’il ne semblait montré qu’à de rares personnes. Elle mentirait désormais si elle avouait qu’elle désapprouvait les baisers qu’il venait lui voler et qui savaient tant malmener son cœur. Sans doute, se montrait-elle cruelle avec lui alors qu’elle se trouvait incapable de lui faire voir la réelle teneur de ce trouble qui l’habitait au sujet de sa personne. Elle avait juste voulu se montrer sincère avec lui mais en vu de sa réaction, il semblait particulièrement insatisfait, quelque peu frustré.

Elle le vit inspirer fortement en venant rompre le contact visuel pour le baisser tandis que ses mains se glisser sur ses poignets pour les retirer de son visage pour les éloigner. Un mouvement de recul qui exprimait parfaitement cette déception tandis qu’il soupirait simplement. Il lui demandant ce qu’elle voulait qu’il fasse car il ne savait plus comment continuer désormais. Son aveu ne le rendait nullement indifférent, il se trouvait ravi d’apprendre qu’il lui faisait de l’effet et cela suffisait pour ce soir car il ne s’attendait pas à un tel aveu. Il était vraiment ravi mais, elle avait surement raison, ça ne serait pas juste qu’il lui demande d’en recevoir plus. Il lui murmurait qu’ils n’avaient qu’à finir la fin soft, d’oublier sa demande qui se trouvait résolument déplacée. Il vint lui sourire avec amabilité, convaincu que c’était mieux ainsi mais, il était évident qu’il y avait une pointe de désillusion dans son regard. Ce qu’elle ne pouvait comprendre qu’aisément alors qu’elle n’osait point bouger, le regardant résolument incapable de dire quoi que ce soit qui pourrait être le fruit d’une mure réflexion de sa part.

« Ta demande était légitime… Je ne veux pas que tu penses qu’elle me laisse indifférente… Je… Si… Si j’étais honnête avec moi-même… avec toi… Je ne suis pas contre l’idée de tout cela. Sans doute est-ce cruel de ma part de te l’avouer de la sorte alors que je suis incapable de comprendre la nature de ce que je ressens pour toi mais, tu es le premier homme que je désire. C’est très troublant pour moi, Yoon Guk… »

Elle avait murmuré cela alors qu’elle venait l’observer le regard brillant, troublée par ces aveux qu’elle formulait de façon si prématurée, si sincères. Elle se sentit mordiller ses lèvres, résolument fébrile sous son regard tandis qu’elle venait ajouter très faiblement dans une toute petite voix.

« Je ne veux juste pas être injuste avec toi, Yoon Guk… Veux-tu tout de même poursuivre en sachant cela. Je ne veux pas te blesser mais, je ne peux nier mon désir que tu éveilles en tant que femme… »

A ses mots, elle vint délicatement glisser sa main sur la mâchoire de son compagnon pour rejoindre sa nuque afin de l’obliger à rejoindre ses lèvres sur lesquelles elle vint apposer les siennes avec douceur. Elle l’embrassa avec émoi et douceur, laissant ses lèvres se mouvoir cette bouche qui éveillait tant de papillons au sein de son cœur, qui ne pu que frémir délicatement alors qu’elle glissait son autre main sur le biceps de son camarade dans un léger contact, sa poitrine venant délicatement se mouvoir contre son buste tandis que ce baiser se prolongeait. Un baiser plus chaste que le précédent qu’ils avaient échangé mais, qui ne la laissait pour pas moins autant insensible. Un contact qu’elle vint rompre en venant se mordre délicatement la lèvre pour glisser son visage au creux de sa nuque d’où s’échappait cette odeur si enivrante qui venait titiller ses narines. Une nuque contre laquelle elle vint se cacher délicatement, juste pour profiter de cette présence si appréciable tandis que son cœur battait promptement dans sa poitrine. Un baiser qu’elle avait initié d’elle-même sans chercher réellement à répondre à l’action qui était sienne mais qui s’y assimilé pleinement, comme si cet esprit frappeur avait compris qu’un tel jeu entre elle et cet homme allait les conduire à cette situation si complexe à laquelle ils faisaient face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t372-lee-young-il-the-long-walk-of-my-life-beggin-with-you

Im Yoon Guk
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 160age : 26
MessageSujet: Re: [NC-18] Event 6 - St Valentin   Ven 14 Fév - 15:23

L’amynprolis avait perçu un magnifique espoir dans les paroles de la jeune femme, un espoir dans lequel il n’osait même pas s’abandonner, s’illusionner pour ne pas regretter, souffrir à nouveau de celui-ci comme la jeune femme l’avait bien mise en garde qu’elle ignorait ce que ca signifiait. Elle le respectait trop être voulait pas le blesser. Lui luttait intérieurement pour savoir que faire, comment réagir, tiraillé entre cette part de lui-même qui voulait l’embrasser avec joie et cette autre qui réprimait tout envie déraisonné et le forçait à ne pas se laisser diriger par ses impulsion, à rester stoïque et réfléchir. Il avoua que ses mots le laisser perplexe, indécis sur ce qu’il devait à présent faire ensemble mais admit que ses mots pour elle avait sans doute été déplacé. Lui demander d’aller jusqu’au bout quand elle se trouvait si mal à l’aise n’avait pas de sens. Venir la brusquer dans cette relation qui commençait à s’éclaircir entre eux, un rêve qui devenait de plus en plus accessible pour le jeune mais qui homme restait encore et toujours défendu. Il ne pouvait lui en vouloir, il n’avait aucun tord à lui attribué, bien au contraire, mais son sourire aussi aimable et sincère soit il, il ne pouvait épargner Yoon Guk de ce leger ressentiment.

Elle vint conforter son esprit en disant que sa demande était légitime et qu’elle ne la laissait pas indifférente. Elle hésita un peu, cherchant ses mots pour venir avouer que si elle était tout à fait honnête avec elle-même et avec lui, elle n’était pas contre l’idée de tout cela. Sans doute était ce cruel de sa part de le lui avouer de la sorte tandis qu’elle se trouvait incapable de comprendre la nature de ce qu’elle ressentait pour lui. Seulement il était le premier homme qu’elle désirait et c’était très troublant pour elle. Elle avait murmuré son prénom comme le reste en le fixant de son si beau et brillant regard noir. Sans doute que le regard de sang mélé en cet instant n’était pas bien différent en cet instant comme il la regardait bouleversé par ses paroles qui le réjouissait. L’aveu inattendu de sa partenaire, de son ennemie le fit se mordre les lèvres, résolument timide et comblé d’avoir forcer celui-ci à quitter ses lèvres. Des lèvres qu’il avait terriblement envie de rejoindre en cet instant. Elle le désirait, elle qui se clamait homosexuelle devait sans doute se trouver bien décontenancé face à cette sensation, tout comme lui face à cette rivale de toujours avait été déboussolé de l’éveil de ses sentiments. Yoon Guk ne se laisserait plus avoir par les crainte de la jeune femme sans les outrager pour autant, cet aveu il voulait le graver dans sa mémoire, dans celle de Young Il pour qu’elle les lie enfin.

Elle continua de cette même voix faible qu’elle ne voulait pas être injuste avec lui, voulait il continuer même en sachant cela. Elle ne voulait pas le blesser toutefois elle ne pouvait nier le désir qu’il éveillait en elle en tant que femme. Même si il ne l’avait pas souhaité, aurait il pu arrêter après mots merveilleux qu’elle lui adressait. Il l’observa intensément, conquis par ce qu’elle venait de dire, entendant ses peur mais qui lui semblait plus aussi insurmontable qu’en ce jour ou il l’avait fait pleurer en venant déposer ses lèvres sur les siennes. En cette instant, c’était elle-même qui venait poser sa main sur sa machoire, sa nuque pour venir l’embrasser avec douceur. Le jeune homme vint répondre à baier avecémotion, résolument ravi de l’initiative de la jeune femme qui bien que diriger par le scénario semblait après ses paroles comme un véritable baisers d’une femme à un homme, sans n’avoir plus rien à voir avec ce jeux qu’ils avaient débuté. Cet échange allumait un feu joyeux et dansant au creux de son ventre, brulant son cœur de bien être à ce contact si chaleureux. Yoon Guk sentait les caresses de ses mains inspectant son torse et ses biceps, les découvrant sous leur contact délicat. Elle devait sentir son cœur battre la chamade sous ses doigts ou peut être le rugissement de bonheur de son âme qui savourait ce contact avec le corps sensuel de la demoiselle. Il avait tant d’honneur à gouter si chastement ses lèvres qui étaient venu le chercher et qui se poursuivait dans une douce étreinte tandis que le jeune homme venait glisser ses bras autour de son corps.

Elle mit fin au baiser avant de venir blottir son visage contre son cou dans un câlin si agréable et tendre qui ne pouvait nullement tromper Yoon Guk. Il sourit doucement en sentant le visage de la jeune femme rejoindre son cou, s’y échouer sans doute timide et mal à l’aise. Il porta sa main à sa tête, venant caresser en douceur ses doux et longs cheveux en laissant ses doigts parcoururent lentement sa chevelure. Il ferma doucement les yeux respirant son odeur qui le rendait si heureux, il soufflait doucement contre son visage et son oreille.

« - Merci de m’avouer ceci, Young Il, tu es résolument la femme la plus surprenante, la plus belle respectable que je puisse connaitre. Je ne saurais atteindre à ta dignité. Je t’aime mais c’est certainement fou de penser que tu puisses en être certaine autant que moi. Tu… Tu me rends heureux et … n’en sois pas gênée. Tu sais que tu es le maitre aujourd’hui. Je me laisserais guider par ton désir, tu n’as qu’un mot à dire, à n’import quel instant pour décidé de poursuivre ou non. Moi j’avancerais selon toi. J’avancerais selon toi Young Il. »

Il lui embrassa le bas de la mâchoire et retourna embrasser ses lèvres en douceur dans un doux sourire, dévorant ses lèvres qu’il adorait. Si il s’écoutait pour agir à présent, il oublierait complètement le jeu du fantôme imposé et sans doute efficace tant il leur avait permit l’un l’autre de se révéler dans ce jeu, à ce point ou il comprenait le désir de sa très précieuse Young Il. Mais c’était à elle de décider la suite. Si ca ne tenait qu’à lui , il oublierait complètement ce jeu pour se laisser aller à ce désir qu’il savait partager entre eux à présent. Quelque part il se fichait à présent de sortir de cette pièce si il pouvait rester avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t373-im-yoon-guk-finishedhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t376-im-yoon-guk

Lee Young Il
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 271age : 25
MessageSujet: Re: [NC-18] Event 6 - St Valentin   Ven 14 Fév - 17:43

Fébrile, elle ne pouvait que l’être de se dévoiler de façon si franche face à cet homme contre lequel elle s’était toujours entêtée de résister. Elle avait lutté durant de très longs mois afin de ne point se lier à cet homme que son être avait estimé en dépit de tout bon sens. Une lutte vaine contre laquelle elle ne se sentait plus en mesure de combattre tant elle semblait s’être attachée à ce homme. Elle n’avait aucun doute à ce sujet, l’évènement du premier novembre, l’aide qu’il lui avait apporté lors de cette attaque, la douceur avec laquelle sa grand-mère et lui-même avait pris soin d’elle, n’avait pu qu’intensifier ce sentiment d’estime et d’affection. Un sentiment qu’elle avait accepté en dépit de ce que son meilleur ami avait pu lui dire afin de la protéger, toujours incertain de cet homme qui avait occupé une place si méprisable dans son esprit par le passé. Un attachement certain mais, qui ne pouvait nullement l’aider à entrevoir la signification réelle de ce dernier. Ainsi, elle ne pouvait qu’avouer le trouble qu’il initiait au sein de sa chair lorsqu’elle se trouvait à son contact. Leur proximité rendait sa chair à fleur de peau comme lorsqu’il était venu voler ses lèvres pour la première fois. Ses larmes l’avaient épargné de prendre réellement conscience de la signification de ce trouble mais, ce n’était résolument plus le cas.

Elle entrevoyait que cette confession avait un effet notoire sur cet homme qui lui faisait face. Son regard se trouvait chamboulé, brillant de cette lueur de bonheur que semblaient lui procurer ces paroles. Elle l’avait vu se mordiller la lèvre, timide tout comme elle pouvait l’être de lui murmurer de la sorte. Elle avait envie de lui, de sentir sa chair se mouvoir contre la sienne, de sentir son être enivré par le parfum si délicat et la prestance si gracieuse et masculine de cet homme. Un désir qui ne pouvait que la faire rougir tandis qu’elle venait l’embrasser avec délicatesse et timidité afin de sceller la sincérité de ses paroles. Un baiser auquel elle sentit le jeune homme répondre avec émotion, rendant ce dernier réel et sincère tandis que ses fines phalanges se déplaçaient délicatement sur la chair nu du haut du torse de cet homme. Elle pouvait sentir la cadence rythmée et endiablée du cœur de Yoon Guk, qui semblable au sien donnait la sensation qu’il pouvait à tout instant lâcher prise. Une situation si irréelle qu’elle vint malgré elle rompre pour laisser son visage se choir contre la nuque de cet homme dont elle sentait l’odeur si particulière de sa chair embaumer son être dans une douce chaleur enivrante. Elle était venue se cacher contre sa nuque, confuse et sans doute résolument rougie par tant de sensations si diamétrales qui n’avaient de cesse de la tirailler. Elle profitait de cette douce étreinte, de cette prestance si agréable qu’il dégageait. Elle sentait les doigts délicats de cet homme se glisser dans sa chevelure, le sentant sourire tout contre son oreille. Ils restèrent quelques instants silencieux, seulement ponctués par le rythme coupé de leurs respirations qui s’entrelacés délicatement.

Il vint rompre ce moment pour la remercier de cet aveu. Elle était résolument la surprenante, belle et respectable femme qu’il pouvait connaitre. Il ne pourrait jamais atteindre à sa dignité tant il l’aimait. C’était certainement fou de penser qu’elle puisse en être aussi certaine que lui mais, elle le rendait heureux et lui demandait de ne pas en être gênée. Elle était le maitre aujourd’hui et il ne se laisserait guider que par son désir. Elle n’avait qu’un mot à dire à tout instant pour décider de poursuivre ou non, il avancerait selon son souhait. Des paroles qui ne purent que la toucher, la troubler d’autant plus. Elle sentit les lèvres douces de cet homme se poser sur le bas de sa mâchoire, l’obligeant à tourner son visage pour qu’il puisse de nouveau retourner à ses lèvres. Une bouche qu’il vint voler dans un doux baiser tandis qu’elle se laissait aller à ce dernier, sentant son cœur bondir dans sa poitrine. C’est tout en douceur qu’elle sentit ses doigts se glisser sur la chair nu de ce biceps et de cette clavicule pour rejoindre sa nuque. Elle répondit à ce baiser, résolument fébrile, ses doigts caressant les cheveux de cet homme avec tendresse. Elle laissait ses phalanges glisser dans la texture de cette légère masse capillaire avant de rompre ce baiser pour murmurer faiblement.

« Continuons. »

Elle était bien incapable de dire quoi que ce soit tant elle sentait sa chair brulante, rougie sans doute par l’idée de ce que ce simple mot pouvait révéler. Elle laissa son regard rencontrer celui de son partenaire alors qu’elle venait glisser ses lèvres sur sa, si délicate mâchoire. Sa bouche brulante vint s’échouer sur sa nuque, la baisant délicatement alors que l’une de ses menottes descendait délicatement le long du bras de cet homme pour venir le prendre dans ses bras, l’enserrant avec douceur. Elle devait continuer son action et c’est ce qu’elle fit en déposant une dizaine de baisers papillons frivoles et doux sur cette peau si délicate. Elle lui avoua avoir envie de lui, une confession d’autant plus réelle alors que son autre main venait se choir sur la main de cet homme pour la prendre entre ses doigts. C’est donc en douceur qu’elle vint la porter à ses lèvres alors qu’elle reculait son visage du sien afin de rencontrer son regard, le soutenir. Ses prunelles se trouvaient résolument brillante, emplie de cette fébrilité qui ne semblait résolument pas la quitter. Elle vint délicatement poser ses lèvres sur une des phalanges de l’Amynphrolis avec douceur pour l’embrasser sensuellement. Une action qu’elle vint réitérer une deuxième fois, le regard brillant comme ses joues semblaient rougir inévitablement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t372-lee-young-il-the-long-walk-of-my-life-beggin-with-you

Im Yoon Guk
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 160age : 26
MessageSujet: Re: [NC-18] Event 6 - St Valentin   Jeu 20 Fév - 22:55

Yoon Guk se sentait plus léger suite aux aveux de la jeune femme, ressentant la douceur dans la voix de la jeune femme, une douceur qu’il partageait à son égard aussi il l’avait remercié de ses mots, lui avouant une nouvelle fois combien il la respectait, combien elle comptait pour lui. Il l’admirait sans doute, la respectait tant et si bien qu’il souhaitait avancer au rythme de la demoiselle, ne plus s’imposer à elle comme il l’avait fait quelque mois auparavant en venant lui ordonner de sortir avec lui, en l’assenant de cette envie qui avait pris naissance au sein de son être. Cette envie n’avait pas disparu, au contraire, cette attitude disparaissait comme son amour pour la jeune femme perdurait. Il lui laissait décidé de la suite, agissant plus humblement qu’auparavant, les derniers événements ayant quelque peu fait révisé au jeune homme son égocentrisme, surtout face à elle qui comptait temps.

A ses mots il était revenu l’embrasser, retourner auprès de ses lèvres savoureuses qu’il aimait tant gouter. Son cœur battait de ravissement contre ses lèvres qui le rendait si fébrile, bouleversé et heureux quand bien même il ne se permettait pas encore de se laisser aller à ce bien être. Il vu ravi de la sentir lui répondre à sa petite offrande charnelle. Peut était ce qu’une illusion mais le cœur de la jeune fille semblait tout aussi perturbé comme il pouvait sentir le sang battre rapidement contre lui. Il voyait son visage rougit, réchauffer par leur proximité et s’en réjouissait en un sens. Elle mit fin au baiser sans vraiment s’éloigner de lui pour murmurer qu’il devait continuer. Parole qui ne put qu’enchanter le jeune homme tandis qu’il le regardait avec intensité, semblant ne pas réaliser le cours des événements qui pourtant l’enchantait. Elle vint déposer sa bouche contre sa mâchoire, sa nuque en y déposant de doux baiser qui enflammaient sa peau dès que ces jolies lèvres les effleuraient. Elle déposa une dizaine de baiser papillon dur son cou dont il fut résolument envouté. Elle vint dire à nouveau qu’elle avait envie de lui mais ne s’en excusa pas cette fois, comme si ce n’était plus une affirmation mensongère seulement appliquant une règle, si seulement il osait croire en cette possibilité.

D’une de ses mains elle vint prendre possession de la sienne, la serrer pour la porter à ses lèvres. Elle soutenait son regard tout en embrassant ses doigts, humidifiant doucement le bout de ses doigts. Il se mordilla délicatement et discrètement les lèvres en se laissant faire, son regard plongeant dans celui de la jeune fille avec douceur et profondeur. Il caressait les cheveux de la jeune femme avec tendresse du bout des doigts. Il se laissait faire en scrutant ses yeux brillant et ces si jolies commissures qui ne le laissaient nullement indifférent, son corps réagissant de manière décuplé à la présence, le toucher de sa partenaire. Il ne put s’empêcher de lui sourire, conquis de cette action.

Il l’enlaça de son bras libre pour la ramener auprès de lui et gardant sa main prisonnière de la sienne il vint l’embrasser à nouveau de manière très sensuel, s’appuyant contre ses lèvres avec amour et envie. Il caressait son dos dans des mouvements lents. Sa bouche se dirigea alors vers la joue de la jeun femme tandis que ses bras la dirigeait pour la retourner à nouveau et se retrouver dans son dos tout en quittant le moins possible cette peau si douce qu’elle possédait, cette peau enivrante. Il la serra ainsi contre lui, déposant ses omoplates contre ses épaules et son visage, ses lèvres se logeant dans sa nuque pour couvrir la peau délicate de tendre attention. Ses doigts parcoururent le ventre de la jeune femme pour remonter très lentement vers la poitrine de la demoiselle, doucement pour ne pas la crispée et profiter de la douceur de sa peau.

« - Je souhaiterais être sur un tapis volant dans un lieu isolé du monde, ou personne ne pourrais nous voir ou nous surprendre, avec seulement les étoiles au dessus et la mer en dessous à perte de vue, même si la vue n’importerait que peu en somme…mais… peut être que ce n’es pas vraiment important, pas vraiment on plus précieux, tout ce qui pourrait etre merveilleux, c’est que ce soit avec toi, mon plus grand fantasme, c’est toi Young Il, de le faire avec toi, même me trouver ainsi contre toi réalise ces doux désir… et je crois qu’on peut vraiment dire que c’en est un…rêve. »

Il se tut, conscient que ses paroles devaient sembler complètement gênantes et embarrassantes, mais le jeune homme ne s’en sentait pas vraiment honteux. Il était assez fier de ses sentiments, du désir qu’il lui portait, elle qui lui avait permis de changer. Il embrassa encore un peu sa nuque attendant la réaction de la jeune femme, ignorant s’il devait continuer à présent alors qu’ils devraient leur être possible de sortir. Lui n’en avait pas vraiment envie, il désirait rester avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t373-im-yoon-guk-finishedhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t376-im-yoon-guk

Lee Young Il
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 271age : 25
MessageSujet: Re: [NC-18] Event 6 - St Valentin   Sam 22 Fév - 14:56

Elle n’avait nulle idée où tout cela, ce petit jeu, allait les mener au cours de cette soirée. La seule certitude qu’elle pouvait avoir, c’est qu’elle ne se trouvait nullement indifférente sous le regard et action de ce jeune homme. Elle avait énormément du mal à prendre conscience que ce qu’elle éprouvait pour ce dernier, se trouvait désormais bien différent de cette haine qu’elle éprouvait auparavant. De nombreuses choses avaient évolués au sein de leur relation et il était évident qu’elle lui vouait une estime profonde. Il l’avait sauvé, prit soin d’elle en l’amenant chez lui, au sein même de cette maison, quitte à recevoir la colère de sa grand-mère pour la soigner. Ce baiser qu’ils avaient échangé ce jour restait encore ancré dans sa mémoire, la rendant résolument fébrile tout comme ces actions qu’ils initiaient depuis le début de cette soirée. Elle ne pouvait donc que sentir son cœur battre promptement dans sa poitrine, une cadence résolument troublante qu’elle ne lui avait jamais connue jusqu’à ce jour.

Elle était sensible à ce regard qu’il lui tendait : si doux et pénétrant, qu’elle ne pouvait que rougir face à lui. Il l’aimait et cette certitude, elle ne pouvait plus la contourner, cette dernière s’exprimant si naturellement à son attention. Elle le sentait au travers de son regard, de ses gestes, de ses mots. Il avait abandonné toute cette vanité pour se montrer digne face à elle, ce qu’il semblait avoir toujours été en fin de compte. Elle ne pouvait que respecter cet homme désormais, se sentant juste confuse de ne point être en mesure de répondre concrètement à ses sentiments. Auparavant, elle était certaine de ne pas vouloir être avec lui, elle trouvait cette idée résolument invraisemblable, presque grotesque mais, à cet instant, elle ne pouvait en être aussi sure. Elle avait envie de lui, sa chair répondait favorablement à cette proximité qu’ils initiaient entre leurs deux chairs mais, cela voulait-il réellement signifier quelque chose ? Elle en était moins sure mais, il était évident qu’elle ressentait quelque chose pour lui : reconnaissance, amitié, peut être un semblant d’affection profonde, qui sait ? Elle n’était nullement en mesure d’y songer. Elle se laissait portée par ce jeu, s’efforçant juste de se montrer sincère avec lui. Elle suivait donc les actions que leur avait demandé d’exécuter cet esprit frappeur, y ressentant un certain plaisir certain à cela tant sa chair frémissait au contact de cet homme.

Troublée par ce feu incandescent qui s’initiait au sein de ses entrailles, elle se laissa enlacer de nouveau lorsque le bras du jeune amynphrolis vint la ramener auprès de lui, gardant sa main prisonnière de la sienne pour l’embrasser. Un baiser sensuel dans lequel il vint s’appuyer contre ses lèvres avec amour et ambition. Un baiser résolument envoutant qu’elle ne vint nullement repousser, savourant le contact de cette bouche contre la sienne. Elle le sentit caresser son dos dans des mouvements lents, des caresses qu’elle lui rendait doucement de sa main qui cajolait son bras. Une embrassade qui prit fin, trop rapidement à son goût mais qu’elle se garda bien d’exprimer tandis qu’elle sentait ses lèvres se mouvoir sur sa joue.

Il vint l’intimer délicatement à se tourner contre lui pour la serrer tout contre lui, se collant à elle si obligeamment. Un contact électrisant pour la jeune femme qui ne pouvait que se mordre délicatement la lèvre alors qu’elle sentait les lèvres de cet homme se posait sur sa nuque. Une position ô troublante qui ne pouvait qu’accélérer la cadence de son rythme cardiaque tandis que les mains de cet homme se mouvait délicatement sur son ventre. Sans doute devait-il percevoir le trouble qu’il instaurait en elle, le vérifiant même si elle lui avait avoué.

Il agissait délicatement avec elle, laissant ses phalanges glisser doucement sur sa poitrine. Un contact doux qui ne pouvait que la rendre d’autant plus fébrile alors qu’il lui avouait un de ses fantasmes. Un songe résolument plaisant, romantique presque tandis qu’il lui avouait que la vue qu’il pourrait avoir lors de ce fantasme importait peu à ses yeux tant qu’il s’agissait de le faire avec elle. Elle était son plus grand fantasme, le faire avec elle occupait la moindre de ces pensées et le fait même de la tenir tout contre lui ainsi réaliser ce doux désir. Il pouvait même avouer que cette soirée était un rêve. Un aveu qui ne pouvait que la troubler alors qu’elle se mordait délicatement la lèvre.

Elle prenait conscience que ce qui était en train de se déroulait, en cet instant se trouvait être à la fois merveilleux et cruel pour le sang pur. Il ne semblait nullement se plaindre de ce qui se passait mais, il était évident que ces actions n’avaient pas le même sens à ses yeux. Il lui avait murmuré que cela lui convenait suffisamment de savoir qu’il ne la rendait pas indifférente mais, elle supposait aisément que cela ne le rendait nullement heureux également. Si elle s’offrait à lui, à cet instant, ça ne serait que la réponse à des pulsions qu’elle découvrait pour la première fois envers sa personne. En serait-il satisfait ? Le serait-elle ? Sans doute que non. C’est pour cela qu’elle vint simplement glisser ses phalanges le long des avants bras du jeune homme pour remonter à ses mains qui frôlaient sa poitrine, la rendant résolument fébrile.

En douceur, elle vint délicatement mêler ses doigts au sien pour l’intimer délicatement à arrêter ses actions. Prisonnières de ses mains, elle vint délicatement les porter à ses lèvres pour les baiser délicatement avec douceur. Un geste doux et intime qu’elle vint réitérer une seconde fois en murmurant.

« Yoon Guk… »

Elle laissa sa phrase en suspens, relâchant ses mains ô masculines pour venir se tourner face à lui, contre lui pour le regarder avec douceur. L’une de ses mains vint naturellement remonter son bras pour rejoindre son épaule, sa nuque, les traits de son visage. Elle le fixait de son regard brillant, résolument touchée par cet aveu qui ne la laissait nullement indifférente. Elle vint caresser ce visage avec douceur et dévotion, comme seule une femme amoureuse pouvait le faire sans pour autant en prendre conscience.

« On ferait mieux d’arrêter. Je ne veux pas t’offrir un rêve, un fantasme sans pouvoir être en mesure de répondre à tes sentiments. J’ai envie de toi, je ne peux le nier mais, ça ne serait pas juste. Si je m’offre à toi, je veux que cela soit naturellement, en réponse à cet amour que tu me tends si obligeamment. Laisses-moi du temps… pour comprendre ce que je ressens. Je veux être honnête avec toi, comme tu l’es avec moi. Je veux pouvoir te donner une réponse claire prochainement, sinon je ne pourrais pas me sentir digne face à toi. »

Au travers de ces mots, elle formulait une requête, celle de lui pardonner son inconstance, celle de respecter ce besoin qu’elle avait d’être digne de ses valeurs, de pouvoir se présenter sous ses yeux à l’avenir. Elle ne voulait pas lui offrir un rêve mais, une réalité, un jour si possible mais, pour y parvenir, elle devait déjà entrevoir ce lien qui la lier à lui et surtout la nature de ce dernier. Pour cela, elle avait juste besoin d’un peu de temps, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t372-lee-young-il-the-long-walk-of-my-life-beggin-with-you

Im Yoon Guk
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 160age : 26
MessageSujet: Re: [NC-18] Event 6 - St Valentin   Dim 2 Mar - 11:49

Yoon Guk venait de dévoilé un fantasme assez joli, une part assez romantique de lui-même qui aimerait connaitre cette situation et dans un autre sens, il savait que ce paysage n’avait aucune importance si il ne s’agissait pas d’elle. Il était littéralement tombé amoureux d’elle , de la force de cette jeune femme au caractère bien trempée, fière et digne. Il ne souhaitait plus connaitre une autre qu’elle et ne saurait renoncer à cette chose qui le poussait sans cesse vers elle. Il s’imposait à elle mais après une telle après midi, il lui aurait été bien difficile de regretter tout ce temps qu’il passait à lui courir après, à lui faire changer d’avis sur lui en lui confiant ses secrets les plus intimes.

Il ne pouvait que se trouver satisfait de la tournure que prenaient les choses, de la manière dont tournait ce jeu que le fantôme leur avait prévu. Il la voulait elle, rien qu’elle et il ne pouvait que le lui rappeler comme la partie soft du scénario arrivait à sa fin, sans pour autant attendre vraiment plus de cet échange. Elle avait déjà tant concédée à ses oreilles comme elle avait avoué qu’il ne la laissait pas insensible. Il en était ravi et agissait avec tendresse avec elle tout comme ses geste à elle se montrait particulièrement doux.

Elle vint prendre ses mains dans les siennes, y mêlant ses doigts pour la mener à bouche. Avec précaution, elle vint embrasser le dos de ses mains à quelques reprises rendant le jeune homme ravi par la douceur de ses baisers. Si ca ne tenait qu’à lui, il serait bien resté ainsi toute la soirée, juste ainsi, à enlacer Young Il avec tendresse, profiter de sa présence encore un peu plus comme quand bien même avait il pu recevoir en ce jour plus d’attention qu’il n’avait espéré. Mais après avoir murmuré son prénom, elle relâcha ses mains pour se retourner et se séparer de son étreinte qu’il ne força nullement. En le regardant avec une certaine dévotion qui troublait grandement Yoon Guk, elle caressa son bras en le remontant doucement avant de se choir contre les traits de son visage.

L’amyprolis l’observa avec douceur et amour, particulièrement bouleversé par son expression si touchante et en quelque sorte amoureuse. Il se sentait si heureux en cet instant et vint lui sourire en douceur comme elle prenait la parole pour dire qu’il ferait mieux d’arrêter. Elle ne voulait pas lui offrir un rêve, un fantasme sans être en mesure de pouvoir répondre à ses sentiments. Elle avait envie de lui mais ce ne serait pas juste. Si elle s’offrait à lui, ce devait être naturel, une réponse à l’amour qu’il lui tendait si obligeamment. Il devait lui laisser du temps pour comprendre ce qu’elle ressentait. Elle voulait être honnête envers lui comme il l’était lui-même. Elle souhaitait lui donner une réponse claire sans quoi elle ne pourrait se sentir digne face à lui.

Yoon Guk la regarda profondément, restait silencieux après ces paroles qui ne portait plus aucun coups mais au contraire une belle lueur d’espoir qu’un jour, prochainement, elle pourrait lui donner une réponse claire à propos de ses sentiments pour lui. Elle s’efforcerait donc d’éclaircir ce point avant de lui donner l’opportunité de réaliser un rêve qui lui tenait tant à cœur. Cela lui paraissait juste, il préférait aussi ne pas accéder à son corps juste parce qu’ils en avaient tout deux envie, parce qu’ils étaient homme et femme, mais par un amour réciproque. Il le souhaitait sincèrement qu’un jour elle saurait se montrer face à lui dignement en connaissant ses sentiments à son égard et qu’elle en soit aussi heureuse que lui-même pouvait l’être à présent de ceux qu’il portait à l’apheredis. Il lui sourit avec douceur venant embrasser la joue de la jeune femme.

« - D’accord ! » Dit il simplement en la regardant avec tendresse « Je ne vois pas d’inconvénient à ce qu’on s’arrête maintenant, tu m’as donné plus que je n’aurais espéré et je souhaite aussi que ce rêve soit réciproque, que tu connaisses tes sentiments à mon égard. Ca me convient d’attendre encore un peu. Je pense qu’on peut sortir à présent de toute façon ! »

Il s’écarta de la jeune femme et reprit ses affaires pour se rhabiller. Il remit son t-shirt et sa veste tandis que Young Il faisait de même et se dirigea vers la porte de la salle quand tous deux furent correctement habillés pour tournée la poignée qui ouvrit la porte sans la moindre résistance. Il sourit à Young Il, satisfait de leur échange qui était si éloigné des sorts et du duel qu’il s’était livré dans cette même pièce ou il s’était battu il y avait presque un an. Tant de chose avait changé depuis avec elle et il caressait l’espoir que ca évolue dans des sentiments que les regards de la jeune femme trahissaient mais dont elle ne devait pas avoir conscience. Plus tard sans doute, ce serait possible, il avait déjà hâte d’être à ce prochainement dont elle avait fait mention. Aussi quand ils durent se séparer au fil des ruels de l’école, c’est avec un fin sourire qu’il vint effleurer la main de Young Il en prononçant.

« - Merci pour ta sincérité et… à la prochaine fois. » Il sourit et la salua avant que chacun s’en aille vaquer à ses occupation sans pouvoir vraiment faire comme si de rien n’était, ce jeu avait été assez opportun pour Yoon Guk et avait révélé de Young Il des secrets dont il ne pouvait que se réjouir, que prendre espoir. Il avait hate de la rencontrer à nouveau mais ne pourrait la précipiter, mais elle lui avait promis après tout et lui avait donné confiance et espoir, c’était plus qu’il n’en demandait en ce jour de Saint Valentin. C’est donc heureux qu’il retourna dans la salle commune des aigles.

-FIN-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t373-im-yoon-guk-finishedhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t376-im-yoon-guk

Contenu sponsorisé

identity card

MessageSujet: Re: [NC-18] Event 6 - St Valentin   

Revenir en haut Aller en bas
 

[NC-18] Event 6 - St Valentin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Event] Saint Valentin
» C'est l'amour à la plage ? [Event Saint Valentin] ft Martyr
» [Terminé][Piscine] [Event St-Valentin] "La vie n'est que des choix: continuer son chemin ou plonger" [Fletcher Salir/Aël T. Demareck]
» ◮ EVENT ST VALENTIN — lillias nicolson et jaimie thompson
» ◮ EVENT ST VALENTIN — luzia ozores et sean mclloyd

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sinseonghan Jolyu - Académie de magie pour jeunes sorciers :: Premier étage :: salle d'entrainement-