Règlement
Bottin des avatars
Le monde magique
Contexte
Sinseonghan Jolyu
Postes disponibles
Gisteol Hyeon
Spellbook du parfait sorcier
F.A.Q
Le monde moldu
Jinju
F.A.Q
Nos top-sites



L'aventure de Sinseonghan Jolyu est finie !!
Après 2 années de bons et loyaux services, le forum ferme,
mais pour mieux renaitre !!!
En effet, pour partir sur de nouvelles bases, nous vous invitons chaleureusement
à nous rejoindre sur The Phoenix's Song ! On espère pouvoir vous retrouver là bas !

Partagez | 
 

 Pendons la crémaillère, veux tu ? pv. Yasushi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Baek Liam
wizard - les âmes magiques
avatar

identity card
parchemins envoyés : 80
MessageSujet: Pendons la crémaillère, veux tu ? pv. Yasushi   Sam 15 Mar - 20:15


Et voilà, tout était fini. Ça faisait bizarre de se dire que cette année, le jeune homme revenait à l'école en tant que professeur et non en tant qu'élève. Jeune diplômé, il avait eut la chance d’être l'un des élus pour être le futur de l'enseignement à Sinseonghan.
C'était son rêve, d'enseigner. Et il l'avait accompli, au grand dam de ses parents. Ceux ci avaient toujours cru qu'ils seraient les heureux parents du meilleur auror de tous les temps, ou alors d'un médecin...pourquoi pas le ministre de la Magie tant qu'on y est. En tout cas, ca ne leur avait pas beaucoup plus de voir Liam accepter l'offre de travail du directeur, après que son profil aie été choisi...Mais maintenant, il ne vivait plus avec eux. Il s'était installé dans les appartements des professeurs, sur le campus de Sinseonghan...

Les appartements avaient une autre tete que les chambres en colocation qu'il partageait avec ses amis il y a encore quelques mois. Ils étaient grand et lumineux, avec un lit moelleux et large, un bureau, une petite cuisine et une salle de bain avec une baignoire absolument incroyablement. Tout a portée de main. Et il avait rapidement pris ses marques, dans sa nouvelle maison. Il avait installé toutes ses affaires, créé un plan de rangement pour ses documents et ses cours.

Mais tout cela n'était pas totalement complet sans pendre la crémaillère. Evidemment, il avait invité son petit ami Kyung Rok a le rejoindre plusieurs fois déjà. Mais il n'avait pas retrouvé des amis, dans l'école... Malheureusement, la plupart d'entre eux avaient quitté les lieux après la fin de leurs études. Ils étaient maintenant en ville, et cherchaient sans aucun doute du travail, ou alors profitaient de leur liberté pendant que leurs potes commencaient à travailler.

Une personne, cependant, restait toujours fidèle à l'appel, meme si il avait lui aussi retrouvé sa liberté.
Yasushi était son ami d'enfance, son meilleur ami en vérité, le seul qui avait jamais vraiment su le comprendre complètement. Malgré le fait qu'ils n'avaient pas passé leurs années d'études dans la meme maison, ils n'avaient jamais cessé de passer du temps ensemble, et c'était toujours un grand plaisir...

Le Jeudi donc, il le trouva en ville, après ses cours et lui proposa de venir le samedi suivant chez lui, de juste amener un dessert et qu'il s'occuperait de l'apéritif, ainsi que du plat. Ils pourraient regarder des films d'horreur, et jouer un peu à un jeu vidéo, comme au bon vieux temps, histoire de feter l'obtention de leurs diplômes.
Une fois s’être assuré que son ami pourrait venir, il s’apprêta à préparer la soirée, et il se félicita d'avoir utilisé une partie de sa première paye pour acheter une télévision.
Samedi soir donc, à 19h30, il avait rempli trois grand bols de cochonneries, préparé une pizza maison et s'était affalé sur son canapé, épuisé.

Il sursauta quand, à l'heure convenue, on sonna dans l'entrée. Il sauta sur ses pieds et alla ouvrir, Yasushi se tenant derrière la porte.
-Heeey ! Comment tu vas ?
Il serra son ami dans ses bras, sincèrement heureux de le voir, et lui fit signe d'entrer dans l'appartement pour se mettre à l'aise.
-Pas trop fatigué ? Demanda t'il en retrouvant son sain siège, s'étirant comme un gros chat en une journée de canicule.

Il faut dire que cette semaine était officiellement leur semaine de début en tant que professeurs et même si ils avaient suivi une formation cet été, ce n'était pas évident, au tout début !
- Ils ne sont pas trop durs au département des aurors ? A quel endroit ils t'ont affecté ? J'ai entendu dire qu'ils étaient plutot remuants avec les petits nouveaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Yamada Yasushi
wizard - les âmes magiques
avatar

identity card
parchemins envoyés : 346age : 25
MessageSujet: Re: Pendons la crémaillère, veux tu ? pv. Yasushi   Sam 22 Mar - 11:39

La semaine qui venait de se déroulait avait été particulièrement éprouvante sous de nombreux points. En effet, cela faisait juste que quelques semaines qu’il s’était retrouvé diplômé de son cursus d’auror. Une validation à laquelle il ne croyait plus tant il avait craint de n’être jamais en mesure de réaliser un patronus et qui était l’ultime sort indispensable pour un auror. Un sortilège qu’il était finalement parvenu à maitriser à sa plus grande joie et qui lui avait presque envie de pleurer tant il se sentait submerger pour l’émotion. Voir ce renard polaire, si élégant, si éclatant, lui permettait d’entrevoir ô combien cette année merveilleuse passée auprès de cette femme si merveilleuse, lui avait apporté cette félicité qui lui manquait. Même s’il était inévitable que ces sombres pensées l’envahissaient parfois, Yuuki avait cette aisance pour les lui retirer, les apaisant au travers de sa douceur et son amour.

Une affection qu’il lui offrait avec la même obligeance, la couvrant de toute cette tendresse et dévotion qu’elle avait réussi à éveiller en lui. Il ne voyait plus qu’elle et se trouvait toujours ravi d’être à ses côtés, d’autant plus qu’il devait de nouveau affronter cet homme qui l’avait si cruellement trahi. Yong Woo, se trouvait être son coéquipier désormais, une décision à laquelle il ne parvenait pas à adhérer tant celle-ci était vouée à l’échec. Comment faire confiance à celui dont la perte, la trahison l’avait si profondément blessé ? Encore à ce jour, les questions fusionnaient dans son esprit, sans raisons, ni explications. Seul, un silence pesant et cruellement angoissant peuplait leurs confrontations. Ils échangeaient que des banalités, les informations liées aux missions qu’ils leur étaient confiés mais, à aucun cas, ils abordaient ses nombreuses disputes qui les avaient tant déchirés au cours de ces quatre dernières années.

De meilleurs amis, ils n’étaient plus que des étrangers, des personnes qui ne pourraient plus jamais se connaitre et qui pourtant, étaient destinés à travailler ensemble toute leurs vies. Serait-il vraiment possible de travailler dans de telles conditions ? Il en doutait mais, il se devait de faire avec, supporter cette situation qui semblait déjà bien stressante du mieux qu’il pouvait. Après une telle semaine, il se trouvait donc particulièrement ravi de rendre visite à son meilleur ami et ami d’enfance,  Liam. Ce dernier était parvenu à obtenir le poste de professeur de soins aux créatures magiques au sein de leur ancien établissement. Un travail nullement évident dont il avait hâte d’avoir ses premières impressions alors qu’il se rendait chez lui, comme convenu lors de leur précédente rencontre en milieu de semaine.

Il se trouvait donc présentement devant chez lui, accompagné d’un gâteau que Yuuki avait réalisé pour eux deux, cette dernière se trouvant à la fois ravie et un peu boudeuse de le voir partir en soirée, tant elle se trouvait habituée à l’avoir avec lui. Elle avait donc confectionnée des mochis, lui souhaitant alors de passer une bonne soirée avec son ami. Il l’avait remercié pour cette douce attention avant de prendre le chemin pour se rendre chez ce dernier. C’est donc tout naturellement qu’il vint frapper à la porte, souriant à son ami dès que ce dernier fit son apparition dans le cadre de la porte. C’est bien obligeamment qu’il vint accepter son étreinte fraternelle et amicale, y répondant avec la même douceur alors que ce dernier l’invitait à rentrer dans son domicile.

« Très bien et toi ? » Se contenta-t-il simplement de répondre à son ami alors qu’il pénétrait dans les lieux. « Un peu fatigué néanmoins, la semaine fut longue mais, je pense que c’est inévitable pour une première semaine de boulot, ça ne plaisante plus désormais. » Lâcha-t-il dans un fin sourire alors qu’il déposait les moshis de sa belle sur la table basse de l’appartement de son ami en ajoutant. « Yuuki nous a réalisé des mochis, une de ses spécialités et un de mes gâteaux préférés. Tu verras, elle cuisine comme une véritable chef… Elle est parfaite ! »

Il se mordit la lèvre en se rendant compte qu’il s’exprimait trop vivement en abordant le sujet de son amante, son amour profond devant résolument pesé dans tout cela. Il se sentit même rougir alors qu’il était ravi que son ami ne nous soulève pas son « excitation » à cet épanchement de son amour pour cette belle demoiselle. Ce dernier préféra aborder le sujet du travail, une énonciation qui vint ternir son doux sourire pour rendre sa mine plus sérieuse, plus taciturne.

« Pas vraiment. On se soutient à vrai dire. Les missions qui nous sont transmises ne sont pas des plus évidentes et en ce moment même, avec tous les évènements qui se sont déroulés dans la région depuis des mois, la chasse aux mages noirs est plus que jamais mise sous pressions. Ce n’est pas évident mais, on fait de notre mieux. Ce qui est d’autant plus difficile lorsqu’on ne s’entend pas vraiment avec notre coéquipier… » Il laissa trainer une légère pause pour se mordiller la lèvre afin de reprendre son souffle et poursuivre afin de ne point être trop pessimiste. « Enfin, disons que ce n’est pas très facile de communiquer avec lui… ce n’est pas n’importe qui après tout et je n’arrive pas à comprendre pourquoi, il ne s’est pas de lui-même avancer pour refuser ce « duo », pourtant il est en poste depuis un an… Il devrait avoir son mot à dire. C’est pourtant évident qu’on va finir par se voler de nouveau dans les plumes rapidement et puis,… cette tension est malsaine pour le travail. Je ne sais pas quoi faire. »

Dépité ? Sans aucun doute et son expression devait résolument l’exprimer alors qu’il se mordait encore la lèvre en haussant les épaules pour tenter de dérider la situation et moins se pencher sur ses pensées noires.

« Enfin, nous verrons bien… Et toi ? Comment ça se passe ? Les élèves ne sont pas trop horribles ? Turbulents ? Le métier de professeur et loin d’être un métier très facile, non plus. »

Il détournait la conversation en effet, souriant à son ami alors qu’il l’invitait à répondre, se muant doucement dans un sourire.

TENUE: 01.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t631-yamada-yasushi-when-the-ugly-duckling-becomes-a-majestic-polar-foxhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t144-yamada-yasushi-there-are-some-pages-of-our-lives-we-ld-like-be-able-to-turn

Baek Liam
wizard - les âmes magiques
avatar

identity card
parchemins envoyés : 80
MessageSujet: Re: Pendons la crémaillère, veux tu ? pv. Yasushi   Dim 6 Avr - 0:45


Tous avaient énormément grandis depuis dix ans. Si il avait su que maintenant il serait professeurs dans son ancienne école.... Il aurait bien rit ! Mais aujourd'hui, il était plus épanoui que jamais dans sa situation. Il vivait près de Kyung Rok, pouvait le voir autant qu'il le voulait en dehors des cours, et il faisait un travail en rapport avec sa passion. Pour un sorcier tout juste laché dans la nature, c'était un destin tout à fait convenable, meme si ses parents n'étaient toujours pas de cet avis.
Enfin... Ce soir, ce n'était pas le moment de penser aux soucis qu'il avait avec ses parents pour leur faire accepter le mode de vie qu'il avait choisi. Les Baek avaient encore du mal à digérer le fait que leur fils était un grand garcon, maintenant, et qu'il ne les suivrait plus à la trace.

Ce soir, il aurait pu voir son petit ami, bien sur. Mais il s'était dit que c'était important de prendre le temps pour les amis de temps en temps. Il n'avait aucune envie de perdre de vue des personnes qui avaient autant compté pour lui. Yasushi en faisait partie intégrante, voire essentielle.Yasushi, c'était son plus vieil ami, la seule personne qui avait toujours su ce que ca faisait d'avoir une pression constante de la part de sa famille.
Ses autres amis pensaient simplement qu'il exagérait, qu'il avait simplement des parents un peu trop protecteurs.... (ce a quoi il répondrait : tu parles!). A coté de leur mère, les femmes les plus exigeantes pouvaient aller se rhabiller. Et leurs deux pères incarnaient la légendaire indifférence paternelle, qui n'intervenait au contraire que quand il y en avait besoin, mais toujours à coté.

Ils s'étaient un peu perdus de vue avec les examens de fin d'année et l'été qu'il avait passé chez Kyung Rok, mais maintenant qu'il était de retour, il comptait bien prendre des nouvelles de tout ce qu'il s'était passé dans sa vie depuis ! Surtout que son ami avait été promu auror, et qu'en plus de ca, il avait une petite amie.
Il alla lui ouvrir avec un grand sourire, ravi de le voir sur le pas de sa porte, à l'heure.
« Très bien et toi ? » Le jeune maitre de maison récupéra le manteau de son ami pour le ranger, tandis qu'il le rejoignait dans le salon.
-Ca va super bien ! Comment n'aurait t'il pas pu aller bien ? Cette année était la première rentrée qui se passait sans encombre, puisqu'il fallait toujours que quelque chose arrive pendant les premiers jours de cours. « Un peu fatigué néanmoins, la semaine fut longue mais, je pense que c’est inévitable pour une première semaine de boulot, ça ne plaisante plus désormais. » Eh oui, ils n'étaient plus des enfants maintenant ! Il fallait qu'ils prennent leur destin en main !
« Yuuki nous a réalisé des mochis, une de ses spécialités et un de mes gâteaux préférés. Tu verras, elle cuisine comme une véritable chef… Elle est parfaite ! »

Liam eut un petit rire. Il parlait comme l'amoureux transi qu'il était.
-Ca a l'air en tout cas.... tu la remercieras de ma part ! Dit t'il en allant poser le plat dans la cuisine, le temps qu'il finissent déjà de manger tout ce qu'il y avait sur la table. Le plat de la jeune femme avait l'air délicieux, et il ne voulait pas qu'il soit ruiné parce qu'il aurait pas fait attention.
Il aurait bien taquiné son ami sur sa belle, mais il décida de commencer par un sujet qui ne risquerait pas de le faire bafouiller.
« Pas vraiment. On se soutient à vrai dire. Les missions qui nous sont transmises ne sont pas des plus évidentes et en ce moment même, avec tous les évènements qui se sont déroulés dans la région depuis des mois, la chasse aux mages noirs est plus que jamais mise sous pressions. Ce n’est pas évident mais, on fait de notre mieux. Ce qui est d’autant plus difficile lorsqu’on ne s’entend pas vraiment avec notre coéquipier… » Le jeune homme haussa les sourcils, oh oui, l'histoire avec Yong Woo, le jeune homme lui en avait rapidement parlé quand ils s'étaient vus... Il se souvenait encore de la dispute entre les deux jeunes hommes qui s'était soldée en haine pure et simple.
« Enfin, disons que ce n’est pas très facile de communiquer avec lui… ce n’est pas n’importe qui après tout et je n’arrive pas à comprendre pourquoi, il ne s’est pas de lui-même avancer pour refuser ce « duo », pourtant il est en poste depuis un an… Il devrait avoir son mot à dire. C’est pourtant évident qu’on va finir par se voler de nouveau dans les plumes rapidement et puis,… cette tension est malsaine pour le travail. Je ne sais pas quoi faire. » 

Le jeune homme hocha la tete en lui ouvrant une bouteille de bière au beurre, lui indiquant qu'il comprenait parfaitement ce qu'il voulait dire.
-Je vois... Peut etre qu'il veut passer l'éponge sur le passé, qui sait ? Après tout, vous avez tous les deux vieilli, le temps a passé...Je comprends que ca te mette dans une situation délicate cependant, personnellement je ne pourrais pas faire ce genre de choses avec quelqu'un en qui je n'ai pas confiance.... Tu n'as pas essayé de te faire transférer ?
Il devinait que ca ne devait pas etre facile, surtout pour un nouveau arrivé dans les Aurors... C'était un monde sans pitié....

« Enfin, nous verrons bien… Et toi ? Comment ça se passe ? Les élèves ne sont pas trop horribles ? Turbulents ? Le métier de professeur et loin d’être un métier très facile, non plus. »
Le jeune homme rit légèrement...Oui, bien que moins dangereux que le métier d'Auror, le métier de professeur de soins aux créatures magiques n'était pas de tout repos non plus... Surtout qu'en tant que professeur de premier cycle, il se retrouvait devant des petits jeunes qui ne savaient pas comment utiliser une baguette.
-La dernière fois, un élève m'a jeté un scrout à pétard.... C'est le genre d'accidents qui peut arriver, dit t'il en riant. Mais sinon ca va, il suffit que je leur montre un truc impressionnant et ils sont captivés... Tu sais comment on était à cet age !

Il s'appuya dans son siège.
-C'est une super expérience...
Décidé à alléger l'atmosphère justement, le jeune homme en vint a parler du sujet qui intéressait le plus son ami.
-Comment va Yuuki ? Demanda t'il avec un sourire qui en disait long. Elle a eu son diplôme elle aussi ? Si elle a fait le gateau je dois en déduire que vous vivez ensemble ? Demanda le jeune homme, très curieux, et bien décidé à faire rougir son meilleur ami.

-Tu penses sauter le pas avec elle ...?

[HJ : Soooooooooooorryyyy j'étais sure d'avoir posté ta réponse :S Du coup j'ai du retard... Encore désolé ><]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Yamada Yasushi
wizard - les âmes magiques
avatar

identity card
parchemins envoyés : 346age : 25
MessageSujet: Re: Pendons la crémaillère, veux tu ? pv. Yasushi   Jeu 8 Mai - 20:42

Il avait parlé à cœur ouvert de ses angoisses. Indirectement, ça lui faisait du bien car il n’avait eu nulle autre occasion d’aborder ce sujet avec quiconque. Il fallait dire qu’il se trouvait quelque peu étrange vis-à-vis de sa situation. Il pourrait bien entendu demander à se faire transférer auprès d’un autre coéquipier mais, indirectement il ne souhaitait pas fuir. Il l’avait fait bien trop souvent à son gout et désirait être en mesure de s’expliquer avec lui. Pourtant, il était difficile d’aborder ce sujet délicat, d’autant plus qu’il renvoyait immédiatement à ces souvenirs pénibles et à cette soirée où tout avait basculé entre eux. La scission qu’il y avait eu au sein de leur histoire était si profonde, qu’inconsciemment, il ne savait s’ils pourraient un jour devenir autre chose que ces anciens amis que tout séparé désormais, faisant d’eux, des inconnus. Il ne savait pas quoi faire et n’avait pu s’empêcher d’en faire part à son ami.

Ce dernier vint hocher la tête en ouvrant sa bouteille de bière. Ce qu’il fit tout autant tandis qu’il regardait son ami. Il avait besoin d’avoir son avis, positif ou non à ce sujet. Il murmura qu’il comprenait. Il pensait que peut être Yong Woo voulait passer l’éponge sur le passé. Après tout, ils avaient tous les deux vieillis et le temps était passé. Il comprenait que ça le mettait dans une situation délicatement mais, il lui avouait qu’il ne pourrait résolument pas être coéquipier avec un homme en qui, il n’avait pas confiance. Il se pinça les lèvres à cette remarque, baisant un instant le regard. Il n’était pas à l’aise à cette idée. Ce n’était pas une question de lui faire confiance ou non. Il était évident qu’il avait confiance en Yong Woo. Il l’avait tellement côtoyé, qu’il savait quel homme bon, il était, était encore sans aucun doute. C’est juste que les souvenirs de leurs disputes, se trouvent bien ancrés dans son esprit, bien trop vives. Il était difficile d’aborder tout cela après tant de temps et de blessures infligées par orgueil et fierté.

« Ce n’est pas aussi simple… » Avoua-t-il dans une faible voix alors qu’il venait boire une gorgée de sa bière. « Je lui fais confiance, je suis persuadé qu’il viendrait à mon secours si on était dans une situation délicate. C’est juste étrange. Cette sensation… Cette barrière que mon esprit se forge vis-à-vis de lui. On était ami… Il était mon meilleur ami… et du jour au lendemain, sans un mot, une explication… C’était comme si je n’avais représenté plus rien pour lui. » Il souffla, reprenant ses esprits alors qu’il faisait tourner sa bière doucement, ajoutant simplement. « J’aimerai que ça change, je voudrai comprendre ce qu’il a pu se passer. Mais, je bloque, les mots ne veulent pas s’extirper de ma bouche, comme si j’avais peur de la réponse, de sa réponse. J’ai beau aller mieux, il semble que rien que cette pensée me fige et réveille de mauvais fantômes. Enfin, nous verrons bien… » Il concluant sa tirade dans un long soupir en venant boire une gorgée. Cela lui faisait de bien de s’exprimer à ce sujet, d’être en mesure de le faire.

Il ne pouvait l’aborder avec l’élue de son cœur. Il n’en avait pas encore trouvé le courage tout simplement parce que la rupture de sa relation amicale avec Yong Woo avait été l’élément de trop qui l’avait plongé dans ces ténèbres, qui l’avaient tant rongé. Il s’en remettait à peine et aborder ce sujet était encore bien trop pénible. Il préféra changer de sujet, s’intéresser à la nouvelle vie de son ami. Ce dernier se plia à son interrogation lui avouant qu’un de ses élèves lui avait jeté un scrout à pétard. Il imaginait la scène et il ne pu que sourire faiblement avant de rire délicatement à la suite de son ami. Liam l’informa que son travail se passait bien, qu’il lui suffisait seulement de leur montrer un truc impressionnant et ils étaient captivés, enfin comme ils avaient pu l’être à leur âge. Il resongea à cette période où il était encore bien innocent et loin de s’imaginer à la place qu’était sienne. Il écoutait simplement son ami, ce dernier abordant un nouveau sujet pour se concentrer sur Yuuki. Il lui demanda si elle avait eu son diplôme également. Il supposait qu’ils vivaient ensemble si elle avait décidé de préparer un gâteau pour eux deux. Ce dernier vint même lui demander s’il comptait sauter le pas avec elle. Des questions qui ne purent que lui faire monter le feu aux joues alors qu’il riait légèrement nerveux et timide. Il n’était jamais très à l’aise pour parler de sa vie privée ou intime.

« Elle va bien… » Vint-il souffler dans une douce voix alors que son regard se faisait plus doux, fébrile. Il pouvait sentir son cœur battre délicatement dans sa poitrine et cela le rendait toujours tout agité. « Elle est encore étudiante mais, elle devrait finir son cursus cette année si tout va bien. Elle compte travailler au ministère plus tard en lien avec le département qui traite des relations avec le monde moldu. Elle a une affection particulière pour ce monde. Comme tu l’as d’ailleurs bien remarqué, nous vivons ensemble depuis quelques mois déjà. Cela me fait énormément de bien et je suis heureux. Elle me fait gouter et bonheur et je ne pourrai jamais la remercier de tout ce qu’elle fait pour moi. » Il sourit, résolument troublé et timide, adorable dans un sens. Il vint se racler la gorge, venant avaler sa salive pour reprendre ses sens en buvant une gorgée de sa bière. « J’y pense souvent… sauter le pas avec elle. Mais, je ne veux pas trop précipiter, nous sommes ensemble que depuis un an. Cependant, si j’écoutais mon cœur. Je sauterai le pas immédiatement pour la lier à jamais à ma personne, mon histoire. Seulement. Je veux que mes parents soient là, ce jour là. Qu’ils puissent rencontrer la femme que j’aime, me souhaiter le meilleur des bonheurs possibles avec elle. Pour cela, je dois trouver le véritable coupable et le mettre derrière les barreaux. Je pourrais vraiment y penser sérieusement qu’à ce moment là. » Il sourit simplement en inspirant profondément. Son sourire était fin, réservé alors qu’il venait murmurer. « Et toi ? J’ai cru comprendre que tu étais en couple avec quelqu’un ? Kyung Rok, c’est bien cela ? Tout va bien avec lui ? Il a également fini son diplôme ? » Vint-il demander à son tour. Ils parlaient bien trop de lui et pas assez de lui, pourtant, il se trouvait tout aussi curieux que pouvait l’être son ami, d’autant plus vu les même périodes noires qu’il avait traversé de son côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t631-yamada-yasushi-when-the-ugly-duckling-becomes-a-majestic-polar-foxhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t144-yamada-yasushi-there-are-some-pages-of-our-lives-we-ld-like-be-able-to-turn

Baek Liam
wizard - les âmes magiques
avatar

identity card
parchemins envoyés : 80
MessageSujet: Re: Pendons la crémaillère, veux tu ? pv. Yasushi   Mer 14 Mai - 20:50

Liam ne pouvait que comprendre son désarroi. C'est toujours difficile de travailler avec quelqu'un avec qui on avait une histoire compliquée. Après tout, si les gens choisissaient un boulot, c'était normalement pour toute leur vie et parce qu'ils étaient passionnés. Du moins dans l'idéal...Mais si une relation difficile avec un collègue ou le patron venait nous pourrir la vie au travail, alors c'était un peu comme si on vivait avec cette personne 24h sur 24.
Mais le caractère de Yasushi faisait qu'il était pudique. Il voulait pouvoir se débrouiller seul et ne pas embeter les autres avec ses soucis. Seulement il savait que Liam pouvait le comprendre, et surtout qu'il serait toujours la pour lui, comme Liam savait que Yasushi lui serait toujours loyal. L'amitié avait vraiment beaucoup de choses à apporter.

Il lui donna son avis. Forcément biaisé et pas très utile du fait qu'il ne connaissait pas toute l'histoire entre Yong Woo et Yasushi. Il savait que cette histoire avait fait souffrir son ami d'enfance, et qu'elle n'avait pas vraiment d'explication au final. C'est juste...comme ca. Le fait de se séparer de quelqu'un parce que cette personne nous a fait du mal et plus facile finalement, parce qu'on peut la détester, et par la suite oublier.
Mais quand une amitié se termine sans raison valable, alors on passait les années suivantes à se demander pourquoi... et ca ne nous quitte jamais.
« Ce n’est pas aussi simple… » Il voulait bien le croire. Le jeune homme l'observa, attendant la suite. « Je lui fais confiance, je suis persuadé qu’il viendrait à mon secours si on était dans une situation délicate. C’est juste étrange. Cette sensation… Cette barrière que mon esprit se forge vis-à-vis de lui. On était ami… Il était mon meilleur ami… et du jour au lendemain, sans un mot, une explication… C’était comme si je n’avais représenté plus rien pour lui. » Liam se mordit la lèvre. Pourquoi quelqu'un irait se séparer d'un ami sans raison ? Le jeune homme avait l'air si sincère dans sa surprise qu'il savait bien que ce n'était pas de la mauvaise foi, qu'il n'avait rien fait qui aurait pu mettre Yong Woo en colère.
« J’aimerai que ça change, je voudrai comprendre ce qu’il a pu se passer. Mais, je bloque, les mots ne veulent pas s’extirper de ma bouche, comme si j’avais peur de la réponse, de sa réponse. J’ai beau aller mieux, il semble que rien que cette pensée me fige et réveille de mauvais fantômes. Enfin, nous verrons bien… »

-C'est normal que tu bloques... Je penses que tout le monde serait comme toi dans ta situation. Finalement, le fait qu'il soit parti sans explication t'as fait souffrir, c'est sur, mais c'est comme si ca préservait une petite chance qu'il y aie méprise, ou une chance que ca redevienne comme avant. Mais la, que tu as l'occasion de lui demander, tu ne peux pas parce qu'une réponse aurait une valeur définitive.
Le jeune homme termina sa bière et reprit.
-Il ne t'a rien dit ? Il n'a pas réagit en sachant que c'était toi ?
C'était une situation que Liam n'avait jamais connu... Il n'avait jamais eu de soucis avec ses amis...Ses relations amoureuses, c'était autre chose. Maintenant qu'il avait trouvé l'amour, il le sentait toujours aussi loin et innaccessible. Kyung Rok était un élève, aussi tous deux ne pouvaient toujours pas vivre leur amour tabou au grand jour... Mais il sentait aussi le jeune homme de plus en plus éloigné depuis qu'ils avaient fait leur coming out auprès de ses parents, qui l'avaient très mal compris.... Il avait constamment peur de le perdre.
Mais plutot que de penser à ca, il préféra demander si sa relation avec Yuuki était toujours aussi épanouissante.
« Elle va bien… » Il sourit, en voyant son changement dans ses expressions. « Elle est encore étudiante mais, elle devrait finir son cursus cette année si tout va bien. Elle compte travailler au ministère plus tard en lien avec le département qui traite des relations avec le monde moldu. Elle a une affection particulière pour ce monde. Comme tu l’as d’ailleurs bien remarqué, nous vivons ensemble depuis quelques mois déjà. Cela me fait énormément de bien et je suis heureux. Elle me fait gouter et bonheur et je ne pourrai jamais la remercier de tout ce qu’elle fait pour moi. »
Il avait en effet entendu dire qu'ils vivaient ensemble et aujourd'hui, il en avait la confirmation. Il n'avait jamais écouté les mauvaises langues qui disaient que Yuuki s'amusait avec les sentiments de Yong Woo. Entre eux, c'était vrai et fort...Il espérait réellement qu'ils resteraient ensemble malgré les difficultés. Car il y en aurait : il pouvait mieux le dire que quiconque. « J’y pense souvent… sauter le pas avec elle. Mais, je ne veux pas trop précipiter, nous sommes ensemble que depuis un an. Cependant, si j’écoutais mon cœur. Je sauterai le pas immédiatement pour la lier à jamais à ma personne, mon histoire. Seulement. Je veux que mes parents soient là, ce jour là. Qu’ils puissent rencontrer la femme que j’aime, me souhaiter le meilleur des bonheurs possibles avec elle. Pour cela, je dois trouver le véritable coupable et le mettre derrière les barreaux. Je pourrais vraiment y penser sérieusement qu’à ce moment là. »
Le jeune homme hocha vivement la tete. « Je suis sur et certain que tu le trouveras. Tu as énormément de potentiel, tu seras sans aucun doute le meilleur auror pour le faire. »
Il n'avait lui non plus jamais reconnu l'éventuelle implication des parents du jeune homme dans ce meurtre. Trop de choses semblaient trop faciles ou ne correspondaient pas … En plus, il les connaissaient, et il savait bien du fond de son cœur qu'ils auraient été incapable de commettre un tel crime.
« Et toi ? J’ai cru comprendre que tu étais en couple avec quelqu’un ? Kyung Rok, c’est bien cela ? Tout va bien avec lui ? Il a également fini son diplôme ? »

Ah... le sujet délicat, et qui lui provoquait des nuits blanches depuis quelques semaines, à force de penser. Kyung Rok.... On peut dire que sa relation n'était pas autant au beau fixe que celle de son ami.
« Kyung Rok, oui.... Non, il lui reste encore une année, comme Yuuki... Et hm.... disons que ca pourrait aller mieux. ».
Il se pinca légèrement la lèvre, préoccupé.
« Disons qu'il a été bizarre en ce moment, très distant.... Ca a commencé cet été, quand on a dut annoncer à ses parents qu'on était ensembles....Ils l'ont très mal pris... Ensuite... et bien à la rentrée il venait tous les jours jusqu'à mon appartement... Mais des rumeurs on commencé à circuler...maintenant il ne vient meme plus. Il m'évite. »
Il passa une main dans ses cheveux, inquiet et las.

-Ca fait plus d'un an qu'on est ensemble... je pensais qu'on était passé au dessus de ca...Mais il faut croire que non....Donc... j'avoue que je ne peux pas dire si ca va ou non... J'imagine qu'il faut juste que j'attende....
Il se redressa et se remit à sourire doucement.
-Mais ne parlons pas de choses tristes...Je vais chercher ce que j'ai préparé.
Il repartit dans la cuisine et revint avec un cuiseur plein de riz tout juste préparé, un plat d'omelettes, du kimchi, du poulet frit, une soupe au bœuf, et un ragout.
En plus de ca il posa du soju sur la table.
Il ouvrit la bouteille et l'interrogea du regard.
-Ca te dit de trinquer à notre indépendance ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Contenu sponsorisé

identity card

MessageSujet: Re: Pendons la crémaillère, veux tu ? pv. Yasushi   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pendons la crémaillère, veux tu ? pv. Yasushi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» j' ai déjà la rolex, je veux le gronavionkivanavex
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]
» Veux tu de moi ? [Crystal Noir & Pépite d'Or]
» Abstracly, tu es celle avec qui je veux partager ma vie..[ Abstracly]
» Je veux le beurre, l'argent du beurre et la crémière!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sinseonghan Jolyu - Académie de magie pour jeunes sorciers :: Geolughan Dosi :: Résidences.-