Règlement
Bottin des avatars
Le monde magique
Contexte
Sinseonghan Jolyu
Postes disponibles
Gisteol Hyeon
Spellbook du parfait sorcier
F.A.Q
Le monde moldu
Jinju
F.A.Q
Nos top-sites



L'aventure de Sinseonghan Jolyu est finie !!
Après 2 années de bons et loyaux services, le forum ferme,
mais pour mieux renaitre !!!
En effet, pour partir sur de nouvelles bases, nous vous invitons chaleureusement
à nous rejoindre sur The Phoenix's Song ! On espère pouvoir vous retrouver là bas !

Partagez | 
 

 On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Oh Hye Sung
cracmol - les âmes perdues
avatar

identity card
parchemins envoyés : 160age : 28
MessageSujet: On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun   Dim 16 Mar - 19:07

Ah les vacances ! Etant à la fac, Hye Sung n'avait qu'une semaine de repos cependant c'était assez pour lui pour qu'il puisse se détendre. Il adorait ses études mais il y avait des jours où comme tout le monde il devait se reposer, heureusement que les vacances étaient enfin arrivées pour lui ! Enfin si l'on pouvait encore appeler cela des vacances avec les partiels qui n'allaient pas tarder à tomber le jeune cracmol allait se morfondre sous ses révisions la plupart du temps mais heureusement que son passe temps était là pour lui remonter le moral. Depuis tout jeune Hye Sung a voué une véritable passion pour le patinage artistique, et contrairement à ce que les gens pouvaient penser ce n'était pas qu'un sport de femme, il fallait être agile et solide pour pouvoir orchestrer toutes ces figures si compliquées que les spectateurs aimaient tant. Il voulait faire de cette passion un métier, être reconnu dans le monde comme l'un des plus grand patineur sud-coréen mais avant cela il voulait terminer ses études d'art de la scène. Il ne voulait pas devenir célèbre pour la gloire ou l'argent mais simplement pour prouver à sa famille de sang-pur qu'un simple cracmol pouvait faire de grandes choses, qu'il pouvait devenir quelqu'un d'important et aimer du public et non pas un être oublié comme il l'était depuis son enfance. A la patinoire de Jinju, tout le monde le connaissait et il ne payait même pas son entrée étant donné qu'il s'entraînait tout les jours et qu'il jouait dans quelques spectacles amateurs sur glace, sa simple présence ramenait de l'argent dans les caisses de l'établissement.

Aujourd'hui il était parti pour une séance d'entraînement, elle devait durée au départ qu'une bonne heure cependant le cracmol rallongeait toujours ses séances d'une voir deux heures, à vrai dire il ne voyait pas le temps passer tant ce sport le passionnait. Il était entré dans la patinoire, son petit sac en main et était parti dans le vestiaire pour se changer. Non les hommes ne mettaient pas de juste-au-corps ! C'était une vieille rumeur infondée, la plupart du temps Hye Sung portait de magnifiques costumes mais là il ne portait qu'un survêtement ni trop grand, ni trop petit pour lui. C'était assez confortable pour pouvoir faire des figures sur la glace sans que cela ne le gêne dans ses mouvements. Il enfila ses patins blanc comme neige avant de se rendre en marche de canard jusque sur la glace. Là il était bien et se sentait dans son élément, il avait à peine posé un pied sur la glace qu'il glissait déjà tel un magnifique signe sur l'eau. Il avançait prenant de l'élan pour effectué un sprint près des bords avant de glisser vers le centre et effectuer un saut en tournant sur lui même atterrissant avec une jambe à la verticale. Il n'avait pas manqué de tomber car cette figure il la connaissait sur le bout des doigts. Il tenta à nouveau une figure plus compliquée mais tomba contre la glace aussitôt. Il avait senti que quelqu'un l'observait et cela l'avait déconcentré. Relevant son visage il se relevait en regardant autour de lui pour finir par poser les yeux sur un jeune homme qui devait avoir plus de la vingtaine. Il était assis dans les gradin et observait Hye Sung, il ne savait qui il était ni ce qu'il faisait là mais il est vrai que sa présence l'avait perturbé. Le cracmol revint contre le bord de la patinoire et offrit un sourire gêné à l'homme.

« Bonjour, vous venez patiner ? Je suis désolé de monopoliser la patinoire comme ça... Vous pouvez venir si vous voulez ! » Lui dit le jeune homme.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kim Jo Hyun
pathfida - les âmes optimistes
avatar

identity card
parchemins envoyés : 38age : 26
MessageSujet: Re: On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun   Dim 16 Mar - 20:31

my love. my game. my lie



On the ice we made good friends
La semaine de vacances était arrivé sans que Jo Hyun ne le remarqua, il était tellement plongé dans ses livres et ses fiches de révisions que le temps pouvait bien s'arrêter, le jeune homme ne verrait absolument rien. Par contre, il en était bien heureux car le jeune homme commençait sérieusement à fatiguer, il était humain, après tout. Sorcier, mais humain.
Jo Hyun avait dans l'idée de s'éloigner du monde magique pendant la semaine de relâche pour se ressourcer un peu et éviter de mourir étouffer par toute cette pression. Les études qu'il avait entrepris n'étaient pas faciles, il en avait conscience, mais de temps en temps, il se sentait lâcher et accueillait avec joie la venue du repos. Une semaine, c'était en même temps trop court et trop long. Trop court pour complètement décompresser et trop long pour ne pas s'ennuyer. Qui plus est... Le sorcier ne savait même pas ce qu'il pourrait faire pendant ce temps-là ! Le monde moldu offrait beaucoup d'activité, mais rien qui ne l'intéressait vraiment. Sauf peut-être ce sport étrange qui consistait à enfiler des chaussures avec des lames et à glisser sur la glace. La première fois qu'il avait vu des moldus le faire, il en était impressionné. Les figures qu'il pouvaient faire étaient tellement... C'était presque magique. Ils parlaient avec leur corps, encore mieux que le Quidditch.
Finalement, n'ayant pas d'autres idées, le jeune homme décida qu'aller faire un tour dans ce qu'ils appelaient une " Patoinire " au moins une fois dans sa vie ne pourrait pas être si déplaisant, non ?

Il prépara ses affaires et, dès qu'il le put, transplana pour atterrir dans le monde moldu, loin des regards trop indiscrets, caché entre deux bâtiments des plus imposants. Sortant de l'ombre comme si de rien n'était, Jo Hyun, en se référant à la carte qu'il avait trouvé on ne sait trop comment, se dirigea d'un pas incertain vers la patinoire la plus proche.
En temps normal, le chemin ne devait pas prendre plus de vingt minutes, mais le brun était trop occupé à regarder partout, inscrivant tout ce qu'il voyait dans sa mémoire pour se faire une idée précise de lieux. Au cas où il se perdrait. Son père n'allait jamais du côté moldu et Jo Hyun évitait lui aussi d'y aller le plus possible de peur de croiser sa mère. Elle faisait bien partie des seuls à pouvoir le faire perdre le contrôle de ses émotions... Elle représentait tant de choses qu'il ne pensait pas pouvoir garder le contrôle s'il la revoyait. Moins elle était liée à lui, mieux il se portait !
En marchant, le jeune homme se maudissait d'avoir pris un simple T-shirt. Il faisait si froid ! Jo Hyun hésitait franchement à faire marche arrière et à simplement remettre son expédition un autre jour... Mais il se connaissait ! Il savait
que s'il n'y allait pas aujourd'hui, il oublierait. Mémoire vive...

- Mais quel idiot ! maugréa-t-il contre lui-même.

Se décidant alors à rejoindre les gradins pour observer ( autant ne pas avoir fait ce chemin pour rien ! ), Jo Hyun s'assit sur les gradins. Etrangement, il n'y avait qu'un seul moldu qui utilisait l'étendu de glace à sa disposition, le jeune homme semblait tellement à l'aise ! Il semblait quasiment voler !

- Bonjour, vous venez patiner ? Je suis désolé de monopoliser la patinoire comme ça... Vous pouvez venir si vous voulez ! lui fit l'inconnu qui réveilla le sorcier de sa rêverie.

Ce dernier lui fit doucement un sourire timide et quand même assez gêné avant de lui répondre ;

- J'aurai bien aimé, mais j'ai... oublié mes patins. Par contre, puis-je rester regarder ? Sauf si cela te dérange, bien sur !


(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Oh Hye Sung
cracmol - les âmes perdues
avatar

identity card
parchemins envoyés : 160age : 28
MessageSujet: Re: On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun   Ven 21 Mar - 22:16

Hye Sung ne s'attendait absolument pas à voir quelqu'un ici, d'habitude la patinoire n'était pas un endroit très fréquenté en ce jour surtout lorsqu'il faisait si beau dehors, pourquoi avoir froid sur de la glace alors que l'on pouvait profiter du soleil ? Les jeunes de nos jours étaient devenus frileux et préféraient se caler sous la couette avec leur ordinateur portable plutôt que de sortir et faire du sport. Enfin on ne pouvait pas réellement appeler le patinage artistique un sport pour le jeune cracmol en effet c'était plus une passion dévorante, une belle obsession créative qui pouvait le faire devenir célèbre s'il le voulait, et il le veut pour prouver à sa famille ce dont un simple cracmol était capable pour leur clouer le bec une bonne fois pour toute. Hye Sung offrit un léger sourire à l'inconnu avant que ce dernier ne dise qu'il n'avait pas prit ses patins et qu'il préférait regarder le jeune homme patiner. Cela ne dérangeait absolument pas l'étudiant il adorait qu'on puisse l'observer sur la glace mais si le jeune homme était venu c'était sûrement, pour lui aussi, s'amuser alors il ne voyait pas l'inconvénient d'aller lui chercher des patins dans les vestiaires pour lui. Il hocha légèrement de la tête, cela ne gênait pas Hye Sung que le jeune homme l'observe après tout il s'entraînait pour qu'ensuite on daigne le regarder.

« Oh, tu peux, tu peux ! » Lui dit-il pleins d'entrain. « Mais je peux aller te chercher des patins pour après si tu veux... Enfin, oui après mais tu peux me regarder ! »

Dans la foulée, le jeune cracmol offrit son nom à l'inconnu sans pour autant chercher à connaître le sien, après tout s'il ne voulait pas se présenter c'était son choix et Hye Sung n'insisterait pas. Puis il s'éloigna du bord pour repartir à la conquête de la glace, un pied après l'autre il glissait avec une grâce incomparable sur l'eau gelée, pour l'instant il ne tentait rien d'autre que cela voulant se préparer et ne pas refaire les même erreurs idiotes qui lui avaient valut une chute qui n'était pas réellement agréable pour l'arrière train du patineur et pourtant il s'est était prit des gamelles étant jeune ! Il avait progressé durant toutes ces années d'entraînement mais on ne pouvait être la perfection même, même les champions ou personnes douées tel que Hye Sung pouvaient se planter de temps à autre, et comme l'on disait, c'est en faisant des erreurs que l'on progresse. Hye Sung prit finalement de l'élan partant d'un des quatre coins de la patinoire avant de s'élancer vers le centre et tenter un saut avant de retomber, une jambe à l'horizontale il s'appliquait et oubliait tout ce qui pouvait se passer autour de lui ; Sa jambe reposée contre le sol, le jeune homme se mit à tourner sur lui même avant d'attraper sa jambe droite dans son bras et la lever vers la verticale pour un grand écart debout. Puis fier de lui, il s'arrêta et sorti de sa petite bulle avant de fixer à nouveau l'inconnu qui ne cessait de le regarder, il revint le voir au bord avant de soupirer de soulagement.

« Tu veux patiner ? Aller dis oui ! Je t'apprendrais ! » Lâcha joyeusement le patineur à l'intention du jeune homme.

Hye Sung insistait et insistait, il n'aimait pas réellement montrer son talent devant une seule et unique personne en pensant que celle-ci puisse être jalouse de sa grâce. Il voulait lui apprendre tout du moins comment sauter sans tomber et se faire mal s'il savait au moins patiner au départ car sinon cela aurait été perdu d'avance mais Hye Sung lui aurait apprit tout de même à avancer ce que l'on sait faire en un court laps de temps logiquement. Le cracmol ne perdait pas son sourire voulant apparaître agréable à l'inconnu et le mettre en confiance après tout le jeune homme était quelqu'un de gentil, sensible mais pas méchant du tout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kim Jo Hyun
pathfida - les âmes optimistes
avatar

identity card
parchemins envoyés : 38age : 26
MessageSujet: Re: On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun   Dim 23 Mar - 20:21

my love. my game. my lie



On the ice we made good friends
Jo Hyun avait amplement eu le temps de remarquer à quel point Hye Sung était un jeune homme plein de vie.

- Oh, tu peux, tu peux ! lui dit-il pleins d'entrain, mais je peux aller te chercher des patins pour après si tu veux... Enfin, oui après mais tu peux me regarder !

Le sorcier sourit en s'apercevant qu'ils ne se connaissaient même pas et que le moldu se permettait déjà de le tutoyer. C'était quelque chose qu'aucun sorcier n'aurait fait, encore moins les Sang Pur et cela plaisait beaucoup au brun qui aimait, même s'il ne l'avouerait jamais, les gens qui ne se tracassaient pas avec ce genre de chose futile et Jo Hyun se permit à répondre au petit sourire qui ornait les lèvres du jeune Hye Sung. Pendant ce temps, le même jeune homme était déjà repartit faire ses magnifiques acrobaties alors que le Pathfidien l'admirait. Il ne regrettait pas d'avoir prit du temps pour venir de ce côté du monde, un côté qui lui était presque inconnu et... Magique.
Ce n'était pas la même magie qu'il pratiquait, mais c'était une source d'émerveillement qui défiait les lois de la normalité. Malgré sa tenue qui ne le mettait pas plus en valeur ce que ça, du point de vue de Jo Hyun, ce dernier ne pouvait qu'avouer que Hye Sung était superbe sur la glace. « Digne d'un Veela ou d'un Faye. » pensa distraitement le brun en observant la figure que le moldu s'appliquait à faire avec une légère grimace. Et dire que Jo Hyun n'était même pas sur de pouvoir tenir debout ne serait-ce qu'une minute sur la glace... Si le sorcier était passionné par cet art - ce qu'il n'était pas. Malheureusement ou heureusement ? Personne ne le saurait jamais. - il serait sûrement jaloux de cette facilité qu'avait le jeune homme devant lui à glisser sur la surface froide.

Après avoir terminer sa figure, Hye Sung revint voir le brun qui s'était levé pour aller féliciter le moldu de sa performance et pour lui dire au revoir. Il semblait à Jo Hyun qu'il était temps pour lui de se retirer... Enfin, c'était avant que le jeune homme devant lui de ne lui fasse sa tête de chiot pour lui demander de rester.

- Tu veux patiner ? Aller dis oui ! Je t'apprendrais ! lâchait-il avec tellement de joie que Jo Hyun ne se sentait pas le coeur de refuser.

L'universitaire se gratta l'arrière de la tête en souriant doucement au gamin trop mignon devant lui. Maintenant qu'ils se voyaient de plus près, Jo Hyun se disait que le gamin devant lui était beaucoup trop mignon pour son propre bien et, finalement, acquiesça doucement.

- Mais je vous préviens ; je patine comme un pied. Gauche, le pied, ricana Jo Hyun en une tentative d'humour.

L'humour sorcier et moldu était-il le même ? Question existentielle qu'il essayerait de résoudre une autre fois. Si tant que ladite question restait bien sagement dans sa tête, ce qui n'avait que très peu de chance d'arriver. D'ailleurs, Jo Hyun remarqua, un peu tardivement, qu'il était resté au vouvoiement. Il espérait que son nouveau ami - étaient-ils amis ? - ne se sentirait pas trop... Mal à l'aise. Il voyait bien que le jeune homme était quelqu'un de gentil et, comme il fallait bien s'ouvrir un jour au monde, Jo Hyun me voulait pas l'embarrasser d'une quelconque manière. Alors que le patineur allait partir vers ce qui ressemblaient à des vestiaires, sûrement pour aller chercher une paire de patins, le sorcier l'arrêta en lui touchant légèrement le bras en déclarant ;

- Au fait, mon nom est Jo Hyun. Kim Jo Hyun. Et je fais du 42. - cliché -

Le tout accompagné d'un sourire éclatant, s'il vous plaît. Le jeune homme qui se tenait devant lui paressa quelque peu déconcerté, ce qui ne fit qu'accentuer le sourire déjà immense de Jo Hyun. Enfin, de son point de vue. Il n'aimait pas beaucoup sourire, alors ce qui ressemblait à s'y méprendre à un sourire dit " normal " était pour le sorcier quelque chose d'immense et ce n'était pas fréquemment qu'il souriait ainsi.
Après quelques secondes - pour se remettre de la surprise, supposa Jo Hyun - Hye Sung se dirigea alors vers le vestiaire et le brun s'assit sur un des bancs du premier rang en attendant que le jeune prodige du patinage ne revienne avec les chaussures ornées par une lame de métal.
Un peu plus de cinq minutes plus tard, il vit le moldu revenir armé par une paire de patins bleus foncés avec des lacets noirs qui pendaient dans le vide. Ils étaient simples. « Parfait pour débutant. » se dit Jo Hyun avec un sourire de remerciement au garçon qui lui rendait un bien gentil service.
Le sorcier se rassit - bah oui, il s'était levé pour prendre les patins - et mit les " chaussures de glace " , comme se plaisait maintenant le Sang Mêlé à appelé lesdits patins, avec facilité malgré le fait que c'était la première fois qu'il essayait. En même temps, le principe ressemblait beaucoup à celui des chaussures de ski. Et, avec un soupir de résiliation face aux chutes qui allèrent être nombreuses, Jo Hyun entra dans la patinoire.



(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Oh Hye Sung
cracmol - les âmes perdues
avatar

identity card
parchemins envoyés : 160age : 28
MessageSujet: Re: On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun   Mer 26 Mar - 17:57

Hye Sung était passionné par le patinage depuis tout petit, depuis ses quatre ans pour être exact, comme il était le petit dernier de sa famille ses parents lui avaient offert des cours pour qu'il apprenne à dompter la glace malgré les critiques de deux de ses frères qui ne cessaient de déblatérer des âneries comme quoi le patinage artistique n'était qu'un sport de fillette. Ah la belle époque, mais il fut bien vide retiré de ses cours lorsque sa famille apprit que le petit était un cracmol. Quel déshonneur pour une famille de sang-pur ! S'ils ne faisaient rien, cette honorable famille se verrait couverte de honte et de ridicule pour avoir mit au monde un tel spécimen. Il fut alors enfermé dans sa chambre avec l'interdiction d'en sortir, on le faisait passé pour décédé ou parti à l'étranger mais il était hors de question que cette chose ne sorte. On lui paya des cours particuliers pour qu'il ne reste pas ignorant toute sa vie mais il était traité comme un moins que rien, on lui disait qu'il ne réussirait jamais dans la vie mais à ses quinze ans, poussé par le plus vieux de ses frères, il étudia dans le monde moldu pour prouver qu'il pouvait devenir quelqu'un et ne pas être un moins que rien. Il avait reprit le patinage et en plus d'être une passion, il en avait fait son boulot, il travaillait en tant que patineur pour des spectacles amateurs alors qu'il étudiant l'art de la scène en parallèle. Quelle vie il avait ce jeune cracmol ! Pas toute rose mais plus claire qu'avant.

Hye était heureux que sa nouvelle connaissance décide de rester finalement avec lui et veuille, en plus, bien que le cracmol lui apprenne à patiner. Rien n'aurait pu lui faire plus plaisir que cela. Alors avec pleins d'entrain il se dirigeait joyeusement vers les vestiaires lorsque le jeune homme lui attrapa le bras pour le stopper soudainement et lui annoncer qu'il s'appelait Jo Hyun et qu'il chaussait du quarante-deux. Dérouté par ses mots il resta un moment sans rien dire. Il avait de sacrés grands pieds ! Il chaussait du quarante-deux alors que Hye ne chaussait que du trente-neuf alors qu'il avait déjà vingt-quatre ans. Quelle honte, en plus le dénommé Jo Hyun était plus grand que le jeune patineur mais pas de beaucoup bien heureusement.

« Je m'appelle Hye Sung ! Et je chausse du trente-neuf » Lui répondit-il en riant sur sa dernière phrase.

Puis il parti joyeusement dans les vestiaires pour chercher une paire de patin adapté à sa pointure. Hye marchait en canard il fallait dire que marcher hors de la glace lorsque l'on ne s'était pas déchaussé était très difficile. Il revint cinq bonnes minutes plus tard avec les chaussures qu'il tendit à son ami. Oui ami, Hye le considérait déjà comme tel, il était très sociable et s'il se sentait bien auprès de quelqu'un automatiquement il le considérait comme un ami dans les quelques minutes qui suivaient la rencontre. Oui il était étrange dans ses relations amicales, mais tellement adorable comme jeune homme. Si on le croisait dans la rue on ne penserait pas qu'il ait vingt-quatre ans mais plutôt dix-huit au maximum, voir même moins ! Extérieurement l'on pourrait même penser que Hye est quelqu'un de très fragile mais en réalité il était plus fort et courageux qu'il n'y paraît malgré qu'il soit un jeune homme extrêmement sensible, un vrai gamin animé par l'envie de réussir. Après tout il avait bien le droit de se conduire en enfant de temps à autre vu l'enfance qu'il avait eu, il avait dix années de sa vie à rattrapé, il avait loupé toutes les choses amusantes que les enfants faisaient pendant que lui était enfermé dans sa chambre pour une punition qui se voulait éternel. A Jinju, il avait rattrapé pas mal de temps perdu lorsqu'il était gamin, il avait expérimenté les cabanes dans les bois, la natation et surtout l'amusement dans des flaques d'eau lorsqu'il pleuvait. Le jeune cracmol reparti sur la glace pour patiner pendant que son ami s'activait à se chausser de ses patins à glace avant de lui aussi entrer sur la patinoire. Il chancelait déjà et amusé Hye patina rapidement pour venir attraper son bras pour qu'il ne perde pas l'équilibre.

« Un pied en avant puis l'autre, c'est super facile regarde ! » Lui dit-il en faisant glisser ses pieds l'un après l'autre pour avancer sur la surface glissante. Il allait y aller doucement pour ne pas le brusquer et le faire tomber, Hye n'avait jamais enseigné le patinage mais il devait avouer qu'il s'amusait déjà à le faire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kim Jo Hyun
pathfida - les âmes optimistes
avatar

identity card
parchemins envoyés : 38age : 26
MessageSujet: Re: On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun   Ven 28 Mar - 14:02

my love. my game. my lie



On the ice we made good friends
La réponse que lui avait ensuite sortit son tout nouvel ami ne fit qu'agrandir son sourire. Presque rire. Presque. Etant un occlumens, Jo Hyun avait du mal à faire ressortir ses émotions, beaucoup le prenaient pour quelqu'un d'insensible à la douleur des autres. C'était une erreur. Il n'était pas quelqu'un qui riait au dépens des ressentis des autres, il n'aimait pas ceux qui se moquaient de l'amour et ses dérivés comme il n'aimait pas les enfants qui osaient se plaindre de leurs parents alors que ces derniers étaient aimants. Lui qui n'avait jamais pu voir cet amour maternel, il ressentait une haine viscérale en voyant les enfants gâtés qui fuguaient ou insultaient leurs géniteurs dans leurs dos.
Mais avec le temps et l'habitude, Jo Hyun avait apprit à cloisonner ses sentiments trop puissants, trop effrayants, au plus profond de son esprit. Enfermés entre quatre murs imaginaires, il était tellement aisé de les oublier... D'oublier sa mère, ces amis qui l'avaient abandonnés...  Mais il ne le fit pas. À quoi bon ? On ne changeait pas son passé en l'effaçant et ça, son père le lui avait répété assez de fois pour qu'il ne puisse l'oublier de sitôt.

Sortant de ses pensées, le sorcier releva la tête pour voir le moldu prendre sa main derechef et commença à essayer de lui apprendre comment avancer sur des patins. Jo Hyun avait vraiment dû montrer un spectacle pitoyable si le jeune homme avait ressenti le besoin de l'aider. Riant de sa propre personne, il participa activement avec le patineur qui lui expliquait calmement la marche à suivre... Marche à suivre qui paraissait si simple de l'extérieur, mais tellement difficile à l'intérieur !

- Un pied en avant puis l'autre, c'est super facile regarde ! lui disait-il en lui montrait comment il faisait, avançait un pied après l'autre de manière gracieuse.

Et Jo Hyun s'y essaya, avançant tout comme le lui lui montrait le jeune homme, toute fois, en beaucoup plus maladroit. Si quelqu'un lui avait, un jour, dit qu'il ne tiendrait pas debout sur de la glace avec des chaussures spécialisés pour, lui, sorcier et occlumens, aurait sûrement recommandé ce quelqu'un à faire un tour à l'infirmerie pour vérifier s'il n'avait pas bu de potion quelconque.
En même temps, qui aurait pu dire que les moldus pouvaient faire quelque chose d'aussi compliquer ? Sérieusement ?
S'aidant du bras que lui avait tendu son ami, il avançait, de plus en plus vite, prenant de plus en plus confiance en lui et, une fois n'était pas coutume, entama la discussion :

- Vous avez vraiment été gentil de bien vouloir m'aider, malgré le fait que nous ne nous connaissions pas ! Ne voudrait-il mieux pas remédier à ça ? demanda presque timidement le sorcier.

Il ne pouvait décemment pas tutoyer une personne avant que cette dernière ne lui en donne la permission. Pire qu'une habitude.

- Il serait peut-être bien si je pouvais connaître votre âge et quelques autres informations... Vous avez l'air jeune, dans la vingtaine ? Moins ? continua-t-il.

Vouvoyer quelqu'un de plus jeune. Argh, comme ça sonnait vieux jeu et lui rappelait le comportement des Sang Purs. Mais bon, au moins, l'autre ne se sentirait pas trop offensé.


(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Oh Hye Sung
cracmol - les âmes perdues
avatar

identity card
parchemins envoyés : 160age : 28
MessageSujet: Re: On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun   Dim 30 Mar - 19:51

Hye Sung n'était pas le genre de jeune homme à juger quelqu'un parce qu'il ne savait pas faire ceci ou cela alors que lui si, au contraire il préférait aider pour que la personne en question puisse progressé. En réalité il ne comprenait pas pourquoi certaines personnes se permettaient de juger par rapport aux capacités de quelqu'un, le traiter de nul ou bien se moquer de lui c'était une chose que Hye ne pouvait absolument pas supporter. Hye aurait très bien pu mettre son nouvel ami dans une situation inconfortable étant donné qu'il se débrouillait à la perfection lorsqu'il s'agissait de patiner mais il préférait l'aider à apprendre plutôt que de le mettre mal à l'aise. Il lui offrait un large sourire alors qu'il avançait sans pour autant lâcher sa main. Par pur réflexe, le cracmol attrapa la seconde main de son ami et se mit face à lui pour avancer à reculons sur la glace. C'était une autre tactique pour aider ceux qui ne savaient pas patiner à glisser plus aisément sur la glace. Lorsqu'il se serait habitué, Hye le lâcherait mais pour le moment il craignait qu'il ne tombe et se fasse mal.

Il est vrai que le patinage n'était pas quelque chose de facile, Hye Sung était le premier qui pouvait confirmer ceci, lorsqu'il avait commencer à aller sur la glace à quatre ans il ne faisait que tomber manquant quelques fois de se couper un doigt avec le tranchant des lames sous les chaussures. Mais il n'avait jamais abandonné, il avait persévéré et au bout de quelques mois il avait fini par tenir debout sans aucun problème. Ce n'est que lorsqu'il était arrivé dans le monde moldu qu'il apprit à faire quelques figures compliquées qui demandaient des heures et des heures d'entraînement. Il n'était pas du genre à se venter mais il devait avouer qu'il était plutôt doué dans son domaine, sur la glace on le comparait souvent à un majestueux cygne prêt à prendre son envol. S'il pouvait inculquer son savoir à quelqu'un d'autre c'était donc avec plaisir qu'il le ferait.

« Pourquoi est-ce que tu me vouvois... ? On doit avoir le même âge et en plus on est... Amis maintenant, non ? » lui demanda-t-il en ne perdant pas son sourire.

Il ne comprenait pas pourquoi Jo Hyun le vouvoyait, il n'était pas si vieux et avait même un visage de poupon alors pourquoi être si formel maintenant qu'ils avaient fait connaissance ? Question de principe, pour Hye Sung entre amis il était tout bonnement hors de question d'utiliser le vouvoiement. Jamais il n'avait vu quelqu'un le vouvoyer de la sorte si ce n'était que les personnes largement plus âgées que lui. Enfin passons il ne fallait pas faire de cela une affaire d'état ce n'était pas si grave tout compte fait cela mettait juste le jeune patineur mal à l'aise face à son nouvel ami.

« J'ai... Vingt-quatre ans et j'étudie le théâtre, je suis aussi patineur mais c'est pour pouvoir payer mes études parce que mon grand-frère ne peut pas tout faire seul et que je ne peux pas le voir tout le temps, il est fort occupé à cause de son travail alors j'essaye de l'aider comme je peux. Et toi tu as quel âge ? Tu étudies quoi ? » Lui demanda le jeune homme assez curieux au sujet de l'inconnu nommé Jo Hyun qui venait de devenir son ami.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kim Jo Hyun
pathfida - les âmes optimistes
avatar

identity card
parchemins envoyés : 38age : 26
MessageSujet: Re: On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun   Mer 2 Avr - 13:24

my love. my game. my lie



On the ice we made good friends
Le jeune homme avait l'air légèrement gêné et Jo Hyun se sentit mal à l'aise. Avait-il posé une question trop personnelle à son nouvel ami ou avait-il dit quelque chose de déplacé ?

- Pourquoi est-ce que tu me vouvois... ? On doit avoir le même âge et en plus on est... Amis maintenant, non ?

Jo Hyun acquiesça à la question quelque peu rhétorique de son ami et faillit souffler de soulagement ; il avait eu peur pour cette amitié toute nouvelle qu'ils venaient de lier. Ce lien si fragile et qui pouvait être briser par presque rien, que ce soit une parole déplacée ou un geste. Jo Hyun s'y connaissait. Combien d'amis avait-il perdu à cause de ses trop nombreuses crises de colère, avant qu'il n'ait commencé l'occlumencie ? Tant qu'il ne pourrait réellement les compter et en plus, il n'en avait pas le temps.

- J'ai... Vingt-quatre ans...commença le jeune homme.

Ah. Quelques secondes, attendez que l'information ne monte au cerveau du sorcier arriéré qu'il était. Vingt-quatre et lui en avait vingt-deux. Vingt-quatre moins Vingt-deux ? Aller, tu peux bien réussir cette opération ! Ah, voilà ! Hye Sung était plus vieux que lui de deux ans. Bien... WHA T ??? Ce visage de poupin pour vingt-quatre ans ?! Nan, mais c'était pas vrai ! Jo Hyun n'en aurait donné maximum vingt à son ami, pas plus ! C'était réellement choquant, atterrant ; et dire qu'il y avait tant de sorcières qui aurait voulu avoir la chance de vieillir sans que le temps ne puisse vraiment avoir emprise sur elles !
Une chance que Jo Hyun était un bon occlumens sinon sa mâchoire serait aller dire bonjour à la glace dans une rencontre quelque peu douloureuse pour lui. Ce serait un spectacle qui manquerait cruellement de classe et Jo Hyun n'aurait plus jamais osé faire un pas dehors. Lui, se comporter comme un Sang Pur ? Nan, à peine !

- Et j'étudie le théâtre, je suis aussi patineur mais c'est pour pouvoir payer mes études parce que mon grand-frère ne peut pas tout faire seul et que je ne peux pas le voir tout le temps, il est fort occupé à cause de son travail alors j'essaye de l'aider comme je peux.

Vraiment ? Le sorcier aurait pourtant parié que Hye Sung patinait plus par plaisir que par réel nécessité.
Jo Hyun sourit, il n'allait pas répondre hypocritement qu'il comprenait puisqu'il n'avait jamais eu de frère aîné et franchement, s'il en avait vraiment eu un, il n'en serait pas à là aujourd'hui. Il aurait encore pu s'appuyer sur quelqu'un d'autre que son paternel qui n'était plus aussi présent qu'auparavant, il aurait pu avoir un minimum d'enfance avec une figure protectrice et pas une femme dont la voix était tellement aigu qu'il avait cru ses oreilles morts plus d'une fois. Il n'aurait pas été un enfant froid et silencieux, mais voilà ! On ne changeait pas son passé, mais on pouvait toujours façonner son futur comme son coeur le désirait. N'empêche, il retenait maintenant une leçon qui devrait être universelle ; faites toujours en sorte que quand une femme ouvre sa bouche, on lui fourre quelque chose dans ladite bouche pour qu'elle se taise tout de suite ou on pouvait dire adieu à ses oreilles.

- Et toi tu as quel âge ? Tu étudies quoi ?

Ah, voilà que c'est à mon tour de répondre aux questions. » constata simplement le sorcier avec un soupir mental.
Que pourrait-il dire et ne pas dire ? À quoi devrait-il faire attention dans ses paroles et à quelle point pourrait-il déformer la vérité pour ne pas parler du monde magique ? Jo Hyun ne voulait pas mentir à son ami, mais c'était la lois et il risquait cher s'il dévoilait quoique ce soit. Maudissant le secret qui régissait sur l'existence des sorciers et des créatures magiques, le brun s'élança ;

- J'ai vingt-deux ans et j'étudie la médecine dans une université privée. Elle est assez éloignée. J'y dors en internat à cause de... certaines choses quelconques, se retint-il de justesse.

Encore un peu et il aurait pu parlé de sa mère. À l'université, il pouvait parler d'elle sans ressentir la moindre peine, mais ici, dans le monde moldu, jusqu'où pourrait aller le mensonge ? Il y avait des moments, alors qu'il parlait aux moldus, Jo Hyun ne savait plus lui-même où était la barrière entre son mensonge et la réalité. Il évitait les détails pour ne pas être démasqué, mais se sentait presque mis à nu quand il devait parler de lui pour ainsi détourner la conversation sur un sujet ou un autre.
Sa mère. Encore et toujours elle. Tournant autour de son coeur comme un vautour, cherchant la faiblesse de cet organe qui lui était vital pour l'attaquer, le rendre faible et dépendant d'un amour qui n'était plus depuis qu'il s'était découvert la magie. Oh, Jo Hyun ne regrettait nullement son lien avec sa génitrice ! Moins ils se voyaient et mieux ils se portaient tous deux, mais ce qui était regrettable était l'amour que portait son père envers quelqu'un d'aussi fermé que sa mère. C'était dommage pour lui. Enfin, bon, c'était la vie, cruelle mais juste. Comme toujours.

Malheureusement, le sorcier ne voulait pas beaucoup parler de choses touchant de près ou de loin à la magie de peur de laisser passer une quelconque information car si c'était la cas, il devrait oublietter son ami et ça, il ne le voulait pas. Effacer les souvenir, le passé de quelqu'un était un geste presque aussi cruel qu'un meurtre. Que pouvons-nous créer comme futur si nous n'avions pas de passé ?
Se concentrant un maximum sur ses patins qu'il essayait de maintenir parallèles depuis cinq loongues minutes, Jo Hyun choisit de détourner la conversation. Comme d'habitude, rien ne changeait.

- Dans le théâtre, quelle est la pièce préférée ? Sourit innocemment le brun.

Ok, le changement de sujet n'était pas ce qui se faisait de mieux. Jo Hyun avouait sans honte ne pas être trop intéressé par le théâtre, préférant amplement de la littérature et de la musique classique. Comment ça, des goûts de vieux ? Hey ! Chacun ses particularités !  Oui bon, la magie ne pouvait pas être compter comme une particularité comme une partie de la population mondiale pouvait y avoir accès, même si ce n'était qu'une minorité. Les détails ne comptaient pas ou plus, en tout cas.
Hye Sung, en voyant sûrement que son « élève » pouvait patiner, ne serait-ce que sur dix mètres, sans tomber comme, disons-le sans détours, une grosse merde, décida de lui lâcher les mains. Il patinait lentement pour toujours rester au même niveau que Jo Hyun pour pouvoir discuter plus facilement.
Ce serait une véritable perte d'énergie s'ils devaient hurler pour pouvoir se faire entendre de l'autre bout de la patinoire, même si elle était presque silencieuse et vide dans les rares moments où ils se taisaient...


1098 mots
(c) Bloody Storm



C'est la mort qui console, hélas ! et qui fait vivre;
C'est le but de la vie, et c'est le seul espoir
Qui, comme un élixir, nous monte et nous enivre,
Et nous donne le coeur de marcher jusqu'au soir.

Charles Baudelaire, LA MORT DES PAUVRES.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Oh Hye Sung
cracmol - les âmes perdues
avatar

identity card
parchemins envoyés : 160age : 28
MessageSujet: Re: On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun   Dim 6 Avr - 19:49

Vingt-deux ans, le jeune homme qui était désormais l'ami de Hye Sung n'avait que vingt-deux ans. Le cracmol ne pouvait le croire, il faisait largement plus vieux que lui et son visage si enfantin ! Et pourtant si, cela était la vérité, Hye était presque tout le temps l'aîné mais il n'en paraissait rien. Visage d'enfant, de poupon, cela le rajeunissait tellement, il y avait des jours où il se disait qu'avoir un visage plus masculin pour être mieux dans un sens mais il s'aimait comme il était et ne changerait pour personne tout du moins physiquement parlant. Dans sa tête il était aussi un gosse mais assez mature car n'ayant pas eu d'enfance il fallait bien qu'il rattrape tout se temps perdu en se comportant comme un enfant de temps en temps. Alors Jo Hyun étudiait la médecine une chose que jamais le jeune patineur n'aurait pu faire car il n'était pas très doué en science, moins il faisait de maths ou encore de science et vie de la terre, mieux il se portait. Il était un véritable littéraire et il valait mieux avoir le profil pour entrer dans une faculté de théâtre. Il lisait beaucoup mais pour le plaisir et bien souvent cela était des pièces de théâtre, il parcourait les œuvres de Koltès, Feydeau, Marivaux... Et j'en passe. M'enfin cela n'était pas très important ni intéressant à savoir. A croire que cela intéressait Jo Hyun car il venait de lui demander quelle était sa pièce préféré. Oh il en avait tellement ! Mais il essayait de fouiller dans ses souvenirs celle qui l'avait le plus marqué et ce fut sans nuls doutes « Un fil à la patte » de George Feydeau, il s'était amusé à la jouer au lycée et avait endossé le rôle de monsieur de Bois d'Engheins, cet homme qui devait rompre avec son amante pour se marier avec la fille d'une baronne. Un vaudeville qui lui donnait de la bonne humeur lorsqu'il jouait ses scènes.

« J'aime beaucoup Un fil à la patte de Feydeau, c'est drôle surtout à jouer ! » Lui répondit-il avec enthousiasme.

Hye Sung ne pouvait se faire des amis sans aborder la question de la magie, il ne révélait jamais être sorcier sans aucun pouvoir descendant d'une lignée de sang-pur mais il adorait savoir si les moldus croyaient en la magie. Il était curieux à propos de cela et ne se gênait jamais pour poser la question. Après tout il n'avait rien à perdre ce n'était pas comme s'il révélait l'existence du monde magique aux êtres humains quelconques. Il avait tout de même des jours où cela était difficile d'avoir une conversation avec un simple moldu, il voulait parler de Gisteol Hyeon avec quelqu'un, savoir ce qu'il s'y passait réellement là-haut et surtout savoir si étudier à Sinseonghan Jolyu était une expérience sympathique mais il n'avait rencontré que peu de sorciers dans sa vie à Jinju ou alors il en avait côtoyé sans se douter qu'ils étaient réellement des hommes du monde magique. Il ne se posait jamais la question de savoir si la personne avec laquelle il parlait était un sorcier ou non cela lui était bien égal et il n'y pensait même pas pour être franc. Il offrit un sourire chaleureux à son ami l'entraînant vers le milieu de la patinoire sans lâcher ses mains pour ne pas qu'il s'écrase au sol.

« Dis Jo Hyun, tu crois en la magie ? Moi oui, je me dis que y'a des choses magnifiques dans un endroit secret comme des dragons et pleins d'autres choses du genre ! Tu crois pas que ça serait trop chouette si un jour on trouvait l'endroit ? J'aimerais trop voir des dragons ou des licornes ! » Lui avoua-t-il en riant.

Hye avait gardé une âme d'enfant, il savait que les créatures magiques existaient mais n'avait jamais pu en voir de ses propres yeux car il était tout le temps enfermé dans sa chambre il ne pouvait pas sortir sinon ô quel déshonneur pour la famille Oh que de voir un cracmol se balader dans les rues de Gisteol Hyeon ! Trop fière pour laisser apparaître une erreur comme Hye, sa famille avait préféré le garder à l'écart de tout être magique et pourtant seul son frère aîné était assez bon pour ne pas détester son petit frère d'être né comme cela, pourquoi lui en vouloir de toute façon ? Cela n'était pas de sa faute.

Hye s'amusait à traverser toute l'étendue de la glace en patin gardant les mains de son ami dans les siennes, mais il fallait bien qu'il les lâche à un moment ou un autre pour que celui-ci apprenne à patiner par ses propres moyens. Ce qu'il fit quelques minutes plus tard sans que Jo Hyun ne s'en rende pourtant compte, le cracmol l'avait quitter restant cependant proche de lui au cas où l'ami ne se rétame contre le sol à cause d'une perte soudaine d'équilibre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kim Jo Hyun
pathfida - les âmes optimistes
avatar

identity card
parchemins envoyés : 38age : 26
MessageSujet: Re: On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun   Lun 7 Avr - 3:20

my love. my game. my lie



On the ice we made good friends
Hye Sung semblait surprit d'apprendre qu'il était plus vieux de Jo Hyun de deux ans, en même temps, ce dernier pouvait le comprendre assez aisément. Mais il semblerait que son ami ait une aussi bonne maîtrise des expressions que lui puisque quelques secondes après, il reprenait un sourire insouciant. Un sourire semblable à celui de tant de jeunes dont le destin leur avait injustement décidé de rendre la vie infernale, un sourire enfantin, comme si la personne en face de lui cherchait à redevenir un enfant... Pur, insouciant et innocent. Oh, Jo Hyun ne se faisait pas de fausses idées sur l'innocence des gens ; ils la perdaient tous en général très tôt et ce, pour divers raisons, certaines sûrement plus crédibles que d'autre, mais les faits étaient bien là ; l'innocence ne durait pas après la majorité... Le brun avait dans l'idée que le patineur devait plus être un écorché vif de la vie qu'autre chose, un combattant qui avait une raison de vivre et qui s'y accrochait.
Le jeune homme semblait réfléchir après que le sorcier lui ait demandé sa pièce de théâtre préférée, on aurait dit qu'il avait affaire à un choix cornélien.

« J'aime beaucoup « Un fil à la patte de Feydeau », c'est drôle surtout à jouer ! » finit par lui répondre, avec un enthousiasme non-feint, le moldu.

Feydeau... Feydeau... Où avait-il déjà entendu ce nom-là ? Ah ! Il s'en souvenait, c'était pendant un spectacle, relatant quelques oeuvres d'écrivain reconnus dans leurs pays et alentour. Il semblait au sorcier que l'homme était un auteur dramatique français du... Hum... Environ du 19ème siècle. Il avait aussi un arbre généalogique compliqué et pas vraiment clair. Au moins, c'était un auteur qu'il connaissait et, de lui, il se rappelait avoir bien aimé une pièce en particulier pour sa première scène ; une dispute de couple des plus banales. Malgré le fait que ce n'était pas un fait remarquable, Jo Hyun avait bien rit dessus et ça l'avait mit dans de bonnes dispositions pour le reste du spectable.

« Je ne connais qu'une pièce de Feydeau, et c'est « C'est une femme du monde »... Je ne pourrai pas vraiment t'expliquer pourquoi sans passer pour un fou ! » rit doucement, presque timidement, le sorcier alors qu'il faisait tout pour garder un semblant d'équilibre.

En même temps, dire qu'il avait vu le spectacle version sorcier serait déplacé. Quel moldu le croirait ? S'il disait ça, Jo Hyun savait pertinemment que ce serait signer un allé simple à l'asile ! Et il n'avait pas vraiment prévu de terminer sa vie shooté aux médicaments moldus... Il ferait honte à son père et ça, il se le refusait. Son père, même peu présent, était son dernier rempart ; savoir qu'il l'avait déçu briserait le brun une bonne fois pour toute.
La magie, peu de moldu y croyait, pour eux, le monde se résumait à la logique et la science. Ils ne cherchaient pas plus loin pour voir ce que la Nature et la Magie leur réservaient, les aventures fantastiques qu'ils auraient pu vivre. Enfin, en même temps, après l'épisode de la chasse aux sorcières, les moldus étaient vraiment très mal vus par les sorciers, même si le temps avait amoindrit la haine. C'était cruel de tuer ceux qui étaient différents et le pire, c'était sûrement que des personnes innocentes avaient péris pour un crime qu'ils n'avaient pas commis... Alors Jo Hyun ne put s'empêcher d'avoir un léger sursaut en entendant son ami lui parler de ce thème-là ;

« Dis Jo Hyun, tu crois en la magie ? Moi oui, je me dis que y'a des choses magnifiques dans un endroit secret comme des dragons et pleins d'autres choses du genre ! Tu crois pas que ça serait trop chouette si un jour on trouvait l'endroit ? J'aimerais trop voir des dragons ou des licornes ! »

Le tout avec une telle joie que le brun aurait pu juré qu'Hye Sung avait bel et bien vu ces dragons et ces licornes qui peuplaient plutôt le monde féerique des enfants. Le Pathfidien aurait pu rire de l'ironie ; il venait d'un monde magique où toute ses créatures existaient, mais il ne pourrait jamais rien dire car il fallait avant tout protéger son peuple. Le plus drôle était sûrement le fait que les enfants étaient beaucoup plus proches de la vérités que la plupart des adultes, bloqués dans une logique qu'ils refusaient de voir comme fausse. Le patineur était vraiment resté un enfant dans son âme pour continuer à croire à ce genre de chose, surtout pour un moldu... Sauf si... Non ! Peut-être que Hye Sung était un sorcier, comme Jo Hyun ? Mais alors, pourquoi parlait-il si négligemment du monde magique ? C'était fou et dangereux de sortir des phrases pareils.

« Es-tu fou ? La magie n'existe pas et encore moins les créatures magiques ! » s'écria Jo Hyun, ne contrôlant pas la légère intonation de panique qui percevait dans sa voix.

C'était la première fois qu'il rencontrait un sorcier aussi peu soucieux de la sécurité du monde magique. Tout les enfants dotés de pouvoirs magiques apprenaient, à leurs arrivés à l'école s'ils ne le savaient pas déjà par leurs parents, qu'il ne fallait jamais parler du côté magique dans un endroit accessible aux moldus. Et s'il y en avait un qui y croyait vraiment ? Et s'il s'était mis à chercher ce monde extraordinaire ? Un désastre. Mais le plus probable était sûrement le fait qu'Hye Sung ne faisait que de rêver, qu'il ne possédait aucune connaissance de la magie et le sorcier devrait, même s'il ne le voulait pas, briser de manière brutale les rêves de son nouvel ami. C'était le prix à payer... Renfermant ses sentiments en lui, comme il le faisait si souvent, il reprit la parole, sous le regard interrogateur et légèrement blessé du patineur ;

« La magie existait sûrement au Moyen-Âge pour rassurer les hommes, mais maintenant, il faudrait arrêter de rêver ! Tu n'es plus un enfant, tu sais ? Les gens se moqueraient de toi s'ils t'entendaient parler de... de dragons ! Que penseraient tes parents ? » continua le jeune homme avec acidité.

Des mots blessants, ça, Jo Hyun s'y connaissait. Frapper où c'était le plus douloureux ? Son hobby préféré ! Comme si perdre son premier ami depuis des lustres était un plaisir ! Mais le sorcier avait mal calculé son coup et, comme un imbécile qui se contredisait tout seul, un bout de bois dépassait de la poche de son manteau, ressemblait étrangement à une poignée de baguette magique... C'était une erreur que le Pathfidien n'avait pas remarqué ; il n'avait pas prévu de tomber sur ce sujet épineux alors qu'il faisait juste une simple sortie dans le monde magique !


1073 mots
(c) Bloody Storm



C'est la mort qui console, hélas ! et qui fait vivre;
C'est le but de la vie, et c'est le seul espoir
Qui, comme un élixir, nous monte et nous enivre,
Et nous donne le coeur de marcher jusqu'au soir.

Charles Baudelaire, LA MORT DES PAUVRES.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Oh Hye Sung
cracmol - les âmes perdues
avatar

identity card
parchemins envoyés : 160age : 28
MessageSujet: Re: On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun   Mer 9 Avr - 19:26

Hye Sung était tout enjoué d'avoir pu partager son enthousiasme pour la magie auprès de son ami. Il l'avait fait si innocemment comme un enfant après tout Jo Hyun ne connaissait sûrement rien du monde magique et dire que le cracmol connaissait un endroit magique serait beaucoup plus que dangereux alors il faisait passer cela sous des sous entendus, des rêves d'enfants sortant d'une imagination débordante qu'était celle de Hye Sung. Il n'avait jamais eu le temps ni la joie de voir des créatures magiques de ses propres yeux. Oh si une fois ! Avant qu'il ne se fasse enfermer dans sa chambre pour dix ans il avait rencontré un phénix magnifique et majestueux qui appartenait à son oncle qu'il n'avait vu qu'une fois dans sa vie. Créature magique renaissant de ses cendres, Hye rêvait presque d'en posséder un mais il ne pouvait pas bien évidemment. Il connaissait tout du monde magique il y avait vécu il était prédestiné à devenir un grand sorcier cependant il s'avérait qu'il n'était qu'un cracmol, une sorte de moldu ce qui le rendait mélancolique de temps à autres mais lui donnait la force de prouver ce dont il était capable.

Mais le sourire du jeune patineur s'estompa à la réponse de son ami, il semblait énervé à l'évocation de la magie ou même des créatures comme s'il voulait cacher quelque chose. Ce qui blessa le plus Hye était que Jo Hyun venait de lui dire d'arrêter de rêver, qu'il n'était plus un enfant mais il ne pouvait absolument pas savoir qu'il voulait rêver ! Etre un enfant rattraper tout ce temps perdu passé dans sa chambre à lire, regarder la télévision mais jamais sortir ! Que penseraient ses parents ? Ah s'il savait ! Ses parents s'en foutaient pas mal de plus ils étaient sang-pur, de fiers sang purs qui ne pouvaient accepter le fait que leur enfant soit un cracmol. Hye n'aimait pas juger les gens sans connaître leur passé, il n'aimait pas non plus que l'on ose le juger sans connaître le sien. Cependant il aimait déjà beaucoup son nouvel ami alors s'énerver ne servait à rien de toute façon il était plus triste qu'en colère. Il sentait déjà ses yeux lui faire mal il ressentait de légers picotements alors que ceux-ci commencèrent à s'embuer à cause des larmes qui ne tardèrent pas à arriver. Vexé, même blessé, Hye était un être sensible qu'il ne valait mieux pas blesser sous peine de le voir fondre en larme. Certes il était courageux mais cela ne l'empêchait pas d'être le plus sensible des jeunes hommes de son âge.

« Je... Tu n'as pas le droit de dire ça ! J'ai le droit de croire en la magie si je veux, de toute façon tu peux pas savoir j'ai pas eu d'enfance j'ai le droit de rattraper tout maintenant en croyant à des choses d'enfant comme tu dis... Mes parents ? Mes parents... Ils s'en fichent de moi je suis rien pour eux juste une erreur de la nature... » Dit-il en laissant couler ses larmes le long de ses joues tant il était blessé des paroles que Jo Hyun avaient prononcé.

Il vint essuyer grossièrement ses yeux avec le revers de sa main en lâchant les mains de son ami avant de loucher vers sa poche d'où dépassait un objet long en bois. Hye Sung était assez curieux de savoir ce que cela était même s'il se doutait d'une chose en apercevant ce mystérieux objet. Alors il décida d'attraper ceci dans la poche de son ami assez curieux s'éloignant un peu de lui en sachant qu'il n'arrivera pas à venir comme Jo Hyun était débutant dans le patinage. Il admirait alors l'objet entre ses doigts à présent, une baguette magique alors tout cela pouvait bien expliquer son comportement. Mais Hye ne cessait cependant pas de pleurer pour autant, là il pouvait tout expliquer à son ami au moins il comprendrait. Gardant bien la baguette entre ses doigts il baissa la tête pour ne pas que celui-ci admire son visage sali par les larmes qui ne voulaient cesser de perler et couler.

« Je crois en la magie j'ai bien le droit ! » Dit-il pour se défendre en retenant quelques sanglots. « J'y crois et j'y croirais toujours parce que j'ai vécu dans ce monde où les créatures magiques vivent... Mais je n'ai vu qu'un phénix dans ma vie... J'ai bien le droit d'être un enfant à vingt quatre ans j'ai dix années de ma vie à rattraper. Et mes parents ne m'aiment pas je ne suis rien qu'une erreur dans leur lignée de sang-pur, je ne suis rien qu'un bon à rien pour eux, si je mourrais ça leur serait égal de toute façon il n'aiment pas qu'un cracmol pourrait ruiner la réputation de leur grande lignée... J'ai que des souvenirs vagues j'ai rien vu d'autre que ma chambre et mon grand frère là haut à partir de mes cinq ans, je veux rattraper mon enfance, j'étais pas heureux mes deux frères me faisaient la misère, on m'interdisait de sortir seul mon grand-frère, le plus gentil des trois était là pour moi... Alors oui je veux voir des dragons, je veux voir des licornes, je veux revoir un phénix, je veux revoir de la magie, rentrer et prouver que le petit cracmol insignifiant que je suis à pu faire quelque chose de sa vie... Pas quelque chose de grandiose mais je veux le faire quand même... T'as pas le droit... Non t'as pas le droit de juger sans connaître... Moi je te juge pas alors pourquoi il faut être méchant avec moi ? J'ai rien demandé... J'ai rien fait de mal... »

Hye Sung était dans un sens heureux d'avoir vidé son sac mais toujours triste de ce que lui avait balancé son ami auparavant, il lui rendit cependant sa baguette en la lui tendant essuyant par la suite ses vulgaires larmes qui ne voulaient pas quitter ce visage de poupon. Mignon et adorable, déterminé et enfantin, sensible et pourtant courageux, Hye Sung était un grand enfant complexe le comprendre relevait du défis pour les moldus car il ne pouvait pas balancer la vérité mais il avait apprit que son ami était un sorcier alors il fallait qu'il en parle qu'il dise tout ce qu'il avait sur le cœur pour se sentir mieux et que celui-ci cesse de le réprimander pour son attitude de gamin ainsi que ses rêves enfantins qui ne rimaient à rien car oui la magie existait, elle était partout autour de nous sans que nous le voyons il existait un monde au-delà d'un cascade où tout ceci n'était pas caché, Jo Hyun le savait il devait sûrement y habiter et Hye Sung y avait vécu pendant un temps.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kim Jo Hyun
pathfida - les âmes optimistes
avatar

identity card
parchemins envoyés : 38age : 26
MessageSujet: Re: On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun   Jeu 10 Avr - 19:21

my love. my game. my lie



On the ice we made good friends
Jo Hyun se sentait vraiment cruel de ne pas arriver à vraiment se sentir coupable en voyant les yeux de son ami s'embuer. C'était un de ses nombreux défauts : froid et blasé par la vie, il s'était développé une insensibilité qui pouvait facilement être prit pour de la méchanceté face aux paroles qu'il prononçait, à moitié. L'autre était dû au fait qu'il avait déjà subit de nombreuses jouets verbales avec des étudiants à la langue un peu trop pendue pour leur propre bien. Qui plus est, il ne pensait plus vraiment à qui était en face de lui, en ce moment même, car trop pongé dans ses pensées.
Pleurer. Depuis combien de temps avait-il arrêté d’éprouver ce besoin qui faisait, presque, l'humain ce qu'il était ?
Perdu dans ses pensées, le sorcier ne vit que trop tard le geste rapide et précis du moldu ; il s'était précipité pour atteindre, horreur, la baguette magique que Jo Hyun avait négligemment placé au fond de l'un des poches de son pantalon. Jo Hyun se maudit intérieurement alors que son aîné admirait le morceau de bois. Elle était faite en bois d'if et en brin de sombral, une baguette faite pour la magie noire. Oh, ce n'était pas parce que Jo Hyun avait prévu de devenir un grand mage noir mégalomane, mais bien parce que sa famille, du côté magique, avait toujours eut un gène qui la liait avec la forme de magie la plus sombre. Ce n'était pas quelque chose qui venait souvent à l'esprit des gens quand ils parlaient des Kim, mais ça revenait de temps à autre, pour se rappeler au bon souvenir des autres. Alors, avec son père, ils pratiquèrent de temps à autre, poussant toujours leur limite un peu plus loin, mais faisant toujours bien attention à ne jamais dépasser le point de non-retour. Cette limite entre le plaisir de pratiquer et l'addiction. C'était ce qui faisait de lui autre chose qu'un mage noir, ce qui faisait de lui un sorcier normal, juste plus tourné vers les arts sombres que vers la lumière où il n'aurait pas pu démontrer tout son potentiel... Même si commencer des études de médicomage, d'après son paternel n'était pas la meilleure idée pour développer sa magie. Il savait bien qu'il gaspillait ses talents pour prendre un chemin qui lui serait difficile, car un mauvais contrôle sur un sort et son patient pourrait mourir alors que s'il décidait de devenir Auror... Enfin, voilà.

Il était temps de revenir à Hye Sung qui regardait toujours sa baguette avec un sérieux affolant. Que pouvait-il bien trouver d'intéressant à un bout de bois ? Jo Hyun espérait sincèrement que les choses n'allaient pas encore plus se compliquer après ça : une dispute était amplement suffisante pour lui. Et dire qu'il n'avait jamais commencer à se disputer avec quelqu'un jusqu'à aujourd'hui... Etait-ce la journée des premières fois ? Un rire jaune faillit échapper à ses lèvres. Sa première fois sur de la glace, son premier vrai sourire, son premier ami, sa première dispute et sûrement sa première séparation un tantinet douloureuse. Serait-il capable d'abandonner ainsi un garçon à l'air aussi fragile et repartir dans le monde magique sans un regard en arrière ? Le sorcier en doutait. La bouille du moldu l'avait littéralement charmé, étrange pour quelqu'un de souvent décrit comme insensible, non ?

Hye Sung releva le visage après un moment, gardant la baguette en bois d'if contre lui. Une lueur de compréhension avait prit naissance dans son regard même si ses larmes continuèrent à couler et alors il parla. Il raconta son enfance, enfermé entre quatre murs, n'ayant comme compagnie deux parents froids, deux frères tout sauf aimants et un seul rempart. Triste, sombre, une enfance peu commune dans le monde des Sang-Pur. Normalement, ce genre d'enfant vivaient dans la richesse, les rires et l'amour, mais comme le patineur, il y en avait toujours des trop gentils qui souffraient en attendant qu'on leur rendent l'amour qu'ils avaient donné. Ça lui rappelait son histoire à lui. Ils étaient si semblables mais pourtant si différents ! Hye Sung, lui, avait trouvé la force de sourire, de se battre pour que ses parents le remarquent, il vivait avec le sourire malgré son passé alors que Jo Hyun se refermait sur lui-même, ne comptant plus que sur ses études pour avoir une vie dite « heureuse ».
Mais le Pathfidien ne pouvait pas se plaindre, au moins, il avait encore un noyau magique, lui. Il pouvait trouver refuge dans un monde que les moldus prenaient pour imaginaire quand il le voulait. Il avait un pied dans les deux mondes alors que son ami était bloqué, de force, dans un seul, incapable de pouvoir ressentir la joie et le picotement chaleureux de la magie, passant dans ses veines. Alors Jo Hyun se surprit à éprouver de la tristesse pour le patineur. Pas de la pitié, ce serait insulter ce dernier, mais un élan de tristesse en comprenant ce qu'il avait dû traverser. Il se sentit alors coupable pour ses mots, pour ses cruelles paroles qu'il lui avait jeté à la figure sans même connaître le passé de son ami. C'était... Simplement méchant et presque lâche. Détruire l'autre avant même qu'il n'ait pu lui démontrer ses arguments, c'était quelque chose de honteux, digne des plus sournois, sûrement.

Vraiment très embarrassé par ce qu'il était sur le point de faire, Jo Hyun se mordit la lèvre et, dans un soupir de résignation, alla prendre Hye Sung dans ses bras. Il s'excusa de sa méchanceté gratuite tout en caressant le dos de son aîné, même s'il aurait dû faire beaucoup plus attention à son équilibre...

« qu-AAAAH ! »

Et oui. Ce qui devait arriver arriva malheureusement pour le sorcier. Il s'était rétamé la tronche par terre avec autant d'élégance qu'un dragon saoul et l'image était plus parlante pour le dragon que pour lui-même. Le pire étant sûrement le fait qu'il avait emmené son ami avec lui dans sa chute, mais, que dans un réflexe Gryffondorien, il avait réussit à amené Hye Sung au-dessus de lui pour lui éviter trop de douleur. Se faisant doublement mal, par la même occasion...

Des fois, il se demandait s'il pouvait réfléchir à ses actes avant que ce genre de chose ne puissent arriver...



1099 mots

(c) Bloody Storm



C'est la mort qui console, hélas ! et qui fait vivre;
C'est le but de la vie, et c'est le seul espoir
Qui, comme un élixir, nous monte et nous enivre,
Et nous donne le coeur de marcher jusqu'au soir.

Charles Baudelaire, LA MORT DES PAUVRES.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Oh Hye Sung
cracmol - les âmes perdues
avatar

identity card
parchemins envoyés : 160age : 28
MessageSujet: Re: On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun   Ven 11 Avr - 19:43

Hye Sung se sentait en quelque sorte soulagé il avait balancé tout ce qu'il avait sur le cœur et se sentait plus léger d'un coup malgré les larmes qui ne voulaient se stopper. Il s'était senti si mal à cause du jugement de son ami, celui-ci ne connaissait absolument pas son passé alors il n'avait pas eu le droit d'émettre un jugement de la sorte sur le pauvre petit cracmol. Il s'était renfermé dans un monde enfantin alors et rêvait à la magie, aux animaux enchantés qui peuplaient le monde où régnaient sorciers et sorcières,, tout ce qu'il voulait c'était que ses parents arrêtent de le traiter comme un moins que rien et qu'il puisse s'amuser dans le monde magique, avec ou sans pouvoir cela lui était plus qu'égal du moment qu'il était accompagné des personnes qui lui étaient chères. Les voir agiter leur baguettes dans un sort incompréhensible pour changer je ne sais quoi en une loutre ou provoquer des choses merveilleuses rien que pour lui cela était la vraie magie pour le jeune homme. Il n'avait pas besoin d'être un sorcier, juste que l'on s'occupe de lui et qu'on lui montre des choses qu'il n'avait jamais vu des choses qui lui feraient plaisir à coups sûr !

Hye ne se doutait absolument pas de ce qui allait se passer par la suite en effet son ami eut un élan de compassion et le prit dans ses bras pour une étreinte réconfortante et amicale, cela eut le dont d'arrêter les pleurs du jeune homme progressivement, il se sentait bien dans ses bras à présent,, tellement bien qu'il n'avait pas vraiment envie de les quitter. Depuis quand n'avait-il pas reçu de câlins de la part de quelqu'un ? C'était une très bonne question qui ne valait pourtant pas la peine que l'on s'y intéresse davantage. Tout ce qui comptait à présent était l'étreinte de Jo Hyun et Hye Sung, nouveaux amis et déjà si proches, comme quoi Hye était capable de se faire des amis, de se sociabiliser. La tête contre l'épaule du sorcier, le cracmol soupirait de soulagement, il avait tout de même eu peur que son ami ne le laisse tomber après l'avoir entendu parler de dragons et de magie mais non à croire qu'il en fallait plus au cadet pour quitter ses amis. Hye avait retrouvé sa joie de vivre il souriait très légèrement à son ami lors qu'il releva la tête lorsque tout à coup ils se retrouvèrent à terre sans que Hye n'ai eu le temps d'évaluer la situation, il avait la tête contre le torse de Jo Hyun et la relevait pour regarder son ami étalé contre la glace, il avait du se faire mal contrairement à l'étudiant qui avait amorti sa chute contre le torse du blessé. Il se remit sur ses jambes rapidement ne voulant pas écraser davantage le sorcier, il lui tendit tout de même la main pour le relever avant de le remettre sur ses pieds et le tenir contre lui de peur qu'il ne perdre à nouveau l'équilibre, il l'attira vers les gradin, sortant de la piste de glace pour s'asseoir sur un banc avec lui. Il était inquiet, il savait à quel point la première chute pouvait être douloureuse, Hye en avait fait l'expérience mais cela remontait à ses quatre ans alors la douleur avait été multipliée par deux comme un enfant est plus sensible qu'un adulte.

« J-Jo Hyun ? Tu vas bien ? Tu t'es cogné à la tête... » lui dit-il en faisant une moue avant d'enlever ses patins pour se mettre derrière son ami. « Laisse moi regarder. »

Hye Sung souleva les cheveux de son ami pour passer ses doigts contre son cuir chevelu et voir si tout allait bien cependant il sursauta et ouvrit grand les yeux comme choqué de sa découverte. Il retira ses doigts pour les fixer d'un air traumatisé. Sur ses doigts se trouvait un liquide rougeâtre qui n'était autre que du sang frais. Jo Hyun avait dû s'ouvrir la tête lorsqu'il s'était cogné contre la glace. Il se sentait coupable de cela, il n'aurait jamais dû insister pour que son ami vienne sur la glace avec lui tout était de sa faute en plus Hye détestait le sang il manquait de tomber dans les pommes mais tenait bon. Il paniquait et se releva à toute vitesse cherchant de quoi stopper ce sang qui coulait, ce n'était pas une fontaine et heureusement mais il valait mieux stopper cela.

« T-Tu... Tu saignes ! T-Tu saignes, Jo Hyun ! » lui dit-il paniqué alors qu'il sorti un paquet de mouchoir de sa poche pour tapoter nerveusement mais gentiment l'endroit où s'était ouvert son ami.

Il espérait au fond de lui que la magie pourrait tout arrangé, qu'en sortant sa baguette de sorcier Jo Hyun pour faire arrêter le sang en prononçant quelques mots qui suffiraient pour faire rentrer cela dans l'ordre pour qu'ils puissent à nouveau s'amuser comme tout à l'heure. Même si ce n'était pas de sa faute, Hye se sentait coupable, coupable d'avoir entraîné son ami sur la glace, coupable de l'avoir fait patiner alors qu'il ne connaissait rien à cela. Tout était de sa faute alors il s'excusa d'un petit « désolé » avant de garder le mouchoir contre la plaie de son ami.

« C'est ma faute... J-Je... Tu dois avoir très mal... J-Je suis désolé... »

Même s'il n'avait rien fait de mal il ressentait un besoin terrible de s'excuser envers Jo Hyun, qu'il prit dans ses bras juste après laissant tomber le mouchoir. Il avait lui même besoin d'affection et ne savait pas bien s'il faisait cela pour son ami ou simplement pour lui. Qu'importe, après que cela se soit arrangé, Hye Sung ne retournerait certainement pas sur la glace avec son ami, ils iraient plutôt s'asseoir sur ce même banc après avoir été chercher un chocolat chaud au distributeur non loin pour se réchauffer ce qui serait mieux que de se rétamer contre le sol et s'ouvrir la tête à nouveau à moins que Jo Hyun ne renverse son chocolat brûlant sur lui ce qui serait assez gênant en soi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kim Jo Hyun
pathfida - les âmes optimistes
avatar

identity card
parchemins envoyés : 38age : 26
MessageSujet: Re: On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun   Ven 11 Avr - 21:11

my love. my game. my lie



On the ice we made good friends
Lorsque son crâne se cogna fortement contre le sol dur fait de glace, Jo Hyun sentit une douleur fulgurant traverser son cerveau, comme une alarme, avant de s'atténuer lentement alors qu'il enfermait ce sentiment si dérangeant de douleur en dehors de ses barrières mentales. Il laissa le temps à Hye Sung de se remettre de ses émotions et de se relever avant d'accepter la main que le patineur lui tendait avec une moue inquiète. Le sorcier lui offrit un sourire d'excuse. Mais quel maladroit, vraiment. Il n'y avait que lui pour tomber de manière aussi peu gracieuse alors qu'il voulait réconforter quelqu'un et pour cette maladresse, il aurait pu en rougir de gène, mais comme ce n'était vraiment pas son genre, il n'allait pas le faire.
Quand les deux jeunes hommes furent enfin debout et stables sur la glace, ils se permirent d'en sortir pour se poser, avec beaucoup de précipitation pour Hye Sung, sur les gradins vides. Le Pathfidien avait remarqué à quel point que patineur s'inquiétait pour lui et c'était quelque chose qui lui faisait chaud au coeur. Dans le monde magique, c'était banal, plus personne n'y faisait vraiment attention puisqu'une simple potion pour nettoyer la plaie et un sort de régénération étaient amplement suffisant pour guérir le blessé. Et il n'y avait même pas de cicatrices, à la fin, juste un goût horrible dû à la potion souvent infecte qu'offraient les médicomage ou les simples infirmiers. Le jeune homme sentit les doigts fins de son ami lui tâter le cuir chevelu pour voir l'étendu des dégâts même si Jo Hyun savait déjà qu'il devait sûrement s'être ouvert le crâne, vu comme il avait chuté il n'y avait à peine cinq minutes.
Le sorcier ne se faisait pas d'illusion, il devrait très prochainement se laver les cheveux s'il ne voulait pas que ces derniers ne portent, pendant un long moment, l'odeur du sang. C'est que c'était dur à enlever, ça. Par contre, il fut légèrement effrayé en sentant Hye Sung paniqué en voyant la blessure. Elle ne devait pas être aussi grave, n'était-ce pas ? Non, sûrement pas. Enfin, le Pathfidien l'espérait parce que tomber dans les pommes à cause d'une perte trop importante de sang lui vaudrait sûrement des heures et des heures de leçon de moral de la part de son paternel bien aimé, mais légèrement moins dans ce genre de cas.

Le patineur s'excusa encore et encore. Il devait culpabiliser pour la blessure superficielle du plus jeune et ce dernier accueillit, non sans surprise, le corps fin de son aîné contre le sien. C'était agréable. Jo Hyun se surprit, encore une fois, à sourire. Un sourire qui se voulait réconfortant et amusé. Il souriait de plus en plus, ces derniers temps et le jeune homme avait du mal à définir si c'était quelque chose de bien ou pas. D'un côté, il s'ouvrait enfin au monde pour pouvoir en admirer les subtilités appelées sentiments, mais de l'autre, il s'inquiétait pour son occlumencie ; ce serait un désastre s'il le maîtrisait moins bien qu'avant ! Il ne voulait pas détruire ses chances de pouvoir devenir médicomage, alors, à regrets, il éloigna le plus petit de son corps.

« Ce n'est pas de ta faute, d'accord ? C'est de la mienne, alors ne t'en veut pas ainsi. C'est vraiment rien de grave, je te l'assure. » murmura-t-il au brun en plantant son regard dans le sien.

C'était un regard émotif, emplit de sentiments divers. Il pouvait lire en Hye Sung comme dans un livre ouvert. C'était beau et chaleureux.
Le sorcier se mit à tâter sa blessure et remarqua tristement ses doigts tâchés d'un liquide vermeil, rendu plus clair par la lumière du moment. Un soupir franchit ses lèvres alors qu'il sortait sa baguette, en faisant bien attention à ce que personne ne soit dans les alentours, et se lança un petit sort de guérison, juste de quoi refermer lentement sa blessure sans gaspiller trop de magie. Sans mentir, Jo Hyun détestait cette impression étrange de la peau qui repoussait plus rapidement que la normale, aidée par la magie. Il se sentait souvent étrange dans ce genre de moment et ressentait une sorte de répulsion à utiliser cette sorte-là de magie. Rien de très embêtant, mais une impression parfois dérangeante et qu'il essayait de maîtriser rapidement. Il le savait très bien que sa magie était faite pour les arts sombres, mais il ne voulait pas se laisser faire par sa nature. Il voulait faire ce qu'il voulait, même si ce n'était qu'une sorte de moyen détourné pour rattraper son enfance, un peu comme Hye Sung, mais de manière plus discrète.
Il était vraiment dommage que les sorts qui avaient d'abord été crée pour la médecine, comme l?impérium, et qui demandait un tant soit peu de magie noire soient devenus des sorts dit « Impardonnables » par la société parce qu'un gros mégalomane avait décidé qu'il voulait dominer un monde qui était de toute façon trop fort pour lui. Ces sorts avaient pourtant été tellement utiles à la médecine sorcière, comme, par exemple, maîtriser un patient un peu trop impulsif par autre chose que l'injection de potions calmantes. Du point de vue de Jo Hyun, c'était vraiment des pertes dommages, mais il ne pouvait pas faire part de sa manière de penser en publique où il serait rapidement catalogué comme un futur mage noir.
Qui avait dit que la magie était soit noire, soit blanche ? Tss.

Finalement, le Pathfidien se leva de sa chaise et empoigna le bras de son ami pour l'entraîner ranger ses patins. Ils s'étaient assez amusés pour aujourd'hui sur la glace, maintenant, place aux boissons chaudes et aux crêpes ! Le sorcier avait entendu parler d'une crêperie qui faisait de délicieuses crêpes accompagnées par de crémeux chocolats chauds.



1020 mots

(c) Bloody Storm



C'est la mort qui console, hélas ! et qui fait vivre;
C'est le but de la vie, et c'est le seul espoir
Qui, comme un élixir, nous monte et nous enivre,
Et nous donne le coeur de marcher jusqu'au soir.

Charles Baudelaire, LA MORT DES PAUVRES.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Oh Hye Sung
cracmol - les âmes perdues
avatar

identity card
parchemins envoyés : 160age : 28
MessageSujet: Re: On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun   Dim 13 Avr - 19:34

Le sang arrêta de couler bien vite contrairement à ce qu'aurait pu penser le jeune cracmol, il fut tout de même bien heureux que son ami n'ait rien eu de plus grave sinon s'en serait voulu à vie pour avoir insister pour que le sorcier patine sur la glace. Dans un sens ce n'était pas réellement étonnant pour Hye car chaque, ou du moins quasi chaque fois qu'il sortait avec un ami ou qu'il s'en faisait il finissait par arriver une catastrophe à croire que le ciel ne voulait pas que le jeune homme ne se fasse des amis. Mais enfin, du moment que tout allait ien Hye serait capable de s'amuser à nouveau mais maintenant il avait plus faim et soif qu'autre chose. Il ne fut pas surpris quand Jo Hyun se leva et empoigna le bras du cracmol pour aller ranger leurs patin. Il devait en avoir assez de patiner et lui aussi devait vouloir boire quelque chose de chaud pour se réchauffer en se temps froid. C'est alors avec un large sourire enfantin qu'il se dirigea vers la sortie de la patinoire en sautillant accompagné de son nouvel ami, juste en face de la patinoire se trouvait un endroit où ils servaient de délicieux chocolats chauds ainsi que des crêpes, l'endroit rêvé après s'être dépensé sur la glace. Hye allait dans ce petit café-crêperie à chaque fin d'entraînement et il était très apprécié du personnel de par sa bonne humeur et son innocence, il arrivait qu'on lui offre une crêpe sous l'accord du propriétaire et il acceptait même s'il était gêné de ce cadeau si généreusement offert, on lui avait dit que c'était car il n'y avait que peu de client avec une telle joie de vivre. A chaque fois que Hye allait là-bas il donnait de la bonne humeur à l'endroit, il n'avait pas beaucoup d'ami certes mais on appréciait beaucoup le jeune cracmol, il était un être simple et facile à vivre qui ne cherchait pas à se compliquer l'existence juste réussir. Cela lui faisait chaud au cœur de voir que tant de personnes étaient attentionnées avec lui alors qu'il avait été oublié durant toute son enfance et maltraité par deux de ses frères, oublié de ses parents. Le jeune cracmol traversa la rue en compagnie de son ami sorcier, il ouvrit la porte du café pour pouvoir y entrer à la suite de Jo Hyun et salua le personnel avant d'aller s'installer à une table son large sourire toujours collé contre son adorable visage.

« Jo Hyun, tu vas mieux ? Tu n'as plus mal … ? » Lui demanda-t-il un peu inquiet à propos de sa blessure à la tête. « Tu vas voir le chocolat chaud c'est le remède à tout ! »

Enfin non, le chocolat n'était pas le remède à tout cependant il réchauffait et rendait de bonne humeur selon Hye Sung. Peut-être pourraient-ils apprendre à mieux se connaître autour de cette boisson chaude si délicieuse ! Il était rare que le jeune homme se fasse des amis et d'autant plus rare qu'il venait à sortir pour s'amuser avec eux il était plus du genre à travailler longuement pour ses examens ainsi que ses spectacles sur glace car il voulait donner le meilleur de lui-même pour enfin prouver à sa famille de sang-pure qu'un simple moldu pouvait réussir dans la vie, devenir quelqu'un de grand et de respecté, adulé par un public et non pas un bon à rien qui ne savait rien faire de ses dix doigts comme diaient si bien son affreuse mère. Peut-être que lorsqu'il aurait réussi son pari il pourrait retourner à la maison et être enfin accepté de ses parents et deux grand-frère même si cela était peu probable à cause de leur ego surdimensionné qui n'acceptait aucune anomalie dans leur lignée de respectable sorciers. Il ne pouvait se résoudre à dire que tout les sorciers de sang-pur étaient tout comme ses parents, cela était faux car son aîné était l'homme le plus gentil qui lui était permit de connaître celui qui avait tout faire pour lui qui lui avait dit « vas-y fonce, montre leur ce que tu vaux, tu peux devenir quelqu'un de meilleur qu'eux », il lui avait payé ses études mais aussi son studio ! Et pour ne pas qu'il soit seul à trinquer pour cela Hye avait décidé de mettre sa passion à contribution en faisant quelques spectacles amateurs de patinage, il était bien payé et cela réduisait les impôts qu'avaient à payer son grand-frère.

L'un des serveur vint rapidement prendre leur commande et comme habituellement Hye Sung commanda un chocolat chaud avec double dose de crème sur le dessus ainsi qu'une crêpe recouverte de chocolat. Bizarrement avec cela il ne prenait pas un gramme, il pouvait manger comme quatre jamais il ne perdait ses magnifiques abdominaux, une sacré chance pour lui. Puis il tourna son visage vers son ami d'un air interrogatif pour savoir ce que lui allait prendre.

« Tu prend quoi ? » Lui demanda-t-il avec un sourire enfantin. « Oh et je paye, je veux payer ! Dis oui ! »

Hye détestait que l'on paye pour lui alors avant que son ami ne se propose il avait prit les devant pour lui dire que ce serait lui-même qui payerait pour eux deux. Après tout Hye avait les moyens, ce n'était pas comme s'il était quelqu'un de pauvre. De plus s'il pouvait faire plaisir à son ami en lui offrant un chocolat ainsi qu'une pâtisserie ou crêpe cela ne le rendrait que plus joyeux encore. De toute façon il n'avait pas le droit de refuser car sinon Hye serait vexer et serait capable de bouder pendant un long moment, après tout entre ami cela était commun de s'offrir des choses comme cela ? Quoi que Hye n'était pas très doué pour savoir comment agir envers un ami, il agissait simplement comme un enfant lorsqu'il s'agissait de s'amuser mais pour payer des choses il était sérieux, en l'occurrence là il l'était. Le serveur n'attendait plus que la commande de Jo Hyun pour pouvoir amener tout au barista qui allait se charger de leur commande par la suite.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kim Jo Hyun
pathfida - les âmes optimistes
avatar

identity card
parchemins envoyés : 38age : 26
MessageSujet: Re: On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun   Mer 23 Avr - 19:09

my love. my game. my lie



On the ice we made good friends
Le café dans lequel les deux jeunes hommes entrèrent surprit grandement Jo Hyun par son atmosphère. Les couleurs étaient chaudes, mais pas trop voyants non plus. Les meubles étaient fait de bois, donnant un air plus ou moins ancien au café. On avait l'impression, en ne mettant qu'un pied dans cet endroit, d'être rentré chez-soi, d'être de retour dans un foyer aimant et chaleureux et cette impression réchauffa quelque peu le coeur du sorcier, lui qui n'était habitué qu'aux cris et aux regards haineux de sa chère mère. Il se sentait vraiment à l'aise, dans ce café pourtant pas si différent des autres. On aurait presque pu dire que la magie régnait dans cet endroit, mais bien sur, ce n'était qu'une impression ; la magie ne pouvait pas imprégner une boutique moldue, sauf si celui qui avait construit ce café était un sorcier, mais alors, il devait être un sorcier sacrément puissant car peu de gens pouvaient se targuer d'être une source de joie constante. En fait, ce devait sûrement n'être que la joie des clients qui s'accumulait avec le temps, et, bizarrement, l'image de la personne qui était juste à côté de lui s'imposa à l'esprit de Jo Hyun. Oui, des clients aussi joyeux que son ami pouvait sûrement imprégner un endroit d'une sensation de réconfort. Des personnes qui, comme Hye Sung, étaient joyeux quoiqu'il pouvait se passer. Le patineur était allé plus loin que le dégoût de sa famille et avait l'intention d'être reconnu pour ce qu'il était et pas pour son manque de magie.D'ailleurs, maintenant, peu de famille de Sang Pur étaient aussi coincées. Seules les plus conservatrices pouvaient faire preuves de cruauté envers leur enfant et c'était ce qui était le plus regrettable car, parfois, ces mêmes enfants étaient sûrement ceux qui étaient les plus amènes à aller plus loin que les autres.

Hye Sung s'avançait maintenant avec aisance entre les tables et les serveurs. Ces derniers lui lançaient des salutations alors qu'ils s'empressaient d'aller prendre les commandes des clients et parmi lesdits clients, il y en avait qui souriaient pleinement au jeune homme, lui posant des questions sur sa santé comme des vieux amis le feraient. Pourtant, ils ne l'étaient pas. Sûrement juste des connaissances. Son aîné devait vraiment venir souvent s'il était aussi bien accueillit, le sorcier se sentait presque mal à l'aise.
Jo Hyun devait avouer, pendant son adolescence, il n'avait jamais prit le temps d'aller accompagner des connaissances prendre des verres. Ils étaient, pour lui, plus que des inconnus, mais beaucoup moins que des amis, alors il ne voulait pas perdre son temps plus que nécessaire. Un comportement d'asocial, et alors ? Il le vivait très bien. Le Pathfidien suivit du mieux qu'il put l'avancée de son ami pour finalement trouvée une table vide, pour eux-deux. C'était une mission plutôt compliqué en prenant en compte le fait que le café était bondé, à l'inverse de la patinoire qui était complètement vide. Après quelques minutes de recherche, ils trouvèrent alors une table dans un coin plus ou moins reculé du café et s'assirent

« Jo Hyun, tu vas mieux ? Tu n'as plus mal... ? » demanda le cracmol, quoiqu'encore un peu inquiet par rapport à la blessure de Jo Hyun. « Tu vas voir, le chocolat chaud, c'est le remède à tout ! » reprit-il avec entrain.

Ee qui, dans le monde magique, était en parti vrai. Le chocolat était souvent distribué après de grands chocs ou encore des heures de pratiques éreintantes si ce n'était pas pour réconforter les enfants qui s'étaient trouvés, personne ne savait comment, face à des détraqueurs. La pire des engeances. Mais souvent, le chocolat chaud – ou le chocolat tout court – était acheté par les sorciers pour le simple plaisir, comme les moldus. Il ne fallait pas se mentir ; le pêché mignon des gens était souvent, pas toujours, mais souvent les choses sucrées. Jo Hyun n'en faisait pas vraiment parti.

« Ne t'inquiète pas, ça ne me fait même plus mal. » répondit l'universitaire avec un sourire rassurant.

Sourire pour rassurer les gens. Jo Hyun ne le faisait pas souvent, presque jamais en fait. En même temps, ce n'était pas comme s'il se liait à toute les personnes qui se présentaient à lui, mais tout de même. Il n'aimait pas montrer ses sentiments, il n'aimait pas les savoirs hors de contrôle, hors de sa portée.
Alors que le sorcier pensait, Hye Sung avait l'air aux anges et, pendant une fraction de secondes, le Pathfidien s'était demandé s'il était la cause de cette joie. Mais cette pensée futile et fausse était rapidement sortit de sa tête ; c'était seulement l'ambiance du café qui mettait le jeune homme d'aussi bonne humeur ou peut-être l'idée d'aller boire quelque chose de chaud et de sucré qui le plaisait tant. En fait, comme dit plus haut, le sorcier n'était pas grand fan de sucre, il préférait ce qui était amer. Même, il était un véritable caféinomane et, qui plus est, fier de l'être. Son père, dans son enfance, s'était souvent moqué de lui en disant que devant les potions qui faisaient grimacer les sorciers normaux, lui, en redemanderait.
C'était aussi parce qu'il ne supportait pas une dose trop élevée de sucre et devenait complètement incontrôlable s'il devait en ingérer trop, jusqu'au points de faire de la magie devant des moldus.
Jo Hyun grimaça devant la commande de son ami.

« Tu prends quoi ? » lui demanda alors ce dernier.

L'universitaire jeta un regard critique sur la carte des boissons qu'il avait dans la main, son oeil déviant surtout sur la partie des cafés. Les titres étaient vraiment tentant, mais avec sa chute, il n'avait pas vraiment envie de faire des folies. Alors, il prendrait sûrement quelque chose de simple et pas trop long à faire.

« Un espresso. » déclara-t-il alors.

Après que le serveur ne soit parti pour aller chercher leurs commandes, Hye Sung intervint pour payer les boissons, à la grande surprise du brun. Le sourire que le cracmol abordait était remplit de tellement d'espoir que Jo Hyun avait l'impression que s'il refusait ce droit au jeune homme, il commettrait un crime punissable de mort. C'en était presque effrayant.

« Si tu veux, mais c'est gênant... »

Mais il ne regrettait pas son choix. Alors que le patineur s'excitait tout seul, le sorcier était partit dans ses pensées, les laissant voguer n'importe où. Il faisait ça de temps en temps, car avec l'occlumencie, il savait garder l'esprit sur une seule chose, mais, par moment, il devait laisser son esprit vagabonder sinon il finirait avec une mal de tête carabiné ou il passerait à côté de certaines choses importantes. Il savait que c'était malpoli, mais sa tête avait décidé de n'en faire qu'à sa tête. ( c'est censé être drôle, donc tu rigoles. ) Mais une chose l'avait intéressé. Un idée folle, mais tout à fait possible... Le pourrait-il ? Et Hye Sung, l'accepterait-il ?

« Hye Sung... que penses-tu de... hum, découvrir ce monde qui te fait tant rêver ? Je pense que... euh, si un sorcier t'accompagnait, personne ne le contredirait. En plus, je suis en vacances... alors... » commença doucement le Pathfidien.

Il était était rouge de gêne alors que le serveur revenait, leurs commandes sur un plateau.

( Excuse-moi pour le retard... Pardon. )

1253 mots
(c) Bloody Storm



C'est la mort qui console, hélas ! et qui fait vivre;
C'est le but de la vie, et c'est le seul espoir
Qui, comme un élixir, nous monte et nous enivre,
Et nous donne le coeur de marcher jusqu'au soir.

Charles Baudelaire, LA MORT DES PAUVRES.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Oh Hye Sung
cracmol - les âmes perdues
avatar

identity card
parchemins envoyés : 160age : 28
MessageSujet: Re: On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun   Dim 4 Mai - 20:46

Hye venait assez souvent dans ce café pour pouvoir être apprécié du personnel, il y avait même des jours où le patron lui offrait un chocolat chaud comme il en raffolait. C'était dans ces moments là que le cracmol se sentait aimé et non pas rejeté de la société à cause de sa différence, bien que personne ne sache sa vrai nature ici il se sentait tout de même mit à l'écart comme si la population du monde entier connaissait son secret et n'acceptait pas sa présence sur terre. Il n'avait que peu d'amis, peu d'endroit où il se sentait bien, ce café faisait parti des rares endroits qui lui remontait le moral. Car même s'il respirait la joie de vivre, au fond de lui Hye se sentait mal aimé car il était différent : il était un cracmol rejeté par sa famille, seulement aimé par son grand-frère mais en plus de cela il agissait comme un enfant. Il n'avait pas de retard mental ou quoi que ce soit, il était tout à fait normal il souhaitait juste rattraper son enfance perdue bien qu'il puisse être quelqu'un de tout à fait sérieux lorsqu'il le voulait ou que la situation le demandait.

Hye Sung était rassuré lorsque son ami lui assurait qu'il n'avait plus rien, il lui faisait confiance alors il savait que Jo Hyun ne mentait pas. Dans un sens, s'il mentait cela se verrait de suite vu le choc qu'il avait reçu tout à l'heure. L'aîné se sentait un peu moins coupable, peut-être car l'idée de boire un bon chocolat chaud le faisait se sentir mieux. Tout était réuni pour rendre heureux le jeune homme aux allures d'enfant : il avait avec lui un nouvel ami des plus gentils et ensemble ils allaient boire une boisson dans l'endroit favoris du jeune homme. Journée idéal, après tout il en fallait peu pour rendre heureux le cracmol. Lorsque son ami lui dit ce qu'il voulait commander, le serveur prit tout en note et s'en alla avec la carte pour préparer les deux boissons chaudes. En attendant, ils pourraient aisément parler. Hye Sung avait insisté pour pouvoir payer l'expresso de Jo Hyun, il n'avait pas intérêt de refuser sinon le jeune homme serait vexé et ferait la tête pendant cinq bonnes minutes. Ridicule oui, jamais Hye ne pouvait faire la tête à quelqu'un qu'il appréciait très longtemps cela revenait à ne pas bouder du tout mais qu'importe. Le sorcier accepta finalement la demande ou plutôt l'affirmation du cracmol, ce qui fit sourire ce dernier et se pencher pour embrasser la joue de son ami. Pour une fois qu'il sortait avec un ami il voulait lui faire plaisir en payant le tout. Un long silence vint se poser entre les deux jeunes hommes pendant un moment, Hye voyait que son ami était perdu dans ses pensées alors il n'osait dire quelque chose, lui aussi commençait à divaguer, son esprit allait de droite à gauche. Il pensait surtout qu'il avait de la chance d'avoir un ami tel que Jo Hyun même si cela ne faisait que très peu de temps qu'ils ne se connaissaient mais qu'importe, Hye s'attachait un peu vite aux gens qui l'entouraient quitte à ce qu'ils brisent son cœur pur d'éternel enfant. Il avait souvent été blessé par des personnes qu'il pensait être ses amis mais il finissait par faire à nouveau facilement confiance à ceux qui essayaient d'être son ami, ceux-là étaient rare alors il espérait les garder longtemps.

Hye sorti finalement de ses pensées lorsque le sorcier prit la parole, le cracmol souriait rien qu'en l'entendant sans vraiment comprendre ce qu'il disait. Le temps que le jeune homme comprenne de qui il était finalement question, le serveur était déjà revenu avec les deux boissons chaudes, le coréen le remercia joyeusement avant d'ouvrir grand les yeux lorsqu'il parti. Il ne savait que dire à par taper dans ses mains avec un large sourire juste après. Oh Hye aurait très bien pu découvrir le monde magique grâce à son grand frère mais il n'avait jamais osé lui demander, il devait sûrement être très occupé en ce moment. Et quoi de mieux que de visiter ce monde féerique qu'un ami. Hye voulait voir les créatures magiques, il voulait visiter tout de fond en comble, le monde magique n'aurait plus aucun secret pour lui. C'est alors avec un énorme sourire enfantin qu'il répondit à son ami avec pleins d'entrain :

« Vraiment ? Tu voudrais bien ? Oh génial ! Merci, Jo Hyun ! » Puis il continua, un peu plus discrètement. « Tu m'emmèneras voir des phénix ? Et des licornes ? Oh s'il te plaît ça doit être génial, on s'amusera bien et en plus tu verras mon grand-frère si il n'est pas occupé. Tu verras c'est le meilleur des grand-frère ! Il m'a dit qu'il était professeur et qu'il enseignait la magie, ça doit être super chouette en plus. »

Hye était excité à l'idée de découvrir les merveilles du monde magique ce devait être tout bonnement incroyable pour un jeune homme qui a vécu dans ce monde sans pouvoir en voir toute l'étendu, toute la magie que celui-ci renfermait. Après tout il ne pouvait pratiquement rien y voir lorsqu'il était jeune, enfermé nuit et jour dans sa chambre, il ne voyait que la rue en bas de sa fenêtre, une rue presque déserte où personne ne passait pour qu'il puisse se divertir.

« Toi, tu t'amuses là-bas ? Tu dois avoir des amis qui savent faire pleins de trucs géniaux. » Lui dit-il avec un sourire innocent.

Avoir un ami sorcier était quelque chose d'incroyable aller dans le monde magique avec devait l'être encore plus car là, plus aucune retenu, il pouvait laisser vagabonder librement sa magie. Hye le regarderait faire avec des étoiles dans les yeux tant il serait émerveillé par ce simple spectacle. Après tout un rien pouvait le rendre heureux ce petit homme. Ces simples paroles venant de son ami suffisaient à le combler de bonheur pour la journée, il attendrait nuit et jour le moment venu pour visiter le monde des sorciers et lorsque ce jour viendra, il se sentira comme au paradis, oubliant les mauvais souvenirs vécus dans ce monde.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kim Jo Hyun
pathfida - les âmes optimistes
avatar

identity card
parchemins envoyés : 38age : 26
MessageSujet: Re: On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun   Dim 18 Mai - 12:03

my love. my game. my lie



On the ice we made good friends
Ne pas aimer un de ses enfants était comme offrir un magnifique cadeau enduit d'un mortel poison au gosse. Il possédait alors, dans l'indifférence de ses géniteurs, une liberté que beaucoup voudrait, mais, en même temps, il serait alors seul et ne connaîtrait pas l'amour familial. L'amour familial... Ne pas en avoir était quelque chose d'horrible. Comment aimer si on ne connaissait pas ce sentiment ? Comment faire confiance aux adultes alors que ceux qui étaient nos images, nos idoles, nous ignoraient et se riaient de nos problèmes ? Comment risquer de sauter le pas en sachant que personne ne serait derrière nous pour nous encourager ? Même si Hye Sung avait son grand-frère pour l'aimer, cela ne pourrait malheureusement jamais remplacer véritablement l'amour d'une mère ou encore l'affection d'un père. Ce devait être aussi par leur passé qu'ils pouvaient facilement s'entendre. Bon, son aîné avait peut-être un peu plus d'énergie que pourrait le supporter Jo Hyun, mais dans un sens, c'était aussi une manière efficace de se protéger. Redevenir un enfant pour ne plus jamais rater un moment de sa vie, ne plus voir ce monde qui démontrait sa cruauté alors qu'à l'inverse, le sorcier préférait se renfermer et devenir insensible aux choses l'entourant pour ne plus être blesser. Ils étaient semblables. Et cela énervait Jo Hyun. Comment quelqu'un d'aussi gentil pouvait avoir subit autant ? Le monde était définitivement injuste.

Mais ce ne serait pas ça qui pourrait empêcher le cracmol d'être heureux, le Pathfidien se rendait bien compte de ce fait-là. Cette idée réchauffait quelque peu son coeur que l'on disait de glace. Que c'était bon de voir que malgré tout, on pouvait quand même rester innocent et si Jo Hyun ne pouvait plus l'être, il était content de voir que d'autres auraient cette chance qu'il n'avait pas su attraper. Maintenant, sa manière de vivre était avant tout de réfléchir à ses gestes et ne pas agir impulsivement. Changer ses habitudes de glaçon ? Non, c'était un effort qui ne méritait pas d'être fait. Pourquoi briser lui-même la carapace qui le protégeait ? Enfin bon, il ne fallait plus s'intéresser à ce genre de chose, surtout quand on annonçait une nouvelle aussi joyeuse à Hye Sung. Sa réaction était tellement amusante ! Il fallait attendre que l'information lui metta au cerveau et ensuite, explosion de joie. Le cracmol voulait tout voir, tout connaître et semblait prêt à partir sur-le-champs ce que ne pourrait pas faire Jo Hyun. Il avait encore beaucoup de choses à faire et à préparer pour sa dernière année.
Mais dans ce si beau tableau, il y avait une certaine ombre. Hye Sung ne connaissait pas son monde. Il ne savait pas qu'il était presque impossible de voir un phénix et que pour aller rendre visite à une licorne, il fallait avoir un coeur vraiment pur en plus d'avoir éviter de se faire manger par des créatures moins sympathiques... Si son aîné voulait voir les licornes, il devait y aller seul car Jo Hyun ne méritait pas de pouvoir ne serait-ce que les apercevoir. Il n'était plus pur et voulait absolument faire preuve d'une violence sans borne envers la famille de Hye Sung. Il était leur fils, bordel ! Il devrait connaître son monde et pas seulement celui des moldus !

« Malheureusement, il nous sera impossible de voir ces animaux. Ils sont très durs d'approche ou même impossible à voir. Par contre, les livres que tu pourras trouver ont de très belles et très ressemblantes illustrations. » commença Jo Hyun. Il ne voulait pas briser les rêves de Hye Sung, mais voilà... Qui plus est, son aîné n'avait pas besoin de savoir qu'il n'était pas vraiment à l'aise avec les créatures magiques, hein ? « Oh, et ton frère est professeur ? Je le connais ? » demanda alors le sorcier pour dévier la conversation sur un sujet moins glissant.

Son frère. Peut-être bien la seule personne de la famille du cracmol qui ne méritait pas un magnifique sort dans le postérieur. Le Pathfidien, sans vouloir se vanter, connaissait une gamme très large de sorts plus vicieux les uns que les autres et cela faisait depuis longtemps qu'il n'hésitait plus à les utiliser. Il fallait bien se faire voir comme le méchant s'il voulait que personne ne puisse l'attaquer en le prenant de haut car sinon, s'il se montrait faible, aucun doute que des élèves rancuniers le poignarderaient dans le dos sans le moindre scrupule.

« Toi, tu t'amuses là-bas ? Tu dois avoir des amis qui savent faire pleins de trucs géniaux. »

S'amuser... Non, il ne s'amusait pas dans le monde magique, il travaillait. Il s'enrichissait de connaissance en plantes et en potions pour atteindre le but qu'il s'était fixé. Et il n'avait pas le temps pour avoir des amis. Il n'en avait pas et le vivait très bien. De toute façon, personne là-bas faisait le moindre geste envers lui et si le fou qui osait l'approcher s'y essayait, il se brûlerait les doigts. Jo Hyun ne voulait pas de compagnie sauf peut-être de ce petit bout d'homme qui était pourtant plus vieux que lui...

« Disons que le temps coule rapidement. Je ne peux pas vraiment m'amuser et je ne suis pas connu pour être de bonne compagnie. Si il y a des élèves qui nous croisent dans la rue, tu vas vite voir à quel point leurs yeux peuvent s’écarquiller... » fit mine de rire Jo Hyun.

En même temps, il ne mentait pas. Lui ? Se promenant avec quelqu'un sans lui lancer de sorts ? Une illusion d'optique, surement.

( Pardon T_T )

1026 mots
(c) Bloody Storm



C'est la mort qui console, hélas ! et qui fait vivre;
C'est le but de la vie, et c'est le seul espoir
Qui, comme un élixir, nous monte et nous enivre,
Et nous donne le coeur de marcher jusqu'au soir.

Charles Baudelaire, LA MORT DES PAUVRES.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Oh Hye Sung
cracmol - les âmes perdues
avatar

identity card
parchemins envoyés : 160age : 28
MessageSujet: Re: On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun   Dim 22 Juin - 20:17

Aussi bizarre que cela puisse paraître, Hye Sung n'avait jamais ressenti de réelle tristesse face à l'abandon de ses parents, seulement de la solitude et ce fut cette solitude qui entraînait la tristesse du jeune homme. Un père protecteur et une mère aimante, le cracmol avait connu cela mais il ne lui en restait que de vagues souvenir, quelques morceaux flous du passé auxquels il essayait de s'accrocher pour ne pas flancher et continuer son ascension pour enfin prouver à sa famille qu'elle avait eu tord de l'abandonner ainsi. S'il faisait ses preuves, s'il montait jusqu'au sommet de la réussite il pourrait aller voir sans gêne ses géniteurs et leur dire qu'ils avaient tord de le laisser tomber parce qu'il n'était pas comme eux, parce qu'il déshonorait la lignée des sang-purs – comme ils disaient si bien. Il était sûr d'une chose : que l'on pouvait très bien devenir quelqu'un de respectable sans avoir de pouvoir, sans avoir la faculté d'exercer des tours, sans être un sorcier. Le jeune cracmol ne se doutait pas qu'il avait un passé semblable à celui de son nouvel ami, peut-être qu'inconsciemment c'était cela qui les liait ou plutôt l'extrême énergie de vivre du petit Hye, un enfant dans sa tête qui pouvait être la plus sociable des personnes s'il prenait la peine d'aborder chaque personne autour de lui. Le jeune homme avait un sourire contagieux, qui rendait les autres de bonne humeur, il le savait, il en était fier alors il souriait tout le temps, certaines personnes le trouvaient mignons, d'autres plutôt bizarre. Qu'importe, Hye commençait à devenir heureux, il goûtait enfin à la vie, aux joies de l'enfance avec des rêves pleins la tête.

Son ami sorcier lui annonça qu'il pourrait venir dans le monde magique avec lui et cela le remplissait de joie. S'il pouvait sauter partout en poussant des cris de joie, il l'aurait fait mais il ne fallait pas oublier qu'ils n'étaient pas chez lui mais dans un café. Juste un sourire enfantin pour prouver qu'il était plus qu'heureux d'y aller cependant son sourire fit place à une légère moue lorsqu'il apprit qu'il lui serait impossible de voir des licornes. Hye en rêvait, c'était un animal des plus magnifique, il pensait que Jo Hyun pourrait lui en faire voir aisément mais il n'en était rien, il serait voué à voir des photos de ces créatures. Il ne pu s'empêcher d'afficher un nouveau sourire lorsqu'il lui dit qu'il pourrait en voir dans des livres, c'était beaucoup mieux qu'internet car les illustrations dans les livres sorciers pouvaient montrer avec exactitude à quoi ressemblaient ces créatures alors que dans le monde moldu, il n'était pas facile de savoir si tel source ou tel autre source était la bonne. Certes, le cracmol fut déçu de ne pas en voir pour de vrai mais ces pensées furent rapidement chassées de son esprit pour laisser place à une réflexion. Jo Hyun venait de lui demander quel poste de professeur occupait son aîné à l'école des sorciers. En réalité, Hye Sun ne le savait pas, il savait juste qu'il était heureux de son travail et qu'ils apprenaient pour la plupart assez rapidement. Mais après tout était-ce si important que cela de savoir quel poste occupait son grand-frère ? Du moment qu'il connaissait son métier les détails n'étaient pas vraiment important. La question de Jo Hyun n'avait pas été formulée ainsi mais cela était tout comme. Alors avec un sourire enfantin il se décida à répondre à son ami après avoir siroté son chocolat chaud pour se réchauffer :

« Hyung s'appelle Oh Dong Wook mais je sais pas il travaille en tant qu'enseignant de quelle matière... Oh oh ! Je te montrerais pleins de photos de lui si tu veux ! »

Hye Sung était très curieux de la vie de son ami sorcier dans le monde magique, il voulait lui poser des tas de questions mais il se retenait simplement de ne pas le harceler d'une vingtaine de questions à la suite qui aurait pu rendre le sorcier mal-à-l'aise. Alors il se contentait de lui demander s'il s'amusait dans son monde et s'il avait des amis géniaux pour faire tout ce qui lui plaisait. Pourquoi Hye Sung, Jo' était sans hésitation quelqu'un de populaire et aimé de tous car il était gentil, sociable, facile d'accès ou tout du moins il l'était avec le jeune cracmol. Il portait peut-être un masque là haut par peur de paraître trop gentil, cependant le jeune homme était d'avis qu'être gentil était tout ce qu'il fallait pour construire un homme, pour qu'il soit aimé des autres et devenir populaire. Mais la réponse ne fut pas celle qu'attendait vraiment Hye Sung, comme ça les autres élèves avaient « peur » de son ami ? C'était une blague, il n'y avait pas plus adorable que lui. Les autres ne savaient pas ce qu'ils rataient, ils passaient à côté de Jo Hyun, un sorcier formidable.

« Mais pourquoi ? » Demanda-t-il avec une moue mignonne et les yeux brillant comme un enfant, « Tu es gentil... Pourquoi on t'aime pas ? D'abord ils sont nuls ! Ca doit être vraiment bien d'habiter là-bas et d'être comme tout le monde ! Oh je veux jouer avec des créatures magiques ! Maman et papa m'avaient emmené en voir un avant mes quatre ans et que je reste longtemps dans ma chambre tout seul c'était bien ! Enfin je pense...»

Hye Sung baissait légèrement la tête et fixait sa tasse entre ses mains. Il s'était enfin arrêté de parler parce qu'il se sentait bête, il se souvenait vaguement d'une sortie en famille dans une réserve d'animaux magiques mais il ne se souvenait pas de ce qu'il avait vu, ni ressenti. Il se disait que c'était génial sans réellement le savoir ce qu'il s'était passé. Ah ses parents avaient été si gentils durant les quatre premières années de la vie du jeune cracmol... Il voulait que cela redevienne comme avant. Il porta son chocolat chaud à la bouche et en bus une petite gorgée évitant de parler à nouveau comme s'il avait honte de ne plus s'être souvenu de ces moments qui lui étaient si cher à présent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kim Jo Hyun
pathfida - les âmes optimistes
avatar

identity card
parchemins envoyés : 38age : 26
MessageSujet: Re: On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun   Jeu 26 Juin - 18:21

my love. my game. my lie



On the ice we made good friends
Après avoir posé ses questions – faites pour rien d'autre que de détourner la conversation sur un autre terrain moins glissant – , le jeune sorcier se pencha pour prendre sa tasse de café et bu une gorgée de sa boisson. Il n'avait ajouté aucun sucre, préférant le goût du cacao à un état des plus pur et même si ça aurait plutôt dégoûté d'autres personnes ne partageant pas vraiment des goûts semblables au siens, le brun l'aimait comme cela. Le liquide coulait dans sa gorge, brûlant car il n'avait pas prit la peine de souffler mais ce n'était pas pour autant que c'était désagréable. Surtout pour quelqu'un qui avait prit la peine de s'y être habitué et qui avait apprit, au fils du temps, à apprécier cette sensation de chaleur qui lui parcourait les entrailles.
Mais Jo Hyun n'était pas complètement fermé, il lui arrivait souvent de bien aimer telle ou telle sucrerie un certain temps avant de s'en lasser. Le sucre n'était pas complètement rejeté de son menu, hein. Il en avait besoin pour vivre et c'était l'une des bases à apprendre s'il voulait devenir médicomage. Le brun n'était pas un con non plus, il avait bien réussi ses années d'études jusqu'à là.
Hye Sung, pendant ce temps, lui avait répondu avec un grand sourire emprunt d'une joie non-feinte et d'une innocence d'enfant. Qui ne connaissait pas son passé n'aurait jamais pu deviner que ce jeune homme était un garçon qui avait dû apprendre à mûrir beaucoup plus vite que les autres. Même Jo Hyun qui avait l'esprit assez ouvert ne s'était pas encore habitué à cette réalité. Bon, en même temps, les deux jeunes se connaissaient depuis quelques heures seulement... Le brun avait, pendant un instant, pensé que cette joie enfantine n'était qu'un masque. Mais il avait vite compris que non, ce n'était qu'une manière comme une autre de rattraper le temps perdu.

EEn entendant le nom du grand frère de son nouvel ami, ses sourcils se levèrent légèrement sous la surprise. C'était un geste imperceptible pour ceux qui ne cohabitaient pas souvent avec lui et comme il n'était pas souvent surprit... Presque jamais, en fait. Mais le fait était qu'il ne connaissait vraiment pas ce professeur. Lui qui se targuait d'avoir vu au moins trois fois tout les enseignants de l'école, il n'arrivait pas à mettre un visage sur le nom que lui donnait Hye Sung. En même temps, le sorcier savait qu'il n'était pas omniprésent, donc si le grand frère de son ami travaillait sur une branche optionnelle il y aurait très peu de chance pour que Jo Hyun ne connaisse. Qui plus est, le brun ne connaissait seulement que les enseignants qu'il avait eu pendant au moins un an... Si on ne comptait pas celui de l'Histoire de la Magie. Dormir se révélait plus productif que d'écouter ce cours soporifique au possible. Presque aussi puissant qu'une potion de sommeil sans rêve.
De toute façon, ce n'était pas grave. De retour à l'école, il pourrait toujours s'informer sur ce Oh Dong Wook et, si Jo Hyun se fiait au sourire de son aîné quand ce dernier parlait du seul membre de sa famille à l'avoir accepter, il ne devait pas être un si mauvais prof.

Le jeune homme aurait bien aimé s'appesantir un peu plus sur le sujet Dong Wook, mais il semblerait que Hye Sung avait plus tiqué sur son statut social que prévu. Sa tentative d'humour sur le vide de sa vie sociale semblait être tombée dans l'oreille d'un sourd. Le plus âgé n'en avait cure, ne retenant finalement que le fait que non, il n'avait pas d'ami. Ça sonnait désespérant et, si Jo Hyun n'était pas aussi blasé, il se serait sûrement violemment cogné la tête contre la table. Les enfants normaux avaient leur premier vrai ami pendant l'adolescence et lui, comme un imbécile, il avait tout juste commencé à bouger ses fesses pour se faire des relations. Jusqu'à là, le jeune sorcier n'avait fait absolument aucun effort pour s'intégrer, répondant froidement à ceux qui voulaient bien essayer de lui parler.
Le plus jeune répondit à la question de son ami par un haussement d'épaules. Pourquoi ? Parce qu'il avait fait une erreur, parce que l'accident qui s'était passé il y avait des années était restée dans la mémoire de ses camarades. Beaucoup de gens pourraient penser que pour une simple crise de colère, mais peu savaient que plus tôt le choc se faisait et plus long durait le souvenir. De plus, le garçon qu'il avait fait volé ne l'aimait pas et il était populaire. Cela éclairerait sûrement la lanterne de beaucoup de monde.

« C'est vrai que la magie est quelque chose de merveilleuse. Mais il y a des gens qui ne comprenne pas ça... » Si la première phrase de Jo Hyun était dite avec un sourire sincère la seconde avait finit dans un murmure inaudible. Parce que sa mère ne comprenait pas son don, parce qu'elle ne l'accepterait jamais comme elle n'avait jamais accepté son père. « Quatre ans ? C'était... ta dernière sortie ? » demanda alors doucement Jo Hyun.

IlI voulait détourner la conversation mais, en même temps, il restait tout de même très curieux sur l'enfance de son ami. C'était bien la première fois que la partie de la vie d'une personne l'intéressait.  






1005 mots
(c) Bloody Storm



C'est la mort qui console, hélas ! et qui fait vivre;
C'est le but de la vie, et c'est le seul espoir
Qui, comme un élixir, nous monte et nous enivre,
Et nous donne le coeur de marcher jusqu'au soir.

Charles Baudelaire, LA MORT DES PAUVRES.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Oh Hye Sung
cracmol - les âmes perdues
avatar

identity card
parchemins envoyés : 160age : 28
MessageSujet: Re: On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun   Mar 1 Juil - 23:34

Hye Sung était si heureux de s'être fait un ami que lui parler de son douloureux passé dépourvu d'amour familial autre que l'amour de son frère ne le dérangeait nullement. Il en parlait même avec le sourire, joyeusement car il aimait discuter avec Jo Hyun. Cela ne faisait que peu de temps qu'ils se connaissaient mais le jeune cracmol aimait déjà beaucoup le sorcier, il s'attachait vite aux personnes qu'il rencontrait mais son air enfantin faisait fuir, seul quelques rares fous le trouvaient adorable et continuaient de lui parler comme par exemple l'homme dont il était tombé fou amoureux. Cet homme était un sorcier plus jeune que lui, mais avec un visage qui pourrait faire penser le contraire, le quasi-moldu aimait l'aider, s'occuper de lui. Il aimait tellement cela et s'inquiétait tellement pour lui qu'il avait fini par tomber sous son charme. Et il ne lui avait rien dit, il insistait et insistait pour passer du temps avec il finissait même par se demander comme ce sorcier arrivait à le supporter. Lui faisait parti de ces fous qui aimaient sa bouille adorable... Jo Hyun avait l'air d'en faire parti par la même occasion. Il pensait que si on le fuyait comme cela c'était parce que son caractère ne collait pas avec son âge, ou alors qu'il était trop différent pour que l'on décide de le côtoyer mais il s'en fichait. En fait il ne s'en fichait pas tant que cela car il voulait prouver à tous qu'il pouvait réussir malgré ses différences maintenant il était sûr qu'il pouvait y arriver car il avait des amis géniaux avec lui, dont celui qu'il venait de rencontrer et avec qui il s'entendait déjà à merveille.

Il se réchauffait en savourant sa tasse de chocolat chaud et comme un enfant le ferait il soufflait dessus pour ne pas se brûler la bouche. Il était si mignon dans tout ce qu'il faisait, comment ne pas être attendrit. Puis il relevait le regard vers son ami, les yeux brillant, un sourire angélique sur le visage il était heureux. Il avait raconter son histoire et là il n'en était pas honteux, il en souriait même. Hye Sung écoutait son ami mais ne relevait pas tout ce qu'il disait. Ce dernier ne cessait de lui poser des questions sur son passé et étrangement il y répondait, assez timidement mais ensuite il retrouvait son sourire angélique. Jo Hyun venait le questionner, il semblait intrigué et fini même par lui demander si sa dernière sortie était bien à l'âge de quatre ans.

« Oui... » Répondit-il légèrement gêné. « Je me souviens... Qu'avant maman et papa m'emmenaient à la patinoire, et parce que j'aimais beaucoup ça ils ont décidé de m'inscrire pour des cours j'étais très jeune ! Mais après j'ai dû arrêté parce qu'ils ont découvert que j'étais différent, la « honte de la famille sang-pur ». J'avais plus le droit de sortir parce qu'ils avaient honte de moi, mais j'avais un professeur à domicile! Je m'ennuyais beaucoup sauf quand mon grand-frère était là c'était amusant, il me racontait des histoires magiques. Mais maintenant je patine beaucoup ! Je peux sortir souvent et quand je veux ! Je m'ennuie plus du tout y'a tellement de beau trucs ici mais là-bas ça doit être encore mieux... »

Il voulait aussi connaître la vie du sorcier mais tout ceux qu'il avait rencontré jusque là et avec qui il s'était lié d'amitié n'avaient daigné répondre. Ils esquivaient toujours pour atterrir sur un autre sujet. Il y avait ce garçon, sorcier, dont Hye était tombé amoureux qui ne lui avait jamais avoué son passé mais en fait Hye ne pouvait en voulait à ces amis pour garder leurs secrets car il savait que s'ils le voulaient, un jour ils lui raconteraient tout. En attendant, le cracmol profitait de la compagnie de ses amis, comme Jo Hyun, il n'avait pas besoin de connaître sa vie pour bien s'entendre avec. Le jeune homme pouvait sourire en la présence du cadet et c'était tout ce qui comptait : la joie. Il se demandait tout de même ce qu'ils allaient faire après ce délicieux chocolat chaud, se quitter ? Ce serait tellement dommage, eux qui s'appréciaient déjà... Mais ils ne pouvaient rester indéfiniment ensemble, Jo Hyun devrait repartir dans le monde magique alors que Hye devrait rentrer dans son petit studio. Oh qu'il n'avait pas envie de se séparer de lui ! Une si belle amitié débutait, mais que faire ? Que faire ?

« Hyung, si tu m'emmène dans le monde magique, est-ce que je pourrais dormir chez toi ? Oh mais si tu veux pas c'est pas grave ! Je demanderais à Elias si je peux dormir chez lui ! » Dit-il avec entrain.

Dans un sens, Hye Sung voudrait une réponse négative à sa demande car ce serait l'occasion rêvé pour courir jusque chez l'homme qu'il aimait pour dormir chez lui mais dans un sens il voulait aussi une réponse positive car cela pourrait les rapprocher et cela lui ferait penser aux soirées pyjamas que l'on est censé faire lorsque l'on est enfant. Le regardant avec un énorme sourire enfantin, il attendait une réponse qui satisferait ses envies mais en attendant cette réponse son chocolat chaud était encore loin d'être terminé alors il fini par baisser à nouveau la tête pour pouvoir se régaler de sa boisson chaude qui était délicieuse.

Il s'imaginait déjà dans le monde magique où il verrait des créatures magiques qu'il voulait tant voir. Puis il se voyait déjà le soir chez Jo Hyun ou alors chez l'homme qu'il aimait, passer une soirée tranquille qui resterait gravée dans sa mémoire. Un souvenir d'enfance en plus dans sa mémoire, souvenir qu'il n'avait jamais eu étant gosse mais il faisait son maximum pour rattraper le temps perdu jusque là. Un enfant dans un corps d'adolescent voir même d'adulte, une attitude et un physique adorable, tout pour faire de lui un vraiment enfant et sa bouille adorable pouvait faire craquer ceux qui décidaient d'avoir confiance en lui et de le côtoyer alors il serait étonnant que Jo Hyun refuse sa demande même s'il ne doutait que cela serait une réponse négative.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kim Jo Hyun
pathfida - les âmes optimistes
avatar

identity card
parchemins envoyés : 38age : 26
MessageSujet: Re: On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun   Jeu 14 Aoû - 15:22

my love. my game. my lie



On the ice we made good friends
Jo Hyun pouvait deviner aisément que son ami avait remarqué que le sorcier détournait la conversation dès que le sujet parlé s'approchait un peu trop près de son passé et de ses sentiments. Ce n'était pas parce qu'il en était honteux mais plus parce qu'il savait parfaitement qu'il aurait du mal à les décrire. Il y avait bien des moments marquants dans son enfance, des moments heureux et d'autres beaucoup moins, mais les sensations les accompagnants étaient floues. Inexistantes car Jo Hyun n'avait jamais trouvé utile de s'en souvenir tout comme l'amour de sa mère alors qu'il n'était encore qu'un enfant en bas âge, quand il n'avait pas encore démontré sa magie et que sa génitrice le prenait encore pour un enfant normal. Maintenant, il ne restait que ces mots cruels qu'elle lui avait lancé à la figure. Bien sur, elle s'était excusé, des mois plus tard et leur relation avait évolué jusqu'à une indifférence froide et, lorsqu'ils échangeaient des paroles, une colère sourde perçait dans leurs mots.
Le sorcier aurait pu dire que cela avait été dur, c'était logique. Mais il n'en était plus sur : peut-être s'était-il habitué plus vite que la norme à cette relation ? Son père n'était pas d'une grande aide : il avait quitté la maison vers les cinq ans de Jo Hyun. Pas divorcés, non. Ce serait une trop grande honte pour sa mère que d'avoir un enfant mais pas de mari. Alors ils vivaient séparés et Jo Hyun était interdit de visite jusqu'à ce que sa magie se dévoile au grand jour. À la place de la fierté qui aurait dû percé dans le regard de sa mère, il se souvenait d'y avoir vu comme du dégoût et de la déception.
Et il ne savait plus ce que son lui enfant avait ressentit en se faisant ainsi rejeter.

Comme toute personne normale, Jo Hyun était intéressé par son ami et voulait en savoir plus sur lui. Le plus âgé l'impressionnait pas sa joie et sa positivité envers la vie avec sa famille. Pourtant, le sorcier hésitait souvent à poser ses questions de peur de se montrer impoli. Ses leçons sur les manières civiles, même si elles remontaient à très longtemps, restaient ancrées en lui par les coups de règles qu'il s'était déjà reçu sur les doigts pour des bêtises. Alors, maintenant, il se sentait horrifié d'avoir oser demander demander un détail aussi indiscret à son ami. Les gens n'aimaient pas parler de ce qui les rendaient tristes et se dire que l'amour de ses parents s'était arrêté à ses quatre ans devait être désagréable. Le brun était alors sur le point de retirer ses paroles quand le cracmol commença à parler et à affirmer, à la grande horreur du sorcier, que c'était bien vrai. Il eut envie d'aller dire aux parents de Hye Sung leurs quatre vérités à coups de maléfices cuisants. Ou encore par des sorts frôlant la magie noire. Il se ferait certainement tuer par son père, mais là n'était pas ce qui était important. Le sorcier ne portait peut-être pas attention sur son passé à lui parce, finalement, il n'en gardait pas de souvenirs mais ce n'était pas la même chose quand ça touchait aux gens proches de lui.
Et Jo Hyun était encore plus impressionné par la joie de son ami. Lui ne s'en serait pas sorti aussi bien. Il était plus faible mentalement que Hye Sung et l'assumait parfaitement. 630

Par contre, le brun fut légèrement stupéfait quant à la demande du plus âgé. Encore une surprise venant de son interlocuteur. Jo Hyun devrait sérieusement penser à s'y habituer parce que s'il devait être surpris à chaque fois que Hye Sung lui disait ou demandait quelque chose, ils n'étaient pas sortis de l'auberge. Mais sérieusement, dormir chez-lui ? Le sorcier ne voulait pas se montrer pessimiste, mais ils venaient de se rencontrer !
Le jeune homme aurait bien voulut utiliser cette excuse pour refuser, mais ça pourrait vexer ou, pire, blesser son nouvel ami. Qui plus est, ce n'était même pas une excuse qui aurait ou tenir la route puisqu'il y avait bien des gens qui disaient qu'on pouvait tomber amoureux d'un regard... Jo Hyun soupçonnait beaucoup l'utilisation de filtre d'amour dans ce genre de cas, mais se mettre la population féminine à dos n'était pas une bonne idée.
Il hésitait à accepter et la principale cause de son hésitation était celle à qui appartenant l'endroit où il vivait. Sa mère, encore et toujours. Elle ne donnerait sûrement pas un bon accueil à son ami puisqu'il venait du monde magique. La connaissant, des commentaires désagréables risquaient de fuser à chaque moment où ils seraient dans la même pièce.
Mais ne devrait-elle pas être plus calme si elle apprenait que Hye Sung était cracmol ?

« ... Si tu veux. » répondit le sorcier en souriant doucement à son aîné.

Même si son ami était plus vieux que lui, Jo Hyun profita de sa taille pour lui ébouriffer les cheveux de manière insolente. C'était juste quelque chose qu'il faisait habituellement pour les plus jeunes, mais... Il fallait voir la bouille de Hye Sung aussi. Il ne faisait clairement pas son âge.

« Je vais devoir y aller, mes examens sont proches. As-tu un hibou postal ? »

Le sorcier se rendit compte de sa bêtise. Hye Sung vivait dans la partie moldue et il était difficile d'expliquer pourquoi il avait un hiboux plutôt qu'un chat.

« Pardon, c'était stupide. Je t'enverrai un hibou pour que tu puisses me prévenir de quand tu es libre. Ça te va ainsi ou bien ? » sourit le brun.



HRP : Je suis inexcusable pour ce retard. Mais j'avais un peu de mal à répondre... T^T

1022 mots
(c) Bloody Storm



C'est la mort qui console, hélas ! et qui fait vivre;
C'est le but de la vie, et c'est le seul espoir
Qui, comme un élixir, nous monte et nous enivre,
Et nous donne le coeur de marcher jusqu'au soir.

Charles Baudelaire, LA MORT DES PAUVRES.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Naoe Yuuki
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 252age : 29
MessageSujet: Re: On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun   Lun 18 Aoû - 10:39

Coucou,

Sans doute n'as-tu pas remarqué mais depuis début juillet le forum a migré sur http://thephoenixsong.forumactif.org/. Une nouvelle aventure pour le forum. Tu peux retrouver de nombreux membres du forum et de nouveaux, Shun et Hye Sung aussi.

Tu peux reposter tes anciens rps aussi dessus pour les continuer si tu n'as pas fini.

On t'attend avec plaisir <3

Sukkie  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.nethttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/

Contenu sponsorisé

identity card

MessageSujet: Re: On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun   

Revenir en haut Aller en bas
 

On the ice we made good friends ft. Kim Jo Hyun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Good friends are like stars: you don't always see them, but you know they're always there." Remus
» “If you have good friends, no matter how much life is sucking , they can make you laugh.”
» The Impossible Made Possible. Fè san sòt lan wòch? Lamizè ayisyen
» Friends, we need your feedback
» 1.06 All Good Things Must Come to an End

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sinseonghan Jolyu - Académie de magie pour jeunes sorciers :: Quartier "Jeongchi Gigwan" :: Patinoire-