Règlement
Bottin des avatars
Le monde magique
Contexte
Sinseonghan Jolyu
Postes disponibles
Gisteol Hyeon
Spellbook du parfait sorcier
F.A.Q
Le monde moldu
Jinju
F.A.Q
Nos top-sites



L'aventure de Sinseonghan Jolyu est finie !!
Après 2 années de bons et loyaux services, le forum ferme,
mais pour mieux renaitre !!!
En effet, pour partir sur de nouvelles bases, nous vous invitons chaleureusement
à nous rejoindre sur The Phoenix's Song ! On espère pouvoir vous retrouver là bas !

Partagez | 
 

 I wanna make you happy, I wanna make you feel alive, let me make you happy | PV Honjô Yusuke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Yi Sang Ook
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 146age : 22
MessageSujet: I wanna make you happy, I wanna make you feel alive, let me make you happy | PV Honjô Yusuke   Mar 8 Avr - 21:29

Ca y était, aujourd’hui Sang Ook avait célébré ces dix-huit ans et était devenu à présent majeur. Cette journée ne changeait que peu d’éléments dans sa vie, dans la mesure où il restait encore un lycéen. L’ambiance résolument terme du monde magique, accumulé à son incapacité de pouvoir apprendre à transplanner en vue de son retard scolaire, ne lui permettait pas d’agir librement.  Néanmoins, sa journée n’en avait pas pour autant été désagréable. Bien que passer la plupart de sa journée en cours avec uniquement des matières qui ne l’intéressait. La seule chose qui l’avait motivé en ce jour était bien de pouvoir retrouver dans la soirée son petit ami avec qui il avait prévu de fêter sa soirée. Il avait bien évidement eut la visite de son frère qui lui avait offert un énième livre de divination qu’il n’avait jamais eu l’occasion de voir, celui-ci se retrouvant être un vieux manuscrit. Ainsi, à peine avait-il eu fini les cours qu’il s’était dirigé vers sa chambre pour ranger précieusement ce fabuleux livre. Cependant, il avait été intercepté par son ami et collègue de chambre Seun Shik qui lui avait offert à son tour un livre de divination. Un cadeau qui n’avait pu que le rendre ô combien heureux tant il se sentait enchanté de pouvoir enrichir sa collection en ce jour.  Cette journée ne pouvait résolument que se dérouler bien, Sang Ook en était persuadé alors qu’il avait vêtu son beau costume pour célébrer ce jour dans un des restaurants de Gistel Hyeon. A présent qu’il était majeur, le jeune homme pouvait sortir sans autorisation à son grand plaisir.

Il n’avait pu trouver que merveilleusement beau Yusuke lorsqu’il l’avait vu apparaitre dans son champs de vision, prêt à l’accompagner dans ce fabuleux restaurant. Ainsi, il l’avait complimenté, le trouvant résolument beau, répondant avec délice à son baiser. Il s’était retrouvé alors un certain temps après dans la ville, ne pouvant nullement transplanner, ils avaient dû se déplacer en balai jusqu’à l’endroit. Sang Ook en raison de ses problèmes de santé n’avait pas pu décoller seul et avait dû partager le balai de son ami, étant obligé alors à se retrouver dans ses bras tout le long du trajet. Autant dire que Sang Ook avait été quelque peu enchanté de sentir la chaleur du corps de son petit ami, savourant celle-ci et se retrouvant presque déçu d’être arrivé si rapidement à ce restaurant.

Un restaurant dans lequel ils avaient passé une agréable soirée, partageant de formidables moments de complicités et d’amour. Tout le long du repas, Sang Ook n’avait pu qu’admirer son petit ami qu’il trouvait résolument magnifique.  Le cadeau que son ami lui avait offert l’avait ravi, l’ayant remercié et l’avait embrassé avec une joie certaine. La bague qu’il lui avait offerte était si belle, il se sentait si heureux de la porter en ce jour de ses dix-huit ans. L’apheredis ne comptait tout simplement jamais s’en séparer, tout comme de cette peluche qui lui permettait de dormir mieux la nuit. L’absence de son petit ami se faisait pesante chaque nuit, ayant tant été habitué ses derniers mois à s’endormir contre lui sans que cela ne pose de problème. Ainsi, il avait profité le plus longtemps de son amoureux jusqu’à qu’ils se rendent compte que l’heure se trouvait tardive et qu’il risquait de trouver porte close à l’école. Sans doute fallait-il même fuir les couloirs de l’école la nuit, des aurors surveillant si bien l’école qu’ils risquaient de ne pas pouvoir être discrets. Sang Ook n’avait pu que se trouver un peu bête, ne sachant que faire, cette soirée étant la première fois qu’il quittait l’école le soir et particulièrement un soir de semaine.

Quelque peu perdu ce fut un des serveurs du restaurant qui vint à leurs secours, leur proposant une chambre d’hôtel non loin d’ici chez l’un de ses amis qui risquait d’avoir encore des chambres disponibles.  Ainsi, les deux jeunes hommes s’étaient retrouvé dans l’une des dernières chambres libres, qui n’étaient ni luxueuse, ni très abimé, une chambre relativement normale. En vue de leurs dortoir à l’école, il n’y avait alors que peu d’éléments qui changeaient, si ce n’était bien évidemment  qu’en ce jour ils pouvaient dormir ensemble. Un fait qui ne pouvait que ravir Sang Ook qui était venu offrir une douce étreinte à son petit ami, son visage contre sa nuque, enserrant de ses bras frêles la silhouette de son ami.  Ainsi, Sang Ook, heureux vint prononcer au creux de cette nuque dans une voix résolument enchanté : « Yusuke… merci pour tout, merci de me rendre si heureux, merci de m’aimer, merci de ce délicieux repas et ce fabuleux cadeau que j’ai autour de ma main. Mais, l’un des plus beaux précieux est bien celui de pouvoir dormir avec toi ce soir et pouvoir bénéficier de ton affection. Je t’aime mon Yusuke…»

L’apheredis pensait chacun de ses mots, tant son sourire se trouvait radieux en cet instant, venant lui-même voler un délicieux baiser à son petit ami quelques instants. Peu importe qu’il n’ait pas d’affaire propre pour le lendemain, pouvoir dormir contre son amoureux était sans aucun doute le plus important pour Sang Ook. Ainsi, il vint murmurer contre sa nuque d’une voix basse : « Nous n’avons pas au contraire de nos vieilles habitudes des changes par contre… demain il faudra essayer d’être discret en rentrant. » termina-t-il dans un doux sourire alors qu’il embrassait doucement la nuque de son petit ami, le gardant précieusement dans ces bras tant il ne souhaitait pas le quitter.

Tenue de Sang Ook



I love you, you know ?

« ~ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t351-yi-sang-ook-lo-que-no-veshttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t353-yi-sang-ook-no-consigo-recordar-como-he-llegado-hasta-aqui-solo-se-que-estoy-borrando-lo-que-un-dia-te-hizo-dano

Honjô Yusuke
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 141age : 22
MessageSujet: Re: I wanna make you happy, I wanna make you feel alive, let me make you happy | PV Honjô Yusuke   Mer 9 Avr - 20:43

Ce soir n’était résolument pas une soirée comme les autres à ses yeux tandis qu’il se préparait pour son premier rendez-vous officiel dans un restaurant pour accompagner l’élu de son cœur dans le cadre de son anniversaire. En effet, ce dernier fêtait en cette belle journée, sa dix-huitième année et Yusuke ne pouvait que se sentir particulièrement ravi de pouvoir le passer en sa compagnie, à la place qu’était sienne aux côtés de ce jeune homme, qui occupait nombre de ses pensées. Un amour qui n’avait de cesse de s’intensifier, trouvant ces bases dans cette amitié profonde qu’il avait toujours eu à l’égard de ce jeune homme, qui devenait de plus en plus beau, charmant et désirable. Il ne pouvait nier qu’il commençait à éprouver du désir pour lui, cette nuit passée lors de la St-Valentin dans cette pièce où ils avaient partagés des gestes cocasses, n’avait de cesse de hanter ses songes la nuit. Il s’efforçait néanmoins de rester patient, se satisfaisant de ce bonheur qu’il pouvait éprouver à chaque fois qu’il le voyait, le serrait dans ses bras.

Il s’était donc appliqué à lui choisir un cadeau qui conviendrait résolument pour une telle occasion et avait opté pour une bague, un anneau en or noir, qui saurait surement orner de façon exquise cette phalange à laquelle il avait pu le voir porter cette dernière lorsqu’il lui avait remit son cadeau au sein de ce restaurant des plus charmants. Ce dernier avait été particulièrement ravi, son expression se faisant si adorable et pétillante de joie. Il se trouvait si captivant ainsi, ses prunelles si vivantes, intenses par cette euphorie qui grandissait dans son échine. Il avait passé sa soirée à le détailler avec attention, savourant cette vision merveilleuse que son petit ami lui offrait si obligeamment dans ce costume si bien taillé à son corps. Il était si charmant et désirable ainsi, qu’il dut se reprendre à plusieurs reprises pour ne pas laisser son regard pénétrant se mouvoir sur ses traits fins afin de fantasmer sur ces derniers. Une épreuve quelque peu embarrassante pour lui, qui s’efforçait de ne point brusquer son ami sur cette route quelque peu angoissante de la découverte du plaisir charnel. Il s’était donc concentré sur les sujets de leurs conversations, s’amusant à taquiner son petit ami pour avoir le plaisir de pouvoir admirer son visage devenir plus brulant face à ces rougeurs si délicates et rendant son expression encore plus attrayante.

La soirée s’était délicieusement bien passée tant et si bien qu’ils n’avaient nullement vu le temps passer. L’heure du couvre feu étant dépassé, ils se retrouvèrent quelque peu perdu, ne sachant nullement ou aller. Bien entendu, Yusuke avait une idée de l’endroit où ils pourraient passer la nuit mais, il fut satisfait que ce soit le serveur qu’il ne leur conseille de prendre une chambre dans l’hôtel situé à quelques mètres du restaurant. Il était rare qu’il soit complet et il était fort à parier qu’ils y trouveraient une chambre dans laquelle loger pour la nuit. Un conseil qu’ils acceptèrent de suivre en venant prendre la direction de ce dernier. Tout comme l’avait projeté le jeune serveur, il semblait y rester quelques chambres et ils en prirent une pas trop chère, qui se trouva être agréable et confortable. Une pièce joliment décoré composé d’un grand lit aux draps propres et blancs.  Passer cette nuit en sa compagnie semblait ravir son petit ami, qui à cet instant vint lui offrir une étreinte en le remerciant pour tout ce qu’il faisait, de le rendre si heureux, de l’aimer et du délicieux repas et cadeau qu’il lui avait offert. Des paroles qui ne purent que rendre euphorique son cœur tandis qu’il l’enserrait délicatement, souriant tandis qu’un fin rire s’extirpait de ses lèvres.

La suite des paroles de son petit ami, lançait avec tant d’entrain ne pu que renforcer son doux rire alors qu’il profitait du contact de ce corps contre le sien. Il se trouvait tout aussi enchanté que lui de pouvoir se trouver à ses côtés et pouvoir le serrer contre lui-même s’il ne pourrait nier qu’il aurait envie de lui sans même s’en rendre réellement compte. Seulement si ces gestes et baisers dérangeaient à une seule seconde son petit ami, il saurait s’arrêter, il le savait. Il avait bien trop peur de le blesser et cette pensée ne pouvait que serrer son cœur. Il savoura donc ce baiser qu’il lui tendit avec effusion et douceur, y répondant avec le même attrait. Un baiser bien trop bref à ses yeux tandis qu’il savourait de sentir le souffle chaud de son petit ami se fendre sur la peau de sa nuque. Sourd d’une oreille, il ne pu malheureusement pas entendre la fin des paroles de son petit ami, savourant juste ces délicats baisers parsemés sa nuque. Des baisers qu’il vint lui rendre tout en douceur, laissant ses mains caresser délicatement son dos et son bras avec douceur. Il savourait la douce senteur de son eau de Cologne, sentant ce parfum frétiller ses narines alors qu’il venait enfin répondre au creux de son oreille.

« De rien, mon Sang Ook. Je suis également ravi de pouvoir être à tes côtés ce soir et de pouvoir passer cette nuit à tes côtés. Je suis totalement enchanté que mon cadeau te convienne et j’espère que ce soir, tu pourras dormir paisiblement à mes côtés. Encore joyeux anniversaire, mon Sang Ook. »

Il avait murmuré ses mots au creux de son oreille avant de l’embrasser avec douceur et une légère sensualité, sentant son ami devenir légèrement plus fébrile contre lui à ce contact humide et coquin. Ce simple fait ne pu que lui faire plaisir alors qu’il murmurait contre son oreille.

« Je vais aller prendre une douche avant qu’on n’aille se coucher, je n’en ai pas pour très longtemps, dix minutes tout au plus. Je reviens rapidement. »

Après un dernier baiser contre son oreille et contre sa nuque, il vint délicatement s’éloigner de son petit ami pour rejoindre la salle de bain rattachée à la chambre. Nullement gêné, il ne vint nullement penser à fermer la porte, la laissant entrebâiller tandis qu’il venait retirer ses vêtements pour profiter d’une bonne douche chaude avant de passer le reste de la soirée au contact de ce doux jeune homme, qui savait si bien éveiller ses sens depuis que cette soirée merveilleuse leur avait permis de s’ouvrir sexuellement l’un à l’autre.

TENUE : 01.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t352-honjo-yusuke-sadness-comes-from-loneliness-do-you-knowhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t354-honjo-yusuke

Yi Sang Ook
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 146age : 22
MessageSujet: Re: I wanna make you happy, I wanna make you feel alive, let me make you happy | PV Honjô Yusuke   Dim 27 Avr - 14:00

Cette soirée lui avait résolument paru être formidable aux côtés de son petit ami, le repas, la compagnie et l’ambiance avait été parfaite. C’était d’ailleurs ses mots qu’il n’avait pas pu s’empêcher de prononcer à son encontre. Sang Ook était amoureux de ce jeune homme, son cœur ne pouvait qu’en être ravi alors qu’il battait rapidement au creux de sa poitrine. Chaque contact auprès de cet homme avait le mérite de le rendre fébrile, particulièrement depuis le jour de la Saint Valentin où il avait découvert pour la première un contact charnel auprès de cet homme. Un souvenir qui revenait régulièrement ses dernières semaines pendant ses rêves et le laissant le matin dans une position résolument délicate, rougissant malgré lui à la réaction de son corps. Néanmoins, il ne l’avait pas encore avoué à son petit ami, bien qu’il se doute que celui-ci en serait particulièrement ravi, s’amusant peut-être à le taquiner gentiment.

Pour l’instant, le jeune homme se contentait seulement de venir embrasser les lèvres de son petit ami tout comme cette nuque qui l’attirait résolument. L’apheredis se sentait particulièrement bien dans ses bras, savourant ses caresses sur son dos et ses bras. Un grand sourire s’affichait alors sur son visage, contre cette nuque alors qu’il entendait son petit le remercier à son tour, se sentant particulièrement ravi de pouvoir être à ses côtés en ce jour et de pouvoir passer cette nuit à ses côtés. Il était enchanté que son cadeau lui plaise et espérait qu’en ce jour il pourrait dormir paisiblement à ses côtés, lui souhaitant à nouveau un joyeux anniversaire. Des mots qui ne pouvaient que le ravir alors qu’il sentait son corps devenir un peu plus fébrile, sentant ses lèvres embrasser son oreille avec une légère fébrilité.

A cet instant son petit ami vint lui murmurer contre son oreille qu’il allait prendre une douche avant qu’il n’aille se coucher, n’en ayant pas pour longtemps. Il reviendrait rapidement. Sang Ook ne put qu’acquiescer alors, fermant les yeux, appréciant le doux contact de ses lèvres contre sa nuque et son oreille. Ainsi, il le vit se diriger alors vers la salle de bain, nullement gêné de laisser la porte très entrebâillées Ainsi, alors qu’il s’assit pour se déchausser, se posant simplement sur le lit alors qu’il posa son regard sur la porte de la salle de bain, il ne put s’empêcher de rougir alors qu’il voyait son petit ami déjà torse nu, enlevant la ceinture de son pantalon pour ne se retrouver qu’en boxer quelques instants plus tard. Une vision ô enchanteresse qui ne put qu’augmenter la température de son corps, son ami ne se rendant pas compte de l’effet qu’il engendrait en son être. Sang Ook vint alors détourner les yeux un instant, serrant entre ses mains la couverture du lit. Il détacha alors l’un des boutons du col de sa chemise, défaisant légèrement sa cravate. A l’instant où il entendit l’eau s’écouler sur la douche, il porta son regard vers celle-ci, se sentant d’autant plus rougir alors qu’il voyait devant lui Yusuke se lavait, désormais nu. Passant leur nuit dans un hôtel assez banal, leur chambre et leur salle de bain se trouvait de ce fait assez petite. Ainsi, la salle de bain se trouvait assez petite, lui offrant alors une vue imprenable sur le corps de son petit ami.

Une scène résolument plaisante, admirant les gouttes d’eaux s’écoulaient sur son corps, ne le rendant qu’encore plus séduisante à ses yeux. Chaque muscle de son corps se trouvait ô combien attirant tant qu’il lui était bien difficile de détourner les yeux. Sang Ook ne pouvait avoir alors que résolument chaud, sentant la température de son corps s’échauffer. Il resta quelques minutes de plus ainsi à l’observer, n’arrivant tout simplement pas à détacher son regard. Bien qu’il fut obligé d’enlever avant que celui-ci n’arrête sa douche, d’enlever sa veste pour ne se retrouver plus qu’en chemise. Le jeune homme avait chaud et particulièrement envie de lui en cet instant, l’ensemble de ses sens s’étant éveillé. Lorsqu’il vit que son petit ami terminer sa douche, le jeune homme se mit doucement à fermer les yeux, se sentant particulièrement fébrile. Il ne rouvrit les yeux que lorsqu’il entendit les pas de son petit ami se dirigeait dans sa direction. Il put alors à nouveau avoir une vue ô combien agréable de son corps, uniquement vêtu d’un boxer. Son petit ami sourit doucement et vint lui voler un doux baiser venant s’asseoir à ses côtés sur le lit, lui murmurant qu’il pouvait à présent aller se doucher lui aussi.

Sang Ook rougit à ses mots, sachant ô combien son corps se trouvait fébrile en cet instant, tout particulièrement qu’il ne pouvait pas détacher ses yeux du corps de son ami. Ainsi, sans chercher à se contrôler, n’en ayant nullement envie, il vint poser sa main sur le visage de son petit ami pour l’attirer à lui et l’embrasser de manière douce et sensuelle, lui transmettant tout l’amour qu’il ressentait pour lui. Son autre main vint se poser sur la nuque de Yusuke, lui signifiant alors qu’il souhaitait prolonger ce baiser. Un baiser qui vint alors plus sensuel, plus passionné au fur et à mesure des secondes alors qu’il se sentait si fébrile. Sang Ook était bien incapable de résister à cet homme, son corps ayant envie de découvrir le plaisir de la chair à ses côtés. Il laissa l’une de ses mains se perdre sur le torse si attirant de son amant, ne pouvant qu’apprécier ses formes musclées. Lorsque le baiser se termina, il posa son regard fébrile sur celui de son petit ami, son souffle légèrement exténué face à l’afflux de plaisir qui prenait part en son être, l’emmenant à murmurer alors dans une voix agitée « Yusuke… je t’aime. Je… voulais te dire que… je me sens prêt à découvrir ce plaisir charnel avec toi… ». Des rougeurs apparurent à nouveau sur son visage, se sentant si fébrile de prononcer pour la première fois ces mots à son amant.



I love you, you know ?

« ~ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t351-yi-sang-ook-lo-que-no-veshttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t353-yi-sang-ook-no-consigo-recordar-como-he-llegado-hasta-aqui-solo-se-que-estoy-borrando-lo-que-un-dia-te-hizo-dano

Honjô Yusuke
amynprolis - les âmes fidèles
avatar

identity card
parchemins envoyés : 141age : 22
MessageSujet: Re: I wanna make you happy, I wanna make you feel alive, let me make you happy | PV Honjô Yusuke   Jeu 1 Mai - 12:56

Il se trouvait particulièrement ravi de pouvoir passer cette nuit auprès de son petit ami tant il avait conscience que ce dernier avait beaucoup de mal à s’endormir en tant normal. Depuis l’instauration de ses nouvelles règles au sein de l’école et sa destitution en tant que préfet, les occasions de passer la nuit à ses côtés s’étaient faites plutôt rares. De ce fait, il escomptait que son petit ami puisse trouver le repos auquel il aspirait tant. Il était satisfait d’apprendre que la peluche qu’il lui avait offert quelques mois auparavant ait un effet positif sur son sommeil même s’il était évident que cette dernière ne pouvait le remplacer. Un élément qui le ravisait, le rendait heureux et aussi très attentionné. Il aimait profondément le jeune homme et désirait lui offrir le plus grand bonheur possible. Pour cela, il s’était excusé auprès de lui pour prendre une douche. Il avait besoin de cette dernière pour pouvoir apaiser les pensées quelque peu lubriques qui l’envahissaient lorsqu’il le serrait tout contre lui. De plus, elle lui permettrait d’amoindrir cette tension sexuelle qu’il éprouvait à son contact. Il ne pouvait nier qu’il avait envie de lui, d’autant plus depuis cette soirée où ils s’étaient ouvert l’un à l’autre. Sang Ook n’était pas prêt et il désirait l’attendre comme il lui avait promit.

Il s’appliquait donc à retirer ses vêtements pour se diriger vers la douche. La chambre n’étant pas d’un grand luxe, la salle de bain se trouvait assez confinée mais agréable. Il déposa donc ses vêtements sur une petite étagère avant de filer sous le jet d’eau qu’il avait ouvert pour en paramétrer la température. Une douche des plus agréables, apaisante et vivifiante. Il appréciait l’eau qui s’écoulait sur sa chair, laissant son corps savourer le bien être qu’elle lui procurait après une si longue journée. Il vint donc se laver, prenant soin de bien de se laver la moindre parcelle de son corps avant de s’extirper de la douche après s’être rincé. Il attrapa donc une serviette pour venir frictionner sa chair, la sécher avant d’enfiler son boxer. Il vint par la suite s’essuyer ses cheveux avec un autre linge en se dirigeant vers la chambre où il trouva Sang Ook assit sur le lit. Ce dernier avait retiré sa veste et se trouvait donc en chemise. Une tenue particulièrement élégante et appréciable à ses yeux tandis qu’il venait s’asseoir à ses côtés après l’avoir embrassé furtivement. Il lui lançait un doux sourire, lui informant qu’il pouvait aller prendre sa douche s’il le désirait.

Il le sentait fébrile à cet instant, le regard de Sang Ook se faisant si brillant tandis qu’un joli ton rosé prenait part de ses joues. Il vint sourire plus franchement, terriblement attiré par cette expression si adorable et attrayante. Il était heureux de ce regard et de l’envie que son corps quelque peu dévêtu pouvait procurer en l’échine de son petit ami. Il est donc évident qu’il se laissa faire, appréciant le contact de la main de son amie sur son visage pour l’attirer à lui pour l’embrasser. Un contact furtif qu’il apprécia résolument tant la sensualité et la douceur qui s’en extirpait se trouver envoutante. Un baiser délicat auquel il répondit délicieusement, sentant l’autre main de Sang Ook se nicher contre sa nuque pour approfondir ce dernier. Une initiative à laquelle il vint répondre obligeamment, laissant ses lèvres être les douces prisonnières de cet homme. Il sentait son désir s’éveiller délicatement contre ses lèvres qui offraient tant de bienfaits à son être comme cette main qui se glissait sur la chair de son torse. Son cœur battait plus activement dans sa poitrine, enivré par cet échange ô sensuel que leurs lèvres se livraient. Il vint naturellement glisser sa main dans la nuque de son amant avec douceur pour le maintenir contre ses lèvres afin de la caresser, lui partager également ce bien être qu’il lui procurait. Un baiser que son amant vint rompre, exténué et à bout de souffle comme lui-même l’était.

Ce baiser qu’ils venaient d’échanger se trouvait bien différent de tous ceux qu’ils avaient expérimenté. Le regard ô troublé et fébrile de son ami ne pouvait que l’envoutait, accroitre son désir que ce baiser avait éveillé. Les paroles de ce dernier ne vinrent nullement décloitre cette ambition alors que ce dernier lui murmurait rougissant qu’il était prêt à découvrir ce plaisir charnel à ses côtés. L’expression de son visage ne le rendait que d’autant plus adorable et attirant tandis qu’il venait lui sourire délicatement en murmurant tout contre son oreille.

« Ne rougis pas Sang Ook. Tu n’as aucune raison de te sentir gêné de tout cela…. J’en suis vraiment honoré. » Vint-il susurrer en venant embrasser son oreille avec douceur. Il sentait son cœur battre promptement dans sa poitrine, le rendant particulièrement agité alors qu’il laissait sa main glisser sur sa nuque. Il vint délicatement embrasser de nouveau cette oreille, sentant son ami sensible à son action avant de murmurer faiblement dans un doux aveu. « J’ai également envie de découvrir tout cela avec toi. Je dois bien le reconnaitre… »

Il vint rire délicatement contre son oreille, quelque peu nerveux avant de mouvoir son visage contre le sien, embrassant la naissance de sa nuque, ses joues pour rejoindre ses lèvres dans des baisers papillons. Son autre main avait glissé délicatement sur le tissu de la manche de son petit ami pour rejoindre sa nuque, la caressant du bout de ses doigts. Il lui souriait, le regard rempli d’émotion et de tendresse pour lui, le contemplant comme un objet précieux. Il laissa ses pouces caresser sa mâchoire, sa joue dans des gestes légers et doux. Sans un mot, ne sachant quoi rajouter à cet instant, il vint naturellement l’embrasser. Ses lèvres vinrent capturées celles de son futur amant, les caressant avec une sensualité profonde dans de douces cajoleries. Il l’embrassait simplement sans approfondir ses baisers afin de les savourer avec envoutement. Il laissa une de ses mains retomber sur le tissu du matelas pour garder un certain appui tout en invitant Sang Ook à s’allonger délicatement sur le lit. Ce que ce dernier vint faire tandis qu’il poursuivait ses baisers avec douceur et tendresse dans des gestes bienveillants et doux, amoureux. Il vint naturellement le surplomber sans arrêter ses cajoleries, laissant sa main descendre délicatement à la bordure du chemisier de son ami pour remonter à sa nuque. Il ne cherchait pas à aller plus loin à cet instant. Il pensait à la gêne et à la confusion de Sang Ook avant de l’habituer à tout cela. Il ne voulait point le pousser trop loin et il était résolument quelqu’un de patient. Il saurait rendre cette soirée appréciable pour son tendre ami tout simplement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t352-honjo-yusuke-sadness-comes-from-loneliness-do-you-knowhttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t354-honjo-yusuke

Yi Sang Ook
apheredis - les âmes singulières
avatar

identity card
parchemins envoyés : 146age : 22
MessageSujet: Re: I wanna make you happy, I wanna make you feel alive, let me make you happy | PV Honjô Yusuke   Jeu 29 Mai - 17:04

Faire le premier pas et avouer à Yusuke qu’il se sentait prêt à passer le cap n’était résolument pas aisé pour le jeune homme. Pour lui qui découvrait pour la première fois ses sensations cupides et envieuses auprès d’une autre personne, ils ne pouvaient que se sentir particulièrement timide et gênée malgré lui. Comme pour se donner du courage, le jeune homme était venu apposer ses lèvres contre celle de son petit ami, avant de venir l’embrasser dans un baiser sensuel et à la fois langoureux, partageant ainsi ses envies secrètes. L’une de ses mains cupides s’était alors dirigée sur la chair de son torse, appréciant le contact de sa chair,, ne s’en lassant résolument pas. Néanmoins, il avait séparé de lui-même leurs lèvres, offrant alors à son petit ami un regard résolument fébrile et envieux. Les mots qu’il avait prononcés alors n’avaient pu que le faire rougir, se sentant en même temps si fébrile.  L’expression du visage de Yusuke se fit à cet instant particulièrement ravi à son plus grand plaisir, le voyant sourire alors qu’il se rapprochait de son oreille.  Son petit ami vint lui avouer alors ne pas rougir, n’ayant aucune raison de se sentir gêné de ces sensations, s’en sentant vraiment honoré. Des mots qui vinrent résolument le rassurer alors qu’il sentait son rythme cardiaque s’accélérer à mesure que la chaleur de son corps augmentait.  Son amant lui avoua quelques instants plus tard dans un susurre résolument sensuel qu’il avait également envie de découvrir ce plaisir avec lui, devant le reconnaitre.  

Des mots qui ne pouvaient que le ravir alors qu’il pouvait remarquer qu’il se trouvait tout aussi nerveux que lui. Son petit ami cherchait à être résolument attentionnée avec lui, un fait résolument plaisant pour le jeune homme qui appréciait ses baisers sur sa chair, sa nuque, ses joues et enfin ses lèvres. Le contact de cette main sur sa nuque le rendait tout autant fébrile tandis que Yusuke l’observait d’une manière si douce, ayant l’impression qu’il venait véritablement le contempler.  Ces doigts caressaient sa chair avec délicatesse, sans prononcer un quelconque mot. Des paroles qui n’avaient sans aucun doute pas leur place en cet instant, leurs regards et leurs corps suffisant à l’un ou l’autre pour se comprendre. Ainsi, le baiser qu’ils partagèrent fut naturel tant chacun d’eux se plaisait dans celui-ci. Il n’opposa résolument aucune résistance lorsque son petit ami vint l’inviter silencieusement à s’allonger sur le lit. Son amant continua alors de l’embrasser dans des baisers papillons, sa main se posant contre sa nuque.  Voir Yusuke le surplomber était résolument une vision plaisante pour le jeune homme, le trouvant encore plus sensuel et désirable ainsi, bien plus sensuel. Voir Yusuke dominant l’attirait, tout particulièrement alors que celui-ci caressait à présent sa nuque.

Sang Ook résolument faible face à cet homme sentait la température de son corps s’échauffer progressivement.  Il se plaisait dans cette position, recevant tout l’amour et la tendresse de son amant. Un amant pour lequel son cœur ne cessait pas de battre, se sentant si fébrile face à lui. Ses vêtements lui paraissaient de trop en cet instant, souhaitant recevoir les baisers de Yusuke sur sa chair, aimant ces sensations de fébrilité aux côtés de cet homme. Cependant, ne souhaitant pas qu’être receveur d’affection, la jeune colombe vint laisser ses mains se perdre dans le dos de son amant, caressant les formes de son dos avec intérêt. Sang Ook ne cherchait guère à se retenir d’une quelconque façon, il laissait seulement son cœur et son corps diriger ses actions, souhaitant apporter à son amant autant de sensations agréables qu’il lui apportait déjà.  Quelque peu cupide, il pose l’une de ses mains sur le torse de son petit ami, se plaisant résolument à caresser sa chair si tentatrice. Un fait qui devait ravir son amant qui avait déjà dû remarquer à quel point le jeune homme était attiré par son torse, tout particulièrement depuis ce jour où Dae Mon les avait piégés dans la salle de divination.

Au moment où Yusuke vint interrompre ses baisers sur ses lèvres, le jeune homme lança un regard captivé et fébrile, l’admirant tant il trouvait Yusuke magnifique ainsi. Souriant, il vint murmurer avec un air amoureux : « Yusuke… tu es vraiment beau… ». Terminant ses lèvres, il laissa sa main caresser le torse de son amant avec attention. Sang Ook vint rapprocher leurs visages, capturant à nouveau les lèvres de son amant, l’embrassant de manière douce avant de chercher à approfondir ce baiser, sa main se posant sur sa nuque pour ne pas que leurs lèvres se séparent. Des rougeurs apparaissaient sur ses joues, fébrile, découvrant pour la première fois l’ensemble de ces sensations. Paraitre cupide ne l’inquiétait résolument plus, il voulait seulement profiter de ces instants et ne plus penser à rien, hormis son amant et tout l’amour qu’il pouvait lui porter. Son autre main vint laisser sa main caresser le torse de son amant, descendant progressivement jusqu'à atteindre ses abdominaux et laisser ses doigts les caresser avec envie.



I love you, you know ?

« ~ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t351-yi-sang-ook-lo-que-no-veshttp://sinseonghan-jolyu.bbfr.net/t353-yi-sang-ook-no-consigo-recordar-como-he-llegado-hasta-aqui-solo-se-que-estoy-borrando-lo-que-un-dia-te-hizo-dano

Contenu sponsorisé

identity card

MessageSujet: Re: I wanna make you happy, I wanna make you feel alive, let me make you happy | PV Honjô Yusuke   

Revenir en haut Aller en bas
 

I wanna make you happy, I wanna make you feel alive, let me make you happy | PV Honjô Yusuke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» we are who we are when we’re with the people that make us feel the most alive |Kyra|
» Everything that kills me make me feel alive • Jody
» lux&nox ϟ I wanna hunt like David, I wanna kill me a giant man / - 18
» I don't wanna sleep, I don't wanna dream, 'Cause my dreams don't confort me.
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sinseonghan Jolyu - Académie de magie pour jeunes sorciers :: Geolughan Dosi-